" Invité "
avatar
Who am i !

[Prêtre] Yzebel

MessageSujet: [Prêtre] Yzebel Jeu 31 Mai - 4:23


Midgard
--- Personnage...

  • Nom : Yzebel
  • Sexe : Féminin
  • Âge : Inconnu. Compris entre 200 et 250 ans.
  • Classe : Prêtresse (Ange)


  • Magie & Armes :
Pouvoir : Les dons de prêtresse d'Yzebel ont été sublimés avec son passage au statut d'Ange. Sa Bénédiction lui permet d'offrir une deuxième chance aux humains à l'article de la mort qu'elle souhaiterait voir continuer à vivre. Elle ne se base pas sur des critères figés tels que le mérite, car elle ne considèrerait pas son jugement comme légitime. Elle n'est pas une divinité, seulement un ange parmi d'autres. D'un simple contact physique, elle peut purger la maladie, refermer les blessures les plus atroces qui soient, donner un second souffle à ces personnes mourantes qui auraient souhaité rester sur le plan des humains et, parfois, mener leur vie autrement. De ce lien éphémère tissé avec l'ange, les hommes ne garderont rien. Pas de force divine, pas d'immunité soudaine aux maux terrestres, pas même de souvenir précis de leur rencontre avec Yzebel. Seulement ce sentiment tenace d'avoir été épargné. De se sentir, d'une certaine manière, redevable face à une entité qu'ils ne pourront discerner que bien des années plus tard, lorsque leur heure sera véritablement venue, et que ce souvenir enfoui refera surface lors de leur passage d'un monde à l'autre.

Objets : Yzebel porte en pendentif le dernier fragment du temple d'une ville disparue il y a fort longtemps. Chargé d'énergie magique, il se présente sous la forme d'un cristal irrégulier chaud au toucher et lui permet de canaliser sa puissance, en plus d'avoir une signification particulière à ses yeux.
A ses poignets pendent une lourde paire de menottes constituées d'un métal noir, manifestation physique du maléfice dont elle fut la cible de son vivant. Transcendant la mort, elles demeureront les stigmates du passé tumultueux de la prêtresse en exposant au monde l'acte qualifié de parjure qui lui valurent d'être maudite par son peuple et par son souverain.

Compagnon (Familier) : Yzebel n'est pas une combattante. En revanche, elle n'est jamais seule et peut compter sur un soutien infaillible qui veillera à ce qu'aucun mal ne soit fait à l'Ange dans le cadre de sa mission sur Midgard.

Spoiler:
 



  • Stats : (15 étoiles à distribuer)
Vitalité
Attaque
Magie
Déf. Physique
Déf. Magique
Vitesse


  • Physique :
Prenant les traits d'une jeune fille d'apparence chétive (pour ne pas dire famélique) à la peau relativement sombre et aux cheveux tout aussi foncés, la projection terrestre d'Yzebel est loin de l'allure angélique que l'on aurait tendance à prêter aux créatures célestes. Relativement petite, vêtue d'un habit simple, ferrée aux poignets par d'imposantes chaines, le Midgardien lambda aurait tendance à la prendre plus volontiers pour un spectre ou pour une quelconque manifestation spirituelle un brin malfaisante. Un visage fin et angulaire aux traits sec, une expression neutre affichée en permanence, l'ange ne semble pas très avenante au premier coup d'oeil.
Et pourtant, malgré son apparence peu engageante, Yzebel se révèle une présence rassurante pour les gens prenant la peine de partager leur temps avec elle. En effet, il se dégage de sa personne une aura de tranquillité inouïe, venant à bout de n'importe quels maux de l'esprit frappant sans relâche les âmes des mortels. Le doute, la suspicion et l'angoisse semblent disparaitre par sa seule présence. Son regard à la lueur surnaturelle se veut franc, inflexible et un brin dédaigneux face au danger. Il inspirerait la confiance à ses compagnons jusque dans les profondeurs les plus ténébreuses de Svartalfheim.
Son allure sereine et sa manière de glisser discrètement sur les routes contribue à renforcer son aspect éthéré si particulier, à la fois fascinant et légèrement inquiétant, tant l'ange semble faire abstraction du monde qui l'entoure.
Sa voix douce et apaisante, quoi-que légèrement monotone, se révèle être un véritable baume pour les oreilles de ses interlocuteurs. Le simple fait de l'entendre parler, de son élocution calme et élaborée, ferait disparaitre les peurs des voyageurs pris en pleine tempête au beau milieu de la nuit.
Vestige de sa vie passée sublimé par sa résurrection en tant que créature céleste, ce charisme bien spécifique à Yzebel ne laisse personne indifférent, et même les plus farouches finissent par accepter la présence de l'ange parmi les leurs.


  • Caractère :
Pas de surprise, le caractère de l'ange est en parfaite adéquation avec son physique. Yzebel est une personne calme, de très bonne compagnie, parlant peu mais parlant bien. Les sautes d'humeur lui sont inconnues, la peur du danger semble glisser le long de son visage sans même l'égratigner et son assurance semble ne pas avoir de limite.
Certaines mauvaises langues pourraient l'accuser d'être légèrement orgueilleuse, méprisante avec ses ennemis et condescendante avec les humains. En apparence, elles ne seraient pas loin de la vérité. En revanche, en s'intéressant au minimum à sa psychologie, ce jugement parait bien sévère.
Malgré son apparent dédain face à une quelconque menace, elle ne se sent pas particulièrement supérieure ou trop sûre des pouvoirs qui lui ont été conférés. Elle considère que sa présence sur Midgard n'est qu'une tâche comme une autre à accomplir, et qui nécessite une victoire totale. Aucune alternative n'est possible. Or, elle sait combien l'excitation ou la panique peuvent renverser une tendance, aussi positive qu'elle soit. Elle considère donc qu'il lui incombe de conserver une grande maitrise de soi et de ne rien céder aux émotions dans le cadre de sa mission, qu'elles soient négatives ou positives.
Sa prétendue condescendance vis à vis des humains n'est que le résultat d'un conflit qui déchire secrètement Yzebel de l'intérieur. En effet, ayant erré durant plus de 200 ans dans le royaume de Midgard, elle ne peut tout simplement pas s'empêcher de les trouver faibles. Ou plutôt, terriblement futiles. Paradoxalement, c'est pour cette raison qu'elle les envie autant. Elle porte dans ses chaines la tragédie de tout un peuple, de son peuple. Le fardeau qui lui incombe dépasse largement l'entendement des Midgardiens, qui pour la plupart n'arrivent même pas à gérer correctement le poids de leur propre vie. Elle aimerait pouvoir enfin se laisser aller, oublier son rôle, sa mission, son passé, et ne se focaliser que sur l'instant présent.
Mais elle sait que c'est malheureusement impossible, et c'est pourquoi elle se montre si protectrice avec les humains. Elle veut sauvegarder chez eux cette "futilité" qui leur permet, chacun de leur côté, d'aller de l'avant et d'évoluer sans crainte des conséquences. C'est un cadeau qu'elle convoite, qu'elle tient entre ses mains en permanence, mais qu'elle offre sans partage en faisant abstraction de ses désirs. C'est tout simplement le plus beau sacrifice qu'elle puisse faire pour eux.


  • Thème : Limitless OST
  • Adore : Le souffle du vent, la fraicheur nocturne, le silence
  • Déteste : L'orgueil, les gens instables, la solitude (Merci Nordahl)


  • Histoire :
Elle ne se rappelle plus de l'âge qu'elle avait. Elle a oublié son véritable visage. Le temps dévore tout, même les souvenirs les plus précieux.

Du temps où Midgard était plongé dans l'ombre, ravagé par un conflit opposant anges, démons et humains, une ville fortifiée gigantesque demeurait fièrement dressée au milieu des tourments imposés aux hommes, tel un phare affrontant inexorablement la fureur des océans. Elle était dirigée avec sagesse et retenue par un roi-sorcier extrêmement puissant, mais effacé. Ce dernier faisait presque figure de légende, tant ses apparitions en public étaient rares. Il travaillait dans l'ombre la plus totale à assurer la sécurité de sa cité.

Dans ces conditions, la personne qui captait toute l'attention du peuple se trouvait être Yzebel, Grande Prêtresse du temple de Mímir. Elle était une femme charismatique, dans la force de l'âge, dotée d'une beauté envoutante. Elle passait ses journées parmi les roturiers et les simples soldats. Généreuse, humble et attentionnée, Yzebel était très populaire, et de ce fait l'une des personnalités les plus influentes de la ville. La voir arpenter les remparts lors des sièges réguliers auxquels était soumise la grande cité emplissait le coeur des défenseurs d'une assurance à toute épreuve, gonflant le moral des troupes et entretenant leur espoir de revoir au moins une fois le soleil se lever. Son soutien était sans faille, sa dévotion totale, et son assistance indispensable au bon déroulement des batailles.

Etaient-ils des anges ? Etaient-ils des démons ? En ces temps troublés, il n'y avait aucune différence. Une nouvelle fois, leurs ennemis avaient été repoussés. Une nouvelle fois, le restant de leurs forces se repliait. Mais cette fois, ils ne seraient pas seuls à s'éloigner de la ville.
Lasse de la politique attentiste du souverain, Yzebel était parvenue à convaincre les commandants de la garde de faire poursuivre les fuyards de l'autre côté des rempart et de les éliminer de manière définitive. Selon elle, les laisser se regrouper en attendant leurs renforts jusqu'au prochain assaut ne pourrait que leur être défavorable, tant les défenses de la ville étaient mises à l'épreuve de manière ininterrompue. Il fallait faire un exemple, une bonne fois pour toutes.
Galvanisés par leur précédent succès et le discours de la Prêtresse, les hommes en armes quittèrent leurs postes pour se lancer à la poursuite de leurs assaillants, considérablement affaiblis.

Yzebel n'était pas une stratège, et les soldats étaient bien trop exaltés pour voir la ruse. Une simple tactique de diversion consistant à éloigner le gros des troupes de leur pied-à-terre pour prendre la ville de revers et achever leur armée en tenaille. Les défenseurs restés dans la cité étaient trop peu nombreux, et les mages ne purent retenir l'assaut final. Reclus dans son donjon, le souverain qui n'avait pas été mis au courant des agissements de la Prêtresse ne comprit ce qu'il s'était passé que lorsque la ville était déjà en flammes. L'ennemi massacrait son peuple et martelait sa cité jusqu'à ce que plus une pierre ne tienne debout. Fou de douleur, ivre de rage, il maudit Yzebel. Il la maudit à en perdre la vie. Il souhaita qu'elle porte le fardeau de sa trahison pour l'éternité, dans cette vie comme dans les autres.
Que le feu qui grignotait ses fidèles la dévore à jamais, et qu'elle sente le poids de son parjure par delà la mort.

Puis ce fut le silence. Pesant. Un silence de tombe, destiné à ne jamais plus se briser.
Yzebel était toujours là, et elle le serait pour toujours. Combien de temps avait passé depuis sa chute ? Elle l'avait oublié.
Tombée à genoux au milieu des ruines qui furent jadis un temple majestueux et subissant encore la morsure courroucée de son souverain, la prêtresse sentit une main invisible se poser sur son épaule. Quelle épaule ? Il ne restait plus rien de son corps. La colère sans fin du Roi avait consumé ses chairs depuis longtemps.

C'était son âme qui était touchée. Elle fit passer ses mains liées derrière sa tête, et sans se retourner, attrapa celle qui lui était tendue.



______________________
Je me demande encore pourquoi je me suis trainé contre cet arbre. A quoi bon me redresser ? J'allais rester ici de toute manière. Au milieu des tripes et de la vomissure, seul. Moi qui me suis battu toute ma vie pour des valeurs dont plus personne ne semble se soucier. Etait-ce là mon destin ?
Un guerrier meurt sur le champ de bataille, pas sur la route y menant. Perdu au milieu de la forêt, il n'y aura personne pour enterrer mon corps. Je pourrirais ici, adossé à cet arbre, contemplant pour l'éternité l'horreur qui se dresse devant moi. Et je serais oublié.
Ce n'était pas un combat, c'était un massacre. Combien étaient-ils... Dix ? Vingt ? Trente ? Je ne saurais le dire. La seule chose dont je sois certain, c'est que les miens n'étaient que cinq. Je ne sais même pas si ces gens étaient des bandits, des paysans mécontents, ou des mercenaires. Ces chiens n'ont même pas pris la peine d'emmener les corps des leurs qui sont tombés avec nous.

Je ne veux pas mourir. Pas ici, pas comme ça. Je sens que la fin est proche. Je le sais. Je le vois. Ou plutôt, je LA vois. Une ermite ? Un fantôme ? Je n'en ai aucune idée. Je pourrais tout aussi bien être en train d'halluciner.
Pourtant, elle est là, à quelques mètres de moi. Une jeune fille en haillons, les mains enchainées, qui marche dans ma direction en me fixant d'un air sévère.
Non, je refuse de partir comme ça. Je ne le supporterais pas.

Qu'importe les entrailles, qu'importe les cadavres, elle foule de ses pieds nus cet endroit souillé sans même baisser les yeux. Je trouve la force de tendre mon bras vers elle, mais je ne peux prononcer un mot. J'aurais voulu lui hurler de partir, de me laisser seul, de ne pas m'emmener avec elle... Mais je ne pouvais même pas respirer correctement. La faute à la lance qui me transperçait de part en part il y a encore quelques minutes, très certainement.

Elle se tient maintenant juste devant, droite comme un piquet, me regardant toujours d'un air neutre. Je sens les larmes me monter. Désormais, le doute n'est plus permis. Elle va me prendre.

Elle s'agenouilla lentement en face de moi, dans la salissure, dans la pourriture, en penchant légèrement la tête sur le côté. Elle glissa ses mains fine sous mon menton et releva mon visage de manière à me regarder dans les yeux. J'avais de plus en plus de difficultés à respirer, et je ne pouvais rien faire d'autre que gémir en espérant la faire partir.
Puis elle s'avança vers mon visage et, malgré la crasse, malgré le sang, déposa un baiser sur mon front. Les mains toujours sous mon menton, elle se recula et me regarda droit dans les yeux de son regard bleuté insondable, avant de me murmurer d'une voix douce, à peine audible :

"Tu vivras"




Midgard
--- Joueur...
[*]Pseudonyme ou Prénom : J'en change tout le temps
[*]Âge & sexe : 21, F
[*]Expérience Role Play :Pas tant d'expérience que ça finalement, j'aime beaucoup écrire mais j'ai fait très peu de RP jusqu'à présent
[*]Avez-vous lu le règlement ? *tousse*
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Lasse.
Exp : 3373

Messages : 592
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Prêtre] Yzebel

MessageSujet: Re: [Prêtre] Yzebel Jeu 31 Mai - 5:00
Une jolie fiche. J'adore ton serviteur ! <3

Comme dit par MP, tout est en ordre pour moi, si Ulrich ou Gilyan y voient un inconvénient, qu'ils me MP pour qu'on puisse régler cela au bras de fer.

Fiche validée. N'oublie pas de remplir la feuille personnage de ton profil.

Bienvenue sur Midgard, j'ai hâte de te lire !

PS : Et vilaine, va lire mon très joli règlement ! è_é
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Chevaleresque.
Exp : 2184

Messages : 229
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Prêtre] Yzebel

MessageSujet: Re: [Prêtre] Yzebel Jeu 31 Mai - 5:50
Rien à redire non plus, tu as donc ma validation, petit ange~
(De toute façon, au bras de fer, j'aurais perdu...)

Ton personnage est très intéressant, ça va donner en RP!
(Et puis TU VAS ETRE ROSE, HAHA~)

Bon, j'arrête, ou je vais passer pour la modette tarée de service... --'
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

[Prêtre] Yzebel

MessageSujet: Re: [Prêtre] Yzebel Jeu 31 Mai - 6:27
AU BRAS DE FER CONTRE TOI?! Plutôt courir se faire tuer par le Minotaure! %D

Je n'ai striiiiiiiictement rien à redire sur cette fiche! Personnage ma foi très intéressant.. BIENVENUE AU SEIN DE MIDGARD! <3
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

[Prêtre] Yzebel

MessageSujet: Re: [Prêtre] Yzebel Jeu 31 Mai - 22:28
*impressionnée par la réactivité du staff* Et bien, merci beaucoup ! Je pense que je vais passer de bons moments sur ce forum
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

[Prêtre] Yzebel

MessageSujet: Re: [Prêtre] Yzebel
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les petites choses n'ont l'air de rien, mais elles donnent la paix. [PV: Yzebel]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: Archives :: Archives :: Fiches personnages archivées-