" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Lun 4 Juin - 4:57

Si je dois mourir un jour, et ce avant « l’heure », je souhaite que cela arrive de façon honorable. Au combat par exemple, où j’aurai défendu jusqu’au bout une noble cause. Je souhaite mener alors une bataille épique, avec une guilde, ou alors d’autres mages de l’élite de Lotheican… Après tout on lui avait proposé de s’y joindre… Mais à côté de cet idéal, il y avait tant de façon de périr en déshonorant sa lignée, et dans des accidents idiots, tout comme cette histoire d’Archer débutant mort de sa propre flèche qui lui était retournée par rebond sur un arbre…
Aujourd’hui, alors que je tente d’aller récupérer les deux biens les plus précieux de ma famille, je me demande quel type de mort pourrait être considéré si ces bandits m’attrapent encore ? Peu importe ! Sans ma dague je ne suis rien !


Cela faisait bien trois heures que Solaris marchait depuis Lotheican pour retourner dans les montagnes, là où elle avait tenté de venir arrêter ces voleurs qui l’avaient prise en embuscade et dérobée. Un bien sale souvenir, et une immonde humiliation, elle les pensait moins nombreux et moins malins… Et si elle songeait à la mort, c’est qu’ils seraient cette fois certainement moins cléments sur son sort… Qu’importe sa jeunesse physique ou son air inoffensif, elle ne l’était pas… Et aujourd’hui trop de responsabilités pesaient sur elle pour quelle puisse reculer : son honneur mais surtout son héritage composé de l’unique preuve de l’existence d’un phénix sur Midgard, et la dague magique ancienne de ses ancêtres… Tout cela était en jeu. Et ces trésors étaient entre les mains de ces malfrats, qui n’avaient certainement pas idée de leur valeur !

Arrivant sur les lieux où trois jours plus tôt elle s’était faite capturée, elle rasait avec angoisse la paroi rocheuse chauffées par le soleil d’été, ici, peu de personnes devaient avoir la chance de parvenir à se faufiler sans mal. Son regard anxieux fixait le haut des murs de roc formant la fente qu’elle traversait. La dernière fois ils étaient là haut… Seulement, aujourd’hui, même ce point passé, personne, aucun comité d’accueil n’était là pour elle. Son avis oscillait entre le mauvais présage et le coup de chance alors qu’elle continuait à progresser prudemment en rampant et se cachant à chaque petit coin d’ombre, ce jusqu’à entendre d’étranges sons provenir de plus loin, le vent s’engouffrant dans l’entonnoir où elle était lui apportant des fracas de lames et des cris. Il se passait quelque chose d’anormal droit devant… Conclu Solaris en pressant le pas.

Quand le fameux de repère des voleurs était en vue, elle surprit tout les bandits infestant les lieux dans un coin, certains étaient à terre, voir mort, dispersés une peu partout, mais ceux encore debout faisaient face à un seul homme vêtu de noir, l’auteur de cette agitation apparemment.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Mer 6 Juin - 2:05
" Tu ne devrais pas, Yurick... J'ai un mauvais pressentiment... "

Moi aussi, pensais-je en m'avançant sur l'un des seuls sentier qui menait directement au cœur de la chaîne montagneuse. Cette fois, il ne s'agissait pas d'une mission de bas étage ; c'est la haute société qui m'avait engagé de façon anonyme. Les directives étaient très claires, je devais ramener la tête du chef du groupe de bandits si réputé pour ses nombreuses attaques sur les voyageurs à un homme qui me récompenserait comme il se doit. Il devait certainement s'agir d'une vengeance personnelle, même si cela ressemblait étrangement au travail que ferait les chevaliers en quête de justice. Peu importe. Il n'y avait que deux informations et une mise en garde sur la lettre de mon client ; l'endroit où ils ont été aperçus pour la dernière fois, une brève description imprécise du leader ainsi qu'un chiffre approximatif de leur nombre se trouvant aux alentours des montagnes. Une phrase supplémentaire expliquait qu'ils finissaient toujours par être beaucoup plus nombreux qu'on ne l'imagine en allant les défier. De plus, m'étant renseigné avant de partir, je savais qu'il fallait que ce soit eux qui me trouvent plutôt que l'inverse. La montagne était bien trop vaste et inconnue à mes yeux pour que je puisse repérer la planque. C'était risqué, mais le délai que l'on m'avait imposé était bien trop court pour que je puisse les pister.

" Tu ne vas tout de même pas te laisser attraper ?! Ils sont dangereux ! Tu es bien plus malin que ça, d'habitude... "

Je le savais bien, mais j'étais certain de pouvoir m'échapper si les choses tournaient vraiment mal pour moi. Les heures passèrent, les kilomètres de même... et personne ne semblait m'avoir remarqué. Je m'apprêtais à installer un petit campement avec un feu généreux, juste pour appâter les bandits, quand j'aperçus des traces au sol. Quelque chose avait été traîné, un peu plus au nord de ma position. Les choses allaient être bien plus simples que je le pensais, alors... Je suivis la piste sur plusieurs centaines de mètres. Heureusement, il s'agissait bien de traces laissées par les individus que je recherchais ; un grand camp se présentait à moi, et il demeurait infesté d'hommes armés de sabres et de poignards. Il devait y avoir au moins une trentaine d'individus dispersés sur toute la surface. Après deux minutes de réflexion, je compris qu'il m'était impossible de passer sans me faire voir, cela même en utilisant l'illusion . Je dégainai mon précieux katana et collai mon front contre son manche, en murmurant quelques mots...

" Bonne chance, Caitlyn... "

Avec vitesse et agilité, je parus au milieu d'un groupe qui se disputait, surprenant l'ennemi. D'un mouvement rapide, je tournai sur moi-même tout en tranchant le point sensible le plus en vue de chacun. Je sortis un chiffon et essuyai la lame de mon arme, laissant les corps inanimés s'écraser sur le sol, ensanglantés. Les autres se mirent instantanément à crier et à me charger. Je fus très vite débordé par leur nombre et par leurs attaques coordonnées ; il me fallait de l'espace pour attaquer à mon tour. Je tuai les deux bandits les plus proches de moi, d'un coup de katana violent, et me mis à courir dans le camp. Il fallait que je temporise pour que je puisse les tuer petit à petit... Chose difficile vu leur grosse supériorité numérique.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Dim 24 Juin - 11:40
Grace à ce fauteur de troubles aux allures d’un oiseau de malheur, Solaris pouvait observer tout à sa guise l’organisation du camp des voleurs et ainsi repéré la structure la plus à même de servir de dépôt pour leur butin. Cette construction en bois de distinguait quand même assez des tentes de toile et abris à four de pierres de fortune. La mage se mit à calculer le trajet à faire pour rejoindre ses effets, le problème restait ce combat en plein milieu… Enfin l’espèce de corbeau courait partout, suivit par le groupe de brigands, collés les uns aux autres comme une nuée d’abeilles bourdonnant des injures.
Finalement, après la plus simple des équations que la mage pouvait résoudre, faire le ménage serait la possibilité la plus exact… Et bien SOIT. Solaris déposa son bagage et tendit ses bras en avant en faisant se croiser ses poignets, elle se mit à murmurer des choses incompréhensibles mais faisant se soulever, et tourbillonner l’air à ses pieds, qui, lentement se décollaient du sol. En temps normal dans sa main gauche devrait se trouver sa dague, permettant de décupler sa magie et ainsi rendre l’incantation bien plus courte.
Au dessus de ses mains, une boule de feu se formait, pas aussi brillante qu’un astre solaire et de formation différente, elle semblait utiliser l’air pour grandir grâce aux murmures de la mage, concentrée à suivre sa cible mouvante, jusqu’au moment crucial.

- " HE TOI LE CORBEAU ÔTE-TOI DE LA! " Hurla la jeune fille, attirant l’attention de toute « l’assemblée ».

Levant les bras au ciel, Solaris n’avait plus qu’à espérer que son concurrent à la récompense esquive à temps son attaque… ou peut-être pas… Elle projeta son sort sur le malheureux groupe de voleurs qui tentait déjà de se disperser, mais au contact du premier homme l’explosion fut instantanée et assez violente pour toucher la totalité du groupe. Certes de façon inégale, les plus « chanceux » seront brûlés vifs au lieu d’exploser… C’était toujours çà avec celle qui avait la réputation d’une sorcière dans l’académie de Lotheican.
Solaris reprit tranquillement son sac pour se rendre sur le lieu de son massacre à l’odeur de chair calcinée en direction du butin. Si il avait été assez vif, l'autre garçon en noir ne devrait pas être très loin... il fallait juste espérer qu'il ne soit pas rancunier...
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Mer 22 Aoû - 2:24
Cette situation tournait à mon désavantage... Malgré ma rapidité, je ne pouvais pas me permettre de les feinter plus longtemps sur leur terrain. Le débordement se sentait déjà, et je me fis très vite encercler par cette bande de brute, qui s'obstinaient à fermer le moindre petit angle dans leur rang... Je n'avais plus le choix. Je m'arrêtai net, fermai les yeux et pointai mon katana vers les bandits qui me faisaient face. Après quelques murmures destinés à Caitlyn, la première ligne de mes adversaires tomba, laissant tous les autres dans l'incompréhension totale. Égorgés, pour la plupart, ils n'avaient pas eu le temps de voir venir leur mort. Il ne s'agissait que d'une simple illusion de distraction qui m'avait laissé le temps d'en tuer quelques-uns et de me cacher le temps de trouver la cible de ma mission. C'est alors qu'une voix changea toute la situation, perturbant la moindre concentration dans le combat.

" Qu'est-ce qu... ?! "

Peu importe, je me jetai promptement à l'abri, derrière un banc de rocher épais, ne subissant qu'une simple montée de chaleur incroyable. Je n'avais même pas eu le temps de voir d'où provenait cette attaque monstrueuse qui ne laissa absolument aucune chance au campement et à ses occupants. Je venais de me faire devancer sur ma propre quête, et me présenter à mon client n'était à présent plus possible. Il fallait tout de même que je m'en assure, afin d'éviter les ennuis. Gardant ma précieuse arme à la main, je sortis de ma cachette d'un bond rapide, m'aventurant au milieu d'un champ de cadavres carbonisés et de tentes en feu. Je ne pouvais plus identifié le moindre bandit ; c'était un échec complet. Je rangeai mon katana dans son fourreau, et observai attentivement les alentours. C'est en inspectant les lieux que je tombai nez-à-nez avec une femme. Mon regard était devenu antipathique. Même si je ne pouvais affirmer qu'il s'agissait d'elle, j'en étais pratiquement persuadé.

" ... "

" Si c'est ce que tu veux... "

Je poursuivis, retournant mon attention vers le reste du campement. J'avançais dans sa direction, puis je m'arrêtai juste à côté d'elle. Caitlyn devait avoir raison... Cette fille ne représentait pas un danger pour moi, elle avait simplement ses raisons d'être ici.

" Elle vous remercie. "

Ma marche reprit, et je me dirigeais vers les quelques tentes encore en état. Il me fallait au moins une preuve, pour mon honneur...
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Mer 5 Sep - 5:44
La jeune mage s’estimait bien heureuse que le butin était placé loin du camp, quand bien même les objets qu’elle était venu reprendre ne craignaient pas le feu, les preuves pour valider sa quête l’étaient. C’est dans une caisse d’épées qu’elle retrouva sa précieuse dague, fort-heureusement pas abîmée mais dont le stockage avait été négligé, comme si cela n’était qu’une vulgaire arme… Enfin il ne lui manquait plus que l’élément qui faisait toute sa distinction… Où des voleurs rangeraient-ils des plumes de phoenix véritable ? Elle continua d’ouvrir chaque caisse, mais rien à faire, les précieuses plumes n’étaient pas là… Et après 3 jours Solaris craignait qu’elles aient déjà été revendues au marché noir… Décidant d’aller voir dans le reste du camp, en sortant de la réserve elle trouva le fameux « corbeau », il était bien en vie !

- " Ho ! Tu as réussis à te mettre à l’abri ! "

Bien que l’on pouvait interpréter de deux façons ce qu’elle venait de dire, Solaris n’avait pas de mauvaises intentions envers cet inconnu. Mais à son regard, lui n’avait peut-être pas compris cela… Il s’était même soudain mit à marcher vers elle, jusqu’à en être tout proche. Voulait-il la tuer ou était-il plus intelligent que çà ? Enfin de près il ne semblait pas menaçant, mais il avait l’air coincé…

- " Elle vous remercie. "

La mage fut très surprise parce qu’il venait de dire… non, ce « qu’elle » venait de dire ?! Pauvre fille, coincée dans un corps d’homme, elle s’en voyait désolée. En même temps ce n’était pas de sa faute si cette femme n’avait de féminin ni l’apparence ni la voix…

- " Je ne pensais vraiment pas que tu étais une fille… C’est assez incongrue comme situation…" Souffla-t-elle en la voyant repartir.

Même après avoir exprimé sa reconnaissance, cette personne semblait quand même en vouloir à Solaris pour le massacre qu’elle avait fait. Peu importe la rancune, elle avait besoin d’aide ! Près des pieds de l’inconnu une petite flamme racla le sol déjà noir en faisant un bruit de pétard. Solaris sauta alors à son côté et saisit son avant-bras gauche pour l’empêcher de la snober encore. Son regard suppliant se posa sur ses yeux verts avec insistance.

- " Peut importe qui tu es en fait ! Je ne cherche plus la récompense depuis longtemps mais je suis venue pour récupérer les biens que c’est brigands m’ont arrachés. Je recherche deux grandes plumes très douces et à la couleur du feu. Elles ont la particularité de ne pas brûler, j’y tiens énormément ! Alors, s’il-te-plait, aides moi à les trouver et je t’aiderai pour ce que tu cherches en retour, sinon… Je ne te louperai pas la prochaine fois. "
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Jeu 6 Sep - 0:56
Les mètres entre l'inconnue et moi s'additionnaient peu à peu, ce qui me permettait de faire disparaître cette envie monstrueuse de lui faire payer l'échec de ma mission. J'espérais avoir fait le bon choix en l'écoutant elle plutôt que moi... La fautive souffla quelques mots auxquels je ne prêtai volontairement pas attention, afin de garder mon sang froid et d'ainsi ne pas faire plus de victime. Alors que je venais de me faire une raison, moi aussi, je sentis une main s'accrocher fermement à mon avant-bras. Je ne voulais même pas apercevoir le regard de l'être qui venait de m'arrêter et de se glisser sur mon côté droit. C'était la jeune sorcière, qui sans attendre me demanda de l'aide en me proposant la sienne en retour. Malheureusement pour elle, elle venait de détruire entièrement ce que je recherchais, je n'avais donc aucune raison de la suivre dans sa démarche. Un peu plus intéressant, une menace à la fin de sa proposition. Cette fille avait du cran, étant donné mon avantage dans la position où nous étions. Doucement, je mis ma main libre sur le manche de mon katana, juste dans mon dos. En gardant un air glacial, observant ses moindres gestes du coin de mon œil, je me décidai à lui répondre.

" Ce que je cherchais est réduit en cendres... " soufflai-je en lui faisant voir que c'était de sa faute. Puis, je repris d'un air plus sérieux. " Veuillez cesser vos menaces, car celles-ci me donne envie de « ne pas vous louper. » ".

Bien que je puisse me libérer moi-même, j'attendais que la fille me lâche d'elle-même pour continuer ma fouille du campement.

* Tu es dur, elle voulait simplement retrouver ses affaires... Regarde-la, elle est inoffensive, elle ne voulait pas te menacer. *

" Je sais. " répondis-je d'un ton faible.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Ven 7 Sep - 4:37
Solaris avait observé d’un œil attentif la main droite de cette personne s’élevé vers l’arme située dans son dos. La situation devenait intéressante, à ce qu’elle vienne à se demande qui serait le plus rapide à tuer l’autre. Elle à lui exploser la moitié du visage en un soupir, ou l’autre aux cheveux noir à séparer sa tête de son corps… Voilà une question qui mériterait bien qu’on y réfléchisse en profondeur !

- " Ce que je cherchais est réduit en cendres... " Répondit-il.

La mage de feu se mit à regarder autour d’eux, les cadavres dispersés çà et là, Ils étaient bien calcinés et non en cendres… Elle le saurait si elle était capable de produire des flammes aussi puissantes. Elle comprit en tout cas quelle preuve lui était nécessaire pour recevoir sa récompense, pas bête de présenter un morceau d’humain mort… Et quant au judicieux retour de SA menace, cela sembla l’amusée. Elle l’entendit murmurer ensuite :

- " Je sais. "

- " Non justement, tu ne sembles pas comprendre ton intérêt à recevoir mon aide… Je te ne demandais que 5 minutes, que tu n’aurais de toute façon plus devant toi si je n’étais pas intervenue. Mais maintenant tu n’as pas de solution pour prouver que les voleurs ont bien été mis hors d’état de nuire, alors que moi si. " Solaris en prenait ses airs supérieurs rien que pour le plaisir de la provocation. " Mais si tu me tue tu perdrais l’occasion que je t’offre la précieuse information… Enfin je dois aussi dire que tu es tellement agréable que je n’ai pas non plus envie de t’aider à présent. Tu peux être fier de toi."

Sur ses bonnes paroles elle lui libéra le bras et partit donc seule à la recherche de ses plumes.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Lun 10 Sep - 1:48
La sorcière me répondit d'un ton plutôt déplaisant, qui me poussa d'ailleurs à n'apporter aucune attention à ce qu'elle disait. Les seules choses que je retins volontairement étaient les informations qu'elle pouvait, soit disant, m'apporter en ce qui concernait l'identification des cadavres. Mais celle-ci n'avait plus l'intention de négocier; j'étais, pour elle, bien trop désagréable. Peu m'importait, je comptais utiliser mes facultés pour duper mes clients, et ainsi obtenir la récompense qu'ils m'avaient promis en cas de succès. Passons, même si cela n'était finalement plus nécessaire, je commençai à fouiller les quelques tentes et abris que la mage avait épargné lors de son attaque dans l'espoir de m'enrichir illégalement dans les sombres rues du marché noir. La première tente semblait être une sorte d'infirmerie où blessés et malades se reposaient et se rétablissaient. Ce campement devait être fixe, comme un quartier général pour ce grand réseau de bandits, et il disposait d'un nombre d'herbes médicinales incroyable. Je dépliai un sac en tissu trouvé sur-place et n'hésitai pas à me servir; la valeur de certaines espèces était inestimable, et, heureusement pour moi, je le savais. Une fois chargé, je fis le tour de deux autres abris, mais rien si ce n'était des objets personnels sans intérêt. Puis vint le tour d'une grande cabane en bois, placé derrière quelques arbres, à une dizaine de mètres du reste du QG. La porte était verrouillée, et je dus l'enfoncer avec peine pour pouvoir entrer... Tout était très bien rangé à l'intérieur, et il y avait un grand nombre de tableaux, tapis et vases précieux...

* Yurick... *

" On en a déjà parlé... L'argent n'a jamais joué aucun rôle dans mon choix de vie. Pardonnes-moi... "

En fouillant ici et là, j'aperçus un gros coffre qui était planqué sous le lit. Je le tirai sans réfléchir et constatai qu'il me fallait une clé pour l'ouvrir. Il était si lourd que je m'imaginais déjà trouvé un tas de pièces et de bijoux avec lesquels je pourrais refaire mon équipement. Pour gagner du temps, je sortis deux aiguilles qui étaient dissimulées dans mes bottes. Je crochetai rapidement le coffre jusqu'à ce que je réussisse à l'ouvrir... et à ma grande surprise...

* Est-ce que c'est... ?! *

Je hochai la tête en affichant un petit sourire qui démontrait toute ma satisfaction... Je refermai le coffre, y attachai solidement une corde et me mis à le traîner péniblement jusqu'à un feu de camp, où je m'assis pour me nourrir de pain sec.

" Elle va venir... " me murmurai-je en imaginant la façon dont j'allais tirer profit de ma trouvaille...



Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Mer 12 Sep - 12:57
La mage se sentait très contrariée de l’indifférence de cet individu, qu’elle venait de sauver, à son égard. Elle était retournée dans la réserve de butin où elle avait retrouvé sa dague. Entreprenant des fouilles plus avancées, notamment sur les caisses et coffres fermés. Heureusement les fermetures sautaient très facilement grâce à sa magie, un simple murmure et le mécanisme des verrous sortaient en débris par la serrure. Elle retrouva ainsi des documents volés à Lotheican, des traités magique dont elle avait prit connaissance de la disparition avant de se faire aussi dépossédée. Solaris s’était chargé des précieux documents avant de sortir, désespérant revoir ses précieuses plumes, sans lesquelles son couvre-chef serait bien moins digne…Mais son attention se porta en dernière minute sur un tas de torchons et de paille entreposé entre une caisse et l’angle de mur en face d’elle. Une curieuse installation à côté de « l’ordre » apparent du reste de la réserve, curieuse, elle ne pu s’empêcher d’y jeter un œil…

De retour une quinzaine de minutes plus tard à l’extérieur, où sa tuerie ne semblait plus qu’être un tas de charbon, Solaris constata que la fausse fille en noir était toujours dans les parages… Pire, il semblait attendre quelque chose… Certainement que les prédateurs de la zone viennent le cueillir pour le dévorer… Passant au milieu des cadavres elle chercha du regard celui dont elle se souvenait être le chef, celui-ci portait de l’or sur les esgourdes (oreilles). Et heureusement son feu ne consumait pas les métaux, cela aurait rendu sa recherche impossible.

- " Tu as l’air content… aurais-tu récupéré des richesses que tu comptes utiliser à des fins malhonnêtes ?... " Demanda la mage avec un certain dégout face à l’air trop satisfait de ce sale corbeau…

Celui-ci sembla d’ailleurs d’autant plus fier qu’il se préparait à lui dévoiler le larcin trouvé… Outrée et à la fois soulagée de revoir ses effets Solaris se jeta sur lui. Sans sous-entendu, juste la rage de lui reprendre ce qui lui appartenait.

- " Tiens voilà ce que tu veux, vautour… " Gronda la jeune fille agrippée au coffre en lui tendant une bouteille remplie d'un produit bleu. " Si tu as un minimum de connaissances tu devrais savoir quel est la valeur de cette potion… "

Sans plus attendre, elle replaça les plumes jaunes et rouges sur le côté droit de son chapeau en les caressant avec délicatesse s’assurant qu’elles n’aient pas été dégradées. Ignorant à présent le garçon elle pouvait repartir, elle avait au moins des parchemins rares à rendre à Lotheican comme preuve… Elle pourrait bien laisser ce sale oiseau de malheur se débrouiller avec la potion réparatrice et filer avant que les monstres n’arrivent attirés par la senteur de charogne laissée au soleil…
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Jeu 13 Sep - 0:33
Comme je m'en étais douté, la sorcière se jeta sur ses biens, la rage dans les yeux, me laissant une simple bouteille remplie d'un liquide absolument banal à mes yeux... Ce n'était pas un poison, et la fille ne semblait pas mentir ; cette potion allait probablement me servir à récupérer les preuves nécessaires, et il ne me restait plus qu'à savoir comment l'utiliser. Je levai mes yeux et posai mon froid regard sur l'arrogante personne au chapeau, qui à ce moment replaçait les plumes qu'elle appréciait tant. Je n'allais pas en savoir plus, l'échange n'avait donc eu aucun intérêt pour moi. Je posai le flacon à ses pieds, préférant ma méthode à la simplicité. Je ne comptais pas la supplier, je ne voulais d'ailleurs même pas lui demander d'explications ; cela ne l'aurait pas rendu aimable, mais seulement plus fière. Je me relevai, avalai le bout de pain qui me restait et attrapai fermement le coffre. Il fallait que j'arrive à Lotheican avant que la nuit ne tombe, et la marche avec tant de poids supplémentaire n'allait pas être une partie de plaisir. Je m'apprêtais à me mettre en route... Mais quelque chose ne jouait pas. Il y avait comme une présence, quelque chose de plus qu'à l'arrivée de la sorcière... Je me sentais observé, et pourtant, rien de visible aux alentours. Je lâchai doucement mon précieux coffre, fis quelques pas en arrière et crucifiai la jeune femme du regard.

" Est-ce encore un de vos tours, sorcière... ? " lançai-je froidement et d'un calme contrôlé.

Cette sensation devenait de plus en plus intense... Le danger était là, quelque part, j'en étais sûr. Les chasseurs de prime... ?! Non, ils ne se seraient pas aventurés si loin... Ma situation ressemblait plus à celle d'une proie, encerclée par ses prédateurs...

* Elle est aussi surprise que toi. Ce n'est pas elle, Yurick... *

Curieusement, il ne se passait rien, et cette situation très déplaisante commençait à devenir plutôt dure à gérer mentalement... Si ce n'était pas elle, ... ?!
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Ven 14 Sep - 12:09
A présent que ses effets étaient à nouveau entre ses mains, Solaris s’apprêtait à repartir à Lotheican que sa potion lui revint. C’est avec un regarde interrogateur qu’elle la récupéra. Visiblement elle avait à faire qu’à un pauvre serf ignare. Elle poussa un " Bien. " en repartant par là où elle était arrivée sur le camp. Mais juste devant l’entonnoir qu’ils semblaient tout deux vouloir empreinter, un objet à la chute très lente et légère vint lui frôler le visage… Solaris saisit une longue plume à la couleur des roches de ces montagnes dans lesquelles elle se trouvait, c’est à ce moment que ce crâne de piaf cracha encore de son venin :

- " Est-ce encore un de vos tours, sorcière... ? "

- " Bien que j’ai l’air d’un oiseau rare avec mon chapeau orné ma spécialité c’est les grillades, gueux… " Lui rendit Solaris en saisissant sa dague. " Si tu m’avais aidé on serait partit avant qu’elles arrivent, attirées par l’odeur de mort… "

Par « elles » la mage désignait des monstres régnant depuis toujours dans ces montages bordant Lotheican, des créatures carnivores et attaquant toujours par nuées… Solaris observait les rochers afin d’évaluer leur nombre… son regard se posa finalement sur le garçon en noir. Elle ne pouvait pas lui donner sa confiance et faire équipe avec lui. Visiblement ce sera chacun pour soi.

- " Sois certain que nous allons mourir ici, bectés par d’informes monstres à plumes… "

La mage s’équipa rapidement des quelques pièces d’armure qu’elle transportait avec elle, sans cela elle n’avait aucune protection, en plus d’un assassin qui ne lui sera d’aucune assistance. Le reste de ses affaires fut déposé à terre et la jeune fille se mit à incanter pour faire grandir une boule de feu au bout de ses bras tendu, serrant sa dague rouge de sa main droite. Elle décolla très légèrement du sol lorsqu’elle fit sauter un morceau de falaise qui s’écroula en emportant quelques unes de créatures embusquées sur la paroi. Un puissant cri strident poussé par le reste du groupe en résulta et les harpies passèrent à l’attaque.

- " La mort est un jour qui mérite d’être vécu, parait-il… Mais j’espère que comme moi, tu ne comptes pas passer l’arme à gauche aujourd’hui… Et si c’est vraiment le cas peut-être on pour-… "

Solaris n’eut même pas le temps de finir sa phrase qu’une harpie la traina au sol sur plusieurs mètres. Les serres repliées sur les épaules de la jeune fille, l’immonde chimère mi-femme mi-vautour envoya un premier coup de bec, esquivé presque peu tard par sa proie qui se trouva la tempe saignante. Elle en fut coupée alors qu’elle avait commencé à incanter contre la bête à peine au sol. Jamais elle n’aurait le temps de le faire suffisamment pour éjecter la harpie d’elle en un coup…
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Lun 17 Sep - 2:06
Le regard imperturbable, je scrutais les environs tout en gardant un œil sur l'arrogante jeune femme qui prit un plaisir subtil à embellir sa réponse d'une fine couche d'ironie. Elle semblait plutôt calme, face au danger imminent que représentait ces créatures... Peu m'importait, finalement. J'allais devoir me battre pour ne pas finir réparti dans l'estomac d'une trentaine de ces monstres... Avant-même que je puisse dégainer Caitlyn, la sorcière envoya un de ses sorts s'écraser sur le perchoir des prédateurs, éliminant une dizaine, peut-être moins, d'entre eux. Elle enchaîna sur quelques paroles, qu'elle ne put malheureusement pas clore... Une de ces choses s'était jetée sur elle et lui avait déjà porté quelques coups de becs violents, dont un sur la tempe. À ce rythme, j'allais très bientôt me retrouver seul contre cette nuée de démons...

* Yurick, elles arrivent ! *

Je sautai rapidement sur le côté, esquivant de justesse cette attaque. Je me baissai et tuai les deux suivantes d'un coup de katana circulaire au niveau de la gorge, avant de foncer sur la fille prise au piège. Je rangeai ma précieuse arme et sortis un poignard dissimulé dans mon équipement, juste sur l'une de mes cuisses. Sans réfléchir, je me jetai sur l'immonde animal ailé, dégageant ainsi celle qui était prise au piège. Elle réussit à m'entailler, légèrement, sur la joue avant que je ne l'achève en lui enfonçant l'arme violemment dans le crâne. Je récupérai le poignard et m'approchai de la mage. Elle était consciente, et elle saignait un peu ; rien de très grave. Sa magie était nécessaire pour en finir rapidement, et c'était uniquement pour cette raison que je venais de lui sauver la vie. Je me mis face aux prédateurs, juste devant la femme au chapeau. Je lui jetai un dernier regard...

" Essayez d'en finir rapidement, j'ai autre chose à faire... "

Ma main était déjà sur le manche du katana, j'attendais simplement que les autres créatures soient à portée...
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Lun 8 Oct - 11:33
Blottie dans les bras de la mort Solaris se demandait ce qui était le plus agréable, l’odeur sauvage de charogne, les plumes dans la bouches et les autres sur elle, qu’elle venait d’arracher au monstre, les cris strident de celui-ci, ou encore de se faire sauver la vie par ce jeune inconnu qui la détestait ? Mais… si elle venait d’être sauvée alors… l’assassin venait de faire son travail après la fameuse mort à plumes. C’est ce que la mage comprit alors qu’elle parvenait à se relever, elle appréciait guère l’ironie de son sauvetage mais pouvait s’en réjouir… Son destin prodigieux pouvait encore l’attendre, bien que certainement enrayé par le choix qu’elle serait obligé de faire.

- " Essayez d'en finir rapidement, j'ai autre chose à faire... "

- " Et moi donc… "

Répondit Solaris en examinant sa position, la main dans son dos, prête à se saisir de son arme. Préparée à cet instant crucial de sa vie, elle connaissait par cœur la position des veines sur la peau des poignets. Elle posa le tranchant de sa dague contre la plaie sanguinolente à sa tête. Son expression était bien loin de refléter la détermination, elle n’était au contraire pas fière de se condamner à supporter cet être un peu plus longtemps. A présent dans son dos elle lui saisit l’avant bras et y planta la pointe rouge de sa dague, et c’est avec une précision de chirurgien que l’extrémité de la lame piqua la veine. Le lien de sang créé sans le consentement de l’assassin, la mage commença son incantation :

- " 的血的世系 焚烧 接受您和提供您保护的凤凰在心脏中心的 无间道 将消耗我们的敌人。 我说,这种权力的继承人,他 它,血缘关系的我的祖先。"

Lorsque la jeune fille termina, le sang qui s’était déposé sur l’épiderme du jeune homme s’embrasa, faisant cicatriser la coupure. Et si Solaris ne voulait à présent pas se faire assassinée sur un malentendu, elle devait rapidement faire comprendre ce qu’elle venait de faire, et avec tact. Cela en Oubliant volontairement quelques détails sur l’avenir.

- " Elles savent que je peux faire plus de dégâts que toi et m’attaqueront en priorité. On va maintenant pouvoir faire équipe si tu peux les empêcher de m’approcher. Un peu comme avec le brigands tout à l'heure ce serait parfait. "

Mais évidement, ce monde n’était pas idéal et les harpies n’avaient pas eu la patience de laisser cette belle scène se terminer d’un accord tacite symbolisé par un hochement de tête du petit corbeau. Plusieurs chimères arrivaient déjà sur eux en les encerclant, une formation que la mage ne gérait pas très bien. Elle eut juste assez de temps de récitation pour faire un petit feu d’artifice à bout de bras pour dissuader les monstres de fondre sur eux, pour cette fois.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Mar 4 Déc - 6:43
Mon regard braqué sur la vague de créatures, je réfléchissais à un éventuel moyen de fuite ou à une façon de les éliminer toutes d'un seul coup. Je ne m'étais pas encore exactement fait à cette idée, mais il fallait que je joue l'appât, puisque cette sorcière était incapable d'incanter rapidement. Je m'apprêtais à lui faire part de ma stratégie quand celle-ci attrapa mon bras et y planta sa dague en grommelant d'un langage qui m'était inconnu. Il m'était impossible de savoir ce qu'elle préparait, mais je savais qu'elle ne pouvait pas m'éliminer sans finir dévorée par les harpies affamées. C'est dans le doute que je constatai que son plan était le même que le mien. Alors que m'avait-elle fait ... ? Étais-je devenu une bombe humaine ? M'avait-elle empoisonné ? J'allais de toute façon très vite m'en rendre compte... Je me remis face à l'ennemi, tout en surveillant mes arrières...

" J'espère pour vous que vous aviez de bonnes raisons. " lançai-je en lui faisant comprendre que nous n'allions pas en rester là.

Prêt à passer à l'action, je fermai les yeux et me concentrai sur l'ennemi. Je devais toutes les avoir en même temps afin de rendre mon " alliée " intouchable et d'ainsi optimiser nos chances de gagner ce combat en en sortant indemne. J'ouvris les yeux et me mis soudainement à courir le plus vite possible dans toutes les directions. Les monstres se mirent à ma poursuite, passant devant les yeux de la sorcière sans même lui jeter un regard. Elles ne devaient pas être si intelligentes que ça, pour s'être laissées avoir par une simple illusion. J'espérais que la mage était plus maligne, et qu'elle s'était déjà " mise au travail ".
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Jeu 6 Déc - 0:57
Heureusement, le jeune brun ténébreux ne semblait pas avoir mal interprété les intentions de Solaris. Il faut dire que dans la situation actuelle tuer sa seule bouée de secours n’aurait pas été malin… quand bien même peu après il serait obligatoirement un boulet à ses ambitions.
L’important à présent c’était qu’il reste concentré sur le rôle qu’elle lui avait recommandé, soit de faire l’appât.

- " J'espère pour vous que vous aviez de bonnes raisons. " lança-t-il avec un léger ton rancunier.

- " Ne pas mourir ici me semble être une bonne motivation. " Et bien qu’il ne semblait pas l’écouter encore avec son air concentré elle continua." Pour la suite mes raisons ne regardent que moi… "

A peine celui-ci leva un orteil du sol que Solaris se remit à incanter en s’élevant légèrement dans les airs, les avant-bras croisés, serrant sa dague, elle suivait du regard son allier assassin qui sautillait dans toutes les directions tel un petit lapin chassé par une bande de busards. Mais la mage, aussi bonne stratège que sadique attendit le moment où l’une des créatures ne le renverse et que les autres s’y précipitent pour faire exploser le tas ; dans une magnifique volée de grosses volailles carbonisées. La déflagration était montée même plus haut que les murs de roches autour d’eux et soulevait une fumée noire opaque, que la jeune femme traversa pour aller chercher son « ami » le petit corbeau, certainement couverts de cendres et de restants de harpies encore en flammes. Quant aux constructions et butin des voleurs, il ne devrait plus rien rester sous peu avec l’incendie causé par la magie de Solaris. Son pied venait de heurter le tas de viande en cuisson qu’elle l’entendait se débattre contre les restes pour se remettre debout.

- " Tu vois que tu es encore vivant… " Sourit-elle en l’observant se libérer seul comme un grand garçon. " Si tu voulais me toucher deux mots on verra çà en route. De toute façon avec le temps perdu ici il sera bien nécessaire de camper dans les bois vu qu’il est trop tard pour rentrer à Lotheican… J’ai même déjà une idée du menu… "

A cela elle observa une harpie sur le dos à une dizaine de mètres, juste à point, un gros poulet à moitié humain mais dont les ailes et les cuisses restaient du poulet. Et bien sur elle n’attendait pas l’approbation de l’assassin, il la suivrait, il n’y avait pas d’autre sortie que par là où elle allait…Aussi, elle devrait bien lui dire à un moment qu’ils ne pourront de toute façon plus ce quitter… et c’était bien à présent qu’il risquait de vraiment mal prendre le sort qu’elle lui avait jeté…

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Sam 8 Déc - 12:08
Le nombre incalculable de harpies corsa rapidement les choses. Je tentai de percer le tas lorsque l'une d'entre elle me repoussa et me projeta au sol d'un coup de patte puissant. J'esquivai les coups de serres suivants en me laissant rouler sur le côté, puis décapitai deux de ces créatures d'un coup de katana précis avant de finir immobilisé et prêt à être dégusté sans modération. Heureusement pour mon crâne - qui n'allait pas attendre pour finir enfoncé -, la sorcière lança enfin son sort dévastateur, et tua ainsi la grande majorité des oiseaux affamés. C'est sous le choc que je compris l'utilité de son incantation préalable ... Je me débarrassai des restes et des cendres qui me recouvraient presque et me relevai en essayant de me convaincre que le plan de la mage n'avait pas été si astucieux que ça. Et pourtant, il l'avait été, et son air ne manqua pas de le montrer avec fierté. Plus embêtant encore, le butin récupéré une grande heure auparavant n'était plus vendable au marché noir... certains de mes projets étaient donc aussi carbonisés que les cadavres de ces monstres. Cependant, je ne pouvais pas lui reprocher d'avoir sauver nos vies.
Il ne restait que quelques heures avant que ces terres ne s'obscurcissent, et la route vers Lotheican ne pouvait être achevée dans de telles conditions. Sans dire un mot, je m'installai au pied d'un feu de camps intacte à une vingtaine de mètres de la mage. La flamme était faible, mais les quelques branches que j'avais soigneusement posées sur le foyer promettaient de très vite la faire grandir. Pensif, je fixais la sorcière en espérant ne plus jamais la revoir et en chassant ce mauvais pressentiment qui ne présageait rien de bon...

* Ce sort qu'elle t'a lancé... *

" Je sais. Je ne crois pas qu'il soit dangereux. Ne t'inquiètes pas, je t'en prie. "

D'ailleurs, cette fille comptait bien passer ces quelques heures sur le même campement que moi... La nuit allait incontestablement être très longue...
Quelques minutes coulèrent sans que rien ne se passe. Caitlyn semblait s'inquiéter au sujet de l'incantation qui m'avait été destinée. Je me devais de la rassurer... et de me rassurer par la même occasion...

" Et si on parlait de ce que vous m'avez fait ? " lui lançai-je pendant qu'elle s'approchait.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick] Jeu 13 Déc - 13:20
Accroupie devant les restes de la chimère, Solaris réfléchissait à un moyen de faire de ce jeune homme son garde du corps… Sachant parfaitement à quel point elle avait prit un choix peu avantageux. Elle aurait pu lui mentir, et le tuer en même temps que les monstres... mais elle lui était hélas redevable. A présent, il n’y avait plus de dette et, elle s’en doutait, encore moins je projets communs. A force de pensé elle finit par se rendre compte qu’elle n’avait que sa dague, une lame bien trop précieuse pour la souillée de la chair d’un monstre. Mais l’Assassin, lui, avait un sabre déjà bien assez salis. Elle entreprit donc d’aller lui quérir cette lame pour quelques secondes, mais n’eut pas le temps de lui demander ce qu’elle voulait.

- " Et si on parlait de ce que vous m'avez fait ? " Demanda-t-il, visiblement soucieux de ce qu’elle avait fait sur son corps. Cela serait un avantage…

La mage s’assit en tailleur presque face à lui, de l’autre côté du feu. Il était temps de jouer de ses talents de comédienne si elle voulait parvenir à ses faims, plutôt que de se retrouver impuissante et incapable de travailler en équipe à nouveau.

- " Je t’ai immunisé à ma magie… C’est un sortilège à vie mais cela ne te protègera pas d’autres mages, ou même d’une flamme classique. "

Pour être plus à l’aise, elle sa déchargea de ses bagages et de sa cape avec une lenteur calculée, ce garçon semblait avoir comprit qu’elle n’avait pas terminé son discourt.

- " En revanche, au cas où tu t’apprêtais à retourner sur les routes en solitaire, j’ai peur que ces plans ne soient ajournés… J’ai du prendre une lourde décision pour nos vies, maintenant nous voilà liés par un contrat magique… " Un peu tendue, le voyant changer d’expression elle poursuivit rapidement en parlant bien plus fort. " M-mais si je meurs, tu seras aussi emporté par mon sang en toi ! J’en suis navrée pour toi, et surtout pour moi-même, mais tu seras forcé de me protéger jusqu’à ce que je trouve une solution ! " Plus sûre de son bluff, Solaris reprenait vite de l’assurance. " Je tiens également à te faire savoir que en revanche, qu’il serait à mon avantage que tu meurs, car cela briserai notre contrat que je pourrai à nouveau utiliser… Mais ne penses pas que je me suis imposée ta protection par plaisir. Un Chevalier ou un Paladin aurait été iiiinfiniment plus utile, malgré tu ais semblé être un bretteur convenable."

Finalement, pour ne pas empirer la conversation, Solaris fit une croix sur l’idée de manger de la viande, son restant de pain de la veille suffira au moins à passer la nuit… Si l’assassin comptait l’épargnée.
Elle fouilla son sac pour trouver son eau et la demie miche. Elle avait beaucoup prit ce jeune brun ténébreux de haut mais certainement que lui était mieux loti que elle question repas et vie dans la nature. Elle déchirait par petits morceaux le pain avant de le porter à sa bouche. Et si pour son camarade d’infortune tout semblait compromis, ses objectifs allaient sans doute être retardés eux aussi.

- " Si il y a quelque part où tu veux aller dis-le, je prendrai quand même en considération que tu as tes raisons d’être sur les routes… "
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]

MessageSujet: Re: Comme un parfum d'embrasement [Pv: Yurick]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» C'est comme un parfum de nocturnes qui aurait le goût des levers du jour - PV
» Comme un parfum sucré } Malee&Yiming
» Comme un parfum de bonne humeur [Pv Dante]
» [Jeu stupide comme d'hab] J'envie X parce que...
» 04. Des cupcakes pas comme les autres - Oxanna/Sue/Alejandro

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Midgard ] - Terres des hommes :: Lotheican :: Zone montagneuse-