Aller à la page : Précédent  1, 2
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2066

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Ce petit chemin, qui sent la noisette... [PW Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Ce petit chemin, qui sent la noisette... [PW Elwë Lómelindi] Ven 21 Sep - 6:47
Le jeune mage parut ravis de pouvoir se montrer utile, d'avoir une chance de ce concentrer sur un petit quelque chose afin de permettre à sa chère amie de se préparer pour son grand moment. Un moment qu'il attendait d'ailleurs avec impatience.

D'une main , il s'empara de l'un des vêtement alors que la seconde filais vers les aiguilles, fils, bref le matériel requis a la réparation des biens. L'elfe se mit aussitôt au boulot, examinant avec attention les coutures, toute partielle de tissus abimée, reflechissant à un moyen de réparer tout cela sans laisser de trace bien apparente. De plus, la soirée défila en ses pensées, ils passeraient un moment en bas puis la ruelle...cet entrainement à la magie, tout ce passerait probablement bien !

Un petit sourire se dessina au visage pâle de l'être alors qu'il enfilait habillement ce mince fil en l'etroit chat de son aiguille. Il ne parut y voir aucune difficulter, sa vue étant tout simplement, inéglable, ou presque....Les yeux d'un elfe...! Celui-ci lançait parfois de subtils coups d'oeil à la demoiselle qui elle, enfilat une bien jolie robe. Non pour la reluquer, mais plutôt admirer cette toute autre façon de l'appercevoir. De plus, l'entre croisée sans .... tout ses vêtements...ne le dérangeais aucunement, après tout, il avait déja vu ce corps en entier, sans, encore une fois, envie perverses. Ce genre de chose n'étant nullement un point de sa personalité... Elle était tout juste...magnifique et il ne s'empecha aucunement de lui faire savoir, affichant un air amusé.

~Vous êtes magnifique! Cette robe vous va à merveille.

Elwë lui envoya l'un de ses plus jolis sourire puis pencha ensuite les yeux vers le bas en sa main, déja en bien meilleur état. Il en parut lui même surpris, son geste ayant été si comment dire...mécanique..?...Un simple petit mouvement repris...et repris, le fil nouant à nouveau les pièces, l'aiguille perçant silencieusement et sans dégat le matériel...Rapide, efficace, en un rien de temps, les deux morceaux placés sous "priorités" étaient réparés, sans marque trop apparente bien que non parfait, le mage n'étant pas couturier professionel. Toute fois, il était ravit de son travail, esperant qu'elle le serait tout autant. Il lui montra son travail puis replia les morceaux qu'il posa délicatement sur le rebord du lit, prennant bien soin de ranger aiguilles et fil. Matériel se montrant toujours bien utile !

Une fois terminé, l'elfe se redressa puis se revêtit à son tour, repliant la chemise empruntée ainsi que ce pantalon leger pour les déposer sur la petite chaise ou gisait autre fois ses propre habits. Il passa rapidement une main à ses mèches puis visant celles encadrant son visage, y attacha de petit cylindre marqués de symbols, jouant de petit accessoires.

Un pas de trop, Elwë fit volte face puis récupera son grimmoire qu'il agrippa d'une main, le glissant entre son bras et son corps.

~ Je vous suis !...


D'un pas sage, le mage se dirigea vers la porte qu'il lui ouvrit avec la plus grande politesse puis se glissa derrière elle, refermant par la suite. Ce ne fut pas bien long avant qu'un vacarme ne résonne à ses oreilles, le forçant à fermer un oeil. Des cris...des insultes, bon... que ce passait-il...? L'elfe se glissa au cadre de porte séparant le mince couloir à la salle principale pour rapidement avoir à s'y cacher, une assiette ayant volé à son visage, se fracassant contre le mur. Son coeur cessa de battre durant une seconde puis il lança un petit regard inquiet à la barde s'assurant qu'elle n'avait pas été "attaquée" par un couvert volant. Détachant son dos du mur lui ayant sauver possiblement un oeil...ou voir les deux, il passa à nouveau au cadre de porte, quelque peu curieux...une battail...quoi de mieux pour animer cette soirée..
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Ce petit chemin, qui sent la noisette... [PW Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Ce petit chemin, qui sent la noisette... [PW Elwë Lómelindi] Jeu 27 Sep - 5:07
Quoi encore…
Un brin agacée, Laeva observait le bordel –il n’y existait aucun mot plus approprié pour décrire la situation- qui régnait dans l’auberge. Elle avait espéré un moment profiter d’un répit mérité, mais finalement, même les tavernes elfiques avaient leur lot de rixes… Les assiettes volaient, se brisaient ou brisaient, les choppes encore écumantes de bière se fracassaient sur le sol, les corps s’étalaient-ci et là, tandis que, parmi tout ce chaos, le tavernier restait impassible derrière son comptoir. Il n’essayait pas de sauver la situation ? Cela était surprenant, néanmoins, si l’établissement était habitué à ce genre de scène, il ne serait pas extraordinaire de développer une certaine attitude blasée.
Quelque peu intriguée, elle chercha la cause de ce capharnaüm. Un regard vers l’estrade d’occasion lui fournit une hypothèse : le ménestrel, un elfe de la taille d’un nain, qui jouait alors, était rué de coups. Sa prestation avait-elle été si mauvaise… ? Mais de là à déclencher une bagarre, cela en devenait bien étonnant…
Quoiqu’il en soit, autant profiter de la situation.

« Elwë, voici une belle occasion d’empocher quelques sous. »

Elle lui adressa un léger sourire narquois avant de préciser son idée :

« Si on sauve la situation, le tavernier pourrait nous en être reconnaissant, et alors… »

Sa tirade fut interrompue par la projection d’un bouillon de poule froid. Evidemment, qui lui arriva en pleine face.

« Oubliez les magouilles… J’VAIS LE DEMONTER C’LUI-LA ! » beugla-t-elle.

Si Elwë semblait tout aussi intéressé par les actuels évènements, sans doute la rejoindrait-il dans la confusion générale.
La barde aurait pu jouer de sa mandoline, mais qui aurait prêté attention ou même entendu sa mélodie ? Donc… elle posa son instrument à l’abri, dans la soupente de l’escalier, avant de se ruer dans la bataille, armée de ses petits poings.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2066

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Ce petit chemin, qui sent la noisette... [PW Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Ce petit chemin, qui sent la noisette... [PW Elwë Lómelindi] Dim 30 Sep - 6:28
Ce chaos semblait insurmontable, ces êtres pourtant classés si calmes, paisibles, se martelais de coups, menaçait de se fendre le crane à coups de chaise , de bouteilles brisées...L'un d'eux fut même surpris en un vol plané en direction du bar ou il s'écrasa lamentablement dans un cris.

La confusion courraient en les yeux du jeune mage qui semblait complètement pris au dépourvus. Il du se tourner vers Laeva pour y trouver ses réponses...Ce qu'elle lui fit savoir n'était pas une si mauvaise idée . Ils n'auraient qu'a calmer l'ensemble pour en être récompenser...mais comment ? Le jeune hocha simplement la tête a son plan, signe qu'il la comprenait bien...seulement, la demoiselle fut a sa grande surprise interrompue par ce bouillon...Elle qui venait tout juste de se préparer pour cette soirée à présent gâchée....L'elfe en eut simplement les yeux ronds, muet.

~ La...eva...

Cette dernière ce précipita alors au cœur du combat, visiblement furieuse. Malgré ses appels, elle ne lui revint pas, c'était dangereux, si inutile...! Seulement, ne pouvant pas la laisser filer seule...et il était aussi question de la venger, le jeune planqua son manuscrit aux cotés de l'instrument pour y courir à son tour. Cependant, Elwë ne fit qu'éviter les coups pour ensuite escalader l'estrade et lever un bras en toute sa hauteur, un grand éclat de lumière perçant la sale, question d'attirer l'attention...ce qui sembla fonctionner...parfait ! Un second, pour aveugler tous ces gens fous furieux .

~ Si vous cessez tout mouvements tout iras bien ! Seulement, un geste brusque et vous risquez d'y perdre vos yeux !!

Le mage abaissa la main, examinant la foule...il s'agissait la bien sur d'un mensonge..mais s'il pouvait ainsi tranquilliser ces animaux sauvages...il s'agissait la d'un mensonge pouvant les sauver de blessures inutiles. Le jeune espérait simplement ne pas devoir subir les conséquence d'une menace...Il s’excuserait ensuite à la barde...s'il l'avait elle aussi aveuglée de son sort.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Ce petit chemin, qui sent la noisette... [PW Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Ce petit chemin, qui sent la noisette... [PW Elwë Lómelindi] Lun 1 Oct - 10:03
Où était ce crétin qui avait osé salir sa robe ! Enfer et damnation ! Si elle le retrouvait… il terminerait en petits morceaux ! En compotée ! En bouillie !
Hop, elle évita un corps d’un pas sur le côté, hop, elle enjamba… une jambe, hop, elle esquiva un poisson… Et soudainement, le monde devint plus clair. Dans le sens premier… Parce que sa vision venait subitement de lui faire faux bond ; pour cela, elle se prit une baffe en pleine face. Ses sens restant lui indiquèrent qu’elle avait valdingué dans la pièce, à quelques mètres… Ouch… Qui était le mage assez stupide pour avoir fait ça ?!

« Si vous cessez tout mouvement tout ira bien ! »

Cette voix… C’était donc Elwë qui avait créé cet éclair de lumière ?
Laeva distinguait de nouveau ce qui était à sa proximité : le brouillard noir lui obscurcissant la vision s’effaçait petit à petit, tandis qu’elle se relevait en titubant…

« Seulement, un geste brusque et vous risquez d'y perdre vos yeux !! »

Hum. La barde jura doucement. Son compagnon était parti d’une bonne intention, mais là… il avait certes calmé le jeu pendant quelques minutes, cependant l’enthousiasme belligérant de la pièce ne manquerait pas de raviver les ardeurs. Et ses adversaires seraient alors bien trop nombreux. Laeva ne connaissait pas tout son domaine magique, mais à ce qu'elle avait pu constater, ses sorts n'étaient guère offensifs en surface... Evitons les suppositions. Elwë courrait un danger non négligeable : il était devenu le centre de l’attention.
Déjà, le silence soudain avait été remplacé par un tonnerre de murmures entre colère et surprise. Vite, vite… La situation s’envenimerait très rapidement… Et un idiot irait vérifier les dires de l’elfelet…

La barde s’était éloignée à reculons vers l’escalier, pendant que l’on ne faisait pas attention à elle : sa mandoline en main, tout lui parut un peu moins désastreux. A vrai dire, sans son instrument, elle n’était qu’une femme faible…

« Eh bâtard ! T’crois qu’avec ton p’tit mètre tu nous fais peur ? beugla un homme d’une quarantaine d’années physiquement, visiblement bourré.
- Ouais bien dit ! renchérit l’un de ses compagnons de beuverie.
- Colle-lui une raclée ! encouragea un autre, sans doute un adversaire quelques minutes plus tôt à en juger de la bouteille qu’il tenait à la main.
- Remet ce gamin à sa place !
- Vas-y ! »

C'est fou ce que la colère commune pouvait effacer les rancœurs.
Ce qu’elle craignait arrivait… Bon ! Espérons que son pouvoir ne lui fasse pas défaut cette fois-ci, sinon, Elwë serait dans la panade… La barde désespérée se traina sur l’estrade, sans tenir compte de son compère musicien tabassé et encore dans les vapes.
Ses doigts encore trempés de bouillon arrachèrent à la mandoline à un son très aigu. Désagréable. L’attention de tous vira du blondinet à elle.
Le tout pour le tout…

Laeva s’essuya rapidement les mains sur un coin sec de sa robe et clos les paupières. Elle ne s’était encore jamais essayée à cet exercice, mais il faut bien une première fois n’est-ce pas ?
Le spectateur avisé et connaissant son répertoire aurait distingué la mélodie du Gjallarhorn, avec ses sonorités puissantes et ses harmonies nuancées. Cependant, à mieux l’écouter, on pouvait percevoir le thème de l’Exaltation de Thurd en fond… C’était incroyablement ardu, sans compter le fait qu’elle improvisait. C’était téméraire. Encore un peu hésitant, néanmoins son public ne semblait pas très connaisseur…

Idiote.
Connaisseur ou pas, apprécier la musique n’était qu’un critère second : plus le morceau était lié, harmonieux, plus ses effets étaient efficaces. Espérons que son niveau actuel suffise… La vibromanciste essayait de calmer les ardeurs : le Gjallarhorn était là pour engourdir les sens, et s’il empiétait sur l’Exaltation de Thurd, c’était pour que ce dernier ne confère pas trop d’énergie à son public. Les encourager serait la dernière chose à faire.
Déjà, elle sut que son action avait quelques effets : la baffe reçut ne cuisait plus aussi douloureusement que tout à l’heure. Restait à voir si d’autres étaient touchés par sa mélodie…
Ne pas se préoccuper de leurs regards.
Ne pas regarder ou s’inquiéter pour Elwë.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2066

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Ce petit chemin, qui sent la noisette... [PW Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Ce petit chemin, qui sent la noisette... [PW Elwë Lómelindi] Ven 12 Oct - 3:09
Cette petite mise en scène semblait avoir fonctionné, les gens s'étaient calmés, ce qui le fit soupirer de soulagement. Seulement ré ouvrant les yeux, le pauvre remarqua que tous regards étaient a présent bien braqués sur lui, créant un malaise bien visible, son corps entier se raidissant, leur offrant par la même occasion des yeux ronds.

Il voulu leur expliquer la situation, la raison de l'usage de ce sort mais des voix emplies de menaces s'élevèrent tout près de lui, doublant la nervosité au sein de l'elfe. Il tremblota un instant puis avant même qu'il n'eut temps de sauter vers l'arrière qu'on l'agrippa par le col, le forçant à se pencher vers l'avant. Le jeune se retrouva rapidement au niveau visage de l'un des hommes complétement noyé dans l'alcool se tenant au pied de l'estrade. Son étreinte était si forte qu'Elwë en sentait sa respiration difficile, le tissus resserrant sa gorge, tordue par le poing de l'imbécile. Il avait deux choix bien simples : Frapper, ou être frapper, il le déduis en voyant le poing de l'homme se former près de son visage.

~ Ces gars là veulent qu'on te casse la figure, je me porte volontaire...! Dommage d’abimer un si joli minois...

Un arôme désagréable plana autour du jeune qui détourna la tête du mieux qu'il le pouvait...c'était horrible...un mélange de bière et de poisson ou...peu importe...tenait-il vraiment a savoir ?...Bref, question de survis, il leva lui aussi le poing, prêt a le frapper droit au visage mais en un instant, toute l'attention quitta sa personne pour se poser sur la barde...ce son...venait-elle d'utiliser cet instrument ?...Elle venait tout simplement de lui donner accès a la liberté, le petit elfe profitant de ce moment de distraction pour tordre le poignet de l'homme et se réfugier au près la barde a la seconde même ou l'on avait relâcher ses vêtements.

Le mage ne s’arrêta qu'a un mètre ou près de Laeva, se tournant ensuite vers ce public semblant plongé sous une transe quelque peu rassurante, plus de coups, plus de hurlements, tous semblaient offrir corps et âme à la mélodie, l'absorbant comme s'il s'agissait d'une vague de réconfort, d'une brise de régénération...ou peut-être était-ce une autre technique de la barde pour jouer au creux des sens...a ces pensées il se remémora la barde sous son coté quasiment bourrée, ce baiser surprise, cette chanson et ces propos poussés...trop étranges.

Malgré ses idées incertaines, il fut lui aussi bien tranquillement plongée sous cette même transe, ne posant qu'une main à l'un des bras de la barde, un simple petit touché lui indiquant qu'il allait bien, qu'elle lui avait sauver la peau, du moins, sauver du sors qu'avait subit le pauvre musicien d'avant.

Le "blondinet" ce perdit alors dans son univers privé, se retrouvant seul au monde en ces lieux non ravagé, l'endroit était aussi clair qu'a leur arrivé...seul la mélodie empiétait sur ses images, jouant d'une ambiance particulière. Elwë s'éloigna simplement vers le fond de l'estrade, s'appuyant dos contre un mur pour s'y laisser glisser, jusqu’à ce qu'il se retrouve sagement assis, regard vide, ses mouvements étaient les même en cette dégueulasse réalité, il avait même presque piétiné l'instrument du petit musicien en se déplaçant d'un pas lent vers ce petit coin. Ses jambes se plièrent contre son torse fin, ses bras les entourant puis il y posa son menton, fixant simplement le sol, récupérant mentalement, oubliant ce qui venait de ce passer en ces lieux à présent si...désert, si...calme...

L'elfe écoutait simplement la vibration des cordes invisible, referment lentement les yeux pour y offrir tout attention.
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Ce petit chemin, qui sent la noisette... [PW Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Ce petit chemin, qui sent la noisette... [PW Elwë Lómelindi]
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Ce petit chemin qui sent la noisette...
» Le petit chemin qui sent la noisette [PV Tsubaki-chan♥]
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Midgard ] - Terres des hommes :: GreenArrow :: Forêt Lysa-