avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2178

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: À l'aide...[PV Ourya]  Lun 6 Aoû - 12:49
Son cœur cognait fortement en sa poitrine, comme si l'on martelait un tambour avec force, créant un bruit assourdissant , en faisant tourner la tête. La sienne lui était douloureuse, sa vision tachetée d'ombres noir le dirigeait maladroitement vers un espace couvert, ou il pouvait trouver refuge. Ce qui fut malheureusement un banal échec...

Son corps douloureux cogna contre un rocher alors que nombreux bruits de pas précipités brouillaient l'air autour de lui. Ses sens confus lui indiquèrent un danger mais sous quel angle ?

Sa silhouette fine roula sur le coté puis du coin de l’œil, l'elfe aperçu quelques ombres se diriger vers lui...ce rideau noir couvrant ses yeux l’empêchant de distinguer clairement ces hommes l'ayant agressés plus tôt...Bien qu'il sache clairement qu'il s'agissait d'eux...tout cela pour quelque pièces d'or...le mage ferma alors les yeux, pressant son poignet droit à son ventre ensanglanté, entamant de basses paroles semblable à une mélodie...sous cette langue elfique...

---

Suite à quelque petites...mésaventures au sein de cette énorme capitale ou se réfugiaient les mages, le jeune s'était tout simplement volatilisé, sa maladresse ayant causer quelque raffuts au près des gens, bien qu'il ne veuille qu'une conversation amicale...Il eut la chance de s’approprie quelque bien et nourriture, l'essentiel en son voyage puis tant pis l'auberge, le plein air étant idéal pour une bonne nuit de sommeil !

Le mage de cristal s'était donc diriger vers les plaines, cet endroit ou un vent frais régnait, ou la douce mélodie des oiseau accompagnait cette fine brise caressant la verdure....ne s'attendant nullement à se faire agresser par un groupe de bandit longeant les lieux, guettant une victime...

---

Ses pensées lui trottèrent longuement en tête, le séparant du monde réel. Sentant une main agripper sèchement sa chevelure, Elwë ouvrit brusquement les yeux, hurlant ses dernières paroles. Une vague de lumière aveuglante perça la plaine, heurtant les intrus qui furent bien rapidement couvert d'une couche cristallisé, ce jet lumineux ayant durcis à leur corps comme un virus se propageant à grande vitesse.

Son torse fin s'élevait au rythme de sa respiration difficile puis reprenant son souffle, l'elfe envoya un bon coup de poing au bras pétrifier retenant ses mèches, celui-ci s'effritant pour ensuite tomber en miettes, le libérant.

Ces hommes l'avaient pris par surprise...ne lui laissant nul autre choix que d'enfin utiliser ce sort...le combat un à un ne semblant pas être leur point fort, comme ils s'étaient jetés tous les sept contre lui, ayant en plus au moins une tête de moins qu'eux et un bon tour de taille en moins...bref, s'attaquer à un être plus frêle que sois...qu'elle lâcheté...pourtant...leur armes s'étaient bien frayer un chemin dans sa chaire..perçant l'une de ses cuisses, son bras gauche...ayant créer une fine marque à son ventre et enfin marqué une partielle de son dos...

Ce fut l'adrénaline matérialiser par son sort qui le remit sur pied...un petit moment, assez pour prendre ses distances de ces statues brillantes...une fois l'effet passé, son corps retomba mollement contre la verdure, roulant sur le coté pour s'écraser dans un mince ruisseau ou son sang perla au reflet de l'eau, suivant sa trajectoire...Les yeux de l'elfe se refermèrent tranquillement...si seulement il avait perçut leur présence plus tôt...seulement, plongé dans son petit monde parfait...Il n'était que proie facile...
Revenir en haut Aller en bas
" Ourya "
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : rêveuse
Exp : 3177

Messages : 350
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 1 600

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya]  Mar 7 Aoû - 7:10
Cette odeur était absolument infecte. Ce relent mêlé d'agressivité, de lâcheté et de cupidité. Le vent portait ces marques, et le doux Ourya en était très affecté. Comme un jardinier ne pouvant trouver de trêve avant de démasquer la souillure qui empesterait sur son jardin de roses, le pégase, loin de s'éloigner de "l'odeur" se dirigeait bien au contraire droit devant. Ourya ne semblait pas menaçant, mais sa vieille toge gris clair et usée camouflait la lame de son épée. Lui et elle étaient liés de telle façon que les émotions de l'un influaient sur l'autre... Et son arme consciente et vivante était aussi courroucée que lui-même s'inquiétait.

Ourya passait régulièrement dans les plaines de Lotheican car il se sentait plus à l'aise parmi les créatures de cet endroit que parmi la plupart des hommes. Et les créatures, de leur côté, le respectait, même sous sa forme d'elfe. Rares sont les créatures capables d'attaquer un pégase, à l'exception, peut-être des dragons aux coeurs d'ombre. Seuls les hommes faisaient la plus grande exception à la règle, surtout s'il perturbait leurs plans.

Il perçut soudainement plusieurs cris, puis plus rien. Il découvrit alors le corps blessé et inconscient d'une jeune elfe... Non, d'un elfe, se corrigea-t-il tandis qu'il s'en approchait. Rien ne laissait présager d'un combat. L'elfe semblait avoir fui, mais aucun bruit ne trahissait un quelconque poursuivant.

Il se pencha sur le corps, très inquiet, mais l'inconnu respirait encore. Il sourit, heureux de dégainer son épée pour soigner plutôt que pour se battre. Il souleva délicatement le corps inerte du petit ruisseau qu'il touchait et le reposa correctement, sur le dos et sur terrain plat et sec, rehaussant légèrement sa tête dont les longs cheveux blonds défaits et emmêlés portaient encore la trace de beaucoup d'affolement.

Il le regarda un court instant, attendri par ce jeune elfe que les habits tâchés de sang et à moitié trempés rendaient encore plus fragile. Un pouvoir battait cependant dans sa poitrine, ce qui persuada Ourya que l'inconnu devait être, sinon mage, du moins possesseur de certains dons surnaturels. Il posa ensuite soigneusement son épée sur son corps, la garde contre le coeur. La lame brilla légèrement. Il attendit quelques minutes puis, l'essuyant avec soin, la remit dans son fourreau.

Se levant, il mit les pieds dans le ruisseau, en sortit une pleine main d’argile humide, dont il lava les impuretés dans l'eau courante. Il se concentra un moment, yeux fermés, murmurant une prière de bénédiction pour l'argile et de remerciement pour la terre. Il se rassit à côté de l'elfe, écarta doucement ses habits de ses blessures, et répartit l'argile selon la gravité des plaies. Il cueillit enfin de grandes feuilles qu'il posa sur l’argile afin qu'elle ne sèche pas trop vite, puis arrêta enfin son mouvement.

Il faudrait de nombreux jours à l'elfe pour se remettre entièrement, surtout en pareil endroit. Il frissonnait un peu et Ourya regrettait de ne pouvoir lui donner la chambre d'une auberge tranquille. On ferait avec ce qu'on a.

Toujours accroupi à son côté, il lui prit une main, supposant qu'il ne mettrait pas longtemps à reprendre ses esprits.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2178

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya]  Mer 8 Aoû - 2:28
Son corps dépourvue de toute douleur flottait sur l'eau, une eau claire d’où l'on percevait toute trace de vie. Une eau si pure qu'elle lui semblait douce et agréable. Ses vêtements trempés remuait autour de sa silhouette comme de fins voiles portés par le vent...pourtant,un pincement perçait certaines parties de son corps, engourdies. Aucune douleur, simplement, ce sentiment désagréable, agaçant.

Soudain, la rivière infinis sur laquelle il voguait laissa place à la terre ferme. Il sentit cette douce verdure lui caresser la peau, ses vêtements étant troués à certain endroits mais ça, aucune importance, il était bien, confortable, ses yeux clos et sa respiration tranquille le portait a un certain sommeil. Un sommeil qui fut quelque peu déranger. Un contact glaciale caressa son torse alors qu'un grand frisson rodait en tout son corps. Il eut un léger gémissement, mélangeant surprise et inquiétude, pourquoi venait-on le déranger sous son sommeil...?...

Suite à de longues minutes, lui semblant éternelles, l'arme froide quitta son cœur, lui laissant un nouveau frémissement, sa tête roulant doucement sur le coté. Un nouveau contacte, plus doux, humide, le portant a grande confusion, seulement, ses paupières lourdes refusaient de laisser passer toute source de lumière, son corps, refusait de se mouvoir, comme s'il était pétrifié et que seul quelque frissons pouvait laisser part qu'une âme y logeait toujours.

Cette petite mise en scène dura quelque instant, sa jambe, son bras, son ventre...tous étaient couverts d'une mince couverture humide qui pourrait, lui faisait atrocement de bien. Ses sens lui revenait doucement, seul une désagréable pression à son dos régnait encore...

Ce ne fut que suite à de nouvelles et interminables minutes que ses doigts remuèrent, que ses paupières s'élevaient enfin, longuement, durement sous le ciel des plaine, le soleil les forçant a e refermer à plusieurs reprise, ses cils battants. Son petite monde parfait s’effaça, laissant place a la dure réalité au certain inconfort que lui procurait cette terre plus dure que celle de son rêve, étant plutôt douillette. Sa main pressa celle de l'inconnu, de quoi s'agissait-il...? Elwë du ce concentrer afin de chasser ces taches noires, couvrant sa vue pour enfin distinguer une silhouette à ses cotés.

Son regard se glissa le long de son bras pour y remarquer une seconde main, retenant la sienne, voila donc ce qu'il serrait avec force, du moins, le peu qu'il lui restait, comme si ce contacte lui offrait l'énergie de s'éveiller entièrement. Ce qui fut enfin le cas...

Ses yeux bleutés se posèrent sur l'homme à ses cotés puis à son corps don les vêtements dégageait sa peau pâle puis de nouveau l'homme. Plus aucune trace de ses abrutis, simplement...un elfe...? Il toussota un peu, comme si son corps venait tout juste de réaliser que ce mince ruisseau avait faillit l'étouffer, se noyer au ceux d'un mince filet d'eau ?...S'aurait été plutôt dommage...Sa gorge se vida lentement suite à quelque minces efforts puis le jeune elfe, du moins, sous apparence, prit une grande respiration, son torse s'élevant à son rythme.

~ Je...mer...ci...je vous...remercie...

Quoi ajouter ? Cet homme venait visiblement de lui sauver la peau, de traiter ses plaies. Le mage lui envoya un mince sourire, un sourire digne d'un enfant malade, ayant trouver un certain bonheur. Un sourire témoignant son confort et sa sureté au coté de cet inconnu don l'essence était étrangement puissante, car il ne lâcha aucunement sa main.
Revenir en haut Aller en bas
" Ourya "
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : rêveuse
Exp : 3177

Messages : 350
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 1 600

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya]  Mer 8 Aoû - 3:11
Lentement, sûrement, le jeune elfe blessé sortit de sa torpeur, comme ramené à la vie par l'ensemble de la main qui le tenait, du soleil qui veillait chaleureusement sur lui, et de la mélodie chantante de l'eau courante. Ourya espéra que ce ne soit pas trop brutal. Là se mesurerait en vérité son inconscience, car une trop grande inconscience portait généralement un violent réveil qui pouvait même lui valoir quelques coups ; tandis que si la conscience ne s'était pas perdue, le réveil serait certainement d'une plus grande douceur.

Tel semblait avoir été le cas. Cela lui confirma la réalité de ses ressources intérieures ; l'âme et le corps des magiciens sont plus indépendantes par nature, comme l'âme et le coeur des elfes sont plus intimement réunis. Raison pour laquelle la magie elfique souffle, bien plus que pour les autres races, l'énergie de la communion.

Une toux légère dégagea ses voies respiratoires de l'eau qui s'y était engagé, ce qui facilita une plus plus ample respiration, signe de bon augure.

Ourya répondit aux premiers mots de l'inconnu par un simple regard, posant également sa seconde main sur la sienne, comme pour la réchauffer plus complètement. Il y répondit également par un franc sourire, comme en miroir de sa joie de le voir éveillé et, semblait-il, apaisé.

Il finit toutefois par répondre aux interrogations que reflétait le regard du jeune elfe.

- L'endroit semble tranquille, et quand bien même ce ne serait pas le cas je pourrais vous défendre, alors ne craignez rien. Vous avez été méchamment blessé mais je ne crois pas à une atteinte osseuse ou articulaire, vous vous en remettrez sans séquelles. Je crois que vous êtes aussi blessé au dos ? Je peux regarder ça lorsque vous vous sentirez de vous redresser.

Il releva la tête, pensif.

- Les créatures en ce lieu sont nombreuses, mais ce ne sont pas elles qui vous ont fait cela...

La forme des blessures ne laissait effectivement aucun équivoque.

- Les bandits en ce lieu sont rares mais, quand il sont présents, ils sont pire qu'ailleurs. L'environnement leur est hostile et, s'il sont là, c'est qu'ils doivent êtres poursuivis dans des terres plus... humanisées.

Il se hâta de rajouter quelques mots :

- Mais ne me dites rien ! Il vaut mieux oublier ce qui s'est passé pour vous consacrer plus entièrement au moment présent... et à votre rétablissement.

Je m'appelle Ourya,
se présenta-t-il de la manière la plus simple.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2178

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya]  Jeu 9 Aoû - 12:04
L'herbe pénétrant en la plaie de son dos, brulant sa chaire le força à s'asseoir, lentement, s'aidant timidement du bras de son sauveur, cherchant un certain appuis. Il s'excusa faiblement de son mouvement puis releva les yeux vers lui, suivant ses paroles avec intérêt. Son corps lui semblait atrocement lourd, engourdis mais il y parvint tout de même, usant de bonne volonté. Cet homme lui offrait sa protection , du moins, le temps de sa guérison, très aimable de sa part, il le remercia d'un petit signe de tête, fermant les yeux. L'elfe mis un moment à se positionner confortablement, se pinçant les lèvres par la mince douleur au niveau de son estomac. Un sentiment plutôt désagréable quoi que...le traitement offert semblait efficace...il ne remarqua pas tout de suite la feuille voletant au sol lors de son mouvement.

Une fois bien assis, ses paupières s'élevèrent à l'instant ou l'inconnu entama quelque propos aux sujet de bandit...ces salauds... ces lâches. Son regard se porta au loin, plus aucun signe d'eux...son sort avait-il été relâcher...? Leur corps étaient-ils tombés en miettes comme il l'avait prévu...? Aucun souvenir...Soit ils étaient morts, soit ils avaient pris la fuite, c'était tout simple. Malgré ses questionnement, l'elfe suivait les paroles du blond mots par mots, acquiesçant d'un petit signe de tête lorsqu'il les décrivit en tant que : "Pire qu'ailleurs". Sept contre un...Elwë secoua la tête pour chasser les idées noir envahissant sa raison puis porta à nouveau son attention sur son sauveur, toujours accroché à son bras de deux mains tremblantes.

Ses lèvres s'entrouvrirent seulement on le coupa, lui indiquant qu'il serait mieux de passer à autre chose, l'auteur de ses dires avait raison...de plus, la présentation du second elfe, du moins...ce qui semblait l’être lui esquissa un sourire.

~ Lòmelindi...Elwë...Enchanté.
Fit-il à son tour.

Sous ses mots, il se pencha vers l'avant, signe de politesse, une politesse qui le porta à gémir de douleur...c'était quoi cette idée de se plier en deux alors qu'il était blessé au ventre...quel crétin! Son corps tremblant et toujours humide par la faute du ruisseau se recroquevilla contre le corps du dénommé Ourya. Geste stupide, il venait tout juste de salir ses vêtement de ce simple contact...une seconde de trop, l'elfe parvint à se redresser et à s'éloigner, se laissant retomber sur ses cotes. Ses bras se nouèrent à son ventre, un œil clos.

~...Ex...cusez ma maladresse...

Malgré l'embarras et le mal, il eut un petit rire...il s'en tirerait, s'était l'important non...?
Revenir en haut Aller en bas
" Ourya "
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : rêveuse
Exp : 3177

Messages : 350
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 1 600

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya]  Jeu 9 Aoû - 22:26
- Où voyez-vous de la maladresse ? affirma le pégase d'un air qui ne laissait transparaître que le plus parfait naturel.

Il se leva pour cueillir une seconde feuille, puis se rassit à son côté pour la remettre là où la première était partie, la collant plus soigneusement à l'argile bien qu'avec grande douceur pour ne pas appuyer sur la plaie. Il plongea alors dans le regard de l'elfe, sans freins ni barrières

- Lomelindi ! Voilà un nom sorti tout droit du contexte familial de la cité elfique. Elwë est un prénom que j'aime beaucoup, qui signifie elfe des étoiles, et aussi si proche du nom elwen qui signifie coeur !

Comme rendu enthousiaste par l'évocation de la langue elfique, il cessa soudainement le langage commun pour chanter avec douceur un hymne elfique

I wendë lira i Anar
Pan henrya nas i anar
I Anar lira i wendë
Pan armarya nas i wendë...

San i wendë henta i Anar
San i Anar henta i wendë
Ananta liran i Anar
Yando liran i wendë


Il laissa s'écouler quelques instants, comme pour laisser la nature en écho.

- C'est plutôt rare de croiser des elfes, en dehors de leur territoire je veux dire. Les étoiles bénissent notre rencontre. Surtout si la force des destinées me permit de vous être utile !

Puis, soudainement plus soucieux :

- Montrez voir, ce dos ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2178

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya]  Lun 20 Aoû - 15:08
L'elfe parut quelque peu confus par la question d'Ourya, il venait tout juste de s’effondrer sur lui, ou presque pourtant, aucun signe de maladresse...? Il se contenta de regarder le sol, rabaissant les paupières a l'instant ou l'homme posait une nouvelle feuille a sa plaie...les ré ouvrant par la suite pour bien rapidement s’apercevoir de son regard, braqué contre le sien. Ce contact visuel quelque peu, intense le fit légèrement rougir, lui fit détourner les yeux.

Malgré l'écart du regard, il écouta attentivement le blond, mot par mot, absorbant ses paroles, un léger sourire aux lèvres. Cet Ourya s'y connaissait décidément, de plus, il le complimentait, très gentil de sa part, même si ce compliment s'adressait plutôt à son nom qu'a sa propre personne. Il entrouvrit les lèvres, tentant à nouveau d'y glisser quelque mots mais se tut une fois de plus, relevant un visage surpris en direction de son sauveur, s'étant aventurer dans un hymne des plus mélodieux.

Le cœur du jeune s'emplit d'une certaine nostalgie, son âme se plongea sous ses paroles, qu'il eut presque aussi fredonner, comme s'il s'y sentait guider.

Un mince vent vain conclure la chanson, un vent semblant porter ses paroles en écho, semblant créer une fin à la mélodie, puis cette voix s'éleva a nouveau, attirant l'attention d'Elwë.

~ J'ai décider de m'aventurer un peu plus loin...ce qui m'as causé quelque ennuis...seulement...vous m’êtes venu en aide en effet, je vous en suis grandement reconnaissant. Sincèrement...! Je vous dois la vie, Ourya.

Il lui offrit l'un de ses plus jolis sourire, un sourire démontrant que toute douleur semblait dissipée, qu'il se sentait de mieux en mieux. Ce ne fut qu'a l'instant ou l'homme mentionna son dos qu'il l’effaça de ses traits...penchant quelque peu la tête...cette plaie, une fois avoir entendue parlé d'elle, voila la douleur qui revenait en force...Parfois, lorsqu'on n'est conscient d'une blessure, celle-ci n'est nullement douloureuse...toute fois lorsqu'on y porte une quelconque attention...

~ Oh...oui bien sur...

L'elfe s’exécuta alors, roulant sur le ventre. Il posa paumes à la verdures, poussant lentement afin de se redresser, de s'asseoir confortablement, se tenant le dos droit, refusant de se plier...Dévoilant une plaie plutôt longue et profonde à son dos. Le jeune, d'apparence, lança un petit regard par dessus son épaules, curieux du traitement, se mordant la lèvre inférieur, sentant à nouveau cette blessure bruler sa chaire...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Ourya "
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : rêveuse
Exp : 3177

Messages : 350
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 1 600

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya]  Mar 21 Aoû - 5:31
Spoiler:
 

L'elfe accorda à Ourya la plus belle récompense et le plus beau cadeau à ses yeux... Un sourire libéré du soucis de la chair, s'élevant au delà de toute affliction pour rayonner comme une étoile.

- Oh, non ! Vous ne me devez rien et encore moins la vie : c'est seulement le guide de mes pas en ce jour, qui me fit arriver à point. J'ai autant de plaisir que vous à vous sentir mieux... Si seulement j'avais pu vous guérir sur-le-champ ! Mais ce n'est pas en mes compétences, ni en celles de tous les guérisseurs que je sus fréquenter.

L'instant de grâce ne dura hélas pas beaucoup. L'évocation de la dernière blessure, qui semblait également la pire, replongea le jeune elfe dans une douleur trop vivement reparue. Ourya en fut sincèrement désolé ; il le laissa prendre tout le temps qu'il fallait pour changer doucement de position, puis il prit une grande inspiration avant de se remettre à la tâche.

Il fronça les sourcils en examinant de plus près la plaie largement ouverte. Avec la douceur la plus soignée, il releva le tissu de l'habit de l'elfe et posa sa main sur la plaie, si soigneusement qu'il ne devait presque pas avoir ressenti le contact, malgré la douleur à vif.

Ourya ferma les yeux, concentré, tandis qu'une vague d'énergie se répandait par la blessure, insufflant aux cellules les voix de la guérison. Un instant, l'onde sembla se rétracter, épuisé, mais il posa son autre main sur la poigne de son épée, et une chaleur nouvelle en rejaillit. Enfin, il apaisa sa concentration, et sa main ne fit que couvrir la blessure, collée par le sang. Il souffla dessus, humidifiant les tissus et lui permettant de la retirer en toute douceur.

- La douleur devrait très nettement s'atténuer mais il faudra surveiller cette blessure ! Elle guérira aussi vite que les autres si tout va bien.

Il s'assit en tailleur, les yeux fixés sur lui, attendant qu'il trouve la posture qui lui semblerait la plus confortable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2178

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya]  Mer 22 Aoû - 14:46
Le tissus humide roula sur sa peau, frôlant la plaie, petit incident lui évoquant un léger sursaut accompagné d'un hoquet. S'aurai pu être bien pire, l'homme s'y étant pris de la plus délicate attention, ce qu'il apprécia grandement. L'elfe ne sentit par la suite qu'une mince chaleur, il fut incapable de dire s'il s'agissait la d'un contacte ou d'une simple partielle de vent, creusant entre la paume de son sauveur et sa chaire rouge. Ce contact, quelque soit-il, lui fit fermer à nouveau les yeux, le fit sombrer sous un état de relaxation complet, cette petite technique s’avérant utile en cas de guérison...du moins, c'est ce qu'il avait entendu dire.

Sentant une vague apaisante caresser sa peau, il ramena la tête vers l'avant, glissant une main à ses mèches afin de les ramener sur l'une de ses épaules, dévoilant d'avantage son dos et lui offrant tout accès, sans "dérangement". Peu à peu la douleur s’atténuait, remplacée par un sentiment de bien être, par une chaleur réconfortante. Elwë jeta un petit coup d’œil à l'objet brillant ornant l'un de ses poignets. Sa magie n'aurait pu le soigner...il eut à peine entamé la cristallisation de son sang qu'un rideau noir l'avait plus tôt enveloppé, le calant au plus profond des ténèbres. Souvenir plutôt fâcheux...le noir totale, puis cette eau frappant son visage...Seulement, à présent, il était aux coté d'un être...classé plus...compétent dans le domaine! Quelle joie! Malgré les propos de celui-ci concernant la vie, il lui en était toujours redevable, coûte que coûte.

Elwë releva le menton puis envoya un nouveau regard par dessus son épaule couverte de sa fine chevelure au moment ou Ourya lui adressa la parole. Il lui rendit un nouveau sourire, le tout c'était plutôt bien passé, aucun besoin de recoudre quoi que ce sois...tout au naturel!

~ Je vous remercie de nouveau ! Je veillerais à ne pas sauter sur tout les toits...de plus...un petit peu de repos ne fait de mal à personne n'es-ce pas...?

L’apercevant s'installer, l'elfe eut un petit délais. Silencieux, immobile, il tenta de trouver une position confortable, se tournant lentement vis-à-vis le guérisseur, ne comptant aucunement lui manquer de respect, conversant dos à lui. Rien de très intéressant.Son mouvement parut lui prendre l'éternité, dans laquelle il s'imagina quelque situations embarrassantes.. : Prenait-il le temps précieux de cet Ourya ? Le dérangeait-il ?...L'avait-il sauvé par pitié ?..Non, il semblait bien trop gentil...bien trop...pur...De plus, Elwë ne voulait pas particulièrement lui offrir de continuer son chemin. Il était en présence de quelqu'un...et en avait entièrement besoin.

À ces pensées, un nœud lui monta a la gorge...cette dépendance affective...il en était bien conscient...totalement conscient que d'être seul le rendait fou...Non, il ne pouvait le laisser filer....pas maintenant...

Une fois bien installé face au blond, le jeune, pencha la tête a gauche, puis à droite, prenant enfin bien soin de l'examiner.

~ Cette aura....me semble particulière....? Seriez vous..?..

Il ne termina pas sa phrase, y laissant ainsi plusieurs " choix de réponses ". Ne voulant pas cracher n'importe quoi...bien qu'un mot se soit accrocher a la pointe de sa langue...une créature. Un être de lumière...
Revenir en haut Aller en bas
" Ourya "
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : rêveuse
Exp : 3177

Messages : 350
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 1 600

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya]  Mer 22 Aoû - 23:01
La question sembla amuser le pégase, mais il n'y répondit pas de la façon que l'elfe pouvait attendre

- Vous savez, on raconte qu'au temps jadis, la terre n'était qu'un vaste jardin sauvage, qu'au dessus il y avait le lumineux jardin des créatures du soleil, et en dessous le sombre domaine des créatures de la nuit. Un jour, une créature de la lumière tenta de descendre sur le jardin terrestre, pour en faire un second jardin de lumière. Alors des créatures de la nuit vinrent à leur tour, et le poursuivirent. D'autres créatures de la lumière vinrent à sa rescousse. Puis d'autres, de la nuit. Et ainsi de suite jusqu'à ce que toute créature soit sur le jardin terrestre et que, sur ce dernier, il ne reste plus rien, comme un champ de bataille après la guerre.

Alors, les quelques créatures survivantes comprirent qu'il ne servaient à rien de se battre, et se retirèrent, chacune de leur côté. Les âmes de toutes les autres prirent une nouvelle apparence, plus adaptée à leur nouveau territoire. Selon leur coeur, ils devinrent elfes ou humains, mages ou guerriers... Et les créatures originelles, pour ne pas se dissocier de la nouvelle dominante, apprirent à changer leur forme pour se fondre dans la masse, ayant tous un naturel magique.

C'est pourquoi certains finalement racontent que toute personne ici-bas est une créature, directement, ou indirectement, par le souvenir, ou par le fil présent du jour...

De la même manière...


Il sourit, chaleureux.

- ...à l'origine des mondes, on raconte que c'est la lumière qui créa, et alors, tout être conscient était fait de la lumière. Mais les premiers-nés crurent bon de prendre leur indépendance, alors, de cette volonté de se couper de la source de toute chose, leur lumière se mua en obscurité. Ce n'était ni un drame, ni une erreur, car ainsi la lumière put exister, ne pouvant se refléter que par son contraire. Pourtant ainsi, certains racontent que finalement, toute créature vient de la lumière...

Il rit, très satisfait de la conclusion que tout cela amenait

- C'est pourquoi nous sommes tous des créatures et des êtres de la lumière !

Une certaine crainte semblait briller dans le regard de l'elfe, bien qu'il ne pouvait pas vraiment la dévoiler et seulement discrètement la ressentir. Lui prenant la main, il ajouta :

- ... Quoi qu'il en soit, je profiterai de l'occasion pour me reposer aussi, je ne vous laisserai pas tant que tout ne sera pas résolu aussi bien au niveau physique qu'au niveau... de l'environnement.

Il reposa ses mains sur ses genoux, un peu pensif, mais pas inquiet - tout du moins ne le faisait-il pas paraître.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2178

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya]  Mer 29 Aoû - 13:39
La réponse offerte lui fit pencher la tête d'un coté, pris d'une certaine confusion. Il ne s'attendait pas tout a fait à un comte, une légede...ce qu'il apprécia tout de même, prennant bien soin de l'écouter avec la plus grande attention. Tel un enfant installé devant un comteur.

Son regard perdit bien vite son étincelle, son âme se fondant en un décors inspiré des paroles, un monde ou lumière et ténèbres s'affrontaient. Un monde si pur, a présent détruis par les conflits...puis ce fut une sorte de paix, d'abandon, chacun pris son coté, se réfugia en son espace.

L'elfe, immobile, simplement témoins de ses images vis ces être prendre la forme d'etre humains, d'elfe...et bien autre, vivant ainsi une nouvelle vie, en un nouvel univers...puis d'un seul bond, le jeune revint à lui.

Elwë releva le menton, une mince lumière éclairant à nouveau ses yeux. Il s'était complètement perdu, à nouveau...mais ne s'en excusa nullement, ayant bien tous suivis seulement, en un film mental.Ce mot...Lumière...son regard se posa à ses paumes...puis s'attarda à la plaie à l'un de ses bras, semblant bien tranquillement guérir, un bon point. Sa magie ce concentrait en grande partie sur cette lumière, cet élément pur qui pourtant...lui servait parfois à tuer... Ces cristaux lumineux, reflétant la mort, tachés de sang...ces éclats...couvrant le sol d'horreur....

Mains tendus devant lui, il fut pris d'un sursaut lorsque l'homme s'empara de l'une d'elle. Ses joues furent teinté de rose , n'étant aucunement habitué au contacte,bien que ce ne sois qu'une petite poigne de main...ou un simple acte de réconfort. Le mage releva le menton vers le blond, reprenant enfin conscience de sa présence puis se laissa emporté par ses dernières paroles, ravis. Il eut un grand sourire qui rapidement s’effaça.

Un bruit agressant, un sifflement aigu fendit l'air, près d'eux, l'elfe releva vivement la main , une vague de lumière suivant son mouvement pour s'élancer vers le visage d'Ourya. Ce filet lumineux pris forme d'un cercle alors qu'une lame heurta la masse à présent solide. Les deux "armes" s'entrechoquèrent, le cristal se brisant , laissant tomber nombreuses partielles brillante sur le sol alors le couteau lui, s'enfonça sèchement en la verdure entre leur deux corps. Perçant cette terre pourtant, il n’y a que quelque instants, si paisible.

La main de l'elfe retomba le long de son corps alors qu'il fermait les yeux, se laissant retomber vers l'avant, s'accrochant de deux mains aux vêtements de son sauveur. Sa respiration saccadée mis quelque longues secondes à laisser place à de douces inspiration et expiration. Quelle idée d'utiliser un sors aussi rapidement...bien qu'il soit faible, qu'une simple petite protection de dernière seconde, l'effort mental y était par contre...un effort don il aurait pu se passer en plein rétablissement.

Quelque silhouettes les entourèrent...Ces hommes...encore...Son sort les avaient pourtant touchés...?...Ils s'étaient tous retrouvés prisonniers de cette couche cristallisée...! Bien sur, seulement, son petit coma avait rompu le sort, avant qu'ils n'éclatent en mille morceaux.

L'un deux, don une manche voguait sous la brise, vide de tout membre leur envoya l'un de ses plus....chaleureux sourire, si l'on puis dire. Cette simple salutation théâtrale fit bouiller l'elfe qui resserra son entraine aux tissus auxquels il était toujours accroché, serrant les dents.

~ Je...les croyais morts....
Revenir en haut Aller en bas
" Ourya "
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : rêveuse
Exp : 3177

Messages : 350
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 1 600

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya]  Jeu 30 Aoû - 7:25
La main du destin joue parfois comme un enfant rieur, même dans les situations les plus sombres. Et, dans ce cas là, le "sauveur" se retrouvait le "sauvé" !

Ourya n'eut cependant pas le temps de remercier l'elfe, que déjà la sombre compagnie imposait sa totale attention. La situation n'était pas, pour le moins, réjouissante. Une sorte d'aura de vengeance se dégageait de tout le groupe : il n'y aurait rien à faire, pour négocier. Ce n'était pas, la bourse ou la vie, mais bien plutôt, la vie et accessoirement la bourse. Si tous les deux avaient été en plein potentiel, sans aucun doute ce groupe de brigands pouvait être facilement défait. Mais déjà Elwë commençait à sombrer dans une nouvelle inconscience, s'étant épuisé pour le sauver du poignard mortel alors que ses forces étaient comptées.

Il était hors de question de risquer la vie de l'elfe, trop vulnérable, en lançant un assaut qui le détournerait de sa protection. Et tel était le moins qu'il pouvait faire, quand il lui devait de ne pas avoir été heurté par une arme fort agressive... Immobile comme un arbre, il attendait la réaction des hommes, qui ne se fit pas attendre. Il se précipitèrent sur eux, l'arme haute, hurlant des vociférations. Une proie tellement facile. Dans l'état où était Elwë, il ne pouvait plus leur causer un grand tort ; quant à Ourya il ne leur semblait pas le moins du monde menaçant, et son immobilité était considérée par eux comme de la simple peur.

Pouvait-il venir à bout de ces hommes tout en protégeant Elwë ? Ourya n'allait pas risquer ce pari et, de toute façon, il préférait ne pas faire de mal à ces pauvres brigands forcés à ces lâches extrémités. Méritaient-ils la mort ? Il préférait ne pas être celui à en juger.

Tout alla ensuite très vite. Ourya lança un sort léger, mais à l'attention de l'elfe et non de leurs agresseurs. Celui-ci acheva de sombrer dans un sommeil profond. Dégainant promptement son épée, il fit jaillir une lumière si insoutenable que les brigands trébuchèrent et se voilèrent les yeux. Le temps qu'il lui fallait pour prendre Elwë sur ses épaules... qui l'instant d'après, étaient une encolure. Un pégase s'envola alors sous les yeux éberlués des assaillants, prenant rapidement de la hauteur, et volant avec force à une distance qui ne risquait pas de les faire retrouver.

Quelques moments après, il se posait doucement aux frontières des plaines de Lotheican, non loin d'un autre cours d'eau. Il posa Elwë contre un arbre, reprit sa forme première et remit de l'ordre dans ses affaires, avant de s'asseoir à ses côtés, attendant son réveil comme si rien du tout ne s'était passé, sinon un simple cauchemar de convalescent.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2178

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya]  Mar 4 Sep - 11:53
Une brève lueur, une vague de chaleur enveloppante puis plus rien, mis à part cet obscurité totale. Un grand vide pourtant si réconfortant. L'air y était frais, prise d'un silence complet... ni même le son d'une brise ne glissa aux oreilles fines de l'elfe. Il s'agissait la du vide totale. Un vide étrangement si réconfortant...

Tout se dessina alors autour de lui, cette plaine, ce ciel paisible, cette verdure si douce...puis enfin ces hommes. Ces brigands agissants sans prendre la peine de réellement réfléchir à leur actes, tel des bête féroce en quête de viande fraiche...Ces être misérable, méritant tout simplement de bruler en enfer...ou de tout simplement finir en pièce, par l'une de leur propre lames qui sais ?...Leur visages, leur habits, leur façon de se déplacer tel des chasseur stupides et sans merci. Elwë en eut un haut le cœur. Ils s'en étaient tirés uniquement du a ce mince coma...en autre cas, ils se seraient tous retrouvés en un scintillant tapis de flocons cristallisés, accompagnés de gouttelettes de sang, comme le bras de l'un des hommes visés par ces menaces. Malheureusement...

L'elfe fit un pas vers eux, relevant un bras fin devant lui, murmurant ces mots si doux, pourtant si meurtrier...Il était temps d'y mettre une fin. D’acquérir une douce vengeance. Ses paroles firent appel à cette lumière protectrice, celle de sa magie. Celle-ci dessina nombreuses formes courbées, traçant l'air de rayons lumineux qui lentement, prenait forme solide. Le jeune fut bien vite entourés de diverses lames, certaines dentelées, d'autre possédant un double tranchant et bien sur ces armes tranchante classique...un mince sourire naquit à son visage pale.Le flux de d'énergie parcourant son corps le poussèrent à accentuer l'intensité de cet éclat de lumière.

Les hommes n'eurent toute fois aucune réaction à ce mouvement, étrange...? Plusieurs à la vue de cet arsenal se seraient recroquevillés , auraient pris la fuite ou aurait tout simplement, pour les plus courageux, dégainer. Mais eux, restèrent immobile...ne clignant même pas des yeux...quelle insulte...!

Serrant les dents, le mage fit un pas vers l'avant, créant un rapide mouvement de la main afin de guider ses armes vers ses cibles. Ce fut rapide, les dizaines de cristaux tranchant filèrent a toute allures vers les hommes, les déchiquetant un à un, tranchant leur membre en un éclat de sang quelque peu exagéré, cette substance éclaboussant le visage sadique de l'elfe, riant aux éclat. Gardant toute concentration en ce secteur, les lames dansant joliment contre les corps mutilés,créant une chorégraphie les coupant en pièces de plus en plus petite jusqu’à ce qu'un bruit inquiétant sorte Elwë de son moment d'extase.

Il se tut vite fait, n'ayant qu'a rouler l’œil sur le coté pour voir l'une de ses propre lame voler tout droit vers son visage. Son regard s'écarquilla puis le fracas le fit basculer, hurlant, son propre sang se mêlant à celui de ses agresseurs...

L'elfe eut un grand sursaut, s'éveillant en poussant un petit cris d’effrois.Il plaqua ses mains a son visage, glissant ses doigts a chaque partielle de sa peau, cœur battant si rapidement qu'il cru être en pleine crise cardiaque...De la sueur perlait a son front, ce fut tout ce qu'il pu constater de ce toucher précipité...Un mauvais rêve...Comme toujours.

Son cœur repris un rythme normal, son corps se détendant , glissant mollement le long de l'arbre...Constatant enfin sa position il releva vivement les yeux, cherchant a savoir ou il était...pour tomber droit sur Ourya...installé près de lui. Que s'était-il passé...? Il n’y a pas si longtemps...ils étaient en mauvaise compagnie...?...Ce rêve...ces pensées le firent sourire...mais l'elfe chassa cette idée morbide en secouant doucement la tête...s'asseyant ensuite convenablement, levant la voix à l'adresse de la créature.

~Je...me suis endormis....? Que s'est-il passé...?

Il ne mentionna pas particulièrement les brigands...peut-être était-ce encore la une partielle de cet étrange rêve...ou cauchemar...selon l'étape. Le pauvre cherchait par contre désespérément a comprendre ce qui venait de ce passer...étant persuadé qu'il ne s'était pas uniquement endormis, sans prévenir.
Revenir en haut Aller en bas
" Ourya "
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : rêveuse
Exp : 3177

Messages : 350
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 1 600

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya]  Dim 9 Sep - 2:45
Ourya se contenta de sourire, puis, haussant légèrement les épaules tout en regardant le soleil :

- Eh bien ! La lumière est belle, l'eau pure et l'herbe charmante. Tout s'est donc passé au mieux.

Puis, comme pour tenter d'oublier la grande frayeur d'Elwë qui l'avait saisi dans la fin de son sommeil, au point qu'Ourya se décidait justement à le réveiller lui-même :

- Baigne-toi de ce doux soleil ! Nous ne craignons rien, ici.

Comme à son habitude, le pégase répondit aux interrogations qui dansaient dans le regard de l'elfe, par une sorte de conte...

- Certaines âmes se laissent aller à l'obscurité, et rien n'est à faire pour les en éloigner... Seul le rêve, et l'espoir, peuvent insuffler l'énergie de pouvoir peut-être les changer. Un bain de lumière abaissant leur garde. Un envol éloignant de leur folie. Peut être sont-ils saufs et changés, qui sait ? Nul être n'est inchangeable, car aucune obscurité n'est totale, dans un coeur comme dans la nature.

Il pointa du doigt l'ombre portée d'un grand arbre

Regarde ! Comme ce soleil éclatant fait des ombres marquées ! On peut décider de ne voir que l'ombre... ou enfin regarder le rayon qui l'a formée ! La lumière a créé l'ombre pour pouvoir se regarder !

Il regarda Elwë, l'air un peu joueur, comme si rien de tout cela n'avait d'importance... Si ce n'est l'instant présent !

Une grande plume blanche était posée, non loin, face à eux.

- C'est la colombe de notre paix, se contenta de dire Ourya.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2178

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya]  Lun 17 Sep - 8:29
Le mage acquiesça à ces premières paroles...ce vent frais, cette mince mélodie causée par le roulement de l'eau. Tout était visiblement des plus calme, aucun danger à proximité autrement, la petite bête s’accrochant au tronc sur lequel il était adossé aurait bien vite pris la fuite....D'ailleurs, son regard suivis le rongeur jusqu’à ce que le blond ouvre de nouveau les lèvres, le "ramenant à l'ordre".

Sans porter attention à ses plaies don la douleur s'était dissipé, Elwë s'assied sagement, posant ses mains à ses fines cuisses, l'écoutant encore une fois des plus attentivement, comme un enfant assistant à son comte avant l'heure du sommeil.

Un sourire naquit à son visage de porcelaine, l'homme avait raison et ce simple petit récit le rassura d'avantage, ils étaient en sécurité ici...seulement, un pincement s'empara de son cœur. Une certaine nostalgie soudaine le porta à rentrer en SA foret, SON petit lieu paisible..Un endroit qu'il adorerait d’ailleurs présenté à Ourya...s'il n'y avait jamais mis les pieds...!

Les derniers mots de celui-ci attirèrent son attention...ses yeux se posèrent sur cette magnifique plume blanche vers la quelle il ne put s’empêcher de de trainer. Ses doigts glissèrent à sa surface puis il s'en empara comme s'il s'agissait de l'objet le plus fragile qui sois.

~ Elle ...est magnifique...

Il ravala ensuite sa salive puis fit volte face, en direction de l'homme, plume toujours en main.

~ J'aimerais...grandement retourner à GreenArrow...du moins...la forêt Lysa...Aimeriez vous...m'y accompagner...? Cet endroit est sublime...! Et il me serait plus facile de régénérer en ce lieu...

Un petit air suppliant traça ses traits fins. Ourya avait probablement mieux à faire que le voyager en sa compagnie mais le jeune tenait à y tenter sa chance. Il ne voulait pas rentrer seul, de plus, il sentait déjà ce lien ce confiance entre eux deux. Après tout..ils s'étaient mutuellement sauvés la peau!


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Ourya "
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : rêveuse
Exp : 3177

Messages : 350
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 1 600

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya]  Ven 21 Sep - 1:27
Spoiler:
 

Ourya se leva et, se frottant les mains en regardant dans la direction exacte de la forêt Lysa (le sens d'orientation des pégases étant à proprement parler infaillible), répondit avec un accent d'enthousiasme :

- Justement ! Je me disais que je repartirais volontiers sur le chemin. Et je ne saurais proposer de meilleur objectif pour un convalescent.

Il sourit discrètement voyant Elwë ramasser précautionneusement la plume. C'était un excellent porte-bonheur, toute modestie gardée pour les pégases.

- Sublime ? Je dirais seulement, magnifique. GreenArrow est la seule ville où je me ressource comme en forêt, et Lysa est la seule forêt où je me sens aussi bien que chez moi. Je ne parle même pas de l'Arbre. Je me demande parfois ce que je ferais sans les elfes !

Il regarda Elwë qui, bien qu'infiniment plus en forme que quand il l'avait trouvé, était encore loin d'avoir retrouvé toutes ses potentialités

La forêt Lysa possède d'admirables énergies de régénération. On se sent, après elle, comme un nouveau-né sous le soleil. Un endroit féerique ; on y regretterait seulement que les créatures de la féerie ne soient pas plus visibles.


Hasard ou prémonition ? Les anges des destinées, souriant, rajoutèrent le qualificatif fée à la suite des événements... Qu'allait-il bien pouvoir se passer en territoire des elfes ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2178

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya]  Mer 26 Sep - 13:56
Une étincelle jaillit en ses yeux bleutés, un grand sourire s'y joignant. Le jeune eut envie de lui sauter dans les bras, de le trimbaler dans toute les directions possible tellement il était heureux de se retrouver en heureuse compagnie...seul trop longtemps...il devait passer ce manque...Seulement, il s'en abstint.

Le mage traça doucement la plume d'une main puis de la seconde, fouilla en la pochette de tissus au bas de son dos, cet endroit ayant par chance été évité lors de l'attaque...Il en sortit un grand grimoire qu'il ouvrit a la première page, y insérant simplement la plume afin de la garder intacte...pas question de s'en débarrassé...si jolie...si douce...et elle lui avait annoncer une bonne...comment dire...continuité ?...

Enfin bref, le jeune entama simplement la "quête " après avoir soigneusement glissé l'ouvrage en sa cachette, remerciant mille fois Ourya de l'accompagner. Il du s'accrocher quelque fois à son bras lorsqu'il sentait la faiblesse l'envahir...mais peu l'importait. Elwë tenait à rentrer...à revoir cette forêt qu'était son chez sois et ce, même s'il leur faudrait quelque longues journée de marche. D'ailleurs, l'image des lieux le hantait, jouait en son esprit lors du voyage. De petits détails concernant le vent, les cieux, la nature le faisait glisser quelque paroles. Certaines restèrent en sa gorge...ne voulant pas énerver le blond sous sa bavardise.

Il était bien temps de retrouver sa petite routine...et de prendre bien soin de ce corps anciennement mutilé.


[ Suite Forêt Lysa ]
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

À l'aide...[PV Ourya] 

MessageSujet: Re: À l'aide...[PV Ourya] 
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Haiti: Liberté, "aide" et corruption
» ALBA: Aide en matiere energetique et sanitaire
» Plus de 85 % de l’aide étrangère à Haïti sont gérées par les ONG selon Jean Max
» Firefox aide à l'orthographe
» Haïti refuse un cargo d'aide alimentaire mexicaine

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Midgard ] - Terres des hommes :: Lotheican :: Plaines de Lotheican-