avatar
Sexe : Masculin
Exp : 1720

Messages : 23
Who am i !

[ Race ] Le peuple Elfique

MessageSujet: [ Race ] Le peuple Elfique Jeu 15 Nov - 9:29


Midgard

---- Le peuple elfique...



~ SUR MIDGARD

Bien que leur apparition officielle aux yeux des autres habitants de Midgard ne se fit que peu après la Grande Guerre, les Elfes ont très vite rejoint les rangs des Hommes. Si quelques tensions Humains/Elfes existent encore, la nouvelle génération quant à elle semble plus ouverte aux différences et est même attirée par celles-ci. Les Elfes sont plus proches de la nature que les Humains ordinaires, ils possèdent un lien émotionnel très étroit avec elle, ils n'arrivent d'ailleurs pas à vivre loin de la forêt, leur maison. Les Elfes sont d'une nature pacifique, ne supportant pas les querelles, la haine et la violence. Leur mode de vie est simple, ils se contentent simplement du nécessaire pour survivre et n'attachent aucune importance aux biens matériels.

Ils possèdent les caractéristiques physiques suivantes, les oreilles pointues, les yeux en amandes ainsi qu'une peau très lisse, leur carrure est toujours fine et légère, rappelant celle d'un félin, leur force physique est inférieure à celle des humains mais, ils possèdent l'avantage d'être plus rapides.

Les Elfes possèdent leur propre roi, Aranwë, choisi par les esprits de la forêt. En plus de diriger le peuple des Elfes, Aranwë est aussi le monarque du royaume de GreenArrow.

La suite de cet article présente le peuple des Elfes de manière globale, vous êtes
toujours libres d'effectuer quelques changements ou innovations pour
votre personnage et vos RPs.
Les textes suivant sont tirés du site aidedd.org, un grand merci à eux !

~ A TRAVERS LES AGES

Les Elfes ont les durées de vie connues les plus longues. Leur longévité dépasse même celle de la plupart des arbres, et ils vivent assez longtemps pour voir les changements que le monde subit. Une génération d'Elfes peut, en effet, voir l'ascension et la chute d'un puissant empire humain, la naissance et la mort d'une forêt, ou bien encore l'érosion graduelle d'une montagne. Ceci leur donne une vision du monde et du temps différent de celui des humains, parfois difficile à comprendre pour ces derniers.

Les Elfes ne ressentent pas non plus les effets de l'âge comme les humains. Une fois sa croissance terminée, un Elfe cesse de changer ou, du moins, le changement devient alors très lent. Il n'y a que de petites différences entre un Elfe de 100 ans et un vieil Elfe de 300, différences qui se traduisent seulement par un peu plus d'exubérance, de spontanéité, et d'enthousiasme. C'est seulement après 350 ans que les Elfes commencent à montrer leurs années, et encore, à cet âge ils apparaissent toujours plus jeunes que la plupart des humains de 50 ans. C'est aussi à ce moment, après 350 ans, que les Elfes quittent généralement le monde des humains. En effet, passé ce cap, l'appel de l'Éternelle Rencontre se fait sentir, une irrésistible envie de faire un dernier voyage en laissant le Monde Connu aux mains capables de leurs successeurs. Aucun Elfe, au moment de partir pour l'Éternelle Rencontre, ne le fait sans éprouver un certain regret de quitter son monde, mais, une fois sur l'île, aucun Elfe n'a regretté d'avoir fait le voyage.

Contrairement à beaucoup d'autres races, les Elfes essaient d'éviter la violence et n'ont pas peur de la mort. Beau paradoxe ? En fait leur longévité fait qu'ils respectent totalement le cycle de la vie et acceptent sans aucun problème la mort naturelle. Mais ils redoutent la mort accidentelle, celle qui met fin de manière précaire à la longue existence qui est promise aux Elfes.

~ CARACTÈRE

La clef de la compréhension de l'esprit Elfe est dans l'entendement du nombre d'années qu'ils vont vivre.

Par dessus tout, les Elfes sont patients. Ils ont des années pour achever n'importe quelle tâche, et n'ont donc aucune objection à attendre. L'impatience est d'ailleurs pour eux considérée comme un vice. Ce sont également des esprits astucieux, qui ont eu des années pour exercer leurs compétences et aiguiser leur esprit. Et ils sont toujours en quête de nouvelles expériences afin d'assouvir leur curiosité et leur enthousiasme.

Les Elfes n'ont que peu d'affection pour les sociétés structurées; ils préfèrent s'attacher aux besoins de l'individu. Rien n'est aussi important aux yeux d'un Elfe que les sensations et les besoins de l'individu. Mais ceci ne veut pas dire que les besoins d'un seul Elfe comptent plus que ceux des autres Elfes. Simplement, la majorité des lois ou coutumes Elfes, par exemple, est adaptée de manière à ce que chaque Elfe puisse réussir à être aussi heureux qu'il le souhaite. Exemples: les Elfes n'interfèrent pas dans les vies des autres Elfes, chacun est ou doit être capable de régler ses problèmes personnels. Un Elfe peut bien sûr douter du choix que fait un autre Elfe, mais il n'interviendra pas pour le convaincre de changer d'avis, car le libre arbitre est une notion très importante chez les Elfes. Si tout ceci fonctionne, c'est parce que les Elfes ne sont pas intrinsèquement égoïstes et n'hésitent pas à mettre le besoin des autres avec le leur, reconnaissant que sans les autres la vie a moins de sens. Et, bien que très individualistes, ils ont un fort sens du devoir envers leur famille. En règle générale, la plupart des Elfes défendent donc la cause de l'individu, pour le bien. Ils croient en un individu fort qui rendra le monde autour de lui meilleur, et pensent que cela est bien meilleur que de bâtir une société faible où tout le monde doit faire la même chose, de la même manière.

Certains considèrent les Elfes comme des créatures totalement émotives et conduites par les caprices du moment. D'autres les voient comme des êtres qui ne font rien sans considérer en premier lieu quels avantages personnels ils pourraient en tirer. La réalité est entre les deux, ou les deux à la fois. En fait les Elfes considèrent simplement que l'émotion (que les humains ou les nains ont tend de mal à ressentir) représente la moitié de la vie d'un être. Ceux qui n'agissent que par logique, qui sont sans pitié, négligent donc la moitié de leur vie. D'un autre coté, les Elfes prennent bien garde à ce que leurs émotions ne dirigent pas leur vie, car ils en connaissent les dangers. C'est donc autour de cet équilibre que les Elfes oscillent, quotidiennement, souvent incompris par les autres races.

Chez les Elfes, il n'y a aucune discrimination fondée sur le sexe. La moitié des légendes relatent les exploits de héros féminins, et historiquement il y a eu plus de reines que de rois dans la société Elfe.


~ L'ALIMENTATION

La préférence des Elfes va clairement vers les mets et les vins délicats. Les nourritures lourdes, telles la viande de bœuf ou le pain grossier, affligent l'estomac des Elfes, alors que les humains trouvent eux les repas des Elfes trop légers, les portions pas assez grandes. Les Elfes ont de plus tendance à être végétariens, car cela réduit leur impact sur leur environnement. Ce n'est donc pas une surprise de savoir qu'ils n'élèvent quasiment pas d'animaux et ne possèdent pas de troupeaux. Mais outre la raison "écologique", ce dernier point s'explique également par le fait qu'aucun Elfe ne conçoit de passer sa vie à regarder des animaux manger toute la journée. Les Elfes laissent aussi la culture aux humains, les fruits de la forêt leur suffisent. Pour la boisson, les Elfes affectionnent l'eau fraîche des montagnes, ainsi que le miel fermenté, une boisson alcoolisée, qui donne à leur palais une sensation agréable. Leur boisson préférée reste toutefois la feywine, un nectar de jus de fleurs mélangé avec du miel et à un ingrédient supplémentaire et secret. Cette boisson ne se conserve par contre pas bien, c'est pourquoi les Elfes n'en emportent jamais en voyage.

~ LA MUSIQUE

Le chant et la danse jouent un rôle important dans la vie quotidienne d'un Elfe, car cela leur sert d'évasion à leurs siècles d'existence. L'Elfe qui ne maîtrise pas un instrument ou qui ne montre pas d'aptitude à la danse est rare, et pourrait bien être soupçonné d'être émotionnellement retardé. La musique des Elfes est incroyablement complexe, ce qui en fait un véritable art et explique pourquoi elle est très rarement jouée par des non-Elfes. Les chansons mélancoliques sont elles généralement interprétées a cappella, et la peine qu'elles expriment hante souvent les auditeurs pour les semaines voire les mois qui suivent.

~ LA MAGIE

La magie est partie intégrante de la vie des Elfes, la magie fascine les Elfes. La compréhension de ces elfes qui ont consacré leurs vies à l'étude de cet art surpasse allègrement celle des plus grands magiciens humains. Les armes et les objets magiques elfes sont d'ailleurs certainement parmi les plus puissants au monde. Les elfes ont par contre une aversion pour la technologie non magique, et n'ont aucune inclination pour l'invention.

~ LA LANGUE ELFIQUE

La langue Elfe est mélodique, fluide, mais complexe dans sa structure. Cette complexité s'étend même jusqu'au choix du nom des enfants. En effet, bien que beaucoup se ressemblent, chaque nom Elfe est unique. Il n'existe pas deux Elfes ayant le même nom, les Elfes étant beaucoup trop individualistes pour s'abaisser à partager un nom.
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Aranwë, Elfe Sinda...
» Race et histoire [Claude Lévi-Strauss]
» Le peuple juif est-il supérieur ?
» Feu Carlo Desinor disait les Haitiens Ce peuple à refaire
» Les expressions et vocabulaire à savoir par votre perso

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Hors Jeu ] :: Le livre de Midgard :: La Bibliothèque de Lotheican-