avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 934

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Sam 17 Nov - 6:56
Au début, Faörih comptait juste dormir dans la taverne et puis repartir, une quête à la main, seule. Mais le destin l’avait décidé autrement, elle avait fait la rencontre de Sven, un paladin, et avait terminé par partir avec lui pour une quête de garde du corps. Ca ne l’avait pas dérangé plus que ça finalement, il tenait le rythme et étonnamment, arrivait à passer dans des endroits assez petits munis d’une armure considérable. Le voyage se passait dans le silence. Ils faisaient très rarement des pauses, et mangeaient séparément car le griffon mangeait sa viande crue et sous sa forme originelle. Elle comptait sur le paladin pour ne pas l’avoir suivie pour une raison quelquonque pendant ses repas.

Ils restaient environ un jour de voyage, c’était le soir et le campement était dressé, ce jour-là, Faörih n’avait pas faim, elle avait mangé beaucoup le soir d’avant, et son estomac était contenté pendant un moment. Elle se réchauffait près du feu, regardant les flammes danser devant elle. Le voyage s’était passer dans le calme, ils n’avaient pas croisés de problème majeur, tout allait bien. Le griffon ne savait pas comment commencer une conversation, ou faire quelque chose d’humain, c’était encore trop compliqué à faire et à comprendre pour elle. Pour s’occuper, elle s’allongea sur le sol herbeux et ferma les yeux pour se concentrer sur les sons et les odeurs de la forêt, un sourire naquit sur ses lèvres, c’était agréable, surtout quand on avait des sens comme ceux-là, plus aiguisé que les humains. Elle rouvrit les yeux pour regarder les étoiles, ça uassi c’était beau, même sur elle préférait les observées sur son point d’observation préféré, qui d’ailleurs se trouvait à Jade. Elle se demanda si elle devait le montrer à Sven. Question à creuser, mais elle ne s’arrêta pas trop longtemps dessus et laissa son esprit errer dans le ciel de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Dim 18 Nov - 1:15
Spoiler:
 


Ne pas oublier…oui, il fallait tirer un trait sur le passé, mais en retenir les leçons, ne pas oublier ceux qui étaient tombés, en se battant à nos côtés. Faörih se réchauffait près du feu, lui il montait la garde, nettoyant Âme Noire et entretenant son arbalète en alliage. Il pensait à celle qui avait partagé sa vie, ses combats, ses nuits…Elle lui manquait, et ce manque, il le comblait avec les femmes faciles, les filles des rues. Cela faisait 4 ans maintenant qu’elle était tombée face à une liche et ses sous-fifres dans un vieux souterrain Elfique des contrées du nord.

Il observait la plaine dans la nuit, les montagnes bordant celle-ci et les lacs et ruisseau agités des mouvements des créatures marines, tout cela dans le plus grand silence, demain ils arriveraient à destination afin de protéger un fils de bourge ayant besoin de gardes du corps, il détestait ce genre de quête mais elles payaient bien, c’était l’avantage présent. Il soupira, il sentait sa lame vibrer sous les caresses du chiffon souillé de sang qui la nettoyait, Sven se leva et revint vers le feu, abandonnant la fraicheur de la nuit qu’il aimait tant à la chaleur des flammes ardentes qui brulaient dans le cercle de pierre former au sol, et remplis de cendres à présent, il rangea son épée dans son fourreau et retira casque et protection en mailles. Il alla remplir un bol d’eau au ruisseau voisin, revint et de lava le visage à l’eau fraiche, il en but le reste. Puis il releva son visage vers Faörih qui n’avait apparemment pas bougé, i sourit légèrement, le regard dans le vague. Il décida d’entamer la conversation.


« -Alors ?...Tu as souvent fait équipe avec d’autres personnes ?... »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 934

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Dim 18 Nov - 2:12
Quelque chose ramener son esprit sur terre. Le griffon ne tourna pas tout de suite la tête. Elle avait suivi les déplacements de Sven avec le bruit qu’il faisait. Il c’était laver le visage manifestement avec l’eau de la rivière à côté. Elle décida à tourner la tête, elle se rassit en même temps pour répondre à la question, le regard tourné vers la rivière, elle connaissait cette rivière, elle l’aimait bien.

-Non, je voyage tout le temps seule à quelque rare exception près. Je n’ai pas l’habitude des gens, et eux n’ont pas la force de suivre mon rythme de voyage. Et puis, j’aime être seule, je suis plus libre.

Elle sourit, il y avait aussi qu’elle voyageait beaucoup en tant que griffon et donc ne pouvait pas emporter une personne ou plus. C’était déjà dur pour elle de ne pas avoir volé depuis un moment. Mais elle tiendrait à tout prix, c’était obligé. Mais bon, elle ne lui dirait pas ça, il n’avait pas à le savoir. Le griffon enleva le ruban qui tenait ses longs cheveux blonds. Les tenir attachés la nuit l’empêchait de dormir correctement au bout d’un moment. Elle secoua la tête vivement et soupira. C’était mieux ainsi. Elle se retourna vers Sven pour lui adresser un sourire et retomba sur le dos, ses cheveux s’éparpillèrent autour d’elle.

-Et toi ? Tu voyages souvent avec des gens ? Tu sais tenir mon rythme, tu dois aussi avoir du mal à voyager avec les autres non ? Et puis, tu n’inspires pas vraiment confiance.

Faörih ne jugeait pas les gens sur leur aura, de toute manière, elle avait peur de rien, ou elle n’avait pas encore rencontré sa peur. Elle regarda les étoiles, il était vrai qu’elle était souvent seule, mais enfin, un griffon, c’était solitaire, elle n’en pouvait rien. Mais si un autre griffon venait à croiser sa route, elle savait qu’elle allait passer beaucoup de temps avec, quand bien même il serait froid et indifférent, elle voulait de la compagnie d’un griffon, ils pourraient se comprendre entre eux, et faire des acrobaties dans les airs ensemble, ça ce serait le pied.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Mer 21 Nov - 2:30
Ryan écouté Faörih en plongeant son regards métallisé dans le sien, elle aussi n’avait pas l’habitude de voyager en groupe, lui, il l’avait eu l’habitude…il y a quelques années. Il sourit en coin et lorsque la blonde lui posa une question, il répondit en toute honnêteté :

« - J’ai voyagé deux fois en groupe…la première fois c’était avec une autre Paladin de Skad Tepes…elle est morte 2 ans après notre départ du temple, face à une liche et ses sbires…C’était ma coéquipière mais aussi ma compagne, à présent, j’essaie d’oublier, le temps passe, la douleur aussi, mais cela ne doit pas me détourner de ma voie.. »

Il soupira, il n’aimait pas repenser a tout sa mais il savait qu’il pouvait faire confiance à la personne assise en face de lui, quel que soit sa nature, sa profession, son but, il émanait d’elle une aura qui prouvais qu’on pouvait avoir confiance en cette personne. Il sourit quand elle fit remarquer qu’il n’inspirait pas confiance et répliqua :

« -Tu sais, les Paladins Noirs sont mal-vus, ce n’est pas nouveau. »

Il sourit et remarqua qu’il n’avait pas parlé de sa deuxième aventure en groupe, en fait, il ne préférait pas, son compagnon, assassin et voleur, était mort de sa lame lorsqu’il avait tenté de violer celle qu’il devait protéger..
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 934

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Ven 23 Nov - 11:55
Il semblait aimer regarder les personnes dans les yeux. C’était un signe qu’il aimait intimider les autres. En tout cas, c’était le cas dans le règne animal, mais Faörih n’en savait rien pour les humains. Elle se contenta d’écouter sans changer d’attitude, tout en soutenant son regard. Baisser les yeux signifiait qu’elle se soumettait à lui, qu’elle reconnaissait sa supériorité. Et jamais elle ne ferait ça, pour rien au monde elle aurait baissé les yeux devant qui que ce soit.

Apparemment, il avait perdu son compagnon de route, qui était une femme aussi. C’était triste, mais Faörih ne savait pas encore ce qu’était vraiment la tristesse. Donc elle ne comprenait pas ce genre de chose et ne pouvait pas avoir ce que les humains appelaient la compassion. Elle détourna le regard quand il soupira. Et il répondit à la dernière remarque du griffon après qu’un sourire ait fendu son visage. Un Paladin Noir, c’était quoi ça ? Faörih fronça les sourcils. Les Paladins étaient mal vu ? Elle pensait que cette classe était bien vue de la population pourtant. Elle ne se releva pas, fixant toujours les étoiles.

-Moi j’ai voyagé avec chaque fois une personne différente, pour une quête ou juste pour un voyage. Je me lie très mal avec les humains, je suis comme ça !

Elle sourit et un bref rire s’échappa de ses lèvres. Bien sûr qu’elle ne se liait pas avec des humains, elle n’était pas humaine, pourquoi avoir des personnes chère à ses yeux ? Le monde était dangereux, et si elle voulait se lier avec quelqu’un, celle-ci serait soit un griffon, soit une personne assez forte pour tenir son rythme de vie très souvent. Elle ferma les yeux, oui, une personne comme ça serait super cool ! Pourtant, elle n’en avait jamais rencontré, à part sa famille de nomade, mais ils ne comptaient pas. C’était déjà la famille, elle était très liée avec eux, mais comme une famille, pas comme un compagnon durable de groupe.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Dim 25 Nov - 6:40
Ryan se releva, Faörih souriait, encore dans sa rêverie habituelle, il réenfila les maille et le heaume lentement, il se leva et vérifia son équipement, tout est correct, les sangles étaient bien bouclés, l’arbalète bien accrochée dans son dos et son épée rangée dans son fourreau.
Il déclara à Faörih :


« -Je prends la première garde, après ça sera à ton tour… »

Il alla s’asseoir dans l’herbe, surveillant les alentours. Il savait que cette blonde cachait de nombreux secrets, il avait deviné, mais cela ne l’intéressait guère, beaucoup ne parlait pas de ce genre de chose.
Il observait, écoutait, repérait afin que rien ne lui échappe.

((sorry de la courtitude je n'avais pas d'inspi'))
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 934

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Jeu 29 Nov - 5:59
Il se releva, le griffon ne bougea pas, car elle l’avait dans son champ de vision sans avoir à bouger les yeux. Il semblait remettre son armure. Pourquoi ? Déjà qu’elle ne comprenait la raison pour porter une armure aussi lourde, de plus, il voulait dormir avec ? Ha non, il lui annonça qu’il prenait le premier tour de garde. Ho, pourquoi pas, Faörih ne faisait jamais rien de ce genre, mais après tout pourquoi pas ? Elle prendrait son tour quand elle le sentirait fatiguée car elle ne dormait jamais complètement.
Une partie de la nuit passa, Faörih s’était éloignée du feu pour dormir, n’aimant pas trop la chaleur, car la sienne lui suffisait amplement. Elle avait écouté la respiration et le bruit de l’armure de Sven pour voir s’il faiblissait. Et au bout d’un moment, il lui avait semblé qu’il se redressait souvent et que sa respiration était inégale. Elle se lave donc totalement reposée et vint s’asseoir lourdement à côté de lui, son épée dans une main. Elle planta celle-ci dans le sol à côté d’elle et adressa un grand sourire à Sven en lui annonçant :

-Allez, je prends le relais, va dormir, c’est déjà la moitié de la nuit.

Elle pointa la Lune pour lui montrer l’heure, approximativement bien sûr, Faörih ne se préoccupait pas vraiment de l’heure, juste de la luminosité, c’était la seule chose qui régulait ses voyages et ses arrêts. Et quand elle avait faim également. Le griffon reporta son regard vers la forêt dont les bruits parvenaient comme une magnifique mélodie à ses oreilles. Elle aimait tellement les forêts, elle y vivait depuis sa naissance, avec sa famille nomade. Reverrait-elle un jour ses parents ? Eux aussi voyageaient sans cesse de sorts qu’il était difficile de se croiser tellement Midgard était grand. Elle sourit, à quoi bon, elle savait qu’ils allaient bien, ils allaient toujours bien.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Sam 1 Déc - 11:39

Spoiler:
 

Ryan attendit, la nuit filait lentement et aucun incident ne vint troubler son tour de garde, durant celui-ci, tout en restant attentif, il s’était mis à penser à toute sortes de choses, il se posait des questions sur Faörih, celle-ci laissait parfois entendre qu’elle n’était pas totalement humaine…même si cela ne le dérangeait pas, il n’aimait pas les cachotteries, car, pour la bonne réussite d’une mission, il devait connaître l’étendue des capacités de ses équipiers. Il la vit observer la forêt avec une certaine mélancolie, toujours avec ce sourire figé sur les lèvres, il soupira et se laissa choir dans l’herbe.
Allongé comme il était, il observa les étoiles à travers la visière de son heaume et décida d’engager la conversation.


« -Faörih, j’ai besoin de savoir, tu laisses parfois sous-entendre que tu n’es pas totalement, ou pas du tout humaine, et je dois connaître l’étendue de tes capacités, pour la bien du groupe, tes origines et ta vraie nature m’importe peu… Je veux juste qu’il y ai le moins de «cachoteries» possible dans ce groupe. »

Il espérait qu’elle ne se vexerait pas, il ne voulait pas d’une ambiance de merde tout au long de la quête, et puis, il ne se vexerait pas si elle refusait, mais d’un certains côté, il trouverait cela vraiment chiant. Il se releva lentement et fit craquer quelques articulations par-ci par-là, attendant une réponse.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 934

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Lun 3 Déc - 9:28
Il n’avait pas bougé, mais à la place il lui avait demandé quelque chose de très intéressant. Le griffon soupira, elle ne faisait jamais attention quand elle parlait, il s’était douté de quelque chose. Mais tant pis, c’était fait, elle ne pouvait rien y faire. Elle le regarda et sourit, autant ne pas tout lui dire tant qu’il n’en demandait pas trop.

-Non, je ne suis pas humaine, mais je n’ai rien d’autre à cacher, je suis à mon avis, à la même puissance que toi, mais plus rapide ! Je préférerais néanmoins garder mes origines pour moi pour l’instant, pour garder la surprise !


Elle lui sourit et reporta son regard sur la forêt. Après tous, elle préférait voir la tête de personne quand elle revenait à sa forme d’origine que de leur dire, c’était plus amusant. Elle rit brièvement. C’était tellement apaisant comme moment, son sourire se fit moins grand, elle rajouta néanmoins :

-J’aimerais arriver à me fondre avec les humains, c’est dur pour moi. C’est pour ça que j’essaye de garder ma vraie nature secrète, sinon, c’est impossible de se balader dans les rues ou d’avoir des relations normales avec des gens.

Allez dire à un humain qu’en réalité elle était un griffon, elle ne pourrait jamais lui parler normalement. Une méfiance s’était installée chez les humains envers les créatures, elle ne comprenait pas pourquoi, mais c’était un fait. Elle ne savait pas vraiment la réaction qu’aurait Sven en sachant qu’elle n’était pas humaine, certes elle n’avait pas précisé qu’elle était une créature, mais s’il réfléchissait, il devait en venir à cette conclusion rapidement. Enfin, elle ne s’inquiétait pas trop de ça, s’il voulait en plus faire la quête avec elle, c’était son choix.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Jeu 6 Déc - 8:22
-Non, je ne suis pas humaine, mais je n’ai rien d’autre à cacher, je suis à mon avis, à la même puissance que toi, mais plus rapide ! Je préférerais néanmoins garder mes origines pour moi pour l’instant, pour garder la surprise !

Ryan sourit sous le heaume lors de la réponse de Faörih, il s’y attendait, et n’en demanderait pas plus. Il soupira, le voyage pourrait alors se dérouler sans surprises et sans tensions, il y tenait, rein de pire qu’une mauvaise ambiance pour faire partir en bordel une mission de cette ampleur, il fallait une bonne coordination et une bonne entente entre les membres de l’équipe. Cependant la suite des paroles de Faörih l’intrigua.

-J’aimerais arriver à me fondre avec les humains, c’est dur pour moi. C’est pour ça que j’essaye de garder ma vraie nature secrète, sinon, c’est impossible de se balader dans les rues ou d’avoir des relations normales avec des gens.

Il répondit franchement, sans aucun ton accusateur dans la voix :


« -Tu sais Faörih, nous les humains sommes des êtres cruels, avares et sans pitié ni cœur. Vouloir t’intégrer serait te retirer ta vraie nature, ce qui fait de toi ce que tu es, restes telle que tu es, fait ta vie, mais surtout, c’est un conseil…Evite autant que tu le peu de t’intégrer aux humains…sur ce…bonne garde...médite la dessus, a demain partenaire ! »

Il partit se coucher dans sa tente, arme et heaume posés près de lui, la tête reposant, au milieu de la nuit il entendit du bruit et se réveilla, et, chaussant son heaume et empoignant Âme Noire et son bouclier, il sortit rapidement, aux aguets, cherchant Faörih des yeux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 934

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Sam 8 Déc - 10:31
Faörih avait prit le tour de garde en repensant à ce qu’avait dit Sven. Oui elle savait tout ça, mais elle avait grand avec son clan qui lui était très gentil. Et elle y avait prit gout, pourtant, elle s’était bien aperçu que les êtres humains n’étaient pas une espèce des plus nobles. Elle soupira, c’était pour cela qu’elle devait se mêler à eux, et puis, ce n’était pas comme si elle avait vraiment le choix. Même si d’un côté, elle ne s’intégrait pas vraiment, elle ne faisait qu’en apprendre assez pour se fondre dans la masse convenablement. Elle n’avait pas envie de voyager tout le temps avec un humain, quel qu’il soit, ni de tomber amoureuse, ça, c’était inconcevable qu’elle soit amoureuse d’autre chose que d’un griffon.

Une heure avant l’aube, Faörih commençait à avoir faim. Elle voulait aller chasser, mais elle ne pouvait pas laisser Sven comme ça ! Elle se renfrogna, il pouvait bien se défendre avec une armure pareille ! Et puis qui voudrait attaquer à la presque aube ? Son choix était fait, elle reprit sa forme d’origine et s’envola à la recherche de nourriture. Elle fit plusieurs rondes et trouva un jeune cerf, pas trop gros car elle n’avait pas des masses faim quand même. Elle fondit dessus et lui tordit le cou complètement, sa tête était dans le mauvais sens, c’était amusant, elle pendait mollement. Faörih s’envola avec sa proie dans ses serres et repartit vers le campement. Le jour s’était levé entre temps et elle pouvait voir Sven dormir toujours. Elle décida de se poser pour aller voir ce qu’il y avait. Elle se posa à une cinquantaine de mètres du campement et cassa malheureusement quelques branches dans un bruit sourd. Elle reprit sa forme humaine. Elle prit les pattes du cerf et le chargea sur ses épaules, tant pis, elle le mangerait après. Elle se mit à découvert, un sourire aux lèvres, il s’était réveillé le temps qu’elle vienne. Et il semblait chercher quelque chose.

-J’étais partie chasser, je commençais à avoir faim, je veux bien t’attendre si tu veux chasser toi aussi.

Il était vrai qu’elle tenait un cerf entier sur ses épaules et qu’une personne normale ne pouvait certainement pas manger tous ça, mais, et maintenant il le savait, elle n’était pas humaine. Et puis elle n’avait jamais partagé sa nourriture avec lui depuis le début. Pourquoi le ferait-elle aujourd’hui ? Il y avait encore une journée de marche, autant prendre le plus de force sans être trop ballonné et donc plus lent ! Un jeune et fringant cerf faisait bien l’affaire pour elle !
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Mar 1 Jan - 9:55
Sven rit à la vue du cerf mort porté par Faorïh, c’est vrai qu’elle n’était pas vraiment humaine, et cela apparaissait clairement dans cette situation. Il rangea sa lame et observa le lent lever de soleil, il fallait reprendre la route rapidement pour arriver vers midi au lieu de rendez-vous. Il savait que Faorïh comprendrait et il prit tous son matériel pour marcher vers la route et reprendre la marche soutenue. Il aimait la fraîcheur du crépuscule, observant l’horizon de ses yeux métallisés à travers les raies de son heaume, un petit nuage se formait depuis les trous dans le heaume permettant la respiration, l’air frais s’engouffrait dans sa gorge tel la bière lorsqu’il était dans les tavernes. En ce moment il aurait bien aimé être dans la chambre d’une taverne, deux femmes nues contre sa poitrine, le souffle court après de nombreux ébats.

Il vérifia que Faorïh suivait bien d’un seul coup d’œil, quand soudain plusieurs cris retentirent aux abords de la route. Plusieurs bandits de grands chemins convergeaient vers eux des deux côtés de la route, il sourit et dégaina Âme Noire et son bouclier. Il cueilli le premier en contrant son coup de masse d’arme rouillée et en répliquant d’une contre-attaque latérale, le coupant en deux, le sang gicla sur le sol et les cris d’agonie du bandit se transformèrent en gargouillis inhumains puis en silence. Le deuxième hésita, une hésitation qui lui fut fatale car son bras gauche lui fut vite retiré, il cria en tenant entre lui le moignon sanglant d’où le sang giclait par saccade, il tomba a terre en hurlant. Sven enchaîna avec un troisième qu’il déstabilisa d’un coup de bouclier et le décapita sommairement. Sven se retourna, les autres bandits gisaient au sol, déchiquetés pour la plupart, tous dans un sale état. Sven ne chercha pas Faorïh du regard, il dégaina sa lourde arbalète et tira dans le dos d’un jeune qui s’enfuyait, ayant jeté ses armes à la vue du premier mort, Sven arriva à sa hauteur rapidement, celui-ci pleurait de douleur, Sven sourit sadiquement et arracha le carreau d’arbalète du dos de sa victime, qui poussa un atroce cri de douleur, Sven plongea son gant en alliage dans la plaie et saisi la colonne vertébrale du jeune, il tira lentement puis se mit a forcer, l’épiderme se déchira, le sang gicla et le cri d’agonie du bandit se tut lorsque la moelle épinière fut brisée. Sven rit sadiquement et revint sur le lieu du combat pour fouiller les corps et en tirer diverses choses utiles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 934

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Jeu 3 Jan - 7:27
Il posa les yeux sur elle et sembla… soulagé ? Aucune idée, mais il plia bagage. Il était vrai qu’il était temps de partir de cet endroit, le soleil était levé, il ne fallait pas perde de temps. Elle le suivit avec son cerf sur les épaules, elle n’avait pas, elle n’avait pas d’affaires à part son épée, elle voyageait très léger. Sven avait un rythme soutenu, et Faörih pouvait donc avancer sans crainte, à la même hauteur que lui et pas devant pour être sûr qu’il ne se prenne pas les pieds dans le cadavre ou si sa tête tombait. Elle profitait de l’air frais de l’aube, une belle journée s’annonçait, bien pour le voyage en tout cas.

Malgré ses yeux fermés, elle put sentir ses personnes aux alentours, de plus, des battements plus rapides de son arme l’avertirent qu’ils étaient très proches. Elle les entendit sortir des fourrées en criant en cœur, des bandits évidement, qui d’autre ? Elle ne prit pas son épée pour une raison inconnu et, quand les deux premiers bandits arrivèrent sur elle, elle les frappa avec le cerf qu’elle avait sur les épaules, la tête se détacha et vola aux pieds d’un autre bandit. Le griffon lança ensuite son diner sur un troisième et empoigna son épée. D’un geste sec, elle décapita le dernier qui venait sur elle. Elle sourit cruellement en poussant son diner de la pointe du pied, pour, avec un grand sourire, enfoncer sa lame dans le visage du bandit mis à terre. Elle fit de même pour celui qui n’était pas encore relevé. Mais le dernier était debout lui et l’attaqua par derrière, elle esquiva le coup de justesse, elle fut un peu touchée à l’épaule mais c’était superficiel. Un coup de coude accueillit le bandit dans le visage et il perdit la tête d’un dernier coup de lame jaune. Faörih jeta un coup d’œil vers Sven qui avait lui aussi littéralement massacrés ses assaillants. Elle sourit, voilà qui était fait. Sven fouilla les cadavres, s’il le voulait, le griffon se foutait d’arme de bijoux ou d’autres potions diverses. Elle continua sa route vers le rendez-vous, sachant que son coéquipier la rejoindrait rapidement.

La suite du voyage fut calme, rien ne vint les attaquer, et rien les déranger, ils ne firent pas de pause et arrivèrent directement à l’endroit indiqué par le papier. Faörih connaissait Jade comme sa poche, s’y étant entrainée un long moment. Elle conduit Sven à travers la ville pour arriver à l’endroit prévu. Il y avait un homme là-bas qui attendait. Il était vêtu comme un noble, ce qu’il était après tout. Cheveux longs attachés et noirs, yeux vifs et bruns, un peu commun par rapport aux yeux de Faörih. Ils arrivèrent à sa hauteur, Faörih écarta sa cape et fit une révérence comme elle l’avait vu un jour et fit un large sourire avant de se redresser et dire d’un ton plein d’entrain :

-Nous sommes ici pour la quête des gardes du corps, nous sommes prêts à vous protéger prince Hizo!
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Mar 5 Mar - 11:56
Durant la suite du voyage, Sven ne pipa mots, perdu dans ses pensées, il approchait peu à peu de leur destination, et il se demandait s’il allait supporter un gamin de riche voulant voir ses ancêtres très longtemps, le dernier ado l’ayant énervé avait fini avec une jambe et un bras brisés.
Il observa le paysage les entourant, des plaines, des champs et de petits bourgs de paysans. Il vérifia son matos et ils approchèrent de la ville, ils passèrent la porte après des regards méfiants des gardes envers Sven et des enfants le pointant du doigt. Il suivit Faorïh en silence et ils arrivèrent devant un jeune prince vêtu de beaux habits, bien plus petit que Sven, en fait, qui ne l’était pas par rapport à Sven ? Il la laissa parler, observant les alentours. Il se plaça à côté d’elle et inclina brièvement la tête en prenant la parole de sa voie habituelle.


« -Prince Hizo, je me nomme Sven Tveskoeg, Paladin de Skad Tepes, heureux de vous servir. »

Il disait cela, mais dans sa tête seul comptait la taillade et les joyaux. Il sourit sombrement sous le heaume et observa le prince, pour lui il n’était ni plus ni moins qu’une chiure de gosse de riche élevé sous les bon enseignements de la haute société pendant que des paysans crevaient de faim en rase campagne, vendant leurs seules récoltes pour payer les taxes imposées aux populations. Il réajusta en silence sa ceinture d’équipement, son fourreau, arbalète et bouclier. Il remarqua que le sang maculait encore le tissu qui couvrait son armure lourde et sourit encore plus sombrement. Il se demandait comment ils apparaissaient aux yeux du prince, tels deux fous dangereux ou les "valeureux" combattants qu'il voulait pour le protéger?


((15 lignes, vraiment désolé après une si grande absence, je booste au prochain promis!))
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 934

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Sam 9 Mar - 4:54
-Ce n’est pas trop tôt ! Cela fait des jours que j’attends tous les jours ici pour voir la venue de combattant !

Faörih haussa un sourcil comme elle avait déjà vu faire quelqu’un. Quel curieux homme, les accueillir ainsi n’était pas très poli. Était-il… Impatient ? Ce sentiment qui rend énervé quand on attend trop ? Ce devait être ça. Ce qui n’empêcha pas à la créature de grogner en direction de lui. Elle se rendit compte rapidement de ce qu’elle avait fait et se reprit. Ce n’était pas une manière d’humain de faire ça. Elle sourit, et s’avança pour contempler l’entrée de la grotte. Elle s’émerveilla de sa beauté, dans la nature, cela ne se trouvait pas partout. Faörih respira grandement et se retourna, tout sourire vers les deux humains. Le noble la regardait bizarrement, il devait encore s’interroger sur le fait qu’elle eût grogné sur lui pendant une dizaine de seconde de blanc. Elle décida de faire comme si de rien était et dit d’un air enthousiaste :

-Ne perdons pas de temps, n’en as-tu pas perdu assez comme tu viens de le dire ! Allez, en avant ! Ha, mais je ne connais pas le chemin… Elle se gratta la joue en baissant le regard puis le releva aussitôt. Je sais ! Il faut une torche et aussi une carte ! Tu as ça peut-être, le noble ?

Oups, elle se rendit compte qu’elle n’avait pas été du tout respectueuse, elle se cacha la bouche de sa main gantée. Son enthousiasme avait pris le pas sur la réflexion de ce qu’il fallait dire. Elle regarda Sven pur voir s’il allait la réprimander, mais elle ne pouvait pas voir son expression avec ce casque énorme. Comment pouvait-il porter cela à la fin ? C’était lourd, c’était encombrant, et surtout cela réduisait la vitesse d’une manière inconsidérée.

-Oups.

Un silence s’en suivit, elle baissa sa main, un sourire c’était dessiné sur son visage entre temps. Elle se gratta encore la joue et baissa la tête. Elle avait pu voir entre temps le regard plus que perplexe du noble qui semblait penser qu’il était mal tomber avec cette blonde. Mais l’heure n’était pas à l’analyse d’expression faciale humaine mais au combat contre des monstres nocturnes ! Et puis, en même temps, à escorter quelqu’un, mais elle n’avait pas vraiment ses manières de bourge à celui-là. Et au vu du ton froid de Sven, lui non plus.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Mer 13 Mar - 4:38
Sven secoua la tête, souriant sous le heaume, Faorïh s’emportait parfois un peu trop, mais cela mettait de l’ambiance, il faut dire qu’un griffon pouvait difficilement imiter à la perfection les comportements humains, celle-ci venait de grogner, et Sven éclata d’un rire froid mais sincère. Il attrapa une torche posée non loin contre l’entrée et l’alluma à l’aide d’une pierre à feu. Il soupira, vérifia une dernière fois son matos et fit craquer sa nuque, le noble eut un mouvement brusque de recul.

« -Bon, je ne vais pas faire de détour, pour moi t’es un gosse de riche pourri gâté… Nous allons assurer ta protection, tu en as ma parole, mais dans ce cas-là, tu dois te taire et suivre…sinon ma lame pourrait mystérieusement faire des dégâts collatéraux lord d’un combat… »

Le gamin acquiesça en tremblant, Sven avait produit son petit effet, il lui demanda si il connaissait le chemin vers la tombe, celui-ci lui répondit au quart de tour que oui. Sven fait rouler ses épaules pour les dégourdir et observa Faorïh.

« Assure l’arrière garde, j’éclaire et je me charge de l’avant, je pense que tu en es capable.»

Lorsqu’il lui parlait, son ton restait glacé, mais on percevait une lueur amicale, presque comme s’il parlait avec une gamine. Disons que Faorïh avait pour lui le comportement de l’une de ces braillardes quand elle était joyeuse. Il s’engagea en silence dans le tunnel de pierre, le bruit de sa ferraille résonnant dans le noir, brisant le silence qui reignait dans ce royaume des morts.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 934

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Ven 15 Mar - 7:17
Il avait secoué la tête, cela signifiait-il que ce qu'elle avait fait était inapproprié? Pourtant, vu les propos qu'il avait tenu envers le prince, lui non plus n'avait pas un tact très approprié. Mais peut-être ce trompait-elle, et qu'elle n'avait rien compris aux Humains. Elle soupira et un sourire joyeux accompagna son hochement de tête pour montrer qu'elle avait compris ce qu'avait dit le paladin. Fermer la marche, ce ne devait pas être très compliqué.

Ils s'enfoncèrent progressivement dans l'obscurité. Faörih ne voyait pas grand chose, étant le plus loin de la torche qu'avait allumée Sven pour s'éclairer, lui. Il aurait pu avoir la politesse de lui en trouver une! Même si, étant un griffon et ayant des sens plus développés, l'obscurité n'était pas un problème. Ce n'était pas comme si elle se basait uniquement sur cela, ses autres sens étaient bien développés, de sorte qu'elle était parfaitement à l'aise même si elle ne voyait quasiment rien.

Le griffon avait dégainé son épée, prête à tout, et avait activé l'enchantement, avec cela, elle pourrait ressentir si d'autres êtres vivants auraient l'imprudence de se rapprocher. Pendant une dizaine de minutes, rien ne s'était passé. Le prince montrait la voie à Sven d'une voix bien moins rassurée qu’auparavant, cela se justifiait un peu, car, même Faörih l'avait compris, il l'(avait menacé de le tuer s'il continuait de faire le gosse pourri gâté. Evidemment, le griffon se sentait obligé de le défendre, c'était un crime de tuer quelqu'un par pur énervement, et son opinion sur Sven pourrait bien changer du tout au tout si il commettait ce genre de chose bien qu'elle ne l'en croyait pas vraiment capables, enfin, en théorie.

Alors qu'elle faisait des tours sur elle-même en sautillant joyeusement, elle sentit d'autres présence s'approcher lentement, elles étaient environ une dizaines, assez grosse pour être imposante pour son épée. Elle s'arrêta, son sourire avait disparu.

-Stop, il y a des choses qui se rapprochent, une dizaine environ.

Elle ferma les yeux pour se concentrer sur son ouïe. Elle pouvait entendre d’imperceptibles petits bruits de froissement entre les bruits énervants de métal que faisaient l'armure de Sven. Oui, ils arriveraient bientôt, et des deux côtés en plus de ça, d'un côté, c'était-ce pas mieux? Comme ça, ils auraient chacun leur ennemis, sans piquer la part de l'autre. Elle put entendre mieux les bruits, c'était le bruissement d'ailes, elle pouvait bien le reconnaître pour l'avoir entendu nombre de fois quand elle était sous sa forme originelle. Elle se mit en garde, l'épée devant elle, et attendit le moment le plus propice à foncer dans le tas.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Sam 6 Avr - 23:27
Sven se mit en garde, le bruit se rapprochait peu à peu, des dizaines de froissements d’ailes, comme deux nuages noirs envahissant peu à peu le ciel, il dégaina sa lourde lame et son bouclier, confiant la torche au gamin, il ralentit le rythme de sa respiration, plaça le bouclier devant lui et l’épée en garde latérale. Soudain, un nuage de chauve-souris déboula alors en volant au ras du plafond, Sven ricana et rangea son matos, il reprit la torche, ordonna la marche et avança dans les tunnels humides dont la pierre était rongée par une mousse verdâtre et difforme. Cet endroit lui rappelait quelque chose…un incident qui était à présent loin derrière lui, sa vision se brouilla, son esprit fut envahi par la brume des souvenirs.

Ils avançaient en silence, la lumière générée par la boule de feu qui les accompagnait éclairait la pierre craquelée et humide des tunnels, Hongar assurait leurs arrière avec ses sorts, Sven et Shaïa’nah, vêtus de leurs armures remises à la fin de leur entraînement au temple des moines combattant de Skad tepes, l’équipement de Sven n’était alors pas différent de l’actuel et celui de sa compagne était composé de deux lames faites du même alliage que la sienne, et toute aussi maudites… Ils s’avancèrent dans une anti chambre ou trônait un autel de sacrifice, un homme se tenait devant, une dague de cérémonie ensanglantée à la main. Sven ne se fit pas prier et tira de sa lourde arbalète un carreau en alliage qui vint de plante dans l’épaule du nécromant, celui-ci hurla de fureur et se retourna, le combat s’engagea, pas le temps pour la discussion, parfois il était nécessaire de sauter les préliminaires. Sven se protégea d’un éclair de glace et vit le nécromant invoquer des draugrs tout autour d’eux, Hongar cria qu’il s’en chargeait et prépara ses sorts tandis que les deux combattant lourds foncèrent sur le nécromant, celui-ci se défendait bien, mais il devait périr, non pas pour ses crimes, Sven s’en fichait, ses deux compagnons aussi, ils ne voulaient simplement que la récompense. Le combat fut rude, malgré leurs armures, certains sorts pénétraient dans les interstices des différentes parties des armures. Soudain, le nécromant lança un sortilège noir, sur la compagne de Sven qui retomba plus loin, immobile.

Sven hurla de fureur et s’acharna sur le nécromant qui rendit l’âme après plusieurs minutes à essayer de se protéger comme il pouvait, son cadavre n’était plus qu’un tas sanguinolent de chairs et de viscères… Sven courrut au chevet de Shaïa’nah et s’agenouilla ses côtés, lui retirant le casque, la respiration faible, celle-ci posa ses yeux rouges sang dans les siens…le suppliant de l’achever afin de mettre fin au sortilège qui la rongeait peu à peu, Sven la supplia, ils allaient trouver un moyen ! Elle le fit taire par un baiser et lui tendit sa lame, Sven la saisit et retira le plastron de l’armure, il posa la lame sur sa poitrine et la fixa, lui disant qu’il l’aimait, avant d’enfoncer celle-ci et de perforer le cœur. Il remit la cuirasse, croisa les lames sur le torse de son aimée, puis ils la portèrent au dehors, les habitants de la ville baissèrent la tête au passage du funèbre retour. Sven laissa la récompense a son compagnon et partit enterrer sa belle au sommet d’une colline a quelques centaines de kilomètres de là, cet endroit ou tout avait commencé, ou ils s’étaient découvert une passion lors de leur première « danse ».


Sven inspira longuement, l’air humide pénétrant ses poumons, il fixa une forme agenouillé devant lui, une voix claire s’éleva, Faörih, la griffone.
Il vit qu’il était tombé a genoux, reprenant peu a peu ses esprit, sentant la bête ricaner au fond de lui.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 934

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Mar 9 Avr - 3:39
Des yeux rouges se profilèrent dans l'obscurité. Faörih sourit et s'élança vers ses proies. Les chauves-souris étaient quatre, grandes, elles devaient faire un bon mètre de haut. Noires comme du charbon avec des dents effilées, elles voulaient clairement les tuer. La griffonne en trancha une d'un seul coup, les deux morceaux s'écrasèrent par terre sous un cri terrifié du noble qui s'était replié contre un mur de la grotte. Faörih bloqua une attaque d'une des bêtes volantes et la repoussa plus loin. Mais elles étaient toujours trois et le nombre posait problème dans un espace réduit, sachant que la griffonne aimait bouger et prendre de la place pendant ses combats. Mais elle devait tenir bon et protéger le noble qui n'avait rien demandé.

La griffonne s'abaissa pour esquiver trois attaques données en même temps et roula en arrière pour prendre du recul. Son épée jaune tachée de sang prenait de la place et s'était dérangeant. Mais il ne fallait pas s'arrêter à ça. Faörih se fit mordre au bras, mais elle en profita pour enfoncer son épée dans la chauve-souris qui la tenait entre ses dents. Plus que deux. En reculant de quelques pas, elle envoya le cadavre sur les deux autres toujours vivantes. Elles s'écrasèrent par terre, ce qui donna assez de temps à la jeune femme pour en écraser une avec son pied et de fracasser le crâne de l'autre. Voila qui était fait. Elle essuya le sang sur sa joue mais ne prêta aucune attention à son bras ensanglanté. C'était son bras droit et il ne lui servait à rien, vu qu'elle était gauchère. Satisfaite, elle se retourna vers Sven, mais celui-ci ce faisait tabasser froidement par les six chauves-souris qui l'avaient pris pour cible. Faörih s'étonna, elle l'avait déjà vu combattre, il aurait du avoir finit avant elle, il était un peu plus fort, et portait cette armure lourde très gênante. D'ailleurs, il pouvait remercier cette armure qui l'avaient protégée des dents des bêtes volantes. Elle put voir qu'elles s'acharnaient sur le métal sans parvenir à le perser. Soudain, la griffonne revint à la réalité et courut vers son compagnon de route pour le secourir. Pourquoi ne réagissait-il pas? Que faisait-il pour être si stupide et ne pas se défendre ni attaquer?

Faörih sauta par dessus lui et abattit une bête qui allait le mordre à la gorge. Elle gagna la terre ferme un genou à terre. Les chauves-souris la prirent pour cibles. Tous, sauf une qui commençait à griffer énergiquement la figure de Sven. Faörih serra les dents, Sven avait les yeux éteints. Quel imbécile! Comment pouvait-il partir elle ne savait où dans un moment pareil!? Elle se releva en donnant un coup de pied dans la mâchoire d'une des bêtes qui s'écrasa contre le mur. La griffonne enchaîna en attrapant une autre par l'aile et en l'envoyant valser contre le mur d'en face, tout près du noble complètement dépassé. Elle enfonça son épée dans la gorge du plus près et, tout en esquivant une attaque, explosa le crâne de l'autre avec la garde de son épée. Plus que quatre. Mais une des bête volante s'accrocha avec ses griffes puissantes à son bras blessé, enfonçant ses griffes dans la blessure. Faörih ferma les yeux en serrant les dents. Elle souleva le monstre et l'embrocha avec son épée. Les trois autres s'envolèrent vers elle en poussant des cris stridents qui résonnaient sur les parois froides de la grotte. Faörih attrapa son épée à deux mains, ne se souciant pas de la douleur et tournoya avec. M'un se brisa les ailes et s'écrasa au sol. L'autre se fit éventrer et la dernière retourna griffer Sven en sang. Elle courra vers la dernière cible, écrasant avec son pied l'autre aux ailes brisées. Le bras de la griffonne pendait, comme sans vie, contre son flanc. Elle perdait beaucoup de sang. Quand elle arriva à la hauteur de Sven, elle attrapa la dernière chauve-souris et la jeta par terre avant de la transpercer une dernière fois.

Le noble se décolla de son mur, regardant d'un air mi-dégoûté et mi-rassuré le bain de sang à ses pieds et sur les murs. La griffonne entendait, enfin débarrassée de leurs cris aigus. Elle tomba à genou, elle venait de remarquer qu'elle avait été mordue à sa jambe gauche à plusieurs reprise. Génial, elle était blessée, à cause de Sven qui avait fait l'imbécile. Elle le regarda, juste devant elle et lui mit une gifle. Ses yeux éteints l'agaçaient. Elle vit par contre que l'épée étrange de Sven était plantée dans un des cadavres, elle fronça les sourcils, il avait eut assez d'énergie pour s'amuser à s'occuper des épées, ou était-il fou pour croire qu'il les achevait?

-Abruti, ça t'amuse de rien faire au milieu d'un champ de bataille?! J'espère que t'as une bonne raison pour ne rien foutre, je ne ferais pas toute la mission moi -même.

Sur ces paroles, elle se releva lentement et difficilement et s'appuya sur son épée. Elle sourit au noble qui lui rendit un sourire crispé. Si Sven n'était pas capable de prendre l'avant, elle le ferait, quand bien même elle était blessée. Les blessures s'arrêtaient pas les griffons. Faörih fit un signe de main au prince en souriant.

-Venez, je vais prendre les devants s'il est incapable de le faire! On peut continuer!
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Mar 7 Mai - 22:20
Sven se releva, haletant, il saisit sa lame et la rangea, prit la torche dans sa main et ne fit aucun commentaire, il venait d’avoir un moment de faiblesse au mauvais moment, et il s’en voulait. Mais cela ne lui était jamais arrivé…Pourquoi maintenant ?
Il sentait une présence au fond de lui, une présence qui n’était pas là lors de ses précédentes aventures…

Bref, il se devait d’assurer l’arrière garde et il accomplira son boulot avec perfection ! Il réajusta son heaume et éclaira le groupe grâce à ses deux mètres de hauteur. A la vue des cadavres de chauves-souris géantes qui jonchaient le sol, il devina que Faorih devait bien manier la lame et l’art du combat, il n’y avait aucunes craintes à avoir pour la sécurité de leur invité.

Ils débarquèrent alors dans une grande salle circulaire, des tombes fixées aux murs ornaient ceux-ci, Sven grogna et dégaina son épée. Soudain, deux draugrs sortirent de tombes différentes et foncèrent sur le groupe, Sven prit les devants, il décapita tout simplement le premier, il asséna un coup de bouclier au second et tira un carreau d’arbalète dans le crane de celui-ci, plus aucun mouvements ne se firent sentir, Sven observa les autres tombes et rangea sa lame. Il se replaça en arrière garde sans faire de commentaires.
La griffonne devait lui en vouloir pour ce qui était arrivé dans le corridor de pierre, mais cela lui passerai surement, le jeune Prince prit alors la parole d’un ton mal-assuré, les récents évènements l’avait quelque peu marqués.


« -Mes ancêtres sont enterrés dans l’aile ouest des catacombes, savez-vous par ou se trouve l’ouest ? »

Sven sortit une boussole d’une sacoche pendant a sa ceinture et la consulta, il pointa alors une entrée creusée dans la pierre, ce qui se trouvait derrière n’était pas éclairé par quelque lumière que ce soit.
Sven prit à nouveau la tête pour éclairer le chemin, les murs étaient extrêmement bien taillés, et ornés de décorations très anciennes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 934

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Sam 11 Mai - 12:20
Le reste du voyage avait été calme, plus aucune chauves-souris ne les avaient dérangés dans leur périple. Le prince s'était rassuré peu à peu et s'était même avancé à côté de la griffonne, même s'il restait encore un peu en retrait, la laissant mener le voyage. A vrai dire, il n'y avait pas grand chose à mener car leur voyage ne s'était résumé qu'à marcher le long d'un gros couloir de roche et des terres sans aucun piège, sans aucun autre chemin. Enfin, c'était un peu logique tout de même, ces catacombes n'étaient pas tout à fait abandonnées puisque quelque personnes venaient encore pour prier comme le démontrait le prince Hizo.

Sven n'avait pas protesté sur le fait de passer à l'arrière garde, et c'était tant mieux. Il avait commis une faute et l'assumait. Cela remontait l'estime que la griffonne avait du paladin. Il était encore censé après tout. Faörih marchait toute droite, fière, son épée tapant en rythme dans son dos, encore tachée du sang des créatures qu'elle avait tué plus tôt. En parlant de ce combat, ses blessures saignaient toujours et n'étaient pas vraiment négligeable. Pourtant, elle n'en avait cure et marchait sur sa jambe blessée comme si elle n'avait rien. La griffonne laissait donc des gouttes de sang marquer son passage sans s'en faire des conséquences, s'il y en avait.

Après un petit temps de marche qui fut étonnement long pour la jeune créature qui commençait un peu à s'ennuyer, ils débouchèrent dans une salle circulaire ornée de tombes. Ce n'était pas très esthétique pour Faörih. Mais quelque chose la dérangeait, son instinct l'interpellait. Alors qu'elle empoignait son épée en ignorant la douleur, Sven grogna et la devança. Deux morts-vivants étaient apparu en faisant tomber les lourdes pierres de leur tombeau pour venir les attaquer. Le paladin fonça sur eux comme par instinct vital et les neutralisa très vite. La griffonne soupira, certes, elle avait massacré toutes les chauve-souris toute seule, mais elle voulait encore de battre! La créature tapa du pied dans la flaque de sang qui s'était formé autour de celui-ci. Sven se remit à sa place quand le prince disait que leur direction était l'ouest. Faörih n'avait aucune idée de l'emplacement du point cardinal et haussa les épaules. Sven lui, semblait plus préparé à ce genre de situation et sortit un étrange objet. La griffonne ne savait pas ce que c'était, mais cela semblait montrer où était l'ouest. Faörih s'engagea ainsi vers la direction indiqué sans mot dire.

La salle était presque identique à la précédente et sans surprise, un autre mort-vivant apparut à leur droite. Faörih décida cette fois-ci d'agir et d'un mouvement large de son épée, elle décapita net le mort-vivant. Du sang gicla sur le mur. Elle réfléchit deux secondes avant de comprendre qu'il s'agissait du sien, vu qu'un monstre pareil ne saignait pas .Elle avait utilisé le mauvais bras. Mais ce n'était pas important pour elle, elle rengaina son épée et s'avança.

La salle était, après un balayage circulaire du regard, quelque peu différente de la précédente. En effet, un sorte d'autel se trouvait devant eux, avec une tombe plus décorée et des bougies. Ce devait être là.

-Nous y voilà donc, allez-y cher prince, nous vous attendons.

Le dit prince s'avança dans un élan de fierté et s'agenouilla lentement devant l'autel. La griffonne ne le regarda plus à ce moment -là et s'était assise sur un rocher en soupirant. Le gros de la quête était faite, ils n'avaient plus qu'à rentrer et le tour était joué. Ensuite, elle irait peut-être faire soigner ses blessures qui tachaient le sol en ce moment même. La griffonne était déçue, elle était la seule blessée, elle était manifestement moins efficace que le paladin. Certes, lui avait une armure, mais bon, ce n'était pas un prétexte. La créature commença à lécher le sang qui coulait de son bras d'un air absent. Il fallait attendre désormais.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 934

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête] Ven 27 Sep - 7:08
Spoiler:
 

Ainsi attendaient les compagnons. Assis comme de simples statues rendues au silence et à l’immobilité éternelle. Heureusement que ce n’était pas le cas, et que leur attente se résumait au prince qui s’était agenouillé devant les autels de ses ancêtres. Son devoir était accompli, son aventure était terminée. Celle de la griffonne et du paladin, n’était pas encore tout à fait finie. L’allé s’était déroulé sans trop d’accro à part deux trois blessures sans grandes importances et l’inactivité de Sven. Mais cela importait peu la griffonne. Bon nombre d’aventuriers portaient un lourd fardeau et un lourd passé. Et certains moments dans leur vie, même les plus anodins, même les plus simples combats dans des grottes, pouvaient faire resurgirent tant de peine et de douleurs.

La prière du prince qu’il effectuait tout bas résonnait faiblement dans les caveaux. L’ouïe de griffonne dont Faörih était dotée depuis la naissance pouvait aisément comprendre tout ce qu’il disait. Et ça n’avait rien de glorieux. Il ne priait pas, il disait simplement n’importe quoi. Tu se qui l’importais était de rentrer dans son confort de prince et pouvoir prendre le pouvoir et tuer des âmes sans rien faire à part donner des ordres. Faörih n’aimait pas les chefs. Des bons à rien qui ne savaient que donner des ordres et dont la capacité à se défendre était aussi élevée que celle d’un petit garçon de quinze ans qui commençait à peine à savoir tenir une épée. C’était comme ça qu’était Faörih quand elle avait appris avec son maître. Une petite  griffonne qui découvrait la vie. D’ailleurs, elle savait qu’elle a découvrait encore. Elle avait beau connaitre tous les chemins de Midgard, même les plus reculés et dissimulés. Il lui manquait une chose très importante ; l’expérience. L’expérience de la vie.

« L'expérience est le commencement de la sagesse. »

Faörih était une créature, une créature ça vit longtemps, et l’expérience, elle n’avait pas encore à s’inquiéter d’en acquérir. Elle avait encore quelques siècles devant elle pour devenir aussi sage que son maître d’arme. Ce n’était pas une légende urbaine si les créatures sont plus réfléchies et sages. Une vieille créature de deux siècles pouvaient vivre plus qu’un humain pouvait vivre en deux vies. C’était en partie grâce à leur liberté, leur envie de voyager, de partir à l’aventure. D’être des bêtes sauvages dont les seules règles qui les opprimaient étaient celles de leurs estomacs et de leurs muscles.

-J’ai terminé, ramenez moi chez moi maintenant. Et rapidement, je veux être à l’heure pour le diner.

La griffonne sorti de ses pensées profondes sur ses congénères. Ainsi il en avait déjà terminé.  Son estomac aussi le contrôlait. Et il osait leur donner des ordres. Ils auraient très bien pu le laisser comme ça, à sa place, et rentrer chez eux sans s’en occuper plus. Mais la guerrière ne pouvait pas faire ça. A ce moment-là, elle était encore bien dévouée aux humains, et les ordres, elle les encaissait sans penser à autre chose. Il était prince, c’était normal qu’il donne des ordres.

« Un jour petite, tu comprendras qu’il y a des voies que l’on pense brave et juste, avant de s’apercevoir que ce ne sont que de simples masques derrière lesquels se cachent quelque chose qui n’a plus rien de glorieux. »

La créature ne comprenait pas encore ces paroles, mais elle espérait qu’un jour, elle ouvrirait les yeux et pourrait saisir le sens de cette phrase qui avait été l’une des dernière lors de son départ pour l’aventure.

-Bien, allons-y alors. Sven tu prends les ….

Les yeux vairons de la jeune guerrière balayèrent la pièce. Il n’y avait plus de paladin. Sven n’était plus là, il s’était volatilisé. Comment avait-elle fait pour ne pas l’entendre ? Il faisait pourtant bien assez de bruit avec son armure lourde pour être entendu à des centaines de mètres pour une personne avec des sens pareils à ceux de la griffonne. Celle-ci avait dû vraiment penser très fort et très profondément pour ne pas remarquer son absence. Elle soupira. Ainsi, il avait décidé que cette quête n’était plus à son gout, et était parti sans prévenir. La blonde baissa la tête. Il ne devait vraiment pas supporter le prince. A moins que cela ne fut lié avec son absence durant le combat. Quelles blessures s’étaient donc rouvertes pour qu’il éprouvât le besoin de s’isoler loin de son amie, loin de la récompense qui pourtant semblait avoir été sa seule motivation ? Faörih ne pouvait le savoir, mais elle ne lui en voulait pas.

S’il souffrait, elle ne voulait pas l’obliger à continuer, c’était la meilleure façon de se faire tue. La créature secoua la tête doucement. Elle espérait seulement le revoir un jour, son ami. Mais les destins étaient liés ici. Midgard était grand, mais les destins eux, se retrouvaient toujours. Si ils le voulaient tous les deux, Faörih était sûre qu’elle pouvait le rencontrer une nouvelle fois, un jour.  

-Où est le paladin ? Il a abandonné ? Si c’est comme ça, conduisez-moi seule hors de ce caveau puant, s’impatienta le prince, bras croisés, de osn air hautain qui lui collait à la peau.

-Tout de suite, prince. Nous y allons, répliqua la griffonne en souriant.

Celle-ci prit les devants, reniflant pour retrouver le chemin, suivant le sang qu’elle-même avait semé sur leur route pour retourner sur ses pas. Ce ne fut pas compliqué. Le chemin s’entama, la protection était plus difficile. M »arrière était trop exposé. Mais il fallait faire avec, et avancer. Ainsi la griffonne s’était placé plus près du prince petit et sans aucune condition physique pour réagir du mieux qu’elle pouvait en ce qui concernait les deux côtés. La défense d’autrui n’était pas vraiment son fort. Faörih tuait, punissait, mais ne punissait pas. Tel était son devoir dans ce monde.

Etonnamment, et malgré le fait que le combat avec les autres chauves sourirs géantes avaient été bruyantes, la première partie du retour fut calme. Trop calme. L’ambiance était pesante et moite. La créature n’aimait pas les grottes. Trop petites, sans possibilité de voir le ciel qui pour Faörih, était sa deuxième maison.

Mais, comme se l’était attendu la créature volante, les bruits revinrent. Ils étaient si proches de la sortie. Dans le long couloir aux milles et unes embouchures, une petite tache blanche indiquait le but ultime, la terre promise. Mais le plan était déjà tout trouvé. Les chauves-souris attendaient, tout simplement. Elles savaient qu’ils reviendraient, elles savaient que c’était la seule sortie possible ici même. C’était intelligent ces bêtes-là, ou plutôt. Elles avaient développés des réflexes conditionnés. Une attaque, des intrus, des méchants. Les méchants viennent de l’extérieur, et comment va-t-on à l’extérieur ? Par-là, juste par là. Alors pour lutter contre les méchants, on les attend là où ils passeront forcément. Un raisonnement logique, que Faörih avait envisagée, parce qu’elle aussi pouvait réfléchir, et même, elle pouvait mieux réfléchir que ce simples bêtes comme celles-ci. Du moins, elle l’espérait.

-Stop, nous nous arrêtons là, ordonna la griffonne en s’arrêtant.

-Comment ça ? La sortie est juste là, nous sortons, point à la ligne, c’est un ordre !

La griffonne n’écoutait pas, elle écoutait les bruissements d’ailes qui résonnaient de tous les côtés, devant eux, juste devant eux. Elle dégaina son épée dont l’enchantement s’affolait, brillant, pulsant comme les battements d’un cœur. Ils étaient là, de plus en plus proches. Ils étaient trop nombreux. Mais heureusement, et c’était surement le seul atout qu’ils possédaient, il n’y en avait que devant. En effet, elles s’étaient toutes massées d’un seul côté, ne pensant pas à les prendre en étau. Un sourire fendit le visage de Faörih. Le plan était simple ; placer le prince derrière elle, et n’en laisser passer aucun. Aucun.

« Que la stratégie soit belle est un fait, mais n’oublie pas de regarder le résultat. »

Oui, ça avait beau avoir l’air facile à faire dit comme ça, ce n’était pas simple, et il fallait le faire, pour repousser une horde de chauve-souris. Mais elle devait le faire, et faire tourner son épée qui devait prendre une bonne partie de la grotte lui semblait être la meilleure solution. Elle n’était pas sûre du résultat, mais c’était la seule solution.

-Restez à trois mètres de moi, pas plus pas moins.

Le prince s’effectua, en effet, il entendait enfin ce qui fit grandir en lui la peur. Les monstres. Il avait compris, et ne comptait plus rechigner. Ainsi, il fallait avancer lentement, laisser le temps qu’elles arrivent, et vider lentement chaque embouchure pour ne pas se faire prendre de revers.

Il était temps, il fallait prendre son courage à deux mains. La griffonne s’avança lentement vers la dernière ligne droite. Elle fit tourner son épée aiguisée comme une lame de rasoir. Elle toucha plusieurs fois les parois et le plafond, ce qui la déséquilibrait, mais il n’y avait pas le choix. La première embouchure arriva à portée, et les yeux des monstres ailés s’allumèrent pour sauter sur les proies. Mais l’épée tranchait et tranchait. Et des gerbes se sang repeignaient les murs ainsi que le visage de la guerrière.

Et le long chemin commença. Trancher, trancher, s’avancer, s’arrêter, trancher, trancher, s’avancer, s’arrêter. Une longue litanie s’était installée, et même sqi les muscles de Faörih criait à la mort, mais si les blessures s’accumulaient, infligées par les monstres qui passaient brièvement le ventilateur mortel. Mais les bêtes ne faisaient pas long feu, elles se contentaient de s’accumuler, de s’englutiner vers les cibles. Et là, elles se faisaient trancher la tête et les ailes par un obstacle jaune.

Enfin , au bout d’une longue attente douloureuse, la sortie se profilait devant eux. La lumière du soleil faisait reculer les monstres qui ne pouvaient même pas voir l’astre en peinture. La sortie était à portée de pas. Faörih arrêta son arme et fonça, lame devant elle. Embrochant les derniers ennemis, la lumière l’aveugla. Le prince sortit peu après, propre, sans aucune blessure. En face, la griffonne était couverte de sang, comme si il avait plus du liquide rouge et poisseux. Des plaies s’ouvraient un peu partout sur son visage et ses bras. Mais elle tenait bon, c’était une créature, il en fallait plus pour la tuer.

-Pas trop tot, j’ai cru qu’on y arriverait jamais.

Le ton sec et froid du prince ne fit pas réagir Faörih. Elle savait qu’il ne fallait pas s’attendre à des excuses, c’était fort peu probable de la part d’un prince. Elle sourit, hocha la tête et soupira.

-Je m’en excuse, j’ai du faire attention à vous, mon prince.

-Oui oui, finissons-en, prenez toute la récompense, vu que votre ami est parti avant.

Les joyeux cliquetèrent dans la bourse du prince. Faörih accepta, mais elle n’en avait que faire de cet argent. Elle comptait simplement donner la part de Sven au paladin lui-même quand elle le reverrait. Fallait-il encore qu’elle s’en rappelle à ce moment-là, mais ça, elle allait faire de son mieux. La griffonne reçu les joyaux en inclinant la tête respectueusement. Elle le remercia, et sans demander son reste, dans un regard froid et hautain, le prince s’en alla rejoindre son palais, enfin débarrassé de sa corvée.

La créature quant à elle, devait se soigner. Elle devait se laver, laver ses blessures, panser ses blessures, et retourner faire son boulot. Son vrai travail, et pas escorter un prince coincé et imbu de lui-même. Elle devait allait faire régner la justice. Mais avant, son maitre, elle devait aller voir son maître, et lui expliquer ce qu’elle avait fait, lui montrer ses avancements, se battre un peu avec lui, comme elle se plaisait à le faire. D’ailleurs, elle pouvait aller se soigner chez lui, Faörih savait qu’il ne refuserait pas un de ses élèves, surtout couvertes de sang et de blessures comme elle l’était en cet instant.

Un sourire se dessina sur le visage de la griffonne qui rengaina son épée, remit ses vêtements rouges foncés correctement, et regarda la vue que lui offrait le point surélevé des grottes. Elle pouvait voir la ville de Jade, la ville qu’elle connaissait parfaitement, pour y avoir vécu une partie de sa vie. Le vent commençait à sécher ses vêtements, elle devait faire vite, ou ce serait irrécupérable.

A l’entrée d’une ville, se trouvait une guerrière dont les cheveux dorés flottaient au gré du vent. La guerrière faisait peur aux enfants, couvertes de rouges, elle n’avait pas l’air commode. Mais les adultes, de par son sourire éclatant, reconnaissait la jeune fille bornée qu’ils avaient vu apparaître en ce même endroit, des années auparavant…
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]

MessageSujet: Re: On joue les gardes du corps? [pv Sven][quête]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Caserne] Quartier Général des Gardes Khazad
» [Mission C - Satsuki/Hassei Lucy] "Hey les machos ! Les gardes du corps c'est nous, compris ?!"
» les sabres des Gardes du corps sous la restauration
» [Moyen] Gardes du corps
» EPISODE 3 - PENTAGON VS. BROCK LESNAR

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Midgard ] - Terres des hommes :: Jade :: Tombeau-