" Invité "
avatar
Who am i !

Aube sableuse [Pv Léo Manjano]

MessageSujet: Aube sableuse [Pv Léo Manjano] Dim 30 Déc - 3:10
Il était loin, très loin à l'autre bout de l'océan sur son magnifique bâtiment de guerre, dominant mer et terre! Le ciel lui même s'inclinait face à lui, les dieux saluaient sa réussite, jalousant même sa puissance, car lui seul pouvait dorénavant les égaler! Les rêves de Kacao étaient toujours très mature, concret, et réalisable. C'est pourquoi la réalité s'amusait toujours à le rappeler à lui de façon discutable. Une fraîche vague matinale le sortit du monde des rêves, recouvrant se derniers de diverses algues et fruits de mers. Après avoir poussé un cri de surprise buvant la tasse salée que la mer lui servit, il se leva en courant le plus loin possible de la mer. Couvert de sable, l'haleine marine, et les yeux cernés par deux sombres croissants de Lune il avait vraiment mauvaise mine. De plus pour refaire appel à vos sens olfactif, outre son haleine il émane de lui une douce mais repoussante odeur de rhum. La soirée avait été arrosée hier , sa mémoire fragmentée ne se rappelait plus de grand choses. Il voyait des bouteilles se vider progressivement, des femmes danser, il se rappelait d'un boucan d'enfer. En arrêtant de réfléchir, il remarqua qu'il n'avait toujours pas ouvert les yeux. Prenant son courage à demain il inspira le plus d'air possible, puis les ouvrit d'un coup sec. S'attendant à une lumière agressive, vive, créant l'illusion de brûler sa rétine il pensait hurler de nouveau. Mais non, la seule chose qui toucha ses yeux fut la délicate caresse d'un vent salé , il s'y était habitué depuis le temps. Le jeune homme commençait à paniquer légèrement, ça saurait bien la première fois qu'il se lève avant le soleil en deux ans de débauche, et de picole intensive. Soit il avait dormit toute une journée sur la côte, et miraculeusement survécut aux pirates croisés barbares, qui longent cette dernière pour on ne sait quelle raison. C'était plus probable dans l'esprit de Kacao que de s'être levé avant l'astre solaire. Il essaya de se concentrer sur l'essentiel, il était trempé, perdu au beau milieu de la côte, et il crachait du sable. Son bras semblait s'en être sortit indemne, il le vérifia une ou deux fois puis décida de marcher dans une direction au hasard. Longeant le côté opposé à la mer, pour pouvoir se cacher prêt des arbres si un groupe inconnu arrivait au loin.

Sa progression était en plus d'être hasardeuse longue et difficile. Premièrement par ce qu'il n'arrivait pas à marcher sans trébucher une fois tout les cinq pas, deuxièmement car il avait besoin de soulager sa vessie régulièrement. Les litres de rhum ingurgités la veille ne s'étaient pas dissous pendant son sommeil, que croyez-vous ? Soudainement l'horizon semblait moins sombre, la lumière commençait à naître, l'aube se levait sur Kynthnos. C'était horriblement beau, oui les rayons du matin qui frôlaient la surface de l'eau, la petite boule incandescente qui se levait au loin, en chassant les ténèbres de la plage L'obscurité lui offrait une garantie de couverture, ainsi qu'une longueur d'avance sur les pirates qui se déplaceraient avec des torches. Le soleil se levant, il n'avait plus que les arbres,et le sable qui ne le cacherait pas longtemps. Sans parler du fait qu'il ne pourrait pas courir, non, son ventre lui faisait payer le nombre de bouteilles qu'il lui avait fait avaler. D'ailleurs se dernier était en train de lui expliquer amicalement que si il n'avalait pas quelque chose de consistant il continuerait de gargouiller fortement, et de façon significative.

La discrétion les lendemains de cuite n’étaient vraiment pas son fort il continuait d'avancer, essayant de ce concentrer sur ce qui l'entourait. Prêt à fondre dans la jungle au moindre bruit suspect. Il allait peut être encore une fois s'en sortir sans égratignures, mais étrangement il en doutait.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Aube sableuse [Pv Léo Manjano]

MessageSujet: Re: Aube sableuse [Pv Léo Manjano] Sam 5 Jan - 3:39
Sous la voûte céleste, magnifique en cette douce fin de nuit, j'écoutais les crépitements rassurants du feu allongé sur un tapis de feuilles en guise de matelas, me remémorant mes aventures forestières en compagnie de la jeune mage Aaku, partie quelques heures plus tôt. Pyrrhus, mon rapace au plumes écarlates et éclatantes, piaffait encore une fois devant la viande mise a cuire sur le feu. J'avais récemment découvert que cet oiseau était encore très jeune et était censé vivre beaucoup plus longtemps qu'un Elfe Sylvain et, après divers calculs, j'avais compris que son espièglerie, son appétit et son goût pour la viande et le jeu était dû a sa juvénilité: en âge humain, il avait l'équivalent de dix ans. Cet information ne m'avait finalement aucunement surpris.

L'oiseau sautillait donc sur place devant le feu, a la fois intrigué par les flammes et comme hypnotisé par la chair rôtissant a vue d'oeuil. Il faisait finalement une bonne monture et un compagnon amusant qui impressionnait les bandits de comptoir. J'avais décidé de partir sur son dos le lendemain, survolant les terres au hasard, dans le seul but ô combien grisant de découvrir le monde avec lui, qui n'avait jamais quitté la jungle d'émeraude. Je voyais dans ses yeux vermeils et brillants qu'il ne pouvait plus attendre. Il attrapa mon vêtement dans son bec et me traîna difficilement a ses pieds, sous mes cris de protestations amusés.

Il ressentait manifestement un besoin presque vital de faire un "tour d'adieu" a sa jungle natale, lieu qu'il ne risquait pas de revoir de sitôt, étant donné le tour du monde en projet dans nos esprits. Il se courba pour m'inviter a monter sur ses plumes soyeuses. Je m'agrippai donc a son cou et en quelques battements d'ailes, nous fûmes dans les airs.

Après avoir survolé la bien nommée jungle d'émeraude sous une lumière entre chien et loup, nous aperçûmes enfin la côte. Mais soudain, Pyrrhus, qui n'avait probablement jamais vu l'océan, et encore moins sous les reflets magiques du soleil se reflétant sur les vagues, entreprit un piqué phénoménal vers l'étendue d'eau, presque en rase mottes au dessus du sable, chose possible grâce a la vitesse accumulée par la semi-chute. J'aperçus, en même temps que l'animal, c'est à dire un peu trop tard, l'homme légèrement éméché ou en tout cas tenant une solide gueule de bois titubant sur le sable. Il fut propulsé en même temps que moi plusieurs mètres en avant. Nous atterrîmes a l'unisson dans l'eau peu profonde, légèrement sonnés. J'eus juste le temps d'apercevoir Pyrrhus, étourdi mais en bon état, couché sur la plage.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Aube sableuse [Pv Léo Manjano]

MessageSujet: Re: Aube sableuse [Pv Léo Manjano] Sam 5 Jan - 4:44
Il y avait des jours ou se réveiller était vraiment la première erreur de vôtre journée. C'était le cas de Kacao qui n'avait pas vue la sale bête emplumé lui arriver dessus. Du moins pas à temps, et même si cela avait été le cas il n'aurait pas pu l'éviter, son état actuel ne lui aurait pas permis. Il fut littéralement projeté dans l'eau, ses vêtements qui avaient à peine entamer leur phase de séchage était retourné au point de départ. Le pirate était sonné, le choc, plus le contacte de l'eau salé lui retourna l'estomac. C'est en se relevant péniblement qu'il remarqua l'elfe à côté de lui, d'ou pouvait-il bien sortir celui-là? L'ancien esclave massa son bras de chaire lentement, ils ne l'avaient pas loupé ces deux là! Alors qu'il s'apprêtait à décharger toute sa frustration sur l'être sylvestre, il sentit un liquide brûlant remonter le long de sa gorge. Au lieu de cracher milles injures à l'intention de l'elfe, c'est son contenu gastrique qui sortit de sa bouche. S'étalant lentement dans l'eau à côté du naufragé, accompagné des bruits et des odeurs incontournables qui vont avec. Son teint se fit soudainement plus pâle, et moins colérique. Sans chercher à continuer se qu'il était sur le point de faire il se contenta simplement de tendre son bras valide à l'elfe, histoire de le relever. Ce dernier n'avait pas l'air très à l'aise et ça ce comprenait, il venait de se prendre une gamelle féroce,après avoir percuté sûrement la seule personne qui marchait sur cette longue côte à cette heure de la journée. Oui Kacao pensait avant le drame qu'il y avait peut être des pirates dans le coin, mais vue le boucan que ses deux là venaient de provoquer si ses derniers avaient voulu attaquer l'occasion n'aurait pas pu être plus parfaite que maintenant. Après que l'elfe se soit relevé, le pirate retrouva la terre ferme évitant de s'approcher trop prêt de l'oiseau, il était silencieux analysant la situation. Et si... ils lui avaient volontairement foncé dessus? Acte stupide, et irréfléchi, mettant autant en danger leurs vies que la sienne mais après tout? Il avait peut être simplement affaire à un bleu en manque d'action. Si c'était le cas la situation risquait d'être compliquée, son bras de chaire avait prit un sacré choc, il était en train de vivre la pire décuve de sa vie, et surtout il n'avait pas amené d'armes avec lui.

C'est dans un soupir qu'il tenta le diable malgré lui:

-C'est quoi vôtre problème sérieusement ? La plage n'est elle pas assez grande pour que vous vous crashiez ailleurs que sur ma pomme ? Enfin bref, vous êtes pas blessé ?

Il posa un genou sur le sable, reprenant sa respiration en continuant de masser son bras. Il essayait d'afficher un visage impassible, mais c'était un échec. N'importe qui ayant une vue correcte, pouvait le voire se mordre la lèvre et plisser les yeux à cause de la douleur. Sa tête n'arrangeait rien, il avait l'impression que tout les pirates de l'îles faisaient la fête à l’intérieure. Il devait retrouver ses esprits et vite, il ne pouvait pas courber l’échine aussi rapidement devant un inconnu c'était bien trop risqué. Il se releva encore une fois difficilement puis planta son regard dans celui de l'elfe. Affichant finalement un sourire sincère, il lui tendis de nouveau main:

-Mais bon c'était un sacré plongeon que vous m'avez offert! Je me nome Kacao, et vous et vôtre monture?

En regardant le gros oiseau il avait soudainement une envie de manger énorme, il se doutait que l'elfe n'allait sûrement pas être d'accords pour lui céder ce gros poulet mais bon. Il ne pouvait pas l'empêcher de saliver d'envie n'est-ce pas. Son esprit était en train de se dégriser lentement, le pirate espérait que son corps allait suivre, il affichait une face se voulant amicale. Mais Kacao restait sur ses gardes, il ne savait pas à qui il avait à faire et tenter de faire "ami-ami" semblait être le meilleur moyen de gagner du temps, vue l'état actuel des choses. Cette journée ne promettait rien de beau.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Aube sableuse [Pv Léo Manjano]

MessageSujet: Re: Aube sableuse [Pv Léo Manjano] Sam 5 Jan - 5:25
La première réaction du jeune pirate qui tenait une solide gueule de bois (qui ne devait ni être la première ni la dernière) fut de régurgiter le reste de ses intestins tourmentés dans l'eau. Le liquide verdâtre parsemé de petits grumeaux solides s'étalait lentement a la surface de l'eau. Je me retins d'exprimer mon dégoût a cet inconnu et sortis de l'eau, légèrement sonné. Le jeune homme me jaugea du regard, jaugea son état physique, et conclut après une réfection sensée qu'il ne ferait probablement pas le poids contre moi, tout du moins dans cet état.

-C'est quoi vôtre problème sérieusement ? La plage n'est elle pas assez grande pour que vous vous crashiez ailleurs que sur ma pomme ? Enfin bref, vous êtes pas blessé ?

Le pirate s'agenouilla et massa son bras. Il souffrait visiblement le martyre. Son bras en lambeaux cumulé a ce que j'apparentais aux sensations que je ressentais les lendemains de fêtes durant lesquelles j'avais abusé d'hydromel ne devait pas être agréable mais je ne savais réellement que faire. Avant que j'aie pu prononcer une parole, il me tendis la main en guise d'acceptation et me dit:

- Mais bon c'était un sacré plongeon que vous m'avez offert! Je me nome Kacao, et vous et vôtre monture?

- Je suis Léo, et voici Pyrrhus. Je vois que tu meurs de faim. Mais je te déconseille de tenter de manger ce volatile, il ne l'apprécierait pas et moi non plus. Je vais nous trouver a manger mais avant, je vais faire ce que je peux pour ton bras.

Je sortis de ma besace des herbes médicinales que j'avais récolté de longs mois plus tôt, a GreenArrow, et les mâchai vigoureusement après les avoir mises en bouche. Devant l'air dégoûte de Kacao, je lui rétorquai:

- Je dois les humidifier, alors c'est ca ou c'est l'eau salée sur tes plaies!

Il se laissa finalement faire sous l'oeil dubitatif de Pyrrhus. Je n'avais malheureusement rien pour les maux de tête.

- Je vais nous trouver de quoi remplir vous deux estomacs sans fin, je reviens vite.

Kacao avait manifestement envie d'observer les techniques de chasse d'un Elfe Sylvain, peuple qui devait se trouver au plus bas dans l'estime d'un pirate. Je décidai donc de sortir le grand jeu afin de l'impressionner et de faire quelque chose que j'avais toujours rêvé de faire. Je me calai donc sur le dos de Pyrrhus et m’élançai dans les airs. Je repérai vite une famille de cervidés s'abreuvant, tête baissée et jambes écartées, inconscientes du danger. Je me positionnai quelques mètres au dessus d'eux et après m'être assuré que le pirate, qui se trouvait a l'orée de la jungle, me voyait bien, je bondis de ma monture, me métamorphosai en vol et atterris sur la mère et deux de ses petits. Jamais, de toute une vie de prédateur, je n'avais vu un tel concentré de terreur et de surprise dans les yeux d'une proie. J'avais néanmoins pris soin de ne pas écraser la bête. J'invitai Pyrrhus a avaler les deux petits crus et m'emparai de l'adulte entre mes crocs. Le le posai devant le pirate et allumai un feu après être retourné sous forme elfique.

- Je dois te l'avouer, j'ai sorti le grand jeu. Mais j'avais toujours rêvé de faire ca.

Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Aube sableuse [Pv Léo Manjano]

MessageSujet: Re: Aube sableuse [Pv Léo Manjano] Mar 8 Jan - 7:16
Kacao ne savait pas très bien pourquoi l'elfe s'était mis dans la tête qu'il devait le soigner, il n'allait pas cracher dessus, les herbes avaient suffisamment de salive sur elles de toutes façon. Le pirate se laissa faire bon grès malgré, l'être sylvestre décida ensuite d'aller chasser, ce fut vraiment rapide. D'ailleurs ce dernier semblait vraiment aimer ce la péter avec son piaf, était-il vraiment nécessaire de faire autant de pirouettes simplement pour tuer une mère cervidé et ses deux petits ? L'humain n'en savait rien, après tout chacun ses méthodes, et ses envies. En tout cas il n'était pas très méfiant, lui révéler sa seconde forme animale ainsi ne semblait pas lui faire grand chose. Au moins il n'avait pas à faire à un grand complexé ça avait des avantages. Ne serait-ce qu'au niveau de la communication. Le traitement que l'hybride, ou la chose lui faisant face avait appliqué appliqué sur son bras semblait efficace. La douleur diminuait assez rapidement, bon ce n'est pas maintenant qu'il allait pouvoir transporter un poids conséquent mais c'était déjà ça. En revanche l'idée du feux était clairement à oublié dans l'idée du pirate c'était un moyen de se faire repérer trop évident. Le coin était dangereux, et le coup du pique nique sur la plage était vraiment risqué. Mais en même temps, son estomac était vraiment en train de le ravager, tirant toute ses forces, il était faible, jeune, et l'esprit imbibé d'alcool, il céda! Le jeune homme laissa l'elfe s'occuper du feux, pendant que lui dépeçait la carcasse, s'aidant avec les bouts pointus de son bras mécanique. La tâche n'était pas évidente, ce fut plutôt long mais il réussit finalement à embroché l'animal et à le suspendre au dessus du feux. La mer était au loin, semblant remonter petit à petit en même temps que le soleil. La viande cuisait, laissant planer une douce odeur de repas, le vent de Kacao devenait fou.

Regardant l'horizon plutôt claire part une journée sans nuage, il avait finalement dégrisé, et le repas avait commencé. S'improvisant une assiette avec une longue feuille d'arbre et une pierre. Il laissa faire l'elfe à sa guise sans lâcher un mot. Le silence s'était installé depuis un bon moment déjà. Ca ne dérangeait pas le pirate qui engloutissait chaque bouchée, dévorant la carcasse qu'il avait si hardiment préparé, bien que l'elfe l'avait chassé faisant le plus gros du travail. Ses yeux se posèrent finalement sur cet être assez singulier en des terres aussi éloignées. Puis après avoir réfléchit à diverses choses, il demanda à l'elfe:

-Qu'est ce qu'un elfe, change forme qui plus est vient faire ici avec son oiseau de compagnie? Punir les pirates ayant pris un peu de bon temps et qui décuve en pleine nature?

Son ton était plus amusé que narquois, il s'essuyait la bouche à plusieurs reprises avec le revers de sa main entrecoupant ses dires. Il s'étira les membres un à un après avoir terminé et repris plusieurs bouts de viande dans la carcasse. Son ventre avait finalement cessé de gronder, son esprit était redevenu limpide, et il sentait ses forces le regagner de plus en plus. Son bras lui faisait encore un peu mal, le gênant dans son étirement mais il ne montrait rien. Le plus gros était passé, maintenant il pouvait enfin respirer un peu, et espérer regagner la ville d'ici une heure voir moins. Il caressait le bout de son bras mécanique lentement, comme souvent ça lui arrivait de le faire en réfléchissant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Aube sableuse [Pv Léo Manjano]

MessageSujet: Re: Aube sableuse [Pv Léo Manjano] Mer 9 Jan - 3:00
Ils continuaient d'engloutir sauvagement le plat sous mes yeux. Je n'avais que peu mangé, mais je n'avais pas une grande faim, contrairement a l'inconnu qui se trouvait devant moi. Je l'avais laissé se charger du dépeçage de l'animal. Il avait donc, sous les yeux exigeants de Pyrrhus, tranché peu a peu la viande a l'aide des pointes de son bras de fer. Après quelques instants d'une lutte acharnée durant laquelle il s’efforçait de placer le cerf sur la broche, l'animal se plaça enfin correctement. Une délicieuse odeur de viande grillée parvint bientôt a mes narines. En attendant la fin de la cuisson, je m'étendis sur le sable, les mains croisées dans la nuque. J'admirais le soleil qui montait progressivement dans le ciel sans nuages. Alors que je commençais a m'ennuyer, il demanda:

-Qu'est ce qu'un elfe, change forme qui plus est vient faire ici avec son oiseau de compagnie? Punir les pirates ayant pris un peu de bon temps et qui décuve en pleine nature?

La question du pirate ne me surprit nullement. Il y avait peu d'Elfes dans la région, et si la jungle était peu peuplée d'êtres humanoïdes, la plage, en revanche, était a proximité du domaine des terribles pirates. Je les avais presque oubliés durant mon séjour dans la forêt, mais je ne pouvais dorénavant plus omettre ce détail. Mais ce marin, qui d'ailleurs avait visiblement dégrisé, ne m'étais pas réellement hostile, étant donné le ton d'amusement qui régnait dans son ton.

- J'étais sur le point de partir sur les routes avec Pyrrhus, mais rien ne presse. Et sache que je n'ai rien contre les pirates. S'aventurer en ces lieux sans être conscient de la présence des dangereux pirates est une grave erreur. Mais je n'ai pas peur des marins qui règnent ici, je sais courir vite.

L'homme devant moi accepta ma réponse d'un léger hochement de tête, tout en essuyant sa bouche du revers de son bras fait de chair. Je pris un instant pour le détailler. La partie la plus marquante de son anatomie était bien sur son bras mécanique: tout d'acier fait, il avait l'allure menaçante; probablement a juste titre étant donné les nombreuses piques qui en jaillissaient. Le matelot adoptait le même type de carrure que moi-même: plutôt grand, assez musclé, bref, une carrure légèrement plus importante que la moyenne. Cela n'impressionnait nullement les bandits, mais suffisait pour avoir du succès auprès des femmes. Mes yeux étaient bien passés sur quelques détails comme de diverses cicatrices ou bijoux azurés mais ce que je vis m'intéressa davantage. A sa ceinture, un fourreau qui devais contenir son arme pendait. Je lui demandai:

J'aimerais examiner ton sabre, si cela ne t’ennuie pas. Je te prête ma propre lame en guise de gage de confiance.

Le pirate eut un long moment d'hésitation. Je lui tendis alors mon arme. A sa vue, il finit par céder, mais il demanda que je lui donne aussi mon arbalète. Je n'eus que peu de temps pour examiner son sabre; en effet, un bateau filait droit vers nous, un pavillon noir et sinistre levé.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Aube sableuse [Pv Léo Manjano]

MessageSujet: Re: Aube sableuse [Pv Léo Manjano] Lun 14 Jan - 6:58
L'elfe n'était donc pas complètement inconscient, en revanche l'échange d'arme ne lui avait pas vraiment plus au début. Oui il aurait préféré éviter ce genre de procédé, mais après tout il lui donnait les siennes non? Le pirate ne voulant pas forcément commencer à chercher querelles lui laissa son sabre un instant, en profitant pour observer l'arbalète de l'elfe. Honnêtement, il avait vue beaucoup d'armes de genres différent, mais l'arbalète faisait sûrement partit des choses dont il n'avait jamais croisé la route. Tant mieux d'ailleurs, quand on savait les dégâts que pouvait causer cette arme. Mais Kacao fut rapidement tiré des ses rêveries, son étude venait soudainement de tomber à l'eau. Son expression loin d'être effrayé s'était endurcit, un sourire amusé se dessina sur ses lèvres, sourire qu'il faisait au destin qui semblait taquin aujourd'hui. Il soupira un instant, avant de se lever d'un bon, reprenant son sabre à l'elfe de manière rapide et ferme. Il rangea se dernier dans son fourreau, puis rendis ses armes un peu plus poliment à la créature sylvestre. Le pavillon qui s'étendait au loin ne disait rien à Kacao, l'équipage de ce dernier ne devait pas être très connu. Ils entreprenaient donc une manœuvre dangereuse en approchant cette partie de la côte, si l'un des pavillons pirate établis de longue date faisait son apparition la zone se transformerait rapidement en véritable charnier. Il éteignit le feu une bonne fois pour toute en marchant dessus, jetant le reste de viande plus loin sans quitter des yeux l'objectif. Une petite chance de rester en vie si les trois intrus décidaient de bouger rapidement le pirate n'attendit pas d'ailleurs pour partager son opinion avec le voyageur elfe:

-Vaudrait mieux que toi et ton gros poulet vous vous envoliez loin d'ici. Et ne t'inquiète pas pour moi je connais suffisamment la côte pour leur échapper à pieds. Faîtes attention à vous surtout ne perdez pas de temps! Merci pour le repas, n'hésitez pas à passer me voir si un jour vous êtes de retour sur l'île. Si vous me cherchez je serais sûrement en train de boire dans une taverne!

Il tapa amicalement l'épaule de l'elfe avant de tailler la route de son côté. Lâche? Non, fou encore moins, simplement réaliste, ils n'allaient pas se lancer à trois contre un équipage même si ce dernier ne semblait pas si terrible.Il observa un bref moment son bras, se demandant si il pouvait être d'une grande utilité dans cette situation, puis décida de ne même pas essayer. Les batailles à sens unique ne l'intéressait pas, non loin de là l'ancien esclave n'était pas un héros mais un aventurier. Un pathétique aventurier écumant les bars, mais il restait tout de même un homme d'aventure non? Quitter l'elfe dans ses conditions le gênait un peu, mais que pouvait-il dire ou faire de plus? Rien si ce n'est de lui conseiller de foutre le camp, et de se faire discret. Kacao continua d'avancer rapidement, progressant dans la jungle, décidant de couper cette dernière pour arriver aux alentours de la ville. Avec un peu de chance il y serait dans moins d'une heure:

-Faut vraiment que j'arrête de boire autant ...

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Aube sableuse [Pv Léo Manjano]

MessageSujet: Re: Aube sableuse [Pv Léo Manjano] Mer 16 Jan - 8:59
Côte

L'homme en face de moi examinait avec une attention relative ma lame Elfique. J'avais entre mes mains son propre sabre, mais ce n'était pas ma première préoccupation; en effet, mes yeux étaient fixés sur le bateau qui se dessinait à l’horizon. Cependant, avant que je ne puisse dire un mot, j'aperçus que Kacao avait remarqué le vaisseau au sinistre pavillon; son sourire s'élargit alors légèrement et ses traits se durcirent. Il repris vivement son arme et me rendit les miennes légèrement plus délicatement, puis réfléchit un instant. Les yeux toujours fixés sur les flots, il poussa de la seule force de son pied la carcasse animale qui roula sur la plage en pente douce. Pyrhhus la suivait en sautillant pour achever son nettoyage intégral.

-Vaudrait mieux que toi et ton gros poulet vous vous envoliez loin d'ici. Et ne t'inquiète pas pour moi je connais suffisamment la côte pour leur échapper à pieds. Faîtes attention à vous surtout ne perdez pas de temps! Merci pour le repas, n'hésitez pas à passer me voir si un jour vous êtes de retour sur l'île. Si vous me cherchez je serais sûrement en train de boire dans une taverne!

Le mot poulet attira l'attention du jeune volatile qui s'approcha, plein d'espoir de se faire offrir une quelconque volaille, mais Kacao l'ignora. Au fond, je savais qu'il avait raison: même avec toute l'ardeur et la volonté du monde, nous n'aurions pu venir a bout d'un tel équipage, aussi faible pouvait-il être. Après un bref coup d'oeil sur son bras, il tourna les talons et s’enfonça dans la jungle. Je grimpai donc sur le dos du volatile et m'envolai, m'accrochant a son cou. Je volais en direction du bateau dans le but d'identifier plus précisément l'équipage, ignorant les avertissements du pirate, lorsque une grande détonation suivie du bruit d'un objet fin qui fusa a côté de mon oreille; mais cela ne suffisait pas pour me dissuader. Je ne sais pas si j'espérais vraiment démanteler tout un équipage, mais je ne pouvais pas les laisser s'approcher de la jungle sans rien faire. En revanche, la trentaine de pièces de métal qui filèrent a quelques mètres de moi (je supposai que ce ces choses étaient des balles de quelconques armes a feu) finit finalement par me dissuader et je me permis la folie de rebrousser chemin en exécutant un demi-looping suivi d'un quart vrille; enfin, j’exécutai un piqué au ras de l'océan.

La vitesse accumulée m'avait fait regagner la plage a grande vitesse, mais ce fut trop pour Pyrrhus qui s'affala sans grands dommages sur le sable fin. En revanche, cet incident d'apparence sans importance aucune me projeta une dizaine de mètres en avant. Décidément, cela n'arrêtais pas aujourd'hui; je devais en outre avoir battu mon record personnel.

Après ce plongeon - il ne v'avait laissé comme séquelles qu'une légère migraine et du sable plein les chausses -, je me ré-hissai sur le dos de l'oiseau glouton et comme a son habitude, il battit de ses larges ailes et s'envola vers la jungle.



Taverne de la bouteille damnée

Je savais que ce ne serait pas une bonne idée. Après une brève nuit sans histoire dans la jungle - durant laquelle je dus bien sur abattre une famille de lapins pour le gouffre sans fond qui me servais de monture -, j'avais décidé de partir a la recherche du pirate.,; je ne savais pas réellement pour quelle raison, d'ailleurs. Peut être étais-ce car je me sentais seul, ou que je me sentais redevable envers lui pour une raison quelconque; quoi qu'il est soit, j'étais a présent devant la taverne dans laquelle il avait le plus de chance de se trouver. La Bouteille Damnée devait être la plus forte concentration d'alcool, de violences et de femmes de tout Midgard. Alors que, redoublant d’inconscience, je m'apprêtai a entrer - les Elfes n'étaient manifestement pas le genre de clients de cette auberge... J'avais même été chances d'être arrivé ici sans ennuis -, quelqu'un que j'identifiai comme Kacao fut projeté sur Pyrrhus qui observait, la tête légèrement incliné et l'oeil curieux, la bâtisse. Je décidai de le ramener a la côte afin qu'il dégrise.
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Aube sableuse [Pv Léo Manjano]

MessageSujet: Re: Aube sableuse [Pv Léo Manjano]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Une bataille à l'aube...
» [LIBRE] L'aube d'une grande aventure...
» [Juge]-Brigandage-Aube-(10/01/57) [Retraite]
» Demain, dès l'aube...
» L'aube écarlate

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Midgard ] - Terres des hommes :: Île Kynthnos :: La côte-