" Invité "
avatar
Who am i !

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: [Mage] Fëanor'a Swynford Sam 5 Jan - 13:50
Midgard

--- Personnage...




  • Nom : Fëanor'a
  • Prénom : Swynford
  • Sexe : Masculin
  • Âge : 26 ans, en apparence du moins
  • Race : Démon
  • Classe : Mage


  • Magie & Armes :

    • Armes :
      Bien que mage, Swynford a toujours eut un faible pour les armes blanches, comparé à la plupart des autres gens de sa caste. Sans doute le reliquat de son enfance lors de sa vie humaine. En effet, son père n’était point mage – tout le contraire de sa mère et de lui-même – mais bretteurs et cela l’avait toujours fasciné. C’est donc tout naturellement que Swyn’ s’était fait forger une arme selon son désir lors de sa précédente vie. N’ayez crainte, ce n’est de plus qu’un vieux Katana… enchanté pour ne jamais se briser et réputé –jusque-là du moins… - incassable. C’est, paradoxalement, l’arme qu’il privilégie le plus en combat bien que ce ne soit pas là où il excelle.
      Ledit Katana est par ailleurs enchanté pour ne pouvoir être utilisé que par son propriétaire, à moins que celui-ci donne expressément une autorisation à autrui ; ce qui ne risque pas d’arriver souvent.
      Il a par ailleurs été forgé de sorte à pouvoir supporter la magie de son propriétaire, en tant que vecteur. Il ne supporte néanmoins pas plus que les sorts de niveaux trois (3), sur une échelle de un (1) à dix (10).
      Pour le reste, l’Ange a toujours deux poignards cachés sous ses brassards. Sait-on jamais…



    • Magie :
      Concernant sa magie, Swynford possède un lien particulier avec l’eau qu’il aime à conserver sous sa forme originelle. Dans tout son paradoxe, il est aussi étroitement lié au feu, stigmate de sa vie humaine. Bien que, comme tout mage qui se respecte, il puisse maitriser bien assez tous les autres types de magies. Il faut préciser qu’il n’est pas friand d’invocations et qu’il n’en use qu’en dernier recours.
      Sa magie est plutôt tournée vers l’attaque et la destruction rapide – avant toute chose – et massive. D’où son affinité avec les flammes, qu’il sait rendre très puissantes, et l’eau. En quelques occasions, il peut aussi opter pour l’usage de la glace et du vent voire de la terre. Et, comme Démon, il demeure, sa nature profonde ne l’a pas exempt d'égoïsme ; non plus de la magie de guérison, capacité dont il ne rechigne plus à l’usage pour venir en aide à autrui depuis son séjour chez l'humaine qui l'a sauvé d'une mort lente et certaine en le repêchant. Cela dit, sacrifier une personne pour pouvoir en abattre une autre ne lui pose que rarement problème.
      Il use aussi de ses dons magiques dans la vie de tous les jours, se la rendant aussi douce et luxueuse que possibles.

      Comme l'on a eut de cesse de le lui répéter dans sa jeunesse passée, la magie a un coût. "Toute magie vient avec un prix" lui disait souvent son père. C'est pourquoi il limite volontairement la puissance de sa magie et privilégie, autant que faire se peut, son sabre.




  • Stats :
Vitalité

Attaque

Magie

Déf. Physique

Déf. Magique

Vitesse

  • Caractère :
      D'un point de vue psychologique, Swynford est un jeune homme… -Peu- commun. Froid et réservé en apparence, ce qui est plutôt banal vous l’admettrez, c’est en fait un jeune homme plutôt cordial lorsqu’on le connait bien et qu’on peut facilement apprécier. Inversement, sa froideur et sa réserve apparente ne tranchent point avec son caractère, lorsqu’il se retrouve face à une personne qu’il ne peut point apprécier –dans l’immédiat.

      Ce qui l’oblige à se qualifier de « peu commun » est sans doute cette perception de la vie qui l’empêche de dissocier le bien du mal ; Cause plus ou moins directe de son indécision… Non pas qu’il en fût incapable mais, en son sens, tous les êtres sont semblables mais prennent des chemins différents. En aucun cas donc untel ne peut se permettre de juger, selon des valeurs qui lui sont personnelles et qui n’engagent que lui, un autre être ni même le condamner. Vous l'aurez compris avant même que je ne le dise : c'est un démon assez particulier - l'explication est en partie dans son histoire... A condition de savoir lire entre les lignes de son "passé".

      L’une de ses qualités –ou de ses défauts, dépend du point de vue-, est qu’il ne résiste pas vraiment au charme des femmes – un plaisir qu’il a redécouvert encore et encore ces dernières années - ; bien qu’il puisse, paradoxalement, quand il le veut. C’est un Ange avec les belles demoiselles, si « correct et saint » en apparence, mais relativement pervers dans le fond.

      Pour le reste, c’est un guerrier dégourdi, doux et attachant, érudit même –son moyen par excellence pour surmonter les coups durs - qui passe le clair de son temps à lire, s’entrainer ou faire de la musique ; cette dernière d’ailleurs avec tout ce qu’il trouve. Il affectionne, de ce fait, les bibliothèques pour leur richesse culturelle, autant sur le domaine de la vie quotidienne que sur les autres domaines, mais aussi les grands espaces démographiquement vides qui lui servent de terrain d’entrainement. Il s'entend de plus très bien avec la majeure partie des animaux et (certaines) créatures qu'ils considèrent comme ses amis malgré qu'il soit enfant des Ténèbres. Il ne personnifie pas le Chaos et la Destruction mais l'Indécision et le Flou tel que l'est la nature pour les Hommes.

      C’est par ailleurs, comme l’eau dort et peut se réveiller brutalement, une personne qui s’énerve assez facilement, laissant alors son pouvoir divin exploser et le « contrôler ». Il suffirait d’une phrase, d’un mot de travers pour qu’il perde le contrôle et laisse son instinct destructeur et anarchique prendre le dessus, moissonner autant de vie qu’il en aurait l’occasion… ce qui serait fort regrettable…

      Lorsqu’il est dominé par cette part sombre de lui, non seulement il est comme possédé par une constante envie de meurtre – ce qui est de toute façon toujours le cas –, de faire du mal à quiconque croise son chemin. Il se rapproche plus alors du démon que de l’Ange qu’il est censé être.
      À noter qu’il refuse généralement le combat sans raison ; sauf lorsqu’il est dominé par sa double face cela va s’en dire.




  • Physique :
      Me décrire… ? Une chose ma foi forte bien ardue en soit. Je n’aime pas vraiment m’auto-apprécier, vous savez ? Mais, pour l’occasion, je vais faire une exception. Une exception, oui. Et, étant donné que j’apprécie particulièrement parler de mon être à la troisième personne et au passé, c’est ainsi donc que sera construite ma pauvre description, mon histoire ; avec des variations d’un temps à l’autre.

      Hmm… Bon ! Que dire… ? Ou commencer ? Pas plus haut que le mètre quatre-vingt-six, Swynford Fëanor’a, c’est ainsi qu’on le nomme. Jeune homme de vingt-six ans à peine – en apparence du moins –, il est plutôt commun et passe le plus souvent inaperçu. Et, si par mégarde vous le remarquiez, ce serait sans doute en premier lieu pour ses cheveux d’une longueur non négligeable, de teinte noir ébène singulièrement luisants. Parfois, ces sombres mèches peuvent carrément refléter les couleurs de l’environnement. Rien de bien impressionnant en somme cependant, n’est-il pas ? Soit.

      Le regard par la suite porté sur le reste de ce qui lui sert de visage, l’on découvre des traits fins quasiment parfaits –la perfection n’existant point- et symétriques, s’alliant à de petits yeux vifs et perçants refermant un iris gris acier qui bien souvent, n'exprime aucune émotion. Tout juste au-dessus de ses lugubres yeux, se dessinent, inéluctablement, fiers, des sourcils noirs, fins, assez peu fournis ainsi que légèrement et presque toujours froncés. Pour ce qu’il est du nez… Rien de bien intéressant. Un nez classique, droit et plutôt très fin. Pas de quoi respirer sans partage tout l’air de la planète ; Et heureusement d’ailleurs.
      En s’affairant au reste de son visage, l’on ne peut s’empêcher de remarquer ses fines lèvres rosées bordant la petite bouche ornant le bas de son visage. Ses oreilles ? Tout ce qu’il y a de plus normal ! Un menton fin et quelque peu arrondi vient couronner le tout.

      En quittant le visage pour une vue beaucoup plus générale, l’on vient remarquer le cou fin et long –dans la mesure cependant- du jeune homme. Se dévoilent suite à cette première observation, en continuant à évoluer du haut vers le bas, des épaules fortes et sveltes à la fois, capables de supporter de lourdes charges, s’accordant parfaitement avec le reste de son corps. En parlant du corps… C’en est un félin que l’on découvre. Gracile, élancé, convenablement entrainé, avec une musculature apparente, sans pour autant être débordante ni excessive. Des abdominaux légèrement saillants donc ; tout comme la musculature des bras et des jambes. Bras et jambes d’ailleurs eux aussi, comme le reste du corps, filiforme, élancés. L’on découvre un corps de guerrier au final, étudié, dessiné… Parfait ( ?). Hmm… ? J’avais dit que la perfection n’existait point ? Euh…
      Mais faille-t-il retenir une chose : La musculature ne fait pas le potentiel.

      Pour le reste, en plus de ce corps de rêve –sans prétention, hein, faut bien que je me lance des fleurs sinon qui le fera ?!-, Swyn’ a la peau relativement blanche, presque fantomatique. C’est par ailleurs des appendices fluets qui servent de doigts à ce jeune mage.

      Comment peut-on finir une description par les doigts ? Vous vous posez la question, n’est-ce pas ? Eh bien, retenez, constatez même, que j’aime les choses peu communes.

      Et j’oubliais… Swynford a un tatouage en forme de cobra royal qui, comme enroulé en une spirale autour de sa jambe droite par la queue, remonte par le dos, faisant le tour de sa taille pour aller se glisser sous son aisselle droite. De là, il repart, de nouveau dans le dos, remontant à son épaule gauche pour finalement descendre poser sa tête là où devrait se situer son cœur, la coiffe déployée, le reptile menaçant.
      Le tatouage s’illumine les soirs de pleines lunes, juste pour le style il faut le dire. Mais on lui trouve aussi l’utilité de prévenir son porteur par picotement plus ou moins violents dès qu’une personne environnante lui veut du mal. Il s’est réveillé avec ceci gravé à jamais sur lui après sa « Chute ».
      C’est bon à savoir, hein ? Han… Mais qui a dit que c’était terminé au juste ? Je n'ai pas parlé de tatouage représentant un dragon, qu'il porte sur le front, si ? Ceci est en fait le stigmate d'une malédiction qu'on a lancé à l'humain dont le démon a dévoré l'âme et prit l'apparence. Elle limite sa capacité à prendre sa forme originelle et joue un rôle dans le brouillard de ses souvenirs...


  • Thème :
  • Adore : La musique et les femmes, la lecture et le combat
  • Déteste : L’hypocrisie et l'inactivité


  • Histoire :
      Swynford… Je ne sais pas plus mon nom que mon passé. Swynford… Un prénom, c’est tout ce dont je garde mémoire. Enfin, je ne vous dis pas que je l’ignore mais ce passé qu’on m’a conté m’est totalement étranger. Mais, laissez-moi tout de même vous le conter à mon tour.

      Je serai né, humainement parlant, il y a presque trois cent ans. Bien avant le premier Ragnarok. Mon étoile m’aurait offert l’occasion de naître dans une noble famille, ni trop riche, ni trop pauvre. Mon père se serait alors nommé Valanwiël tandis que ma mère se nommerait Faerya... Deux étrangers à ma mémoire toutefois.

      Très tôt, j’avais apparemment montré de grandes aptitudes à la pratique de la magie, ayant détruits des dizaines et des dizaines d’objets à chaque fois que je piquais, semble-t-il, une crise de colère. Pour être colérique et boudeur, je devais l’être sans doute. Toujours est-il que mes parents ne m’en avaient jamais beaucoup voulu, ma mère pratiquant elle-même la magie. Ce devait sans doute être parce que j’étais enfant unique. C’est ce que cette vieille dame qui m’a soignée prétendait du moins.
      Conscients de mon sale caractère et de mon potentiel, mes parents m’avaient inscrit à l’académie de magie afin que j’use de mes dons au mieux. En sus, je m’étais aussi vu inscrire à des cours de maniements des armes, choses dans laquelle je pouvais compter sur l’appui de mon paternel puisque celui-ci y excellait, à croire le ton rêveur et fantasque de la bonne femme. C’est bien là l’origine du problème toutefois…

      Lorsque j’eu atteins le milieu de l’adolescence, il semble que je quittai la grande demeure familiale, prétextant un désir de liberté. Ma vie aurait alors prit le mauvais virage ou, en tous les cas, pas celui que mes parents avaient espéré. Très vite, l’argent que j’avais rassemblé pour le voyage, je l’avais dilapidé je ne savais trop comment. Encore dans la fleur de l’âge, fougueux et dépourvu de quelconque sagesse, je me serais alors tourné vers le banditisme, usant de mes pouvoirs magiques pour détrousser les plus faibles – souvent les vieillards qui rentraient de leurs champs ou les femmes seules. Heureusement, je n’avais tué personne – pas encore du moins – et cela m’avait rassuré lorsque ma bienfaitrice me l’avait raconté. L’on a beau être étranger à une histoire, cela ne nous empêche point d’en porter quelques craintes lorsqu’elle nous ait conté. D’autant plus lorsque l’on est décrit comme le personnage principal. Soit.

      Eprit de ce cercle infernal d’agressions, de gaspillage et de dépravation, je m’étais laissé aller à toutes les horreurs du monde, petit à petit. Libertinage, prostitution même, parjure… Et assassinat. Pour l’argent, je m’étais mis à tuer d’autres semblables humains. Des « frères » et des « sœurs ». Au début, avec une certaine réticence puis, petit à peu, avec beaucoup plus de légèreté, d’entrain, de joie et de plaisir. Tuer ne me faisait plus peur. A vrai dire, la mort était devenue mon quotidien, une bonne amie. En fait, c’était ma fidèle et meilleure amie. Elle faisait partie intégrante de ma routine.

      Cette routine, sempiternelle, s’était d’ailleurs poursuivie, bien des années durant. Je n’étais alors plus un jeune homme encore boutonneux, non. J’étais devenu un homme, viril – si si –, fort et surtout, fier. Trop même peut-être.

      En vieillissant, j’avais au moins eu la chance d’affiner mon caractère. M’enfin… C’était déjà un bon point que je ne tuai plus pour l’argent. Ma fougue s’était petit à petit tournée en un désir de grandeur qui m’avait poussé à me mettre à défier tous les guerriers que je rencontrais. Des combats à mort disais-je. Certes, ils l’étaient. Du moins, lorsque j’en ressortais vainqueur. Quand je venais à voir ma perte par contre, je n’hésitais pas à détaler aussi vite que possible. Ce n’était pas de la couardise, non. C’était de la stratégie… de la Préservation.

      […] Le Fëanor’a que j’étais, gorgé du sang et du désespoir que j’avais causé autour de moi, s’était levé un bon jour avec le désir de retourner voir ses parents. Après tout ce temps, qu’est-ce qui me poussais à désirer les revoir ? Je n’aurais su le dire. Je n’avais aucune raison particulière… Juste un sentiment… Comme un appel.

      C’est donc après quelques jours de marche solitaire que j’avais rejoint le village de ma naissance. Sans soucis, j’avais retrouvé la demeure familiale. Il fallait dire qu’elle n’avait absolument pas changé d’un pouce depuis mon départ. Les cheveux défaits comme un signe d’abandon à la nature, à ce vent violent qui m’étreignait, je rejoignis rapidement la vieille maison. A l’intérieur, je ne voyais aucune lumière et cela m’importait peu. Après toutes ces années, le fils prodige était de retour.

      D’une brève incantation, j’avais ouvert le portail à double battant qui se tenait entre moi et les deux êtres tant chéris. Non, je ne l’avais pas défoncé. Je m’étais alors avancé à leur rencontre, aussi silencieux et discret qu’une ombre par une nuit sans lune. Connaissant les habitudes de mes parents, et doutant qu’elles aient changés depuis, je contournai la maison, me dirigeant vers la salle d’entrainement qu’ils s’étaient aménagés. La vieillesse ne les avait certainement pas affaiblis, pas eux. J’en doutais et au final, j’avais bien raison.

      Ils étaient là, tous les deux, s’entrainant à je ne savais trop quoi. Un léger sourire sur les lèvres, je m’avançais dans la pièce avant d’enfin signaler ma présence. Un simple raclement de la gorge. Quand enfin ils se retournèrent vers le visiteur inattendu que j’étais et seul ma mère sembla me reconnaître.
      Sans un doux mot ni une quelconque embrassade entre des parents et l’enfant, nous sortîmes tous les crocs. Déjà, la salle s’emplissait des cris sauvages du bretteur qu’était mon paternel tandis que ma mère et moi agissions en silence, une simple expression féroce par-dessus le visage. La magie n’avait pas toujours besoin d’incantations.

      Tantôt, je parais les attaques spirituelles de la femme, tantôt le sabre endiablé de mon père. Ces deux-là avaient acquis une parfaite synchronisation à force de s’entrainer et de combattre côte à côte. Mais moi aussi je m’étais amélioré.

      Souffrez de ma clémence.

      Les premiers mots de la nuit. Fous, déments, insensés. Entourant ma lame d’une gaine de vent fine et tranchante, j’engageai un coup d’estoc vers mon père qui esquiva d’un simple mouvement de recul. Mais tel n’était pas mon but que de trancher cet homme en deux. Dans le mouvement, j’avais effectué une rotation complète suite à laquelle j’avais lancé l’une des lames que je cachais dans mes manches en direction de ma mère. Discret et travaillé… Atteinte au cœur, elle eut tout de même la force de me lancer une dernière malédiction avant de s’effondrer. Je ne savais pas trop quel sortilège elle m’avait lancé et de toute façon, pour le moment, j’en avais totalement rien à faire. Il me fallait davantage me concentrer sur le vieil homme qui, en une seule foulée, s’était retrouvé face à moi, m’assaillant de coups en tous sens, ébréchant ma lame en divers endroit. Elle aurait tôt fait de se briser si je ne faisais rien.

      Aussi, profitant des quelques millièmes de seconde qu’il y eu entre deux assauts, j’entourai mon Katana d’une fine et concentrée couche d’eau, protégeant ainsi mon tranchant tout en gagnant en efficacité. L’échange de coup continuait, intemporellement inlassable. Autour de nous, les murs et le planchée étaient ébréchés de toutes parts, défoncés carrément lorsque l’un de nous tentait une puissante frappe ou plaquait son adversaire. Un ballet, tel était notre instant.

      Comme tout ballet, il y avait toutefois une fin… Une fin que je m’étais prédite d’ailleurs. Il suffit à mon « père » d’une seule erreur de ma part pour dévier ma lame enchantée et m’empaler à la sienne, sans aucune hésitation. Normal après tout, le méchant fils avait assassiné la gentille mère…

      Suffoquant et crachant du sang à n’en plus pouvoir, je relevais mon regard et le plongeai dans le sien. L’on aurait pu croire que je serais suppliant mais non ; à l’inverse de la haine qui illuminait les yeux de mon père, j’avais un large sourire en travers du visage.

      Puisant dans mes dernières forces, en un ultime effort, je fis geler la sueur qui humidifiait mon noble père. L’instant d’après, j’avais enfoncé mon sabre dans son cœur. Tel père, tel fils… Ou pas.

      Un ultime sourire, puis je fini par m’écrouler et baigner dans la marre que formait mon sang impur.

      L’on ne sait pas vraiment comment naissent les démons, ce qui provoque le processus et qu’elle est le but réel allié à leur existence. Certains, sont nés de la guerre et du désespoir des Hommes, d’autres encore de la Haine et de la jalousie… Mais… De quoi tirai-je mon existence ? Tel était la question…

      Je ne savais trop pas depuis combien de temps j’étais un démon. Il semblait, d’après le diagnostic de cette mystérieuse de vieille femme que mon essence même de démon s’était confuse avec celle de l’humain dont j’avais pris le corps et absorbé l’âme. Je ne devais sans doute pas être suffisamment mature puisqu’alors, mon passé et mes « souvenirs » s’étaient embrumés pour ne plus laisser qu’un vil et maléfique être qui se prenait pour quelqu’un qu’il n’était pas. C’était courant par chez les enfants des Ténèbres ? Peut-être… Peut-être pas.

      Quoiqu’il en soit, la question qui me taraudait le plus était de savoir pourquoi cette vieille me connaissait. Je ne me rappelai pas l’avoir déjà croisé lors de mes voyages au cours des derniers siècles. Bon, il fallait dire que j’avais un mal de chien à la tête. L’autre con que j’avais attaqué n’y était pas allé de main morte, il fallait bien l’avouer. Le pire, c’est que j’avais dû m’enfuir sans pouvoir lui voler sa bourse, le bougre. Mais… A bien y repenser… Je m’étais évanoui dans une rivière et c’est alors que quelqu’un m’avait repêché…

      C’était vous, n’est-ce pas, la vieille ? Un sourire sur les lèvres, elle ne m’avait guère répondu. Soit. Vous m’excuserez mais, qu’est-ce qui vous fait dire que je suis un démon ? Que je sache, je n’ai ni cornes, ni canines acérés, ni les pupilles rouges sang. Je ne vous ai pas attaqué de plus. Mieux, j’étais assommé, dérivant à qui mieux-mieux et vous m’avez trouvé. Pensez-vous que si j’étais un démon, je me serais retrouvé dans cette position ? Que je ne vous aurais pas déjà tué là ?

      Beaucoup de questions… Quoique, je savais que j’étais un démon : Swynford, tel était mon nom. Par contre, je ne voyais pas comment elle pouvait le savoir elle, sachant que j’avais pris garde de ne pas révéler ma nature, ce qui m’avait couté d’ailleurs l’affrontement la dernière fois…

      Je le sais parce que ce corps porte un sceau. Oui, ce sceau sur ton front, il fait partie de ma famille depuis des millénaires. Le Dragon Déchu… Ce garçon dont tu possèdes le corps as dû faire quelque chose de très mal, pour que sa mère le maudisse de la sorte. Et toi, tu as été bien sot de prendre ce corps. Tu le trouvais puissant et maléfique à souhait, n’est-ce pas ? Tu ne devais pas être très futé toi, comme démon. Elle fit une pause dans sa réponse détournant son regard vers les feuilles qui brûlaient à chaque coin de la pièce. Pour ce qui est de m’attaquer, tu ne peux pas. Et, en ce qui concerne la question de ta vie… Tu t’es nourris d’un homme dont la dernière volonté était de se « purifier ». Vous êtes en perpétuels conflits. C’est pourquoi, comme je le pense, tu as sans doute prit son nom et croit que son passé est le tien. Tu ne te rappelles pas de ta vie auparavant, n’est-ce pas ? Aucun intérêt à te tuer. Et puis, ce n’est plus de mon âge, mon petit.

      Pour ma part, je ne cachais pas ma frustration. J’étais fou de rage à l’idée qu’elle m’ait traité de démon de seconde zone dépourvu de toute intelligence. Et puis, j’étais un démon merde ! The bad guy ! C’était réellement vexant de constater qu’elle n’avait guère peur de moi ! Je tentai de faire abstraction de mon mal de tête et de me concentrer pour prendre ma forme démoniaque mais rien ni fit. J’essuyais plutôt un rire narquois de la part de ma « sauveuse ». J’étais impuissant et cloué au lit, soumis à son bon vouloir il fallait le croire…

      […] Après m’avoir gardé pendant une année entière de la sorte et tentée de faire mon éducation – ce qui n’était pas vraiment prolifique toutefois –, je profitai de la première occasion pour m’enfuir. En effet, à force de me soumettre à ces herbes, j’avais fini par développer une légère immunité contre. Il fallait néanmoins avoué qu’elle avait fait exprès, j’en étais sûr car ce soir-là, la dose était plutôt minimale. Le temps était sans doute venu de reprendre ma route fallait croire. Ou alors, elle en avait plus qu’assez de moi, ce qui était plus que probable. Soit.

      Sabre dans le dos et cape avec capuche ne laissant paraître que mes yeux, je m’enfonçai dans la nuit. Pour reprendre une existence teintée de doute et d’hésitation… A la recherche de mon passé, de mes souvenirs… Peut-être repasserais-je par chez elle un jour, si elle était toujours vivante.



Midgard

--- Joueur...

  • Pseudonyme ou Prénom : Swyn'
  • Âge & sexe : Masculin. 18 ans
  • Expérience Role Play :Ca doit faire plus de 7 ans maintenant que je RP, restant sur certains forums plus que sur d'autres. Changeant d'univers parfois. Mais je traite toujours de magie, combat (Harry Potter, Fairy Tail, Bleach, etc...), surnaturel et parfois, de mythologie (Percy Jackson et maintenant, Midgard ^^"). Tous mes personnages sont une évolutions d'un ancien (je tiens une base de données de personnage itout selon l'univers, les attentes et etc) que je choisis selon mon envie et mon inspiration. Cela dit, je ne les joues pas de la même manière selon l'univers.
  • Code secret de la charte de Midgard :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2130

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Dim 6 Jan - 5:12
Bienvenue et bonne continuation pour ta fiche!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Confiante
Exp : 1947

Messages : 162
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Mer 9 Jan - 8:18
Bonjour !

Bienvenue à toi sur les terres de Midgard ! Et bonne continuation dans ta fiche !

* Hésite quelques secondes * Euh ... Le morceau dans ta présentation, quel est le titre ? J'adore et j'aimerais le savoir, si tu veux bien Merci d'avance !

Cordialement,

Hinata
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Enjouée.
Localisation : Là où le destin m'appelle.
Exp : 777

Messages : 362
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 14
Grade : D
Joyau(x) : 450

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Mer 9 Jan - 8:35

Hola señor !

Bienvenue sur Midgard !
Que ta chute depuis Asgard ne soit pas trop douloureuse !
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Ven 11 Jan - 10:23
Salut Hinata et merci pour l'accueil, de même que Drazh ^^".

Ben finalement, ce sera pas une chute mais tout autre chose. J'y travailles encore :D.

Pour la musique, si tu l'as pas déjà trouvé entre temps c'est La Dispute de Yann Tiersen ;).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Confiante
Exp : 1947

Messages : 162
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Ven 11 Jan - 21:46
Merci, mais je viens de l'écouter juste de l'écouter - sur Youtube - et je ne retrouve pas la même musique que sur ta présentation ... Je sais que je suis énervant - ou plutôt déterminé - mais je ne crois pas que c'est le bon titre de la chanson. Bon, en même temps, mon ordinateur est assez spécial et il m'arrive d'entendre ou de voir des choses que je n'étais pas censé regarder ou écouter. Je sais, c'est bizarre, mais bon. Merci quand même !
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Ven 11 Jan - 22:26
Arf... Désolé, c'est une grossière confusion de ma part ><". Le titre que tu cherches est L'absente et cette fois, je suis très ;).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Confiante
Exp : 1947

Messages : 162
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Ven 11 Jan - 22:31
Ah, d'accord ^^ Merci !
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Sam 19 Jan - 4:09
Coucou !

Cette fois, je crois que j'ai terminé. Je reste pas loin, des fois qu'il y ait des choses à modifier dans la fiche. J'espère n'avoir pas transgressé l'esprit Midgard avec mon démon un peu trop perdu et indécis :).

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Enjouée.
Localisation : Là où le destin m'appelle.
Exp : 777

Messages : 362
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 14
Grade : D
Joyau(x) : 450

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Sam 19 Jan - 4:39
*Raclement de gorge*
Bon bon, mon petit Swynford, suite à ma toute récente nomination au sein du staff - je ne sais pas si j'ai vraiment le droit de faire ça, mais après tout je m'en fiche, un message peut se supprimer - , j'ai l'immense honneur de te dire que c'est MA - GNI- FIQUE ! Quelques petites fautes d’inattention vers la fin (on la sentait bien quand je les ai vues ), une histoire géniale ! Maintenant je n'ai pas envie de dire de bêtise, alors, vu que je ne m'y connais absolument pas sur la naissance des démons, je laisse Seyren juger ^^ !

Au plaisir de RP avec toi - si ça se met !
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Sam 19 Jan - 5:45
Je suis soulagé que l'écriture plaise ! Surtout que j'ai pas l'habitude de faire de longues histoires (Hmm...).
J'espère que le procédé sera correct lui aussi :).
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Sam 26 Jan - 0:39
Bonjour,

Désolé du double-post mais ça fait une semaine que la fiche est en attente de validation/avis de modification/peu importe...

Je fais quoi, moi ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Lasse.
Exp : 3371

Messages : 592
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Sam 26 Jan - 0:54
Désolé, j'ai beaucoup de travail et peu de temps pour souffler. Je m'occupe de ta fiche. Laisse moi juste le temps de la lire ! ;)
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Sam 26 Jan - 0:56
Pas de soucis ! C'est juste que le silence devenait inquiétant depuis ^^".

Prends ton temps, l'IRL avant tout ;).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Lasse.
Exp : 3371

Messages : 592
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Sam 26 Jan - 1:23
Lecture achevée. J'aime beaucoup ta fiche et ton personnage, je pense te suivre. :p Je ne vois aucun soucis avec le fait que tu veuilles jouer un démon, tu possèdes un "bon coup de plume" et tu respectes bien l'image des démons (ou elfes noirs) de Midgard. Puis j'aime bien les personnages un peu torturés sur les bords.. Sadique moi ? Jamais !

Fiche validée.


Je t'invite à remplir la feuille personnage dans ton profil et à chercher un copain avec qui commencer ton tout premier RP chez nous !

Bienvenu sur Midgard ! J'espère que tu te plairas ici !
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Sam 26 Jan - 1:35
*va avoir la tête trop grosse là... *

Plus sérieusement, ça me rassure que l'écriture plaise, surtout que c'est ma première fois que je fais un personnage de la sorte :).

Je vais remplir la fiche personnage de ce pas pi j'ai déjà un copain pour l'immersion dans Midgard donc pour un début, ça ira ^^".

J'espère pas, je crois que je vais me plaire ici :).
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Lasse.
Exp : 3371

Messages : 592
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Sam 26 Jan - 2:07
Je ferais tout pour de toute façon ! :p
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Sam 26 Jan - 2:20
J'en doute pas une seule seconde ^^".

J'ai une petite envie de rencontrer cette personne qui se dit pas douée en RP un de ces jours cela dit ^^". Parce que de tout ce que j'ai lu...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Lasse.
Exp : 3371

Messages : 592
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Sam 26 Jan - 2:23
Mais de qui parles-tu ? °w°
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford Sam 26 Jan - 2:27
On se le demande, hein :P... Je devrais pas le dire devant le vénéré MdJ je crois xD. Mais la personne se reconnaîtra ^^".
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

[Mage] Fëanor'a Swynford

MessageSujet: Re: [Mage] Fëanor'a Swynford
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Maelle Till [assassine, mage du vent]
» Elvira Heian [Mage du vent & Danseuse]
» Mysteria, Mage Elementaire Aquatique.
» Erian [Mage]
» Alteor Seveach [ Mage Vagabond ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: Archives :: Archives :: Fiches personnages archivées-