Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Mer 23 Jan - 9:07
Ruines d'Asunia

La neige d'un blanc pur et éclatant virevoltait avec grâce et légèreté, s'engouffrant sous les arches a moité démolies, filant au ras du sol jonchés de décombres, dansant dans les cieux. L'eau sous sa forme la plus noble recouvrait mes traces de pattes félines inlassablement, tel des vagues s’efforçant de détruire des châteaux de sables infantiles. Pyrrhus, ma monture, sautillait a mes cotés, battant légèrement des ailes de temps a autre pour se réchauffer. Mais le soleil, ainsi que la température, déclinaient déjà en agrandissant les ombres qui s’avançaient désormais plusieurs mètres devant nous. Mais le groupe hétéroclite que mon oiseau et moi même formions aperçus avec soulagement une église en ruines de l'ancienne capitale de Midgard, Prontera. Il restait fort heureusement un pan de toi sous lequel j'allumai avec difficulté un petit feu de branches sèches. J'étais trop fourbu pour manger quoi que ce soit, tout comme Pyrrhus avait été trop affamé pour voler. Il dévorait maintenant, blotti contre moi qui somnolait, des lanières de viande séchée. La maigre chaleur que fournissait le brasier contrastai avec la froideur do sol mais malgré tout, après quelques minutes a observer le ciel étoilé a travers une abîme dans le plafond, je parvins a m'endormir.

Mes yeux s'ouvrirent enfin, mais la nuit avait gardé son emprise glacée sur le temps. Il devait être toujours très tôt, ce qui me laissa tout le loisir de me remémorer mon épopée jusqu’à maintenant. J'avais enfin quité les îles pirates afin d'explorer le monde, et j'avais ouï dans une taverne de racontars qu'un certain trésor légendaire régnait dans les mystérieux vestiges. Sans vraiment y croire moi même, j'avais volé a dos d'oiseau jusqu'à Asunia, cherchant désespérément une occupation. Je m'étais alors embarqué dans une aventure constituée exclusivement de froid et de glace. Désormais, je grattais avec désespoir la terre afin de trouver un pécule, aussi maigre soit il, afin de n'être pas venu jusqu'ici pour rien.

Le jour était maintenant levé et j'avais décié de renoncer a ce périple insensé, de passer quelques jours dans une taverne puis de m'envoler vers une partie de Midgard ou la chaleur régnait en maître. Mon dernier espoir était de m'envoler sur Pyrrhus une dernière fois afin de m'enfuir le plus loin possible de ce lieu hostile. Toujours sous forme féline, comme depuis plusieurs jours ou presque, que je conservai afin de ne pas mourir de froid, je me juchai maladroitement sur le dos du volatile ensommeillé et lui fit comprendre ma destination.

Après quelques battements d'ailes maladroits, mon corps de panthère placé sans réel équilibre sur l'oiseau et celui ci s'élevèrent vers les cieux, la neige fouettant nos pelages respectifs. Mais ce qui devait arriver arriva. Une soudaine bourrasque de vent fit dévier Pyrrhus vers la gauche d'un seul coup qui heurta avec violence un mur encore debout. Le choc lui fit perdre son élan et sa maigre stabilité et il piqua a grande vitesse vers le sol recouvert, fort heureusement, d'une épaisse couche de neige. Je n'eus gûère le temps de sauter que mon visage s’enfonça d'un demi-mètre dans la neige. J'entendis Pyrrhus s'affaler dans la neige et pousser un cri de douleur affolé. La panique gagnait également mon corps transi, mais il était trop tard.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2123

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Dim 27 Jan - 5:49
Que lui était donc passé par la tête ? S’aventurer dans ces lieux en un temps pareil ? Ou la neige créait un voile permanent couvrant les yeux de tous voyageurs et créature courageuses y vivant. Les plongeant dans un monde immaculé, glacial, si pur et à la fois si dangereux ? La curiosité, le désir d’aventure peut-être ? Ces rumeurs concernant ces ruines lui étaient venue aux oreilles comme une délicieuse expérience ou il lui serait offert savoir et tout simplement connaissance d’un endroit lui étant encore inconnu.Comment pouvait-il s’empêcher d’y penser ? Cela lui était tout simplement impossible, le jeune elfe adorant les voyages au travers nombreux mondes tout aussi majestueux que terrorisants.

Cet univers nordique, par contre, lui fit regretter son choix de saison. L’hiver y était glacial à s’en frigorifié et broyer tous les os du corps. Cependant, le mage s’y était aventuré plus loin qu’il ne l’aurait cru, les flocons y tombant plus fortement au fur et à mesure de ses pas, broyant la vue devant et ses traces derrière. Il avait nombreuses fois tenter de rebrousser chemin, ce qui, via son piètre sens de l’orientation, malgré ses origines, et le blizzard, avait été un lamentable échec. De plus, plusieurs chutes visage à neiges furent du jeu. Il lui était même arrivé de se retrouver sur un lac gelé et d’y glisser maladroitement pour s’y écrasé. Le plus effrayant fut la vue de l’eau foncée sous cette fine couche de glace d’a peine un centimètre ou deux. Seulement, il fut ravis que son poids plume le sauve d’une baignade douloureusement froide ou même pire, mortelle…

Le pauvre cœur d’Elwë avait cessé de battre à plusieurs reprises en cette journée pleine de périples. Pourtant, aucune attaque, lui, et cet environnement monstrueux seulement, se livrant un combat acharné. Les ruines semblant tenté de le chasser alors que lui, était à la recherche de ce dit temple, combattant bravement le froid à l’aide de sa magie. Il s’était arrêté à mis chemin, frigorifié, afin de fermer les yeux et murmurer quelque paroles, ce sort bien simple lui permit de couvrir son corps d’une fine couche de cristal afin de le garder au chaud. Ses mouvements restaient fluides, et il évitait ainsi de recevoir de la neige en plein visage, qui lui était plutôt désagréable.

Seulement, à peine eut-il eut effectué cette manœuvre qu’une silhouette au ciel, lui faisant ombrage sembla percuter l’une des parois glaciale. Ce concentrant d’avantage sur cette masse inconnue, il pu s’apercevoir qu’il s’agissait de créatures…ou bien tout simplement d’animaux. Il se posa d’abord quelque question, que faisaient-ils ici ? Et comment une panthère pouvait-elle monté à dos de…Il ne conclus pas sa question et fila a toute vitesse vers le duo, ayant durement chuté. Son corps frêle combattit la neige les séparent mais il put enfin les atteindre, tentant de les sortir de la neige tout les deux, l’un deux s’étant enfoncé d’un bon demi mètre.

Le mage ce concentra à nouveau puis murmura en sa langue natale. Tout comme la veille lors de son instant de sommeil, quelque partielles de neige vinrent créer un dôme au dessus des trois voyageur, une mince feuille de cristal la recouvrant en but de diviser chaleur et froid hivernal. Prenant une petite respiration, il rapprocha doucement une main de l’une des créatures, méfiant…mais comment laisser un être vivant périr en ces lieux…? Ou peu importe l’endroit ? Pour Elwë, il fallait une bonne raison d’ignorer…ou parfois même, tuer.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Ven 1 Fév - 4:20
Soudain, je me réveillai dans une forêt, allongé parmi les brins d'herbe verte et des coquelicots, sous un toit de feuillage réconfortant qui me protégeais d'un soleil que je savais doux et chaud. Je devais encore m'être endormi alors que je courais... ma soeur n'allait pas tarder a venir me chercher pour le goûter en me secouant comme une diablesse enragée. Je me levai avec lenteur, prenant bien le temps de m'étirer et d'apprécier le paysage familier mais pourtant toujours aussi magnifique a mes yeux et entamai le chemin sous forme féline d'une démarche chaloupée et nonchalante. Mais je reconnus une couleur rousse associée a du blanc et du noir passer furtivement a travers les fourrés; et avant que je n'aie pus esquisser le moindre geste, elle se jeta sur moi avec espièglerie et nous roulâmes un instant sur la mousse fraîche et moelleuse de la forêt.

- Haha! Mina, petite sauvageonne! Allez, viens, rentrons, sinon Grand-Père ne va pas être content.

Le chat de couleur calico qu'était ma soeur se jucha sur mon dos musclé comme jadis et nous continuâmes la route ensemble.



Le néant. Juste le noir. Mourir n'était plus agréable que l'on ne le pense. Une grande béatitude me gagnait tandis que mon esprit voguait dans les méandres du passage entre la vie et la mort. Je suppose que j'allais rejoindre un quelconque paradis dans lequel je serai accueilli par un être divin et bienveillant. J'allais peut être même revoir mon frère. Ce n'était pas si mal, après tout. Mais déjà, une sensation de froid m'aspirait. Je luttai pour m'accrocher a la mort, mais c'était fini. J'allais retourner dans le sol froid et gelé d'Asunia.

C'était fini. Je ressentais a nouveau le sol gelé de Prontera. Tout espoir m'avais quitté; mon retour a la vie n'avait eu comme effet uniquement de prolonger mon agonie. Je lancai finalement mes dernières forces pour tourner la tête et apercevoir Pyrrhus une dernière fois. Mais ce qui approchait n'était pas mon volatile. C'était un jeune Elfe.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2123

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Ven 8 Fév - 3:22
Un grand frisson d’inquiétude traversa le corps du jeune mage à l’approche des créatures inertes, son cœur cognait fortement contre son torse mince, sa gorge se resserrant progressivement. Ses craintes penchait beaucoup plus en faveur de’’ Sont-elles en danger de mort !? ‘’ Et non vers l’autre option, qu’était une attaque animal. N’était pas crétin, l’elfe savait qu’une créature blessée tâcherais de se défendre par un bon coup, elles optaient même parfois pour le meurtre si la force était présente. Seulement, une partie de lui, se montrait étrangement en confidence avec la bête qui lui était pourtant toute à fait inconnue. Non, bien sur ce type d’animal lui était connu seulement….enfin bref…

Dans un mouvement lent et calculé, il posa les doigts à la tête de la bête qui aussitôt, ouvrit les yeux. Leur synchronicité eut poussé Elwë en un vent de malaise. Il resta un instant immobile, yeux plongées dans ceux de la bête, cherchant à comprendre ce qu’ils pouvaient bien lui dire. La pauvre créature était visiblement épuisée et il devait être chose semblable pour la seconde non loin. D’ailleurs, à ces pensées, le mage se tordit le cou afin de l’apercevoir. Il se chargerait d’elle par la suite, plus vite il se mettait au boulot, plus vite elles se sentiraient mieux.

~ Ne t’inquiète pas, tout iras bien…je ne te ferais aucun mal, d’accord…?

Il lui caressa doucement la tête puis se plongea dans une incantation discrète, sa paume s’illuminant faiblement. L’usage du bouclier de cristal en son corps faiblit pour sa part, se brisant lentement en nombreuses particules de lumières. Il ne pouvait pas tenir accompagné du dôme les protégeant de la tempête et enfin cette tentative d’apaisement de douleur. Loin d’être guérisseur, il savait au moins comment calmer une douleur et éviter le sang, s’il était cas, de couler à flot. Seulement, l’utilisation de trois sorts a la fois ne lui était pas tout repos, d’où le bris de son armure invisible, heureusement inutile du a la création de ce dôme ou régnait enfin une température soutenable.

Il prit bien quelque longues minutes a tenter d’apaiser les maux de l’être puis passa au volatile, s’exécutant d’exacte même façon. Espérant simplement ne pas être arrivé trop tard, et qu’elles puissent toutes deux s’en sortir idem.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Lun 18 Fév - 5:49
Le jeune Elfe toucha ma tête; Pyrrhus et moi même, dans un réflexe que je devinais métaphysique, ouvrâmes les yeux simultanément. Mon sauveur avait d'apparence d'un adolescent de 18 ans; ses cheveux blonds pointaient sur le vert au extrémités, et ses pupilles étaient aussi bleues que mes propres iris sont verts émeraude. Il ne portait que des soies les plus fines, dans des tons sombres brodés de fil d'or, mais ne souffrait manifestement pas du froid.

~ Ne t’inquiète pas, tout ira bien…je ne te ferais aucun mal, d’accord…?

Soudain, ses doigts s'illuminèrent de magie, et la fine pellicule lumineuse que je n'avais remarqué auparavant se brisa en plusieurs formes nettes. je pris note également d'un dôme d'une lumière similaire a celle qui entourait précédemment son corps frêle. Le processus, certainement composé de l'art des arcanes encore une fois, propageait avec une grande efficacité une douce chaleur similaire a celle du soleil. Ce sort provoquait sur moi un bien être presque irréel, ce qui me faisait douter de la véracité des faits.

Les pouvoirs du jeune Elfe qui m'avait secouru étaient incroyables: je n'étais pas totalement remis, mais la douleur disparaissait progressivement. Après quelques instants, lorsqu'il cessa de me soigner, je me surpris a regretter qu'il passe appliquer ses mains au vertus curatives sur Pyrrhus. Je me métamorphosai alors sous forme humanoïde alors que le jeune homme s'affairait toujours sur mon compagnon, et j'allumai en toute discrétion un feu sous cette bulle magique. Elle diffusait certes une agréable chaleur, mais pour ce qui était de cuire la viande, il n'en était rien; j'espérais juste que je brasier ou la fumée qu'il générait n'allait pas détruire le processus du sortilège.

- Bonjour! Tout d'abord, je voudrais te remercier de m'avoir sauvé. J'aurais aimé te démontrer ma gratitude en t'offrant un repas, mais j'ai le déshonneur d'être un changeling dans l'incapacité de chasser; je vais donc devoir abuser encore un peu de ta générosité. Ah, au fait, je me nomme Léo.

Il se retourna lentement a l'entente de mes paroles, un air surpris sur le visage. J'avais toujours aimé étonner, voire effrayer les gens qui m'apercevaient pour la première fois sous forme féline; cette fois, c'était plutôt réussi... Mais j'avais une grande dette envers ce jeune homme qui m'avait sauvé de la mort, Pyrrhus et moi. De plus, il allait probablement me nourrir et me protéger quelques temps... Décidément, je n'aurais jamais fini de le remercier.





Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2123

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Sam 23 Fév - 4:17
À peine eut-il conclus les soins chez le volatile que la voix d’un jeune homme s’éleva derrière lui. L’elfe ouvrit grand les yeux, confus, surpris, se retournant doucement vers ces paroles. Le visage du petit mage disait tout : Il ne comprenait pas tout à fait ce qui se passait, jusqu'à ce qu’on lui glisse le mot « Changeling » à l’oreille. Êtres ayant al possibilité de se métamorphoser en animal, une première. Il n’en avait jamais réellement perçu en son passé. Une ou deux fois peut-être et jamais il n’avait eut la chance de leur glisser un mot. Sa curiosité l’aurait probablement poussé a leur poser un nombre incalculable de question, ce qui, en général, tournait les gens au malaise.

Enfin bref, le mage qui caressait doucement les plumes du volatile à ses cotés examina le dénommé Léo de la tête aux pieds, s’attardant sur ses iris d’un vert éclatant, ces yeux qu’il avait vu en cette forme animal. Il s’agissait bel et bien du même être, sans aucun doute.

Ce dernier lui avait fait part de son dit « Déshonneur » soit, son incapacité à chasser. Elwë en était ravi, l’idée d’éliminer une pauvre bête inoffensive lui donnant un violent coup au ventre. Peut-être était-ce cette part elfique trop intense ? La nature, les animaux…d’ailleurs, jamais il n’avait gouté à la viande…et nul ne lui venait l’idée de s’y mettre. Il ne le ferait qu’en cas de disparition de tout aliment naturels ou si on le forçait en lui disant qu’elle était son unique chance de survivre… Enfin, il secoua doucement la tête, lui souriant doucement, s’inclinant poliment, toujours sagement assis près de la seconde créature qui semblait elle aussi en bien meilleur état.

~ Il n’y a pas de quoi ! Je vous ais vus chutés et jamais ne n’aurait pu vous ignorez et laissés pour morts…de plus, je préfère moi-même m’assurer de votre rétablissement! De ce fait, je compte bien vous préparer un petit quelque chose !

Sous ses paroles, le mage glissait une main a son petit sac de voyage a sa taille, s’emparant de nombreuses herbes et pains, quelque légumes et fruits séché qui, gardait pourtant leur excellente saveur. L’eau commençait a lui manquer mais vu leur état, il préférait s’en abstenir pour leur en offrir à tous les deux.

Il se tourna vers le second elfe, joues légèrement rosées d’embarras, repensant qu’il s’agissait en autre part d’un grand félin. Ses yeux valsèrent ensuite vers le feu, le faisant glousser. Les flammes dansantes lui donnèrent un haut le cœur mais leur situation ne leur laissait pas trop le choix de s’en approcher. Le dôme les protégeaient du vent et de la neige mais la chaleur n’était pas a son plein. Reprenant ses esprits, détachant son regard des lueurs rougeâtre don il était effrayé, le mage de cristal inclina la tête.

~ Je…ne mange pas de viande…si cela…ne vous cause pas de problème j’ai tout de même autre chose a nous mettre sous la dent ?...Oh ! et, pardonnez moi , Elwë Lòmelindi!...Comment ais-je pu oublier de me présenter…?


Le pauvre plongea à nouveau dans sa tête, ses idées complètement mélanger, il en faisait presque pitié, honteux. C’était à croire que le froid lui était monté à la tête et lui avait brouillé les idées pourtant…le jeune était constamment pris de quelque égards …pour ne pas dire qu’il était complètement lunatique et perdu.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Lun 25 Fév - 8:37
Je pus constater que ma tentative d'intimider le jeune Elfe au cheveux blonds-verts qui m'avait sauvé avait réussi, et tout son corps se retourna lentement et souplement. Ses grands yeux bleus légèrement émeraude comme l'intégralité de son corps arboraient un air étonné, presque effrayé, jusqu’à ce que, après un moment d'absence, il sembla comprendre. Il était toujours assis au cotés du magnifique oiseau cramoisi qui m'accompagnait - que j'avais involontairement omis dans ma présentation - lorsqu'il s'adressa a moi de sa voix douce et chantante Elfique que j'avais entendue quelques minutes plus tôt.

~ Il n’y a pas de quoi ! Je vous ais vus chutés et jamais ne n’aurait pu vous ignorez et laissés pour morts…de plus, je préfère moi-même m’assurer de votre rétablissement! De ce fait, je compte bien vous préparer un petit quelque chose !

Le jeune mage fouilla alors dans sa sacoche fort semblable a la mienne pour en sortir des épices, des petits pains ronds et des fruits qui me rappelaient délicieusement ma maison. Je remarquai qu'en observant le feu il fut saisi d'un haut le coeur.

~ Je…ne mange pas de viande…si cela…ne vous cause pas de problème j’ai tout de même autre chose a nous mettre sous la dent ?...Oh ! et, pardonnez moi , Elwë Lòmelindi!...Comment ais-je pu oublier de me présenter…?

- Ah, en parlant d'oubli de présentation... J'ai - je ne sais comment - oublié d'omettre mon fidèle volatile, ami et compagnon: Pyrrhus, originaire de la jungle d'Émeraude de Kynthnos. Je n'ai rien contre la nourriture végétarienne - à vrai dire je mange surtout des protéines pour mon corps félin - mais mon partenaire ici présent va devoir subir une petite diète forcée... Cela ne lui fera pas de mal! Ah, et encore une chose, j'ai ici une quantité d'herbes et épices de GreenArrow... Bref, je peux aussi éteindre le feu si tu le désires, j'ai l'impression que tu n'apprécies pas ca... Moi j'ai peur de l'eau. Enfin bref. Je suis parfois trop bavard et envahissant... Je m'en excuse.

Je pris enfin une grande respiration et sortit de ma besace Elfique les condiments qui provenaient directement de mon logis. Je les lui tendis, avec mes éternelles assietes en terre cuite et les quelques couverts que je possédais. Le jeune pratiquant des arcanes n'avait pas l'air d'un expert en guérison, mais le moindre sort curatif m'aurait fait du bien et, au bout du compte, Elwë ne se débrouillait pas si mal dans cet art. En outre, c'était la première fois que j'avais l'occasion de parler a un Elfe potentiellement "étranger".

- Si ce n'est pas trop indiscret, j'aimerais savoir: D'ou viens tu?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2123

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Lun 4 Mar - 15:28
Tout son intérêt se posa sur la bête sous sa main, car oui, sans trop en prendre conscience, qu’il avait recommencé à caresser l’encolure si douce de la créature ailée. Pyrrhus venait donc de cette jungle ? Cet endroit qu’il avait tant désiré découvrir…comme d’ailleurs, le grand complet de ce vaste monde qui malgré ses cent ans…d’âge réel, que son corps ne le laissait nullement paraitre, lui restait toujours méconnu…Le mage venait à peine de quitter son chez soit, déjà, regrettait la douceur de sa bien aimé forêt.
Il lui offrit quelque dernières petites accolades avant de se redresser et s’approcher du grand blond.

L’observant de plus près, il se questionna sur son âge…était-il plus âgé ou plus jeune que lui ?...Car bien qu’il soit plus petit que le changeling, l’apparence était parfois trompeuses…Le mage trouva ses questionnements stupides pourtant, ne pouvait cesser d’y penser, rencontrant enfin un être de même sang en dehors de la forêt Lysa.

Ëlwe quitta ses pensées aux excuses de Léo. Ses yeux passèrent à l’état de billes, il regarda a droite et a gauche, n’ayant, pas tout a fait…écouter ses propos en son complet. Si l’autre elfe était bavard, eh bien lui, était constamment perdu dans ses pensées et manquait souvent quelque phrases lors de conversations. Tentant de ne pas trop le faire paraitre, mal à l’aise, il hocha la tête en souriant gentiment. Évitant ensuite son regard, il aperçu les fines herbes qu’avait dévoilé son interlocuteur.

~ Oh…je…le…feu oui…pardon j’ai la tête ailleurs parfois…J’en ai horreur…mais il m’arrive quelque fois de l’utiliser pour cuisiner…et puis…vu l’endroit ou nous logeons à présent…je crois qu’il nous ait préférable de le garder bien vivant! De plus, enchanté de faire la connaissance de votre compagnon de voyage !

L’embarras lui avait fait cracher, partiellement, le morceau, il n’avait pas tout écouté et le regrettait, s’en voulait. Ses iris bicolores se posèrent ensuite sur les instruments de cuisine, souriant a nouveau et le remerciant d’un signe de tête pour ensuite y poser les pains. Il s’empara d’un fin couteau qu’il utilisait pour la cuisine et entama la préparation d’un petit repas vite fait qui, malgré tout, leur ferais surement le plus grand bien. L’elfe colorait le tout d’épices tout en réfléchissant longuement a la question posée.

~ D’où…je viens…..en fait, il s’agit la d’une bonne question…j’ai longtemps tenté d’oublier mon chez moi et ces souvenirs douloureux l’accompagnant….au plus loin de ma mémoire, je suis plutôt…un cas de nomade en GreenArrow...J’y vais les cents pas…!

Suite à sa réponse quelque peu confuse, il lui offrit l’une des assiettes déjà dressées. Un plat rapide et santé fait en quelque petites minutes, pain elfique assaisonné accompagné d’une petite salade ou logeait certains légumes que seul les elfes avait la chance de faire pousser en leur chez soi. Ravis de son plat, un seul tracas l’envahissait…combien de temps pourrait-il supporter la barrière les recouvrant…? Ce dôme n’était pas des plus puissants comme sort bien sur, seulement, s’ils s’y logeaient pour nombreuses heures…Ëlwe risquait d’en faiblir progressivement…et sombrer dans l’inconscience n’était probablement pas la meilleur des choses en ces lieux enneigé….

Tentant de cacher ses inquiétudes, il se mit a la préparation d’un petit plat pour la créature ailée, espérant qu’ils seraient tout deux en état de se déplacer avant le lendemain…car le jeune mage ne pourrait tenir plus d’une nuit.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Sam 9 Mar - 8:06
De fins doigts pâles et Elfiques caressaient sans y faire attention un magnifique et énorme oiseau vermeil qui était étendu par terre, un peu désorienté. Je levai les yeux et découvris le propriétaire de cette main a l'apparence si douce: c'était une créature de mon peuple, les cheveux blonds teintés de vert, et ses iris luisaient comme deux magnifiques saphirs dans la neige. Je secouai la tête pour reprendre mes esprits, et ma mémoire. Ces amnésies passagères m'arrivaient de plus en plus souvent lors d'efforts intenses; malgré que le dénommé Elwë - je m'en souvenais, maintenant - ne m'aie soigné, la journée avait été on ne peut plus difficile et éprouvante. Sous le dôme lumineux et curatif, je distinguais aisément les édifices gelés de la ville qui fut jadis la capitale du royaume de Midgard. Elle était désormais en ruines; des arches, ponts, bâtiments, arcades et autres vestiges d'une architecture magnifique étaient enfouis sous d'énormes arbres enneigés, donnant au cadre un air pur et fantomatique à l'air magique.

Le petit personnage avait confectionné de ses mains en quelques minutes un petit repas typiquement Sylvain: un pain de GreenArrow - qui répondait tacitement a ma précédente interrogation - accompagné d' une salade de la même origine, elle même agrémentée de petits légumes. Mais alors qu'il venait d'achever son plat, il se tourna vers Pyrrhus et entama immédiatement un mets personnalisé pour mon compagnon de voyage affamé.

- Tu sais, tu n'es pas obligé de faire cela... je pourrais m'en occuper...

Mais Elwë murmura quelque chose que je ne saisis pas; je l'assimilai en tant qu'un refus poli mais ferme, chose a laquelle je m'attendais. J'aurais malgré tout aimé pouvoir participer au tâches culinaires, car en ce moment, je me sentais totalement inutile et impuissant... Je m'appliquai à déguster l'assiette Elfique que mon sauveur m'avait confectionné avec tant de gentillesse sans dire un mot. C'était basique, mais cependant relativement savoureux; en outre, ses saveurs printanières me redonnaient chaud au coeur et me rappelaient ma patrie. Je m'assis en tailleur après ce repas, et remerciai une fois encore le jeune mage de lumière qui s'affairait toujours auprès de l'oiseau. Je repensai au but initial de mon périple insensé dans ces vestiges vétustes et gelés. J'avais presque oublié cette histoire de trésor, et je pense que désormais, cette idée allait devoir passer de force au second plan. Je tâcherai simplement - si j'ose dire - de m'en sortir vivant en compagnie de Pyrrhus et Elwë... Je repensais a toutes les occasions ou je m'étais trouvé en danger de mort, et je n'en trouvai que peu, mais malgré tout, je m'en étais toujours sorti sans beaucoup de gravité. L'incendie de la jungle de Kynthnos, la bulette des mêmes îles, ou encore l'épisode de la taverne... Mais je n'avais pas envie d'y repenser.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2123

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Mar 2 Avr - 6:23
Le jeune elfe posa une main froide à son front après avoir poser la seconde assiette près du volatile. Il espérait fortement que, même s'il ne s'agissait pas de viande, l'oiseau pourrais reprendre aussi des forces, car elles lui étaient essentiels en ces temps difficiles. Sa vue faiblissait lentement, l'usage de nombreux sorts en ces deux derniers jours l'avait épuisé, il n'avait pas réellement eut le temps de récupéré pleinement de la nuit dernière, une nuit agité, sous somnolence et non véritable sommeil. Cependant, adorable mais fortement orgueilleux, le jeune refusait de montrer sa faiblesse, abaissant doucement sa main pâle a sa propre assiette qu'il confectionna des restes. Il s'agissait la de ses dernières provisions. Ils devaient à tout prix trouver refuge..

Le mage engloutis son repas à grandes bouchées, il ne s'était pas rendu compte a quel point il était affamé, son instinct le poussant d'abord trouver refuge plutôt que de s'installer sagement et manger.Ce qu'il n'avait pas fait depuis la veille. Il avala durement sa dernière bouchée puis souffla doucement. Il se laissa alors doucement retomber vers l’arrière, posant ses paumes au sol, lui servant d'appuis. Heureusement, la chaleur du dôme leur avait assuré une petite cabane de confort ou la neige s'était évaporé tel de minuscules étoiles scintillantes, se mêlant au dôme. Il s'agissait la d'une façon de se réchauffer en ne se retrouvant point assis en la neige et de plus, solidifier le dôme qui d'une rafale trop puissante et du corps affaiblit de l'elfe, pouvait se fissurer à tout instant.

Menton relevé, il admirait le spectacle qui s’offrait à lui, les flocons retombant doucement sur le dôme doré, transparent d'ou le paysage était visible. Magnifique lorsque la tempête se calmait, laissant voir toute structure enneigé les entourant. Peut-être ne le regrettait-il pas entièrement après tout...? Enfin, le blond se redressa pour s'approcher du jeune homme, s'asseyant à ses cotés, le laissant manger à son rythme, tout comme la créature les accompagnants.

~ Vous savez ou se trouve le dit Temple? Si nous pouvions l'atteindre...nous serions en mesure de nous nourrir d'avantage et bien sur se reposer sans craintes...Ces colonnes - Il désigna une arche brisée, laissant voir uniquement deux grandes poutrelles gravées, couverte de glace - peuvent être un signe que nous nous y rapprochons, non ?

Elwë lui lança un petit regard d'ou brillait une étincelle d'espoir, on aurais dit un enfant blottit contre un parent, cherchant du réconfort et les mots qui pouvais lui redonner foie. Même s'il doutait que Léo ne sache lui répondre, il espérait entendre sa voix, un filet de vie, il s'agissait aussi la d'une demande. Accepteraient-ils de l'accompagner jusqu’à cet endroit ou des gens pourraient leur venir en aide ? Il serait en fait fou de refuser de s'y pointer...Le mage refusait d'y aller seul, pour leur venir en aide mais aussi pour sa propre personne, refusant de se retrouver de nouveau seul alors qu'il venait tout juste de faire la connaissance de deux êtres prisonniers du même bateau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Mar 2 Avr - 21:28
Pis que le froid et les flocons qui nous glaçait les entrailles, pis que la faim qui nous dévorait de l'intérieur, la tâche la plus ardue restait de demeurer plein d'espoir. Pour soi, pour l'autre. Je le savais, nos chances de survie étaient minces; malgré cela, je m’efforçais de garder un visage souriant, dans le but peut-être vain d'encourager Elwë a lutter d'avantage pour sa survie. Au delà du dôme magique, les flocons chutaient inlassablement d'un ciel aussi pur que la neige immaculée résidant au sol. Mais enfin, la tempête se calmait, laissant apparaître les splendides infrastructures d'un autre temps, vestiges du sombre passé des hommes. Mon jeune compagnon, ayant fini son repas a toute vitesse, plaça ses bras derrière son corps de manière a pouvoir se laisser tomber, et, tout comme moi, releva son fin visage afin d'apprécier le splendide paysage. Je venais de terminer mon repas lorsqu'il me demanda:

~ Vous savez ou se trouve le dit Temple? Si nous pouvions l'atteindre...nous serions en mesure de nous nourrir d'avantage et bien sur se reposer sans craintes...Ces colonnes... D'un geste, il désigna une arche brisée, quelques mètres devant nous. ...peuvent être un signe que nous nous y rapprochons, non ?

Je m'arrêtai un instant pour observer Elwë un peu plus en détail. Une étincelle d'espoir naquit dans ses iris tout aussi verts que les miens, ses cheveux blonds et émeraude entourant son visage. Je ne voulais pas décevoir mon compagnon d'infortune. Je ne le devais pas. Outre cela, je n'avais pas l'intention de périr ici. Le mystérieux temple dont il parlait m'intriguait; jamais je n'avais entendu la rumeur d'un lieu saint dans ces ruines gelées, mais... c'était notre seul espoir. Je répondis, plein d'un entrain que je tentais de faire passer pour vrai:

- Oui, bonne idée! J'ai bien couché sous une église en ruine, mais nulle trace de Temple. Qu'a cela ne tienne, nous le trouverons, j'en suis sur!

Je réfléchissais déjà a toute allure afin de trouver la façon la plus adéquate pour voyager. J'aurais beaucoup moins froid que ce petit Elfe en forme féline, et Pyrrhus de même. Et il était hors de question que je chevauche une nouvelle fois mon volatile adoré. La meilleure solution semblait de marcher côte a côte, mon compagnon entre mon corps félin et le volatile écarlate.

- A mon humble avis, la meilleure façon de voyager serait de faire le trajet a pied, de manière a ce que vous demeurez entre moi et Pyrrhus, pour vous tenir chaud.

Sans lui laisser le temps d'esquisser un mot, je me métamorphosai sous forme animale et plantai mes pupilles émeraude dans ses yeux verts eux aussi, en signe d'impatience.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2123

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Lun 15 Avr - 15:13
L'intecelle d'espoire brillant en son iris s'éteint doucement aux propos décevants du jeune homme. Il n'y pouvait rien, ce n'était nullement sa faute mais ces paroles réussirent à faire perdre son sourire à Elwë qui, déçu, pencha la tête. Ces premières paroles lui retombèrent sur le corps tel un amas de pierres lourdes, jusqua ce qu'un nouveau brin d'espoir y dégage ce poids. Léo lui remontait déja le moral de ses autres paroles plus réconfortantes. Ils avaient peut-etre une chance de le trouver. Ce temple..il en avait entendu parler...il esperait seulement ne pas retomber sur un tât de ruine semblable au autres bâtiments...

Ce qui suivit lui fit ouvrir grand les yeux d'amusement. L'elfe aux yeux aussi éclatant que les siens lui avait offert..ou plutot indiqué le plan d'action et il s'agissait de se déplacé : Léo sous forme de felin , l'oiseau voletant tout bas alors que le jeune mage se refugierait entre leur corps chauds. L'idée lui paraissait efficace.

Il entrouvrit les levres pour y laisser son petit commentaire mais aucun son ne quitta sa gorge a la vue de la créature se dressant a present devant lui. Cet animal qu'il avait rescapé plus tôt. Le jeune elfe pouvait enfin l'admirer sans etre troublé par l'inquietude de l'avoir si faible à ses cotés. Le jeune en rougis presque, etant en admiration pour les animaux, il ne put s'empecher de lui caresser la tête et l'encolure, se penchant vers lui.

Sentant le regard du félin fixé sur lui, il se redressa docilement, replaçant les pans de ses vetements, légèrement embarrassé de son acte ridicule.

~ Je...ramasse et nous partons!...

Sur ce, il se pencha vers leurs items qu'il rangea dans les sac et porta à sa taille ou son épaule puis, d'un petit mouvement de la main et quelque paroles elfique, effrita lentement le dôme les couvrant. Les minces particules lumineuses vinrent couvrir leur trois corps, jouant le même rôle que la pellicule de cristal qui, lors de la matinée, le couvrait pour le protéger de la neige. Elle leur offrait un minime de chaleur vu son épuisement énergie mais cela, il refusait encore une fois de leur en faire part. Il se contenta de leur sourire et de venir se loger entre eux, observant les grandes plumes de Pyrrhus sous cette fine couche dorée.

~ Ne vous inquiétez pas, il ne s'agit que d'un petit...s...sort de protection...!

Elwë força un petit sourire rassurant, sentant une fine goutte de sueur perlé a son cou. Il pouvait tenir encore un petit moment mais ayant fait usage de sort depuis les petites heures du matin...il s’enquit de sombrer dans l'inconscience en leur présence. Ils n'en avaient pas besoin.

Rassemblant toute son Energie , il entama la marche vers ce qui semblait au loin être une grande arche, peut-être était-ce déjà un bon départ...?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Mer 17 Avr - 4:13
La déception se lisait sans nulle difficulté sur le visage du petit Elfe aux cheveux verts, l'étincelle d'espoir s'étant presque éteinte dans ses iris couleur de la sylve. Ses vêtements, composés de soies fines, contrastait harmonieusement avec la blancheur immaculée qui nous entourait, cet environnement neigeux travaillant en un binôme remarquable avec son visage Elfique de porcelaine. Des flocons brillants volaient et dansaient parmi les vétustes édifices parsemant Prontera, les cieux recouverts d'une épaisse chape blanche et douce. Déjà et sans attendre, je me métamorphosai sous ma noble forme en plongeant ses yeux dans les siens, ce qui eut le don de teinter ses pommettes d'une teinte rosée.

~ Je...ramasse et nous partons!...

Hissant sa besace en cuir contre son buste, il fourra rapidement ses affaires à l'intérieur; d'un geste et du bout des doigts, il effaça doucement le dôme protecteur qui s'évapora comme de l'eau par un jour de chaleur. C'était su moins ce que je crus, car une fois vaporisées dans l'air, les particules lumineuses qui scintillaient comme du sable d'or dans les cieux vinrent se coller contre nos peaux, sans douleur mais non sans chaleur.

~ Ne vous inquiétez pas, il ne s'agit que d'un petit...s...sort de protection...!

Ainsi donc, je jeune Elfe s'était placé entre l'aile protectrice et écarlate de Pyrrhus et ma fourrure, et nous contribuions ainsi tous a empêcher le froid de geler nos entrailles; tantôt par notre chaleur corporelle, tantôt grâce au dons de mon sauveur. Elwë posa ses yeux sur moi et avala sa salive avant de me sourire. Le petit groupe hétéroclite que nous formions s'ébranla alors, marchant en direction d'une grande arche, au loin; la neige épaisse et tassée crissait sous nous pas tandis que nous y arrivâmes.

Nous pouvions y découvrir que cet édifice que nous croyions solitaire était en réalité le premier d'une longue série de bâtiments similaires dont la suite se perdaient dans le lointain. Les flocons tombaient dru, et la rudesse de la température n'avait d'égal que les nappes de brouillard bordant notre route. Je donnai une tape d'encouragement dans le dos de mon compagnon, mais ce jeune homme si frêle était probablement plus fort qu'il n'en avait l'air; tout laissait pourtant croire le contraire par son apparence et sa timidité assez prononcée.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2123

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Lun 6 Mai - 13:55
Aux côtés de ses deux "compagnons" de voyage, le jeune mage et ceux-ci devaient à présent avoir parcourut une bonne distance sans réellement trouver quoi que ce soit. Que du blanc, des piques de glaces de plusieurs metres de haut et nombreuses pierres et partiel d'anciens monuments. Ils étaient perdus ?...Probablement, oui.

Titubant légèrement du à une bourasque plus puissante que celles les ayant frappé plus tôt, le jeune planta un bras devant son visage pour éviter de s'aveugler d'un grande voile de neige. Son moral avait à nouveau pris une bonne chute, heureusement, la chaleur et le confort des créatures lui rappelait qu'il n'était pas seul et qu'il y avait toujours une chance qu'ils s'en sortent idem. Du moins, il l'esperait fortement car plus ils avançait, plus la fine couche cristalisés se volatilisait derriàre eux, créant de fines particules dorées se fondant au sol blanchâtre. Il était épuisé.

Sous la barrière que créait son bras, le jeune elfe cru appercevoire une petite arche on ne peu plus intacte. Le retirant de son visage, le vent passé, son illusion sembla réele. Elwë eut soudain un large sourire puis , remuant légèrement entre leurs corps, s'en détacha pour filer vers les petites poutrelles basses recréant cette arche basse.

Cette dernière lui arrivait juste à la tête. Il allait à croire qu'elle avait été créer et mise sur son chemin rien que pour ce moment. Il y balaya la fine couche de neige puis y passa ses grands yeux emeraudes car comme il l'avait bien vue, la petite arche semblait etre une sorte de "pancarte" servant à guider les voyageur. Des gravures à gauche indiquait un petit village alors qu'a droite, se situait les informations menant a leur point de départ. Plus bas, à sa grande surprise, il put percevoir une troisième gravure en son milieu, indiquant un temple.

~ Pourquoi...es ce que...? Se dit-il pour lui même, caressant la pierre froide de sa paume.

Aucune direction n'y était indiqué...étaient-ils sur ce point précis...?...Se redressant, il tourna les talons pour les appeler vers lui. Un petit pas devant puis un craquement faible, que son ouie développée parvaint tout de même à lui offrir un grand frisson.

Un grand cris quitta sa gorge alors que sous lui, la fine couche de glace cedait sous ses bottes, à croire que même un poids plume pouvait s'y écrasé. Le jeune elfe chuta , aveuglé d'un torrent de neige et de fins cristaux de glace tranchant, lui picottant la peau. Son corps heurta une parroie rocheuse, le faisant hoquetter de douleur avant qu'il ne s'écrase brusquement contre ce sol glacial et inconnu ,en un bruit mat. Son torse s'éleva un petit coup, sa tête lui donnait l'impression d'etre prisonnier d'un eternel tourbillon ou on lui envoyer nombreuses pierres contre le corps, celles-ci, lui brisants les os un a un.... Le choque contre la parroie rocheuse lui avait tout de même évité de se rompre les vertebres en sa chute...seul sa jambe ensanglanté et quelques marques peu profondes à son corps laissait paraitre une certaine douleur...plutôt une douleur cuisante.

Sa vue brouillée lui permit très peu d'observer les lieux...un couloirs sous-terrain...?...Quelque pilliers...une grande ouvertures, de vielles statues de pierre puis du noir, de petits poids noirs courant contre ses paupieres pour doucement les lui refermer en un petit souffle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Mer 15 Mai - 3:54
Il faisait un bout de temps que je n'avais plus compté les pas, les minutes, les heures. Dans un geste automatique - et salvateur, au vu du froid qui me transcendait les os, des phalanges aux orteils -, nous parcourions les vétustes ruines de Prontera. J'aurais eu envie de compter de moi même les quelques secondes qu'il fallait au flocons pour recouvrir nos traces, mais une inactivité, même passagère, m'aurait été fatale; alors, Elwë entre Pyrrhus - qui grelottait tout autant que moi, dans ses plumes écarlates - et moi, panthère aux yeux luisants d'émeraudes, progressait tant bien que mal, lui aussi. Mon pelage avait presque viré au blanc pur, et j'aurais été invisible sans le rubis du plumages de mon ami ainsi que les cheveux blonds-verts de mon compagnon. Je pensais pouvoir affirmer, désormais, avec la plus grande des certitudes, que nous avions perdu notre chemin.

Je me métamorphosai sous forme humanoïde. Soudain, le visage du jeune Elfe s'illumina à la vue d'un élément que je supposai ne pas pouvoir distinguer sous le brouillard; d'un léger mouvement d'épaule, il se dégagea afin de se presser sous ce que je crus apercevoir comme une petite arche des plus intactes. D'un signe habile de la tête, il m'intima de rester la ou je me trouvais, et j'en profitais, piétinant sur place, pour lever le menton et goûter à l'air pur et glacé qui emplissait mes poumons. A peine eus-je eu le temps de jouir ce cette exaltation sensorielle - si l'on omettait le toucher et son aura glacée, ma perception olfactive ne pouvait que se délecter de cette fragrance - qu'un grand cri plutôt fluet retentit, et je ne mis pas plus d'une seconde à en déterminer la source, étant donné que à l'instant ou je baissai à nouveau les yeux, Elwë avait disparu.

Hé, ou êtes vous passé?

J'intimai à mon ami de me suivre, et dans son enthousiasme et son affection pour mon ami, il s’élança en avant, et je m'empressai de le suivre. Je remarquai trop tard le gouffre qui s'ouvrait sous mes pieds; il me paraissait interminable. Pyrrhus, non loin sous moi, dut endurer le choc de mon corps sur le sien, lui étant plus léger que moi même; les branchages me lacéraient le visage.

En voulant épargner le brutal atterrissage a mon ami à plumes, je sautai à quelques mètres du sol - j'avais distingué Elwë quelques mètres plus loin - et me réceptionnai avec douleur, le souffle coupé, avant que Pyrrhus ne me tombe dessus, plus délicatement que ce à quoi je me serais attendu. Je marquai une longue pause afin de reprendre mon souffle.

- La pente est trop raide pour la gravir; je ne peux que vous proposer de soigner vos éventuelles blessures avant de vous porter dans ce... Couloir.

A mon soulagement, l'oiseau était indemne, ce qui n'était pas le cas de mon corps, car son entièreté me faisait souffrir le martyr le plus profond. Rapidement, sans prendre le temps d'examiner les lieux, je me hissai jusqu'à mon ami, grimaçant a chaque pas, et m'occupai de sa jambe ensanglantée. Cela ne me disait rien de bon. A l'aide d'un bandage directement sorti de mon sac - celui ci était, par je ne sais quel miracle, indemne - je m'empressai de le soigner.

- En réalité, je ne pense pas pouvoir vous porter... Si cela vous convient, il serait préférable de vous installer sur mon ami a plumes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2123

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Mer 12 Juin - 13:31
Les minces taches noires s'éclipsèrent doucement au son de la voix de son compagnon. Venait-il lui aussi de chuter ? Ou l'appelait-il d'en haut ? Étourdis, tout bruit lui semblait lointain, un bref echo, un murmure étouffé. Son corps engourdis remua à peine puis il toussotta puis hoquetta de douleur au contact avec sa jambe endolorie. Des larmes roulèrent à ses joues, troublant à nouveau ses iris et pupilles, les couvrant d'un voile blanchatre, regard rivé vers le ciel, ce ciel blanc, grisatre en fait.

Ce fut a cet instant qu'il passa difficilement une manche à son visage pour essuyer ses larmes. À peine l'eut-il enlevé que son regard s'écarquilla. Le jeune elf s'accrocha fortement au second blond, paniqué, quelque partielles de neige retombait en ce gouffre sombre...retombant mollement contre le sol de pierre froid. La peur de se retrouver ensevelit lui donna l'adrénaline necessaire pour se déplacé vers le couloir à l'écart, ou s'était formé un "toit" , cette grotte...Si la neige retombait et leur bloquaient le passage...aumoins, ils ne se seraient pas fait enterré vivants.

Posant pied au sol, hors de danger potentiel, l'elfe s'écrasa lamentablement du à sa jambe blessée, gemissant un petit coup.

~ Je...suis désolé...c'est ma faute si nous sommes...ici...Nous..

Il se tut au son d'un second craquement...un son si fin que seul une oreille elfique ou animal pouvait remarquer. Ces craintes se réalisèrent sous son regard horrifié, en un grand fracas, la neige entourant la crevasse leur retomba sur la tête, du moins, leur bloqua tout accès à la lueur exterieur, les plongeant dans un nouveau froid percutant. Son corps fin fut pris d'un intense tremblement puis il ne put s'empecher de se blottit contre le torse de l'autre elfe, visage dans ses vetements, choqué par l'incident qui aurait pu leur couter la vie.



( Je vais peut-etre recommencer à zero sur ce forum u_u" je me suis trop laissé aller...faisant attendre tout le monde ;n;"...."orz pardon...pour la courte réponse d'ailleurs...)
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Mar 25 Juin - 2:43
Le froid avait gelé la douleur qui avait envahi ma jambe comme un anesthésiant, mais je ne pus dire si j'aurais préféré sentir les sévices de la blessure plutôt que la givre qui me pétrifiait; à mon soulagement, mon ami à plumes avait atterri tout en douceur, au détriment de mes membres inférieurs qui avaient pris un certain coup. Elwë, près de moi, était malheureusement lui aussi atteint de la chute, et ses grands yeux verts s'ouvrirent à moi, écarquillés, légèrement luisants, avant de se décaler vivement vers la droite sans que j'en comprenne la raison; j'en fis de même, et louai mes réflexes et ceux du jeune Elfe, car la neige s'était effondrée à notre situation précédente, rendant tout espoir de fuite par cette issue impossible. Il s'adressa à moi, gémissant un instant en se mouvant.

~ Je...suis désolé...c'est ma faute si nous sommes...ici...Nous..

Je souris, toujours plein d'espoir. Car il y a toujours de l'espoir. Toujours.

- Bien sur que ce n'est pas de votre faute! Comment auriez pu savoir qu'un gouffre se trouvait à cet endroit précis?

Le seul valide ici était toujours Pyrrhus, qui porterait sans mal, en marchant, le petit Elfe sur son dos. Quant à moi, je m'arrangerais pour marcher du mieux que je pouvais... Sans lui poser plus de question, je le soulevai du sol, m'appuyant difficilement sur ma jambe, en prenant soin de ne pas toucher sa blessure, et le hissai sur mon ami de plumes.

- Nous n'avons plus de choix que d'avancer, désormais...

Il acquiesça silencieusement, ravalant ses larmes. La grotte, ou plutôt le conduit noir devant nous semblait s'étendre à l'infini, dans un néant sombre et épais; le silence s'était installé, et les seuls sons désomrais qui retentissaient si légèers mais semblant si forts, ricochaient sur les parois rocheuses pour se perdre je ne savais ou, et aucun d'entre nous ne pipait mot.

- Je suis nyctalope, mais j'ignore si vous l'êtes aussi... Je vais devoir vous guider.

La noirceur nous avait maintenant totalement envahi, ma vision passant en noir et blanc, et seules les formes des stalactites se discernaient du fond uniforme.

- Je vais passer devant.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2123

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Mer 3 Juil - 10:52
Le jeune mage tentait de reprendre des forces en utilisant ses dernières resources de magie. Celles-ci lui permirent de faire cesser le saignement de sa jambe seulement, il n'eut pas la force de terminer le travail ou même de proposer ses soins dernières classe à ses compagnons. L'hémoragie stoppée lui permit par contre de fermer les yeux puis doucement les ré-ouvrir sans que, nombreux poids noirs dansent devant ses yeux.  Chaque clignements de paupières le poussaient à s'éveiller d'avantage mais ce fut le mouvement qui lui fit quitter l'ombre. 

Son corps se retrouva contre cette douceur qu'était les plumes du grand volatile. Il eut un léger sourire en coin, ravi du petit coup de main...plus question de jouer l'innocent et d'en gagner chaque fois, protection et pitié, une fois qu'il aurait reprit une partielle de magie, Ëlwe comptait bien leur montrer sa vraie nature. Cette phase d'innocence, de maladresse et de mince stupidité était sur le point de laisser place au mage puissant, au combattant et à cet elf à la personalitée plus forte, au caractère bien different de ce qu'il montrait toujours aux visages inconnus lors des premieres rencontres. D'ailleurs, la situation présence ne lui en donnais pas trop le choix. 


~ Je te fais amplement confiance Léo...sois mes yeux, mes bras....je tâcherais de méditer un moment afin de reprendre des forces...Peu importe ce qu'il y a au bout de ce couloir...mieux vaut être préparés...non ?

Ses doigts fins se mèlèrent au plumage chaleureux de la créature ailée alors que ses sens aigusés fouillaient, perçait le froid sombre afin d'y distinguer quelconque source de vie. Il fut rapidement pris d'un étourdissement, le poussant a poser la tête contre l'encolure de la bête. Sans attendre, confortablement installé et bien agrippé, le jeune se plongea dans un état d'absence, de transe ou, tranquillement, son énergie parcourait son corps en quête de logement. Ses sens brouillées par cette transe ne lui permirent aucunement de voir quoi que ce soit, d'emettre le moindre de son. Seul son ouïe était partiellement à l'affut, soutenant constament des echos brouillés.

De longues secondes s'écroulèrent, quelque secondes qui pour lui, semblaient durée l'éternitée puis un mince grognement, un sifflement, il ne sut le dire lui donna froid dans le dos. Quelque chose au loin s'étaient éveillé, quoi? Son corps fut pris d'un second tremblement puis il ressera instinctivement son entrainte, à nouveau concentré sur sa régénération d'esprit. Le jeune mage avait confiance en Léo et  Pyrrhus  mais cette chose l'inquietait...était-ce seulement le fruit de son imagination ? Il l'esperait...car le trio n'était pas en etat de se défendre contre une attaque en ces lieux...ou peut-etre que...? 

Sous un bruit mat, l'une de ses mains relâcha l'entrainte, retombant mollement contre le flanc de l'animal. Cette fois, Ëlwe était plongé en un coma controlé...Il lui serait possible de le quitter en cas d'urgence...et d'urgence seulement.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Dim 7 Juil - 5:11
En guise de seul égal au froid qui me congelait les entrailles demeurait la douleur de ma jambe, qui ne souffrait pourtant d’aucune hémorragie externe, et heureusement, car je ne pouvais me permettre, dans cet état, de rendre plus lugubre encore la sombre neige dans l’obscurité ambiante par mon sang écarlate ; ce fluide avait le don de rendre la plaie plus inquiétante pour un public non averti, et j’ignorais si mon ami ici présent avait quelques connaissances en médecine, mais il ne valait mieux pas tenter le diable. J’avais installé mon compagnon sur l’oiseau rougeoyant qui avait un peu perdu de sa superbe dans cette mélasse – j’avais beau être nyctalope, les couleurs, une fois plongé dans la plus incapacitante d’entre elles, disparaissaient – seul individu valide ici, dans ce groupe des plus hétéroclites et éclopés. Elwë était allongé sur la bête, jouissant de la douceur de ses plumes et de sa chaleur corporelle ; j’en savais quelque chose, au vu des nombreuses nuits passées en sa compagnie, à la belle étoile, panthère contre oiseau autour d’un feu mourant.

 
Je distinguais à peine les stalactites sur le plafond lisse du boyau qui fut peut être aménagé un jour, mais aucune trace actuelle ne transparaissait, hormis la régularité du sommet de la grotte, si l’on omettait les pics croissants jusqu’à chatouiller nos crânes.
 
~ Je te fais amplement confiance Léo...sois mes yeux, mes bras....je tâcherais de méditer un moment afin de reprendre des forces...Peu importe ce qu'il y a au bout de ce couloir...mieux vaut être préparés...non ?
 
Je jetai un œil vers le mage, afin de m’assurer qu’il allait bien, trouvant sa voix un peu faible ; je l’y découvris encore affaissé d’avantage sur ma monture, les paupières closes, mais mon inquiétude fut brève : son torse se soulevait tout de même. Cependant, il semblait légèrement plus léthargique que à l’accoutumée, moins animé qu’un simple dormeur : il ne bougeait simplement plus du tout ; par simple prudence, je me métamorphosai en animal. Je ne savais combien de temps nous marchâmes alors.
 
Un son attira mon attention, nous stoppant Pyrrhus et moi-même, ainsi qu’une forme floue au loin, plus pâle que la banale noirceur du fond du boyau ; sans conteste, c’était vivant, car les formes se mouvaient dans l’espace, créant des différences de clarté. Je ne savais si cette présence était hostile, alors, à pas feutrés, je m’approchais, pour finir par y découvrir un loup que je supposai blanc par le gris clair que je distinguais ; étrangement, il restait statique, flairant parfois le sol, remuant son pelage pur, agitant son corps énorme, mais ne semblait pas nous voir. C’est alors que je compris : ses yeux, l’ensemble de ses globes étaient de la même couleur que ses poils. Malgré le danger potentiellement imminent, je me métamorphosai afin de chuchoter à l’oreille du mage qui commençait à peine à se réveiller.
 
« Je ne sais si tu le vois mais un loup blanc, énorme et aveugle, se trouve non loin. N’aurais tu pas la possibilité de l’endormir ou l’emprisonner pour un instant ? »


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2123

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Lun 22 Juil - 9:23
Une vague d'apaisement, de confort envahit doucement son corps et recouvrit ses membres d'une chaleur intense, bouillante. Sa régénération rapide d'un coma calculé lui permettait de regagner une certaine puissance magique seulement, son corps restait toute fois quelque peu épuisé, endolorie bien que toute plaies soient couvertes de lumières protectrice. Ses paupières jouèrent un instant sur l'ouverture puis la fermeture d'un rideau sombre puis les formes se déssinèrent enfin devant lui.

Un espace sombre. Elwë cru d'abord qu'il n'était aucunement parvenu à réouvrir les yeux, fait inquietant seulement, ses pupilles se dilatèrent laissant apparaitre cette forme blanchâtre don devait surement parler Léo. Cette voix...cet echo, c'était bien lui. Si, Léo, le mage  venait de tourner la tête en sa direction, observant le mouvement de ses lèvres pour réaliser qu'il était...plus près de lui qu'il ne le croyait. Il le regarda un long moment puis se redressa avec précaution sur le dos de la créature ailée à laquelle il caressa l'encolure pour la remercier de son acte de bienveillance envers lui lors de son état de faiblesse. Son corps fut pris d'un bref tremblement puis il remua la tête pour s'éveillé d'avantage, plongeant son regard dans l'obscurité pour y voir les détails de l'animal...

Une sublime créature blanchâtre. Il s'agissait bien d'un loup...aveugle ? Il du plissé les yeux pour arriver à distinguer son regard argenté, vide. Cette pauvre bête avait-elle été forcée de garder l'endroit ? Ce fait était grandement possible car au fond du couloir semblait se dresser un grand arche , une ouverture impassible par de grandes surfaces mirroitées et enfin cette bête. Le jeune du le forcer de repeter tout bas sa question à laquelle il réflechit. Il n'avait jamais vraiment endormis de créature et la neige se situait a présent trop loin pour l'utiliser afin de créer une prison de cristal...Il eut donc cette idée quelque peu risquée...seulement, sans danger pour la créature qu'il refusait de blesser.

Le mage quitta le dos de  Pyrrhus pour poser silencieusement pied au sol et relever le menton. Une simple pierre roulée n'attirerait probablement pas l'attention de la bête mais ça...

Toujours aussi silencieusement, le mage releva une main vers le plafond, un mince disque de cristal se forma au dessus de sa main puis dans un geste rapide, il le propulsa vers l'un stalactite recouvrant une partie de leur prison obscure. Celui-ci, a l'écart, s'éffondra dans un grand fracas , attirant l'attention de l'animal aui aussitôt, montra les crocs et gratta le sol de ses griffes. Elwë attrapa rapidement la main de Léo pour l'entrainer contre la parroie glaciale, se glissant contre elle jusqu'à la porte...avec un peu de chance, le loup ne se retournerait pas vers eux, ne les remarquerait pas étant alarmé par la soudaine chute du grand pique de glace. 

À peine eut-il atteint la parroie mirroité que le jeune elfe y plaqua les mains, tattant la surface froide pour tenter d'y trouver une ouverture. Au travers l'écran mirroir, il observait tout autant la créature qui semblait hésiter et chercher la source de ce bruit. Il n'avait aucune idée de comment traverser cette surface et avait envoyé la bête vers leur seul échapatoire...ils étaient maintenant prisonniers entre ce monstre des neiges et cette porte qui refusait de s'ouvrir à lui. Inquiet, il lança un regard au second blond, esperant simplement qu'une idée lui passe en tête.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Lun 22 Juil - 21:40
Mes yeux fixaient les siens, toujours clos, mais son torse se soulevait de manière régulière, dont les quelques plaies qu’il comportait étaient couvertes d’une magie lumineuse, curative et, au fond, très jolie, dans sa lueur doré sur son habit émeraude ; enfin, ses paupières vacillèrent, laissant place à ses iris bleutés qui me fixèrent un instant, avant de se tourner doucement vers le magnifique loup blanc, non loin, pour lequel mon cœur se gonflait de pitié. Il était probablement enfermé ici à jamais, forcé de garder l’entrée, et son handicap l’empêchait de se rebeller contre ceux qui l’avaient capturé ; la porte, derrière lui, qu’il défendait, était d’une surface faite d’argent et de verre poli, et reflétait à la perfection nos images, moi un peu éclopé, et Elwë toujours exténué sur l’oiseau flamboyant.

 
« Je ne sais si tu le vois mais un loup blanc, énorme et aveugle, se trouve non loin. N’aurais tu pas la possibilité de l’endormir ou l’emprisonner pour un instant ? »
 
Soudain, le jeune Elfe descendit sans difficulté aucune – fait étonnant, au vu de la débilité physique qui l’accablait il y avait peu – de mon ami à plumes, et releva le regard pour examiner plus attentivement la pauvre bête ; ensuite, sans prononcer un mot, leva la main, au-dessus de laquelle se forma un joli petit disque doré qu’il s’empressa de propulser sur une stalactite d’un simple geste du bras. Dans un fracas assourdissant, elle s’effondra avec fracas, ce qui eut le don d’énerver l’animal, qui montra griffes et crocs, grattant le sol ; sans attendre, mon ami m’attrapa la main pour me mener à la porte qui dévoilait notre reflet grandeur nature, ainsi que l’animal, non loin derrière. Manifestement, au vu de la réaction de l’Elfe qui avait plaqué ses mains contre la paroi sans aucune idée, il attendait de loi que je la fasse s’ouvrir ; je n’avais pas beaucoup de moyens pour cela… Les griffes n’égratignaient que légèrement la paroi, comme si je cherchais à tracer des motifs dessus, et, ajoutant au fait que cela ne m’était d’aucune utilité, cela produisait un bruit strident, que je m’empressai d’arrêter avant d’attirer l’attention du prédateur ; cherchant d’autres moyens d’en venir à bout, je dégainai un de mes deux sabres dans le but de faire un effet de levier, et je le coinçai donc la lame dans le minuscule interstice entre la porte et le mur, et, malgré tous mes efforts, ni l’arme ni la porte ne bougèrent d’une once. L’animal n’allait pas tarder à se rendre compte de notre présence…
 
«  Je n’ai plus le choix… Ne bouge pas d’ici. »

 
A pas de loup claudiquant, je m’approchais de la bête qui, désorientée et furieuse, se remuait nerveusement jusqu’à arriver le plus près possible d’une de ses oreilles ; de près, il était encore plus magnifique, et dans la pureté de son pelage, seules quelques traces de sang et deux ou trois croûtes ressortaient, leur rouge-noir intensifié par le contraste avec son pelage. Mon cœur battait la chamade, mais j’étais bien forcé de le calmer si je désirais en faire autant sur le canidé ; sans attendre qu’il me remarque, je lui chuchotai de douces paroles Elfiques au creux de l’oreille, des mots que me chuchotait ma mère lorsque j’étais inquiet, comme le jour ou un feu de forêt avait incendié mon lieu préféré des bois et m’avait roussi les poils. Sans discontinuer, toujours sur le même ton, bas et calme, apaisant, tandis que ma main, peu à peu, se déplaçait avec lenteur vers son dos ; le contact se fit entre moi et son pelage, et il frémit, mais le flot de mots qui l’envahissaient le fit  se calmer un peu. Petit à petit, je me relevais, le caressant, sans cesser de susurrer, courbé en deux pour atteindre son oreille ; une deuxième main rejoint la première, et le reste suivit, mes jambes, mon torse, et j’étais à présent assis sur lui, comme on aurait monté un cheval, cependant, je m’étais plaqué contre son dos afin de pouvoir lui parler. D’un regard, j’intimai à Elwë de me rejoindre.
 
« Il va nous faire sortir d’ici, tous les quatre. »
 
Comme s’il m’avait compris, le loup s’élança contre la porte pour l’asséner des coups de patte puissants, et à chaque impact, elle tremblait un peu plus.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2123

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Sam 10 Aoû - 12:12
Le coeur du jeune mage cessa de battre à la vue de son compagnon, si près de la bête. Il eut voulu relever la main et lui hurler de s'éloigner mais sa gorge serré l'en empêcha, ses sens le poussait à ne pas emettre le moindre son. S'il hurlait...ils étaient dans de beaux draps. Il allait se faire tuer, Léo était sur le point de finir en miette, ravagé par les griffes de la créature...une si belle créature pourtant si cruelle?

Elwë émit enfin un petit gémissement de surprise et d'effroie lorsque le blond entra en contacte avec le grand loup au pelage aussi pur que la neige leur bloquant accès à la liberté. Son corps entier se raidit puis, pris d'une adrénaline electrisante, il ce précipîta vers eux, créant derriere lui une grande faux de crystal qu'il serra d'un poing. D'un pas rapide, il se donna un elan pour ce propulser vers la bête afin de trancher seulement, Léo leva la voix, le faisant écarquillé les yeux et planter l'arme dans une parroie awant qu'elle n'heurte la créature. Une fois de plus, il figea sur place, confus. La lame transparente de la faux se retira de la parroie glaciale alors qu'il reculait d'un pas, la faisant tournoyée pour la ramener par dessus son épaule. 

Hésitant, le mage de cristal joua des doigts sur le manche illuminé de son arme improviser qu'il garda bien collée contre son corps, refusant de s'en débarrasser pour le moment..si la créature se retournait contre eux ? Son interêt passa sur les deux créatures, celle aux couleur de feu et la seconde d'un blanc quasi imaculé. Ravalant sa salive, il s'avaça vers eux pour grimper sur le dos de la créature, s'y installant confortablement avant de dissiper sa faux qui fila en étincelles dorées. Il porta ensuite sa main tremblante au pelage du grand loup. Il était plus doux qu'il ne l'aurais cru, glacial, mais doux. Son corps se pressa contre le dos de l'animal comme s'il y trouvait soudain un grand réfconfort. Il aurait voulu blottit contre cette surface à la fois froide et rassurante seulement un choque le fit basculer et le força a s'accrocher dans le pelage, poussant un cris à son sursaut. Elwë repensa alors aux dernieres paroles de Léo, qu'il avait entendu d'un simple murmure alors que son visage était enfouis dans le poil blanc du loup. Ce dernier allait les faire sortir tous les quatre...sortir...pour se rendre ou ?

 ~ Léo...dehors...il était gravé qu'il s'agissait du temple...tu crois que s'il brise la porte...

Il se plaqua une nouvelle fois contre le corps robuste de la créature alors que quelque piques de glace s'écroulait sur le sol sous les coups de pattes. La porte était sur le point de ceder. Il sembla se passer une éternité mais enfin, La parroie sembla fendre sous les griffes acerée de leur monture, créant un passage en pente, un escalier de marbre d'ou gisait quelque minces couches de glace.

Ce qui surpris le mage ne fut pas tout a fait ce soudain passage vers la surface mais plutôt les quelque cris en echos, des cris d'efroie, de panique...du au bruit qu'avait causé l'ouverture des portes ?

~ Je crois qu'on est arrivé....

Il sourit timidement, légèrement embarrasser par le fait qu'ils avaient peut-etre enfin atteind le temple...en compagnie du , peut-etre gardien de l'endroit...Amener le loup la haut? Oui..pas question de le laisser, le jeune avait soudain un sentiment d'affection envers la créature et refusait de l'abandonner ici...de toute façon...s'agissait-il vraiment , la haut, du lieu désiré...?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Mer 21 Aoû - 9:24
Je ne l’avais nullement remarqué jusqu’alors, cependant, Elwë, qui n’avait tardé à venir me rejoindre, s’était muni d’une faux de cristal, confectionnée par ses soins en guise d’arme de fortune et d’une nouvelle démonstration de ses dons des arcanes, et s’apprêtait probablement à l’attaquer jusqu’à ce qu’il comprenne mon objectif ;  comme je lui avais demandé, le jeune Elfe s’était installé sur l’animal, couché sur son glacé pelage, si doux et réconfortant malgré sa température si basse, si doux et pourtant si sauvage. La bête aveugle avait alors entamé la destruction de la porte de puissantes attaques à l’aide de ses pattes aux griffes démesurées, désireuse de s’enfuir de ces lieux où elle avait été retenue trop longtemps, probablement nourrie aux restes de viande, carcasses d’animaux et autres détritus indignes de tout être vivant ; presque palpable, sa haine résonnait partout dans cette caverne, canalisée dans sa rage contre ses détenteurs et contre cette satanée porte, résonnant au fil des assauts dans un écho vibrant. Je ne savais pas réellement ou nous allions nous échapper, et j’en avais presque oublié notre objectif initial ; au fond, quelle importance ?
 
~ Léo...dehors...il était gravé qu'il s'agissait du temple...tu crois que s'il brise la porte...
 
Bien sûr ! En avant !
 
L’espoir était né au même instant que mes forces m’avaient retrouvé, boostant mon adrénaline et mon entrain, et tandis que le jeune Elfe se plaquait une nouvelle fois contre la créature et que, tout autour de nous, des stalactites se brisaient dans un grand fracas à chaque coup contre la cloison, je souris, souris pour l’assurance retrouvée et la perspective d’un bon feu sur lequel cuirait une pièce de viande. La porte, si claire qu’on l’aurait dit faite de glace, s’était bien vite brisée, et des ribambelles de cris et courses folles résonnaient dans le boyau, véritable anarchie sonore mêlée au fracas indescriptible qu’avait provoqué la destruction de la cloison.
 
~ Je crois qu'on est arrivé....
 
La bête, impatiente d’en voir plus et de s’échapper de son immémoriale prison, s’empressa d’aller vers la lumière, nous révélant ainsi l’intégralité du temple sur lequel la caverne débouchait, défonçant d’un coup de patte l’oubliée porte moisie qui nous en séparait, oubliant la vulgaire cloison qui occultait l’antique construction et ses habitants. Sans attendre, je sautai du loup, glissant deux mots à Elwë au passage.
 
Garde le bien là ou il est et ne le laisse pas bouger d’un pouce…
 
Aux locaux cette fois ci, je m’exprimai d’une voix forte.
 

Bonjour, nous venons en paix ! Nous sommes tombés dans une crevasse non loin tandis que nous errions dans la neige, et nous n’avons fait que suivre le boyau sombre pour y découvrir ce pauvre animal, que, par un élan de compassion, avons décidé de libérer… J’espère que cela ne vous dérange pas ! dis-je en souriant.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : ...?
Exp : 2123

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Mar 3 Sep - 3:07
 Cette vue qui s'offrit à lui fut la plus belle qu'il ait vu en ces jours froids et sombres. Cette lumière éclatante , les guidants vers ce tout autre univers, celui ou regnait la chaleur, l'espoir et la vie. Ce petit monde si différent de ces plaines gelées, à croire qu'il s'agissait d'un tout autre endroit.

De plus, ce lieu était joliment dessiné. Poutres gravées, mosaïques colorées et nombreux chandeliers et parchemins aux couleurs éclatantes couvraient les murs de briques pâles. L'elfe scruta les lieux avec attention , le coeur battant, ravis d'être à la fois en cet endroit de réconfort , d'être enfin sous un toit et finalement, découvrir ce lieu sacré qui, longtemps, l'avait intrigué. La raison de son periple hivernal. Seulement, il ne regrettait pas, ayant fait la conaissance de ces deux compagnons qu'il tenait déjà bien à coeur...après tout, ils étaient passés par quelque problèmes ensemble. Cette pensées lui esquissa un petit sourire puis il se détendis enfin, sentant l'adrénaline causée par sa méditation enfin retombée, le laissant épuisé, le picottement de ses plaies lui revenant sans trop. La douleur était loin d'insuportable et ici, il pourrait les traités sans problème...Si on les laissaient bien s'approcher...?

Toute cette lumière, l'aura de ce lieu bienfaisant de dissipa lentement lorsqu'il remarqua enfin l'air ebahis de tous ces gens les entourants, certains complètement terrorrisés, d'autres : armés, dents serrés et prets au combat, pourquoi ?

Oui, ce loup sur lequel il reposait. Cet animal qu'il caressait doucement, lui grattait une oreille comme s'il s'agissait d'un petit chiot qu'il aurait adopté. Cette créature imposante qui avait été la cause de ce rafus...voila pourquoi ces gens les dévisageait. Quelque peu déstabilisé, il glissa deux ou trois mots à l'oreille de la bête puis souris doucement en l'entendant poussé un petit soupire et se coucher docilement, pattes croisées, son regard vide rivé vers l'avant...Le mage aurait tant aimé lui offrir la vue...Oui...il avait une idée...! Les chances qu'elle fonctionne étaient basses mais...

~ Vous...Cette bête sauvage...- Elwë releva le menton à ces mots, fronçant les sourcils - Vous...venez tout juste de liberé une créature dangereuse ! Quels sont vos intentions !?

Il s'agissait d'une vielle femme prisonnière de l'emprise de la panique, ses raisonnances furent troublées par l'approche d'un homme posant une main à son épaule et lui faisant observer, d'un trait de main, les trois nouveaux venus.

~ Deux elfes et une créature des plus majestueuse, docile au point de s'étendre doucement devant une foule apeurée, s'agit-il la réellement d'une menace ? - Il s'approcha alors de Léo qu'il salua d'une brève inclinaison – Je vous demande pardon...Vous dites être tombés dans une crevasse...

Il parut reflechir un instant, le jeune mage se laissant aussi glisser du dos de l'animal, retombant mollement sur ses pieds, vacillant pour s'accrocher au bras de Léo, s'excusant d'un murmure en se redressant , tenant tout de même appuis. L'homme remarqua alors l'étât des deux jeunes hommes, ces reflexions concernant ce passage secret passerait après la sureté et la santé de ces jeunes gens. D'un mouvement calculé, il traça encore une ligne de sa main, les invitants à s'approcher.

~ Vous êtes les bienvenus ici pour vous reposer et traiter ces vilaines plaies toute fois...je crain que cet animal ne puisse rester a la vue de tous ces gens...

Un pincement vaint serrer le coeur d'Elwë qui, une fois de plus, se blottit à l'animal comme s'il s'agissait de son petit...Il s'y était déjà attaché alors qu'il était celui ayant foncé tête première, faux brandie....Pourquoi tenait-il tant à la bête...? Car elle leur avait sauvée la peau...car elle représentait pour lui une chaleur réconfortante et surtout, une présence réel. Il ne s'agissait pas d'un être humain, d'un elf ou autre..d'un simple animal qui pourtant, avait déjà une place importante en ses pensées...son alié. Comme Léo et Pyhrrus.

À ces mots, le jeune se tourna vers Léo, levant les yeux vers lui à la manière d'un enfant demandant quelque chose à un parent.

~ ...Tu...crois que je peu le garder...?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Sauvage
Localisation : Partout
Exp : 2242

Messages : 299
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi] Mar 3 Sep - 8:38
Bonjour, nous venons en paix ! Nous sommes tombés dans une crevasse non loin tandis que nous errions dans la neige, et nous n’avons fait que suivre le boyau sombre pour y découvrir ce pauvre animal, que, par un élan de compassion, avons décidé de libérer… J’espère que cela ne vous dérange pas !
 
Le silence s’ensuivit à ma déclaration, et, sans songer un seul instant à l’ambiance emplie d’animosité que j’aurais pu déduire de ce mutisme, je m’employai tout simplement à apprécier la belle architecture qui nous entourait, parsemée de couleurs, des vitraux bariolés et de leurs reflets sur les murs pâles, des pièces de bois sculptées et gravées, des chandeliers sur lesquels brûlaient autant de bougies que personnes présentes ici ; elles représentaient pour moi le salut, la chaleur et la possibilité d’enfouir loin dans mon esprit ces moments sombres qui venaient de se passer. Lorsque je prenais ne serait-ce qu’un instant pour y penser, je me rendais compte que tout, depuis le début de cette « épopée », de mon arrivée en ces lieux, frigorifié, suivi de mon atterrissage en catastrophe et de ma chute dans la crevasse, n’avait été qu’un fiasco intégral, et seul mon « apprivoisement » du loup avait – fort heureusement, sans quoi je ne serais pas ici – réussi, et nous avions enfin pu nous échapper de ce cauchemar en brisant la porte.
 
Je réalisai soudain que tous les regards des locaux étaient braqués sur nous, ou d’avantage sur le loup aveugle qui était non loin de là, et sur lequel Elwë était, continuant à murmurer à son oreille, paisiblement, comme s’il était son ami de toujours ; ils étaient même armés, les poings serrés et un éclat de peur et de haine dans les yeux, et il fallait dire que nous avions défoncé leur porte à l’aide d’un animal quelque peu géant, ancestral et scellé, sur son dos qui plus est, donnant par la même occasion l’illusion qu’il demeurait sous notre total contrôle, fait peu rassurant lorsqu’on y pensait.
 
~ Vous...Cette bête sauvage…  Vous...venez tout juste de libéré une créature dangereuse ! Quels sont vos intentions !?
 
Mais… Mais je venais tout juste de le lui dire ? Pourquoi diable venait-il demander à Elwë la question à laquelle je venais de répondre ? C’était à cause de mes longs cheveux, c’est ça, hein ? Ou parce que je suis grand et que j’ai des oreilles pointues ? Ou était le problème ? Il était raciste ? C’est ça ? J’ai toujours détesté les racistes.
 
~ Deux elfes et une créature des plus majestueuse, docile au point de s'étendre doucement devant une foule apeurée, s'agit-il la réellement d'une menace ?  Je vous demande pardon...Vous dites être tombés dans une crevasse...
 
 
Ah, enfin quelqu’un de normal, qui acceptait les différences. En plus, Elwë lui aussi était un Elfe ! Ca m’énerve ! Il s’était d’ailleurs glissé de la bête qui était restée stoïque, docile et un peu désorientée, tandis qu’il s’accrochait à mon bras pour se redresser. Avec toutes ces émotions, j’en avais presque oublié la douleur lancinante qui parcourait mes jambes, et il n’aurait pas été de refus, pour nous deux il me semble, d’avoir droit à un peu de repos après tant d’aventures.
 
~ Vous êtes les bienvenus ici pour vous reposer et traiter ces vilaines plaies toute fois...je crains que cet animal ne puisse rester a la vue de tous ces gens...
 
 
Certes, il ne pouvait rester, mais ou pouvait-il aller ? Nous ne pouvions tout de même pas le relâcher dans la nature, car aveugle, il n’irait pas bien loin, malgré ses crocs et griffes acérées… De plus, nous avions comme une dette envers lui car, sans sa présence, nous ne serions jamais sorti de cet endroit ; en quelque sorte, il nous avait sauvé la vie, et nous ne pouvions donc l’abandonner ainsi.
 
~ ...Tu...crois que je peux le garder...?
 
Bien sûr, si tu t’en sens digne et que tu es prêt à le respecter comme il te respectera, ainsi qu’à le nourrir et veiller à ses besoins. Mais je suis certain que tu sauras t’occuper avec brio de cet animal.
 
Je m’adressai cette fois aux locaux, non loin de moi.
 
Merci de votre accueil, et désolé à nouveau d’avoir effectué une entrée si menaçante. Maintenant que vous le proposez, il ne serait pas de refus d’abuser encore un peu de votre générosité pour un peu de repos.
 

Sitôt dit, sitôt fait, avec beaucoup de générosité, des jeunes prêtresses vinrent m’offrir coussins et confort, et me séparèrent de mon pantalon pour examiner mes jambes ; malgré le froid qui régnait dehors, elles étaient bien peu vêtues, ces deux jeunes femmes, et je me surpris à me demander si elles aussi, comme les autres religieux, avaient fait vœu de chasteté. Leur… Personnalité était tellement proéminente que je n’arrivais pas à m’en détourner et que j’en avais oublié Elwë. Bah, j’étais certain qu’il trouverait son bonheur ; elles me bandaient vigoureusement tandis que je soupirais d’aise, les yeux fermés.
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]

MessageSujet: Re: Deux Elfes dans la glace [PV Elwë Lómelindi]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Avez-vous déjà vu deux blondes dans un magasin ? Maintenant oui... [Jessica Farelly]
» Deux Blondes dans une laverie. [ft. Audrey M. McCarter]
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Deux loups, deux Feuilles
» La jeunesse des elfes.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Midgard ] - Terres des hommes :: Asunia :: Ruines-