avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Nope.
Localisation : Nope nope.
Exp : 901

Messages : 80
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 10
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Presque pirate] Jered Elarn. (Terminé)

MessageSujet: [Presque pirate] Jered Elarn. (Terminé) Sam 16 Mar - 6:59
Midgard

Jered Elarn

  • Nom :Elarn
  • Prénom : Jered
  • Sexe : Masculin
  • Âge : 24ans
  • Race : Un humain, probablement
  • Classe : Il se rapproche le plus d'un pirate


  • Magie & Armes :
Avec quoi il se bat ? Simple, une épée de 95cm à un tranchant, garde stylisée aux côtés aussi tranchants, la garde et la lame sont blanches. Le bout du pommeau se termine par un pic de métal. La garde est recouverte d'une bande de cuir noir. Il la transporte avec un fourreau de la même couleur attaché à son dos. Mais il aime aussi se battre à mains nues, surtout avec ses pieds.

Spoiler:
 

Pour la magie, il fait la magie "la plus cool de Midgard", les ondes de chocs.
Avec des mouvements brusques, il peut envoyer des ondes de chocs transparentes, la puissance étant proportionnelle à la grandeur du coup donné. La puissance peut aller (même si il n'y arrive pas) à repousser une personne violemment sur une dizaine de mètres. Il peut également, en concentrant son énergie, donner plus de puissance à ses coups, ce qu'il maitrise le mieux. Mais également, amortir des coups et des chutes, enfin, en théorie, il n'y est jamais vraiment arrivé.

  • Stats :
Vitalité
Attaque
Magie
Déf. Physique
Déf. Magique
Vitesse

  • Caractère :
Jered, par quoi commencer ? Disons que premièrement, ce n’est pas un pirate à proprement parler. Mais les autres parlent de lui ainsi. Le fait est qu’il se fout des lois et de l’argent. Il ne veut pas gagner de l’argent, quand il veut quelque chose, il le prend, c’est tout. Il vole devant tout le monde sans se préoccuper des réactions. Il n’a pas d’éducation, il sait à peine lire et écrire. Pourtant, son habilité à voler tout et n'importe quoi sans se faire voir relève presque du don. Il se fait rarement prendre, à moins qu'il veuille se faire prendre. Pourtant, pour certaines choses, il ne prend même pas la peine de faire semblant d'être discret, il prend, et s'en va. Jered est malgré les apparences, assez intelligent. Il est souvent sousestimé de ce côté-là car il est illettré. Mais il n'est pas stupide, loin de là.

Pas de domicile, il dort dans ses arbres, car il sait très bien monter aux arbres. Aussi loin qu’il s’en souvienne, il n’a pas eu de parent. Il traine dans la rue depuis ses six ans, il a appris à parler tout seul et s’est nommé tout seul. Personne ne sait d’où il vient vraiment.

Jered n’est jamais vraiment heureux. Il n'y a qu'à un moment qu'il est content, quand il se bat. En fait il n'est pas spécialement heureux, mais il prend du plaisir à se battre et à être couvert de sang. D'ailleurs il trouve que sa coupe de cheveux est plus belle avec du sang. Il hésite encore fréquement si la vie en vaut la peine, comme si il se trouvait de trop dans la société, comme si il n'aurait jamais dû être là. Son absence de parent semble ne jamais l'avoir touché, il ne cherche même pas à trouver ses origines, il s'en fout. Il est presque sûr que ses parents sont morts.

Il n'arrive pas à s'attacher aux gens, il y a comme un mur qui le sépare des autres, qui l'empêche de créer des liens. Il ne sait pas faire confiance aux autres, toujours en alerte, toujours prêt à contrer un acte de traitrise. Pour cela il est assez doué. Il sait assez bien prévoir toutes les situations possibles. Mais c'est fréquement très difficile de tout envisager, alors il évite simplement de se frotter aux autres personnes. L'amitié n'existe pas pour lui, personne n'est jamais ami avec quelqu'un s'il n'a pas de pensées cachées et néfastes envers cette personne. Et malgré ça, il cherche toujours une personne à qui donner toute sa confiance. Mais cette personne ne serait pas comme les autres et il n’est même pas sûr de la trouver un jour. Une personne qui ne cherchera jamais à le nuire, qui n'aura jamais de mauvaises intentions envers lui. Une personne avec qui rester pour la vie. Cette personne il l'avait déjà rencontré il y a bien longtemps. Son seul véritable ami, à qui il avait donné toute sa confiance. Mais cette personne n'est plus là désormais. Depuis sa mort, il cherche une nouvelle personne comme lui, pour le remplacer même s'il sait que jamais personne ne pourra remplacer ce viel homme qui avait tant fait pour lui. Pourtant, même en sachant ça, il espère toujours trouver une personne qui pourrait peut-être lui faire oublier la tristesse qu'il traine toujours 10 ans plus tard.

Jered est aussi un horrible vantard, toujours à chercher à se battre avec plus fort que lui, à se surestimer sur ces capacités. C'est les seuls moments où il "cotoie" du monde. Car c'est pour chercher à se faire des ennemis, pas des amis. Il se met souvent en danger, bien plus que ne le ferait n’importe qui. Il n’accorde pas d’importance à sa vie, rien ne vaut vraiment la peine.

Le combat est la seule chose dans laquelle il pense être doué. C’est un moyen d’oublier sa vie, de ne penser à rien. Il s'acharne toujours dans le combat, il ne ressent plus vraiment la douleur. Il ne connait pas ses limites, ce qui est autant un avantage qu'un inconveniant. Il se bat jusqu'à la mort, il est prêt à mourir, mais les autres évitent souvent de le tuer, par compassion, ce qui l'énerve fort et le frustre. Jered se fache vite, et il ne se fache jamais à moitié.

Il chasse aussi fréquement pour se vider la tête en courant après sa proie comme un félin à travers les bois. Il vit pratiquement de la chasse, les auberges sont trop bondées et cela l'oppresse. En fait, il a plus peur que quelqu'un ne l'aborde.

Devant les autres, il se plaindra ou les insultera pour les éloigner de lui. Il se fait repoussant et vulgaire pour les éloigner. De toute manière, la mâchoire en os sur son visage effraye déjà les moins téméraires. Sa voix est soit agressive et vantarde, soit éteinte et sans émotion quand il est tout seul. Ou quand il parle aux animaux, ce qui lui arrive quelques fois. Les animaux ne trahissent pas les autres, ils ne réfléchissent pas vraiment, ils n'ont pas assez d'intelligence pour y penser et Jered trouve cela parfait. Il a confiance aux bêtes car il est sûr qu'eux ne le trahiront pas. D'ailleurs, les félins ont tendance à être plus accueillant que les autres.

Jered dort très peu à cause de cauchemars sur sa vie captive. Il semble même avoir ces rêves en étant éveillé. Ses pupilles se dilatent soudainement et il est comme en transe. Bien qu'il soutient à lui même qu'il ne se souvient de rien concernant son enfance, des souvenirs viennent lui rendre visite quelque fois.

Certains le pensent fou, simplement dérangé et traumatisé par son enfance. Bien sûr ces gens-là ne savent pas de quoi ils parlent. Bien sûr Jered est traumatisé et a visiblement une petite déficience mentale à certain niveau, mais il n'est pas totalement fou. Il est conscient de ces choses. Il n'hésite d'ailleurs pas à clamer qu'il a été un sujet d'expérience et qu'il en est devenu un peu dérangé.

Une dernière chose, Jered a peur de l’eau, il ne sait pas nager et n’ira jamais dans un endroit où il ne voit pas clairement le fond et qui va plus haut que ses hanches. Cette peur semble là depuis toujours, mais il ne sait pas pourquoi l'eau lui fait peur, il pense que cette peur n'a aucune raison, qu'elle était là depuis sa naissance et que rien ne peut y remédier.

  • Physique :
Et bien, la première chose qui se remarque chez Jered, ce sont ses cheveux hérissés, bleus clairs ou bleus pastels selon les points de vue. Ses yeux sont également de cette couleur. D’ailleurs, sous ses yeux se trouvent des marques turquoises, des marques qui sont tout à fait naturelles.

Il a toujours dans son regard de la souffrance, comme s'il avait constamment mal. Quand il se bat, son regard change du tout au tout. Ses pupilles se rétractent fortement pour ressembler à des fentes minuscules. Ses pupilles ont une taille beaucoup plus variable que les humains normaux. Il a les même réflexes oculaires qu'un chat, mais ses pupilles peuvent également changer de taille par rapport à ses émotions.

Comment ça, il y a quelque chose de plus choquant que la couleur de ses cheveux ? Vous voulez parler de la partie de mâchoire en os qui est collée à sa joue gauche ? C’est le résultat d’une expérience ratée, mais ce n’est pas une excroissance, c’est plutôt comme un masque. S’il se brise, ce qui n’est jamais arrivé, il y aura toujours de la peau en dessous. Et s'il ouvre grand la bouche, la mâchoire s'ouvrira également. Il s'en sert parfois pour couper des trucs, ou pour déchirer de la viande, c'est pourquoi elle est souvent tachée de sang. Evidement, il ne prend pas la peine de l'essuyer, cela contribue à éloigner les autres de lui. C'est pourquoi ses vêtements sont également mouchetés de sang un peu partout.

Il a la stature d'un homme endurci par le voyage, 1m89, les épaules carrées. Il est assez bien musclé sans l'être de trop en plus d'être totalement imberbe. Il a des jambes puissantes et des mains étonemment fines mais également très chaudes. Bien que musclé, il est aussi assez souple et agile pour savoir monter aux arbres et marcher un peu sur ses mains, ce qu'il s'amuse à faire de temps en temps.

Il prend rapidement froid, en partie car il ne s'habille pas, mais il semble plus sensible au froid, il a rapidement la chair de poule, même s'il ne tombe pas malade à proprement parler, car il n'éternue jamais.

Une autre particularité est qu’il a un six tatoué dans le bas droit du dos. Il n’essaye pas de le cacher, même si cela lui rappelle bon nombre de souvenirs qu’il voudrait oublier, mais cela, il ne le montre pas aux autres, préférant clamer haut et fort sa différence.

Son sourire large fait souvent peur. Il a les canines plus longues et cela lui donne un air d’animal poursuivant une proie. Il a des dents blanches, mais pas trop. Il sourit quand il combat, un sourire sadique. Il a fréquement un sourire moqueur ou ironique. Il ne sourit jamais à moitié, enfin, seulement quand il est triste. Mais jamais il ne sourit quand il est content hors des combats, car il ne l'est jamais.

Question vestimentaire, Jered, détestant les armures, ne porte qu’un pantalon blanc large et une veste blanche laissant voir son torse musclé aux manches retroussées à ses coudes. Il lave quand même ses vêtements, de temps en temps, car il n'a que ça sur le dos et qu'au bout d'un moment, le sang, qu'il laisse volontairement, recouvre presque entièrement le blanc de ses vêtements.
Il n’a jamais porté de chaussures de sa vie, et ne comptera pas en mettre de sitôt. Et ça, personne ne sait pourquoi, même pas lui. Ses pieds sont devenus très résistants et il peut marcher où il veut, sous n'importe quel temps et sous n'importe quelle météo sans qu'il ne se plaigne. Il sait marcher des heures sans avoir mal aux pieds. Ceux-ci sont devenus comme des mains, il arrive à attraper des choses avec ses orteils.

  • Thème :
    Spoiler:
     
  • Adore : Se battre, la chaleur et être torse nu, être pieds nus.
  • Déteste : Les gens trop musclés, le froid (forcément) toutes les magies autres que la sienne. Les armures et les chaussures.


  • Histoire :


-Expliquer moi tout en détail, nous en avons besoin pour le retrouver. Décrivez donc toute l'évolution du sujet 7854-6 s'il vous plait.

Dans une salle sombre, deux hommes se toisaient d'une manière presque hostile. L'un deux, portait des lunettes et une blouse noire. L'autre homme présent passa sa main droite dans ses cheveux ébènes avant de soupirer et de répondre à la demande d'un air las.

-Le sujet numéro 7854-6 a été trouvé dans une rue, il était visiblement orphelin mais semblait en assez bonne santé. J'ai été voir mon patron pour lui faire part de ma découverte. Il a décidé qu'il serait bon pour le laboratoire. Peu après, nous sommes aller le chercher. Il devait avoir quatre ans et faire presque un mètre, et pourtant! Nous avons du batailler pour l'attacher et l'emmener, une vraie bête sauvage! Avec ce comportement, le chef l'a envoyé au département Changeling et on m'en a confié l'évolution.

Le premier mois, ce fut très difficile de le faire commencer les tests préliminaires, il se débatait comme un beau diable pour nous échapper. Et déjà à cet âge, il avait montré une habilité particulière à voler tout ce qui se trouvait dans les poches des personnes dans son champ d'action. Il nous foudroyait du regard d'une manière inquiétante, comme s'il avait compris ce que nous lui voulions.

-Pourquoi n'avoir pas mis dans votre rapport cette forme d'intelligence, il est seulement dit qu'il ne sait pas lire, pas écrire et même pas parler.

-Justement, cela ne m'avait pas semblé important. Bref, laissez-moi continuer.
Nous l'avons laissé tranquille pendant deux mois car il commençait à refuser sa nourriture. Nous avons remarqué qu'il refusait de porter des chaussures. Le chef s'est impatienté au bout du deuxième mois et l'a forcé à faire passer les tests, mais avant, il lui avait supprimé de quoi avoir une quelquonque résistance. Quand les tests ont commençé, il semblait plus ou moins bien réagir aux tests. A ce moment-là; nous avons constaté qu'il avait peur de l'eau.

Au bout de deux mois de tests, il devenait fou au point de se taper la tête contre les barreaux de sa cellule. On s'est inquiété, on pensait qu'il était perturbé par les tests et qu'il ne réagirait peut-être pas bien au test final, mais le chef n'en avait que faire, il a ordonné de commencer la phase finale. On a dû endormir 7854-6 pour le transférer en salle de transformation. Les paris étaient levés, en quoi se transformerait-il? Tout le monde était excité! Pourtant, quand on lui a injecté le produit, il ne s'est rien passé. A vrai dire, plusieurs personnes s'en doutaient. Mais le chef s'est énervé et a rajouté une double dose dans son organisme, c'était dangereux. Mais personne ne l'en a empêché. D'ailleurs, à ce moment-là, il s'est transformé en tigre blanc seulement une dizaine de secondes avant de redevenir normal. Enfin, presque normal, puisqu'on s'est rendu compte qu'il y avait des séquelles. A vrai dire, on ne savait pas vraiment, c'était la première fois que ça marchait à moitié. Du coup, on s'est retrouvé avec un os de machoire collé à sa joue, des yeux bizarres et des canines trop longues. Ce n'est pas tout hélas, son comportement avait changé, comme si il avait un peu fusionné avec sa partie changeling. Il est devenu encore plus sauvage.


-Pourquoi l'avoir transféré au département Magie? N'auriez-vous pas mieux fait de le tuer pour l'autopsier?

-Des analyses ont été faite, il n'y avait pas grand chose de différent. On a réessayé par la suite de le refaire transformer, mais plus rien n'a changé. Le chef a soudainement décidé qu'il allait au département Magie. J'ai dû le suivre car j'étais affilié à lui. Et puis, cela faisait seulement deux ans qu'il était ici, on ne pouvait pas le tuer si tôt.

Malheureusement, là-bas, le chef était moins clément et ne croyait pas en "cette expérience ratée" et a voulu en finir rapidement en le faisant passer directement dans la salle pour l'implantation magique sans aucun test préparatoire. 7854-6 était déjà mal en point, mais ce test l'a presque tué, pourtant, ça avait réussi. L'exprérience était concluante. Après, on lui a demandé d'utiliser sa magie, mais il a refusé, tout le temps et sous quelque menaces que ce soit. On aurait dit qu'il se foutait de mourir ou non. Le chef s'est énervé et l'a soumis au test n°8.


-Le test n°8?

-Oui, c'est un test de la branche d'exploitation, on lui a tatoué un six dans le dos et puis on le mettait dans une pièce totalement vide, devant des hommes armés de couteaux ou de bâtons. Le but était de le frapper pour le forcer à se défendre en utilisant sa magie. Mais rien n'y faisait, il se battait, avec ses mains et ses pieds. Il a même mordu des hommes. Pendant un mois, tous les jours, il y restait pendant cinq heures. Et cela, je pense, l'a plus endurci qu'autre chose, il semblait ne plus rien ressentir. A la fin, on avait mis les agresseurs hors de portée, mais il s'acharnait quand même. Au bout du deuxième mois, il était à moitié mort, mais le chef refusait de faire des pauses.

Et puis un jour, il n'était plus dans sa cellule. Les barreaux de la fenêtre avaient comme sautés. Il était mal en point, on s'était dit qu'on le retrouverait facilement, mais non. Il pleuvait ce jour-là, on ne l'a jamais retrouvé, pas de cadavre, pas de gosse. Il s'était comme évaporé.

-Donc vous dites qu'il aurait fait sauter ses barreaux, un enfant de seulement six ans?

-Non, mais il y a une possibilité pour qu'il ait utilisé ses pouvoirs.

L'homme à lunettes se leva en soupirant.

-Bien, merci quand même, même si cela ne va pas nous aider sur la nature de ses pouvoirs et comment le retrouver.

Il ouvrit la porte lentement, mais la voix du scientifique l'arrêta.

-Vous savez quoi? Pendant ses deux ans et demi de vie captive, il n'a jamais dit un seul mot. Je me demande si c'était volontaire ou si il ne savait pas parler. En tout cas, je doute que vous le retrouviez un jour. On l'a rendu sauvage, c'est un peu notre faute s'il n'est plus là.

Sur ses mots, les poings de l'autre homme se serrèrent. Il partit en claquant la porte violemment sur le scientifique au sourire ironique, appuyé sur le dossier de sa chaise.

Huit ans plus tard.

Un homme aux cheveux ébènes sourit. Il avait ses mains dans sa veste blanche. Devant lui se trouvait un petit garçon aux cheveux bleus pastel. Celui-ci le regardait d'un air vraiment hostile. Mais cela n'impressionnait pas l'ex-scientifique qui rit, déchirant le silence de la nuit.

-J'ai fini par te trouver 7854-6, tu n'étais donc pas mort enfin de compte. Tout le monde y a cru.

Il s'approcha, mais le petit garçon recula d'un bond.

-Jamais je n'aurais pu mourir, rien ne peut me tuer, dit le garçon de sa voix qui était déjà une voix d'homme et le fourdoyant du regard.

Le scientifique leva les sourcils, visiblement étonné. Un autre sourire effleura ses lèvres.

-Alors tu savais parler en fin de compte. Tu nous as bien menés en bateau pendant presque deux ans. Moi qui pensais que tu étais stupide.

-Bien sûr que je savais parler. Mais qu'aurais-je pu dire aux personnes qui m'ont enlevé pour leurs horribles expériences? Bien sûr, j'aurais pu dire beaucoup de chose, que c'était inhumain de faire ça, que vous ne saviez pas ce qu'on endurait avec vos stupides tests. Mais m'auriez-vous écouté seulement? Non, bien sûr que non. Alors oui, je me suis tût tout ce temps. Et vous vous m'avez regardé tout ce temps en espérant que je fasse quelque chose. Mais j'ai résisté, je vous ai défiés tout ce temps. J'ai tenu tellement longtemps sans utiliser mes pouvoirs. C'était ça que vous croyiez n'est-ce pas? Mais c'était faux, j'ai toujours utilisé mes pouvoirs dans cette salle blanche. Mais vous ne l'avez jamais remarqué. Et grâce à ça, j'ai pu vous prendre de revers pour m'échapper.

Un silence s'en suivit. Le garçon aux cheveux bleus sourit d'un air moqueur.

-Pour des scientifiques vous étiez vraiment naïfs.

Le scientifique rit d'un air ironique.

-Alors tu n'étais pas si bête que ça finalement, tu nous as bien eus 7854-6.

-Je m'appelle Jered Elarn maintenant, je ne suis plus seulement une suite de chiffres insignifiants, répliqua Jered en colère.

-Ho, et bien Jered, je suis content que tu sois sain et sauf. Moi qui croyais que ton cadavre pourrissait dans une ruelle.

-Cela ne vous fait ni chaud ni froid! Ne mentez pas, je sais très bien que vous auriez préféré que je meure! Vous allez payer pour tout ce que j'ai enduré, hurla le garçon.

Il sortit une épée de derrière son dos, elle était flanbant neuve. Il se mit en garde, son visage déformé par la colère.

-Tu sais toujours admirablement bien voler à ce que je vois, rit le scientifique aucunement inquiet. Dommage que tu ne puisses pas l'utiliser!

Il rit. Jered serra ses dents à en faire exploser les gencives. Il s'élança vers le scientifique en hurlant de colère. Celui-ci ne bougea pas. Mais il se rendit compte rapidement du danger qui planait sur lui. C'était déjà trop tard. L'acier froid de l'épée s'enfonça dans son thorax, brisant des côtes au passage. Un sourire large et psychopathe se dessina sur le visage de Jered. Il prit de l'élan pour retirer son épée du scientifique. Mais il ne la retira pas simplement et le coupa presque en deux. Du sang éclaboussa Jered. L'homme tomba par terre, les yeux grands ouverts. Il cracha du sang, rajoutant encore plus de liquide rouge sur les vêtements de Jered dont le sourire n'avait pas disparu.

-Cela fait huit ans que je m'entraine pour vous tuer. Je me suis juré quand je me suis évadé que vous seriez la première personne que je tuerais. Il rit d'un air fou. Et je dois avouer que c'est génial de tuer des gens! C'est si bon quand on sent le sang chaud de sa victime nous éclabousser le visage!

Le scientifique le regardait d'un air totalement perdu. Il était déjà mort, baignant dans la mare de sang qui s'était formée autour de lui. Jered essuya son épée sur la blouse du cadavre et rajouta, même s'il savait qu'il était déjà mort.

-Et sache que cette épée, je ne l'ai pas volée, on me l'a donnée. Un viel homme qui voulait s'occuper de moi. Même en refusant tout le temps son aide, il a essayé de me donner à manger. C'est en quelque sorte grâce à lui que j'ai survécu. Un jour, il est venu me voir, là où je vivais, dans une ruelle sombre, pour me donner cette épée. Il voulait juste m'aider à me débrouiller seul. Un an après, il est mort. C'est le seul ami que j'ais jamais eu. Alors ne déshonore pas sa mémoire ne disant que je lui est volé!

Sur ses paroles, Jered tourna les talons et s'en alla. Son sourire avait disparu. Son but ultime avait été accompli, mais pourtant il n'était pas si heureux. Il ressentait toujours ce vide dans son coeur. Et il savait exactement pourquoi il était triste. Il était seul. Tout seul depuis la mort du vieux. Une larme coula sur ses joues. Cela faisait si mal de perdre son ami. Le seul ami à qui il avait donné sa confiance. Le premier qui était venu vers lui. Et le seul qui ne l'avait pas dénoncé à la police pour le foutre en dehors de la ville. Tant de pseudo amis étaient venus vers lui dans ce seul but. Personne n'était plus digne de confiance. Personne.

Midgard

--- Joueur...

  • Pseudonyme ou Prénom : F... On m'appelle F...
  • Âge & sexe : Tout le monde le sait !
  • Expérience Role Play :Un an et demi je pense
  • Code secret de la charte de Midgard :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Lasse.
Exp : 3540

Messages : 592
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Presque pirate] Jered Elarn. (Terminé)

MessageSujet: Re: [Presque pirate] Jered Elarn. (Terminé) Dim 17 Mar - 0:44
Je ne pense pas pouvoir autoriser ce DC pour le moment. La fiche ne me satisfait pas pour le moment... Je crois que c'est surtout à cause des fautes et du fait qu'elle soit un peu courte. Je sais que c'est la période où tout le monde veut faire un DC mais, tout le monde n'aura pas l'autorisation.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Nope.
Localisation : Nope nope.
Exp : 901

Messages : 80
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 10
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Presque pirate] Jered Elarn. (Terminé)

MessageSujet: Re: [Presque pirate] Jered Elarn. (Terminé) Dim 17 Mar - 0:55
Ok! J'ai rallongé, je peux encore rallonger s'il le faut! Je vais vérifier l'orthographe quand je reviendrais!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Nope.
Localisation : Nope nope.
Exp : 901

Messages : 80
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 10
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Presque pirate] Jered Elarn. (Terminé)

MessageSujet: Re: [Presque pirate] Jered Elarn. (Terminé) Mar 19 Mar - 3:29
Pardon pour le double post, mais je pense que j'ai terminé. Je m'excuse pour toutes les fautes d'orthographes, j'ai essayé de toutes les enlever, même si je doute que ce soit bien le cas. Pour la longueur donc, j'ai rallongé autant que je pouvais avec les idées qui me venaient. Si quelque chose cloche encore pour la longueur, merci de me prévenir^^ (je la trouvais un peu courte aussi, mes craintes étaient donc confirmées)^^

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Lasse.
Exp : 3540

Messages : 592
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Presque pirate] Jered Elarn. (Terminé)

MessageSujet: Re: [Presque pirate] Jered Elarn. (Terminé) Lun 8 Avr - 23:01
Je suis désolé de ma réponse tardive.

J'ai relu ta fiche et c'est beaucoup mieux, elle exprime mieux ton niveau actuel. ;)

Fiche validée.

Je pense que tu connais bien la suite ! Bon jeu à toi !

Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

[Presque pirate] Jered Elarn. (Terminé)

MessageSujet: Re: [Presque pirate] Jered Elarn. (Terminé)
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jin'Hai, pirate en devenir [terminée]
» Une nuit presque ordinaire[Livre 1 - Terminé]
» L'Homme Pourpre : Je me débarrasse des parasites, je suis presque un service public (terminée)
» Un dîner presque parfait
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Hors Jeu ] :: Fiches des personnages :: Anciennes fiches personnages-