" Invité "
avatar
Who am i !

Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë]

MessageSujet: Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë] Mar 9 Avr - 8:21


Lumïa....La première ville que j'avais découvert dès lors mon voyage vers Lotheican. La nostalgie prit le dessus. Beaucoup de flash back aussi d'ailleurs. Je n'étais qu'encore un gamin. J'étais heureux de découvrir une ville aussi avancée qu'Hagor. L'excitation de découverte de nouveauté était toujours là à chaque fois que je m'étais un pied sur cette ville. Peut-être parce qu'elle n'avait pas changé depuis tout ce temps. Cependant, à l'époque, sans doute pour ne pas gâcher ma joie, Alexandria n'avait pas précisé quelque chose qui me gêne maintenant: les Bidonvilles. Depuis que j'ai quitté l'Académie de magie l'année dernière, ma vision sur le monde a changé: je pouvais voir de mes propres yeux à quel point Midgar n'était pas le Paradis. Il n'y avait pas qu'à Hagor qu'il y avait des problèmes de pauvreté, mais aussi à Lumïa. Ça me fait chier de voir que la première chose de magnifique dans ce monde n'était pas aussi beau que ça. C'est pour cela que je suis venu ici aujourd'hui: pour me faire plaisir.

Comme j'étais recherché par les autorités à cause de ma réputation en tant que Prince du Désert, j'avais mis une cape beige pour cacher ma tête. Je n'étais déjà pas physiquement discret donc il fallait que je contrôle aussi mon état normal, ce qui n'allait pas être facile. L'atmosphère de cette ville n'avait pas changé....Les enfants dans la rue jouaient ensemble en courant avec la bonne humeur... Ils avaient de la chance, à leur âge, je filais comme ça pour m'enfuir surtout. Je ne jouais pas beaucoup avec les autres gosses de mon âge. Enfin passons. Le ciel était bleu, le soleil ensoleillait la ville. C'était une belle journée pour voler les riches!.....*Ventre qui gargouille* Après manger. Bon, je vais à la taverne pour m'y régaler. En y entrant, il y avait une ambiance de malade, je ne vous le dis pas! Ah si, je l'ai dis....Enfin bref! Je demandais au barman de me donner de la viande et de l'alcool. J'ai vingt ans, j'ai l'âge pour boire! Sauf que je ne me contente qu'un verre.

Quelques instants plus tard, le restaurant était un peu plus rempli. je mangeais tranquillement mon bon repas...Il n'y a pas à dire, la nourriture était délicieuse ici. J'avais déjà mangé avec Alexandria lors de ma première visite. J'ai toujours adoré la viande qu'il servait. Je devrais venir de plus en plus souvent par ici dis-donc. En finissant mon verre, le barman me demande:


Dis moi, avez-vous de quoi payer?

Mais oui, mais oui! Ne t'inquiète pas mon grand! dis-je en lui tapotant l'épaule en lui montrant seulement mes lèvres lui sourire, avec ma voix qui montrait à quel point je disais la vérité...

(à commencer à partir de 2min18)


...Pour m'enfuir en courant en disant:
Adios Amigos!

Hey! A MOI! IL A MANGE SANS PAYER!

Je courrais dans les rues en essayant de cacher mon visage et en esquivant les passants. Aaah, ça me rappeler mon enfance, courant dans la ville principale d'Hagor pour échapper à mes poursuivants. Je continuais de courir afin de me trouver une cachette...Sauf que les gardes me poursuivaient maintenant! Et fuck! Et dire que je voulais être discret, ce n'était pas gagné. Bref, pour les semer, je faisait tomber par terre les tonneaux qui étaient par-ci par là jusqu'à ce que je tombe littéralement sur une inconnue...Non, sérieux, je m'étais cogné la tête contre la sienne. Des cheveux longs et argenté et vu ses oreilles c'était une elfe. Pas le temps de trainer! Ils arrivent!

Désolé, mais toi tu viens avec moi!


Je ne savais pas pourquoi je pris son poignet et l'emmène avec moi durant ma fuite alors qu'elle n'a rien à voir avec cette histoire. Enfin bon, je m'en fiche. C'était peut-être pour faire genre? Ou la prendre en otage au cas où. Et puis, peut-être qu'elle m'aurait suivi par curiosité car j'ai le visage caché ou je ne sais quoi d'autre....J'arrivais dans un cul de sac, voyant le reste de la ville en bas des escaliers. Bon, je n'ai pas le choix décidément...
J'espère que t'aime l'adrénaline.


Je la porta dans mes bras et me laissa jeter dans le vide, en espérant ne pas trop me faire mal quand même....

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : Anxieuse.
Localisation : ..::Dreamscape::..
Exp : 1688

Messages : 78
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë]

MessageSujet: Re: Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë] Mer 10 Avr - 0:51
| Musique |

Un nouveau jour. C'était le début après un long périple que notre petite Linaewen arrive enfin à Lumïa. La grande citée des hommes où le savoir et la sagesse avec ces grandes bibliothèques ou encore ces institutions prestigieuses avaient rendu cette ville si reconnu. Oh. Comment était arrivée notre petite elfe dans les quartiers de Lumïa ? Et bien, après être sortie de chez elle pour affronter le monde réel et être parvenue dans la contrée de Green Arrow, la jeune femme avait fait quelques rencontres hors du commun. C'est d'ailleurs là-bas qu'elle découvrit son véritable but. Ce cher Hinata lui avait été d'une aide précieuse. Ayant découvert un peu plus l'extérieur et en côtoyant les autres, Linaewen voulait être connu et gagner sa vie en étant une grande aventurière. Son but était de créer une guilde pour sauver le peuple, trouver des compagnons et les rapatrier pour une quête unique et sans vergogne. Ce serait un tout nouveau chapitre qui s'écrivait chaque jour pour l'elfette qui se voyait pousser des ailes. Les réponses qu'elles désiraient se trouvaient ici, à Lumïa. Après plusieurs jours à être resté sur Green Arrow, la dame à la cape emplumée avait donc pu faire un peu de troc et convaincre certaine personne de la guider vers sa nouvelle destination. Lui fournissant ainsi une carte avec toutes les routes et les grandes villes. Elendil suivait toujours sa maîtresse jusqu'à la grande citée de la sagesse. C'était incroyable. Désormais, ses pieds touchaient un nouveau sol, de nouvelles lois et surement qu'elle ferait de nouvelles rencontres. Le corbeau décida de faire un tour de la ville, laissant son amie observer l'environnement et comment réagissait les gens. Ses flèches ne pesaient pas trop lourd et son arc toujours prêt à être utilisé si quelque chose tournait mal.

| Musique |

Tournant sur sa gauche, la demoiselle était au centre d'une ruelle et regardait l'architecture des bâtisses. Cependant, elle s'interrogea sur un bruit qui parvenait à ses oreilles d'elfes. Un vacarme ahurissant et un jeune homme encapuchonné qui courrait en sa direction. N'ayant pas le temps de dire "ouf", cette personne la heurta de plein fouet. Linaewen tomba littéralement les fesses sur le sol, sa cape blanche et pleine de plumes lui permis de se faire moins mal. L'homme qui l'avait bousculé s'excusa et lui demanda de venir avec elle. Ne comprenant pas ce qu'il se passait, la jeune femme n'eut même pas le temps de répondre qu'il prit sa main pour l'emmener dans un endroit on ne sait où. Puis un cul de sac. Lin' n'en revenait toujours pas et regardait cet inconnu avec méfiance et à la fois avec curiosité. Qui était-ce ? Pourquoi courrait-il ainsi ? avait-il commis un meurtre ? Pas le temps. "J'espère que t'aimes l'adrénaline" et il sauta avec l'elfette dans ses bras. Un cri. Lin' avait un peu le vertige et se faire porter de cette façon par cette étrange personne la rendait toute euphorique. Non. Ce n'était pas un rêve. Il finit par atterrir sur le sol avec un peu de mal et bascula de côté. Linaewen en profita pour filer entre ses bras et reluqua ce jeune homme. Il avait du surement se faire mal à une telle hauteur. Mais qu'il est fou ! Il aurait très bien pu prendre les escaliers. Il était si pressé ? Certaines personnes les regardaient, étonnés. Jetant un coup d'oeil en haut, la petite dame décida de le soulever sur ses épaules pour l'aider à marcher un peu et se cacher derrière une ruelle un peu plus bas. Enfin, elle déposa celui-ci contre un mur et soupira un grand coup.

- Je ne sais pas qui vous êtes ni ce qu'il vous arrive. Mais par pitié, la prochaine fois prenez les escaliers. Vos jambes vont bien ? J'ai préféré vous prendre un peu sur mes épaules. Vous venez de m'embarquer avec vous mais ... que vous ai t-il arrivé pour que vous courriez comme un lapin pris en chasse ? dit-elle inquiète.

Se baissant en face de lui, la cape touchant le sol, sa petite robe couvrant à peine la moitié de ses cuisses, l'elfette regarda le visage de celui qui l'avait emmené. Ici, ils semblaient en sécurité dans cette petite ruelle. Personne ne viendrait. Entendant des cris, Lin' aperçut quelques gardes courrirent sans porter d'attention aux petites rues sur les côtés. Ils étaient bien trop obnubilés sur leur idée de capturer quelqu'un. Lui ? Ce regard de braise, ce visage fin. Il était vraiment charmant. Balayant ses cheveux, ses petites perles orangées cliquetaient au contact de la main qui passait pour les recoiffer. Puis elle demanda de nouveau d’une voix posée :

- J’espère néanmoins que vous ferez plus attention la prochaine fois. Je ne compte pas vous laisser comme ça. Voulez-vous quelque chose ? Avez-vous besoin d’une aide quelconque ?
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë]

MessageSujet: Re: Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë] Mer 10 Avr - 1:58
De vous à moi, je crois que sauter depuis cette hauteur était une mauvaise idée. Je suis peut-être un mage puissant - non la modestie ne fait pas partie de mon vocabulaire - mais je reste un humain. A ma chute....Je me suis cassé la jambe. FUUUUUUUUUUCCKKK!!!! Laissant mon visage caché, j'essaie de me relever sauf que j'ai trop mal pour ça. Heureusement pour moi, je ne suis pas seul. L'elfe que j'avais emmené avec moi porta alors mon épaule. Je devais être lourd pour elle, vu que je mesurais 1m75 et elle était bien plus petite que moi. Et puis, les elfes étaient connus pour ne pas être aussi fort que les humains. Elle me déposa contre le mur d'une ruelle vide, où on ne pouvait pas nous retrouver.

- Je ne sais pas qui vous êtes ni ce qu'il vous arrive. Mais par pitié, la prochaine fois prenez les escaliers. Vos jambes vont bien ? J'ai préféré vous prendre un peu sur mes épaules. Vous venez de m'embarquer avec vous mais ... que vous ai t-il arrivé pour que vous courriez comme un lapin pris en chasse ? dit-elle inquiète.

Comme si j'allais prendre le chemin le plus long alors que je suis en fuite, idiote! Et puis, ça ne te regarde pas ! AIE MA JAMBE!!!

Ça, c'est dit. Sérieux, le genre de fille qui me faisait la leçon comme ça, c'est tout simplement chiant et énervant! Surtout qu'elle disait ça avec inquiétude...Mon dieu, je suis un inconnu qui se fait poursuivie par les autorités de la ville et je la force de venir me suivre pour une raison que je ne sais pas moi-même. En m'exclamant comme ça, je me suis fais mal tout seul. A cause de ce barman là....Il a prévenu les autorités! Soudain, l'elfe se penche vers moi. En voyant de plus près, je pouvais voir que ses yeux n'avaient pas la même couleur et que sa peau était vraiment blanche. Comme si j'étais en train de regarder la neige elle-même sous forme humaine. Je rougissais un peu mais repris vite mes esprits en essayant de cacher mon visage sous ma cape.Elle me posa une autre question.


- J’espère néanmoins que vous ferez plus attention la prochaine fois. Je ne compte pas vous laisser comme ça. Voulez-vous quelque chose ? Avez-vous besoin d’une aide quelconque ?

D'abord éloigne-toi de mon visage, répondis-je avec un ton calme où on pouvait sentir quand même de l'énervement.

Cette elfe est vraiment le genre de fille chiante qui veut être utile. Et une idiote aussi. Comme si ma souffrance n'est pas assez évident à ses yeux. Je rajoutais avec plus d'énervement:


Puis, tu ne vois pas que j'ai mal à la jambe justement? Et comme je suis recherchée comme tu peux le voir, à moins que tu utilises de la magie de guérison, j'ai justement besoin de quelque chose pour me soigner!

Je soufflais de plus en plus fort. Purée, la douleur accentue la colère...Me voilà en train de me prendre la tête avec une elfe dans une ruelle en me cachant comme un lâche. Qu'est ce qui pouvait m'arriver de pire?


*VENTRE QUI GARGOUILLE TRÈS FORT!!!!*

Bon d'accord...Je retire ce que j'ai dis. Pourquoi quand on dit ce genre de phrase, le pire survient à la minute qui suit? Comme si c'était une formule pour nous mettre dans une situation encore plus grave. Regardant l'elfe et avec mes forces parties à cause de la faim et de l'épuisement - bah quoi? être en colère demande de l'énergie aussi! - je lui demande:


Et à manger aussi.....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : Anxieuse.
Localisation : ..::Dreamscape::..
Exp : 1688

Messages : 78
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë]

MessageSujet: Re: Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë] Mer 10 Avr - 4:23
Cet étranger était vraiment malpolie. Il ne répondait pas avec gentillesse et se permettait de lui donner des ordres ? Tout ce qu'elle voulait, c'était l'aider. Alors tant pis. Si c'est comme ça, la jeune femme allait le laisser là. Fronçant les sourcils et avec une mine bien plus dure, Linaewen n'était pas la simple petite elfe des bois chantant gaiement sous la lumière du jour. Non. Cette jeune fille lunatique changeait du tout au tout. De plus, son côté tête brûlée refaisait surface. Si il était poursuivit, alors autant le dénoncer. Non. Il ne fallait pas. Linaewen était entre de la colère et de la pitié. Pourtant l'enfant qu'elle était avait vécut de bien meilleurs moments au sein du cocon familial. Ces gens, si pressés, si ennuyés et énervés... comment pouvait-il vivre en se prenant toujours la tête pour rien ? Tout ce qu'elle voulait lui offrir, c'était un peu de compassion et une aide sincère. Cet homme l'avait emmené sur son passage. Pourquoi faire ? D'un ton sec et d'une voix grave et sérieuse rétorque ces mots.

- Si vous aviez besoin de personne, pourquoi m'avoir embarqué avec vous, ingrat ? Je souhaitais simplement vous aidez. Et si, j'ai remarqué que vous aviez mal à la jambe car je ne vous ai pas laissé tomber comme une vieille chaussure qu'on jetterait à la benne ! Je vous ai porté sur mes épaules en vous mettant gentiment à l'abri. Je débarrasse le plancher. Adieu.

Linaewen se releva et repartit, une petite larme à l'oeil. Bien qu'en quelques jours la jeune elfe de 84 ans avaient vus dans ce monde les pires messes basses, coup de tranchant et langue de serpent. Tous ces êtres dans les grandes cités étaient corrompus. Tous damnés. Des bêtes sauvages et sans pitié. De viles charognes voulant s'approprier les biens d'autrui et faire selon leur propre règle. Les règles instaurées par les peuples et les mœurs ne tenaient plus à coeur. Les elfes n'aiment pas se battre. Il n'empêche pas que les répliques peuvent être parfois durs. Seulement, cette jeune fille n'avait jamais été tempêtée auparavant. Quelle tristesse. Baissant la tête, continuant son trajet comme si de rien n'était. Laissant cet homme dans la ruelle sombre et froide, le coeur ternit par la colère et la souffrance. Est-ce donc là le monde d'où venaient les elfes, les nains et les hommes ? Sont-ce là les coeurs glacés des gens, impurs et malveillants ? Faut-il vraiment donner au Monde une seconde chance ou alors... le détruire, une nouvelle fois. Comme dans ce livre. La guerre. Légendes des bêtes immondices et turbulentes, massacrant et pillant. Les Hommes, doués pour le combat, ne cesseront jamais d'avoir le goût du sang dans la bouche. Ce sang. Qui salissait chacun. Ce sang qui salit les mains. Diable. Que pensez ? A qui donnez la loyauté et la grâce ? Qui doit errer sur le Monde et le rendre plus beau ? Non. Pas encore. Il n'est pas encore temps. Le temps des souvenirs oubliés ne fera surface lorsque le jour où le soleil gorgé de rouge montera dans le ciel. La tempête approche. Le son des cloches au loin. Le vent tourne. Le ciel s'assombrit. Et Lin', elfe sylvestre, attend. Attend. Attend ...

[...]

Quelques minutes. Un temps. Un silence. Était-il toujours dans la ruelle ? Non. Oui. Qui sait ? Un temps. Les gens passent devant l'elfe sans se soucier de ce qu'elle fait, assise au bout milieu de la rue. C'était un jour. Nouveau. Où la vérité sur le Monde rendait son coeur plus triste, plus terne. Où était la lumière ? Fallait-il vraiment rendre service aux gens ? Ou bien se complaisait-il dans leurs malheurs ? Un temps. Quel était ce son ? Non. On ne peut le sentir, Lui. Qui était ce "Lui" ? Le berceau du Monde. Celui sur lequel nous avons construit les bâtisses, celui sur lequel nous avons érigés des temples et fait des sacrifices en croyant à son amour pour nous. Mais au final, sommes-nous seuls ? Seul, maître de notre destin. Affrontant les peines et les douleurs. Linaewen se releva. La tête baissée. Elendil croassa du haut d'un toit. Regardant un air las cet être qui lui servait de compagnon, il était le seul être vivant capable de rendre heureuse en ces jours sombres la petite Dame emplumée. Se relevant et dépoussiérant sa cape et sa robe, cette femme à l’allure espiègle s’aventura dans un magasin. Et y acheta quelques bandages et des herbes médicinales. Sortant, elle avait toujours son baluchon sur elle avec quelques produits dont un peu de pain et du lait de chèvre dans une petite bouteille. Retournant sur ses pas, Linaewen revint dans cette ruelle sombre et froide. Il avait disparu. Oui. Il n’était plu. Alors tant pis. Déposant les produits ainsi que le pain et la bouteille de lait, elle repartit. Triste. Où était-il ? Cet homme. Elendil observait la scène, moqueur. Cet homme était toujours présent. Assit dans le froid contre ce mur en pierre. S'agenouillant en face de lui, elle lui donna le pain et le lait. Sans un mot. Sans échange. Puis elle prit les herbes médicinales et le bandage. Lin' ne voulait pas le voir. Pas encore. Devenant sourde à ses appels. Lin lui enleva les bottes. Et elle toucha la jambe, délicatement, sans trop pressé dessus. Juste pour voir où c'était. Juste un peu au dessus de la cheville. Alors, elle prit les herbes et souleva un peu son pantalon.

- Laisse-moi. Je t'aide. S'il te plait.

Silence. Elle continue. Frottant les herbes là où la douleur s'intensifiait, afin d'apaiser et soulager. C'est ainsi qu'elle procéda. Cela ne durerait pas longtemps. Puis elle prit un petit bol en terre et mit les herbes à l'intérieur. Les déchiquetant jusqu'à ce que ça fasse un tas séché de feuilles découpés en petit morceaux et y rajouta un peu de lait. Elle approcha le bol du visage de cet homme. Soit il voulait guérir, soit il se débrouillerait. Pourquoi avait-elle fait ça alors que ce qu'elle s'était mis dans la tête était complètement l'inverse de ce qu'elle souhaitait faire ? Linaewen n'en savait rien. Elle murmura à peine ceci … Puis elle se mit à chanter. Le chant que lui avait enseigné sa mère. Celui qui rendait plus fort et fière.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë]

MessageSujet: Re: Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë] Mer 10 Avr - 5:34
Si vous aviez besoin de personne, pourquoi m'avoir embarqué avec vous, ingrat ? Je souhaitais simplement vous aidez. Et si, j'ai remarqué que vous aviez mal à la jambe car je ne vous ai pas laissé tomber comme une vieille chaussure qu'on jetterait à la benne ! Je vous ai porté sur mes épaules en vous mettant gentiment à l'abri. Je débarrasse le plancher. Adieu.

Et maintenant, elle boude. Franchement, les filles....j'vous jure....Tient? Qu'est ce que c'était à l'instant? Elle pleurait? Parce que j'ai été trop agressif? Alexandria m'avait beaucoup reproché d'avoir fait pleurer sa fille quand j'étais encore jeune. J'ai un don pour rendre triste la gente féminine rien qu'en me montrant "impolie". Mais, ce n'était pas de ma faute! J'avais mal! Et cette elfe ne voulait pas m'aider....Je devais devoir me débrouiller tout seul! Après qu'elle disparut de la ruelle, je me forçais à me lever, prenant le mur comme support afin d'aller au magasin....Sauf que je ne sais pas où c'est. Mon dieu, mon ventre gargouille toujours autant....Je perdais de plus en plus d'énergie....Je suis....

*S'endort*

.....
A mon réveil, ma vue était flou. J'étais contre un autre mur. Mon dieu, comment j'avais faim....Je ne sais pas combien de temps j'avais dormis....J'entendis des bruits de pas. Je n'étais pas encore sourd, même fatigué. C'était l'elfe.


Oh....*souffle* tu es quand même revenu *souffle*....

Je vois qu'elle avait ramené du pain et une bouteille de lait...Bizarrement, elle était silencieuse. Elle me donna juste la nourriture, c'est tout. Haussant les épaules, je pris une bouché de l'aliment. L'elfe enleva alors ma botte....

Oi, tu fais quoi là? m'exclamais-je.

Seulement, elle m'ignorait tout simplement. Elle touchais la peau de ma jambe. Sa main atteint là où je souffrais le plus.

ITAAAAAII!!!! QU'EST CE QUE TU-

- Laisse-moi. Je t'aide. S'il te plait.

Je restais alors calme, la laissant faire. Elle frotta ma jambe avec une herbe médicale sur l'endroit où j'étais blessé. Je tremblais et j'avais mal, mais je supportais un peu la douleur. On bat le mal par le mal comme on dit. Lorsqu'elle fini, je repris à ma dégustation du pain pendant qu'elle préparait je ne sais quoi dans un bol....Qu'elle me tendit. Elle voulait que je le bois? Bon, au point où j'en suis....Je pris le récipient et buvait le lait qu'il y avait à l'intérieur....qui avait un goût bizarre. Très amère même. C'est dégueulasse....Mais, pour pas contrarier et gâcher les efforts de l'elfe, j'avalais ce qu'elle m'avait préparé, pendant qu'elle fit un chant magnifique. C'était bien la moindre des politesses. D'un ton calme, je lui dis:


M-Merci.....

Puis il y a eu un silence. N'aimant pas ce genre d'atmosphère, je commençais à dire:

Ces gardes me poursuivaient car je n'ai pas payé la nourriture d'un restaurant du coin. Je suis fauché et je vis comme ça depuis un bon moment.

Bon ça c'est dit, j'ai au moins répondu à sa question. En espérant qu'elle ne regrettait pas d'avoir aider un voleur.

Sinon, pourquoi une elfe est très loin de la forêt? J'ai entendu dire que les elfes ne supportaient pas d'être loin de la forêt.

Je ne l'avais pas vraiment "entendu dire", mais on me l'a enseigné à l'Académie de Magie. Pour tout le monde, ce peuple des forêts est apparu peu après la grande guerre qui a eu il y a 200 ans. Ils étaient très proche avec la nature donc c'était rare de les voir dans les grandes villes comme Lumia. Surtout que cette cité était remplie de riche avec une technologie avancée. Une elfe ne devait pas se sentir à l'aise dans ce genre d'environnement. Cachant toujours mon visage avec ma cape, j'attendis sa réponse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : Anxieuse.
Localisation : ..::Dreamscape::..
Exp : 1688

Messages : 78
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë]

MessageSujet: Re: Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë] Mer 10 Avr - 6:58
|Musique|

Ces mots, il avait enfin dit ce "merci" qu'elle avait attendu. Au fond, Lin' fut soulagée. C’était agréable d’avoir enfin aidé quelqu’un et qu’il vous remercie. En fait, pour la petite elfe c’était la première fois qu’elle venait en aide à quelqu’un. Il continua par parler de ce qu’il lui était arrivé. Comme quoi, n’ayant pas de quoi se nourrir, il volait. Et tout avait commencé aujourd’hui par un restaurant. C’est donc comme ça qu’il s’était fait poursuivre par ces gardes. Puis il demanda pourquoi elle était loin de chez elle. De Green Arrow. C’est vrai que les elfes sont plutôt proches de la nature et préfère rester au sein même de leur propre communauté. Peut être qu’il serait intéressé par son histoire ou alors pas du tout. En tout cas, l’effet de l’herbe aura une meilleure efficacité dans quelques instants. Linaewen s’asseyait en face du jeune homme et soupira un coup avant de lui expliquer.

- Je viens de la forêt de Lysa. Je suis restée 84 ans en compagnie de mes parents. Étant fille unique, ils m’ont éduqués et m’ont inculqués l’art de la chasse et la maîtrise de l’arc. Ma mère s’est occupée de m’apprendre à lire, écrire ainsi que le pouvoir des chants elfiques. C’est chez moi que j’ai rencontré mon compagnon, Elendil. Un magnifique corbeau. Il est le seul ami que j’ai eu. Je suis partie découvrir le monde il y a quelques jours. Et dès que je suis partie de chez moi, j’ai rencontré sur le chemin un homme terriblement effrayant. Il a massacré des bandits et a même utilisé une colonne vertébrale en guise de ceinture. Ayant souvent entendu mes parents parlés de Green Arrow, je m’étais dis qu’il s’agissait de ma destination. Là bas j’ai rencontré un humain, Hinata. C’est en conversant avec lui que j’ai découvert mon véritable but. Pouvoir créer une guilde et trouver des compagnons pour accomplir des quêtes ensemble, aider le peuple et rendre notre monde meilleur , dit-elle pleine de conviction et le regard brillant. Voudrais-tu rejoindre ma cause ? Si nous créons une guilde tu auras un logis, on pourra se faire de l’argent et subvenir à nos besoins ! Et puis … Que tu sois voleur ou non, tu m’as l’air tout de même quelqu’un de bien. Même si au début, tu m’as parlé sèchement.

Un silence. Certes, Linaewen était vraiment dans son petit speech. Les elfes parlent beaucoup. Après tout, il avait voulu connaître l’histoire de la demoiselle. C’est vrai. Linaewen était partie faire sa vie et la construire au fur et à mesure. C’était même amusant de pouvoir rencontrer des personnes différentes et avec chacun leur propre caractère. On pouvait s’y accommoder ou au contraire les détester. Ce jeune homme toujours à motié fourré dans sa capuche était véritablement mystérieux. Il avait une jolie voix. Elendil qui observait de loin arriva dans la ruelle, se posa près de Lin’ et rangea ses ailes noirs. Il dévisagea le garçon toujours assit contre le muret. L’elfette lui fit un large sourire et lui parla gentiment, son air avait totalement changé. Comme quoi, être lunatique peut avoir de bons effets.

- Je t’ai tutoyé. Pardon. Enfin. Après tout, est-ce que ça te dérange ? Bon. On ne vas pas rester là. Veux-tu que je te paie une soirée dans une auberge en ville ? Vu que tu es recherché, si on se pose quelque part … Au bout d’un moment les gardes vont arrêtés les recherches. Ce n’est pas pour un morceau de pain ou autre qu’ils vont placardés les murs avec une esquisse de ton portrait. Peut-être veux tu te poser dans un parc ? Euh. En fait, je viens tout juste d’arriver à Lumïa. Je suis ici pour trouver des informations sur les guildes et quelques histoires à lire. Uhm …

Linaewen réfléchissait. Cet homme allait-il la supporter ? Peut-être voulait-il simplement être tranquille ? Mais cela attristerait la jeune femme qui voulait un peu de compagnie humaine surtout au sein d’une nouvelle ville dont elle ne connaissait rien. Était-ce la ville natale de cet étranger ? Dans sa tête, l’elfe était vraiment toute ravie et ses yeux pétillaient d’envie. Ses longs cheveux blancs aux reflets bleutés touchaient le sol. Soudain, se relevant elle tendit sa main, fermant les yeux avec un large sourire.

- En tout cas, je suis heureuse que tu ailles un peu mieux.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë]

MessageSujet: Re: Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë] Jeu 11 Avr - 6:24
- Je viens de la forêt de Lysa. Je suis restée 84 ans en compagnie de mes parents. Étant fille unique, ils m’ont éduqués et m’ont inculqués l’art de la chasse et la maîtrise de l’arc. Ma mère s’est occupée de m’apprendre à lire, écrire ainsi que le pouvoir des chants elfiques. C’est chez moi que j’ai rencontré mon compagnon, Elendil. Un magnifique corbeau. Il est le seul ami que j’ai eu. Je suis partie découvrir le monde il y a quelques jours. Et dès que je suis partie de chez moi, j’ai rencontré sur le chemin un homme terriblement effrayant. Il a massacré des bandits et a même utilisé une colonne vertébrale en guise de ceinture. Ayant souvent entendu mes parents parlés de Green Arrow, je m’étais dis qu’il s’agissait de ma destination. Là bas j’ai rencontré un humain, Hinata. C’est en conversant avec lui que j’ai découvert mon véritable but. Pouvoir créer une guilde et trouver des compagnons pour accomplir des quêtes ensemble, aider le peuple et rendre notre monde meilleur , dit-elle pleine de conviction et le regard brillant. Voudrais-tu rejoindre ma cause ? Si nous créons une guilde tu auras un logis, on pourra se faire de l’argent et subvenir à nos besoins ! Et puis … Que tu sois voleur ou non, tu m’as l’air tout de même quelqu’un de bien. Même si au début, tu m’as parlé sèchement.

Bon, j'avais posé une simple question et maintenant l'elfe raconte sa vie. Seulement, une chose m'intriguait....Un homme terrifiant? Utiliser la colonne vertébrale d'un de ses victimes comme ceinture? Il y avait vraiment des psychopathes dans ce monde. Ma cape cachait l'expression sur son mon visage. Bon, je compris au moins l'essentiel de la raison pour laquelle l'elfe est loin de chez elle: elle était allée à Green Arrow, rencontré un certain Hinata ce qui lui a permis d'avoir un but dans la vie: rendre le monde meilleur et pour cela faut créer une guilde et trouver des compagnons pour ça. Et en plus, elle profita de me proposer de la suivre. Lorsqu'elle me dit que j'étais quelqu'un de bien, je rougis légèrement. Puis, un corbeau vient se mettre près de l'elfe, en me fixant bizarrement.

- Je t’ai tutoyé. Pardon. Enfin. Après tout, est-ce que ça te dérange ? Bon. On ne vas pas rester là. Veux-tu que je te paie une soirée dans une auberge en ville ? Vu que tu es recherché, si on se pose quelque part … Au bout d’un moment les gardes vont arrêtés les recherches. Ce n’est pas pour un morceau de pain ou autre qu’ils vont placardés les murs avec une esquisse de ton portrait. Peut-être veux tu te poser dans un parc ? Euh. En fait, je viens tout juste d’arriver à Lumïa. Je suis ici pour trouver des informations sur les guildes et quelques histoires à lire. Uhm …

Puis elle se leva et me tendit la main:


-- En tout cas, je suis heureuse que tu ailles un peu mieux.-

Franchement, je ne savais pas quoi faire. Son objectif n'était le mien et je n'y adhérais pas. Pourtant, si j'accepte son offre, je pourrais vivre mieux qu'en simple voleur. Mais, si je devais passer mon temps sur quelque chose que je n'aimais pas, je ne pense pas que je pourrais le supporter. Je sentis que l'herbe médicale faisait son effet, la douleur commençait à partir. Baissant la tête, je lui répondit:

Désolé, je ne peux pas te suivre dans ton but. Je ne ferais qu'attirer des ennuis et ce mode de vie ne me plairait pas....

Puis, je relevais ma tête et prit sa main pour m'aider à me relever. Mais, avant d'être debout:

Neal. C'est comme ça que je m'appelle. Et toi?

Une fois debout, la différence de taille se fit bien voir. Elle était vraiment petite dis-donc. Elle serait-même capable de voir mon sourire sur mon visage, avec les sourcils froncés. Ensuite, pour répondre à ce qu'elle avait dit précédemment, je lui répondis:

Sinon, pour les guildes, peut-être que Lumia n'est pas le bon endroit pour en créer. N'ayant jamais à en créer ou en intégrer, je n'ai aucune information. Maispeut-être qu'à la mairie, tu en trouveras. Je peux t'accompagner vu que tu m'as soigné.


[Je te laisse nous faire aller à la mairie ^^]
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : Anxieuse.
Localisation : ..::Dreamscape::..
Exp : 1688

Messages : 78
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë]

MessageSujet: Re: Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë] Jeu 11 Avr - 7:45
Échec. La première tentative de recrutement était un échec. Il prit sa main et se leva. Grand et mince était la physionomie de ce personnage. Ceci dit, il décida néanmoins d'aider la jeune femme à trouver des informations sur la création de guilde ou comment en intégrer une. Il donna également son nom. Neal. Neal ... Joli. Les petites oreilles de Lin' rougirent un peu. Pourquoi ? Peut-être car il était aimable et qu'il souhaitait tout de même l'aider. D'accord. Vu qu'il était présent et qu'il l'avait remercié, la moindre des choses étaient de lui venir en aide. Même pour se repérer. Elendil croassa et déploya ses ailes pour se balader un peu et se dégourdir. On pouvait apercevoir un sourire se dessiner sur le visage de la jeune fille. Un échec. Pour l'instant. Il est vrai que dès une première rencontre, discuter d'un tel projet peut provoquer peur ou ennui. Cependant elle n'abandonnera pas son but de si tôt. Le seul soucis était qu'elle ne connaissait absolument pas Lumïa. Venant d'arriver aujourd'hui, ce serait difficile de trouver le chemin. Oh et puis après tout, pourquoi pas. Il n'est pas difficile de demander à autrui son chemin. Prenant la patte du jeune homme, marchant doucement pour éviter qu'il ne se fasse mal, Lin' le tira. Calmement. Ils quittèrent tout deux la ruelle sombre et froide. Une fuite qui se termine en rencontre, agréable ? Peut-être. Pour l'instant, Neal semblait beaucoup plus apaisé et moins acerbe que tout à l'heure. Les rayons du soleil vinrent éclairer la peau blafarde de l'elfette. Elendil croassa avec d'autres corbeaux dans le ciel. Le temps se dégageait. Comme le moral. Devenant meilleur et avec plus d'enthousiasme. Linaewen revint sur ses pas, retrouvant la boutique d'herbes médicinales. Quelques panneaux indiquaient des noms de rues. Où était donc la mairie ? Jetant un rapide coup d'oeil, de ses yeux bleus et jaunes en direction de Neal, un bref sourire puis ils empruntèrent une rue sur la droite.

Une grande rue avec beaucoup de marchands. "Il est frais mon poisson, il est frais !" ou encore "Venez vous procurez les pommes d'Asgard ! Elles sont belles mes pommes !". Tous en train de crier et attirer l'attention pour leurs marchandises. Soudain, un marchand l'intéressa. Il était petit et trapu. Surement un nain. C'était une petite étale de bois où était entreposé quelques bijoux. Linaewen possédait déjà un collier à trois rangés avec des plumes. Mais non. Ce qui l'intéressait, c'était ce petit bracelet de cuir avec une inscription, taillé dans de la peau de bête et deux plumes au bout reliés par une lanière de cuir avec deux petites perles. Le nain lui demanda si cela l'intéressait. L'elfette fit des yeux ébahis et hocha de la tête. Il rit. Pourquoi ? Le nain éclata de rire. Puis ne dit plus un mot. Il fit une grimace et lui murmura ces quelques mots "Les elfes sont de trop simplettes créatures pour pouvoir porter ce genre de bijoux". Linaewen était de marbre. Son teint pâlit. Il ne servait à rien de dire quoi que ce soit. De toute manière, le peu d'argent qu'il lui restait, il fallait qu'elle le garde pour dormir dans une auberge cette nuit. Elle s'en alla et laissa le nain s'esclaffer. Quel fils de chien. L'elfe était triste. Le chemin était long. Ne faisant plus attention à ce qui l'entourait, celle ci continuait sa route, sans un mot. Ce monde était moche. Sale. Grotesque et répugnant. Un panneau indiquait la mairie. Nos deux protagonistes allaient donc prendre la ruelle et passèrent devant une immense bâtisse de pierre. Deux colonnes de chaque côté de la porte et un panneau d'affichage où était entreposé quêtes et annonces.

- Bon et bien. C'est ici. Je ne sais pas si ce que je vais trouver dans cet endroit va m'être utile. Tu rentres avec moi ou tu restes là ? Moi j'y vais.

Linaewen poussa la porte du bâtiment de pierre et rentra. C'était une pièce avec des étendards de Lumïa, des panneaux, des étagères remplis de livres et d'objets divers. Il y avait des comptoirs avec quelques personnes bien habillés. Linaewen s'avança et demanda si ils avaient des renseignements sur des guildes. Un homme barbu et assez âgé se présenta et lui indiqua l'étagère avec le numéro et le titre du livre. Linaewen s'avança et regarda la multitude de bouquin. C'était comme une bibliothèque. Trouvant son bonheur, elle se mit sur la pointe des pieds mais n'arrivait pas à atteindre le bouquin. Avec un soupir, la jeune fille tendait le bras. Sans succès.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë]

MessageSujet: Re: Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë] Sam 13 Avr - 6:07
Et c'est ainsi qu'on fit route vers la mairie....Une sorte de mini voyage quoi. Pour ne pas me faire reconnaitre, je cachais mon visage avec mon écharpe qui était en dessous de la cape. Vous devez penser que je suis stupide pour aller à la maison commune de la ville alors que je suis reconnu comme un voleur? Disons que j'ai mes propres raison pour aider cette fille. Je n'avais aucun motif de l'avoir emmené avec moi lorsque j'étais en fuite. Je n'avais fait que suivre mon instinct. Et puis, comme elle est tombée durant le choc, je m'étais dis que les soldats allaient l'écraser. Ces gars étaient du genre insensible, ils s'en fichaient éperdument des civils tant que c'était pour faire respecter l'ordre. D'après mon expérience, on faisait régner l'harmonie dans les royaumes en trompant les citoyens ou on ne leur disant pas toute la vérité. Quand je marchais avec l'elfe et en voyant les habitants de Lumia faire leurs courses tranquilles, je repensais à mon enfance. J'ai vécu dans l'ignorance, ne savant pas que la vie contenait bien des choses plus merveilleuses que les fruits pourries que je volais pour survivre. Avec mes découvertes, j'étais non seulement émerveillée mais j'avais souffert. Souffert de ne pas avoir pu obtenir toutes ces choses auparavant. J'avais honte de mon manque de savoir. Et surtout....la haine que ceux qui possédaient ce choses fabuleuses ne le méritaient pas, non. Ils les avaient volés. A qui? Au peuple. C'était pour cela que j'avais commencé une carrière de voleur. Pour reprendre ce qu'on m'avait pris, même si je n'étais plus retourné à Hagor, là d'où je venais, depuis mes 14 ans. Tous les riches que je croisais.....Ils me répugnent. Pendant qu'ils vivaient dans le luxe et la richesse, les pauvres du bidonville cachés aux yeux des touristes vivaient dans le malheur et la faim. Plus je marchais dans les rues, plus ma colère s'intensifiait. Heureusement que mon visage était caché car sinon j'aurais inquiété l'elfe. En parlant d'elle, elle semblait vouloir un bijou. Un bracelet en cuir. Le marchand était un nain qui lui disait que ce genre d'accessoire ne lui irait pas, un truc du genre. L'elfe avait l'air d'être blessé et s'en alla avec l'air triste. Je regardais le nain qui se moquait d'elle. Quel enfoiré. Il mériterait une bonne leçon. Après quelques temps de marche, nous voici enfin arrivé à la mairie.

- Bon et bien. C'est ici. Je ne sais pas si ce que je vais trouver dans cet endroit va m'être utile. Tu rentres avec moi ou tu restes là ? Moi j'y vais.

J'ai quelque chose à faire en ville, je te retrouve ici.

La mairie était énorme et en or avec des portes immenses et le jardin qui me faisait penser à celui du palais d'Hagor. En voyant l'elfe se rapprochait du bâtiment dorée, des flash back de mon enfance défilait sous les yeux. Le jour où je m'étais introduit dans la résidence du sultan avec d'autres enfants, le moment où il avait décidé de faire de nous des esclaves....C'était en partie à cause de ça que je ne voulais pas accompagner l'elfe. Il y avait des plaies qui ne fallait pas ouvrir. Après que la jeune fille - pas si jeune que ça vu que les êtres de la nature vivaient plus longtemps que les humains - entra dans le bâtiment, je fis demi-tour. En effet, je m'étais fixé un but précis dans cette ville. L'elfe semblait déjà déçue de ne pas avoir trouvé de compagnon pour sa guilde et triste pour ne pas avoir eu ce bijoux. Et elle risquerait d'être encore plus blessée si le maire lui envoyait baladé, ce qui ne m'étonnerait pas. J'avais donc décidé de la faire plaisir. Je marchais dans les rues de la ville encore une fois, seule. Je vis qu'un passant avait mis ses joyaux dans sa poche droite. Une bonne cible. Je me déplaçais vers sa direction et faisait exprès de l'avoir percuté involontairement cet homme en volant discrètement tous ses joyaux. Avec ma cape, c'était facile à cacher. En m'excusant auprès du riche, je continuais ma route, comptant ma richesse. Suffisant pour acheter le bracelet plus une chambre pour deux à l’hôtel. Ensuite, je vais jusqu'à ce stand de bijoux, revoyant à nouveau le nain.

Encore vous? me dit le nain. Vous tenez vraiment à ce bijoux ou quoi?

Combien il coûte? J'ai de quoi payé.


Hmmmm 60 Joyaux.

Vous vous foutez de moi? J'accepte de vous payez 15 Joyaux, à prendre ou à laisser.

Alors je vous le laisse! C'est 60 ou rien!

Vous n'avez pas l'air de comprendre....Je baissais mon écharpe, le regardais bien droit dans les yeux en posant un genoux sur le sol et levait un doigt qui se trouvait caché dans ma cape, mais je laisse le nain pouvoir le voir, avec une petite flamme fait par ma magie au dessus de mon index, je veux ce bracelet et je serais prêt à tout pour l'avoir. Soit c'est 15 joyaux, soit c'est votre stand brûler par le feu.

Le marchand avait l'air de comprendre et le deal put être fait. Heureusement pour moi d'ailleurs, car je ne voulais pas m'attirer des ennuis pour un simple accessoire. Et puis, pourquoi les filles étaient si intéressées par les bijoux? Cela ne servait à rien. Remettant mon écharpe sur mon visage, je marchais tranquillement vers la mairie, en espérant tout de même que l'elfe avait pu réussir à obtenir des informations. L'attendant à l'extérieur, j'attendis qu'elle sorte afin de lui offrir le cadeau.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : Anxieuse.
Localisation : ..::Dreamscape::..
Exp : 1688

Messages : 78
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë]

MessageSujet: Re: Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë] Dim 14 Avr - 1:48
Dépitée. Ne pas pouvoir prendre le livre convoité à cause de sa taille était une chose qui rendit mal à l'aise l'elfette. Soudain, elle décida d'aller voir l'homme barbu qui lui avait conseillé quel livre prendre. Il lui demanda de demander à quelqu'un d'autre et de ne pas l'importuner pour ce genre de futilité. Elle se tourna et vit une jeune femme, plutôt dans la fleur de l'âge avec de beaux cheveux blonds et un air angélique. Sautillant gaiement vers cette demoiselle, Lin' lui expliqua ce dont elle avait besoin. La jeune femme lui prêta un escabeau de bois qui se trouvait derrière le comptoir et lui dit de le rapporter une fois qu'elle aura trouvé ce qu'elle cherchait. Prenant les devants, la dame aux plumes était ravie de pouvoir enfin attraper ce bouquin. C'était assez étrange comme sensation. Comme si elle était épié. Dans un tel endroit, aussi beau et somptueux tout le monde pouvait avoir un oeil sur vous. Après tout, ses vêtements et ses petites oreilles pointues n'étaient guère visible en ces lieux. Il faut dire qu'elle n'avait même pas encore rencontrer d'elfe dans la cité, pour le moment. Arrivée devant l'étagère rempli de livres, elle chercha du regard le titre et la couverture. Quelques minutes passèrent jusqu'à ce qu'elle l'aperçut. Plaçant l'escabeau sur le sol et grimpant, elle pouvait enfin toucher du bout des doigts et le prendre dans sa main. Il avait une couverture verte et écrit en lettres d'or "Guilde et voyage". Cela semblait être un vrai roman. La jeune fille ne pouvait pas le lire ici. Cela prendrait trop de temps et décida de l'emprunter. Retournant au comptoir avec son livre à la main et le petit escabeau dans l'autre, Linaewen demanda à lire ce livre plus tard et le rendre en temps voulu. Elle signa donc des papiers et rendit l'escabeau aux propriétaires. Celle-ci espéra qu'elle aura toutes les informations dont elle aura besoin.

[...]
Retournant d'un pas léger vers la sortie, elle jeta un dernier coup d'oeil. Cette sensation était encore là. Des yeux observant les moindres faits et gestes. On pourrait presque sentir son souffle et un sourire sarcastique se dessiner sur le visage de cette personne. Homme ou femme ? Peut-être même créature. Qu'était-ce donc ? Rien. Ou bien simplement le fruit de l'imagination de Linaewen. C'est avec un haussement d'épaule et en sifflotant que la jeune femme ouvrit la porte et vit le jeune homme, Neal. Il était de dos, sa cape flottait au rythme du vent. Des personnes étaient de plus en plus présente, venant et ressortant de la mairie. Doucement l'elfette s'approcha de celui qui l'avait accompagné et lui fit un "bouh!". C'est alors qu'il se retourna. Linaewen avait un grand sourire et gardait entre les bras son livre.

- Je l'ai trouvé. On m'a laissé me débrouiller pour l'obtenir mais je suis ravie. Je vais pouvoir feuilleter tout ça plus tard. Qu'as-tu fait en attendant ? Regarde le titre "Guilde et voyage". Tu es certain que ma proposition ne te dit toujours rien ? Si ça se trouve, je deviendrai une grande maître de guilde et je serai reconnue à travers Midgard avec mes futurs compagnons ! dit-elle pleine de joie et avec fermeté. Le poing serré pour accroître sa certitude. Elle eut un petit rire.

(hrp: Désolée je ne savais pas quoi faire d'autre >.<)
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë]

MessageSujet: Re: Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë] Dim 14 Avr - 6:09
J'attendais patiemment l'elfe en restant devant le jardin de la mairie. Les allers et venus des habitants augmentèrent. Un petit garçon me fixait d'un air intrigué, en attendant que sa mère revienne. Lorsqu'elle le fut, l'enfant me pointait du doigt en disant à sa daronne que j'étais bizarre. Personnellement, je n'étais pas touché par cette remarque enfantin, mais c'était plutôt la réaction de la femme qui me marqua. Lorsqu'elle me vit, elle prit la main de son fils et lui disait de ne pas s'approcher de ce genre de personne. J'avoue qu'il fallait rester sur ses gardes quand il s'agissait d'un homme masqué, dont on ne pouvait voir son visage....Mais, ce comportement m'avait rappelé mon enfance. Quand les gamins voulaient jouer avec moi, leurs parents les en empêchaient disant que j'étais dangereux pour eux, comme si j'étais un monstre. A l'époque, cela m'avait marqué. Parfois, il m'arrivait de me blesser physiquement à cause d'une souffrance psychologique, pleurant devant la tombe de ma défunte mère.... Je repris mes esprits lorsqu'un "bouh" apparu derrière moi. C'était l'elfe.

Alors, tu as eu ce que tu voulais? Lui demandais-je.

- Je l'ai trouvé. On m'a laissé me débrouiller pour l'obtenir mais je suis ravie. Je vais pouvoir feuilleter tout ça plus tard. Qu'as-tu fait en attendant ? Regarde le titre "Guilde et voyage". Tu es certain que ma proposition ne te dit toujours rien ? Si ça se trouve, je deviendrai une grande maître de guilde et je serai reconnue à travers Midgard avec mes futurs compagnons ! dit-elle pleine de joie et avec fermeté. Le poing serré pour accroître sa certitude. Elle eut un petit rire.

Je suis ravie de ta proposition, mais être reconnue pour faire le bien n'est pas vraiment mon genre, dis-je avec un air un peu gêné....Même si mon écharpe cachait mon visage. Au fait, tient, c'est pour toi, continuais-je avec un air décontracté en lui tendant le bracelet qu'elle voulait. Tu voulais l'avoir, non? Je ne l'ai pas volé cette fois.

Cependant, cette elfe était vraiment géniale. Elle était déterminée à vouloir créer une guilde et je pouvais voir directement dans ses yeux qu'elle fera tout pour arriver à réaliser ses rêves. Je l'enviais un peu, car je n'avais vraiment pas d'ambition. Je vivais juste comme ça, cherchant comment manger ou vivre. Depuis que cette vie là avait commencé, j'avais pris l'habitude de dormir à la belle étoile, à voyager à pied...Tout ça tout seul. A cause de ma réputation et de mes actions, je risquais d'être une plaie pour mes partenaires, pour ça que je ne cherche pas à intégrer de guilde. En parlant de ça, le fait qu'on l'avait laissé se débrouiller toute seule n'était pas sympa auprès de la mairie. Dans mes oreilles, cela s'entendait comme "débrouille-toi, tu nous dérange". Je pense qui vaut mieux pour l'elfe de ne pas rester seule. Ce qui me faisait penser qu'elle avait parlé d'un homme terrifiant. Et si elle le revoie de nouveau et que cet étrange inconnu l'attaque? Dans ce genre de monde, plus on a d'information, mieux c'est pour survivre et ne pas se faire tuer. C'est pour cela que j'attendais qu'elle fini de se réjouir pour lui demander:

Dis moi, tu peux me parler de cet homme terrifiant? Tu sais, celui qui a massacré les bandits en se servant d'une colonne vertébrale en guise de ceinture? A quoi il ressemble et comment tu l'as rencontré? Tu peux te retrouver en danger si tu l'as rencontré et que tu es encore en vie....
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : Anxieuse.
Localisation : ..::Dreamscape::..
Exp : 1688

Messages : 78
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë]

MessageSujet: Re: Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë] Dim 14 Avr - 9:38
Des yeux grands ouverts. Un cadeau. Neal sortait de sa main, l'ouvrant petit à petit pour faire apparaître le bijou dont elle rêvait tout à l'heure. Aucun mot. Simplement là, bouche bée, la jeune femme posa sa main sur celle de son ami et lui prit le bracelet. Le plaçant sur son poignet, les lanières bien serrées puis elle le regarda avec envie. C'était la première fois qu'une personne en dehors de son cercle familial lui offre quelque chose. C'était une preuve évidente qu'au final, Neal était quelqu'un de très gentil et généreux. Poussant un petit cri de joie, elle lui sauta dans les bras et l'embrassa sur la joue. "Merci merci merci merci ..." dit-elle plusieurs fois d'affilée. Puis elle laissa Neal respiré. Le visage tout rouge, la jeune femme était pleine de joie et son regard exprimait le bonheur. Pour une si petite chose, cela avait énormément d'importance. Pour Linaewen c'était le début d'une amitié qui se tissait entre nos deux protagonistes. Elle rajouta comment Neal avait pu obtenir ce bracelet auprès du nain qui semblait peu joviale. Peu après, il lui posa une question. Il avait un ton plus grave et un air sérieux:

Neal - Dis moi, tu peux me parler de cet homme terrifiant? Tu sais, celui qui a massacré les bandits en se servant d'une colonne vertébrale en guise de ceinture? A quoi il ressemble et comment tu l'as rencontré? Tu peux te retrouver en danger si tu l'as rencontré et que tu es encore en vie....

C'est vrai. Désormais que Lin' avait eu un avant goût de ce qu'était vraiment le monde d'aujourd'hui et ces psychopathes qui trainaient dans les quartiers et même en pleine forêt, rien n’était sûr. On ne pouvait compter que sur soi ou sur son talent. Ce n’était plus la vie douce et paisible dans lequel l’elfette vivait. A présent, c’était un monde grouillant de gens assoiffés de sang, de vengeance et de gloire. Un monde où seul les armes et la maitrise étaient les atouts pour vaincre. Prenant une profonde inspiration, la jeune femme prit le bras de Neal et ils allèrent s’asseoir sur un banc, en dessous d’un arbre. Peu de personne s’aventurait à moins de quelques pas d’eux. Ils étaient tranquilles pour converser. Plaçant le livre dans son baluchon, Linaewen prit un ton calme et s’exprima.

- Sven. Sven Tveskoeg. Un barbare, si tu veux mon avis. Un incroyable et effrayant barbare. Vêtu de noir, son heaume en acier ne laissait qu’apercevoir son regard. Froid. Glacial. Il n’avait aucune pitié pour ses ennemis. Les prenant par derrière ou par devant et d’un revers de lame, « couic ». Tête tranchée, membres découpées, arrachant de sa poigne ferme des os. On pouvait entendre le craquement. Et les hurlements d’agonie. Ce n’était vraiment pas beau à voir. Rien que d’en reparler, j’ai mal à l’estomac. Comment peut-on agir de cette façon ? Il aura au moins sauvé la gente Dame qui allait se faire violer par un de ces bandits. Quel monde pitoyable.

Linaewen inspira un grand coup et relâcha toute la pression qu’elle avait. Finalement, ces quelques jours auront été bouleversant pour la petite dame aux plumes qui avait déjà bien vécut. Il faut dire qu’en 84 années, il ne s’était pas passé de choses extraordinaires. Et pile en sortant de la maison, il lui est arrivé bien des aventures et de l’action. C’est peut être pour ça que notre archère avait trouvé enfin son but dans l’action et la justice. L’honneur était au rendez-vous et elle serait prête à tout donner à fond, trouver des compagnons et monter sa propre guilde. Le livre en possession, il ne manquerait plus qu’à se poser dans une auberge et lire une bonne partie puis dormir. Elendil revint de son escapade journalière et se posa non loin de l’elfe. Celle-ci lui fit un clin d’œil et retourna son visage en direction de Neal. Ses yeux étaient brillants. Alors comme ça, le jeune homme était inquiet ?

- Pourquoi cette question ? Tu sais, après nous avons pris la charrette ensemble pour aller jusqu’à Green Arrow. Il voulait justement venir à Lumïa mais je ne l’ai pas croisé. Je ne sais pas si je peux dire « heureusement ». Il est d’une telle force ! Cependant c’est un homme de marbre. N’éprouvant pas de sentiment, semblerait-il. Que comptes-tu faire ? Je vais surement chercher une auberge pour me reposer. Je ne sais pas quelle heure il est. Il doit être le goûter. Uhm … est-ce que prendre un verre t’intéresserait ? dit-elle en posant un doigt en dessous son menton.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë]

MessageSujet: Re: Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë] Dim 28 Avr - 0:48
L'elfe avait l'air d'être contente de mon cadeau. Elle était même surprise - enfin elle me semblait comme ça - de mon intention. Elle me remercia en se jetant sur moi et en m'embrassant sur la joue. J'étais choqué de sa réaction. Je me débattais pour prendre son corps afin de la poser sur le sol, car je n'aime pas vraiment qu'on me saute dessus comme ça. Elle est vraiment énergétique, cette elfe. Comme si elle n'a pas l'habitude d'avoir des cadeaux. En même temps, d'après ces dires, elle avait vécu dans la forêt Lysa avec ses parents. Elle ne devait pas avoir beaucoup d'ami alors. Elle n'avait pas eu une vie facile alors. Je lui posai alors la question sur l'homme qu'elle avait rencontré. Elle semblait avoir peur. Elle m'emmena vers un banc où on s'assit tous les deux et se mit à me répondre avec un ton calme.

- Sven. Sven Tveskoeg. Un barbare, si tu veux mon avis. Un incroyable et effrayant barbare. Vêtu de noir, son heaume en acier ne laissait qu’apercevoir son regard. Froid. Glacial. Il n’avait aucune pitié pour ses ennemis. Les prenant par derrière ou par devant et d’un revers de lame, « couic ». Tête tranchée, membres découpées, arrachant de sa poigne ferme des os. On pouvait entendre le craquement. Et les hurlements d’agonie. Ce n’était vraiment pas beau à voir. Rien que d’en j’ai mal à l’estomac. Comment peut-on agir de cette façon ? Il aura au moins sauvé la gente Dame qui allait se faire violer par un de ces bandits. Quel monde pitoyable.

Le nom de ce "barbare" ne me disait rien, mais vu sa description, il était très dangereux. Le genre de type qui aime tuer et préfère le faire vite plutôt que s'amuser avec ses proies. Aussi...Cette "gente Dame", ça serait l'elfe? Ou une autre personne? En tout cas, ce Sven a fait une bonne action. Mais, était-ce volontaire ou une coïncidence? Et vu la réaction de l'elfe, c'était la première fois qu'elle voyait que le monde extérieur de sa maison était horrible. Je vivais déjà dans la misère et c'était vers mes 12 ans que j'avais pu constater cela. On vit dans l'inégalité et les gens ne peuvent que l'accepter et fermer les yeux sur les mauvais côtés. C'était ce que je déteste le plus.

- Pourquoi cette question ? Tu sais, après nous avons pris la charrette ensemble pour aller jusqu’à Green Arrow. Il voulait justement venir à Lumïa mais je ne l’ai pas croisé. Je ne sais pas si je peux dire « heureusement ». Il est d’une telle force ! Cependant c’est un homme de marbre. N’éprouvant pas de sentiment, semblerait-il. Que comptes-tu faire ? Je vais surement chercher une auberge pour me reposer. Je ne sais pas quelle heure il est. Il doit être le goûter. Uhm … est-ce que prendre un verre t’intéresserait ? dit-elle en posant un doigt en dessous son menton.

Un homme sans émotion....Alors, il ne ressent rien en tuant des gens. Donc, il ne trouve pas ça horrible d'assassiner comme il le fait. Sans sentiment, le bien et le mal n'a aucune importante. Pourtant, les êtres de ce type font plus le mal que le bien. Comme si le "bien" n'existe pas, qui nous l'est imposé par les autres. Enfin, je m'en fous un peu donc laissons tombé. Sinon, je réfléchis à sa proposition.


Moi? Je pense quitter la ville. Il ne vaut mieux pas que je me fasse remarquer davantage. Je reviendrais quand les gardes m'auront oubliés, ce qui semble improbable, mais heureusement pour moi qu'ils ne savent pas qui je suis. Mais, je peux t'accompagner à l'auberge si tu le souhaite.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : Anxieuse.
Localisation : ..::Dreamscape::..
Exp : 1688

Messages : 78
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë]

MessageSujet: Re: Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë] Dim 12 Mai - 8:29
Linaewen se sentit un peu triste en entendant les dernières paroles de son ami. Neal avait à faire et il est vrai qu'une petite escapade en dehors de cette ville serait le mieux pour lui. Il était débrouillard et généreux. Le bracelet qu'elle avait autour du poignet serait la marque de cette amitié naissante. En tout cas, elle espérait pouvoir le revoir rapidement après cette fameuse journée au sein de Lumïa. Au final, peut-être valait-il mieux partir directement à la recherche de l'auberge. Assit sur ce banc, elle s'approcha doucement et fit un baiser furtif sur la joue de cette étrange personne. Avec un petit clin d’œil, elle lui chuchota à l’oreille ces quelques mots.

- J’irai seule. Pars. Néanmoins, ne m’oublie pas. J’espère un jour te revoir.

Lin’ se leva d’un bond, les mains derrière le dos. Ses cheveux blancs suivant son rythme. Ses petits grelots orangés firent leur bruit cristallin. Heureuse d’avoir rencontré quelqu’un comme lui, au final, le monde n’était pas si moche. La demoiselle se retira, laissant une main en l’air en guise d’adieu. Les habitants de Lumïa étaient nombreux en cette belle journée. Le soleil radieux et les sourires sur ces visages inconnus rendaient l’atmosphère plus sainte qu’à l’origine de son arrivé. Linaewen aurait voulu en apprendre plus sur ce jeune homme, mais rien n’était perdu. D’ailleurs, l’archère avait même tout son temps. Ces rencontres la formaient. Ses envies et son désir de créer une guilde au service du bien était tout simplement ce qui la retenait.

Une pensée vint effleurer son esprit. Celle de ses parents, restés dans la forêt autour de Green Arrow. Elle décida de partir dans une boutique acheter quelques parchemins bas prix et les garda à la main. Elendil suivait le parcours de la jeune femme, de ses yeux noirs, a quelques mètres au dessus de la tête de la jeune femme. Tout n’était pas perdu. De plus, il fallait qu’elle lise le livre. Linaewen le rendrait dans quelques temps, une fois qu’elle aura tout terminé et tout lu. L’aide de ce livre pour la création de sa future guilde était un bon support. La demoiselle chercha alors une auberge. Soudain, le visage de Neal apparut parmi la foule dans la rue qu’elle empruntait. Il devait chercher la sortie. Voilà. C’était la fin. La fin de cette rencontre. Y-aura-t-il un futur entre ces deux personnages ? Se retrouveront-ils ? Lin’ pensait à ces livres où les personnages étaient de courageux aventuriers et affrontaient dragons et péripéties. Ils étaient les héros d’une Histoire et leur amitié n’en était que plus forte. C’est le charisme des personnages qui rendait l’histoire palpitante. La jeune femme soupira et demanda à son corbeau de rester tranquille tandis qu’elle cherchait l’auberge. A la fin de la rue pierreuse, quelques maisons en bois avec un étendoir à linge au dessus, des gens se saluant et un marchant qui vendait des babioles. Un écriteau. Lin s’avança et découvrit l’auberge. Entrant d’un pas assuré, la demoiselle referma la porte et s’inclina légèrement pour saluer l’aubergiste et les quelques personnes assissent autour d’une table, sirotant une bière.

- Vous désirez ? déclara l'aubergiste, un verre à la main.
- Une chambre pour deux ou trois jours. Puis-je vous régler à la fin de ce délai ?
- Pour sur. Pas de soucis sauf si vous faites du grabuge. Ma femme va vous donnez la clé et vous indiquez le chemin.
- Merci beaucoup.

C’est ainsi que la femme de l’aubergiste, une femme rondelette et les cheveux roux, une tenue assez décontracté vint la voir avec une clé à la main. La donnant à la jeune femme, celle-ci lui indiqua de prendre les escaliers et de prendre la porte sur sa droite. Linaewen la remercia et alla directement s’installer dans sa chambre. Avant d’emprunter les escaliers, l’aubergiste lui indiqua que si elle désirait boire ou manger, elle pouvait descendre et commander. Avec un geste d’approbation, l’elfe continua à grimper les marches et s’arrêta devant la porte où le nombre « 02 » était placardé. Insérant la clé, ouvrant la porte, elle découvrit une petite pièce avec un lit et quelques couvertures, une petite table avec une chaise en bois et un encrier. Une lampe à huile pour la nuit et une fenêtre donnant vu sur la rue et le ciel. Refermant la porte, l’archère posa ses affaires, sa cape et son écharpe sur la chaise puis ouvrit la fenêtre pour qu’Elendil puisse se poser. Un petit croassement de contentement. Lin prit le livre, s’asseya sur le lit et se mit à le livre.

- Alors commençons. Chapitre 1, les premières aventures …
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë]

MessageSujet: Re: Fuite et Rencontre [Pv Linaewen Elenwë]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» La fuite du tyran
» Haïti : fuite des cerveaux la plus élevée au monde
» Fuite glaciale
» Linaewen Chantdoiseau [Barde]
» La fuite du cheval ailé (Solo ou Duo, Jeu)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Midgard ] - Terres des hommes :: Lumïa-