" Invité "
avatar
Who am i !

Un congé forcé [PV Meian]

MessageSujet: Un congé forcé [PV Meian] Mer 24 Avr - 3:51
D'une humeur morose, Sellia donnait des coups de petits dans tout ce qui pouvait croiser son chemin. Sourcils froncés et bras croisés, elle avançait dans les rues d'Alcombord en jurant à, voix haute. En la voyant, les passants eurent vite le réflexe de s'écarter afin de ne pas subir un de ses coups, sauf les plus téméraires qui finissaient avec un joli bleu. Il y avait des jours comme ça où elle ne pouvait pas s'empêcher de faire sa râleuse et d'en faire profiter tout le monde sans vraiment aucune raison. Mais là, elle en avait une bonne, une très bonne même ! La mer n'était pas praticable à cause de ce foutu serpent bizarre qui avait décidé de faire des siennes ! Rien qu'en y pensant, la jeune pirate grinça des dents et accélérait le pas. Elle s'était prévue une semaine de pillage en plus mais ce reptile avait décidé de se mettre en travers de ses plans, c'était vraiment injuste. Sa bourse lui semblait vide, bien qu'elle était déjà bien volumineuse. Que voulez-vous, l'argent, elle n'en a jamais assez !

Arrivé au port, Seilla observa les nuages noirs qui s'étendaient à l'horizon, où se trouvait l'océan. Elle aurait vraiment bien aimé naviguer aujourd'hui, d'autant plus que le vent semblait assez bon malgré les quelques bourrasques provenant de la tempête mais elle n'était pas suicidaire non plus. La connaissant, elle avait beaucoup de chance de finir par tomber nez à nez face à ce serpent et ce n'était pas vraiment dans ses plans. Courageuse, elle l'était mais les missions suicide, ce n'était pas pour elle. C'est en soupirant qu'elle s’essaya au bout d'un des ponton du port et jeta un coup d'oeil à son bateau. Enfin, sa barque plutôt. Il n'avait qu'un seul petit mat avec une vieille voile usée et il y manquait cruellement d'espace. Elle se demandait même si deux personnes pouvaient rentrer là-dedans. Bah, après tout, elle n'avait pas besoin de coéquipiers ! Agir seule était sa spécialité et puis, aucun autre pirate ne serait d'accord pour voler d'autre pirates.

Balançant ses jambes, qui pendaient au-dessus de l'eau, elle profita de l'air frais en oubliant vite sa rancœur. Alcombord était vraiment un petit paradis à ses yeux. Il y avait tout ce qu'il fallait ! En plus, elle connaissait presque tout le monde, comme si tous les habitants étaient sa famille. Un sourire s'étira sur ses lèvres à l'évocation de ces douces pensées et elle commença à chantonner une comptine de la région. Ça lui plaisait de chanter de temps à autre quand elle se sentait bien. En la voyant comme ça, on se serait presque demander si elle avait vraiment passé le cape de la majorité. Ce serait plutôt des gamins que l'on croiserait près du port, les jambes dans le vide, un sourire niais aux lèvres d'où s'émanerait un chant complètement faux accompagné de paroles gnangnans. Elle se fichait pas mal de comment elle pourrait être vue. Elle n'allait tout de même pas changer d'attitude pour le bon plaisir des autres ou pour ce donner une certaine image ! Non non, jamais de la vie. Elle tenait à sa personnalité, à ses habitudes et à ses mimiques. Rester sois-même était essentiel après tout.

Des voix parvinrent à ses oreilles et ellz tourna légèrement la tête pour en trouver l'origine. C'était un groupe de gros gaillards, assis sur des caisses à marchandises, qui parlaient tous d'une voix forte et résonnante. Certaines femmes à la place de Sellia auraient pu avoir peur mais pas elle. Connaissant les hommes du coin, elle savait qu'ils étaient, pour la plupart, doux comme des agneaux sous leur musculature imposante. Et oui, il ne faut jamais se fier aux apparences ! Néanmoins, elle ne se souvenait pas avoir vu ces types auparavant. Haussant les épaules, elle reporta son attention sur la mer, jugeant qu'il n'y avait aucuns dangers. Au pire des cas, elle savait parfaitement se défendre.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un congé forcé [PV Meian]

MessageSujet: Re: Un congé forcé [PV Meian] Mer 24 Avr - 4:59
    Un long et désagréable frémissement te parcouru le dos. Pourtant, aujourd'hui tout allait bien. Le temps battait son plein, grand ciel bleu évidé de tout nuage, un soleil de plomb, et une mer plate sillonnée d'un léger vent marin. Pourtant, aucun bateau n'arrivait, aucun ne partait. Ici à Alcombord, on vit de la pêche, on survie de la pénurie, et on connaît la piraterie, quelle soit bon-enfant ou pas.

    Tu avais passé la matinée à essayer de négocier des poissons pour un prix raisonnable. Mais la plupart des pêcheurs râlaient de cette rumeur sur le serpent géant. D'autres encore avaient décidé de vendre au prix fort, car leurs stock s'épuisaient, mais la bête demeurait. Impossible donc de trouver bien plus que quelques poissons exotiques et crustacés du coin.

    De retour au stand ou tu avais enfin réussi à trouver un job, tu fis part de tes maigres trouvailles à ton supérieur. Quelques insultes et crachats plus tard, il t'avait laissée seule dans la ferme intention de faire marcher ses relations. Au fond ce vieux bougre n'était pas bien méchant, il n'aimait juste pas qu'on prenne son marché de haut alors qu'il exerçait depuis son plus jeune âge. Peut-être aussi qu'il n'aimait pas le fait qu'on te prenne de haut, car tu es jeune et encore trop fraîche dans ce métier pour exiger tout de suite du respect de la part de tes fournisseurs.



    Quelques jours plus tard, le port était sans dessus dessous. Des affiches avaient étés placardées de partout sur les murs de la cité, avec en gros plan un dessin quelque peu narratif d'une bête dont le nom en ferait fuir plus d'un.

    Le marché était devenu instable, même ton patron n'arrivait presque plus à trouver de la matière à vendre. Lui non plus ne pouvait plus pêcher, son âge certain et son acuité en baisse auraient fait de lui une proie de goût pour des vagues trop sauvages.

    La météo s'était métamorphosée, le ciel au loin était aussi noir que de l'encre, se liant à la perfection avec une mer de la même couleur.

    Les superstitieux ne mirent pas longtemps à débarquer avec leurs prédictions à la noix, chacune de leurs paroles était dénuée de sens et d'humanité, ce qui affolait en plus les foules. Nombres de pirates colossaux se mirent à piller ce qu'ils avaient à porté de main : les marchés. D'autres encore se croyaient vaillants et partaient « au front » sans jamais en revenir. Certains subissaient les prédictions d'hérétiques :

    La mode était venue de faire croire aux marins désespérés qu'il y avait un remède à leur peine. Un certain antidote : le poisson cyrogue, qui n'était rien de plus qu'une anguille colorée d'artifices. Les enchanteurs affirmaient qu'avec un poisson en offrande au dieu en colère, apaiserait ainsi sa fureur et qu'il laisserait le navire passer. Foutaises, ces balivernes te révoltaient.

    - Mais puisque je vous dis que ce n'est rien de plus qu'une anguille avariée ! Vous ne sentez pas cette odeur ?! Ne croyez pas ces mensonges, vous courrez à votre perte !

    Ta voix se voulu enrouée, criarde. Cela faisait maintenant une demie-heure que tu rattrapais chacune des personnes qui brandissaient la perle rare en trophée.Cette-fois ci, tu étais arrivée in-extrémis vers un groupe de colosses qui t'avaient derechef dévisagée.

    - Pour qui elle se prend la gonzesse là ! T'es qui pour nous parler ? Avait renchérit derechef un des gaillards.

    - Je suis une commerçante ici ! Et vous marins ! Et vous ne reconnaissez même pas le poissons que vous tenez dans vos mains !

    L'un d'entre eux avait craché une chose gluante non identifiée dans l'eau déjà nauséeuse du port. Il s'était approché, les épaules tendues, faisant craquer une masse lui servant de bras. Son air menaçant ne te rassura pas.

    - Hey... doucement, je le disais en temps que conseil, rien de plus...

    Tu reculais petit à petit, jusqu'à te retrouver au bord d'un des multiples pontons, juste à côté d'une jeune femme qui y était assise.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un congé forcé [PV Meian]

MessageSujet: Re: Un congé forcé [PV Meian] Mer 24 Avr - 6:09
Un certain grabuge commençait à prendre forme derrière le jeune pirate qui se retourna pour voir ce qu'il se passait. Un gaillard du groupe se tenait en face d'une femme, à l'entrée du ponton, et cette dernière s'attelait à prendre de la distance avec ce mastodonte. Elle avait certainement dû dire quelque chose qui ne leur avait pas plu. Les hommes sont tellement sensibles ! Sellia reporta son attention sur la femme qui s'était maintenant arrêter à côté d'elle et constatait qu'elle n'était franchement pas taillée pour la baston. Elle avait des cheveux roses, chose qui surpris la rebelle, ainsi qu'une carrure très menue. Ne pouvant distinguer son visage d'où elle était, Sellia se releva en soupirant légèrement. L'issue du potentiel combat lui était déjà connue. Avec un sourire aux lèvres, elle tapota gentiment le dos de l'inconnue.

- Besoin d'aide peut-être ?

Sa question n'en était pas tellement une dans le fond, puisqu'elle agira quelque soit le choix de la femme. Et oui, toujours aussi serviable cette petite Sellia ! Son regard se posa sur le gros costaud qui s'était rapproché, accompagné de sa petite bande où ils affichaient tous un sourire quelque peu sadique.

- Non mais je rêve ! Tu compte la défendre, gamine ? lança l'ogre, qui frappa du poing la paume de sa main
- Je ne vais pas non plus laisser des idiots se permettre de faire n'importe quoi répliqua la jeune pirate en haussant les épaules, pour bien montrer que la situation ne lui faisait pas peur du tout.

Les hommes commencèrent à rire comme des animaux et Sellia en profitant pour examiner le terrain. Ils étaient quatre au total, ça ne devrait pas être très difficile de les éliminer. Le premier serait un véritable jeu d'enfant. Elle n'aura qu'à lui planter sa dague dans l'épaule pendant que sa jambe se chargera de lui faire perdre l'équilibre et, qu'avec un peu de chance, il finira dans l'eau. Elle foncerait ensuite sur le reste de la bande avec une vitesse inouïe et dont elle esquivera les coups avec souplesse. Elle continuera ce petit jeu jusqu'à ce qu'ils s’essoufflent et là, elle les mettra à terre un par un, en jouant plus de ses poings.

L'hilarité étant passée, le colosse fonça sur les deux jeunes femmes d'une lenteur inimaginable et Sellia ne pus retenir un bâillement tellement le spectacle était pitoyable. Une fois que l'homme se trouva à bonne distance, elle se rua sur lui et, avant qu'il ne pu faire le moindre gestes, il se retrouva avec une plaie assez profonde à l'épaule gauche tandis qu'il s'écroulait au bord du ponton. Dans un parfait enchaînement, la jeune pirate se retrouva près des autres gaillards, à esquiver leurs coups sans difficulté. Comme prévu, ils finirent par faiblir et Sellia en profita pour les mettre K.O après plusieurs coups de poings. Frottant ses mains comme lorsque l'on terminait une tâche des plus simples, elle se retourna vers l'inconnue, sourire aux lèvres.

- Je pense qu'ils ont eut leur compte ! lança-t-elle de sa voix claire et enjouée.

Alors qu'elle s'avançait vers celle qu'elle venait de sauver, un des hommes se redressa avec peine et donna un puissant coup dans le dos à notre sauveuse du jour. Cette dernière ne pu que s'écrouler sur le ventre sous la puissance du choc mais roula rapidement sur le dos pour voir son adversaire. Elle n'avait pas du tout penser à cette possibilité. Preuve qu'elle n'était pas assez réfléchie. Il s’apprêtait à frapper de nouveau et, bien que très rapide, elle n'arriverait pas à esquiver le coup. Seule solution : encaisser. Plaçant ses bras au-dessus de sa tête en guise de protection, elle sera les dents, se préparant à la futur douleur.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un congé forcé [PV Meian]

MessageSujet: Re: Un congé forcé [PV Meian] Mer 24 Avr - 6:57

    - Waaaaah

    Tes yeux se remplirent d'étoiles devant l'alégresse dont faisait preuve une jeune inconnue. A en juger par sa tenue, celle-ci devait sûrement être une des nombreuses pirates coincés à port à cause du phénomène. Elle t'avais regardé avec un regard rieur, demandant aussi si tu étais en peine. Tu n'avais même pas eu le temps de lui répondre que déjà elle dansait avec les lourdaux de manière presque comique : Aucun d'entre eux ne parvenaient à la prédire, ses mouvements étaient bien trop lestes et furtifs pour qu'ils puissent les parrer, voire même les éviter. Cela donna à la jeune femme un avantage certain, et elle les retourna en moins de temps qu'il n'en fallut pour le dire.

    Les 4 terribles au sol, la demoiselle se tourna vers toi et sembla crier victoire. Tu étais prête à fêter ça avec elle, mais celle-ci fut projetée en avant sans que tu ne puisses rien faire. La voilà désarmée et en mauvaise posture, face à une attaque qui ne l'épargnerait sûrement pas.

    Que faire ? Tu n'étais censée être qu'une pauvre marchande débarquée quelques semaines auparavant. Tu ne parlais à personne de tes quelques « capacités » relevant de ta magie naturelle. Or la santé, peut-être même la vie d'une inconnue qui avait volé à ton secours sans broncher était en jeu.

    Un léger soupir retentit alors que tu t'interposais entre le gaillard et la jeune pirate. On ne voyait rien de spécial, pourtant, une étrange aura se fit ressentir. Le coup du baroudeur fut stoppé net dans son élan sans que tu daignes faire un mouvement. Quelque peu ahuri, il retenta sa chance. Même résultat. Pas moyen de te toucher, comme si entre toi et lui se dressait un mur invisible.

    - Va-t-en donc ! Tu n'arriveras à rien ici

    Ta voix se voulu petite et discrète, comme si tu voulais que personne ne remarque ton artifice. Mais le gueulard queulait toujours, et il n'allait pas tarder à rameuter tout le port autour de cette querelle déraisonnable. Fermant un œil, tu lanças ton poing en direction de la patate qui servait de nez à l'inconnu. Surpris, il eut un petit moment d'absence, quelque peu sonné.

    C'était ta chance.. Tu saisis le poignet de la jeune femme et l'entraîna au plus vite possible dans une ruelle tellement étroite que deux personnes ne pourraient s'y tenir côté à côté. Un stand délaissé te servit de cachette, accroupie, toujours main dans la main avec cette jeune pirate...
    Tu chuchota :

    - On reste cachées un moment ?

    Une question un peu idiote vu que tu t'étais déjà jetée dans ta précieuse planque, un petit sourire affiché en coin.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un congé forcé [PV Meian]

MessageSujet: Re: Un congé forcé [PV Meian] Mer 24 Avr - 7:51
Ne sentant pas le coup venir, Sellia écarta ses bras de son visage de manière à voir ce qui avait pu empêcher l'ogre de frapper. L'inconnue se tenait entre elle et l'homme, qui était en train de frapper dans le vide. La femme aux cheveux roses lui asséna une droite en plein dans le piffe avant de profiter de la surprise de l'ennemi pour emporter la jeune pirate loin d'ici. Elles arrivèrent dans une ruelle très petite en largeur et se cachèrent derrière un vieux stand semblant abandonné. Heureusement que l'inconnue avait eu le réflexe d'intervenir sinon, Sellia aurait sans doute finie en bouillie. Elle qui voulait jouer l'héroïne dans l'histoire a finit par se faire piquer son rôle.

- On reste cachées un moment ? demanda la jeune femme d'une petite voix.

Sellia approuva sa décision d'un hochement de tête, imaginant très bien le colosse en train de les chercher un peu partout dans la ville. Elle se remémora la façon dont l'inconnue avait réussit à la sortir de là et fut intriguée des coups portés dans le vide par leur adversaire. Elle n'avait pas très bien vu d'où elle était mais c'était comme si un mur invisible lui avait empêcher de toucher sa cible. Posant son regard sur celle qui se tenait à côté d'elle, la jeune rebelle commença à chercher des raisons à ça. C'était sûrement de la magie, sinon quoi d'autre ? Bien que très peu connaisseuse de ce domaine, Sellia savait tout de même reconnaître certains tours de passe-passe.

- Heureusement que tu m'as tiré de là ! J'aurais passer un sale quart d'heure sinon.

Elle lui lança un sourire comme pour appuyer sa reconnaissance et se concentra ensuite sur les bruits environnent. D'où elles étaient, elles ne pouvaient pas se faire voir par les passants mais il fallait tout de même rester vigilantes au cas où. Une voix grave, qui ressemblait vaguement à celle de l'homme, se fit entendre non loin mais finit par s'évanouir dans le brouhaha ambiant.

- Au fait, moi c'est Sellia ajouta la pirate à sa rencontre de la journée.

Etant proche de cette dernière, elle pu observer son visage qu'elle n'avait pas pu détaillé précédemment. Ses yeux d'un bleu clair plutôt joli et son visage s'accompagnait de traits bien dessinés qui offraient un certain charme à cet ensemble. Sellia savait reconnaître les belles femmes et celle qui était à côté d'elle en était une. Non non, ses goûts ne sont pas contestable.

Une douleur qui survint dans le dos de notre jeune rebelle lui rappela qu'elle avait prit un bon coup de la part de son assaillant. Elle passa sa main derrière elle pour passer l'endroit où se trouvait la zone sensible ce qui lui arracha une grimace. Elle risquait d'avoir mal pendant plusieurs jours avec un beau bleu en guise de trophée. N'ayant pas l'habitude d'être touchée pendant des bagarre, c'était toujours honteuse qu'elle portait la douleur.

- Ce goujat ne m'a pas loupé on dirait commenta-t-elle, plus pour elle même que pour la femme aux cheveux roses.

C'était tout Sellia ça. Il fallait toujours qu'elle commente ce qui lui arrivait ou ce qu'elle avait. Avoir la langue bien pendue n'était pas forcément un avantage.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un congé forcé [PV Meian]

MessageSujet: Re: Un congé forcé [PV Meian] Mer 24 Avr - 10:35
    Tu retins ton souffle quand une voix rauque et familière s'éleva nous loin de vous. Du coin de l'oeil, tu vis cette masse musculaire s'arrêter, tourner, pivoter, puis repartir dans un boucan monstre. Ils avaient sûrement lâché l'affaire, du moins pour ce quartier-ci. Tu respira doucement, enfin décidée à laisser ton cœur battre normalement. Quand la pirate se présenta à toi, tu ne pu t'empêcher de lâcher un sourire dévoilant toutes tes dents, et de renchérir en tendant ta main (toujours accroupie cependant)

    - Moi c'est Meian ! Meian tout court

    Tu étais contente, rien ne valait une bonne poignée de main humaine ! Mais ton regarde sourcilla lorsque ton acolyte se mit à gémir. Elle remua quelque peu son bassin avant de palper son dos. A sa remarque, tu te mordis la lèvre inférieure. Tu pensais avoir déjà assez montré tes exploits magiques pour aujourd'hui, mais tu n'aimais pas non plus laisser autrui dans le mal.

    - Ca fait mal... mal mal ?

    Question idiote, elle ne se serait probablement pas plaint si ça n'avait pas été le cas ! Mais tu voulais comme une confirmation, un signe, comme pour te donner le feu vert pour intervenir.

    - Je peux ?

    Demandais-tu tout en pointant du doigt la zone douloureuse. Tu devais sûrement passer pour louche, mais qu'importe, c'était ta nature. Tout doucement tu approchas ton index de son dos, puis tu déplaça ta paume comme si tu allais la poser dessus.

    - Je me sens un peu redevable pour ça... après tout c'est de ma faute s'ils s'en sont pris à toi

    Une petite lueur entoura alors ta main, légère, discrète, mais chaleureuse. En la posant délicatement contre la plaie, la chaleur allait se répandre, et absorber une partie de la douleur. Tu grimaça un instant, puis stoppa le soin.

    - Voila, normalement ça devait faire moins mal.. mais c'est un secret entre nous !

    Tu te redressa dans un clin d'oeil amical. Pour une fois que tu pouvais servir à quelque chose en toute discrétion.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un congé forcé [PV Meian]

MessageSujet: Re: Un congé forcé [PV Meian] Jeu 25 Avr - 3:27
Alors que la pirate se plaignait, le dénommée Meian demanda l'autorisation d'examiner la blessure. Sellia ne put que hocher la tête, se demandant pourquoi elle voulait examiner sa vilaine blessure. Peut-être qu'elle allait réussir à la guérir, qui sait ! Après tout, elle l'a très bien surprise en le tirant des griffes de l'ogre. Elle l'a laissait passer son bras dans son dos mais elle ne sentit pas sa main se poser contre sa peau. Curieuse, Sellia haussa un sourcil interrogatif en regardant Meian.

- Je me sens un peu redevable pour ça... après tout c'est de ma faute s'ils s'en sont pris à toi.

Avant qu'elle ne puisse répondre, la jeune pirate sentit sa main se poser sur la zone sensible accompagné d'une douce chaleur. La douleur commença a disparaître lentement et il finit par ne rester qu'une sensation de picotement. Comme elle l'avait imaginé, sa camarade venait d'utiliser la magie pour la guérir. Elle devait certainement être douée dans ce domaine pour réussir à se défendre et à guérir en même temps. Sellia lui accorda un sourire reconnaissant.

- Merci beaucoup, je ne sens presque plus rien ! Et puis, c'était tout à fait normal de t'aider, il n'y a pas de quoi te sentir redevable. J'aurais été une vraie saloperie si je n'avais pas tenter de te défendre.

C'est vrai que ce n'était pas du tout dans ses habitudes de laisser quelqu'un se faire battre par une bande de gros gorilles. Encore, si le combat lui avait semblé équilibré, elle n'aurait rien fait, sauf si elle en connaissait les raisons et qu'elle était d'accord avec un des deux. Assister à ce genre d'injustice ne lui plaisais pas du tout. Après avoir écoutée la fille aux cheveux roses, elle ne pu retenir un sourire sur ses lèvres avant de répondre :

- Motus et bouche cousue ! Et puis, la magie n'est pas quelque chose de très rare après tout. Mais tu es vachement douée ! Déjà, je sais pas c'que t'avais fait à l'autre idiot de tout à l'heure mais c'était vraiment bien joué et puis là tu me soigne en quelques secondes ! J'ai toujours été nulle en magie du coup ça m'impressionne toujours de rencontrer des adeptes dans cet art.

Bien que troublée par la magie, elle n'avait jamais cherché à la développer plus chez elle. Sa façon de combattre lui convenait parfaitement et elle savait pertinemment que si elle utilisait trop de magie puissante, elle se viderait de son énergie beaucoup plus vite que d'habitude. Déjà qu'elle avait du mal à tenir quand elle faisait en sorte des invisibles de tous, elle n'imaginait pas les résultats si elle devait créer un énorme bouclier et balancer une boule de feu, ce genre de choses. Après avoir regardé autour d'elle, la jeune rebelle se releva, jugeant que le danger était bel et bien écarté.

- Bon, je crois qu'on peut y aller maintenant, il est sûrement partit vider quelques chopines dans une taverne du coin.

Sa phrase lui fit penser que Meian était sûrement en train de faire quelque chose d'important avant de se faire interpeller par ces hommes.

- Tu as peut-être des choses importantes à faire, non ? Et d'ailleurs, pourquoi ils t'en voulaient les quatre autres ?

La jeune pirate n'avait rien de quoi occuper sa journée alors, si sa nouvelle camarade n'avait rien de spécial à faire ça ne ferait que lui faciliter les choses. Au moins, elle aura un peu de compagnie, ce qui changera des jours précédents. A part quelques petits sauts à sa taverne préférée, elle n'avait fait que traîner dans les ruelles, à marchander par-ci par-là.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un congé forcé [PV Meian]

MessageSujet: Re: Un congé forcé [PV Meian] Ven 26 Avr - 1:13
    - Mais de rien

    Tes joues se gonflèrent de bonne humeur. Tu appréciais ce genre d'échange serein et de bonne compagnie. Pendant un instant, tu te contenta de scruter Sellia alors que celle-ci prenait la parole plusieurs fois d'affilée. Sa voix était directe et rassurante, celle d'une femme forte et confiante (peut-être trop des fois ? héhé). Mais bon elle te paraissait assez jeune et dynamique, dans le fond, vous n'étiez pas si différente que ça dans votre caractère. Tu étais enjouée et motivée, elle était impulsive mais toujours avec le sourire. Il est sur que vous n'avez pas le même style : elle semble plus dans l'offensive physique, alors que toi tu privilégie la défense magique... mais additionnez les deux et vous avez un petit soldat parfait ! Pendant un instant ton regard s'égara dans tes pensées aventurières, rêvant d'un jour combattre en duo, voire plus, en faisant intégralement partie d'un groupe.

    Tu revins à toi lorsque la jeune pirate te suggéra de sortir de cette ruelle, certes assez coupe gorge. Tu allais répondre d'un hochement de tête vigoureux lorsqu'elle te posa la question du début de cette querelle, ce qui t'énerva quelque peu. Tu étais déçue de certains humains, qui ne savaient pas écouter les conseils des autres..

    - Oh je n'ai pas grand chose de prévu, j'avais terminé ma journée... En ces temps de restrictions, nous les marchands, n'avons plus grand chose à vendre, surtout lorsque l'on est poissonnier.

    Tu pris une petite pause, comme si tu t’apprêtais à raconter une histoire à un enfant.

    - Je suppose que tu as déjà du entendre parler de la légende du serpent des mers... A en voir ta tenue, tu dois certainement être clouée ici..
    Et bien ces gaillards étaient aussi des matelots : très certainements des pirates, mais ça ce n'est pas très important. Je sais à quel point un pirate bloqué à port doit s'ennuyer et surtout, désespérer pour trouver de quoi vivre, survivre même. Mais cette légende n'est pas folle.. Il ne faut pas la prendre à la légère


    Un léger frisson te parcouru... En temps que créature, il t'étais facile de ressentir la présence d'autres créatures... Mais quand il s'agissait d'un dieu, sa présence t'écrasais littéralement, surtout quand celui-ci vivait dans la rage et la colère.

    - Bref, à ce jour tout le monde sait que Jörmungand existe bel et bien... et qu'il ne fait aucun cadeau à ceux qui croisent son chemin. Or des magiciens.. je dirais plutôt des artificiers, ont créé à Alcombord une espèce de business en vendant un poisson qu'ils appellent "cyrogue". Ils affirment qu'en le donnant en offrande au dieu, cela apaisera sa colère et il laissera passer le navire.. Mais ce ne sont que des mensonges ! Il ne s'agit que d'une anguille teintée avec quelques sorts, et rien de plus ! Les marins qui partent alors avec courage ne reviennent jamais à cause de ces maudits magiciens vendeur de mort !

    Ton teint avait viré au rose.. L'émotion était quelque chose qui se voyait beaucoup sous cette forme. Tu prenais des couleurs que jamais auparavant tu n'aurais imaginées. Vous étiez enfin sorties de la ruelle, rejoignant alors une rue commerçante assez fréquentée.


Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un congé forcé [PV Meian]

MessageSujet: Re: Un congé forcé [PV Meian] Ven 26 Avr - 7:54
Sellia écoutait attentivement le récit de sa nouvelle camarade et hochais la tête lorsqu'elle forma l'hypothèse qu'elle était elle-même une pirate. Un sourire moqueur apparu sur ses lèvres lorsqu'elle lu expliqua la façon dont laquelle les gens se faisaient berner. Ils étaient tellement influençable ! Néanmoins, Sellia avait bien envie de donner une leçon à ces magiciens de pacotille. Berner les gens comme ça, ça ne se faisait pas et ça ne plaisait pas à notre jeune rebelle. Alors que Meian débitait son histoire, son visage se fit de plus en plus rouge, comme si la colère ne cessait de monter en elle. Elle devait être tout aussi indignée Sellia . Peut-être qu'ensemble, elles pourraient résoudre le problème. Une fois qu'elle eut terminé son récit, la jeune rebelle s'empressa de lui répondre.

- Tu crois qu'on pourrait réussir à régler le problème ? C'est ignoble ce qu'ils font, on ne peut décemment pas les laisser continuer !

Elles étaient arrivées dans une rue commerçante où il y avait pas mal de monde et ne tardèrent pas à se faire bousculer par la foule. La jeune pirate eut vite fait de remettre à leur place ceux qui ne se gênaient pas pour leur rentrer dedans. Il serait temps de regarder où ils mettaient les pieds, franchement ! Essayant d'oublier ces malotrus, Sellia essaya de chercher un moyen d'arrêter ce trafique de cyrogue. Les menaces seraient certainement une bonne idée mais ce serait mal vu par les gardes. La corruption, il ne fallait pas compter là-dessus. Elle tenait bien trop à sa bourse et ne voulait pas finir encore plus bas que ces idiots. La persuasion ? Ce n'était pas vraiment une diplomate mais elle pouvait toujours essayer. Dans tous les cas, il fallait mener une enquête afin de savoir qui étaient les magiciens qui en tiraient les ficelles.

- On devrait commencer par chercher les responsables de ce fiasco. Ensuite, quelques coups de poing et ce sera réglé !

Clair, net, concis et rapide. C'était la méthode de Sellia. Meian pourra toujours se charger de la diplomatie si elle le souhaite mais la jeune rebelle préférait largement le langage corporel. Non, ne vous méprenez avec vos pensées tordues. Elle se retourna vers sa nouvelle camarade, prête pour une petite aventure avec elle. Au moins, elles avaient de quoi rythmer leur journée avec ça, et ce n'était pas de refus pour la jeune pirate !

- Alors, t'es avec moi sur ce coup ?

Elle tandis sa main à Meian, le sourire aux lèvres.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un congé forcé [PV Meian]

MessageSujet: Re: Un congé forcé [PV Meian] Mar 30 Avr - 12:56
Spoiler:
 

    Ton visage s'élargit d'un large sourire lorsque Sellia réprimanda les jeunes fanfarons qui venaient de vous bousculer. Décidément, tu l'aimais de plus en plus cette pirate ! Elle était ce genre de perle humaine, rare, précieuse, qui avaient ce don d'être honnête et franc avec toute personne croisée. Son caractère était peut-être quelque peu impulsif, mais cela lui enlevait tout poids nuisibles comme la malice, ou la préméditation. Elle était l'opposée du genre de personnes qui te faisaient froid dans le dos, celles qui calculaient l’inimaginable et gagnaient avant même que la bataille soit lancée.. Ces personnes avec ce serpent au fond des yeux. Brr, décidément, toi et les reptiles ça faisait deux.

    Une lueur d'ambition apparu dans tes prunelles lorsque la jeune pirate haussa le ton en suggérant de mettre un terme à ces pratiques. Depuis plus d'une semaine, l'idée de trottait en tête aussi, mais ton caractère faisait que tu restais sur la défensive plutôt que sur le coup de gueule... tout l'inverse de ta nouvelle camarade. Son entrain était tellement frais et naturel que tu t'y laissa emporter avec facilité. A vrai dire... tu n'attendais que ça, un top départ pour agir, et stopper ces idioties. Tu n'avais pas besoin de paroles pour montrer ton accord sur cette quête, un simple hochement de tête et vous étiez déjà parties à la recherche d'une quelconque piste.

    Comme elle disait, quelques coups de poings suffiraient peut-être à calmer ce mouvement dangereux. Mais peut-être pas. Peut-être la source du problème serait assez maligne pour se mettre à l'écart de tout danger. Peut-être aussi ne fallait-il pas oublier qu'un mage reste un mage, et que parfois foncer dans le tas ne suffira pas à atteindre l'ennemi... Les gaillards de tout à l'heure l'auront sûrement comprit.

    Alors que tes pensées commencèrent à fuseler, une main se dressa vers toi. Sellia te regardait avec attention, pleine de motivation. Tout redevint clair, et tes hésitations cessèrent : pas moyen d'hésiter, il fallait faire quelque chose !

    - Ouep ! répondis-tu d'une voix enjouée. Ta main avait saisi la sienne et l'avait laissée t'entraîner dans la ruelle suivante. Ton coeur palpitait, cette curiosité qui t'avais rapprochée des hommes ne cessait de grandir.. qu'allait-il advenir maintenant ? Cette Sellia était on-ne-peut-plus intéressante, et cette aventure captivante.

    - Avant tout... Je pense qu'il serait judicieux de remonter la piste par son bout. Nous devons à nouveau trouver des clients de ce marchand fou ! Il faut donc cibler les recherches sur les marins ou les pirates.. Des fois qu'il aient un poisson multicolore et long d'un demi-mètre pendant de leur main

    Tu en riais mais en fait ça ne courrait pas tant les rues que ça.. La plupart des bons clients savaient garder leurs sources, ils pensaient ainsi êtres avantagés par rapport aux autres. Ton visage resta bloqué vers celui de ta compère, tu étais à court d'idées et tu la scrutais dans l'espoir qu'elle puisse prendre le relais des tiennes.. Où commencer les recherches pour trouver un des dupés.. c'était la question à laquelle tu pensais haut et fort.
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Un congé forcé [PV Meian]

MessageSujet: Re: Un congé forcé [PV Meian]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Invention Tarriennes et internement forcé.
» Congé mérité (PV)
» dernière heure Mario tremblay congédié
» Baignade forcée!
» Vente forcée ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Midgard ] - Terres des hommes :: Alcombord :: Port d'Alcombord-