" Invité "
avatar
Who am i !

La vierge guerrière d'Asunia VS Le Prince du désert et une Sen'Griffe [Pv Ygrïanne d'Anjoulor et Natsil]

MessageSujet: La vierge guerrière d'Asunia VS Le Prince du désert et une Sen'Griffe [Pv Ygrïanne d'Anjoulor et Natsil] Dim 5 Mai - 3:38
Lorsque je m'étais rendu à Alcombord, j'avais entendu une rumeur sur quoi un vieux fou vivait dans un temple se trouvant dans les ruines de la première capitale de Midgar, Prontera. Je pensais que ça serait intéressant d'aller le voir. J'étais même très curieux de voir si cette rumeur était fondée. La bouche à oreille n'avait jamais été mon truc. Je ne faisais pas confiance aux potins des habitants, sur tout si la source venait des journaux et des riches. Ma réputation de "Prince du Désert" est bien la preuve: je n'avais aucun lien avec la noblesse et les sangs-bleus. Rien que ce titre m'énervait. "Pirate du Désert" aurait été plus cool, non? Et puis, qui avait décidé de me nommer "Prince du Désert"? Les gens sont de parfaits imbéciles que je n'avais jamais pu blairer. La société pense toujours avoir raison et impose ses règles dans le monde. Les civils ne pouvaient qu'accepter aveuglément et rejeter ce que les rois et royaumes repousse. J'ai décidé de vivre ma vie en dehors de ce système dirigé par des égoïstes qui font souffrir les plus faibles car la vie ne leur avait pas fait de cadeau.

N'ayant aucune monture, je refis le même chemin vers Lumia à pied. De peur de me faire remarquer de nouveau, je quittai la ville avant la nuit pour dormir à la belle étoile, comme j’avais l’habitude de le faire depuis que j’avais décidé de vivre cette vie. Cela faisait déjà un an que j’avais quitté l’Académie de Magie. Il m’arrivait parfois à repenser au passé….Iria….Où est-ce que tu te trouve maintenant ? Je regrette ce que tu as pu t’arriver…Est-tu parmi ces étoiles, veillant sur ta mère ? Je ne mérite pas ta protection…Après tout, je suis celui qui t’a conduit à ta perte…. Oui, à voir comme ça, je suis un mec triste ayant vécu dans le désespoir. Je le vis. Je suis un homme étant dans les Ténèbres et qu’il ne s’en réchappe pas. Je ne cherche pas à aller vers la Lumière. Je l’ais quitté à l’instant même où j’ai tué Iria et quitté l’Académie de Magie. Encore cette nuit, je rêvais des instants de bonheur avec elle….Jusqu’à ce que cela devienne un cauchemar qui me réveille à l’aube. Sa mort m’a retiré du sommeil. La lumière de l’aurore illuminait mes yeux écarlates. Je me rends compte alors que sa mort m’est restée encore à l’esprit. Je ne peux pas l’oublier. Je ne cherche aucune rédemption. Je ne suis plus un élève de l’académie de magie. Je suis un voleur cherchant à survivre, c’est tout. Mais, j’avoue d’être curieux sur les personnes déjantées pour la société. Pour moi, les plus fous sont les plus saints d’esprits. Ils disent la vérité, eux, au moins. Je repris donc ma route vers Prontera.

Cela faisait une semaine que j’avais quitté Alcombord et j’étais enfin arrivé au temple. J’étais prudent, vu que ce n’est pas loin de la capitale. Même si j’avais entendu dire que l’héritier du trône avait fuit ses responsabilités pour je ne sais plus quelle raison, les soldats étaient toujours de service. Lorsque les moines me virent, ils m’acceptèrent sans poser de question, disant que j’avais l’air d’avoir fait un long voyage. Ils me proposèrent de me reposer et de la nourriture. Comme c’était gratuit, j’acceptai volontiers d’entrer, attendant le bon moment pour les questionner au sujet de ce moine fou. Je ne l’avais pas vu encore, à moins qu’il se cache parmi ceux que j’avais rencontrés. Enfin bon….Un peu de soupe me ferait du bien !

Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

La vierge guerrière d'Asunia VS Le Prince du désert et une Sen'Griffe [Pv Ygrïanne d'Anjoulor et Natsil]

MessageSujet: Re: La vierge guerrière d'Asunia VS Le Prince du désert et une Sen'Griffe [Pv Ygrïanne d'Anjoulor et Natsil] Lun 13 Mai - 2:40
Les jours qui avaient précédé la venue de la Vierge Guerrière au temple de Prontera, avaient été riches de rencontres, d’évènements et de conséquences. Ygrïanne et son compagnon ailé, Brísingar, le Griffon Géant de la lignée d’Anjoulor, avaient voyagé sans répit à travers les contrées d’Asunia, pour accomplir le devoir qui incombait aux Chevaliers ayant juré loyauté et protection au royaume des Hommes. La Capitale était secouée par des complots diplomatiques et par des retournements politiques, et les populations avaient besoin plus que jamais d’âmes bienveillantes pour assurer la sécurité de leurs familles et la prospérité de leurs affaires. La guerrière au regard en amande et à la longue chevelure d’ébène, vêtue de sa cuirasse souple frappée des armoiries de sa famille, d’une cape vert impérial, avait quitté la cité d’Asunia quelques jours plus tôt pour suivre la piste d’un criminel de grande envergure, et ainsi se rendre à la Forêt du Vergeau, où les évènements ne s’étaient pas tout à fait déroulés comme elle l’avait espéré. Désormais, sa mission terminée, elle reprenait la route vers la Capitale, non pas sans avoir décidé de faire un détour préalable par les Ruines de Prontera. En son cœur se dressait un temple occupé par des moines, un temple qu’elle connaissait bien pour y avoir séjourné plusieurs fois, lorsqu’elle parcourait les vertes contrées du royaume pour accomplir ses exploits. L’un d’entre eux était même devenu l’équivalent d’un ami ou d’un mentor spirituel, une personne qui lui redonnait la foi lorsqu’elle en avait besoin.

Comme à chaque fois, elle fut accueillie avec hospitalité et générosité par les religieux, malgré la rusticité et la pauvreté de leur enceinte. Quelques paroles chaleureuses et un repas offert gracieusement, cela suffisait à procurer un réconfort des plus agréables. En ces lieux sacrés, la bienveillance des moines transcendait les races, les genres et les statuts. Ygrïanne n’était pas mieux accueillie qu’un autre voyageur, elle était l’égale de tous les autres. Après un frugal repas, elle proposa à son ami d’aller se promener autour du Temple, afin de s’entretenir avec lui sur quelques sujets qui lui causaient beaucoup de réflexion et d’incertitude. Pendant leur promenade, la Dame au Griffon lui fit part de ses doutes quant à la pérennité du royaume, suite à la mort du Roi et à la désertion de son intendant, le Chevalier Windsor. Elle s’enquit également des rumeurs qui circulaient sur les hurlements du Démon, et sur la fin du monde que l’on disait toute proche. Une fois ces considérations abordées et philosophées, les deux personnages retournèrent au Temple dans un silence religieux.

Lorsque la porte de l’édifice se referma derrière eux, Ygrïanne remarqua immédiatement un individu au physique atypique. Un étranger dont l’apparence lui évoquait une flamme dansante, un brasier incandescent et mouvant. Sa chevelure étincelante et son regard de braise trahissaient son identité, et le surnom flatteur de Prince du Désert s’imprégna dans l’esprit du Chevalier. Elle n’avait jamais vu le jeune homme de ses propres yeux, mais il était impossible de se tromper sur une telle aura flamboyante. Instinctivement, ses doigts s’enroulèrent sur la poignée de son épée et elle fit un pas dans la direction du jeune homme. Toutefois, avant qu’elle n’ait pu en faire un deuxième, une main vigoureuse lui saisit le bras, la retenant dans son élan. Se tournant vers le moine qui l’avait stoppé, Ygrïanne l’interrogea du regard.

« Qu’importe les crimes de nos voyageurs, tous ici sont des pèlerins qui bénéficient de notre hospitalité et de notre protection. »

La jeune femme se tourna à nouveau dans la direction du Prince du Désert, et ses iris d’acier captèrent le regard de feu du voleur. Avait-il compris qui elle était et pourquoi le moine l’avait empêché de faire un autre pas ? Elle acquiesça d’un hochement de tête aux propos du moine, et elle se détacha de son étreinte. Pourtant, elle ne comptait pas en rester là. Ce n’était pas parce que le jeune homme bénéficiait d’un asile temporaire qu’elle allait le laisser s’enfuir. Elle fit quelques pas dans sa direction, décidée à engager la conversation, mais une nouvelle fois, elle fut stoppée dans son élan…


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Natsil "
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : perverse
Exp : 2149

Messages : 37
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

La vierge guerrière d'Asunia VS Le Prince du désert et une Sen'Griffe [Pv Ygrïanne d'Anjoulor et Natsil]

MessageSujet: Re: La vierge guerrière d'Asunia VS Le Prince du désert et une Sen'Griffe [Pv Ygrïanne d'Anjoulor et Natsil] Mar 14 Mai - 2:04
Cela faisait des mois que Natsil avait terminé son exorcisme. Elle était retourné à la capitale prendre des nouvelles de la femme qu'elle avait sauver en arrivant sur le continent. Elle fut accueillir à bras ouvert, profitant de leur hospitalité et elle utilisa sa magie pour donner quelques spectacles lumineux à la famille avant que ceux-ci ne n'aillent se reposer pour une bonne nuit de sommeil. Elle resta un peu plus longtemps à fixer le feu dansant dans l'âtre et les quitta au petit matin.
Elle emporta provision et leur offrit une part de la récompense pour l'exorcisme, en remerciement à leur hospitalité. Au départ réticents, ils acceptèrent finalement l'offre humblement.

Natsil s'engagea sur les routes en direction de Prontera. Elle devait commencer ses recherches dans l'ancienne capitale. Après tout qui mieux que des mois d'un temple ancien pouvaient en savoir le plus sur un artefact aux pouvoirs incommensurable? Le voyage fut long et éprouvant, mais la féline tint bon et continua sa route à une vitesse homogène. Elle ne fit aucune rencontre marquante sur le chemin, mais simplement une ville en ruine à son arrivé. Cela la rendit nostalgique, son peuple contrairement aux humains avaient érigé une superbe capitale athée sur les édifices de la capitale religieuse. Ici ce n'était que pauvreté, ruine et décadence, les humains n'avaient jamais eut la cran de surmonter cet état de fait. Elle pénétra dans la ville avec le regarde neutre et insensible.

Dans les runes, elle croisa quelques personnes partant du temple. Sans doute des pèlerins, mais son regarde fut attiré par la silhouette d'un enfant qui cherchait désespérément à manger, apparemment la nourriture du temple n'avait pas suffit à combler sa faim, qui devait sans doute dater de plusieurs jours. Elle s'avança et s'aperçut qu'aucun adulte ne faisait attention à eux. Et la Sen'Griffe apprit qu'il s'agissait là d'un groupe de vagabond qui voyageait de ville en ville, vivant de mendicité et de voles. Un enfant d'à peine six ans n'avait pas la moindre chance et orphelin de surcroit. Mais avait-elle le droit de l'emporter. Elle observa le groupe qui était déjà à une bonne distance et le garçon voulut courir pour les suivre mais la sorcière le retint. Son regarde croisa le sien d'abord terrorisé, sans doute avait il été déjà maltraité par des gens qui les chassaient. Mais elle lui tendit un morceau de viande et le prit dans ses bras. Cette décision de le prendre avec elle était soudaine et sans doute immoral pour les humains, mais à quoi bon le laisser dans un groupe de vagabond et voleurs? Il était encore jeune et pouvait avoir de l'éducation. La mission de Natsil était d'éduquer les humains, alors elle commencerait par ce petit. Elle prit une tenue et par magie l'ajusta au garçon, lui conférant une toge blanche comme habit à la place de sa guenille.

Elle marcha jusqu'au temple des moine. L'allure cauchemardesque de la féline fit reculer pas mal de moines mai aucun ne lui refusa l'hospitalité. Alors la grande porte s'ouvrit et dévoila l'intérieur, ainsi que deux personnes. Un jeune homme à l'allure flamboyante et une jeune femme distinguée et armurée. Elle observa l'attitude du moine protégeant un voleur, la femme se résigna finalement et Natsil fut amusée par leur réaction. Elle observa le garçon endormit contre elle et s'avança dans la pièce. Elle ne fit aucun commentaire blessant sur les dieux par respect pour les moins. Même si Natsil n'aimait pas la religion, la bonté et la générosité des moines imposaient le respect.

-Bien le bonjour.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

La vierge guerrière d'Asunia VS Le Prince du désert et une Sen'Griffe [Pv Ygrïanne d'Anjoulor et Natsil]

MessageSujet: Re: La vierge guerrière d'Asunia VS Le Prince du désert et une Sen'Griffe [Pv Ygrïanne d'Anjoulor et Natsil] Mer 15 Mai - 1:32
Ses moines étaient vraiment sympathiques. Je ne savais pas s'ils me connaissaient sous le nom du Prince du Désert. Enfin, je me fous bien de ce surnom ridicule, mais est-ce qu'ils m'offriraient une hospitalité aussi chaleureuse s'ils avaient connaissance de mon statut aux yeux de la société. Il était vrai que je suis un voleur et que je ne paie jamais rien car je n'ai jamais d'argent. Les moines m'offraient à manger et un lit en ne demandant rien en retour. Cela me surpris. Je ne savais pas que, dans ce monde, il existait ce genre de personne en dehors de l'Académie de Magie. Surtout que c'était près de la capitale. Lorsqu'un des moines me versait du thé chaud dans mon verre, je souriais en lui remerciant et en buvant le liquide. Je me sentais comme chez moi, même si je n'ai plus vraiment de "chez moi". Durant une année entière, je ne faisais que marcher à pied, seul, survivant en volant les riches. Je n'ai vraiment pas de but dans ma vie. La plupart des personnes partant à l'aventure sont à la recherche de cet "objet divin". Pour ma part, ça ne m'intéresse pas. Et puis, même si c'est le cas, je ne sais même pas à quoi il ressemble donc quel intérêt de chercher quelque chose qu'on a jamais vu? C'est complétement débile. Mais....j'ai l'impression que l'objet divin sera un facteur important de l'avenir de Midgar. Qu'adviendra-t-il à l'humanité si quelqu'un le retrouverait? C'était pour cette raison que j'étais là. Pour en savoir plus. Je demandais alors au moine qui m'avait servi le thé où se trouvait le "vieux fou" comme les gens l'appelle. Il me regardait avec un air choqué. Il voulait savoir si j'étais sérieux et je lui répondis positivement. Il accepta de me mener à lui en me disant de ne pas le regretter ensuite.

Nous traversâmes alors la cour extérieur pour aller vers un autre bâtiment. Ce vieux fou devait être enfermé, me disait le moine. Il serait insupportable à force de raconter n'importe quoi. Pour moi, les personnes les plus déjantées sont celles qui disent la vérité. Durant le court trajet, je sentis une aura meurtrière dans les parages. En me retournant vers l'entré du temple, je vis une chevalière tenant son épée avec un moine qui tentait de l'arrêter. Je ne l'avais jamais vu, mais vu son comportement et son armure, elle devait avoir deviner que j'étais un voleur et avait l'intention de m'arrêter. Et m*rde, pourquoi il avait fallu tomber sur une chevalière ici? En tout cas, tant que j'étais au temple, je ne risquais rien. Sauf que, même si j'aime bien l'accueil chaleureuse des moines ici, je ne peux pas y rester éternellement. Le mieux était de faire comme-ci rien n'était et de suivre le moine jusqu'à entrer dans une pièce sombre. Mon guide me laissa seul en fermant la tête. En regardant vers sa direction, je vis une étrange créature avec un gamin endormi en train de papoter avec la chevalière. Je n'en fis rien et me tourna vers la pièce sombre. Le vieux fou était là. Il me regardait.


Tient? Un étranger, ici. Que me vaut cette visite?
Tu dois être le "vieux fou" que tout le monde parle, non? Je ne vais pas tourner autour du pot. On dit que tu prétends lire l'avenir et que quelque chose arrivera sur Midgar. Dites-m'en plus.

Il me fit signe de m'assoir. Je le fis et l'écouta attentivement. J'étais sur le point d'en savoir plus sur l'avenir....Mon cœur battait à la charade. Tout ce qu'il allait dire, tout ce que j'allais entendre....Je ne savais pas moi-même pourquoi, mais j'étais pressé de l'entendre. Peu de personne peuvent lire l'avenir. C'était même disproportionné. Serrant les poings sur ma jambe plié, je restais attentif sur ce qui allait se passer, en espérant que la chevalière n'allait pas nous déranger.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

La vierge guerrière d'Asunia VS Le Prince du désert et une Sen'Griffe [Pv Ygrïanne d'Anjoulor et Natsil]

MessageSujet: Re: La vierge guerrière d'Asunia VS Le Prince du désert et une Sen'Griffe [Pv Ygrïanne d'Anjoulor et Natsil]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Elvaradith Taa, guerrière du Chaos [Hans]
» Crystaline Saphirr [Ebéniste,forgeronne, guerrière]
» La Campagne "Royaume des Cieux" : scénario second "La Vierge Noire"
» jin orton, le fils d'une vierge...
» La plume de Rarage | Grande Guerrière => Crèp

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Midgard ] - Terres des hommes :: Asunia :: Ruines :: Temple-