avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Nope.
Localisation : Nope nope.
Exp : 732

Messages : 80
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 10
Grade : D
Joyau(x) : 100

Je vais te mettre une claque, je pense [pv Asys]

MessageSujet: Je vais te mettre une claque, je pense [pv Asys] Sam 8 Juin - 6:42
Combien de temps était-il passé depuis que je avais parlé avec quelqu'un sans que cela n'était pour une insulte? Deux semaines, un mois? Je ne comptais plus tout ça depuis longtemps. Mais, pendant ce temps, j'avais repris le Jered habituel, psychopathe et bagarreur. C'était mieux ainsi. Je pouvais tranquillement recommencer ma stupide vie à frapper les gens et à voler. Cependant, alors qu'avant je ne semblais ne faire qu'un avec mon rôle, j'étais désormais conscient de ce que je faisais. J'arrivais à être moi même tout en faisant le salopard sans mélanger les deux. Et tous ça à cause d'une stupide discussion. À vrai dire, je ne savais pas si c'était mieux ainsi, ou avant. J'avais plus de chance de perdre le contrôle maintenant. Cependant, je pouvais également réfléchir plus correctement sur mes réactions pour qu'elles ne fassent pas tout partir en vinaigre. Bien que je ne le fis jamais, c'était toujours ça en plus, je ne pouvais pas me permettre d'être à nouveau surpasser sans rien pouvoir y faire.

Au début, j'étais un peu troublé, de devoir tout recommencer, d'avoir comme deux personnalités différentes à gérer -ce qui était le cas d'une certaine manière- Je ne savais plus vraiment comment réagir. C'était vraiment étrange, mais je m'y étais fait au bout d'un moment et cela ne me dérangeait plus. Je pouvais parfaitement gérer tout ça son problème.

Je m'étais retrouvé de nouveau seul pour un bon moment. Être seul était habituel pour moi, j'avais toujours été seul. E pourtant, cet aigle me manquait un peu. Juste un tout petit peu. Presque pas. Pas du tout. Non, rien ne me manquait.

Le soleil commençait à descendre dans le ciel. Et pourtant, la rue était toujours bondée. Tant de gens qui avaient tant de chose à faire! Moi, je ne faisais rien, je cherchais quelqu'un à provoquer, ou un truc intéressant à voler. Mais ma récolte était nulle. Depuis ma dernière rencontre en forêt, je n'avais presque rien fait. À vrai dire, la seule chose différente de mon emploi du temps avai été le lavage de la peau du loup géant noir dans la rivière qui était juste à côté de mon "chez moi d'un moi". Ça avait été une terrible torture d'avoir les avant bras dans l'eau, mais j'avais survécu, et heureusement. La fourrure était maintenant propre et soyeuse et dormir dessus était quand même plus agréable.

Mais revenons-en à l'instant présent. Je me baladais, mains dans l'espaces, fendant la foule sans aucune difficulté. Mes vêtements étaient propres, mon masque et mes cheveux aussi, ce qui était assez rare. La plume noire était toujours bien présente et bien voyante dans mes cheveux bleus pastels. Je l'enlevais rarement en fait, pourquoi? Aucune idée. J'étais habillé de mes seuls vêtements, mon pantalon blanc large et la veste à manches retroussées ouverte qui laissait voir l'entièreté de mon torse, ainsi que le six tatoué dans mon dos quand le vent soufflait de face.

Toujours affublé de mon grand sourire psychopathe et lançant des regards fous aux passants inquiets, je parcourais les rayons des yeux sans trop faire attention où je marchais. De toute manière, habituellement, personne ne me bousculait. Mon épée battait dans mon dos, soigneusement affûtée. Menaçant, enfin, en tout cas, assez pour éloigner les moins téméraires à m'ennuyer pour une raison quelconque.

La rue s'étalait devant moi, mais je ne voyais que les étalages. À vrai dire, je cherchais une bonne viande bien grasse pour me contenter. J'avais vraiment faim ces temps-ci. Mais les rayons étaient dénuées de toutes viandes intéressantes.

Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Je vais te mettre une claque, je pense [pv Asys]

MessageSujet: Re: Je vais te mettre une claque, je pense [pv Asys] Ven 14 Juin - 3:28
L'obscurité. Tu ne distingue rien, presque rien. Juste des formes, des ombres, des corps. Par terre, allongés, des dix aines de corps. Si tu t’approchais tu en reconnaîtrais certains, mais tu ne veux pas, tu ne veux plus. Il y a aussi une odeur. Forte, horrible, immonde. Une odeur de sang. Et puis tu entends. Des bruits, des cris. Le frottement de l'épée dans son fourreau, le corps qui tombe, l'enfant qui pleure. Tout ça, tout ça en même temps. Et la douleur. Le métal aiguisé pénétrant ta chair, les coups, le feu. Tout, Tout. Assise, presque couchée dans un mélange poisseux de sang et de boue tu tends ton bras tremblant. Tu vise, tu tire. La balle part, vient se planter dans le bras d'un homme. Il te vois, il s'approche de toi. Un second coup de feu. L'homme s'écroule. Tu as tiré, tu as tué. Tu transpire. Il y en a d'autre, il vont venir. Est-tu seule ? Où sont tout les autres ? Mort ? Non. Tu ne veux pas, tu n'y crois pas. Tu te lève, retombe. Tu ne peux pas. Tu reste là, tu appelle. Quelqu'un vient. Un homme, tu ne le connais pas. Il te retire ton arme, se penche vers toi. Tu cris.


Tu te réveille en sueur. Quel heure est-il ? Tard. Tu as dormi longtemps, très longtemps. Tu repense à ce rêve, à cette nuit, il y a quelques années, la pire nuit de ta vie. Alors que tu veux l'oublier, pourquoi te revient-elle en mémoire ? Il faut que tu arrête d'y penser. Tu regarde par la fenêtre, le soleil se couche lentement. Tu te lève, te lave rapidement, t'habille et descends. La salle de l'auberge est bondée. C'est l'heure de sortir.

Dans la rue, les gens vont et viennent comme à leur habitude sans faire attention à toi, sans remarquer que, lorsque qu'il s'approche un peu trop près de toi tu leur subtilise leur bourse. Loger à l'auberge n'est pas gratuit.
Tu arrive alors dans la rue ou se trouve le marché. Les odeurs de poulet, de porc et de poisson garni de sauce en tout genre réveillent ta faim. Tu jette quelques pièce à un vendeur et lui prends quelques cuisses de poulet au curry. Tu aurais certes très bien pu voler cette nourriture mais lorsque tu as de l'argent tu préfère t'en servir. Sinon, a quoi servirais de dérober toutes ces pièces ?

Tu continue ta promenade, cherchant un endroit au calme pour boire. Ce n'est pas chose facile. Les rues grouillent de monde et même les ruelles sont occupée. Tu vas devoir, t’éloigner de la ville si tu veux être seule. Tu soupir et continue de marcher sans vraiment regarder devant toi. Observant plutôt les gens autour de toi, les stands des marchants et les objets qui pourraient t’intéresser. Naturellement ce qui devait arriver arriva et tu te heurte à quelqu'un, à un homme. Tu lève les yeux vers lui. Assez grands, avec un masque sur le visage et une épée dans le dos, cet homme ferrait peur à n'importe qui et toute personne le bousculant s'excuserait immédiatement. Mais pas toi. Qu'il soit grand, fort ou imposant tu t'en fou. Pour toi c'est de sa faute, il avait qu'a regarder où il allait. Tu pose alors tes mains sur son torse et en le regardant bien dans les yeux tu le pousse de façon à ce qu'il recule d'un ou deux pas. La foule s'écarte autour de vous et certains enfant reste à l'écart pour observer la suite. Il a une arme tu en as, tu le cherche. Beaucoup s'attendent à une bagarre. Toi aussi, tu aimerais, ça te changerais les idées.
"Tu pourrais pas faire attention et regarder devant toi bordel ? "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Nope.
Localisation : Nope nope.
Exp : 732

Messages : 80
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 10
Grade : D
Joyau(x) : 100

Je vais te mettre une claque, je pense [pv Asys]

MessageSujet: Re: Je vais te mettre une claque, je pense [pv Asys] Ven 14 Juin - 5:29
A quoi pouvaient bien servir des breloques ornées de pierres? A rien, certainement. Ou peut-être pour montrer à quel point on pouvait être plein de pièces. Si vous avez de l'argent, achetez à bouffer, bande de crétin. Je soupirai, les gens étaient d'une stupidité. Je me serais bien changé les idées. C'était pourquoi mon regard c'était mis à chercher des hommes armées, gardes ou non, de quoi m'occuper un peu. Mais rien, le vide intersidéral. Je n'avais vraiment pas de chance ces temps-ci, rien à me mettre sous la dent, dans tous les sens du termes. 

Soudain, quelqu'un me bouscula. Enfin un combat, quelqu'un qui n'avait pas peur de moi? Je regardai devant moi, mais dû baisser le regard sur une jeune femme blonde. Non, rien d'intéressant. Je voulais un véritable adversaire, pas d'une maladroite qui ne sait pas regarder devant elle. Je la regardai d'un air ennuyé, perdant mon sourire pour prendre un air sévère. Pas le temps de s'amuser avec le menu fretin. 

Pourtant, je sentis ses petites mains me repousser d'un air manifestement dédaigneux. C'est qu'elle voulait se battre la petite! Je dus reculer de deux pas, mais je ne fus pas déséquilibré. Toujours les mains dans les poches, je l'écoutai vociférer quelques paroles sur la raison de notre bousculade. Oui c'était ma faute, non, c'était aussi probablement la sienne aussi. Mais, quand bien même, ça m'énervait qu'on m'insultât comme ça sans rien demander! Je vis du coin de l’œil que le public s'était écarté avec une rapidité surprenante. Haha, quand ils s'agissaient de fuir, la populace était toujours la première!

Je la détaillai, gardant mon rôle parfaitement. Elle était plus petite que moi, plus chétive, ses yeux d'un bleu plus foncé que les miens me toisaient avec une lueur de colère dans les yeux. Elle était habillée comme les hommes de la mer. Des hommes bien fous à mes yeux. Je baissai le regard à la recherche d'une arme quelconque. De l’extérieur, on aurait pu dire que je la reluquai, mais ce n'était en aucun cas ça, je me foutais complètement de sa personne. Le bilan, deux lames et deux armes qui tiraient des balles. Comment ça s’appelaient encore ces trucs? Bof, tant pis. Je savais juste que c'était dangereux pour moi, mais que ma magie pouvait me sauver. Très bien, elle voulait probablement se battre. Ça tombait bien, moi aussi. 

Je me rapprochai d'un pas, sans avoir dit un seul mot depuis qu'elle m'avait interpellé. D'un grand geste rapide, je sortis ma main de ma poche et lui mis une grande claque. Je fus assez rapide pour qu'elle ne se défandât pas. Un bruit de claquement résonna dans l'assemblée silencieuse. Le public! C'était bien quelque chose que j'aimais! Cela contribuait à garder ma réputation à jour. 

-T'vas t'calmer p'tite, d'où tu provoques les gens comme ça?

Aucun sourire ne se dessina sur mon visage, mais il n'allait pas tarder. Mes muscles s'étaient tendus, mes sens étaient en alerte. Je savais parfaitement qu'aucune personne ne pouvait rester sans rien faire suite à un affront pareil. Je devais m'attendre à n'importe quelle riposte, autant une balle qu'un  coup d'épée. Pour les balles, si mes réflexes étaient assez bons, j'allais peut-être les éviter sans trop de dommage, mais il était probable que je sois touché. Enfin, pas que cela fût important, vu que ça ne pouvait pas me faire grand chose. C'était plus pour la suite, lors de la cicatrisation, que ça allait se corser. Enfin, je me débrouillais toujours pour me soigner, j'avais déjà reçu une balle, en quoi cela aurait pu être différent? Rien du tout, à part qu'elle me tirât dans la poitrine, bien sûr.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Je vais te mettre une claque, je pense [pv Asys]

MessageSujet: Re: Je vais te mettre une claque, je pense [pv Asys] Lun 22 Juil - 21:26
A quand remonte ta dernière baston ? Tu ne sais pas, tu ne t'en rappelle plus. A longtemps, beaucoup trop longtemps. Mais tu t'étais amusée, oui, beaucoup. Un mec qui te croyais bourrée. Un mec qui t'avais sous-estimé. Un mec qui t'avais chopé par le bras. Un mec à qui tu avais foutu une raclée. En détruisant au passage quelques tables, verres et chaises du bar. Et, naturellement, c'est lui qui avait tout payé.


Vous êtes là, tout les deux. Debout. Face à face. A vous détailler. Chacun inspectant les armes de l'autre pour savoir à quoi s'attendre durant le combat. Si combat il y a. Il ne possède qu'une épée, aucunes armes à feu. Tu ne ferras donc pas usage des tiens. Sauf si tu es en danger de mort. Son arme mesure approximativement 1 mètre. Tes sabres sont plus court mais ce n'est pas vraiment un problème. L'approché ne semble pas très difficile. Tu regardes ensuite son corps, pas que tu sois intéressée, mais tu regardes s'il est musclé. Et il l'est. Tu n'as pas fini ton inspection qu'il se rapproche d'un pas et te frappe du plat de sa main sans que tu puisse faire un seul geste pour l'en empêcher. Un gifle ? Pour qui il te prends ? Certes il a de la force, certes tu as mal, mais le sentiments qui te domine c'est la colère. Un gifle ? Il te prends vraiment pour quelqu'un de faible. Le pauvre, il va tomber de haut. "T'vas t'calmer p'tite, d'où tu provoques les gens comme ça?"
Petite ? Tu sourit. Petite, oui, mais pas seulement. Alors qu'il s'attend sûrement à ce que tu l'attaque tu approche toi aussi d'un pas et pose ta main sur sa joue, la faisant glisser pour la retirer. Perdre ton sang froid pour si peu ce n'est pas ton genre.

"C'est tout ce que tu sait faire ? On n'ira pas loin avec ça. Tu n'est peut-être pas si intéressant que je le pensait. Prouve-moi que j'ai tord !"


Pendant que tu parlais tu as sortis un de tes sabres. Tu recule un peu et fais glisser la pointe de ton sabre sur la joue que ta main vient de quitter, laissant une fine ligne rouge. Puis, tout en tournant très lentement autour de lui, tu porte ton arme à ta bouche, léchant le sang de ton adversaire. Tu t'arrête ensuite en face de l'homme en lui souriant. Cela faisait longtemps que tu n'avais pas été aussi excitée par un combat Cet homme à l'air fort, très fort et, de plus, il semble te sous-estimer. Tu vas bien t'amuser.


HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Nope.
Localisation : Nope nope.
Exp : 732

Messages : 80
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 10
Grade : D
Joyau(x) : 100

Je vais te mettre une claque, je pense [pv Asys]

MessageSujet: Re: Je vais te mettre une claque, je pense [pv Asys] Sam 17 Aoû - 6:12
Le contact humain. Je détestais ça, vraiment. Enfin, dans un sens. Arracher des articulations avec les dents, ça n'avait rien de très dérangeant, c'était même presque amusant. Birser des os aussi, enfin bref... La, ce n'était pas le même genre de contact. Sa main glissa sur ma joue non recouverte. Ma gifle ne semblait pas lui avoir fait grand-chose, allons bon. Les filles armées étaient vraiment des dures. Ou pas, je jouais un rôle, pourquoi pas elle? Je frissonnai sous le contact, n'étant pas du tout habitué. Les muscles de ma machoire se serrèrent. 


-C'est tout ce que tu sais faire ? On n'ira pas loin avec ça. Tu n'es peut-être pas si intéressant que je le pensais. Prouve-moi que j'ai tord !

Son sabre était sorti. Elle voulait se battre, cette petite? Je haussai un sourcil, gardant contenance, même si l'envie de lui arracher le bras avait été forte. Mes mains se refermèrent dans les poches, bon. Moi pas intéressant? Mais c'était totalement l'effet demandé. Personne n'avait à s'occuper de moi, je ne voulais pas qu'on me remarquât. Ca n'amenait que des malheurs. Mais bon, cela faisait longtemps que je ne m'étais pas battu. Hier? Woa, ça remontait à tellement longtemps. Enfin, un sourire apparaît. Le bon vieux sourire à la Jered, trop large, psychopathe, dévoilant les canines qui ne devaient pas être présentes chez un humain. Bien bien bien, pourquoi pas se défouler un peu. 

Je lorgnai son sabre, réfléchissant un peu. Elle ne semblait pas vouloir se servir de ses armes à feu. Non, sinon elle les aurait sorti en premier lieu. Donc son intention était de simplement se battre, sans tuer. Pff, ça enlevait du challenge, mais bon, j'allais faire avec. Tout sourire psychopathe, je sortis les mains de mes poches. Mes articulations craquèrent sous la petite pression que j’exerçai. Pas besoin de sabre pour l'instant, je me battais très bien avec mes pieds en premier lieu. J'étais toujours capable d'éviter un coup fatal avec mes ondes. 

Je m'élançai avec rapidité, fondant sur elle. D'un pas rapide sur la gauche, je me retrouvai à côté d'elle. Mes yeux cyans la regardèrent alors que, aussi souplement qu'un félin, mon genou décolla, comme poussé par quelque chose -c'était d'ailleurs le cas ayant utilisé ma magie pour booster le coup-. J'avais trouvé une petite faille dans sa garde, profitant de ma vitesse pour la prendre par surprise. 

Est-ce que j'allais la tuer? Ce n'était pas dans mes habitudes de tuer des femmes et des enfants. Certes j'avais un rôle de peur à tenir, mais ma morale intérieure avait encore le dessus. Enfin, sauf quand j'étais obligé, quand on m'attaquait avec des intentions meurtrières, la bien sur, je ne me gênais pas du tout. Je parlais de quand je m'attaquais moi-même à une personne dans le but de le tuer. Des petits raids, voilà comme je le ressentais. Et dans ces petits raids, il n'y avait que des victimes masculines. Mais qui s'en rendait compte, que j'épargnais le "sexe faible" et les gosses? Personne évidemment, on se contentait de s'écarter devant moi. 

Enfin, j'allais voir au fur et à mesure du combat, les accidents arrivent vite, à ce qu'on dit... La foule s'était écartée. Des personnes regardaient attentivement, d'autre fuyait le bain de sang annoncé. Les gardes n'allaient pas intervenir, les bagarres pour rigoler arrivaient bien trop souvent pour 'en préoccuper vraiment. Il ne fallait pas s'étonner si on mourrait après avoir provoquer quelqu'un, il ne fallait s'en prendre qu'à soi-même. Quand on tient à la vie, c'était ce qu'on faisait normalement. Ce n'était pas mon cas évidement, et mes adversaires, je les prenais dès que je les voyais, dans mesurer leurs forces ou autre, non, ça faisait une petite surprise. D'ailleurs, je me demandais comment allait se dérouler ce combat. Je n'avais qu'à voir, le premier coup était souvent annonciateur de la force, touchera touchera pas? 
Visant le ventre avec vitesse et puissance, le combat commença. 

Hrp:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Je vais te mettre une claque, je pense [pv Asys]

MessageSujet: Re: Je vais te mettre une claque, je pense [pv Asys]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Luna Gil'Alyan (Je vais le mettre combien de fois ce nom ?)
» Il faudra pense aux handicapés et mettre des moyens
» plan pour mettre fin à l’ exclusion de la Diaspora haïtienne et de l’arrière-pay
» On devrait mettre les gens du nord en quarantaine pour les empêcher d'entrer à
» Je fais mon choix, je vais supporter .....le 28 Novembre

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Midgard ] - Terres des hommes :: Asunia-