" Invité "
avatar
Who am i !

[Mage] Un murmure dans le vent [validé]

MessageSujet: [Mage] Un murmure dans le vent [validé] Mar 23 Juil - 11:01
Midgard

--- Personnage...


  • Nom : Myrelei
  • Prénom : Amilya
  • Surnom : Sylphia
  • Sexe : Féminin
  • Âge : 23
  • Race : Humaine
  • Classe : Mage
  • Particularité : Muette


  • Magie & Armes :



Pour ce qui est des armes, Amilya ne dispose que d'une flûte, fabriquée dans du bois de frêne. Celle-ci possède un double enchantement. Le second, courant à de nombreux mages, permet à l'objet en bois de faire preuve d'une grande solidité, tant face aux dégâts naturels que ceux moins naturels, tel qu'une épée. Le premier, lui, a un rôle de voile, dissimulant la nature magique de l'objet à la majeure partie des gens. En effet, lié à cette flûte est un esprit, du nom de Frea, auquel Amilya peut faire appel au travers de sa magie d'invocation.

Pour ce qui est de la magie, la jeune femme est une mage élémentaire qualifiée, avec une très forte affinité pour la manipulation de l'air et du vent. Une de ses magies favorite est de loin le « murmure de la sylphide », permettant de, littéralement, faire parler le vent, chose très utile pour une personne atteinte de mutisme. Elle use tant de cette magie qu'il lui est devenu aussi naturel de l'utiliser que de respirer. C'est d’ailleurs ce qui lui aura valu son surnom de Sylphia, « l'enfant des sylphes ».

La magie élémentaire n'est pas la seule qu'Amylia utilise. Via un pacte conclut avec un esprit, elle est en mesure d'invoquer ce dernier à ses cotés, lui offrant un corps semi-physique le temps de l'invocation. Ce dernier pourra interagir avec notre monde, mais sera peu influencé par celui-ci. Cependant, l'invocation nécessite un apport constant en énergie de la part de son utilisateur, pouvant épuiser très rapidement.

Actuellement, le seul esprit avec lequel elle possède un pacte, Frea, n'est autre que l'esprit de sa sœur jumelle, bien que le passage de vivant à esprit ai quelque peu altéré son apparence. Elle dispose d'une manipulation du feu n'ayant rien à envier à la plupart des mages utilisant cet élément. En lien avec le surnom d'Amilya, Frea s'est vu attribuer le nom de « sylphide des flammes » par les mages de l'académie magique.


  • Stats : (15 étoiles à distribuer)



Vitalité         
Attaque         
Magie         
Déf. Physique          
Déf. Magique        
Vitesse         



  • Caractère :



Selon où et quand vous la rencontrez, la jeune femme pourra vous laisser une première impression bien différente. En ville, surtout lorsqu'elle se donne en spectacle, vous la verrez enjouée, un sourire presque permanent sur ses lèvres, et communiquant aisément cette bonne humeur à son entourage.

Cependant, dans le coin d'une taverne ou dans les contrées plus sauvages, ce sourire cède la place à ce qu'on pourrait exprimer par une volonté inflexible, le regard toujours en avant, et se détournant que rarement, et peu, de ses objectifs du moment. Les plus empathiques et perspectifs sauront déceler le fardeau qui semble lui peser sur les épaules et la forcer d'aller de l'avant, mais la questionner à ce sujet se soldera au mieux par une ignorance des plus totales. Pas pour rien que son oncle la décrivait comme « la muette la plus bavarde, mais aussi la plus dure d'oreille de Midgard... et pourtant, elle a l’ouïe fine ».

Pour ceux qui apprendront à la connaître, ils découvriront bien vite que ces deux aspects d'Amilya sont indissociables, et que la jeune femme est sujette à un lunatisme parfois troublant. Pour les plus chanceux, peut-être qu'elle se découvrira un peu, mais n'espérez pas qu'elle vous confie énormément sur elle. Au mieux, elle parlera de ses projets, mais guère sur son passé. Ceux parvenant à s’accommoder de son caractère double trouveront en elle une compagnie agréable... tant que vous ne la lancez pas sur un sujet sensible.



  • Physique :



Pas très grande, même un peu petite par rapport à la moyenne, et de stature gracile, fine diront certains, ce qui marque le plus au premier regard chez la jeune femme est probablement ses longs cheveux dorés, ondulant jusqu'au milieu de son dos et encadrant son visage, les mèches s’arrêtant juste au niveau des yeux, oscillants entre le vert clair et le doré. Pour ce qui est de ses tenues, elle porte principalement des vêtements de toile et de cuir assez sombre, privilégiant la facilité de mouvement avant tout. Invariablement, ses jambes, ou au moins la droite, sont recouvertes par des bas, montant jusqu'au niveau du genou.

Complétant sa tenue, des gants, ne recouvrant pas ses doigts, et montant jusqu'au-delà des coudes. En ville, il lui arrivera de troquer les gants contre des anneaux dorés et de privilégier des couleurs de vêtement un peu plus voyants.. Une cape rouge, attachée au niveau de son coup et lui tombant jusqu'à mi-hauteur de ses jambes vient compléter sa tenue, la capuche souvent remontée de façon à reposer sur l'arrière de sa chevelure.
Rares sont ceux à l'avoir vu, mais elle porte une cicatrice sur sa jambe droite, depuis sa cheville jusque sous son genou.

Son esprit, Frea, se présente sous la forme d'un pendant un peu plus sombre d'Amilya, vêtue de noir et aux cheveux oscillant entre le noir et le rouge écarlate, et parler d'une chevelure flamboyante ne serait pas une mauvaise comparaison lorsqu'elle exploite sa manipulation du feu. Elle est toujours accompagnée d'un familier, sorte d'enfant ailé, manipulant le feu conjointement avec Frea.... lorsqu'il ne préfère pas jouer dans son coin, sans le moindre intérêt pour Amilya comme de sa maîtresse.

Frea:
 


  • Thème : Lullaby of a deserted Hell - Zun - arrangement par Riverside
  • Adore : La musique, surtout lorsqu'elle en joue. Les boissons à base de pomme, l'alcool étant un plus.
  • Déteste : Se retrouver seule. Devoir parler d'elle.




  • Histoire :




Une douleur lancinante, enlaçant son corps entier tout en l'invitant à sombrer de nouveau dans l'inconscience, c'est la seule chose qui s'imposa à son esprit alors qu'elle luttait, en vain, pour ouvrir les yeux.

"-Comment est-ce que c'est arrivé? "

Peu à peu, les bruits environnants commençaient à lui parvenir, sans que son esprit embrumé ne puisse vraiment les déchiffrer, n'arrivant qu'à ajouter à sa confusion

"-Monsieur, j'ai peur que..."
"-Non! Nous ne pouvons pas encore en être sûr, mais il faut faire vite." Ordonna le capitaine des gardes.

Ses efforts pour reprendre pleinement conscience, la confusion qui régnait en maître sur son esprit, et la douleur, vidèrent rapidement ses maigres forces, sombrant de nouveau, une sensation humide sur sa joue.

"-Amilya, Frea, venez vite !"

Tournant la tête instinctivement au son de cette voix familière, elle put voir une femme au bout d'une allée de pommiers, ne parvenant pas à discerner clairement son visage. Elle se leva pour la rejoindre, suivie de près par une jeune fille, toute deux allants se blottir contre elle. Vêtue très simplement, et avec une cape rouge, elle se sentait rassurée auprès d'elle, et pourtant, lorsqu'elle cherchait à l'observer de plus près, tout restait flou, et une sensation de tristesse s'empara rapidement d'elle, plongeant tout ce qui l'entourait dans les ténèbres, petit à petit.

Pourtant, au creux de ces ténèbres sans fonds, elle put sentir une main enlacer la sienne, l'empêchant de disparaître complètement elle aussi.


Un établissement médical, ville de Lotheican.


C'est péniblement qu'elle parvint enfin à ouvrir les yeux, la douleur ayant presque entièrement quitté son corps, mais encore bien trop incertaine, comme étrangère dans son propre corps, pour tenter de dire si la douleur provenait d'un membre plus que d'un autre. Allongée dans un lit sous un plafond blanc, elle chercha, en vain, à organiser ses pensées, resserrant sa main, la sensation de ses rêves encore présente. Elle fut interrompue par la venue de deux personnes, un homme et une femme, qu'elle n'avait jamais vu.

"-Ah, il semblerait qu'elle ait enfin repris connaissance."

L'infirmière vient se placer vers elle, alors que le médecin resta un peu en retrait pour l'instant, s'adressant à elle.

"-Je vais simplement vous examiner, ne vous inquiétez pas." Dit-il en se voulant rassurant.

Pendant ce temps, l’infirmière la plaça en position assise, n'y opposant aucune résistance, se laissant pleinement porter, amorphe. Cependant, au premier contact de l'homme sur elle, dans un geste purement instinctif, elle le repoussa violemment, manquant de le faire tomber tout en se recroquevillant de l'autre coté du lit, se cachant à moitié sous la couverture sous le regard surpris, puis compatissant des deux adultes. Le médecin hésita un instant, avant de quitter la pièce après un rapide signe de tête à la femme, qui entreprit de la rassurer puis la réinstalla dans le lit, tremblante comme une feuille.


De nouveau, un paysage inconnu, mais pourtant familier. Une maison, plutôt simple, et un couple de l'autre coté de la pièce. Elle reconnut la femme à sa cape, et à coté d'elle, un homme plus grand qu'elle, à la carrure imposante, au moins depuis son point de vue. Cependant, toujours la même incapacité à discerner le moindre détail, si ce n'est son reflet dans le miroir. Attirant son regard, encore plus que son reflet en lui même, était bien la présence à ses cotés d'une autre fille, semblable à elle en tout point.

"-N'abandonne pas, je t'en prie."

Tout se figea autour d'elle, tel un décor sans vie, alors que cette phrase résonnait directement dans son esprit. Luttant contre la douleur qui semblait tenter de la submerger encore une fois, elle chercha la provenance de cette voix, en vain, jusqu'à ce que son regard se tourne de nouveau sur le miroir. Là, elle put voir son propre reflet, toujours emprisonné au creux de la surface de verre la regarder, presque suppliante.


"-Je sais que c'est dur, mais je t'en prie, n’oublie pas. Tu n'es pas seule."


Tout était extrêmement confus dans son esprit, ne parvenant pas à collecter ses pensées. Une douleur lancinante dans la jambe la força à fermer les yeux, et lorsqu'elle les ouvrit de nouveau, elle fut presque aveuglée par la lumière du soleil. Complètement perdue, elle chercha à se relever, devant abandonner à seulement s’asseoir pour le moment, prise de vertige, et la douleur ne quittant pas sa jambe. Se contentant d'observer la pièce à la recherche d'un quelconque repère, son regard fut vite attiré par quelques affaires posés sur une petite table, à l’opposé d'où elle se trouvait, reconnaissant immédiatement la cape rouge et la flûte qui y étaient posées. Rassemblant ses forces, elle entreprit de se mettre debout cette fois, parvenant sans trop de peine à prendre appuie sur sa jambe gauche, mais chutant presque immédiatement lorsqu'elle tenta de faire de même avec son autre jambe dans un bruit sourd. Lorsque le personnel entra pour voir ce qui ce passait, ils trouvèrent la jeune fille adossée contre le mur, serrant contre elle la cape et la flûte tout en laissant libre cours à ses larmes.


"-Ainsi, elle a enfin repris pleinement connaissance?"

"-Il semblerait que ce soit le cas, en effet. Même si, vu les événements, il aurait tout à fait été probable qu'elle reste entièrement refermée sur elle même, bien loin de notre réalité. Cela aurait peut-être été plus simple pour elle." Répondit le médecin tout en évitant le regard de son interlocuteur.

Un lourd silence s'installa, aucun des deux hommes ne semblant prêt à le briser, perdus dans de bien sombres pensés. Aux cotés du médecin se trouvait un homme d'une quarantaine d'année, aux traits tirés par le manque de sommeil. Après ce qui sembla être une éternité, il se décida finalement à reprendre la parole.

"-Est-ce qu'elle a dit quelque chose sur ce qui s'est passé?"

Le médecin, gêné, marqua une pause, cherchant ses mots, avant de lui répondre.

"-A ce sujet... Il semblerait  que les événements ont laissé une marque profonde en elle, et qu'elle souffre de mutisme. Nous lui avons fourni un carnet et de quoi écrire, mais elle semble bien loin d'être prête à en parler..."

Il toussota en s'apercevant de sa maladresse, peu habitué à ce genre de situation.

"-Tout ce qu'elle a écrit pour le moment est son prénom et son nom. Amilya Myrelei."

L'homme eut du mal à se retenir, fermant les yeux alors qu'un léger goût de sang envahissait son palais. Ses dernières illusions volaient en éclats, forcé d'admettre que la jeune fille, alors âgée de 15 ans, était bel et bien l'une de ses deux nièces, et la seule encore en vie. Tout avait basculé si rapidement.


Lotheican, plusieurs années auparavant.


La famille d'Amilya possédait une pommeraie sur les bordures de lotheican, vivant tant des récoltes que du travail des pommes. Sa mère, alchimiste, avait troqué les potions, acides et autres explosifs pour d'autres breuvages plus courants, principalement ceux réchauffant tant le corps que l'esprit de son consommateur.

Leurs deux filles, des jumelles qu'ils nommèrent Amilya et frea, montrèrent très tôt des aptitudes au maniement de la magie, et presque naturellement admises à l'académie de Lotheican, où les deux sœurs progressèrent rapidement dans le maniement des éléments, Amilya favorisant le feu là où Frea favorisait le vent.

Tout aurait pu continuer ainsi, paisiblement, si le destin ne semblait pas tant se délecter de la douleur et de la souffrance des hommes.

Alors que les jumelles se rapprochaient à grands pas de leur quinzièmes années, la quiétude de la nuit fut bouleversée par un groupe de brigand, venu voler bien et richesses, qui avait jeté son dévolu sur la maison quelque peu isolée des Myrelei.

La suite des événements n'est connue avec précision que par l'unique survivante, mais les blessures et la dégradation de la maison en disaient long sur ce qui avait dû se passer. Lorsque les gardes arrivèrent sur place, alertés par des passants, ils ne purent que constater, avec dégoût, les dégâts causé, et se hâter pour tenter de sauver les deux enfants souillés. Ce ne fut que plus d'un mois après ce drame que la jeune fille parvint enfin à reprendre pleinement conscience.

Par la suite, elle fut hébergée par son oncle, et malgré son mutisme et une cicatrice à sa jambe qui, bien que guérie avec soin, refusait de disparaître, Amilya insista pour reprendre ses études de magie environ 3 mois après sa sortie d'hôpital. À la surprise générale, elle ne semblait pas porter de séquelles psychiques trop importante.

Au sein de l'académie, celle-ci fit rapidement preuve d'intérêt pour de nouvelles magies, se spécialisant non plus sur le feu, mais le vent, et s'approchant de l'art moins pratiqué de l'invocation, sa flûte présentant l'énergie magique typique d'un pacte, lien entre elle et un esprit. Nombreux sont ceux qui voyait sa nouvelle attirance pour le vent comme le désir, conscient ou non, de se rapprocher des souvenirs de sa sœur, et ses tentatives à l'invocation comme l'espoir, peu probable, que l'esprit de sa jumelle se soit lié à cette flûte. Mais elle n'avait que faire de ce que les autres pouvaient penser ou dire à son propos, s'impliquant toujours plus dans ses recherches et son entraînement, forçant le respect.


Quelques années plus tard, une rue de Lotheican.

"-Es-tu certaine de vouloir partir?"

Il savait bien que tenter de retenir sa nièce maintenant était quelque peu vain, présentant son départ depuis quelques années déjà. Pourtant, il se devait d'essayer. La réponse lui fut comme soufflé à l'oreille par le vent, sensation toujours intriguant, mais rarement déplaisante, d'une «voix» pleine de confiance.

"-Sure et certaine, mon oncle. Si je souhaite continuer à progresser, je n'ai d'autres choix. Et je trouverais peut-être enfin ce que je cherche durant ce voyage. Et ne t'inquiète pas, je saurais me débrouiller seule."

Sur ce dernier point, il ne se faisait que peu de soucis, sa nièce maîtrisant autant les magies élémentaires que l'invocation, elle avait les moyens de se défendre. Ce qui l'inquiétait, et ce depuis quelques années, résidait bien ailleurs.

Ses premiers doutes s'éveillèrent lorsqu'elle parvint enfin à invoquer l'esprit présent dans sa flûte, alors qu'il était présent. Pour la majorité des gens qui assistaient à l'invocation, ils y voyaient un esprit ordinaire. Mais lui y voyait clairement une ressemblance, bien que déformé, entre elle et sa nièce. Lorsqu'il en parla à l'un de ses mentors, il lui répondit simplement que l'invocateur donnait inconsciemment l'apparence à son invocation, et que celle-ci pouvait donc varier grandement d'une personne à l'autre, même pour un esprit identique. Quant aux changements d'affinité magique, ils attribuaient cela simplement aux chocs qu'elle avait vécus, chose qu'ils avaient déjà pu voir à plusieurs reprises. Cependant, jamais il en avait parlé à sa nièce jusqu'à maintenant, rassemblant finalement son courage pour indirectement poser la question qui lui brûlait les lèvres.

"-Prend soin de toi, Frea."

Pour seule réponse, la jeune fille s’arreta un instant dans sa marche, avant de réajuster son sac sur son épaule, entamant son chemin sans un seul regard en arrière.


Midgard

--- Joueur...


  • Pseudonyme ou Prénom : François
  • Âge & sexe : 23 ans, masculin aux dernières nouvelles
  • Expérience Role Play : J'ai fréquenté plusieurs forum RP, toujours dans l'univers fantastique, avec un niveau correct, je dirais. Cependant, c'est mon premier RP depuis environ 2 ans.
  • Code secret de la charte de Midgard :
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

[Mage] Un murmure dans le vent [validé]

MessageSujet: Re: [Mage] Un murmure dans le vent [validé] Dim 28 Juil - 2:01
Petit up pour dire que j'en ai fini et que je m'en remet a votre bon jugement.


J'en profite aussi pour placer ceci :


invocation:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Enjouée.
Localisation : Là où le destin m'appelle.
Exp : 827

Messages : 362
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 14
Grade : D
Joyau(x) : 450

[Mage] Un murmure dans le vent [validé]

MessageSujet: Re: [Mage] Un murmure dans le vent [validé] Lun 29 Juil - 8:07
Va falloir te relire ! Beaucoup trop de bêtes fautes ! (Souvent des "a" à la place de "à")
Et mettre des couleurs dans les dialogues permettrait de mieux s'y retrouver !
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

[Mage] Un murmure dans le vent [validé]

MessageSujet: Re: [Mage] Un murmure dans le vent [validé] Lun 29 Juil - 10:03
corrigé une partie des fautes, mais j'ai peur qu'il n'en reste encore :onion11: 

Pour ce qui est de la couleur pour les dialogues, pas sur que ça aide réellement pour mon texte qui se veut confus :onion9:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Joueuse
Localisation : Partout à la fois...
Exp : 3117

Messages : 1003
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Mage] Un murmure dans le vent [validé]

MessageSujet: Re: [Mage] Un murmure dans le vent [validé] Lun 29 Juil - 23:36
La couleur permet de mieux s'y retrouver et donne une mise en page plus agréable à lire.

Tu devrais de nouveau mieux te relire :

- Tu as oublié de mettre en couleur un dialogue
- Tu as oublié des majuscules
- Il y a encore des fautes qui ne devrait pas être là, vu que les as corrigés ailleurs

Et surtout,

- Tu devrais préciser qui parle dans tes dialogues car personnellement, je ne m'y retrouve absolument pas ! Cela te permettrai aussi de mieux illustrer tes discours car mine de rien, il n'y a pas que les mots qui nous intéresse, il y a aussi le ton de la voix, les mouvements et autres mimiques qui renforcent la communication fictive entres les personnages.


Un exemple :

- "Je pense que tu devrais le faire" Lança le forgeron.
- "Mais si je rate ?" Demanda l'enfant en baissant les yeux.
- "Essayes tout de même !" Encouragea le vieil homme, son marteau en main.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Lasse.
Exp : 3421

Messages : 592
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Mage] Un murmure dans le vent [validé]

MessageSujet: Re: [Mage] Un murmure dans le vent [validé] Mer 31 Juil - 7:43
Il reste encore plus ou moins six fautes plutôt minimes et quelques oublis de majuscule mais, rien de bien méchant. Il faudra néanmoins doubler d'efforts dans les RPs ! 

Fiche validée.

Bienvenu sur Midgard !


Midgard

Guide des premiers pas



Par quoi commencer ?

Tout d'abord, bienvenue sur rune Midgard Invité !
Que l'inspiration t'accompagne
Tout au long de ton parcours !


Ce que tu dois faire, après la validation de ta fiche, débute par compléter ta "Feuille personnage" qui se trouve dans ton profil. Ceci sera un court résumé de ton personnage, ce qui permettra aux joueurs, en quelques clics, de connaître des informations basiques le concernant. Pour plus de détails, il devra faire référence à ta fiche.


Les quelques topics essentiels
Notre gentil Staff, ainsi que d'autres personnes ont pris le temps de réaliser divers sujets dans le but de t'aider dans ta progression sur le forum. Il t'es plus que fortement conseillé de les lires pour faciliter le développement de tes capacités de RPiste. Les voici, accompagnés d'un court résumé.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Créé par Ulrich Leodenor, il est le topic incontournable si tu commence l'écriture. Il comporte de nombreux conseils avisés, ainsi que des astuces fort pratiques ! Ne passe pas à côté !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Vous avez beau avoir déjà créé votre personnage, les règles de la magie s'appliquent aussi InWrite, si je puis me permettre de déformer l'expression initiale.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Les joyaux ne sont pas de l'argent, c'est expliqué explicitement ici !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Un contenu en constant développement pour vous fournir des informations sur certaines races, à votre disposition, aussi, un bestiaire, reprenant des créatures mythologiques, des informations sur les dieux de Midgard ...


Ce que je dois compléter
Pour faciliter et améliorer ton intégration à l'univers,compléter ces quelques sujets aidera tes partenaires, et toi-même, dans l'avancement de ton personnage !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Tu as certainement pu constater que nous possédons un petite phrase - citation - autre, sous le nom de notre personnage. Ta fiche ayant été validée, tu y as aussi droit ! Va voir, c'est juste là !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
On entre dans le vif du sujet ! C'est ici que tu trouveras des compagnons de routes, des frères d'armes ... !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Ceci n'est pas obligatoire, mais pratique. C'est une manière d'ordonner son histoire de la façon voulue.


Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

[Mage] Un murmure dans le vent [validé]

MessageSujet: Re: [Mage] Un murmure dans le vent [validé]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Double nationalité: Une promesse dans le vent ?
» C'est géant! Herc' est dans le vent! -Héraclès
» Te souviens-tu de ces sourires innocents et de ces paroles dans le vent ? ~ Nina ♥︎
» Il y a une ombre dans le vent, je crois qu'une tragédie m'attend. (Ruby)
» Un diner tout en finesse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: Archives :: Archives :: Fiches personnages archivées-