" Invité "
avatar
Who am i !

Elendil Palantur [Terminé]

MessageSujet: Elendil Palantur [Terminé] Ven 30 Aoû - 13:39
Midgard

--- Personnage...

  • Premier nom (prénom) : Elendil, Ami des étoiles
  • Deuxième nom : Palantur, Clairvoyant
  • Sexe : Masculin
  • Âge : 96ans (24ans pour un homme)
  • Race : Elfe
  • Classe : Mage


  • Magie & Armes :

Aucune arme, mes mains ne sont pas faites pour blesser. Je veux voir et comprendre, sentir et expérimenté. Je suis une source de merveilles souhaitant être émerveillée.

Certain me compare à Argus, un géant antique aux cents yeux, alors que d'autres ne voient en moi qu'un renégat, car oui, je diffère. Ma magie se veut révélatrice, je vois le monde sous toutes ses formes, je vois votre esprit, je vois la magie valser dans le vent et la vie coulée dans les feuilles des arbres. J'ai éveillé ma forme véritable et converse avec l'invisible.
Puissant télépathe, ritualiste, peu importe le nom, je préfère qu'on me dise Clairvoyant. Contemplant l'esprit, je le manipule. Observant le temps, j'en décèle, parfois, les aboutissements. Je suis une myriade de possibilités, car voyant la vérité en toute chose, je peux les manipuler.


  • Stats :

Vitalité        
Attaque          
Magie          
Déf. Physique      
Déf. Magique          
Vitesse          


  • Caractère :

Une petite flamme, cela suffirait à le définir.
Tout comme elle, il aspire à l'évolution. Son imagination fertile, aidée de son curieux don, l'emmène dans des contrées lointaines.Tantôt il est un puissant mage, conseillé des rois, tantôt il marche seul entre deux falaises. C'est un authentique rêveur, à cela près qu'il compte bien réaliser ses ambitions fantasques.

Malgré ma brûlure, je la trouve encore belle. Une flamme est dansante, changeante, et magnifique. Il est porté par ses émotions, et s'il les manifeste avec l'élégance de son peuple, elles sont bien là. Les sentiments sont le sel de sa vie, et, gourmand, il leur donne une énorme priorité. Certes, n'étant point idiot, Elendil n'éventrera pas le monde par convoitise ; mais, là où d'autres préféreront survivre, lui cherchera d'intenses vibrations, quitte à ébranler son âme.
Nombreux sont ceux, où devrais-je dire celles qui ont souffert de sa passion, mais pourquoi devrait-il s’astreindre à taire son cœur? Il n'est pas un goujat, chacune de ses conquêtes fut aimée, mais son amour est volage.

Inconstance ne rime pas avec infidélité, car il n'a jamais trahis sa parole. Vivre ses émotions ne veut pas dire en être l'esclave, car honneur et droiture ne lui sont pas inconnus ; bien qu'il admire le premier, sans pour autant le rechercher. La flamme procure aussi de la chaleur en plein hiver, autrement dit, il n'est pas totalement égoïste. Individualiste, ça je vous l'accorde, mais cela ne l’empêchera pas de faire un geste pour autrui, de s'engager dans une noble cause, et d'ailleurs, il porte en très haute estime la mère de son peuple : La Nature.
S'il peut être laid, c'est pour elle. Excessif, intransigeant, intolérant, cruel parfois, le Palantur peut être tout ça pour défendre celle qui l'a élevée. Si on trouve souvent que les elfes font de charmant écolos, dans son cas ça devient caricaturale. Néanmoins n'est-ce pas normal, quand on voit la vie, de vouloir la préserver?

Voila donc notre Elendil, un vieux jeune homme qui se cherche encore, un centenaire assoiffé de sensations, qui, brave, intelligent, et même un peu naif, plonge sans crainte dans le flot du monde.

  • Physique :

Tout juste 1m66, même pour son "jeune" age, ce n'était guère glorieux. Qu'importe, charmant joyaux, il était petit mais raffiné.

Fidèle à sa race, un musculature féline parcourait son corps, le rendant à la fois svelte et puissant. Bien proportionné, il avait la carrure des danseurs, souple et fort, insolente panthère. Sa peau oscillait entre le blanc et le miel, lui donnant un teint crémeux et doux. Lumineux? Peut-être pas, mais assurément apaisant.
L’extrême finesse de ses traits nuisait à son "humanité". Tout comme une belle statue, cette peau parfaite, ce nez trop bien taillé, toutes ces qualités rendaient son visage inaccessible. Ineffable tout comme le ciel, il était tout aussi incognoscible. Pourtant, les saphirs coiffants son nez menaient bien à son âme, mais la lueur presque lunaire qu'ils offraient au monde ne suffisait pas à transmettre ses sentiments.

Intriguant, un adjectif qui lui sied à merveille. La légèreté de ses pas, la douceur de ses gestes, il n'était qu'une brise, fraîche et ravissante, mais qu'on ne pouvait saisir. Même ses cheveux semblaient irréels. D'un blond pâle, désordonnés, ils se bataillaient son visage, réagissants avec aplomb aux moindres appels du vent.
Un pantalon large, bien trop large, une tunique usée, une cape quand il fait froid, voici ses habits. Il appréciait la simplicité, beige ou marron, la terre elle même couvrait sa nudité. Sa seule lubie était sans doute les deux cornes trônant sur son épaule, qui, choix esthétique ou pas, finissaient d'installer son aura d'étrangeté.

Toutefois, pour peu que vous ayez de la chance, un autre Elendil vous apparaîtra. Une forme éthérée, où ses cheveux s'étiolent en une étrange fumée, tandis que des yeux inquisiteurs apparaissent sur l'ensemble de son corps.

L'élégance des elfes et le mystère du vent, savant mélange, ou étrange portrait, à vous d'en juger.

  • Thème : Harm of will
  • Adore : La beauté, la nature, les sentiments, le contact.
  • Déteste : Le mensonge, l'apathie, la mauvaise foi, le métal.


  • Histoire :

Green arrow, royaume du puissant Arenwë, tu n'avais pas changé. Cela faisait presque un demi-siècle que je m'étais absenté ; pourtant, la charmante cité rayonnait de la même lumière. A l'instar de ses habitants, elle narguait le temps. Aussi n'eus-je aucune surprise en retrouvant mes parents intacts.

"Vous n'avez pas changé."

Ils ne me questionnèrent pas sur mon voyage, pourquoi le feraient-ils, c'était mon aventure. De plus, il serait hypocrite pour ma mère de feindre l'ignorance. Déjà je les contemplais, ces tableaux. C'était là le don de ma génitrice, l'omniscience, qui, dans cette hutte banale, atteignait toute sa splendeur.

L'accouchement, telle était la première oeuvre. Dans cette même pièce, mon père et ma mère tenait un nouveau-né. L'un soutenait sa femme épuisée par l'effort, et l'autre admirait le fruit de ses entrailles. J'étais né dans l'amour, et d'ailleurs, toute ma vie fut sous l'insigne de cette vertu. S'il y a bien une chose dont je ne manquai point, ce fut l'attention et les pensées d'êtres bienveillants.

L'éveil, nom pompeux pour une scène aussi simple. Cependant, si vous scrutez attentivement la toile, peut-être verrez-vous la stupeur dans les yeux de cet homme, de mon père. A l'époque je n'avais que 15ans, et j'ignorais tout des remous que le temps insufflait dans un couple. Passant le plus clair de mon temps à découvrir la forêt, je m'épanouissais dans mon ignorance. Cela faisait deux semaine qu'elle était partie, maman, mais je ne m'en souciais pas. Ces temps-ci elle avait l'habitude de s'absenter, même si je commençai à trouver le temps long...

-Pourquoi tu dis ça?! Pourquoi ça serait mieux si elle revenait pas? De quoi tu parles papa!?

Inconscient du conflit, je n'en compris pas moins les paroles de mon géniteur. Non, je ne lui en voulais pas, je voulais juste comprendre...et lui aussi d'ailleurs. Sa surprise, ses yeux, il me fallut bien du temps pour apprendre que ce jour là, son étonnement ne naquit point de mon impertinence, mais du fait que, par inadvertance, j'avais écouté ses pensées.

Grand plié. Celui-là m'arracha un sourire. Était-ce mon amour de la danse qui créa ce tableau, ou ma passion ne provenait-elle que d'une simple prémonition?  Quoiqu'il en soit, je ne m'en retrouvai pas moins à étudier cet art, et ici comme partout, on commençait par les bases. Maintenant je connaissais l'utilité de l'entrainement "classique", mais à l'époque, admettre que dégagés et grands pliés m'étaient indispensables... personne n'aurait pu m'en convaincre. D'ailleurs, il suffisait de voir ma face "enjouée" pour comprendre mon scepticisme
Chez les elfes, il n'y avait pas d'enseignement général, chacun se formait à sa manière, et bien avant d'apprendre à lire et écrire, j'appris à danser. Certes c'était peu commun, mais l'art fut ma clef, m'ouvrant les portes du monde adulte. Curiosité, créativité, sensibilité, toutes ces valeurs propres à ma race me vinrent par la danse, et d'ailleurs, au fur et à mesure que j'affinai mon corps, mon esprit se développait.

L'Autre. Même si maintenant nous savions tous le pourquoi du comment, personne ne changea le nom de cette oeuvre. C'était bien mon visage, et pourtant je ne me reconnaissais pas. Ma main tendue devant cet énorme sanglier, des yeux bleutés crevaient ma peau, tandis que le contour de mon être semblait s'étioler en une étrange fumée. Oui, ma quintessence, et cette toile était le seul moyen pour moi de l'observer.
Je n'étais pas qu'un simple télépathe, cela je l'avais compris bien avant cet événement. Il m'arrivait de voir des choses étranges, comme des lumières dans le vent, où une aura particulière dans la sève des arbres. Cependant je n'y fis guère attention, j'étais jeune, entièrement soumis à ma soif de vivre.
Je m'étais trouvé un travail en tant qu'assistant d'un chercheur de renom. Ladwig Terewïn, un elfe particulier, qui passait nuit et jour à observer la forêt. Il semblait enquêter sur les esprits de la nature, et à vrai dire je m'en contrefoutais. Travaillé pour lui me permettait nombreuses excursions, et petit à petit j'en appris un peu plus sur mon monde. Les arbres sacrés, leur langage, tout cela était encore bien flou, et souvent, je préférais faire la course avec les sangliers plus tôt que de noter les moindres tressaillements d'un vieux chêne. Les sangliers, nous y voila ; ce fut lors d'une de mes bavures que je me réveillai. Poursuivant un mâle hargneux, je m'éloignai des chantiers connus, et j'étais déjà bien loin lorsque je le rattrapai. Ma curiosité m’empêcha de rebrousser chemin, hélas.
Aurais-je su qu'à ce moment des hommes s'adonnaient à leur stupidité, sans doute serais-je parti, mais trop tard. Déjà l'énorme sanglier sorti de nul part, traçant son chemin à coups de cornes et de rage. Il était ensanglanté, et tout être vivant pouvait ressentir la détresse dans ses cris ; tous, à par eux. Je pouvais les entendre, ces petites oreilles, jouir impunément, sauvages heureux, de leur méfait. Certes j'aurais pu fuir et abandonner ce Dieu déchu. J'aurais pu, mais ne le fis pas. Nul ne sut d'où me vînt ce courage ; était-il du à l'agonie d'un Grand esprit, où peut-être n'avais-je que trop attendu pour libérer mon pouvoir. Quoiqu'il en soit, une main tendu vers lui, je stoppai la fureur du mastodonte, inconscient alors de ma nouvelle nature.

*Je t'en prie, calme-ta fureur Dieu de la forêt. Moi, ton fils, enfant de la sève et de la rosée, je punirai tes bourreaux.*

En y repensant, même ces mots sortirent de nul part, comme-ci ce nouveau pouvoir avait sa propre volonté, sa propre élégance. Quoiqu'il en soit je pus contempler le monde. L'air était empreint de magie, c'était comme si des courants de lumière parcouraient l'espace. Je sentais le pouls de la terre, j'observais la vie circuler en son sein, montant dans les arbres, jaillissant par les moindres appendices. J'avais une pleine conscience du moi et du hors de moi ; tout n'était qu'harmonie...enfin presque. Car je les entendis, leurs pensées, j'entrevis la joie morbide de ces ignares.
La haine, telle fut ma réponse. Profonde, elle m'envahit. Sournoise, elle musela mes principes. Ils allaient mourir. Chacun croisa un de mes nombreux regards, livrant leurs âmes pitoyables à ma cruauté. Lentement, tous saisirent leurs armes, formant un cercle funeste. L'hécatombe fut sommée. L'arme du frère tua le frère, la lame de l'ami trancha des gorges, même le père trahit le fils.

Triste épisode que cela, car quand je revins à moi, je n'eus pas droit à l'amnésie salvatrice. J'avais assisté à toute la scène, je l'avais même désirée... sauf que mon ardeur se calma, et après la haine vint le dégoût, le dépit... la culpabilité. Me suis-je effondré? Ai-je pleuré? Evidemment, nul ne reste de marbre en ôtant la vie. Tout comme nulle cicatrice ne résiste au temps. De cette scène en naquit une autre :

L'apprenti. Chaque couleur exaltait une étrange lueur, murmurant au public une touche de mystère. Deux êtres marchaient dans la forêt, leur pas foulant les feuilles d'automnes, et le vent jouant dans les plis de leurs capes. On ne pouvait distinguer leur visage, mais nul doute sur la nature des pèlerins. Elerína, c'était notre langue, mais également l'égide de ses promeneurs. Je ne connus point mon maître sous un autre nom, l'originale ne m'ayant donné que celui-ci. Je ne lui en voulais pas. Nous avions l'opportunité de choisir nos appellations, nos destinés, pourquoi s'en priver?
Oui, j'avais bien grandi depuis l'épisode du Sanglier. J'approchais plus ou moins la moitié d'un siècle sur cette peinture. L'enfance commençait à m'abandonner, et suivre cette femme fut ma première grande décision. L’autodidaxie ça va un moment, mais j'en voulu plus, et cette charmante érudite fut mon puits de science.

Quintessence, il me fallut du temps pour comprendre ce mot. J'avais enfin trouvé la clef de mon étrangeté, et lorsqu'on parle de magie, la clef n'était autre que la compréhension. Cette fois je n'étais pas sur le tableau, il n'y avait qu'une sphère, puis une autre, puis une autre... Derrière chaque ombre se cache une lumière, derrière chaque chute un envol, il suffisait juste de savoir où chercher. Tel était mon pouvoir, celui de voir l'essence des choses.
Oui, je me ressassais une réponse vielle de 50 ans, mais il faut dire que je l'avais longuement cherchée. Je ne devais pas la compréhension de ma magie à une lumière révélatrice qui, dans sa grande charité, tomba sur moi au sortir d'un brossage de dents. Ce fut l'instruction et l'analyse, la connaissance et le travail qui me firent éclore, et comprendre ma "Seconde nature".

Gymnastique, non je n'insinue rien. D'ailleurs il faut que je pense à décrocher ça de là un jour.
Je ne comptais pas passer toute ma vie aux cotés de mon guide, mais nous partageâmes quelques années. Elle me vit grandir, l'adolescent devenant un homme, et notre relation évolua. Je découvris (oui je sais, j'aurais pu le voir avant) que sa cape cachait des formes troublantes. Après avoir instruit mon âme, elle cultiva mon corps, me montrant les joies et bienfaits de la gymnastique.

Il y eut bien d'autres péripéties dans ma vie, tout comme il y avait bien d'autres tableaux dans cette maison. Cependant, comme si ma mère avait voulu tisser ma destiné, les grandes lignes tenaient dans cette pièce. J'aurais pu me lever, et vous emmener contempler les autres œuvres, mais le dîner m'appelait, et il avait de sacrés arguments.
Midgard

--- Joueur...

  • Pseudonyme ou Prénom : Adrien
  • Âge & sexe : 21ans
  • Expérience Role Play : J'ai commencé le jeux de rôle à 16ans, sur un forum Naruto. De là j'ai dévié sur un forum médiéval fantaisiste où je suis resté 3 ans, tout en accumulant d'autres expériences sur des forums divers et variés. J'ai ensuite arrêter le rp, pour m'y remettre cette année. J'ai eu assez de mal à trouvé un forum me correspondant dans le thème du médiéval. Midgard étant une vraie perle, je pense qu'il sera ma terre d'accueil.
  • Code secret de la charte de Midgard :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : Guillerette
Localisation : Asunia
Exp : 1557

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 250

Elendil Palantur [Terminé]

MessageSujet: Re: Elendil Palantur [Terminé] Ven 30 Aoû - 21:43
Nous nous sommes déjà rencontrés, mais je te souhaite tout de même la bienvenue ici et un bon courage pour ta fiche 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Moqueuse
Localisation : La où me guide mon instinct
Exp : 1708

Messages : 111
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Elendil Palantur [Terminé]

MessageSujet: Re: Elendil Palantur [Terminé] Ven 30 Aoû - 22:50
Re-bienvenue chez nous et bonne chance pour ta fiche  

(comme Léo viendra pas je prends son lamas  )
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Elendil Palantur [Terminé]

MessageSujet: Re: Elendil Palantur [Terminé] Ven 30 Aoû - 23:01
Bienvenue parmi nous, en espérant que tu t'y plaise.

En attendant, vivement la fiche complète, bon courage pour la finir ^^
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Elendil Palantur [Terminé]

MessageSujet: Re: Elendil Palantur [Terminé] Lun 2 Sep - 9:59
Terminé! Elendil a son préface, j'espère qu'il vous plaira.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Enjouée.
Localisation : Là où le destin m'appelle.
Exp : 828

Messages : 362
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 14
Grade : D
Joyau(x) : 450

Elendil Palantur [Terminé]

MessageSujet: Re: Elendil Palantur [Terminé] Lun 2 Sep - 21:35
Très jolie plume que voilà ! C'est remarquablement bien écrit et le personnage m'intéresse, néanmoins, je te demanderais de corriger les quelques fautes qui trainent de-ci, de-là, car elles sont facilement évitables et un peu trop nombreuses à mon goût, après cela je pourrais te souhaiter une bienvenue en grandes pompes sur Rune Midgard.

Nai autuvalyë séressë ! Qu'Ases et Vanes gardent ton chemin !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Joueuse
Localisation : Partout à la fois...
Exp : 3118

Messages : 1003
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Elendil Palantur [Terminé]

MessageSujet: Re: Elendil Palantur [Terminé] Mar 3 Sep - 1:02
Vraiment un personnage intéressant que voici ! Je te laisse corriger les fautes (oui Drazh est chiant avec ça mais, il a raison ;__;).

Bienvenu chez nous ! =D
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Elendil Palantur [Terminé]

MessageSujet: Re: Elendil Palantur [Terminé] Mar 3 Sep - 7:00
Merci à tous pour le bel accueil qui m'a été fait!
J'ai fini de corriger les erreurs, et je comprend, un nain pas grincheux c'est un nain grichon :').

Je ne sais pas si j'ai tout corrigé, mais j'ai bien déblayé en tout cas.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Lasse.
Exp : 3422

Messages : 592
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Elendil Palantur [Terminé]

MessageSujet: Re: Elendil Palantur [Terminé] Mar 3 Sep - 7:17
Tu as l'approbation du nain grincheux, tout est en ordre !

Fiche validée.

Welcome!


Midgard

Guide des premiers pas



Par quoi commencer ?

Tout d'abord, bienvenue sur rune Midgard Invité !
Que l'inspiration t'accompagne
Tout au long de ton parcours !


Ce que tu dois faire, après la validation de ta fiche, débute par compléter ta "Feuille personnage" qui se trouve dans ton profil. Ceci sera un court résumé de ton personnage, ce qui permettra aux joueurs, en quelques clics, de connaître des informations basiques le concernant. Pour plus de détails, il devra faire référence à ta fiche.


Les quelques topics essentiels
Notre gentil Staff, ainsi que d'autres personnes ont pris le temps de réaliser divers sujets dans le but de t'aider dans ta progression sur le forum. Il t'es plus que fortement conseillé de les lires pour faciliter le développement de tes capacités de RPiste. Les voici, accompagnés d'un court résumé.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Créé par Ulrich Leodenor, il est le topic incontournable si tu commence l'écriture. Il comporte de nombreux conseils avisés, ainsi que des astuces fort pratiques ! Ne passe pas à côté !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Vous avez beau avoir déjà créé votre personnage, les règles de la magie s'appliquent aussi InWrite, si je puis me permettre de déformer l'expression initiale.

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Les joyaux ne sont pas de l'argent, c'est expliqué explicitement ici !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Un contenu en constant développement pour vous fournir des informations sur certaines races, à votre disposition, aussi, un bestiaire, reprenant des créatures mythologiques, des informations sur les dieux de Midgard ...


Ce que je dois compléter
Pour faciliter et améliorer ton intégration à l'univers,compléter ces quelques sujets aidera tes partenaires, et toi-même, dans l'avancement de ton personnage !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Tu as certainement pu constater que nous possédons un petite phrase - citation - autre, sous le nom de notre personnage. Ta fiche ayant été validée, tu y as aussi droit ! Va voir, c'est juste là !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
On entre dans le vif du sujet ! C'est ici que tu trouveras des compagnons de routes, des frères d'armes ... !

[Seuls les administrateurs ont le droit de voir ce lien]
Ceci n'est pas obligatoire, mais pratique. C'est une manière d'ordonner son histoire de la façon voulue.


Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Elendil Palantur [Terminé]

MessageSujet: Re: Elendil Palantur [Terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Etoile d'Elendil
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: Archives :: Archives :: Fiches personnages archivées-