avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Joueuse
Localisation : Partout à la fois...
Exp : 3180

Messages : 1003
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: [ Événement ] Halloween's Party! Mer 23 Oct - 6:01
L’évènement se déroule au château Windsor, situé dans les contrées d’Asunia sur Midgard. Vous êtes invité par le maître des lieux à participer à une grande fête sur le thème d’Halloween et bien évidemment, qui dit Halloween dit… Non, pas sucrerie… dit déguisement ! Personne ne sera accepté sans un déguisement ! Cet évènement est ouvert à tous ! Pas de nombre de lignes obligatoires !
J’avais passé ma journée à superviser les préparatifs de ma prestigieuse et épique grande fête d’Halloween, n’hésitant pas à faire part de toutes remarques et de tout mécontentement lorsque j’en avais l’occasion. Il faut croire que mes domestiques détestaient Halloween, ils étaient très loin de mettre du cœur à l’ouvrage… Ces ingrats ! Non seulement ils étaient trop bien payés mais en plus, je les avais également tous invités à ma magnifique fête - bien que, je savais pertinemment que la plus part me fuiraient dès qu’ils en auraient la possibilité. Moi insupportable ? Roh, mais non, voyons ! Heureusement, je pouvais compter en tout temps sur ce brave Ulrich, rémunéré tel un bénévole et traité comme un larbin mais, toujours fidèle au poste. Certes, il n’avait pas spécialement le choix mais, il était là et c’était tout ce qui m'importait. Enfin… Leodenor était peut-être le moins doué de tous pour accrocher les décorations, ses toiles d’araignées étant un peu bancales, mais, j’essayai de me montrer indulgent… J’essayai du moins.

Après m’être assuré que mon costume donnait l’effet tant convoité devant mon reflet dans le miroir, j’avais rejoint l’ancienne salle du trône, là où les festivités n’allaient tarder à avoir lieux. J’avais choisi un déguisement un peu particulier pour la soirée, souhaitant transmettre une image différente du géant régnant sur les champs de batailles. J’étais peut-être un guerrier mais, j’étais également noble, du sang royal coulant dans mes veines. Ainsi, j'avais voulu représenter la grande Royauté et la fine élégance d'une manière... Disons à ma façon. Je portais un prestigieux costume noir, taillé sur mesure par un grand couturier de la capitale, sur une petite chemise blanche raffinée sur laquelle trônait une charmante cravate. Je m’étais amusé à me maquiller de quelques moustaches sur les joues et à colorier le bout de mon nez en noir. En suivant l’idée, je portais de fausses oreilles et une queue évoquant celles d'un lion. Pour la crinière, je n’avais eu nul besoin d’artifice… Ma chevelure évoquait parfaitement la couronne du grand félin.

Piquant une brochette qui n’attendait que moi sur le grand buffet, je m’étais installé d’une manière détachée sur l’ancien trône, celui qui jadis avait servi de siège à mes illustres ancêtres, dégustant les morceaux de viandes un par un alors que les premiers invités, bien en avance, commençaient à faire leur apparition dans la demeure des Windsor. Un instant, j’avais eu l’espoir qu’Elenwë ne serait pas de la partie…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : Désolée
Localisation : C'est bien simple : aucune idée.
Exp : 2220

Messages : 340
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Jeu 24 Oct - 6:44
« Non, non… Je ne pense pas pouvoir… »
 
Le garçonnet sait bien que son regard suppliant au possible aura finalement raison d’elle. Elle soupire un grand coup, tirant tant bien que mal sur le tissu qui couvre à peine ses cuisses : ah, elle ne peut vraiment rester impassible face à une mine aussi désemparée. Enfin, si désemparée… Il est plutôt neutre, son cadet, et si le faciès du gosse n’est pas si implorant que son esprit peut la pousser à croire, il a un effet assez démesuré sur sa façon de réagir. Elle baisse décidemment les bras bien facilement face à un simple enfant.
 
« D’accord, d’accord, j’ai compris… Mais c’est vraiment juste pour te faire plaisir… »
 
Un dernier regard dans le miroir et c’est parti. Elle voit devant elle la jeune femme qu’elle est devenue. Celle-là, celle qui parait coincée, d’une taille normale, mince et élancée, les cheveux attachés en deux longues couettes et dans sa robe noire dont la longueur ne peut que la rendre anxieuse. Mais ce n’est pas comme si elle avait choisi son déguisement elle-même… Samuel s’était ramené sans prévenir avec deux serre-têtes qu’il avait plutôt poussé Aaku à porter. En petit chat, mon dieu ce que lui était chou. Mais si elle avait su qu’il n’avait pas préparé qu’un seul déguisement, elle aurait peut-être changé d’avis… Ici, il est trop tard, et la seule tenue noire qu’elle possède, cela doit faire un bail qu’elle ne l’avait plus portée. A propos, dans ses souvenirs, elle ne lui semblait pas si courte… Elle a bien grandi, en peu de temps ! … Mais pas assez à son gout. Enfin bon, rien ne peut pardonner un vêtement blanc pour Halloween, à moins de se prévoir zombie, et ce n’est pas vraiment ce que son jeune frère avait décidé. Ce soir, elle est un petit chat noir, et elle ne doit pas se soucier du reste. Après tout, si elle accompagne Samuel, c’est pour passer une chouette veillée, et surtout voir du monde ! … Ou alors est-ce juste pour accompagner son cadet et garder un œil sur lui ? Ce n’est pas qu’elle n’a pas confiance en lui, loin de là ! Il est juste le petit être auquel elle tient le plus… Et le laisser seul serait une véritable source d’angoisse pour la jeune sœur qui se prenait pour sa mère.
 
Un petit kilomètre à pied, ça use les souliers ! Enfin, surtout quand on n’a pas l’habitude de marcher avec des autres chaussures que des bottines en daim. Elle est quand même invitée à une soirée qui se déroule au château des Windsor… Donc pas de place pour de tels accoutrements ! La clochette accrochée à sa petite queue de chat par un nœud tartan rouge et noir bat la mesure au rythme de son avancée. « Quelques petits déséquilibres sur la route ne font pas de mal s'ils évitent ceux que l'on peut faire plus tard », pense-t-elle alors qu'elle trébuche sur chaque caillou qui croise son chemin. Ah, Aaku craint déjà rien qu’en y pensant le sol lustré de la pièce dans laquelle elle risquera plus que probablement de se retrouver.
Tenant Samuel par la main, elle n’a pu s’empêcher de laisser s’échapper un soupir de fascination face à la demeure du jeune Windsor. C’est autre chose que la petite chaumière dans laquelle elle est confinée avec son frère et la grandeur des lieux réveillerait presque la batophobie* qui sommeille en elle. Avant de s’avancer à l’intérieur, elle ne peut s’empêcher un pas maladroit en arrière pour prendre de la distance avec la hauteur impressionnante du château quand elle fixe les corniches au-dessus d’elle.
 
Quand la jeune la jeune Bellford avance, c’est un véritable florilège de domestiques qu’elle voit à l’intérieur de la pièce. Un magnifique buffet est disposé sur la table et on voit bien que leur hôte a tout fait pour que son logis soit parfait pour ses invités. C’est plutôt flattant. Enfin, elle ne sait pas comparer ce début à d’autres soirées… Pour simple raison qu’il s’agit bien là de la première fois où elle est conviée à une telle fête…
 

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Localisation : Lumïa
Exp : 911

Messages : 179
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 12
Grade : D
Joyau(x) : 100

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Jeu 24 Oct - 8:09
Aaku n’avait pas été très coopérante… Elle n’avait cessé de tergiverser, de geindre et de créer des problèmes là où il n’y en avait aucun, alors que je lui avais préparé spécialement un costume qui lui irait à merveille ; certes, c’était le même que le mien, cependant, j’avais estimé, en considération de nos coloris similaires témoignant de nos liens de sang, qu’il nous irait tous deux à merveille, et je n’avais cherché à lui poser la question. Peut-être avait-elle eu en tête quelconque idée farfelue, comme se déguiser en fée ou en licorne, ou pire, n’avait pas envisagé de se grimer pour l’occasion... Et d’abord, venir habillé de blanc à Halloween, ce n’était bon que pour les vierges tueuses. Bon, force était de reconnaître que les frusques que j’avais pensé pour la fratrie Michaelis – car tel était bien sûr son vrai nom – n’étaient-elles non plus très effrayantes, mais il m’aurait étonné que elle ait accepté un costume avec la moindre goutte de faux sang dessus, alors…
 
J’avais bien dû adapter nos accoutrements à ses manières… Comment ça, c’était moi qui l’avais obligée à porter ce déguisement de chat ? Je ne vois pas de quoi vous voulez parler. Et puis, une simple mine légèrement dépitée face à son refus premier avait suffi à la « persuader », alors…
Mais elle avait beau dire, son déguisement de chat lui allait à merveille. Une robe noire –assez courte, et elle en semblait la plus incommodée du monde par ce détail, des moustaches peintes, un bout du nez noirci, des chaussures sombres elles aussi, quelques oreilles félines pour la forme, et bien sûr une queue accompagnée d’un grelot. Pour ma part, le costume avait été de mise, accompagné de son nœud papillon blanc et de la même sorte d’accessoires que ma sœur, à la tête, au visage et aux dos, indispensables ; et nous formions un improbable duo, tous deux ainsi vêtus, qui n’était pas déplaisant, car il me semblait qu’il aurait l’effet recherché.
 
La demeure Winsdor accueillait donc les festivités d’Halloween, et j’en étais excité comme un gosse – ce que j’étais, j’avais tendance à l’oublier – car… Je pouvais considérer les réjouissances de la fin d’octobre comme mes préférées.  J’avais toujours aimé les monstres, morts vivants et choses glauques et diverses, et il était ici l’occasion rêvée d’en observer une foule de spécimens, ainsi que de faire des rencontres ; et pour l’occasion, j’avais mis de côté mon caractère morose et indifférent ainsi que mes pensées haineuses, sans pour autant me mettre à faire des choses impensables, comme sourire ou manifester de l’enthousiasme de manière évidente – il ne fallait pas rêver non plus.
 

Et durant le court trajet qui nous menât à la demeure de notre hôte, Aaku n’avait cessé de trébucher sur divers cailloux et dénivellations imprévues, se relevant grommelante, époussetant ses genoux. Elle était si fragile… Heureusement que j’étais là pour la protéger et la guider, car il ne m’aurait étonné qu’elle ne se perde sur les quelques kilomètres qui nous séparaient des festivités. Mais le grandiloquent édifice ne tarda pas à pointer le bout de son nez, nous écrasant de sa taille et de sa beauté ; après avoir laissé le temps à ma sœur pour un rapide coup d’œil envers les hauteurs, nous entrâmes, main dans la main, et divers domestiques ne tardèrent pas à venir nous assaillir, comme ils le feraient avec les suivants. Mais ce qui m’importait ne se trouvait pas là : derrière eux, un magnifique buffet trônait, attirant indéniablement mon regard. OUI, j’étais gourmand. Et alors ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Confiante
Exp : 2060

Messages : 162
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Jeu 24 Oct - 9:00
- Ah oui, c’est vrai que c’est assez grand, s’exclama Hinata dans un cri d’admiration.


Il se trouvait devant la grande et magnifique demeure des Windsor, l’invitation dans sa main droite. La maison était d’une taille aussi grosse que la réputation et l’argent de la famille des Windsor, ce qui donnait l’impression de n’être qu’une petite fourmi devant ce bâtiment qui semblait sortir d’un tout autre monde. Le chemin avait été long, mais, au vu de l’hôte prestigieux, la fête ne pouvait être que réussie et magnifique. Du moins, elle avait intérêt à l’être pour que le jeune homme reprenne un de ses vieux déguisements dont il ne s’est servi qu’une fois ou deux durant toute sa vie. C’était la première fois qu’il allait à une soirée sur le thème d’Halloween et les magasins étaient en rupture de déguisements, il a bien donc fallu s’arranger avec ce qui était disponible pour arriver déguiser comme le demandait l’invitation.


Une tunique noire recouverte d’une longue cape de la même couleur le recouvrait entièrement, ne laissant passer que la pointe de ses chaussures. Ses canines avaient été artificiellement rallongées pour l’occasion grâce à un vieux dentier retrouvé au fond de son coffre et cela lui donnait un mal de chien à chaque fois qu’il parlait. Il avait aussi sur le visage un masque de renard noir qui datait d’une ancienne soirée masquée. C’était tout ce qu’il avait pu récupérer dans sa vieille maison, mais le rendu était assez positif. Pas au point de faire peur à quelqu’un, mais au moins de lui faire détourner le regard.


Tandis qu’il se préparait à entrer dans cette maison, l’éclair d’une question passa devant ses yeux : est-ce qu’Aaku serait-elle, elle aussi, invitée à cette fête ? Cette seule pensée le fit trembler de tout son être, l’obligeant à rester comme un piquet devant les domestiques qui s’apprêtaient à le faire entrer. Il était partagé entre l’envie de la revoir et la peur de lui adresser la parole. Beaucoup de choses s’étaient déroulées et le brouillard dominait toujours cette partie de son esprit, malgré tout le temps qu’Hinata a usé pour faire le point sur cette situation complexe. Rien ne semblait pouvoir lui indiquer un chemin à emprunter dans ce dédale composé d’émotions et de sentiments.


Après quelques secondes d’intense réflexion, le verdict tomba : il ne saurait pas quoi faire si jamais il la voyait, mais il devait bien participer à cette fête et réfléchir ne changerait pas la situation telle qu’elle est à présent. C’est ainsi qu’il s’avança à travers les domestiques qui le guidaient peu à peu vers la salle des festivités et où se trouvait la plupart des invités présents. Plus ses pas le menaient à la pièce centrale, plus son pouls s’accélérait jusqu’à faire imploser ses tempes. Il commençait à regretter amèrement sa décision, mais qu’aurait-il pu faire d’autre ?


Lorsqu’il pénétra dans l’endroit prévu, une foule de décorations sur le thème d’Halloween l’accueilli, accompagné de nourriture et sucreries à la forme de fantômes ou encore de sorcières. Tout cela le fit rêver, jusqu’au moment où il vit un chat. Un petit chat noir à forme humaine. Malgré ce déguisement, rien ne pouvait tromper le cœur du jeune homme qui lui murmurait que la personne qu’il attendait et redoutait tant était là.


- Rah, mais qu’est-ce que je dois faire maintenant ? pensa Hinata à voix haute.


Sans rien demander, son corps se mit en mouvement tout seul et se dirigea vers la jeune femme qui semblait ne pas l’avoir vu. Toute la volonté du monde ne suffisait pas à arrêter sa marche rigide et inébranlable.



- Hey… Salut Aaku ! se contenta-t-il de dire à la jeune femme en se maudissant intérieurement par la simplicité enfantine de ces paroles.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Enjouée.
Localisation : Là où le destin m'appelle.
Exp : 890

Messages : 362
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 14
Grade : D
Joyau(x) : 450

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Ven 25 Oct - 10:12
Un regard à gauche, un regard à droite, il n’y avait décidément personne aux alentours de cette longue route plongée dans le noir des draps de la nuit, quelques vieux arbres dépouillés de leurs feuilles se dressaient, parsemant des landes qui auraient effrayé plus d’un en ce soir où les animaux étaient de sorties et faisaient un remue-ménage digne d’une fanfare de revenants, je marchais dans la pénombre ne faisant confiance qu’à ce qu’un quidam à l’allure patibulaire m’avait dit, le château Windsor se trouvait quelque part au bout de cette voie en terre battue qui serpentait à son bon gré.

Je n’étais pas vraiment rassuré de savoir qu’il y avait une grande probabilité de rencontrer une créature hostile sortie des fourrés, j’avais dû abandonner mon armure, même ma cotte de maille, mon casque lui aussi était resté à la maison, les règles de cette soirée étaient bien claires, il fallait être costumé, les armes étaient proscrites d’ailleurs, si c’était pour me faire déchiqueter en chemin, autant rêver, si je possédais un anneau et un torque grâce auxquels je pouvais aisément déployer mon matériel, je n’allais tout de même pas m’en priver, c’était discret, quasiment indétectable, et puis tant pis pour ceux que cela dérangerait, ce n’était pas avec mes poings que je pourrais sauver ma peau, surtout si celle-ci n’était protégée que d’une tunique bleue turquoise, un pantalon verdâtre m’arrivant aux mollets et sur lequel venaient s’ajouter de magnifiques bottines en cuir, sur lesquelles brillaient de petites encoches en argent, pour venir renforcer cet air légèrement niais, un haut bonnet rouge couronnait mon crâne, j’avais également, jeté par-dessus mon épaule, un sac en toile que j’avais bourré de paille pour donner l’impression qu’il contenait une quelconque surprise.

Je faisais tache sur ce morne paysage, mais je faisais tout ce qui était en mon possible pour ne plus en faire partie le plus vite possible, mon échine s’hérissait à chaque fois que j’entendais le moindre son, c’était plutôt dérangeant de ne pas se sentir désiré dans cet endroit, mais je voyais déjà poindre les lumières du manoir, tremblant à chaque fois qu’un courant d’air venait titiller la douce et fragile flamme d’une des innombrables bougies qui devaient parsemer cette demeure. De hautes portes se firent visibles, des domestiques, droits comme des I, attendaient la venue de convives, stoïques et zélées, c’étaient de bien braves personnes, on ne pouvait qu’envier de posséder un service d’une telle qualité, en arrivant à leur niveau, je ne pus m’empêcher de glisser un petit cadeau dans la main de chacun, ce n’était rien de bien cher, précieux, ni même sentimental, c’était un simple petit morceau de sucre, si ils étaient aussi attentifs que des chiens de garde, ils devaient partager les goûts de ces braves bêtes ! Je me mis à rire de ma farce une fois passé les battants, leur tête en découvrant ce qu’ils avaient pris pour un petit peu d’argent, c’était à se tordre !

Néanmoins, je constatai que j’aurais certainement mieux fait de ne pas me mettre ces hommes à dos, rien que dans le hall de ce castel, il y avait une multitude de portes, de couloirs, d’escaliers, et je ne savais absolument pas quelle était la voie que je devais emprunter … J’avais fait une bourde, en effet. Faisant confiance à mon sens de l’orientation, bien que très limité, je m’engouffrai entre les premières colonnades qui m’inspirèrent l’idéal d’une route sûre, ce coup de poker ne porta pas tout à fait ses fruits, je me retrouvai à déambuler entre des murs sur lesquels d’immenses tableaux étaient accrochés, observant avec attention chacun de mes gestes, je m’arrêtai sur l’un d’eux, sous lequel il était inscrit en grandes lettres : « Seyren Windsor IX, Le Grand Démon ». Une fois de plus j’eus des frissons en scrutant le portrait de cet humain, ses yeux paraissaient animés, comme s’ils m’épiaient, je pris mes jambes à mon cou et rebroussai chemin.

Heureusement pour moi, à l’instant où je quittais cet enfer de peintures, je vis la haute silhouette frêle d’un vieil ami entrer par une arche que je n’aurais soupçonnée en aucun cas être celle menant à la salle de réception, comme quoi je n’avais pas besoin de ces coquins de laquais, je fus agréablement surpris de trouver là le visage familier de mes bons amis, mais encore plus agréablement surpris par cet immense buffet qui trônait, tel le Saint Graal de tout gourmet qui se respecte, et encore plus enjoué par les dizaines, que dis-je, les centaines de barriques qui pouvaient contenir des alcools tous plus divers les uns que les autres ! Si je ne m’amusais pas à cette fête, j’étais le dernier des imbéciles !

On ne m’avait pas encore remarqué, un grand bonhomme aux cheveux bruns était perdu le regard dans le vide, le visage crispé sur une expression de réflexion, mais une réflexion qui n’amenait rien de positif, ça je peux l’en assurer, le grand dadais que j’avais suivi accostait déjà la petite demoiselle habillée en chat, accompagnée d’un bonhomme aux yeux jaunes, qui me rappelait déjà les souvenirs de folles aventures. J’attrapai une chaise qui trainait dans un coin, sautant à pieds joints dessus, je trônais à une hauteur respectable.

- Bonsoir la compagnie, lançais-je d’une voix suffisamment forte pour me faire entendre de cette gigantesque salle, j’eus bien vite l’attention que je souhaitais tant attirer !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 935

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Sam 26 Oct - 2:07
Une fête ? Une fête… Une fête ! Ce soir, c’est sucrerie et farce à volonté !
 
Mais, ce n’est pas n’importe où, cette fête. Le château Windsor, le siège de la force des Humains. Pourquoi est-ce que je pense à ça ? Il n’y a aucune raison. Je suis en route pour m’amuser, pour me changer les idées et pour sortir de la certaine solitude qui s’est installée ces derniers temps, même en étant accompagnée de ma fidèle poule, toujours présente pour me faire sourire et me remonter le moral. Mary, même en étant un simple volatile incapable de voler, tu sais toujours quoi faire quand ça ne va pas. Étrange non ?
 
C’est en volant que je me rends au château. Sa localisation est très facile et y accéder par la voie des airs également. Il fait nuit, mon vol en altitude et toujours silencieux n’alerte personne. Je file comme une ombre, laissant le vent frais du début de la nuit m’enlacer. Il fait encore calme, là-haut, mais ça ne durera pas. Une soirée d’Halloween, c’est fait pour rigoler, pour s’amuser, mais surtout pour jouer des tours aux autres. Ça, c’est la partie que je préfère, et je me suis bien préparée.
 
Mary entre les pattes, je vois se profiler l’imposant château dans les ténèbres de l’automne. Un château comme on en fera jamais plus. Un château qui démontre une des choses que j’aime chez les Humains, voire la seule ; leur créativité et leur maîtrise de l’art. En effet, c’est un bel édifice, et même en étant une créature vouée expressément à la nature, je trouve ça beau.
 
Personne aux environs, je peux me poser. Un nuage est descendu sur le sol, ça sera parfait. Mes ailes se rapprochent de mon corps et je pars en piqué. La poule n’émet aucun signe de mécontentement, elle regarde en baissant un peu la tête, nos corps se faire engloutir par la brume.*
 
Seul le bruit de ma respiration profonde et lente et ma présence assez imposante peuvent me trahir. Le silence se fait autour de moi, je ne pense pas avoir été remarquée. Mais mon enthousiasme me rend un peu inattentive quant aux précautions à prendre pour rester discrète. Mary reste à l’exact endroit où je l’ai posé, et je me transforme. Cette fois-ci, c’est différent. J’ai besoin d’un costume. Ce soir plus que les autres, je remercie ma condition de créature, qui me permet de changer quelques attributs physiques. Un corps humain remplace la créature massive qu’est ma véritable nature.
 
Je m’apprête bien comme il le faut. Mes cheveux blonds se sont raccourcis et tombent sur mon œil droit, le gris. Je suis plus petite, plus menue, plus élancée. C’est sans beaucoup hésiter que le costume de sorcière c’était imposé à moi. Mais, je ne voulais pas d’une simple toge noire, je voulais quelque chose de plus pratique, qui ne mettait pas mes mouvements en péril.
 
Ainsi je suis ventre à l’air, un bustier en cuir rattaché à une demi cape qui retombe en dessous de mes omoplates, mais également des gants en cuir et du tissu recouvrant mes avant-bras. Je porte de plus un pantalon bouffant qui s’arrête  à mes genoux, rayé verticalement dans les tons de vert. Tout ceci agrémenté de ballerines aussi en cuir, et des têtes de mort par ci par là, pour rajouter du gout.
 
J’enfile mon chapeau de sorcière qui reste également, lui aussi, en cuir brun, je réajuste les collants qui recouvrent mes jambes et hisse un grand sac rempli de surprise pour les invités sur mon épaule. Tout est prêt, j’attrape un bâton de ma confection avec au bout, une citrouille découpée pour faire un visage. Je suis prête, à une exception près. Je fais pousser ma queue de griffon derrière moi. Elle peut très bien faire fausse, mais elle bat joyeusement l’air. Une, deux de mes plumes sur le chapeau, et le tour est joué. **
 
Je pénètre, accompagnée de Mary qui essaye encore de picorer les graines attachées à mes bottes, dans l’édifice somptueux. Cela ne m’impressionne guère, mais je ne peux m’empêcher de regarder tout cela avec des yeux brillants. Des domestiques m’assaillent avec le sourire. Mon visage également en est paré. Ils me guident vers la salle de réception, mais je n’ai pas besoin de leur aide. Je peux sentir l’abondante nourriture et déjà quelques personnes tout près d’ici.
 
-Ça ira, merci beaucoup, je lâche en secouant une main.
 
Ils hochent la tête, dociles. Trop dociles. Mais je ne peux pas laisser ceci entamer ma bonne humeur. Je sors un fumigène et disparais dans de la fumée qui les fait tousser. J’ai dépensé pas mal d’argent pour toutes ces farces et attrapes, j’ai l’intention de toutes les utiliser.
 
C’est facilement que je trouve la salle de bal. Toute aussi grande, belle, mais plus décorée, que le reste du chateau.  Je souris, mon seul œil visible balaie la salle du regard. Je reconnais Aaku, mon sourire s'agrandit. Mais celui-ci s’évapore rapidement quand je l’aperçois. Lui. Hinata. Ma mâchoire se serre, il parle avec elle ? Je ne comprends rien. La petite mage déguisée en chat est adorable, mais elle est entourée de trois mâles, et c’est bien étrange. Un nain debout sur une chaise, un gamin habillé comme Aaku, et Hinata habillé n’importe comment. Je ne dois pas faire attention, les ignorer pour l’instant…
 
-Bonsoir bonsoir.
 
Je m’esquive, à l’occurrence, mes cheveux courts et mon allure générale devrait me permettre de ne pas me reconnaître de loin. J’en profite. A la place, je vais vers l’homme au costume noir, parodiant manifestement un lion, et le salue d’un signe de tête. Ses yeux, sa posture et l’endroit où il se trouve, me donne suffisamment d’informations pour savoir qui il est. Accompagnée de Mary qui trottine derrière moi, je lui offre un sourire.
 
-Bonsoir monsieur Windsor, je vous remercie pour votre invitation et c’est un grand honneur de vous rencontrer.
 

Il faut bien embellir un peu la chose, même si ce n’est pas vraiment ça que je pense, je suis polie, simplement. Quitte à un peu mentir, personne ne m’en voudra. Les salutations faites, je m’écarte et vais m’asseoir sur le coin du buffet, en retrait, pour garder à l’œil le petit rassemblement.

*:
 
**:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Joueuse
Localisation : Partout à la fois...
Exp : 3180

Messages : 1003
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Dim 27 Oct - 4:07
Assis sur mon trône, lequel se trouvait à la hauteur de quelques marches sur un piédestal, je pouvais aisément observer toute l’étendue de la grande salle de réception ainsi que mes conviés, de plus en plus nombreux à arpenter ma demeure. Si j’avais déjà repéré plusieurs visages familiers dans la foule, certaines colonnes du hall cachaient à ma vue quelques invités qui, de toute évidence, semblaient vouloir faire preuve de discrétion. J’espérai juste qu’une mauvaise surprise n’y était pas dissimulée…

Une charmante jeune femme s’était rendue jusqu’à moi, et c’était bien rare qu’on daigne approcher le Windsor, surtout lorsque celui-ci repose sur l’ancien trône des Rois. Elle était déguisée en une sorcière bien particulière, non seulement car ses vêtements étaient assez colorés mais aussi, car une queue animale et quelques plumes venaient donner un côté bien particulier à l’ensemble. Amicalement, l’inconnue m’avait saluée, me remerciant pour la cérémonie. Tout en buvant ses flatteuses paroles, je m’étais un instant attardé sur l’animal qui l’accompagnait, écarquillant les yeux en découvrant qu’il s’agissait d’une poule… Euh… Original. Très original même ! Je m’étais levé avant de porter avec élégance une main vers mon ventre, m’impliquant légèrement pour offrir une révérence traditionnelle à la jeune inconnue. Ceci fait, elle s’était éloignée pour retrouver un petit groupe qui, s’était formé non loin de l’entrée. Mon amuse-bouche terminé, j’avais abandonné le pique de la brochette sur le plateau d’un serveur de passage. J’avais rejoint d’un pas lent et curieux l’agitation grandissante à l'entrée qui, soulignée par l’arrivé d’un nain ayant un instant transformé une chaise en podium afin de se faire entendre de son auditoire, semblait bien plus intéressante qu'un trône froid et trop dur pour mon royal fessier.

- « Bonsoir chers amis et bienvenue à la soirée du siècle ! » Lançai-je en illustrant la grandeur des festivités en écartant théâtralement les bras.

J’avais l’impression d’être soudainement de trop, un silence gênant s’était imposé à mes invités et je dois avouer qu’une certaine tension semblait s'y être glissée… C'était peut-être Halloween mais, je n'avais pas prévu pour autant des conversations morbides. En fronçant les sourcils, j'avais tardé mes prunelles sur le visage d'une jeune demoiselle déguisée en cousin félin qui, étrangement, me rappelait quelqu’un… Un gamin était vêtu du même genre de costume mais, ce dernier avait rapidement filé vers le buffet… Si jeune et déjà morfale. Triste génération ! Mon regard émeraude s'était ensuite posé par hasard sur le vieux nain et, durant plusieurs secondes, mon regard profond ne quitta plus le sien.

- « Père Noël… ?! Moi qui pensai vous avoir tué lorsque j’étais enfant ! Content de voir que vous ayez survécu au feu ! » Souriais-je, moqueur, tapant amicalement l’épaule de grincheux.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : amoureuse ^^
Localisation : dans les nuages
Exp : 2085

Messages : 95
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 500

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Lun 28 Oct - 5:50
Ma main effleure lentement de panneau de bois. A mes cotés, se trouve une femme. Elle est la pour m’aider et m’accompagner. C’est elle aussi qui m’a habillée et qui a décoré mon visage. Avec talent selon certains de mes Frères, avec mauvais gout selon d’autres.

Elle avait sut jouer de ma cécité au mieux, traçant sur mon front et sur mes joues de longs sillons en faux sang, comme si on m’avait crevé les yeux violemment. Puis elle m’avait vêtue de haillons et avait collé des fausses croutes sur ma peau, comme celles des pestiférés. En fait c’est en ça que je suis déguisée ce soir. En pestiférée.
Mais c'est pas moi qui ai choisi. C'est ça le pire. C'est cette femme qui a voulu que je m'habille ainsi. Que je ressemble a une malade de la peste.

Douce ironie, pour moi qui ai faillit y succomber. Qu’à cela ne tienne, c’est pour jouer, le Seigneur Windsor a convié les gens du royaume pour un bal masqué. J’espère que j’y retrouverais des amis, ou du moins des visages connus. Enfin, des voix dans mon cas.
Néanmoins, j'ai pas envie d'y aller comme ça, j'aurais préféré me déguiser en Elfe, ça aurais été chouette une Elfe. Je suis sure qu'il y en a un a qui ça aurait plut. Mais non, c'est une pestiférée qui est montée dans la charrette. Mes oreilles ont même entendu le conducteur faire un écart pour s’éloigner de moi, tellement mon maquillage est réaliste.
Et pis il eu un bruit de dégout plus tard quand on m'a débarquée.

La femme qui m’a conduite se détourne, en me soulignant de faire attention à moi. D’un geste nerveux, je tire la harde sur ma peau, toute ma pudeur de prêtresse en alerte. Je n’ai pas envie qu’on me voie comme une délurée. La paume de mes mains se couvre de sueur, mon cœur tremble un peu. Puis je m’arme de courage et fini par frapper à la porte.

Après une petite attente, on vient m’ouvrir. Je ne reconnais pas la voix, mais je me laisse tirer dans la pièce. Il fait déjà chaud et il y a le léger brouhaha des conversations qui emplit l’air. A ces détails, je note que je ne suis pas toute seule, que déjà d’autres sont arrivés. Cela me soulage un peu. La personne qui me tiens la main commence à me faire la conversation, me guidant vers l’un des groupes, ou il ou elle m’y laisse en compagnie d’autres personnes.

J’avoue être un peu gênée. Je ne connais, il me semble, personne et j’ai l’impression d’être en trop ici. Lentement, je lève la main, et en agitant les doigts, je lance, toute timide :


« Bonsoir. »

Ma voix est toute faible, et je ne suis pas sure qu’on m’a entendue. Un léger sourire envahit mon visage. J’espère ne pas faire peur avec mon costume ridicule. Je voudrais me changer et être plus attirante.


Attention Ames sensibles passez votre chemin:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Chevaleresque.
Exp : 2295

Messages : 229
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Lun 28 Oct - 6:13

    Les fêtes et leurs fastes. Les lumières qui dansent sur les murs, les rires et les murmures. Les danses enivrantes, et le vin qui vient avec, le tourbillon des visages entre deux coupes d’alcool coupé au miel. Ulrich Leodenor ne savait pas profiter de ces choses-là. Il n’était pas asocial, loin de là, mais les souvenirs qu’il avait de ce genre de festivals pleins de bedonnants à la barbe graisseuse, éclatant d’un rire tonitruant après une blague pour le moins douteuse, étaient loin de lui donner envie.

    Pourtant, il devait être présent. C’était son rôle de larbin – il se sentait en effet plus larbin qu’écuyer à cet instant – de veiller à ce que son maître soit comblé, et que ses ordres soient appliqués à la lettre. Mais de là à devoir organiser une fête des morts dans la demeure ancestrale… Ulrich se demandait si cela entrait dans ses devoirs de serviteur. Il fallait dire, par ailleurs, qu’il avait été considéré comme un serviteur depuis le début de la journée : Ulrich, fais ceci, fais cela, non, n’accroche pas cette toile ainsi, mais qu’est-ce que tu fais ici… Tout ce qu’il désirait, c’était un peu de calme, comme, par exemple, l’atmosphère paisible des jardins immenses qui ornaient la propriété des Windsor.

    Malgré l’attitude despote de son maître, qui voulait que tout soit parfait (ce qu’Ulrich comprenait parfaitement), il obtempérait sans broncher et venait de se retirer pour enfiler prestement ce qui serait sa tenue pour la soirée. Car, bien sûr, l’extravagance du Windsor n’avait pas de limite, et un bal costumé était, selon lui, la meilleure façon de fêter les morts, et de les honorer.


    Soupirant, le jeune Ulrich enfila ses braies noires. Seyren avait encore insisté pour lui payer son costume, et il avait tout fait pour que celui-ci soit le moins coûteux possible. C’est pourquoi il avait choisi une simple tunique noire, brodée de quelques fils d’argent, ainsi que des braies de la même teinte, dont le fond était bas, pour former une vaste poche entre les jambes du jeune homme. Il portait à ses pieds des bottes de cuir noir à petites boucles et, sur ses épaules, une large cape de jais, dont les extrémités étaient attachées à ses mains. Sur toute la longueur, la cape avait été frangée d’une façon maladroite, laissant pendre de larges lambeaux de tissu qui se balançaient au moindre de ses mouvements. Une capuche serrée et surmontée de deux grandes oreilles noires couvrait ses cheveux qui, pour l’occasion, avaient été hâtivement tirés en arrière à l’aide d’épingles que lui avaient prêté les cuisinières. Quant à son visage, il était de la couleur de la suie qui avait servi à faire son maquillage ; ses yeux verts brillaient avant d’autant plus d’éclat que toute sa personne était revêtue d’une teinte morose qui aurait été plus de mise à l’occasion de funérailles. Mais ce soir, la fête devait battre son plein, et Ulrich ferait honneur à son maître.


    Se faufilant parmi les convives, déjà nombreux dans la grande salle du château, le petit adolescent parvint jusqu’à son maître qui, descendu de l’imposante chaire qu’il occupait encore lorsqu’il s’était éclipsé, avait voulu se mêler à ses invités. Il s’était mis à parler fort à l’un des invités, qu’Ulrich reconnut comme l’honorable Nain qui lui avait forgé son arme.

    ‒ Sire… Vous vous adressez au Sieur Thoragrim, Forgeron de Tubalcain… chuchota Ulrich à l’adresse de son maître, tout en reportant son attention sur le Nain, auquel il adressa une subtile courbette.

    Bien décidé, cependant, à ne pas contrarier son maître, Ulrich fit un pas de côté, et son regard se posa alors sur ceux d’une jeune femme aux longs cheveux bleus. Ces yeux… ils étaient translucides, blancs… Aveugle. Elle était aveugle, et pourtant, à l’instant où Ulrich la fixait, il était presque sûr qu’elle pût voir ce qu’il y avait en lui. Mais la cécité ne fut pas la seule chose qui l’étonna – son visage était maquillé d’une façon si réaliste qu’on eût presque cru que les gouttelettes de sang perlaient à ses plaies, et que les croûtes étaient prêtes à se détacher au moindre contact.

    Réprimant un frisson, qui prouvait l’efficacité du costume de la jeune femme, Ulrich s’approcha doucement d’elle, et lui prit délicatement la main tout en saluant d’un mouvement de tête la dame qui l’accompagnait.

    ‒ Ma Demoiselle… Votre costume est plutôt réussi, je, vous êtes… ravissante. Je veux dire… effrayante.

    Ulrich rougit. Fort heureusement, la demoiselle ne pouvait voir son embarras, même si pour sûr, elle en était certainement consciente. Un sourire gêné se dessina sur son visage, tandis qu’il se présentait.

    ‒ Ulrich Leodenor, prêtre d’Asunia au service du Seigneur Windsor, pour vous servir.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : bénévole et spontanée
Exp : 852

Messages : 289
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 12
Grade : D
Joyau(x) : 250

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Lun 28 Oct - 16:33
 Pfiu.. je vais être en retard.

Le soleil s’était couché depuis bien longtemps sur Asunia et j’étais toujours là, dans ma chambre d’auberge maintenant transformé en un authentique champ de bataille. Un tas de vernis à ongles, poudres et autres cosmétiques traînaient chaotiquement sur la table secrétaire, battant à présent en retraite pour faire place au nouvel assaut de pince à cheveux que je venais de déverser. Le reste de la pièce n’échappait pas à la règle : bottes, chapeaux, costumes, sous-vêtements et autres accessoires semblaient entrer en compétition pour envahir et recouvrir chaque recoin de la chambre. Je soupirais en constatant les dégâts de mon empressement pendant que je rajoutais les dernières pinces guiches à ma coiffure, le travail de presque une heure… Disons que mes cheveux ne sont pas très coopératifs, et mon objectif plutôt osé, coté technique. J’ai longtemps et inlassablement bataillé contre toutes ces mèches rebelles, mais le résultat y était, pour ma plus grande joie. Un chignon flou, une coiffure plutôt audacieuse, mélange de folie et de légèreté, dégageant mes épaules de la dense chevelure de tous les jours. Du côté gauche, j’avais fixé une fleur noire en dentelles avec quelques délicates plumes, couleur corbeau. Devant le miroir, je vérifiais encore le reste du costume. Une longue et élégante robe, très travaillée, et qui m’avais coûte les yeux de la tête. Bah.. même si c’est un peu à contre cœur que je me rendrais à cette fête que tout le monde parlais, je me devais d’être présentable, avec goût ! Non, sérieux.. j’avais vraiment craqué pour cette robe. Je suis incorrigible sur ce point.. Bref bref ! Une robe d’un bleu des plus sombres nuits, ornée de plusieurs longues plumes noires aux nuances bleutées sur les épaules et d’autres soutenus aux poignets par des bracelets également en dentelle. Il ne manquait plus que la touche finale, un fin masque de corbeau fait de plumes de la même couleur, couvrant une partie du front jusqu’à mon nez. Parfait, allons-y ! Hum.. non, je revins encore en arrière pour remettre du rouge à lèvres, puis je sortit de l’auberge en tout hâte.
– Cocher ! Cocher ! – Appelais-je en plein centre d’Asunia. Bon sang, n’y avait-il pas un seul fiacre de libre dans toute cette vile ??!

J’avais encore un bon chemin à parcourir avant d’arriver à la résidence des Windsor et tous semblaient avoir choisi ce moyen de transport pour cette soirée. Puis, m’y rendre à pied n’était vraiment pas une solution, surtout à cet heure si. Misère, je craignais devoir utiliser les grands moyens…
***
-Aslan, fait donc attention ! Ça m’a pris des heures pour me préparer !
Satané hybride ! Il ne perdait pas une seule occasion pour m'agacer et faire des siennes. Jamais. Cependant, j’étais heureuse qu’il ait vite répondu à mon appel. C’est donc par la voie des airs que je me rendais à la fameuse fête d’Halloween, plus rapidement que je l’aurais pensé. J’étais dans les temps. À peine atterris, je pris pied sur terre en remerciant mon vieil ami et m’empressais de réajuster mon costume de ce turbulent voyage. L’opinicus ? Je le surpris encore à essayer de me piquer une de mes plumes.. « Eitha !* » Lui ai-je crié et il s’en alla comme une flèche, comme tout chat surpris à faire des bêtises, en ricanant. Un soupir m’échappa, remarquant les autres arrivant sourirent de la scène, puis m’avançais à mon tour. Il me semblait avoir été reconnu par la pluparts, puis par les domestiques qui ne me lâchaient plus. Mes cheveux roux qui contrastaient bien avec mon costume y devaient aussi être pour quelques chose.. Peut-être serais-se un avantage, tout compte fait. J’espérais  retrouver quelques amis d’enfances, cela m’aurais fait très plaisir, mais il y avait aussi d’autres visages que je préférais éviter..
Wow ! Je devais l’avouer, c’était bien décoré. Je faisais mes premiers pas dans la salle, émerveillée par l’effort fourni pour que rien ne manque dans ce bal d’Halloween. Serai-se vraiment l’œuvre de Seyren ? Hum, il y a pas mal de viande au buffet. Peut-être que si.. Un peu… En tout cas, il y avait bonne ambiance et les toiles d’araignées donnaient un effet vraiment réussi. Je me perdis un instant à admirer les premiers danseurs de la soirée, les lumières, la musique.. tout brillait. 
Finalement je le vit au fond de la salle, mon cher fiancé, faisant une solennelle révérence à une sorcière. Mais lui, il est habillé en quoi là ? Ah... ? Ahh ! C’était tellement chou que cela ne lui ressemblais pas ! Un Lionceau !! J’en gloussais, tentant au mieux de me pas éclater de rire puis jetais un nouveau coup d’œil. Son costume était plutôt chique, mais le maquillage et les petites oreilles, que je pouvais voir même à cette distance, vraiment à craquer.. Tout compte fait, je pense que je vais bien m’amuser à cette soirée. 
En cherchant d’autres visages familiers, je tombais sur un garçonnet aux yeux ambrés, déguisé en chat noir et j’en souris. Je me demandais bien ce qu’il était devenu, ce petit Samuel et m’avançais déjà vers le petit groupe qui s’y formait. Cependant, le grand fauve semblait avoir eu la même idée.. Retraite stratégique ! Je me dirigeais finalement vers le buffet qui paraissait maintenant bien plus grand qu’avant. Il y avait vraiment de tout, mais le plus impressionnant était bien la quantité colossale de barriques de bière et autres boissons alcoolisées qui s’y trouvais (ça c’est aussi l’œuvre du Windsor, à coup sur). Je me servis de quelques raisins secs que j’avais vite repérés, puis, juste par curiosité, examinais au plus près les divers vins et boissons entreposés. Il y en avait pour tous les goûts. Même moi qui préférais  les breuvages moins rustres et plus raffinés, j’étais comblée. Je continuais ma promenade, cherchant d’autres connaissances, mais rien. Cela faisait longtemps que je m’étais éloignée d’Asunia, tout compte fait.. Je ne connaissais plus grand monde. Je virais donc de nouveau mon regard vers la table, puis, il me semblait avoir entendu un certain "rugissement", mais ne prêta pas plus attention. J’étais tombée sur l’hydromel.
---

* Eitha! = Vas-t’en! 


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Relativement maussade.
Localisation : Là. Là. Là. Et là. Là. Là. Juste là. Et là aussi. Lààà. Là. Là.
Exp : 869

Messages : 65
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 12
Grade : D
Joyau(x) : 300

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Mar 29 Oct - 4:11
Pourquoi détestais-je Asunia ? Ah, oui, en effet, il s’agissait d’une ville humaine soumise à l’autorité d’un roi tout puissant, donc, d’une source potentielle d’ennuis divers et variés, j’avais déjà eu quelques soucis avec la justice de cette cité, une histoire de dégradation des biens de l’Eglise, une longue histoire impliquant un loup blanc borgne maniant une épée, rien de bien intéressant. J’en arrivais à me demander pourquoi j’avais été convié à cette pseudo-fête costumée en l’honneur d’une fête dont les origines m’étaient inconnues mais qui était très certainement l’œuvre de ces Humains, tout ce qui n’est pas de ma connaissance est Humain, c’est bien simple, ils évoluent à une vitesse surprenante, comme quoi mon peuple ferait bien d’arrêter de se pâmer dans les arbres de notre capitale, ce ne serait pas une grande perte et tous nos jeunes gens pourraient se consacrer au bien du peuple, plutôt que de s’amuser à être le plus efféminé possible.

Tout de même à l’écart de ce monde grouillant se trouvait le fameux lieu de rendez-vous, une grande bâtisse rappelant une espèce de château, suis-je bête, il s’agissait bien d’un castel, si je dis castel c’est que j’avais dans mon souvenir des bâtiments bien plus imposants que cela comme demeures des seigneurs, les Hommes s’étaient-ils assagis ? Je les aurais crus capable de mieux, bien qu’ils fussent de petites fourmis dociles, ils étaient décevants. J’avais hâte d’entrer entre ces murs et découvrir la surprise qui attendait tous les gens conviés … Non je n’avais pas envie de passer une horrible soirée à me saouler en fait, ça avait beau être amusant, après le six-centième verres d’alcool fort et une légère nausée, cela devenait encombrant de ne plus bien sentir le bout de ses doigts.

Arrivé devant les, misérables, portes du manoir, je pris plaisir à arranger ma chevelure, pour une fois que je voyais normalement, autant en profiter pour être acceptable, ridicule, mais présentable, j’avais décidé de faire simple, pourquoi se compliquer la vie pour un noble aux ancêtres soi-disant illustres et se revendiquant lui-même sauveur de Midgard, alors qu’il n’y avait encore rien à sauver, ce n’était pas vraiment comme si nous étions tous en danger, les Nains vivaient dans l’opulence, les Hommes se débrouillaient et les Belles Gens se comportaient comme elles l’avaient toujours fait. On me fit conduire jusqu’à la grande salle de réception, il n’y avait pas tant d’invités que ce que j’imaginais, peut-être une centaine ? Deux-cent à la grosse louche. J’aperçus dans le fond de la, minuscule, salle, les longs cheveux bleus de mon aimée, elle aussi serait donc de la partie, je pouvais faire une croix sur les filles faciles, dommage, il faudrait espérer que j’arrive à tirer la demoiselle vers une pièce à l’écart pour ne pas me sentir trop … Seul, durant les festivités … Je pris la décision de ne pas entrer immédiatement et demandai à être guidé jusqu’à une pièce contenant ne serait-ce qu’on miroir, je voulais impérativement m’assurer que mon costume n’était pas un fiasco total. Ce ne fut pas l’image que me rendit un bout de verre poli encadré par de fines barres d’or et sur lesquelles étaient gravées les insignes de la maison. Les cornes que je m’étais improvisées donnaient un magnifique effet, il faut dire que j’avais séquestré un illusionniste pendant deux semaines pour qu’il accepte de m’en réaliser pour pas un rond, j’avais également fait quelques modifications concernant mes cheveux, un accroissement de la vitesse de pousse, ils m’arrivaient à la taille, celle-ci était garnie d’un vieux haillon noir de jais qui tombait jusqu’à mes pieds, nus. Mon torse, quand à lui, était découvert, laissant au plaisir de ces dames le droit de contempler ce corps sculptural qu’était le mien – Dieux que je suis hilarant.

Mon compagnon d’aventure avait aussi insisté pour m’accompagner, il se tenait sur mon épaule, faisant attention à ne pas entailler ma chair de ses serres, poussant de petits cris de contentement à chaque fois que je lui caressais le bec, il me faudrait faire une entrée de toute beauté, pour qu’au moins je ne me sois pas déplacé en vain, je pouvais faire profil bas mais ce n’était pas conseillé dans le milieu, ce pouvait être un nombre de client – et de victimes – que je ne pouvais mettre de côté – de l’or, de l’or partout mes agneaux, des montagnes d’or !

Je me dirigeais vers la même salle où l’on m’avait envoyé en premier lieu, les portes étaient grandes ouvertes, je regardai vers les convives, toisant ces personnes rassemblées dans le but de faire la fête, et accessoirement s’enivrer jusqu’à ramper sur les pierres dallant le sol. Je glissai un regard complice à Maeglin. Ca va être à nous, vieux frère. Mais alors que je m’apprêtais à réaliser une cascade osée et risquée – du moins c’est ce que j’en pensais – mes deux yeux se posèrent à nouveau sur ma tendre et douce, quelqu’un lui adressait la parole, il s’agissait d’un homme … Il rougissait … Ce fut à mon tour de rougir, mais pas pour la même raison, une colère furieuse me traversa et je fendis la foule jusqu’à arriver derrière le protagoniste masculin.

- Ulrich Leodenor, prêtre d’Asunia au service du Seigneur Windsor, pour vous servir, dit le petit bonhomme aux cheveux d’une couleur douteuse.

- Aegan Fëanor, chasseur de primes au service du plus offrant, pour vous indiquer la sortie, répondis-je à la question adressée à la jeune Flora.

Il allait voir, le prêtre, s’il pouvait courtiser ma chérie sans s’attirer mes foudres, je me délectais déjà à l’idée d’observer ce petit visage plein d’effroi face à moi … Ah … Oui … C’est vrai, je portais un costume ridicule … Ce n’était pas grave, je me réjouirais de lui fracasser son crâne contre chacune des dalles posées dans ce château.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Chevaleresque.
Exp : 2295

Messages : 229
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Mar 29 Oct - 6:27

    Pour sûr, il ne s’attendait pas à… ça. Une ombre immense venait d’apparaître au-dessus de lui, menaçante comme un couperet à deux pouces de votre gorge. Et cette voix… Un frisson parcourut l’échine du garçon.

    ‒ Aegan Fëanor, chasseur de primes au service du plus offrant, pour vous indiquer la sortie.

    Levant pour la première fois les yeux du doux visage de la jeune femme, Ulrich fit face à celui qui se présentait comme Aegan Fëanor. Sa haute stature était largement renforcée par la présence, sur son épaule d’un oiseau de proie assez effrayante, dont les yeux perçants dévisageaient le prêtre d’un air meurtrier. La peur étranglait Ulrich. L’Elfe, qu’il reconnut comme tel à ses oreilles effilées, semblait bander ses muscles pour lui indiquer qu’il avait commis une erreur fatale. Mais laquelle ? L’hydromel n’était-il pas à son goût ? Avait-il été refusé à l’entrée du château à cause de quelque domestique un peu trop zélé ? Les questions se bousculaient, et pourtant la réponse était plus qu’évidente. Il n’avait pas fallu une seconde à ce mastodonte pour apparaître lorsqu’il engagea la conversation avec la jeune femme aux cheveux bleus.

    Les terribles cornes qui ornaient le front de l’Elfe paraissaient prêtes à l’empaler, tandis que ses yeux sombres et plein de mépris méditaient déjà la façon dont il l’occirait. Le regard plein de terreur, la petite chauve-souris qu’il était réfléchissait à la meilleure option – prendre la fuite, ou bien répondre placidement à cet énergumène qui menaçait de lui faire la peau sous le toit de son hôte ?

    Il ne perdit pas un instant.

    ‒ Enchanté, Seigneur Fëanor, répondit Ulrich en se courbant légèrement. Puis, remarquant un serviteur qui passait derrière l’Elfe, tenant dans sa main une large coupe remplit d’un breuvage sombre : Vous venez d’arriver, vous avez sans doute soif. Puis-je vous convier à prendre un verre de ce délicieux nectar que mon maître a fait venir de Lumïa ?

    Se courbant légèrement, il indiqua d’une main tendue le buffet colossal où se côtoyaient des mets divers, ainsi que des boissons variées coulant à flot de coupes et de fontaines richement décorées.

    ‒ Je m’en vais avertir mon maître de votre présence. Et soyez sûr que je veillerai à ce que vos moindres désirs soient satisf–

    Il fut forcé de se taire, victime, une nouvelle fois, des mille et unes frayeurs de la fête des morts… Il détestait profondément ce jour, c’était un fait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Joueuse
Localisation : Partout à la fois...
Exp : 3180

Messages : 1003
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Mar 29 Oct - 11:29
Bienveillant, comme à son habitude, Ulrich avait proposé ses services à une jeune femme aux cheveux d’une couleur rare et aux yeux témoins de son triste handicape. En le voyant ainsi, débordant de dévotion, je ne pouvais qu’être fier de lui, souriant sincèrement comme un père l’aurait fait en admirant son fils prodige. Mais rapidement, la situation s’était envenimée sans crier garde avec l’arrivé d’un démon qui, au-delà du déguisement, n’était pas bien loin d’un être lugubre.Témoins de la scène, j’étais resté interdit, les yeux écarquillés dans un rôle de spectateur qui m’allait que trop mal. Ce corne-de-bouc osait s’en prendre à mon Ulrich ! J’avais eu un malheureux espoir que le gamin sort enfin ses crocs et montre, devant tous, sa dignité mais… Halloween n’était définitivement pas propice aux miracles ! Au lieu de cela, Leodenor se ridiculisait, se soumettant totalement à son adversaire dans l’attente qu’il puisse oublier cet incident. Mes poings s’étaient serrés jusqu’à en faire blanchir les jointures. Ne tenant plus en place, je m'étais dirigé d'un pas prédateur vers l'origine du conflit.

Ma main s’était posée sur la frêle épaule de la petite chauve-souris, se voulant rassurante. Nos regards émeraude s’étaient rencontrés puis, dans un mouvement plus pesant, ma poigne avait tirée le gringalet vers l’arrière, l’obligeant à se retrouver en sureté dans mon dos. Si j’avais conscience qu’Ulrich ne pouvait être qu’humilié par mon intervention, je ne pouvais tout simplement pas rester de marbre alors que mon frère d’armes se faisait ouvertement agresser dans ma propre demeure ! L’écuyer était peut-être le valet du chevalier mais ce dernier, se devait en retour d'être son protecteur.

- « Je suis certain que ce monsieur a tout ce dont il a besoin… »
Commençai-je d’une voix d’un calme présageant la tempête. – « Menacez-le une nouvelle fois et j’ajouterai votre tête sur un piquet aux décorations… » Ajoutai-je dans un souffle sombre, mon regard fauve rivé dans celui de l’elfe.

N’ajoutant rien d'autre à l'intention de ce chapon maubec, je m’étais détourné du démon, me penchant amicalement vers le chevalier en devenir.

- « Vas t’amuser Ulrich. Je le garde à l’œil. »
Murmurai-je seulement pour le jeune homme tacheté, ébouriffant ses cheveux avec affection avant de le laisser là. Je m'étais déjà que trop imposé.

L’elfe, si s’en était bien un – difficile à dire lors d’une soirée déguisée -, ne s’en prendrait à présent plus à mon écuyer, pour la simple et bonne raison qu’il venait de se faire un ennemi bien plus prestigieux et redoutable qu’un pauvre maigrichon d’un mètre soixante-trois. Tournant mentalement la page sur cet incident, je m’étais élancé en direction d'une jeune femme vêtue de noir, portant des plumes arrachées à un pauvre volatile innocent et une chevelure soulignant l'automne en toute saison. Si elle pensait pouvoir s'infiltrer dans le château Windsor sans que je ne la remarque, elle se mettait le doigt dans l’œil. Cette femme était pour moi le Ragnarök personnifié : Ma fiancée…

- « Elenwë Faelivrin !! » Hurlai-je avec un semblant de colère, captivant au passage une multitude de regards curieux. Une sorte de petit cadeau de bienvenue pour ma chère et tendre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : amoureuse ^^
Localisation : dans les nuages
Exp : 2085

Messages : 95
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 500

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Mer 30 Oct - 0:44
Tiens c’est marrant, je m’attendais à faire fuir les troupes avec un tel déguisement. Et puis voila qu’un jeune homme, un collègue en plus, vint a ma rencontre, et tout en me parlant de sa voix douce me guide vers d’autres convives.

J’ai bien envie de me présenter a mon tour, de lui souligner que moi aussi je suis une prêtresse. Je commence à sourire, et a ouvrir la bouche pour répondre, mais c’est une autre voix qui réponds a ma place. Des papillons s’envolent dans mon estomac. Automatiquement, je me tourne vers Aegan, posant mes petites mains sur lui, une sur sa propre main, l’autre juste au dessus sur le poignet, dans un geste apaisant.

Même sans le voir, je peux sentir la tension qui habite mon amoureux, et tout a coup je crains pour la santé du jeune Ulrich.


« Aegan … »

Pourtant une autre voix, au fond glacial s’élève alors, me donnant l’envie de me terrer quelque part, de me faire encore plus petite que je ne le suis. Instinctivement, je me mets à trembler, un peu, comme quand le grand prêtre passe devant moi, au couvent, et qu’il a une remarque méchante a faire sur moi. Voici surement le maitre des lieux. Cependant, le fait qu’on puisse menacer Aegan, devant moi, m’est insupportable. Je crois que de ce coté la, lui et moi on s’est bien trouvé, car a peine le seigneur des lieux nous a tourné le dos que je lance d’une voix un peu forte a mon chéri :

« He, bien, ces histoires m’ont donné soif. »

Accentuant mon pas maladroit, je me dirige vers le buffet qu’on m’indiquât en chemin. Et déjà sans faire exprès, c’est compliqué de ne pas me perdre ou reverser quoique ce soit. Alors quand mes mains sont pleines … Très vite, un jeune page m'apporte ce que je désire. J'ai les mains encombrées d'un verre de vin très remplit, je suis maintenant encore plus maladroite. Tendant l’oreille et me servant de mon ouïe, je parvins à localiser le Seigneur, et d’un pas hésitant, je marche vers lui.

« Vas t’amuser Ulrich. Je le garde à l’œil. »

Tout en me trébuchant dans les déguisements d’autres invités, je murmure silencieusement un sort. Dans le verre, le vin, commence à prendre la forme d’une bulle, et je sais qu’elle va bientôt être prête, quand d’un coup, je me prends les pieds dans un tapis. Par chance le Seigneur Windsor est juste devant moi, et en donnant un petit coup de poignet, j’arrive à lui lancer le contenu de mon verre, avant de tomber lamentablement au sol.

Pendant ce temps, Seyren criait un accueil a une femme, je plaignit intérieurement celle-ci car ...


« Aiiiieeee … »

C’est étrange, il y a un grand silence tout a coup, on dirait que les invités retiennent leur souffle. Je sens tout les regards tournés sur moi, ça ne me plait pas du tout. Mes yeux sont grands ouverts, on voit et comprend nettement que je suis infirme, que ce qui vient de ses passer peut être accidentel.

Et dans ma tête, je souris et rit au nez du Seigneur. Faut pas enquiquiner mon Ronchon, sinon je « vois » rouge. Pour donner le change, je me mets tout de suite a genoux, et frôle le sol de mes doigts, leur faisant faire des cercles autour de ma personne, cherchant le verre ou son contenu.

D’une petite voix pitoyable j’appelle mon compagnon, lui disant, comme s’il se trouvait juste a coté de moi, que j’ai perdu ma coupe, et qu’il ne faut pas qu’on marche dessus, quelqu’un pourrait s’en retrouver blessé, ou trempé de vin. Je ne doit pas trop forcer pour bientôt me mettre a renifler et sangloter. Dans ma chute je me suis écorchée le genoux, il y a maintenant un peu de sang sur les tapis. Un point de plus pour moi, tout ressemble a un incident normal.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : bénévole et spontanée
Exp : 852

Messages : 289
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 12
Grade : D
Joyau(x) : 250

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Mer 30 Oct - 2:20
Une fût de dix litres en bois de chêne contenait le précieux breuvage au miel, qui plus est, du bon miel d’acacia, venant directement de la lisière de la forêt Lysa. Un miel clair au gout discret, un vieillissement en bois de plusieurs mois développant pleinement son arôme et une belle région.. Une excellente combinaison. J’étais comblée. Machinalement, de fit signe au garçon de me servir une coupe et mes yeux brillèrent sans doute à la vu du fluide ambré des festins des dieux. J’étais vraiment impatiente, mais la dégustation devait de faire comme le voulait la tradition. Je remuais le verre et inspirais pour capter les arômes les plus volatiles, puis admirais sa couleur, ses reflets. Elle était parfaite. Il était temps de goûter a cette merveille. Je fermais les yeux et levais le verre à mes lèvres, que je puisse enfin savourer cett..

- ELENWË FAELIVRIN !!

*Pffff !* Je sursautais de frayeur et venais de tout recracher, sans même y goûter, ni même qu’un peu ! Malheur à celui qui avait fait la farce !! Je me retournais, exaspérée, pour faire face à ce goujat d’homme que je connaissais que trop bien.. Sale brute! S’il pense qu’il peu se permettre de me ruiner la soirée, il...

Mes yeux s’écarquillèrent devant la scène qui se présentait maintenant devant moi.

Une jeune femme aux longs cheveux bleus venait de trébucher sur le tapis et s’écroulais devant le Seigneur déguisé en lion, éclaboussant tout le contenu de son verre sur son visage et une bonne partie de son costume. J’avais tout vu, au ralenti.. Après un lourd silence qui paru long, j'éclatais, prise par un mélodieux fou rire à la vue de la bouille du chaton mouillé. La loi du Karma avait été impitoyable ce coup si, hihi.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : °w°
Localisation : I'm flying away
Exp : 935

Messages : 315
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 13
Grade : D
Joyau(x) : 900

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Mer 30 Oct - 7:25
Des gens à en avoir mal au crâne. Un corbeau arrive, un démon, une chauve-souris mignonne, une lépreuse, c’est assez diversifié comme soirée ! Je garde mon sourire, assise sur le coin d’une table, essayant tant bien que mal de ne pas sentir et voir toute la viande à disposition. J’aurais été tellement heureuse, avant, d’avoir accès à un buffet pareil ! Mais ces temps sont révolus et je cherche plutôt du fromage, n’importe lequel. J’en trouve, un gros fromage rond avec un couteau planté dedans. S’ils croient que je vais me contenter d’un bout ! 
 
L’air de rien, ma queue de griffonne qui battait encore joyeusement l’air, attrape la meule de fromage et l’attire vers moi. J’en aurais peut-être assez pour toute la soirée, et encore ça reste à voir. J’arrache le couteau de sa prison de lait faisandé et m’attèle à couper des bouts, rien que pour moi, et les enfourner en regardant toujours ce qu’il se passe, prête à réagir, à lancer un pétard ou une bombe de teinture colorée, ou de la matière gluante. 
 
D’ailleurs, c’est un beau spectacle qui s’offre à moi. Le démon menace la chauve-souris qui était poliment été dire bonjour à la pestiférée. Je suis contente d’avoir une bonne ouïe et je ne perds rien des discussions.  Je vois rapidement que la malade est aveugle, et qu’elle entretient une certaine relation avec le démon elfe. Après tout, pourquoi pas. Windsor intervient, d’autres menaces arrivent, puis le maître de maison crie vers le corbeau. C’est quoi le délire ? 
 
Je continue de manger ma meule énorme, sans rien perdre du spectacle. L’aveugle renverse le contenu de son verre sur le maître de la maison. C’est le bordel, et si j’en mettais encore plus ? Je souris, pose la meule et fourre la main dans mon sac. Tandis que le corbeau se fout bien du maitre de maison, je compte bien rééquilibrer les choses. Je sors une petite sphère verte ainsi qu’une rose. Parfait, de quoi ruiner un costume. C’est ce qu’on fait dans les fêtes, on ruine les costumes des autres. 
 
Je me lève quand même, une bombe dans chaque main. Mon sourire s’élargit, deux petites canines apparaissent –pour le style- et je lance souplement, et correctement, mes projectiles. Ils éclatent dans un bruit de pétard, et leurs contenus se déversent sur la dénommée Elenwë. Elle l’a cherché. La teinture détruise l’harmonie des couleurs de sa robe, qui avait l’air assez chère en fait, mais c’est de sa faute, on ne porte pas ça à Halloween. Ainsi, son costume se retrouve vert et rose à de nombreux endroits, sa peau et ses cheveux aussi. Heureusement la teinture est lavable, mais je vais un peu les faire flipper avant de leur dire.  
 
Elle a l'air... ridicule oui. Bleu, rose, verte, rousse, c'est un arc-en-ciel de couleur. Adieu corbeau, bonjour bouffonne du roi! Je pousse un rire triomphal de sorcière.

 -Mouhahahahahahahaha !
 
Ce soir je tiens mon rôle ! Reprenant le bâton citrouille que j’avais laissé sur le banquet, je ris toujours, mais m’attend à deux trois, voire plus, représailles. Et puis je m’en fous, je suis ici pour m’amuser ! Ma queue bat joyeusement l'air, je suis prête à bondir dans tous les sens, bien armée avec mon sac, et prête à faire la guerre!
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Joueuse
Localisation : Partout à la fois...
Exp : 3180

Messages : 1003
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Lun 4 Nov - 10:39
Je ne pouvais pas vraiment affirmer qu’Elenwë et moi, nous nous détestions. De la même façon que j’étais incapable de soupçonner qu’on puisse un tant soit peu s’apprécier. Autrefois pourtant, aussi loin que puissent m’emporter mes souvenirs, nous étions très proches. Ce qui, en y songeant, est assez flippant avec le recul… J’avais même dormi avec elle… Frzz !! Rien qu’à y penser, j’en avais des frissons ! Quoi qu’il en soit, j’avais fait le serment d’épouser dame Faelivrin. Elle pouvait me fuir autant qu’elle le désirait, se faire passer pour morte, se cachait sous les racines de l’Yggdrasil si le cœur lui en disait mais, je la retrouverai toujours et, le moment venu, je lui passerai la bague au doigt. Qu'elle le veuille ou non, n'y changera rien. Mais en attendant, on venait de laisser rentrer un véritable ouragan, portant le doux nom d’Elenwë, entrer dans ma prestigieuse soirée et, un corbeau à trois yeux n’aurait pas été plus mauvais pressage…

- « Ta présence ici illustre toute l’incompétence des gardes à l’entrée… » Grondai-je en me postant devant elle, fronçant les sourcils. – « Ou celle de mon écuyer à envoyer les invitations… » Soupirai-je en me demandant si l’autre chauve-souris ne l’avait pas fait exprès.

Elenwë s’était tournée vers moi, tenant un gobelet presque vide et, il ne me fallut que quelques instants pour comprendre ce qui venait de se produire… Je dois bien avouer que le regard de bête sauvage de la demi-elfe m’avait mis sur la voie. Dans son élégante mais lugubre robe noire, dame Faelivrin avait presque l’air menaçante. Si j’avais été capable de ressentir de la peur, peut-être que… Non. Définitivement, non. Elle était à moitié elfe après tout, ces gens-là ne tueraient pas même un lapin si leurs enfants mourraient de faim !

La rousse allait ouvrir la bouche, contre-attaquer, mais quelqu’un daigna bon de la venger à sa place… J’avais eu le bon reflex de reculer mais, un peu tardivement… Le contenu d’un grand verre de vin venait d’être déversé sur mon costume, tâchant ma belle cravate et ma délicate chemise blanche. Pourquoi n’avais-je pas pris mon épée ?! Morbleu ! J'avais ressentie l'envie pressante d'en découdre mais, à mon grand désespoir, le coupable n’était autre que la femme aux cheveux bleus, celle aveugle… Adieu, rêves de violence ! Se pourrait-il que ce ne soit que le fruit d'un vulgaire accident ? Et puis même, c'était une femme quoi. Je n'avais pas le droit de m'en prendre à elle... C'était une femme... La dite femme, déguisée en cadavre, s’était excusée, un peu confuse, comme si elle ne comprenait pas bien ce qui venait de se produire. Bien des regards curieux étaient tournés sur nous, la plus part, inquiets, soutenaient un silence pesant. Quant à l’autre rousse, son rire déplaisant inondait déjà le hall, encourageant d'autres à l'imiter. Non, cela n'avait absolument RIEN de drôle !

- « Ce… Ce n’est rien. » Dis-je entres mes dents, dardant sur la jeune pestiférée un regard sombre qu’elle ne pouvait voir. Sérieusement, était-elle aveugle ou juste suicidaire ?! Les deux, sans doute.

Alors que la jeune femme aux cheveux bleus comptait reprendre son chemin comme si de rien n’était, j’avais tendu ma jambe devant sa trajectoire avant de croiser le regard fulminant de ma bien aimée fiancée… C’est avec tout le regret du monde que j’avais retiré mon membre, laissant la pestiférée reprendre tranquillement sa soirée là où elle l’avait laissée, avant d’attenter à la vie du Windsor avec un verre de vin... Puis, tel un ange tombé d’Asgard, la sorcière que j’avais salué un peu plus tôt était apparue dans le dos de dame Faelivrin, apparemment d’humeur blagueuse. Avant même que je ne puisse faire quoi que ce soit, la sorcière balança un projectile sur ma tendre Elenwë. Alors que le rire de la farceuse grimpait sans crainte, j’avais écarquillé les yeux devant… Du vert et du rose… Elenwë dégoulinait de peintures vert et rose, des cheveux jusqu’à la ceinture ! Son costume venait d'être massacré ! Quelques rires avaient commencés à naître autour de nous mais, d’un regard menaçant sur l'assemblé, j’avais fais taire la plus part d’entre eux.

- « Ne t’en fais pas. Nous allons nettoyer ça… » Dis-je avec assurance, posant ma main sur l’épaule d’Elenwë… Avant de la retirer et de calculer qu’elle était à présent plein de peinture… Oh, non !

Apercevant un petit Ulrich inquiet au loin, je lui avais fait signe en secouant négativement la tête, lui assurant que je n’avais pas besoin de lui. C’était de bonne grâce. Ulrich méritait un peu de répit. Discrètement, j’avais passé ma main dans le dos de la demi-elfe pour la guider vers mes appartements, profitant pour essuyer discrètement ma main souillée dans son dos…

- « Dis… Tu crois que la nana aux cheveux bleus est vraiment aveugle ? Parce que j’ai un doute moi… »
Confiai-je à Elenwë tout en marchant.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dingue d'une danseuse au coeur de glace.
Localisation : Château Selihith. Utguard.
Exp : 1575

Messages : 66
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 250

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Jeu 7 Nov - 2:58
Un bal costumé pour Halloween ? Les gens sont-ils devenus fous ?
Le jour où la limite entre le monde des morts et des vivants est fragile au possible. Certains font de ce jour une occasion de faire une  fête. J’avais pourtant bien spécifié à ma mère que sur le domaine Selihith, la fête des morts était célébrée plusieurs fois par semaines et tout au long de l’année. Lorsqu’un monstre ne s’échappait pas du souterrain situé sous le château, c’était d’autres créatures comme des gobelins ou des ogres qui s’en prenaient aux villages alentours  ou encore à des voyageurs traversant les terres du domaine.
 Ne pouvant néanmoins rien refuser à cette femme que j’appelais mère. C’est sous le déguisement d’un vampire que me conduisait le carrosse personnel de dame Selihith vers la résidence Windsor. Mon teint naturellement pâle avait facilité la tâche de Virgie qui avait pris un grand amusement à m’enlaidir. Il m’avait pourtant fallu subir le supplice du trait d’un crayon noir au plus proche des yeux pour donner à mon regard froid un côté suffisamment morbide pour ressembler à ce monstre dont je devais prendre l’apparence le temps d’une soirée. L’attelage et le cocher avaient eux aussi subit une transformation morbide. Des rideaux teintés de noirs et des guirlandes de crâne ornaient le carrosse. Quant au cocher, il avait volontairement rentré la tête sous un long manteau déchiré beaucoup trop grand pour lui. Cela donnait un effet de décapitation assez réaliste.
Réglisse, ma couleuvre c’était enroulée autour de mon poignet. Une petite touche amusante complétant ma tenue  dont la seul couleur, un rouge sanguin était présent sur la doublure de ma cape elle aussi noire. Pour ce qui concernait le reste de ma tenue ce n’était n’y plus, ni moins que mon armure sur laquelle je m’étais appliqué à la recouvrir de graisse puis de poussière. Cela lui donnait un aspect usé comme si j’étais un chevalier vampirisé, tout droit sorti de son cercueil après plusieurs décennies de sommeil.

Il fallait l’avouer, je trouvais assez troublant le fait de me rendre quelque part sans mes armes. La menace constante planant sur la vie d’un orphelin d’Utguard m’avait appris qu’une lame à portée immédiate pouvait vous sauvez de bien des situations embarrassante.  Cela ne viendrait pas à l’esprit de quelqu’un de couper les mains des mages pour être certain de ne pas avoir à souffrir des conséquences d’un sort lancé par ces personnes maîtrisant la magie. L’idée me fit pourtant sourire, moi qui détestais ce genre de méthode de combat. Même si, il fallait le reconnaître certains sorts pouvait s’avérer pratique dans quelques situations compliquée.

Les quatre chevaux à la robe sombre qui tiraient cet attelage macabre s’immobilisèrent et la porte s’ouvrit mettant un terme à mes pensées. Je quittai à regret ce tombeau ambulant en me délaissant de mes armes.  Pour la première fois je pu admirer le château des Windsor tout en me laissant conduire par les domestiques vers la salle de réception transformé pour l’occasion en véritable vision d’horreur. Si la réputation de ce Seyren Windsor n’était plu à faire, il fallait reconnaitre que le maître des lieux avait mis les moyens pour rendre agréable cette fête. A en juger par la taille et l’abondance du buffet. Sans parler des efforts fait pour ce qui en était de la décoration. Un bref sentiment de solitude m’envahi soudainement. Je ne connaissais ou ne reconnaissais personne. Bien sûr la moindre des politesses aurait été de se présenter à celui qui m’avait si gentiment invité mais comment savoir en quoi pouvait – il être déguisé. Alors que j’ignorais complétement même à quoi il pouvait bien ressembler en temps normal. Cela n’avait que peu d’importance finalement.La fête avait déjà bien commencée et je remis ce protocole à plus tard. Me mêlant à la foule, je croisai un lion dont le costume était taché de vin accompagnant une femme à la robe victime d’une farce plutôt désagréable selon moi. Peu importe, les farces, je n’étais pas le dernier pour en faire. Un sourire malicieux vint s'afficher sur mon visage à la vision de la tête que ferait ma mère lorsqu'elle s'apercevrait que la poignée de sa porte de chambre avait été recouverte de graisse.
Mon regard se posa sur un homme de petite taille à la carrure singulière. Aucun doute, c’était un nain. Ces personnes étaient réputées pour leur jovialité et les récits de leurs aventures. (Même si parfois ils enjolivaient à leurs avantages des situations plus qu’improbables) J’avais de bons souvenirs de plusieurs soirées passé en la compagnie de ce peuple charmant et me dirigea vers cet inconnu.

-Bien le bonsoir.  Je cherche un camarade pouvant m’aider à vider ce fût de bière bien trop remplit à mon goût.

Inclinant légèrement la tête afin de saluer cordialement le nain. Je pris l’initiative de remplir deux chopes d’une bière dont la couleur légèrement ambrée et la grande quantité de bulles n’étaient que les signes annonciateurs d’une bière de garde d’une qualité annonciatrice d’une soirée des plus agréables.
Si je n’avais pas pu remercier notre hôte, je comptais bien faire honneur au buffet qu’il avait mis à la disposition de tous ses invités. Je tendis une des deux chopes au nain sans rien ajouter. Inutile de lui sortir une de ces phrases inutiles du genre « C’est une charmante soirée » ou encore « Avez-vous fait bon voyage ? ».
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : Désolée
Localisation : C'est bien simple : aucune idée.
Exp : 2220

Messages : 340
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Sam 9 Nov - 4:58
<< Hey... Salut Aaku ! >> 

La jeune femme se retourna soudainement à l'entente de son prénom, et son cœur sembla la lâcher un court instant lorsqu'elle vit le visage de celui qui l'avait interpellée. Enfin, le visage... plutôt le masque qui le recouvrait. Mais elle ne savait pas vraiment si c'était le costume qu'il portait ou juste Hinata qui avait fait faire un pareil bond dans sa poitrine. Ses joues à elle commençaient à virer au rouge, et elle aurait voulu disparaître sous la table du buffet. Elle aurait encore préféré ne pas venir à cette fête que d'y croiser celui qui faisait battre son cœur alors qu'elle était vêtue d'une telle façon. Elle tira encore une fois sur le tissus de sa sombre robe de manière, peut-être, à faire disparaître la sensation de malaise qui avait envahi la petite mage. 

<< Bon... Bonsoir Hinata... ! >> 

Elle essaya tant bien que mal de cacher sa gêne derrière le sentiment de joie immense que, même avec toute la volonté du monde, elle n'aurait su dissimuler ; et ce fut tant mieux. Quelques sencondes après son petit bégayement, elle fut déjà dans ses bras : elle n'avait pu s'empêcher de lui sauter au cou malgré la honte qu'elle ressentait et serrait de toute ses forces le dos du jeune homme avec ses frêles mains, appuyant sa tête sur son torse. Quand elle le lâcha, elle ne put s'empêcher un sourire béat et plongea son regard dans le sien. C'était un joli masque qu'il portait sur les yeux, aussi noir que la tunique et la cape qui le recouvraient presqu'entièrement... même si elle aurait avoué le préférer sans rien pour cacher les magnifiques traits de son minois. Oui, c'était officiel, elle l'aimait corps et âme. 

Mais c'était étrange, alors que la foule produisait un bruit de fond, un grand silence pétrifia les invités et un rictus diabolique s'échappa d'un coin de la pièce. Tous les regards étaient rivés sur le maître de la soirée, qui reconduisait alors une jeune fille magnifique dont la robe soyeuse était parsemée de taches de couleur. Oh... on aurait presque voulu être tachés à sa place plutôt que de la voir comme ça, dans un tel état, même pour Aaku qui, pourtant, ne la connaissait pas. 

Revenant à ses moutons, l'albinos de couleur recentra son attention sur les deux hommes de sa vie. Il était temps de présenter l'un à l'autre. Mais... où était bien passé son cadet ?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Localisation : Lumïa
Exp : 911

Messages : 179
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 12
Grade : D
Joyau(x) : 100

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party! Sam 9 Nov - 10:51
Pour un buffet, c'était un beau buffet. Et si on ne pouvait dire que je m'y connaissais en buffets, mes années passées en tant qu'orphelin homme de la fratrie, j'avais bien dû développer un certain sens de la cuisine, et Alice prétendait - était-ce de la flatterie? - que j'avais un don pour transformer la viande douteuse en un steak de bœuf cuit à point; je pouvais donc m'élever sans trop de prétention au rang de gourmet des bas-fonds, pouvant jauger de la qualité d'une pièce de rat à sa couleur et à sa fermeté, qualité trop sous-estimée et des plus, je n'en douterai jamais, apprécié en bonne société. Mais là n'était pas le sujet; du coin de l'oeil, j'apercevais mon amie Elenwë, qui discutait avec le maître de maison Winsdor, et je ne parvenais pas à établir le lien qui les liait. Était-ce de l'amour, ou bien de la haine? Je ne tins cependant pas à aller la déranger - elle semblait bien trop occupée. Cependant, elle n'eus le temps de converser plus longtemps, car une jeune femme en accoutrement de sorcière s'amusa à balancer sur la belle ce que j'apparentais à des ballons de peinture; inutile de préciser que, méconnaissable sous toute cette couleur, elle s'en alla vers des appartements privés en compagnie de Seyren. Pour... Nettoyer, bien sûr, son costume.

Bah, ce n'était pas mon affaire. Le buffet était bien plus intéressant que ces niaiseries enfantines; les confiseries en forme de citrouilles, ca, c'était une affaire d'hommes. Car il était ardu de savoir si elles n'avaient du cucurbitacée que la forme, et non pas le goût; et ce n'était pas une blague, certains aliments étaient à base de cette boule vaguement organique et fortement orange. Qui avait eu une telle idée? Si c'était les domestiques, j'avais quelques mots à leur dire.

Hormis cette farce d'un potentiel comique et gustatif douteux, je devais bien avouer que le reste des déclinaisons des couleurs de la fête de l'automne était plutôt réussi, passant des pains aux potages, des viandes aux bonbons et de l'hydromel aux vins divers. Pour ma part, après avoir constaté que plus rien de solide ne pouvait intégrer de manière décente mon système digestif, je m'en allai quérir un verre de jus de fruits, et me retournai vers la jeune femme qui s'avérait être ma soeur, elle aussi déguisée en un chat de la nuit des plus effrayants. Sauf qu'elle était dans les bras d'un genre de...

De renard au longues dents. Et une question sans aucun sens traversa alors mon esprit, sans que je ne l'explique. Que dit le renard? Quel était son cri? Je n'en savais rien. Quoi qu'il en fût, ce renard portait une cape qui lui occultait l'entièreté du corps. Qui était cet individu? Un psychopathe, sans aucun doute. Ou un meurtrier. Son habile déguisement lui avait offert le droit d'entrée, et il était venu pour massacrer sauvagement à l'aide d'une petite cuillère ma soeur. Cela devait être ça. Ou alors, c'était un petit ami. La seconde solution était bien pire que la première. Je me contentai de m'approcher d'eux, les bras croisés, et de jeter un de mes regards les plus glacés - et les dieux savaient combien ils l'étaient. Allait elle se décider à nous présenter?

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

[ Événement ] Halloween's Party!

MessageSujet: Re: [ Événement ] Halloween's Party!
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Halloween's Party
» Evénement Halloween ||.Play with me ♥ | Rabbit Doubt|
» INTRIGUE #1 ☠ halloween party
» Halloween party! [PV gens inscrit ]
» {CORPSE PARTY} This is Halloween [ Feat everybody ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Hors Contexte ] RPs libres :: Événements-