avatar
Sexe : Masculin
Localisation : Village du Vergeau
Exp : 1409

Messages : 18
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Alchimiste] Edvard Pëmross [Terminé]

MessageSujet: [Alchimiste] Edvard Pëmross [Terminé] Mar 19 Nov - 17:39
Midgard

--- Personnage...

  • Nom : Pëmross
  • Prénom : Edvard
  • Sexe : Homme
  • Âge : 34 ans
  • Race : Humain
  • Classe : Alchimiste
  • Guilde : L'Académie de Magie


  • Magie & Armes :
Des armes ? Sachez qu’avant d’être un combattant aguerri, Edvard est tout d’abord un homme de lettres ainsi qu’un fervent partisan de la paix. De toutes les choses qui le rebutent, la violence détient une place de choix du haut de son palmarès. Pacifique, humaniste, oui, mais pas sans défenses. Un érudit est loin d’être à bout de ressources et si l’acier lui fait défaut, les mots et la connaissance sont son plus grand arsenal. Condition d’Alchimiste oblige, Edvard à également plus d’un tour de passe-passe dans sa poche. La magie n’étant pas exclue de sa profession, elle est aussi une alliée insoupçonnée et maniable de milles façon. Pëmross étant doux, ses quelques sortilèges sont loin de pouvoir se qualifier de destructeurs mais ne sous-estimer pas son esprit flexible. Si altercation il y a, l’Alchimiste saura tirer profit d’une invocation subtile ou de tout autre objet hétéroclite ; balancer un abécédaire au travers d'une tête se révèle être une offensive des plus efficaces... Par contre, s’il faut vraiment s’armer pour survivre dans ce monde de brutes, Edvard a sur lui, lors de ses sorties, un mince coutelas incurvé. Émoussé, qui plus est, et servant à prélever des plantes plus qu’à pourfendre un abdomen.

Et la magie d’Amplification, qu’est-ce que c’est ? À vrai dire, Edvard ne pourrait lui-même vous l’expliquer de façon concrète. C’est une manifestation aléatoire, difficilement contrôlable, qui n’a pour but que d’amplifier, comme son nom l'indique, d’autres phénomènes. Par exemple, accentuer le son de la voix, l’impact d’un choc ; accroître une douleur, un sentiment, la solidité d'un matériau ou même la température du feu. La créativité et une maîtrise accru de la magie sont deux éléments clés, et indispensables, à la manipulation de l’Amplification. Mais comme les sorts ne sont définis par aucune limite, il est aisé de tomber dans la démesure et de se blesser, pire, mettre sa vie en danger. Dû à ces conditions contraignantes, Pëmross n’a que très rarement recourt à la magie même s’il ne décide pas toujours le moment de ses interventions. Les chocs, l’adrénaline et les émotions fortes sont les principaux déclencheurs regrettables des sorts. L’Alchimiste à déjà quelques mauvaises expériences à son actif que nous omettrons de citer… Néanmoins, cela ne l’empêche pas d’explorer, à tête reposée, les multiples possibilités qu’offre la magie. La plus part du temps, il en use pour amplifier les effets de ses potions, cataplasmes et tonifiants. Un ingrédient secret et jalousé ! Il a aussi noté que cette magie est indissociable de l'exacerbation des sens. Ainsi, du moment qu'elle est activée, volontairement ou par mégarde, son sens du toucher, de l'ouïe, de la vue, du goût et d l'odorat sont renforcés. C'est tout de même pratique...

  • Stats : (15 étoiles à distribuer)
Vitalité  
Attaque    
Magie    
Déf. Physique
Déf. Magique    
Vitesse


  • Caractère :
Taciturne, voilà ce qu’on s’imaginerait d’Edvard qui n’est, certes, pas très loquasse une fois plongé dans ses lectures. Apparence fort trompeuse car l’Alchimiste n’est qu’homme passionné, avide de savoir et d’aventures, charismatique, lettré et de plaisante compagnie. Par contre, le déranger durant ses travaux est l’équivalent de vouloir s’adresser à un spadassin en termes de justice sociale. Pëmross a l’esprit désordonné, ce qui resurgit indéniablement dans sa façon grossière de travailler. Son atelier est un véritable fatras pèle-mêle et ses notes sont d’une confusion désolante. L’important, c’est qu’il réussit toujours à se retrouver dans son propre chaos. Lorsqu’il part sur un projet, une recherche, une expérience… autant dire qu’on le perd pour des jours et des nuits. Obsédé, voilà qui ne se rapproche pas même un tant soit peu du qualificatif approprié pour désigner l’ardeur qu’il met dans ses investigations. N’oublions pas de préciser qu’Edvard est, avant tout, un Alchimiste expérimentaliste et qu’il s’intéresse, de près ou de loin, à toutes les matières. Même les bêtes de Midgard ont une place de choix dans ses archives. Malheureusement, il est très peu sur le terrain et c’est ce qui l’indispose le plus. L’académie de Lotheican est certes une vraie mine d’or, mais Pëmross pourchasse l’innovation, et elle ne se retrouve pas dans les manuscrits.

Hors de ces heures folles qui font de lui ce qu’il est, un Alchimiste un peu trop assidu à la tâche, Edvard est on ne peut plus normal. Il a, à sa somme, trois apprentis turbulents qu’il chéri comme ses propres enfants même si sa fibre paternel laisse à désirer. Trop concilient, trop doux, incapable de punir. Dois-je préciser que ses élèves profitent malicieusement de ce trait de caractère pour agir en véritable petits diablotins malgré tout l’amour qu’ils portent à leur maître? Les adolescents, des pousses versatiles ! Mais Pëmross sait se montrer autoritaire lorsqu’il le faut vraiment ; il n’est pas faible, simplement trop indulgent.

Et sinon, la douceur et l’amabilité ce n’est pas tout. Edvard est humain et il ne réchappe pas aux émotions plus viles et turbulentes, j’ai nommé la hargne, la colère, la rancœur et tous leurs confrères et consœurs dont il aimerait bien se passer ! Oui, notre Alchimiste ressent toutes ces choses, plus que certains d’ailleurs, car il est né empathique, un vrai calvaire si vous voulez mon avis. Il a un grand cœur, s’insurge facilement de la violence du monde et de la douleur d’autrui. Mais Pëmross n’est pas un homme qu'on provoque si facilement. Il a une tête froide, une logique implacable, un bon sens de la réparti. Serais-ce trop imbu de dire qu’il est intelligent, très intelligent ? Bref, Edvard ne cherche pas la confrontation et s’il y est sujet, il préfère se retirer. Des esprits échauffés ne sont pas des esprits tacites.

Oh, mais attention, ne vous méprenez pas. Un homme reste un homme et il vient avec sa dose, plus ou moins modérée, d’orgueil. Et si Pëmross ne prône aucunement la violence, il ne saurait fermer les yeux sur l’injustice. C’est donc une des raisons pour lesquelles, malgré son côté pacifiste, l’Alchimiste se retrouve parfois dans des situations périlleuses où il se doit de ferrailler. D’accord, ferrailler n’est peut-être pas approprié, vu qu’il manie l’épée comme un pied… vu qu’il n’a jamais maniée l’épée, plutôt. Mais bien franchement, entre nous, les altercations surviennent parfois sans qu’on puisse s’y soustraire. Dans ce cas, mieux vaut ne pas tirer les conclusions trop rapidement à propos de notre érudit. Vous seriez surpris, très surpris, de découvrir les nerfs et la détermination bornée que sait extérioriser Edvard.

  • Physique :
Voyez, au premier abord, Edvard à une apparence des plus banales. C’est qu’il n’est pas particulièrement excentrique et il semble que les après-midi passées dans des bibliothèques poussiéreuses et des laboratoires d’expérimentations l’aient quelque peu ternis. Il n’est pas rare que des poches violacées enrobe ses yeux, témoins de ses nuits blanches et de ses inlassables recherches qui s’étirent des heures durant. Ces cernes contrastent avec la pâleur de sa peau, le céruléen de ses yeux, l’une de neige, les autres couleur de l'acier liquide. Mais, somme toutes, les traits carrés de son visage lui donne une prestance que son éternel air lunatique lui empêcherait d’avoir. Un front large, des pommettes saillantes et une forte mâchoire carrée complètent le portrait, sans compter la barbe de quelques jours qu’il néglige bien trop souvent. Sa tignasse châtaine y passe aussi, et la pauvre, laissée à elle-même, pousse comme bon lui semble et harcèle son possesseur de mèches rebelles. Heureusement, elle est juste assez longue pour y passer un ruban ; des cheveux qui traînent dans les potions, ce n’est pas l’idéal. Sans oublier cette bouche charnue, tentatrice ; si l'Alchimiste était né femme, il aurait certainement eut plus d'un prétendant.

Sans être baraqué, Edvard n’est pas non plus l’image typique qu’on se fait d’un rat de bibliothèque. Grand, épaules larges mais silhouette néanmoins élancée, il n’a pas grand-chose à envier si ce n’est la musculature des véritables guerriers… mais un pacifiste peut amplement s’en passer ! Par principe, Pëmross ne daignerait pas même soulever une épée. Si sa stature n’est pas sa meilleure alliée pour l’attaque, qu’à cela ne tienne, car l’Alchimiste a tout à miser sur la défensive. Avec un système immunitaire de roc, attribuable aux multiples expérimentations préventives que son maître à effectué sur sa personne, Edvard ne craint ni la maladie, ni le poison. Et comme il est homme réfléchit et prévoyant, les situations périlleuses ne sont normalement pas de son quotidien à moins que le mauvais sort ne s’y acharne.

Que dire d’autre ? Edvard est un excellent orateur et les contes sont loin de faire défaut à son répertoire. Sa voix, grave comme un cor et chaude comme le whisky, n’est qu’un brillant atout à sa belle façon de s’exprimer. Voilà un filon invisible qui lui permet de sortir du lot lorsqu’utilisé à bon escient. Pëmross n’a aucune difficulté à se montrer convaincant et à rallier les plus réticents à sa cause, ce qui lui a souvent valu une place de choix aux tables des débats. Qui sait demander sait obtenir.  

Peut-être n’aurez-vous pas la chance de voir son dos dénudé mais, si tel est le cas et que votre œil est un tantinet observateur, il vous sera aisé de constater que de longues zébrures blanches le parcourent. Des marques fines, qui au toucher ne révèle qu’un faible renflement de la chair cicatrisée, s’étire lascivement des omoplates jusqu’aux reins. Trente stries, vestige douloureux d’un supplice du fouet. Ardu de déterminer de quoi il découle mais plus encore d’en tirer des informations auprès d’Edvard. C’est qu’il préfère oublier ce sombre épisode … Seuls quelques anciens de l’Académie savent, car ils y étaient.

  • Thème :
    Spoiler:
     
  • Adore : Tout ce qui est susceptible d'être étudié et/ou d'être utile à l'alchimie, ses élèves (spécialement Adam), les livres, découvrir, la neige, toute forme d'art...
  • Déteste : La violence et tout ce qu'elle implique, la guerre, les sans-principes, les émotions qui lui font perdre son contrôle, la chaleur...


  • Histoire :
Edvard trouvait apaisant d’écouter le crépitement du feu dans l’âtre et le chuintement de sa plume sur le parchemin. À l’occasion, de curieux éclats de voix venaient perturber son travail. Dans les couloirs de l’Académie fusait parfois des cris, des invectives et des ordres beuglés sans l’ombre d’une considération pour ceux qui tentait, comme Pëmross, de plancher sur leur paperasse. Enseveli sous une montagne de documents éparses, peu de choses seraient venu à bout de la concentration de l’Alchimiste, hormis peut-être…

Une explosion.

Sa plume lui glissa des mains, décrivant un jet d’encre noire sur des heures de travail acharné. La déflagration avait fait s’entrechoquer toutes les fioles disposées sur ses étagères et les flacons tremblotaient encore lorsqu’Adam, un élève de Pëmross, fit irruption dans son atelier, le visage couvert de suie et l’air hagard.

- Edvard, viens voir ça ! S’exclama-t-il, fébrile, en gesticulant d’impatience

Sitôt sa phrase terminé, son apprenti s’engouffrait dans le couloir en s’esclaffant. L’interpellé poussa un soupire résigné, se doutant bien que les trois petits démons avaient encore traficoté une expérience douteuse. Edvard se figea sur le pas de la porte menant au local voisin, là où ses disciples se hasardaient aux plaisirs de l’alchimie. Du centre de la pièce s’élevaient des volutes de fumée noire dont les longs bras ondoyants allaient s’étioler sur les poutres du plafond. Adam, hilare et apparemment ivre de joie, sautillait sur place comme un poisson hors de l’eau. Ses deux autres élèves, eux, semblaient plus partagés. L’un riait nerveusement, ne sachant s’il devait s’estimer heureux d’avoir rescapé à l’explosion ou d’avoir réussi un coup de génie. L’autre, les yeux ronds et les sourcils brûlés, dévisageait le sol avec incrédulité. Quelqu’un d’autre se serait mit en colère, mais pas Edvard. Il reluqua ses élève un à un, attendant une explication qui ne tarda pas à venir. Adam se mit à déblatérer à toute vitesse.

- On à réussit, tu vois, on à réussit !
- À mettre le feu ?
- Mais non, s’offusqua exagérément Adam en l’empoignant par le coude pour l’obliger à s’approcher de la fumée, on a transformé la pierre en or !

De concert, ses deux autres élèves hochèrent vivement du bonnet, eux-mêmes sidérés par leur exploit. Mais malgré tout l’enthousiasme qu’exaltait Adam, Pëmross se permis d’être sceptique. Son apprenti lui pointa une petite bille jaune et brillante sur le sol, à peine plus grosse qu’une rognure d’ongle, jubilant. Edvard se pencha pour la ramasser, l’observa un moment et dit, pour ne pas tout de suite briser l’exultation des jeunes :

- Vous êtes certains que c’est de…
- Oui ! le coupa Adam

Derechef, les deux autres approuvèrent fermement de la tête, au risque de se briser les os du cou. L’Alchimiste eut une moue dubitative et haussa distraitement une épaule.

- Si c’est vraiment de l’or… à la quantité que vous avez produit, il vous faudra encore une dizaine d’années pour en ramasser assez de quoi confectionner une simple bague.
- On s’y engage ! répliqua Adam avec la fougue de la jeunesse et la conviction de l’inconscience
- Vraiment ? Et qu’est-ce que vous avez utilisé pour arriver à ce résultat ?

Silence. L’air jovial de ses élèves s’évanouit brusquement et ils se concertèrent du regard, la mine déconfite. Gagné par leur naïveté, Edvard rit franchement.

- Vous n’avez même pas pris en note vos dosages ?
- Vous ne prenez pas toujours des notes, vous ! se défendit l’un d’eux
- Mais moi, j’ai une mémoire, conclu Pëmross d’un ton fataliste, ce qui mit fin aux espoirs vaincs de ses disciples enjoués. Nettoyez-moi tout ça maintenant et, par pitié, faites vos expériences explosives dehors.

Ça va encore me retomber dessus, pensa-t-il pour lui-même en rebroussant chemin. Au même moment, la voix de son propre maître, vétéran de la chimie, mage et télépathe, résonna sur les parois de son crâne, le sommant de le rejoindre à son bureau. Edvard n’affectionnait pas spécialement la télépathie, cela lui donnait l’impression d’avoir un tambour entre les deux oreilles…





L’office d’Ogéon était encombré mais certes plus en ordre que celle de son élève. Poussiéreux, comme si jamais l’air ne s’y était engouffré, le bureau était terne et maussade. Sur une chaise, son vieux maître se tenait immobile, l’air soucieux. Le soleil, filtrant par la lucarne, enrobait son corps usé par les années d’un halo tamisé, lui donnant un air quasi-spectral. Pëmross n’avait jamais sut l’âge d’Ogéon mais lorsque ce dernier l’avait pris sous son aile à ses  cinq ans, il était déjà un vieillard. L’Alchimiste referma doucement la porte derrière lui et s’avança.

- Edvard…

Cette façon de rouler le '‘r’’ de son nom lui faisait grincer des dents, chaque fois, mais il ne releva pas. Le vieil homme semblait fatigué.

- J’ai senti… commença-t-il faiblement, que tu avais quelque chose à me dire.
- Dites plutôt que vous avez lu dans mes pensées.
- Peut-être…

Ogéon eut une lippe moqueuse, petite subtilité qu’après tant d’années de services, Edvard était l’un des seuls à pouvoir déceler. Il accota sa hanche sur le coin de la table, croisa les bras, chercha ses mots un court instant.

- Je crois que… je vais partir.
- Partir, répéta lentement son maître
- Oui. J’ai toujours été fidèle à l’Académie, j’y ai consacré des années de travail et… j’ai besoin d’aller autre part. De voyager, voir le monde, me faire une propre idée. Mes découvertes seraient utiles à mes recherches, j’en suis sur.

Mutisme total de la part du vieillard qui le fixait, l’air de dire convaincs moi.

- Vous-même, lorsque j’étais tout jeune, vous partiez des mois de temps à l’extérieur… maintenant, vous ne sortez plus.
- Je suis vieux, Edvard.
- Vous l’étiez aussi avant ! Vous êtes vieux depuis bien longtemps, j’ai l’impression.

Ogéon toussa, ce que Pëmross prit comme étant une veine tentative de rire. Puis l’homme redevint sérieux et ses rides fripèrent d’avantage son visage angoissé.

- Le monde n’est plus ce qu’il était. Les routes sont dangereuses, pleines de bandits de chemin, et les cités sont pis encore, elles grouillent de malfrats… Il serait plus sage de te téléporter où tu le souhaites.
- Je ne maîtrise pas cet art, vous le savez très bien, répliqua l’Alchimiste, légèrement agacé. De plus, c’est une magie dangereuse…
- Pas autant que de voyager en Midgard.

Le mage se leva avec peine et Edvard craint un instant qu’il ne s’affale sur le sol. Le vieillard se traîna laborieusement jusqu’à la fenêtre sans mot dire, et fixa un point vers l’horizon. Il semblait regarder au-delà de tout Lotheican, d’Asunia, de GreenArrow et plus loin encore, plus loin que la Terre des hommes. Son regard, voilé par l’âge, décelait quelque chose d’invisible. Pëmross eut l’impression que son maître se figeait en pierre mais Ogéon parla ; d’une voix vaporeuse, lointaine, comme si son corps vanné avait vécu cent années et son âme, plus d’une éternité.

- Le monde n’est plus ce qu’il était, répéta-t-il. Tu l’as entendu toi aussi, le Loup.

Sans savoir pourquoi, un frisson glacé remonta le long de son échine tel un vil serpent, faisant se hérisser les cheveux sur sa nuque. Edvard tenta un regard vers la fenêtre mais il ne voyait que la cité et ses tourelles de pierre. Pas de vision apocalyptique, pas encore.

- La guerre vient. Le mal rampe sous nos pieds, il n’attend que le bon moment pour nous engloutir, tous.

Le visage de Pëmross se durcit, ces paroles tourmentées ne lui faisait pas plaisir. Il buta.

- Je ne suis pas quelqu’un de violent.

Autre quinte de toux, autre rire dissimulé. Son maître se tourna vers lui.

- La violence se cache en chacun de nous. Edvard, tu es un homme de foi, un homme de cœur. Lorsque la fin viendra, tu feras tout ce qui est en ton pouvoir pour préserver ce que tu chéris le plus en ce monde. Crois-moi, en ce jour, tu seras violent, et ce sera pour le mieux. Tu es un battant, Edvard, tu ne le sais juste pas encore.

L’Alchimiste se tint immobile sans rien dire. Il sentait néanmoins une émotion étrange, une crainte sourde, naître dans son ventre.

- Pars alors, vois par tes propres yeux ce qui se trame.
- Je vous enverrai fréquemment un oiseau.

Le vieillard agita la main en grommelant et vint se rassoir dans sa chaise. Juste avant de quitter la pièce, la main sur la poignée, Edvard se retourna.

- J’emmène Adam avec moi.

L’ombre d’un sourire, encore une fois, traversa les lèvres sèches du mage. Lorsque la porte se referma, il se remit à tousser.



Chapitre du passé:
 


Midgard

--- Joueur...

  • Pseudonyme ou Prénom : Guenièvre
  • Âge & sexe : 18 ans
  • Expérience Role Play : Neum, neum... Je dois rp depuis 5 ans et des patates, quelque chose comme ça, tous types de forums confondus. J'espère donc vous offrir des écrits de qualités et ce, dans des temps raisonnables car je suis rarement atteinte par le syndrome de la page blanche ! /PAN/ [Et j'implore à genoux votre pardon pour les fautes d'orthographe, elles sont mes petites bêtes noires ~ N'hésitez pas à me corriger, c'est comme ça qu'on s'améliore  ]
  • Code secret de la charte de Midgard :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Nope.
Localisation : Nope nope.
Exp : 783

Messages : 80
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 10
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Alchimiste] Edvard Pëmross [Terminé]

MessageSujet: Re: [Alchimiste] Edvard Pëmross [Terminé] Ven 22 Nov - 6:42
Tu es un DC?

Bizarre que personne ne t'ai accueilli. Je vais le faire ainsi.

Bienvenue sur les Terres de Rune Midgard.
Ou plus familièrement,

Bienvenue chez les fous
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Localisation : Village du Vergeau
Exp : 1409

Messages : 18
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Alchimiste] Edvard Pëmross [Terminé]

MessageSujet: Re: [Alchimiste] Edvard Pëmross [Terminé] Ven 22 Nov - 6:53
Merci o/

Non, je suis un nouveau, un vrai de vrai, authentique !

J'espère que votre folie n'est pas trop contagieuse... sinon, l'Asile m'attend ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Enjouée.
Localisation : Là où le destin m'appelle.
Exp : 828

Messages : 362
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 14
Grade : D
Joyau(x) : 450

[Alchimiste] Edvard Pëmross [Terminé]

MessageSujet: Re: [Alchimiste] Edvard Pëmross [Terminé] Ven 22 Nov - 7:11
Mes dieux ! Voilà une fiche bien plaisante à lire qu'il m'a été donné d'apprécier, une plume très agréable, de petites fautes ici et là, sans doute d'inattention, un personnage très intéressant dont je suivrais le plus assidument possible les aventures qui risquent d'être palpitantes.

Bienvenue sur Midgard, qu'Ases et Vanes gardent votre chemin, Alchimiste au grand cœur.

Fiche validée.

N.B. : C'est tout à fait subjectif et hors contexte mais très joli thème musical ^^
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Localisation : Village du Vergeau
Exp : 1409

Messages : 18
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Alchimiste] Edvard Pëmross [Terminé]

MessageSujet: Re: [Alchimiste] Edvard Pëmross [Terminé] Ven 22 Nov - 7:16
Merci M'sieur !  Et je vais de ce pas faire une petite danse de la joie pour ma validation *-*

Edit : Comme j'attend toujours ma superbe couleur, je me suis permis d'étoffer un peu plus ma fiche en y ajoutant quelques paragraphes ici et là   J'imagine que ça ne pose aucun problème. (C'ben mieux ! è_é) ET j'ai aussi allongé l'histoire (spoiler power) en ajoutant un petit épisode du passé. YAY ! Faut croire que la nuit me rend productive 'o'
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Lasse.
Exp : 3422

Messages : 592
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Alchimiste] Edvard Pëmross [Terminé]

MessageSujet: Re: [Alchimiste] Edvard Pëmross [Terminé] Dim 24 Nov - 2:40
Comme l'a souligné Drazh, ta plume est splendide ! J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ta fiche et, je ferai partie de tes lecteurs acharnés sur Midgard ! :p

Bienvenue sur nos terres !

J'espère que le forum et plaira ! N'hésite pas à MP pour tes demandes de RP, il y a rarement de refus et cela te permettra de te faire plaisir sur les choix des partenaires !


Midgard

Guide des premiers pas



Par quoi commencer ?

Tout d'abord, bienvenue sur rune Midgard Invité !
Que l'inspiration t'accompagne
Tout au long de ton parcours !


Ce que tu dois faire, après la validation de ta fiche, débute par compléter ta "Feuille personnage" qui se trouve dans ton profil. Ceci sera un court résumé de ton personnage, ce qui permettra aux joueurs, en quelques clics, de connaître des informations basiques le concernant. Pour plus de détails, il devra faire référence à ta fiche.


Les quelques topics essentiels
Notre gentil Staff, ainsi que d'autres personnes ont pris le temps de réaliser divers sujets dans le but de t'aider dans ta progression sur le forum. Il t'es plus que fortement conseillé de les lires pour faciliter le développement de tes capacités de RPiste. Les voici, accompagnés d'un court résumé.

[ Guide ] Comment débuter en Roleplay
Créé par Ulrich Leodenor, il est le topic incontournable si tu commence l'écriture. Il comporte de nombreux conseils avisés, ainsi que des astuces fort pratiques ! Ne passe pas à côté !

[ Guide ] La magie et ses règles
Vous avez beau avoir déjà créé votre personnage, les règles de la magie s'appliquent aussi InWrite, si je puis me permettre de déformer l'expression initiale.

[color=black][ Guide ] Le système de points (joyaux)[color=black]
Les joyaux ne sont pas de l'argent, c'est expliqué explicitement ici !

[color=black]La Bibliothèque de Lotheican[color=black]
Un contenu en constant développement pour vous fournir des informations sur certaines races, à votre disposition, aussi, un bestiaire, reprenant des créatures mythologiques, des informations sur les dieux de Midgard ...


Ce que je dois compléter
Pour faciliter et améliorer ton intégration à l'univers,compléter ces quelques sujets aidera tes partenaires, et toi-même, dans l'avancement de ton personnage !

[color=black]Demande de rang personnalisé[color=black]
Tu as certainement pu constater que nous possédons un petite phrase - citation - autre, sous le nom de notre personnage. Ta fiche ayant été validée, tu y as aussi droit ! Va voir, c'est juste là !

[color=black]Demandes concernant le RolePlay[color=black]
On entre dans le vif du sujet ! C'est ici que tu trouveras des compagnons de routes, des frères d'armes ... !

Parcours & Liens
Ceci est obligatoire. C'est une manière d'ordonner son histoire de la façon voulue.


Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

[Alchimiste] Edvard Pëmross [Terminé]

MessageSujet: Re: [Alchimiste] Edvard Pëmross [Terminé]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)
» CATALOGUE d'Elessarion l'alchimiste

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Hors Jeu ] :: Fiches des personnages :: Anciennes fiches personnages-