" Invité "
avatar
Who am i !

Saied Her Whalberg [Finis]

MessageSujet: Saied Her Whalberg [Finis] Mar 17 Jan - 9:21
Midgard

--- Saied Her Whalberg---
  • Nom:Whalberg
  • Prénom :Petit dernier de la famille Whalberg, mon père a trouvé bon de me donner le prénom de mon arrière grand père: Saied. Pour mettre une différence entre cet ancêtre et moi ma famille a trouver bon d'ajouter le préfixe Her avant mon nom de famille
  • Sexe :*Regarde dans son pantalon et y glisse sa main*D'après ce que je sens, il n'y a pas de doute a ce faire: je suis bien un homme.
  • Âge :Il n'y a pas longtemps j'ai fêté ma vingtième année.
  • Classe :Je suis ce qu'on qualifierais d'un mage mais la magie m'es un domaine fermé si je suis seul. Pourquoi cela? Soyez patient et vous le découvrirez bande de...

    • Caractère :Vous voyez, la première chose que je me dis quand on me demande de me décrire en ce qui concerne ma personnalité c'est: "Tu es de la police c'est ça?". Non pas que j'ai quelque chose contre vous, mais je trouve ça barbant de devoir m'ouvrir a n'importe qui comme ça. Première grande ligne de ma personnalité: je suis flemmard, une vraie flemme qui me suis depuis longtemps. Je n'ai pas de temps a accorder aux autres, ce qui m'importe le plus c'est mes propres désirs et les autres je m'en fou. Donc oui je suis nombriliste: tu pourrais être entrain de te vider de ton sang devant moi je n'aurais aucun scrupule a passer a coté de toi pour la simple raison que tu ne mets pas important. La seule chose qui a de l'importance a mes yeux c'est mon bien être. Je ne suis pas quelqu'un de foncièrement bonne, je suis plus un mauvais garçon. Celui qui va chercher a vous pourrir la vie pour la simple raison que cela m'amuse. Mais je ne suis pas qu'un sale gamin trop gâté: il y a des choses, des principes que je tiens dans mon cœur: comme la fidélité et l'honneur. Même en étant concentré sur moi même ainsi que sur ma propre victoire, je n'utiliserais pas des méthodes qui déshonoreraient ma famille ainsi que moi. La loi du plus fort n'est pas franchement a mon gout. Et puis je parle de fidélité car si un jour vous arrivez a trouvez votre place parmi mon entourage trié sur le volet et bien je ferais tout pour vous protégez, mon allégeance a votre vie sera des plus inébranlable.

      Je suis une personne franche, si ta présence me gène je te le ferais savoir et ceci de façon grossière. Même si je suis issue d'une grande famille mon langage n'est pas du tout soutenu. Bien au contraire, les mots paillards ont d'une grande importance dans ma vie. Je déteste les personnes essayant de ce faire apprécié par leurs bonnes manières, il vaut mieux être soit même au lieu d'inventer un personnage qui nous correspond pas le moins du monde. Tel est ma philosophie et ma façon d'être: une personne têtue, sans scrupule et sans gène. N'ayant pas froid aux yeux mais qui rechigne a faire des taches qui ne lui rapporte aucun bénéfice


    • Physique :Je suis un jeune homme, et oui ce visage est bien masculin et non celui d'une femme. Pendant longtemps j'ai supporté les brimades de certaines personnes a cause de ce visage encore poupon et androgyne. Une peau blanche comme si elle n'avait jamais vu la lumière du soleil, une chevelure argenté comme si elle était dépigmenté. Si a cela vous rajoutez un regard bleu azur aussi profond que beau vous avez une bonne partit de ma personne. Un petit nez taquin et des lèvres fines et douces mettent en valeur un grain de beauté qui se trouve trois centimètres en dessous de mon œil droit. A mon oreille gauche je possède un bijou: un saphir en cerclé par un anneau en platine sur lequel pends une mèche de cheveux tressés avec les cheveux de mes sœurs. Il est peut commun de voir un homme avec un bijou comme celui-ci et par malchance cela renforce ce côté androgyne dont on m'affuble.

      Je mesure un bon mètre quatre vingt pour près de soixante dix kilos. Ce n'est pas beaucoup pour ma taille je le concède mais tout le sport et l'entrainement physique que je poursuis cela ce comprends mieux. Ne trouvant pas grand chose a faire de ma vie je me suis pris de passion pour les arts du combat quel qu'il soit. Alors même si je ne possède pas une carrure de combattant fait de muscle rebondit qui déborde de leur maillot. Non je suis plutôt de ceux dont les muscles ne font que surfaces, mais qui une fois en situation d'effort ce font sentir. Des bras puissants pouvant soulever une centaine de kilos a bout dans un exercice de développé couché, des jambes pouvant fracasser des arbres d'un diamètre de dix centimètre. Quoi j'exagère? Bien sur que non: je n'ai pas passé mon enfance dans un "dojo" pour rien après tout. Mes abdominaux seraient presque les seuls atout sortant du lot. Mais vous ne pourrez pas les voir, je ne me promène pas torse nu non plus.

      En effet je porte une longue veste sans manche en coton noir. Les bords de celle-ci sont brodés avec de la soie rouge, comme le bord des fermetures. Deux boutons en acier ont été cousus, les bordures rouges forment une croix dont la partie horizontale fait le tour de mon vêtement. Cette veste arbore une capuche très utile en cas de pluie. En plus de cela je mets des gants de couleur noir avec les liserés de couleurs rouge également. Un pantalon de soie et de coton noir très serrés me sert pour mes jambes, permettant ainsi de large mouvement en plus d'être confortable. Pour finir je mets des chaussures en cuir noir avec la semelle rouge sang, les lacets ne sont jamais fais par pure flemme je le reconnais.

      Le passé a malheureusement marqué mon corps: a commencé par cette cicatrice sur mon visage qui n'est visible seulement quand la colère monte en moi. A cause de cela mon œil gauche passe de bleu au rouge sang comme la soif de ce liquide qui m'assaille. Les stigmates de mes entrainements sont visibles sur mon torse et dans mon dos principalement.

    • Magie & Armes :
    Avant de parler de magie il faut que j'aborde un sujet bien plus important: celui de la malédiction dont je suis victime. Comme tous les membres de ma famille je suis incapable d'utiliser mon énergie magique depuis mes 15 ans. Par le passé nos ancêtres ont négligés la condition de la femme les utilisant plus qu'ils ne les respectaient, a cause de cela une déesse vint a la rencontre de mes ancêtres et les maudits pour l'éternité: cette malédiction a rendu ma famille aussi inutile qu'un nourrisson. Cette malédiction a pour effet de rendre nos pouvoirs impossible a utiliser: pour avoir le privilège de jouir de notre puissance il est obligatoire que nous embrassions une femme, mais pas n'importe laquelle. Il faut que nous embrassions celle avec qui nous sommes mariés. En effet lors de cette échange les corps rentrent en résonances et échange de la puissance: les corps des hommes de ma famille ont la capacité d'absorber l'énergie de notre "moitié" et ainsi l'amplifié de façon exponentielle afin de pouvoir utiliser notre magie. Malgré l'effet d'absorption, la personne qui nous prête sa force ne se retrouve pas totalement vidée: il nous faut qu'un quart de la puissance de notre partenaire afin d'activer notre magie. Je suis donc tributaire de ma femme: même si je possède de grand pouvoir je suis incapable de m'en servir si Katerina n'est pas a mes côtés.

    Venons-en au sujet principal. Je maitrise deux types de magies de façon équivalentes: la magie d'invocation ainsi que la magie de métamorphose. Je ne suis encore qu'un débutant dans ces deux arts et mes capacités sont pour le moins limités mais j'ai espoir de me perfectionner:


    Esprit sans voix:Il s'agit de ma première invocation que j'ai eu la chance de maitriser. C'est un esprit, tout le monde sais que les esprits son redoutable mais celui-ci est particulier. Il prend la forme d'un homme recouvert d'un long manteau dont la brillance est bleu, on ne voit pas son visage ni ces jambes car il flotte dans les airs. Des chaines le maintiennent au sol ce qui fait qu'il est incapable de bouger (une fois invoqué il ne bouge pas d'un millimètre) car sur les chaines des lanternes lourdes de plus d'une tonne y sont fixés. Cet esprit a la faculté de maitrisé le pouvoir de la glace dans un domaine limité: il est capable de lancer des pics gelé, de créé des bouclier de glace, de faire baisser la température voir de faire apparaitre de grand pique de glace du sol. Son champ d'action correspond a un périmètre de 750m tout autour de lui. Il est très sensible aux pouvoirs manipulant la chaleur ainsi qu'à ceux de la lumière.[elle nécessite un temps d'invocation de quelque minutes]

    Gheist de la chapelle:Le deuxième esprit qui me porte allégeance et qui obéit a mes ordres. C'est un esprit tourmenté que l'on a enchainé. Il prend la forme d'un grand drap blanc déchiré avec un visage recouvert de bandage laissant la bouche visible et ensanglanté. Les chaînes lui encerclent le haut du corps sachant qu'il n'a pas de jambe et donc flotte. Sa vitesse de correspond correspond a celle d'un humain moyen. Cette esprit possède la capacité de faire voir les pires peurs a mes ennemies, il est aussi capable d'enchaîné mes ennemies (un membre voir deux mais pas tout le corps, les chaines ce déplacent a la même vitesse qu'un sprinter de 100m). Cependant si un ennemie est enchainé cette esprit est incapable de se déplacer ni même de faire une quelconque autre action. Cette esprit est impossible a invoquer a la lumière car des plus sensible, en revanche une fois dans un batiment ou la nuit cet esprit est heureux.[elle nécessite un temps d'invocation de quelque minutes]


    Garde de la potence:Le troisième esprit sous mon contrôle. Dans son passé c'était un croque mort qui c'est retrouvé pendu pour avoir trompé sa femme. Il prend l'apparence de la dite femme, de long cheveux blanc mais le visage est dépourvu de nez et d'yeux pour ne laisser place qu'a une bouche terrifiante. Vêtue d'une grande robe grise en lambeau. Les bras enchainés, cette esprit est incapable de toucher quelqu'un. En revanche il contrôle un pouvoir étrange: cet esprit est capable de manipuler par télékinésie cette longue robe dont il est vêtue. Il peut donc rendre le tissu aussi dur et coupant que de l'acier ou aussi souple que la plus belle des soie. Cet esprit encore tourmenté par sa mort est dur. Il est sensible a la magie de la lumière ainsi qu'à celle des ténèbres.[elle nécessite un temps d'invocation allant de 10 minutes a 15 minutes en fonction de mon pouvoir magique disponible]

    Snowblade:Une nouvelle invocation que j'ai découvert en parcourant un rêve avec mon grand père dans un rêve pour le moins étrange. Cette lame mesure un bon mètre cinquante avec la garde comprise, son poids est très léger car fait d'un alliage d'aluminium et de zinc. Ce poids léger en est la faille car cela la rends très facile a briser mais c'est en cela que réside son pouvoir: les dessins tribaux visibles dessus proviennent d'un village perchés dans les montagnes. En effet le visage d'une créature y est visible et représente celui du yokai de la glace. Par ce biais la lame possède la capacité de geler ce qui entre en contact avec elle, une aura glacé en est même projeté. Une utilisation prolongé peut me geler la main. Je suis pas capable d'utiliser de manière active le pouvoir de glace qu'il en émane.[une fois l'invocation lancé cela ne prends que quelques minutes a la voir sortir de mon cercle d'invocation et nécessite que je maintienne un flux constant de magie pour la manipuler]

    Okami:C'est ma première et unique transformation pour le moment. Gourmande en énergie pour me transformer elle continu de drainer mon énergie plus faiblement tant que je suis sous la forme qu'elle m'octroie. En effet cette technique me permet de me transformer en un loup mythique: amaterasu la déesse du soleil. Arborant un pelage blanc comme neige parsemé de marque rouge tribale, cette transformation mesure un mètre cinquante pour un poids aussi conséquent, je suis capable de porter un homme de quatre vingts kilos sur mon dos. Ma vitesse est largement supérieur comme mon agilité mais je suis incapable de faire usage de toute autre magie. La pièce sur mon dos permet a celui sur mon dos de s'accrocher ailleurs qu'a mon pelage. Les flammes virevoltante autour de moi non aucun effet particulier a part de faire jolie.[la transformation bien que rapide est douloureuse car elle change toute mon ossature et musculature]

    Grâce a l'entrainement physique que j'ai enduré pour combler ce déficit en matière de magie que je possède je suis a même de maitriser un seul type d'arme: les katanas. J'en possède un qui ce nomme:Masamune, il mesure 1m20 de long et ce trouve perpétuellement dans son étui noir recouvert d'un linceul de couleur violet.

    • Stats : (15 étoiles à distribuer)
    Vitalité


    Attaque


    Magie


    Déf. Physique


    Déf. Magique


    Vitesse



    • Thème :Pour commencer je donnerais Aerials de "Système of a down" pour commencer.
    • Adore :Pour moi il n'y a que la solitude qui m'importe, être au calme dans une clairière par exemple. Mais par vengeance de mes anciens je me suis mis a aimer donner la mort et voir verser le sang. Il y a aussi la musique de Katerina que j'aime beaucoup, ces mélodies a l'ocarina m'apaises mais ne lui dites pas surtout...
    • Déteste :Tout un tas de chose, a commencer par ma condition: moi qui aime la solitude je suis tributaire d'une femme. Ensuite il y a cette demoiselle qui est devenu ma "femme" par obligation. Et pour finir il y a la notion du "bien", préférant faire le mal je n'aime pas voir la pitié ou la compassion dans le regard des gens, hors de ma vue ceux qui pleure les disparus...


    • Histoire :-Saied Her Whalberg, souhaitez-vous prendre pour épouse Katerina Eléanore Linaya présente ici ? Promettez-vous de la chérir jusqu’à ce que la mort vous sépare ?

      L’envie de répondre par la négative est si évidente et tentante que je me demande si les choses ne sont pas allez trop vite. Tout ça par la faute de mes ancêtres je devrais être rendus a épouser une inconnue, c’est pathétique en y repensant. Le regard porté droit en direction du prêtre j’essayais de m’évader un petit moment en fermant les yeux, me remémorant mon enfance afin d’être sur de mon choix.

      La vie apporte des changements, des bouleversements dans un couple mais encore plus qu’en cette venue au monde n’est pas particulièrement souhaité. Après tout j’étais juste le fils que mon père avait eu avec une courtisane, un bâtard d’après les dires de mes frères et de ma mère. Cette dernière m’accepta malgré tout, pour ne pas mettre le déshonneur sur la famille ; cette famille si haut placé dans le fonctionnement de Lotheican, nous ne faisons pas partis du conseil magique mais nous sommes au service de la protection de cette endroit aussi convoité que dangereux, un mot des grands penseurs et nous avons une puissante armée qui répondra présente. Je ne sais pas si c’est un coup du destin mais avoir une famille qui est incapable d’utiliser leur pouvoir en tant que dirigeant d'une armée magique est un peu paradoxale.
      Enfin bref, mon enfance ne fut pas toute rose : je n’avais pas l’amour d’une mère, juste une femme qui s’occupait de moi par procuration. Qui pratiquait diverse sévisse pour ce venger de son mari qui eu batifolé dans les jupons des domestiques. Mon père quant a lui ne prenait pas particulièrement soin de moi, trop occupé a lécher le cul des grands sages pour faire rentrer ces fils dans le conseil : a croire qu’il n’a aucune fierté, il est incapable de prendre une décision seul même si jeune je comprenais déjà que mon père était soumis a une autorité qui me dépassait.

      Alors comme seul réconfort dans cette vie qui débute mal j’avais mon grand père : c’était un homme remarquable avec une force titanesque. Quand j’avais 3 ans je passais mon temps a le regarder s’entrainer dans la cave familiale où il avait installer son « Dojo », une sorte de salle d'entrainement aussi bien physique que spirituel. Il avait beau avoir passé l’âge pour ce battre il répétait sans cesse que l’entrainement et le maintient en forme est la seule chose qui peut vous garder un homme en vie. J’étais encore trop jeune pour comprendre qu’il parlait de mon père, qui lui, était devenu un larbin, une personne obéissant sagement et ne prenant aucune initiative. Mon grand père mesurait un peu moins de deux mètres et sa carrure était si imposante qu’il me terrifiait légèrement. Mais j’avais une telle admiration pour lui : quand j’étais seul dans ma chambre le soir je répétais les mouvements que j’avais pu voir dans la journée. A vrai dire je ne savais pas très bien ce que je faisais : vous croyez vraiment qu’a trois ans on peut faire des arts martiaux ?

      Mais voilà, mon père me négligeant de plus en plus au fur et a mesure que je grandissais, c'est pourquoi mon grand père me pris sous son aile. Il m’enseigna de nombreuse chose a commencer par la géographie et l’histoire de notre monde : sous un air de grosse brute complètement écervelé c’était en réalité un puits de connaissance et je buvais ces paroles. Il m’enseigna par la suite la maitrise du corps : en réalité je comprenais rien a ce qu’il bavait, j’avais a peine 4ans et tout ça était un peu trop pour moi. Petit a petit il me fit sentir l’énergie environnante, prenant le monde et notre corps comme un « tout » et non une unité simple. M’expliquant le cycle de la vie et s’amusait avec moi. Ma grand-mère, elle, s’occupait de nourrir les estomacs sur pattes que nous étions avant que nous repartions apprendre de grande chose. Même sans l'accord de l'école de magie mon grand-père m'enseigna l'art de l'invocation grâce a des livres familiaux qui traitaient le sujet.
      Le temps avançait de plus en plus et mon « mentor » prit plus au sérieux mon entrainement. Au début de mes cinq ans, considérant que j’avais assez de culture pour le moment, il décida de m’enseigner les arts du combat. Ce ne fut pas facile car il ne me fis aucun cadeau : il frappait aussi fort que contre ces ennemis du passés et je ne compte même plus les os qu’il m’a brisé pour que je comprenne ce qu’est la douleur.

      Un jour alors que mon bras droit était en miette et que j’attendais qu’il ce soigne, il m’emmena dans la forêt non loin des plaines de Lotheican pour me faire découvrir ce qu’est le monde. Ce fut un spectacle inoubliable et c’est a ce moment que je fis la rencontre de ce qu'on appel la cruauté. Nous étions entrain d’observer un couple de panda quand nous vîmes que ces derniers abandonnaient un nourrisson, il était étendu sur le sol, un corps maigrelet qui allait céder sous le poids du cycle de la vie. Ce spectacle me dégouta, en réalité cela me rappelait le comportement de mes « parents », ma colère pris une envergure démesuré a un tel point que mes os ce soudèrent d’eux-mêmes par mon énergie magique. J’avais envie de sang : a cinq ans j’étais déjà un animal brutal ne cherchant que la vengeance. Mon grand père me calma par les mots et nous primes le petit animal avec nous afin d’en prendre soin. J’étais le seul que la bestiole approchait, je la nourrissais et elle m’amusait, nous dormions ensemble et c’était devenu une vraie peluche pour moi. Mais j’avais pris une grande leçon de vie : pour survire dans ce monde pourris rien ne vaut la force. Alors pour changer cette façon de penser je pris mon entrainement plus au sérieux : les mois défilèrent et mon corps grandissait et prenait du volume.

      Je devenais plus résistant au coup que me portait le patriarche. Vers mes douze ans il m’enseigna l’art du contrôle de l’énergie, ce que l’on appel la magie. Même si il avait abordé le sujet dans ma jeunesse il m'enseigna réellement son utilisation a ce moment. C’était la première fois que ma grand-mère assistait a notre entrainement, mais je ne compris que plus tard la raison. Lors de ces leçons il m’apprit a invoquer des créatures, a dominer par la pensé ces êtres afin qu’elles me servent comme il ce doit. Quand moi je faisais appel a un hérissions lui appelait un démon qui me faisais faire des cauchemars le soir.

      Les années défilèrent et le jour tant attendu de mes 15ans vînt a son apogée. Et ce fut un choc des plus grand pour moi : lors des entrainements au combat j’utilisais l’énergie de mon corps pour être plus rapide, plus fort et plus résistant. Mais là je n’y arrivais pas. Pour expliquer cela mon grand père m’expliqua la triste vérité de notre famille : nous étions des êtres faibles, dépourvue de talent par notre manque de respect. Cela me révoltait tellement que je désertai pendant un temps le cocon familiale mais mon retour ne fut pas aussi joyeux que j’aurais pu l’espérer.
      Mon grand père avait passé l’arme a gauche une semaine après mon départ. J’étais de nouveau seul, abandonné de tous. Même Kuma n’arrivait plus a me rendre le sourire : je détestais ma famille, je détestais le monde dans sa globalité. Pour me terminer mon père m’appris qu’il avait arrangé un mariage pour la renommé de notre famille. Avec la quatrième puissance d’Eldercross, une femme plus vieille que moi nommé Katerina allait être celle qui me donnerait mes pouvoirs. Je refusais catégoriquement d’épouser une femme qui ne possède pas mon cœur. Mais malheureusement je n’avais pas un mot a dire.

      Alors nous voilà en ce jour que je redoutais, celui de mon mariage. Cette femme est terriblement envoutante, sa beauté n’a pas d’égale. On dirait une vraie poupée de porcelaine dans sa robe blanche.
      Je rouvris les yeux et dirigea mon regard vers celui de ma « femme », son regard froid confirmait le fait que ce mariage ne lui plaisait pas non plus mais cette décision ne nous appartenais pas. Elle avait été obligé de répondre par la positive a la question de l’homme d’église. Il fallait que j’en fasse autant. Alors dans un soupir je crachai un :


      -Oui, je le veux…

      Avant de pencher pour susurrer a l’oreille de la demoiselle maintenant ma femme :

      -Je ne ferais pas le faux cul en te disant que tu me plais. Pour moi tu n’es qu’un outil mais malheureusement nous devons travailler main dans la main alors j’espère que tu ne rendras pas cela trop pénible. Dès la fin de cette stupide cérémonie nous partons pour Arcadia…



    Midgard

    --- Moi!---

    • Pseudonyme ou Prénom :Rikou, c'est pas mon prénom hein!!
    • Âge & sexe :Je n'ai pas de sexe Mouahahahaha!!! Non je déconne je suis un homme de 19 ans
    • ExpérienceRole Play :Cela va faire 3 ans que je fais du role play, aussi bien par le biais d'internet que par les JDR papier. Je cherche un peu de tout sur un forum mais surtout là où intervient la magie. Mais faire une liste des styles de forums que j'ai eu la chance de côtoyer serait long
    • Avez-vous lu le règlement ? ...
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Saied Her Whalberg [Finis]

MessageSujet: Re: Saied Her Whalberg [Finis] Mar 24 Jan - 0:59
Juste un double post pour prévenir que ma fiche est belle et bien terminé :onion4:
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Lasse.
Exp : 3540

Messages : 592
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Saied Her Whalberg [Finis]

MessageSujet: Re: Saied Her Whalberg [Finis] Mar 24 Jan - 1:53
Han, un double post. C'est le ban assuré.

J'aime beaucoup ton personnage et celui de Kate, j'ai vraiment hâte de vous lire ! :onion10:

Fiche validée.

Bienvenue sur Midgard !
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Saied Her Whalberg [Finis]

MessageSujet: Re: Saied Her Whalberg [Finis]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Suggestion personnages prédéfinis
» ◁ nuit tu me fais peur, nuit tu n'en finis pas.
» # Fiche Prédéfinis #
» Fiche pour les prédéfinis
» Prédéfinis à prendre et pris~

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: Archives :: Archives :: Fiches personnages archivées-