Aller à la page : 1, 2  Suivant
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dingue d'une danseuse au coeur de glace.
Localisation : Château Selihith. Utguard.
Exp : 1576

Messages : 66
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 250

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Sam 12 Avr - 9:07
Et 1, 2, 3. Et 1, 2, 3. Tiens-toi droit, anticipe le pas de ta partenaire. Garde le rythme. Plonge ton regard dans celui de ta partenaire seulement pour lui parler, mais ne la regarde pas lorsqu’elle te répond. Puis n’oublie pas que tu ne seras pas le seul à valser. Fait attention aux autres couples qui danseront autour de toi. Et surtout soit galant avec leur fille. Et gnagnagni et gnagnagna.
Les paroles de ma mère tournaient en boucle dans ma tête. Alors que je m’approchais de Lumia sur le dos de celle que j’appelais ma sœur. Plus parce qu’elle me considérait comme son frère qu’autre chose. Mes pensées retournèrent vers ma mère. Je la connaissais suffisamment pour savoir qu’elle projetait de me caser avec cette euh… Comment elle s’appelle déjà ? Cela n’avait aucune importance. Ma mère avait malheureusement eu vent de mes  exploits dans les îles de Kinthnos. Elle s’était employée à user de ses contacts à travers tout Midgard. Prétextant que si je voulais courir après les filles, ce n’était pas dans des tavernes malfamées que je trouverais mon bonheur. Mon bonheur !? Ce n’était certainement pas en rencontrant une de ses filles ultra coincées d’une riche personnalité de Lumia que j’allais le trouver. Je me rendais à une de ces réceptions chiante et pompeuse au possible, tout simplement parce qu’elle avait décrétée que je méritais une femme de mon rang.
« - Si tel est votre souhait mère, je m’y emploierais. »
Voilà mot pour mot ce que je lui avais répondu. Mais c’est quoi exactement une femme de mon rang ? Un orphelin adopté portant un nom maudit par les dieux eux-mêmes. Devenu chevalier tout simplement parce que là encore mère avait presque décidé pour moi. Et encore chevalier était un bien grand mot. A ma connaissance, je n’avais pas vraiment d’acte chevaleresque à mon actif. Comme s’il fallait qu’elle se mêle aussi de mes sentiments amoureux.
Bien entendu que je savais danser. Mais je projetais déjà de lui écraser copieusement les pieds à un point qu’elle ne pourrait que m’éviter pour le reste de la soirée cette Gladys. Voilà au moins je me rappelais de son nom.  Pour l’instant, le seul point positif de ce voyage était la présence de Stinnah. Elle comblait l'absence de Réglisse qui était en pleine mue et avait préféré rester au château. Stinnah même si elle avait la mentalité d’une fillette, restait ce que les gens considéraient comme un monstre sanguinaire. Au moins, nul n’oserait discuter mon départ précipité du bal. Un petit peu de comédie là-dessus et je pourrais retourner tranquillement chez moi. Clamant haut et fort qu’il n’y avait personne digne de mon rang à ce bal.
-Télhias, Je crois que l’on approche. Me dit-elle  par la pensée.
- C’est tout moche ta ville de riche grand frère.

Un fugace sourire s’afficha sur mon visage. Quel bonheur cela devait être de voir ce monde à travers les yeux d’un enfant. Nos survolions le bidonville de Lumia. Comment des gens pouvaient-ils bâtir un mur afin de cacher la misère dans laquelle leurs semblables vivaient ? Eux qui vivaient dans l’opulence alors que d’autres mouraient la bouche ouverte à seulement quelques mètres d’eux…
Voilà certainement pourquoi j’abhorrais ces gens. Ils ne pensaient qu’à leurs conforts et leurs profits. Combien de fois le château Selihith avait-il ouverts ses portes aux villageois alors que d’immondes bêtes répandaient mort et malheur sur leur passage ? Eux préféraient visiblement cacher la misère plutôt que de la combattre. Je préférais chasser ces pensées de mon esprit. Ayant un peu d’avance sur l’horaire et ne souhaitant pas arriver le premier à ce bal, je laissais volontiers Stinnah décrire des cercles au –dessus du bidonville.
- Télhias, Pourquoi les gens fuient en me voyant ?
Je ne m’en étais pas vraiment aperçu, mais Stinnah avait adoptée l’attitude de ces oiseaux de proie qui tourne autour de ses victimes avant de fondre sur eux. Où sont ombre inquiétante se dessinait, les gens se cachait en hurlant des appels au secours bien inutile. Certes, elle ne mangeait pas les humains, mais les habitants du bidonville n’en savaient rien. A son échelle les pauvres gens au sol devaient certainement penser qu’ils étaient le lapin que l’aigle souhaitait dévorer. Je n’eus pas le temps de lui faire modifier sa trajectoire que s’éleva d’en -dessous de nous un violent blizzard. Le vent glacial et la neige qui nous frappèrent nous rendaient presque aveugle et empêchait la wyverne de planer correctement. Impossible qu’il s’agisse d’un phénomène naturel. Cela avait été trop soudain comme phénomène météo. Même sur Utguard, je n’avais pas souvenir de telle tempêtes. Nous perdions de l’altitude beaucoup trop vite et déjà le sol se rapprochait. Tentant une manœuvre désespérée, Stinnah lutta pour déployer ses deux immenses ailes semblables à celle d’une chauve-souris. Le brusque changement de vitesse me désarçonna. Stinnah atterrit aussi doucement qu’une feuille sur le sol dans une épaisse couche de neige poudreuse. Alors que moi, je m’enfonçais lamentablement à quelques mètres d’elle dans cette même poudreuse. Le poids de mon armure n’avait totalement fait disparaître dans la neige. La tempête cessa aussi rapidement qu’elle avait surgit. Lorsque je rouvris les yeux, je ne distinguais qu’un ciel d’un bleu parfait et sans la trace du moindre nuage.
Un miracle, je n’avais pas d’autre explication. Stinnah n’avait aucune séquelles de cette chute et moi non plus. A part une épaisse couche de neige à notre disposition et quelques heures de temps libre. Il me suffit de regarder Stinnah pour comprendre quelles étaient ses intentions. A quoi pouvait bien penser une fillette de huit ans les pattes dans la neige et son grand frère en face d’elle…
- Boule de neige ! me fit –elle savoir par la pensée, avant de m’envoyer une quantité conséquente de poudreuse en balayant de sa queue le sol.
Cela n’avait rien d’une boule cela ressemblait plutôt à une douche de plusieurs kilo de neige. Elle avait la fâcheuse tendance à oublier son gabarit. Certes le combat était inégal, mais la place semblait déserte et nous venions d’échapper à la mort.  Ses grognements n’avaient rien d’inquiétant et puis zut. Nous n’avions rien cassé et je doute fort que les gardes de Lumia se préoccupent de la sécurité des gens du bidonville. Sans compter que s’amuser un peu avant une soirée ennuyeuse ne me ferait pas de mal.
« - Tu vas me le payer sœurette ! »
A mon tour, je plongeais mes gants dans la neige et confectionna une boule tenant dans une seule main. Elle reçue le projectile en pleine tête. Soufflant et secouant sa tête pour en chasser la neige. je fermais les yeux mettant mes avant-bras en protection devant mon visage. J’attendais une nouvelle douche glacée de sa part, mais rien ne vint. Ouvrant les yeux, je découvrais Stinnah couchée dans la neige. Fixant quelque chose derrière moi. Me retournant à mon tour, mon regard se posa sur une personne emmitouflé dans de chauds vêtements. Je ne distinguais pas vraiment son visage d’où j’étais. Stinnah vint se coller juste derrière moi comme si mon corps pouvait la dissimuler.
« - Bonjour. Puis-je vous aidez ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Exp : 1389

Messages : 49
Who am i !

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Jeu 24 Avr - 9:18
Silver ferma les yeux. La demoiselle aux cheveux d'argent effectua un pas de danse parfait. Son pied se glissa de coté …
Stop !
Mettons le contexte en place avant l'action s'il vous plaît.
D'abord, rappelons que Silver a quitté Utguard , elle a voyagé et pris des années. Elle a donc 25 ans maintenant. Et ne me demandez pas ni comment, ni pourquoi, mais elle est arrivée a Lumïa.
Et a Lumïa …

Enfin bref. Elle se trouvait en ville depuis cinq jours et gagnait sa vie en faisant ce qu'elle savait faire le mieux : danser. Durant les longues soirées elle faisait onduler son corps, priant dans ses gestes, faisant ses oracles lors de figures complexes. Les aubergistes qui lui permettaient de s'exprimer dans ses danses faisaient a chaque fois plein service et l'un ou l'autre proposa a la jeune femme de lui offrir un emploi fixe. Ce que la demoiselle argentée refusait a chaque fois en souriant.

Silver n'avait pas oublié que son temps lui était compté et que sa quête du divin artefact se devait d’être brève. Autrement ce serait sa propre existence qui serait brève …

Cette après midi, la miss était comblée. Elle dansait sur le seuil d'un temple, un ersatz de ceux qu'on trouve dans la capitale, mais elle pouvait, croyait, tout de même y sentir la présence des Grands : Freya, Odin, la Valkyrie, Hel … Silver expira de son souffle constamment gelé, tendit une main sans toucher a quoi que ce soit, de peur de le geler. Elle était vêtue d'une tenue légère qui laissait voir et deviner ses charmes, de couleur azurée et argentée, cousue par ses parents des terres maudites. L'Oracle improvisée sentit son cœur gelé se serrer un peu avec les bons souvenirs , mais sut en tirer la chaleur et le courage de continuer. Un jour, peut être pourra-t-elle rentrer chez elle, guérie et en bonne santé.

Le nuage de vapeur, qui symbolisait le souffle de la jeune femme se cristallisa. Silver fronça les sourcils et stoppa sa danse dans un final emplit de grâces et de charme. Ses muscles se tendirent : son pouvoir s’éveillait. A peine l'artiste eu t-elle le temps de saluer qu'une vague glacée envahit ses muscles, son abdomen et son cœur. Le contact des pieds nus de Silver sur le sol produit une glace aussi épaisse que le doigt d'un homme. Plusieurs des badauds qui regardait la jeune femme danser jusque là chutèrent, et tous furent surprit : de la neige ? Mais ? Ce n’était plus la saison froide !

Le froid fut bientôt rejoint par le blizzard, et tout deux surent s'imposer avec de plus en plus de violence. Épicentre de la tempête, Silver se recourba sur elle même, attendant que la crise passe, que soit  son cœur cesse de batte, soit que la neige arrête de chanter sur les toits. Elle ne savait pas quoi faire dans ces situations là. A Utguard, les gens avaient l'habitude des tempêtes et celle de Silver étaient pour eux, identiques aux tempêtes naturelles.

Silver gémit, se plaqua les mains sur les temps en serrant les dents … Et aussitôt que le froid etait venu, il se retira, lui laissant l'impression d'une immense fatigue. Seule demeurait une neige, qui tombait en jolis flocons épais sur la ville.
Les gens recommençaient a sortir de leurs maisons, les enfants hurlaient de joie en se lançant des boules immaculées.
Silver quitta la ruelle ou elle s’était réfugiée. Elle laissa ses yeux de givre voguer de toit en toit, regrettant que son don soit une malédiction. Il y avait un certain charme dans ces maisons couvertes de coton glacé.

Elle arriva sur une place déserte, enfin en apparence. Dans un coin, la jeune cru distinguer une ombre qui aurait fait sonner les cloches d'alerte d'Utguard. Elle eu un mouvement de recul et se rappela sa tenue. Un instant la jeune danseuse s’émerveilla de ne pas ressentir le froid.

C'est un
« Bonjour. Puis-je vous aidez ? » qui fit sursauter Silver. Elle agrippa a son bâton qu'elle avait attrapé en quittant la ruelle.
Elle battit des cils, surprise et examina l'homme qui venait de s'adresser a elle. Mais en fait c'est surtout la wyverne que Silver fixait.

« Votre animal n'est pas affamé j'espère ? » Aussitôt sa phrase prononcée que l'Argentée se maudit et se mordit les lèvres.  *Allons ma fille on ne s'attache pas, on ne rencontre personne. Aurais tu oublié cette simple règle ?* Pourtant la curiosité devorait la jeune femme qui continuait a regarder la bête ...

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dingue d'une danseuse au coeur de glace.
Localisation : Château Selihith. Utguard.
Exp : 1576

Messages : 66
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 250

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Dim 27 Avr - 6:21
L’inconnue sursaute lorsque je lui adresse la parole et pose son regard azur sur moi. Instantanément, mon cœur semble rater un battement. Une douleur envahi ma poitrine comme si une force invisible essayait de m’écraser. Je prends une profonde inspiration qui chasse cette sensation. Un frisson court le long de ma colonne remontant jusqu’à ma nuque. Mes jambes semblent devenir du coton sans pour autant que je m’écroule.
Bien… Réfléchissons deux petites secondes. Écartons tout de suite le coup foudre, le grand amour ou je ne sais quoi comme ineptie.
Je ne vois que deux ou trois solutions possible pour expliquer ce qui m’arrive.
Soit j’ai percuté si fort le sol pendant la tempête que je suis mort avec Stinnah sans m’en rendre compte. Une voix grave et masculine ne va pas tarder à me faire sursauter en disant : Mauvaise pioche, vous n’êtes pas mort l’épée à la main sur un champ de bataille. Vous ne verrez pas la Valkyrie, vous n’irez pas au Walhalla. Cela me serait bien égal après tout. Surtout si c’est pour passer l’éternité aux côtés de l’ange qui me regarde.
Ou alors, je rêve. J’ai encore fait la fête plus que de raison et je vais me réveiller complétement paumé avec une migraine insupportable, à côté d’une fille dont j’ai oublié le prénom.
La troisième option est que l’objet divin n’est tout simplement pas un objet, mais la femme qui se tient là à quelques mètres de moi et je viens de la trouver. Faite sonnez les trompettes ! Odin, pousse toi de là mon petit, t’es sur mon trône. Fenrir, va coucher à la niche. C’est bien t’es un bon chien chien. Annulez le Ragnarök ! Comment que dites-vous belle inconnue ? Vous épouser ? Elle n’est pas née celle qui passera la bague au doigt de Télhias.
Finalement ma chute a dû être plus dure que ce que je pensais pour me mettre dans un état comme ça. Allons, allons Télhias. Redescend un peu sur Midgard. C’est vrai qu’elle est ravissante cette jeune femme, mais bon… Moi qui tombe amoureux et qui devient fidèle !? Ça c’est la blague de l’année.
Son regard semble se porter sur Stinnah. Ce qui me semble normal. Ce n’est pas tous les jours que l’on voit une wyverne. Pas grave, ça me laisse tous le loisir à mon tour de l’observer sa robe me laisse deviner un corps fragile… Je n’ai pas le temps de laisser mes yeux en deviner plus qu’elle pose une question.
« -Votre animal n’est pas affamé j’espère ? »
Sans même que je réponde Stinnah sortie sa tête de derrière mon dos avant de l’enfouir sous la neige.
« -Comment ça votre animal ? J’suis ta sœur. Puis j’ai pas faim. J’ai tout mangé comme maman a dit. avant de partir et puis j’ai pris mon goûter. »

 - Je sais, Stinnah… Trois cent poulets au déjeuner… Puis sur la route : Un cerf, deux sangliers, et trois moutons sans compter le loup qui les guettait un peu plus loin. T’aurais encore bien bouffée un ours ou deux si je t’avais écouté. La damoiselle l’ignore c’est tout. »
J’avais autant envie de passer pour un dingue auprès de cette femme que de me rendre à ce bal.
L’attitude de Stinnah m’arracha un sourire.
« -Je pense que la plus impressionnée des deux c’est moi. »
QUOI !? Qu’est-ce que je viens de dire !? Je ne rêve pas, c’est bien à haute voix que je viens de dire cela ? Un lapsus rien de plus Aller, on se concentre on la regarde dans les yeux et on recommence.
« -Enfin, je veux dire elle. Stinnah… »
C’est quoi ce regard envoûtant que je n’arrive à soutenir? J’ai l’impression que ses deux perles emplissent mon champ de vision. Ces cils battent au ralenti je suis comme hypnotisé. Ce n’est pas bon du tout ça. Je détourne vite mon regard vers Stinnah. Je lui caresse doucement les écailles afin de lui montrer qu’elle est inoffensive.
« … C’est ma sœur… »
Non. Non. Non. Et Non ! Surtout ne pas lui dire ça !
« … en quelque sorte. »
 Cette fois –ci c’est fichu. Bravo Télhias, Génial le chevalier ! Si elle ne se sauve pas en courant dans la seconde qui vient avec ça. Et Stinnah qui reste la tête dans la neige comme une autruche, elle ne va pas m’aider à me sortir de cette situation. Aller, on reprend l’avantage. Des présentations, on va commencer par cela avant de perdre complétement les pédales.
« - Il faut l’excuser, c’est son premier vol et aussi la première fois qu’elle rencontre d’autres personnes. Elle c’est fait un peu  surprendre par la tempête. Je me rendais à un bal lorsque j’ai préféré atterrir ici pour ne pas qu’elle se blesse. Je suis Télhias Selihith. Chevalier d’Utguard. »
La wyverne sortie aussitôt la tête de la neige
-C’est toi qui t’es éclaté la tête la première dans la neige Télhias je te rappel. Moi, j’ai atterri comme une plume. »
Certes, Stinnah avait raison, mais ça la jeune femme n’était pas obligée de le savoir.
Finalement je ne m’en sortais pas si mal que cela. Habituellement Chevalier d’Utguard ça faisait toujours son petit effet sur les gens des autres régions. Et si par le plus grand des hasards, elle venait d’Utguard. Le nom de famille ferait le reste.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Exp : 1389

Messages : 49
Who am i !

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Mar 29 Avr - 0:23

Silver fronce les sourcils. Son regard azuré passe de la wyverne a l'homme qui jetais des boules de neiges a cette dernière. Et voilà qu'il se mélangeait dans ses mots … La demoiselle aux cheveux d'argent eu envie de hausser les épaules et de faire demi-tour … et c'est d'ailleurs ce qu'elle allait faire quand une fillette lui percuta les jambes en riant : « Je t'ai trouvée Silver !!! »
La danseuse se pencha en avant pour attraper l'enfant. La petite, âgée de pas plus de quatre ans, avait des cheveux roux, et de grands yeux verts. « C'est toi qu'a fait tomber la neige ? »  Les poings potelés et emmitouflés dans des moufles se tendaient vers le ciel et cherchaient a attraper les boules de coton gelés qu'effectivement Silver avait provoqué moins d'une heure avant …

« Anna ... » soupira la jeune femme, non pas que le fait qu'Anna ai crié son nom dans toute la ville l’embête .. mais ... « Ta mère doit te chercher, tu ne dois pas sortir seule comme ça. 
-Mais je ne suis pas seule, je suis avec toi ... »

Puis les yeux curieux de la gamine se posèrent sur Stinna et Télhias.
« Oh c'est des amis a toi ? Mais pourquoi il a une Wyverne ? Je croyais qu'on en voyait jamais ici. Tu va la geler dis ? Comme ça elle ne nous mangera pas ! » Et Anna se blottit contre le cou nu de la danseuse, comme si elle avait peur; tout en continuant a scruter les deux étrangers.

Silver se tourna alors vers le duo tombé du ciel. Elle plissa les yeux, se demandant comment répondre aux inepties que le « Chevalier » avait prononcé quelques instants plut tôt. Comment un homme saint d'esprit pouvait considérer un monstre comme la wyverne, comme une sœur? Il était tombé sur la tête et pas qu'une fois. Silver se demanda s'il était dangereux? Et a quel point? Resserrant Anna contre elle, dans le but de la protéger, la jeune femme desserra les dents et lança :


« Vous venez d'Utguard a dos de Wyverne ? Je me rappelle pourtant avoir vu leurs têtes fichées sur des piques dans chaque auberge la bas. »

Pourquoi être aussi froide ? Sûrement pour qu'il ne s'attache pas a elle et inversement. Qu'elle puisse continuer son voyage, et ses pérégrinations. Et puis, cet homme était louche ... Silver ne voulait prendre aucun risque. Elle se méfiait ...

« Si vous pensiez m'impressionner avec Utguard …
-Silver, c'est pas de là que tu viens toi aussi ? »

La danseuse regarda l'enfant et lui posa un doigt sur les lèvres comme pour lui intimer de se taire.Ses yeux de givre revinrent pour scruter l'inconnu et sa bestiole, jaugeant leur capacité a la suivre si elle quittait les lieux.Non pas qu'elle ne sache se défendre (sauf si son don-malédiction devait lui faire faux bon, comme d'habitude), mais elle ne souhaitait pas paraitre devant les dignitaires de la ville, affublée d'un ... un quoi?  Puis elle lui sourit et commença a faire demi-tour. Il restait moins d'une demi-paume de soleil et elle devait remonter dans les quartiers de la ville. On lui avait demandé de danser en l'honneur du Maire Clotaire Lanelle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dingue d'une danseuse au coeur de glace.
Localisation : Château Selihith. Utguard.
Exp : 1576

Messages : 66
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 250

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Ven 2 Mai - 20:02
J’aurais pu rester là à regarder l’inconnue pendant des heures sans m’en lasser un seul instant. Mais une autre tempête arriva. Celle-ci beaucoup moins dangereuse et beaucoup plus petite. Intarissable, non seulement la fillette toute joyeuse m’appris le prénom de la jeune femme, mais aussi que je lui devais la vie - et probablement notre rencontre - car Silver semblait pouvoir déclencher des phénomènes assez… glacial. La pauvre gamine semblait apeurée par la présence de Stinnah et se réfugit dans les bras de la femme aux cheveux d’argent… Et voilà que la petite fille lui demande si elle va geler la wyverne.
« -Vous venez d’Utguard à dos de wyverne ? … »
Puis elle me parle d’auberges où les gens mettent les têtes de ce qu’elle considère comme des   monstres sur des piques…
Je sens que Stinnah est terrifiée. Elle recule ses ailes collées le long de ses flancs en émettant un grognement plaintif.
 D’abord la gamine qui veut la voir gelée de peur d’être mangée, ensuite cette Silver qui se vante d’avoir vu plusieurs têtes de wyvernes empalés dans des auberges. Mais qu’est-ce qui me retiens de dégainer mon épée et de les fendre en deux ? Cela ne durerait qu’une seconde à peine. Elles ne s’en rendraient même pas compte…
 Le fait qu’un chevalier ne s’attaque pas aux femmes et aux innocents ? Évidemment, ou encore parce qu’elle est rayonnante avec cette petite fille dans les bras… A nouveau mon esprit s’égare Mais à quoi je pense là ? Ah ça non. Je ne vais pas à nouveau me couvrir de ridicule en bafouillant.
T’as déjà visitée des auberges dans la cité d’Utguard !? Mais tu en as de la chance ma jolie ! Pendant les dix premières années de ma vie, je n’ai eu le droit que de visiter leurs poubelles. Et pour espérer ne pas mourir de froid… La seule chaleur humaine qui m’était autorisée était celle des excréments des latrines. Encore autre chose à dire avant que ta vie s’achève et que ton sang fasse rougir la neige que tu aimes tant faire tomber ?
 L’envie de lui jeter cette phrase à la figure se dissipa aussi vite qu’elle était venue. Encore une fois, je me tais. Je reste planter devant elle sans aucune réaction sinon celle de mon regard qui s’assombrit. C’est surtout à Stinnah que je pense. La pauvre, elle qui se faisait une joie de voir d’autres gens que ceux du château, la voilà servie.
« - Laisse tomber Télhias. Allons-nous-en. La magicienne est méchante et cruelle.

- Tu comprends maintenant pourquoi mère ne veux pas que tu quittes seule le château Stinnah ? »
Elle ne me répond pas, mais son attitude parle pour elle. Rapprochant sa tête de son corps, elle la cache sous une de ses ailes. Une manière à elle de dire qu’elle ne veut plus entendre le discours ignoble de la femme.
 
 La magicienne… la voilà l’explication. Elle doit certainement pouvoir prendre le contrôle de mon esprit ou je ne sais quoi encore. C’était la seul explication. Cela expliquait tout à fait les sensations physiques troublantes que j’aurai ressenties lorsque je l’ai aperçu pour la première fois. Stinnah voulait seulement jouer dans la neige. Tout comme cette enfant que Silver tenait dans les bras. Anna ne pouvant tenir sa langue m’appris que la danseuse venait elle aussi d’Utguard. Cela devait être pour fuir ces chasseurs de monstre que ma mère avait décidé de vivre le plus souvent isoler dans son château. Ne s’entourant que de ceux qui arrivaient à comprendre son « problème ». Je détestais cette malédiction qui lui gâchait sa vie et lui brisait le cœur à chaque fois qu’elle se manifestait.
Silver m’adressa un dernier regard et un sourire. Pendant une seconde, mon cœur faillit  exploser. J’étais complétement pétrifié. Comme pour m’achever, elle fit demi-tour me laissant tout le loisir de contempler son corps que sa tenue ne faisait que mettre en valeur. D’ordinaire, je ne me faisais pas prier pour laisser mes yeux s’attarder  sur les formes des femmes, surtout si elles ne faisaient rien pour les cacher. Pourtant mon regard cherchait à se détourner, comme si subitement le coureur de jupons dont j’avais la réputation trouvait cela choquant. Je la regarde s’éloigner sans décrocher un mot. Sans même lui proposer ma cape ni prétexter que se promener ainsi vêtue pourrait  lui attirer des ennuis. Je pense à lui proposer ma protection, mais aucun son ne sort de ma bouche. Je suis simplement capable d’adresser un signe de la main en réponse à Anna qui me regarde de ses deux grands yeux par-dessus l’épaule de la danseuse.
« -Stinnah ? Comment sais-tu qu’elle est magicienne ?

- Je sais encore reconnaître un bâton de mage d’une épée. »
Mon regard suis celui de Stinnah dont la tête sort tout juste d’en dessous de son aile jusqu’au bâton que la magicienne a laissé. Un instant je pense à l’appeler pour le lui rendre, mais me ravise en repensant aux menaces qu’elle a proférées envers celle que je considère comme ma sœur. Peut-être qu’Anna me voit ramasser le bâton de Silver, je n’y prête aucune attention. De toute façon, Stinnah étend déjà ses ailes et s’envole en soulevant la neige tout autour d’elle en direction de la mairie. Vue du ciel, la tempête à créer un énorme embouteillage de carrosses. Certain semblent même renoncer à l’envie de se rendre à la réception. Je fus comblé de joie en voyant celui de la cavalière que m’avait imposé ma mère prendre la direction opposé à la mienne. A la vitesse à laquelle volait Stinnah, je risquais fort d’arriver avant tout le monde. C’était parfait, pas de cavalière, pas de bal. Le problème serait vite réglé et je pourrais tranquillement rentrer chez moi.
« - Et que comptes-tu faire du bâton de la magicienne ?

- Rien du tout. Je le lui rendrais lorsqu’elle t’aura fait des excuses  sœurette. »
Un mage sans son bâton c’est comme un chevalier sans son épée. Cette pensée me fit sourire. Pour rien au monde je ne me séparerais de mon épée. Retrouver Silver serait un jeu d’enfant. Stinnah était une redoutable prédatrice. Sa mémoire olfactive défiait l’entendement. Elle n’oubliait jamais une odeur. Cela me donnerais au moins l’espérance de la revoir encore une fois. Il fallait l’admettre, même si elle avait tenu des propos blessant envers Stinnah. Elle restait certainement l’une des femmes les plus belles qu’il me soit donné de rencontrer sur cette terre.
Stinnah se posa dans la cour à proximité de l’entrée. Je décidais de rester quelques instants auprès d’elle. Inutile de me presser. La tempête m’avait délivré de ma cavalière imposée et je semblais être libéré de l’emprise de la magicienne. Retirant ma cape je la rangeais dans une des sacoches situées de part et d’autre de la selle. Laissant le bâton en évidence sur l’une d’elles. Tout en caressant la tête de Stinnah, je repensais à Silver. C’était vraiment dommage qu’une femme si magnifique soit si méchante. Je me surprend à me demander si elle aurait accepté d’être ma cavalière.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Exp : 1389

Messages : 49
Who am i !

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Sam 3 Mai - 5:36
Anna dévorait des yeux le duo étrange, par dessus l'épaule de Silver. La fillette fit même un coucou de la main au chevalier, en guise d’au revoir. Puis elle demanda a la danseuse : « Tu va te préparer chez maman ? Hein ? Dis ? Je pourrais te tresser les cheveux pour ton spectacle de ce soir ? »

Pensive, la jeune femme esquissa un oui de la tête, déjà en train de préparer ses chorégraphies dans son esprit. Toute fois Silver se concentra sur la chaleur que dégageait Anna, soupirant de ne pouvoir serrer contre elle sa propre fille. Mais en aurait-elle un jour ? Non ! Pas question ! Pas question de prendre mari et enfant si c'est pour les laisser tomber. Pas question de mourir gelé et de peiner des gens.

« Silver … le monsieur il a ton bâton... »

L'Argentée sursauta et fit volte face, pour voir effectivement que l'inconnu ramassait son bout de boit fétiche et gelé.


« Il s'y collera le nez et les doigts ma puce … Puis en digne fils a maman il pleurera pour que je l'en débarrasse ... »
Les deux filles rirent des supposés malheurs du Chevalier. Puis Silver soupira : « Il est temps pour moi de me préparer … Je n'ai pas envie de danser devant les grands de cette cité. 
-Dis pas ça, si ça se trouve tu aimeras, le Maire aussi, et pis tu restera a Lumïa pour toujours. »

C'est qu'Anna ne voulais pas que son idole s'en aille. La petite fille aux cheveux roux adorait l’Étrangère qui savait si bien hypnotiser les gens avec les douces ondulations de son corps. L'enfant rêvait de savoir faire un jour pareil. Elle rêvait de lui ressembler, de rendre muet les chevaliers comme celui tout juste rencontré.

Anna se laissa bercer, et se mit a somnoler dans les bras de son idole. C'est l’arrêt brutal de Silver fit qui lui fit ouvrir les yeux et regarder les alentours. Silver s’était arrêtée devant un tas de neige et de bois, la ou deux heures plus tot s’élevait la maison de la fillette
. « Que c'est-il passé ? Ou est maman ? » demanda la fillette toute choquée. Pas besoin d'avoir fait une grand école pour comprendre le désastre qui venait d'avoir lieux. Au jugé des traînées de sang dans la neige et aux lambeaux de chair qui pendaient au fond de l'habitacle, Silver devina que la vieille maison, probablement mangée par les insectes, s’était écroulée sous le poids de la tempête neigeuse. La malédiction de la danseuse venait de faire une victime, la première a part l'Argentée. Le cœur de Silver se retourna, elle faillit vomir le peu qu'elle avait mangé. La danseuse sentit Anna s'agiter pour descendre au sol, mais elle la tient fermement contre elle, en lui disant « Çà ne sert a rien Anna, tu ne peux rien faire … » La voix de la demoiselle est ténue, comme si elle allait se briser d'un instant a l'autre. Elle veut faire marche arrière, remonter le temps, ne pas passer dans cette ville, ne pas croiser cette petite fille déjà sans père et maintenant orpheline. Que pouvait faire une danseuse d'une enfant ?

Mais tout a fond d'elle Silver ne put laisser Anna sur place. Déjà de un ça se fait pas, mine de rien c'est de la faute de Silver si la mère de la puce était morte. Et pis de deux … C'est pas du genre de Silver d’être mauvaise. D'abord avec l'inconnu sur la place … Oui mais ? Et si elle devait mourir ? Son cœur de glace ne tiendrais plus éternellement, il fallait regarder les choses en face. Bientôt elle visiterait les terres de Hel et Anna sera seule …

La bouche de la danseuse se pinça. Tant pis pour Hel, Freya et tout les autres. A vrais dire la danseuse se sentait si seule qu'elle en était presque soulagée et serra la petite qui pleurait contre son cœur de glace en lui murmurant :
« Ne t’inquiète pas, je ne vais pas te laisser, je vais m'occuper de toi. »

Et de la Silver conduisit l'enfant a l'auberge ou elle séjournait. Aux questions sur la présence d'Anna, Silver raconta la vérité et tout ceux qui connaissaient la défunte en furent désolés. Mais personne ne se proposa pour soustraire la jeune femme a la nouvelle responsabilité qu'elle venait de s'imposer.

Silver devait encore se préparer, mais que faire de la puce ? Sur un coup de tête elle décida de l’emmener danser. Au moins la petiote aurais de quoi se remplir le ventre. Tout en se glissant dans un baquet d'eau chaude préparé pour elles, Silver pensa a l'enfant et a leur avenir commun. Anna vint la rejoindre, les yeux tout rouges de chagrin pour que l'Argentée lui lave les cheveux et le dos. La danseuse lui parlait doucement, gentiment, et parvint a lui arracher un sourire timide. Mais Anna restait plongée dans son mutisme. Silver pensa au choc et la laissa tranquille.


"Tiens en repensant a notre ami ... Imagine Anna ...j e suis sure en plus que c'est le fils d'une femme de bonne famille, sa mère ... Lyannia, je parie qu'elle s'appelle ..."

Mais Anna se contentait de la regarder, sans rien dire. Silver soupira et lui sécha les cheveux.

Puis elle l'habilla, lui trouvant une jolie petite robe assortie a ses yeux verts et lui murmura tandis que l'enfant se mirait dans la glace :
« Tu es adorable ... » Et de la prendre par la main pour se glisser dehors. Vêtue de sa tenue ouverte de danse, Silver se faufila dans la cohue des caravanes et carrosses, Anna une fois de plus dans les bras. Plusieurs jeunes hommes mal éduqués sifflèrent la danseuse, lui proposèrent des choses obscènes, (Silver posait ses paumes sur les oreilles d'Anna dans ces instants la …) ; mais elles parvinrent toutes les deux en bonne santé a la porte des artistes du lieu  de la fête.

« Anna, je dois te laisser, je vais bientôt entrer en scene. » Silver était désolée, mais le Maire s'agitait déjà de ne pas voir la danseuse qu'il avait si expressément demandée. C'est qu'il avait payé for cher et ameuté beaucoup de gens de la haute pour voir la demoiselle danser.. Mais elle montra les tables le long des murs et proposa a l'enfant d'aller manger un peu …
Anna s'en alla dans le coin indiqué par l'Argentée qui fit son entrée, les yeux rivée sur l'enfant.

Le Maire se racla la gorge. Silver posa les yeux sur lui. Il lui fit signe : "Allez c'est a toi." Et lentement, écoutant son corps, ses émotions et ses envies, la jeune femme commença ce pour quoi elle était la. Culpabilité, honte, remords et chagrin rythmèrent sa danse en une lente ode a la vie et a la mort et au combat éternel auquel sont confrontés les hommes.


Défit RP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dingue d'une danseuse au coeur de glace.
Localisation : Château Selihith. Utguard.
Exp : 1576

Messages : 66
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 250

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Mar 6 Mai - 19:48
Au secours, A l’aide ! Que quelqu’un fasse quelque chose. Sortez-moi de cet endroit ennuyeux au possible. J’enchaîne les révérences et les sourires de façade. D’illustres inconnus m’en présentent d’autres dont les noms sortent aussi vite qu’ils entrent dans ma tête. Et dire que ma mère adore ce genre de réception. Si je suis encore là, c’est bien pour elle. Après tout ce qu’elle a fait pour moi, c’est bien normal que de temps à autre, je fasse bonne figure. Enfin, j’arrive jusqu’à l’instigateur de cette soirée dont l’ennui n’avait d’égal que le luxe.
« - Messire Selihith ! »
 Un petit bonhomme rondouillard et richement vêtu me tend les bras. Il m’ accueil tout sourire. Je reste souriant et laisse le maire me sortir ses formules de politesse certainement apprise par cœur. C’est assez facile de deviner que lorsqu’il me parle de ma mère et demande de ses nouvelles, il parle surtout l’état de ses finances plutôt que de vraiment se soucier de sa santé. Il avait pour projet la construction d’une sorte de terminal visant à améliorer l’échange de marchandise ou quelque chose dans le genre. Tout ça pour dire qu’il comptait sur une généreuse participation financière de ma mère. C’était certainement pour cela qu’il avait organisé ce bal. S’assurer le soutien financier des grosses fortunes de Midgard tout en évitant de d’appauvrir la sienne. Nous marchons en direction du buffet destiné aux invités. Étrangement, je n’ai pas faim et tente de lui expliquer qu’il est plus que temps pour moi de partir.  Clotaire balaye mes prétextes d’être sans cavalière d’un revers de la main m’assurant que de toute façon, je n’étais pas le seul dans ce cas ce soir.
« -Puis tout à fait entre nous… Votre réputation à pallier ce genre de soucis d’absence de cavalière vous précède.  Restez donc encore un peu j’ai prévu une animation dont vous me direz des nouvelles. »
Je doutais fort qu’un concours de corset mouillé soit au programme de la soirée… C’est sur ces mots que le maire me laissa disparaissant derrière un épais rideau.
Je me demandais ce qui me retenais de partir en courant lorsque j’aperçois la gamine de tout à l’heure. Mais qu’est-ce que cette gosse pouvait bien faire  encore debout à cette heure si tardive. J’aurais deux ou trois mots à dire ses parents sur l’importance du sommeil chez les enfants de son âge. Soudain tous les regards des convives se dirigèrent vers la scène où l’orchestre avait laissé la place à la femme aux cheveux argenté. A nouveau, tout ce qui m’entoure devient abstrait et je ne vois qu’elle. J’essaye de résister et je pense y parvenir. Toutes résistances volent en éclat lorsqu’elle commence à danser. Je suis complétement transporté. Elle entame une danse extrêmement complexe mêlant tristesse et mélancolie. Comparer la danseuse à une étoile serait une insulte, pourtant c’est la première chose qui me vient à l’esprit. Se sentant presque coupable d’exister, Honteuse d’illuminer d’une si faible lumière l’obscurité oppressante de la nuit. Elle à la tristesse d’une étoile qui va s’éteindre d’un moment à l’autre. Cependant la vie et la lumière l’habite. Comme le poids de l’immense chagrin qu’elle décrit dans les mouvements qu’elle impose à son corps.  Mon esprit s’envole vers cette étoile inaccessible. L’espace d’un instant son regard azur croise le mien. Je me sens défaillir. Je recule d’un pas m’appuyant contre la table. Je suis complétement acculé. Il faut que je me reprenne sinon je vais m’évanouir ou devenir complétement fou.
« - Mais laissez-moi tranquille ! »
Cet avec un amer regret inexplicable que je détache mon regard de la danseuse pour le diriger vers la gamine.
Cette dernière semble se faire interdire l’accès au buffet sous prétexte qu’il est réservé aux invités. Une garde la prend par le bras et l’emmène sans ménagement en direction du rideau qui sert certainement de coulisse. Mais qui est-elle exactement, la sœur de la danseuse ? Peu importe, j’ai horreur de voir un enfant se faire refuser de la nourriture. Encore plus lorsque l’on sait que les restes vont finir à la poubelle. Je me dirige vers le garde qui lève sa main. Je rêve où il va lui en coller une ?  Mauvaise idée, encore pire que celle de ne pas la laisser manger. Ça  y est, il m’énerve.
« -Hé ! »
Doucement, on n’est pas dans une taverne. Ce n’est ni l’endroit, ni le moment de se faire remarquer. J’attrape le poignet du garde qui s’abaisse en direction du visage de la gamine. Le garde me dévisage puis devient presque aussi pâle que moi lorsqu’il remarque les armoiries de mon surcot. Relâchant le bras de la gamine, il cherche à comprendre. Je le repousse et attrape Anna. Je la soulève d’une main. Elle ne pèse presque rien. Je colle Anna dans le creux de mon épaule aussi délicatement que possible. Je sens ses petits bras entourer mon cou et  glisse mon avant-bras sous ses cuisses pour lui donner une assise. Le garde recule en bafouillant des excuses.
« -Hors de ma vue ! »
Je foudroie le garde du regard. Il semble toutefois se poser des questions sur le lien éventuel que j’ai avec la petite. A nouveau mon regard se porte sur la danseuse. Tout en exerçant son art, je sens son regard qui se pose de temps à autres sur nous. Encore une fois, le garde m’empêche de pouvoir la contempler.
« -Messire vous ne la connaissez même pas cette enfant. Elle n’est pas sur la liste des invit… »
La tristesse du regard d’Anna n’a d’égal que les lamentations que laisse deviner la danse de Silver. Mon regard va et vient de l’une à l’autre. Silver me trouble et Anna me rappelle les privations de ma triste enfance.
« - Elle est avec moi. »
Ces mots sortent de ma bouche sans que je m’en rende compte. Une fois encore, j’ai perds toute crédibilité. Le garde au lieu de s’en aller et de me laisser tranquille regarder la danseuse me demande des explications.
« -Elle se nomme Anna. Et si vous souhaitez encore me poser des questions, je vous prie de croire que la tempête hivernale de tout à l’heure ne sera qu’une bise d’été comparée à ce que je peux vous faire si vous importunez encore une fois cette fillette. »
Enfin, il dégage. Il me reste néanmoins, un léger problème à régler avant de pouvoir à nouveau profiter du spectacle. Bien réfléchissons deux minutes. Comment ça fonctionne une gamine de quatre ou cinq ans ? Je n’en sais absolument rien. Elle a faim, et semble triste. On va commencer par ça. Je balaye la table du regard et arrête mon choix sur du chocolat.
« - Tiens, essaye ça, c’est magique. »
Je n’y crois pas.  Je joue les nourrices alors que derrière moi se déroule un spectacle magnifique. Des applaudissements retentissent et je soupir. Est-ce déjà fini ? Je n’ose pas me retourner pour le savoir et reste là une gamine haute comme trois pommes dans le bras qui picore du chocolat. Ce n'est pas plus mal. Si seulement la danseuse était aussi douée pour son art qu'aimable

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Exp : 1389

Messages : 49
Who am i !

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Ven 9 Mai - 22:00
Le maire Clotaire se frottait les mains. Quoi de mieux que cette soirée pour fêter son anniversaire ?
Il se vautrait dans son plaisir, heureux de voir tout ces gens se presser devant les buffets, la bouche pleine de sucreries.
Bien-sur il espérait soutirer bien des piécettes en ces lieux. Voire plus voyons. Pas question de toucher a ses propres moyens dans ses projets.
Ses yeux couleur charbon se dirigèrent vers la danseuse qui s'agitait sur la scène. Mais quelle idiote était ce ? Que lui prenait il de jouer la morosité ? Voulait-elle gâcher sa soirée ? Clotaire n'avait qu'une envie, c'est de claquer a maintes reprise sa paume contre les joues blanches de l'insolente. Et voir de quel métal son cœur givré était fait. Le gros et gras bonhomme pensait qu'il n'y avait qu'une façon de dégeler une femme de glace et que ça se passait sous les draps et dans une chambre, pas forcement au calme.
Tout en lorgnant la donzelle, Clotaire s’aperçut que celle ci jetais souvent des regards vers un coin de la salle. En suivant ce même regard, le cupide découvrit le jeune Selihith. Il plissa les yeux et vit une gosse, la même qui était venue avec l'idiote. Le regard du gros passa alors pendant la fin de la prestation de Silver de la jeune fille au Chevalier, se demandant quelle tricherie liait ces deux la.

Silver s'en fut derrière le rideau des coulisses une fois sa danse achevée. Dans ses affaires, elle se saisi d'un châle qu'elle drapa autour de ses épaules. Non pas qu'elle avait froid, mais c’était plus pour se protéger des regards indiscrets.
D'un pas vif, la jeune femme se mit en quête de sa protégée. Il va de soi, qu'elle avait remarqué que Télhias avait posé sa main sur la gamine, ce qui, soyons honnête avait fait monter la moutarde au nez de notre demoiselle argentée. C'est donc les joues a peine rosée qu'elle partit reprendre l'enfant des bras du grand costaud. Arrivés prêt d'eux ; Silver croisa les yeux d'Anna qui tendis tout de suite les bras vers elle. Attrapant la petite sous les aisselles et la tirant vers elle, Silver serra les dents, en anticipation a la suite. Elle s'y arracha presque la langue.


« Merci d'avoir gardé un œil sur elle. »

Et de resserrer presque aussitôt les mâchoires et son châle, avant de se saisir d'un verre plein et posé non loin. C'est que ça assoiffe de danser ainsi.
Mais le répits de Silver fut de courte durée, car le maire choisi ce moment pile pour venir l’embêter.


« Allons jeune fille déjà fatiguée ? J'ai plusieurs messieurs qui souhaiterais danser avec vous. Vous ne pouvez leur faire défaut.
-J'ai soif, je bois. Et je dois mettre ma fille au lit. »

Le ton de l'Argentée était aussi froid que la glace, et aussi impersonnel que celui qu'elle venait d'user pour remercier l'inconnu de la place. Dans ses bras, Anna s’était lovée, et lentement ses yeux se fermaient. Silver pouvait sentir la caresse de ses cils dans son cou, alors que l'enfant luttait contre le sommeil.

« Oh, mais je suis sur que vous pouvons lui trouver un petit coins ou elle sera bien -puis se tournant vers Télhias comme pour le sommer de convaincre SilverN'est ce pas ? »

Silver hésitait maintenant. C'est que l'argent qu'elle pouvait gagner ce soir, ferait du bien a sa bourse d'autant plus qu'avec Anna, la vie lui coûterait un peu plus cher qu'avant …

« Je ne sais pas …
-Mais si ma petite ! »

Et sans faire de cérémonie, le maire claqua des doigts et une servante vint enlever Anna des bras de Silver.

« Hé ! » S’écria l'Argentée, tandis que la petite disparaissait par une porte.

« Allons, on ne vas pas se disputer, dansez, et passez une bonne nuit, vous la reverrez demain. »

Puis le maire tourna les talons, et disparut a son tour dans la foule. Les yeux de la danseuse lançaient des éclairs et comme pour répondre a son appel, l'air de la salle se refroidit aussi soudainement que la tempête s’était levée, quelques heures plus tôt ...

Pas de chance pour lui, un malheureux venait déjà pour tenter sa chance auprès de la jolie danseuse. Il tendit une main, que Silver ne vit pas, mais dont la peau, si proche de la magicienne, commençait déjà a blanchir, brulée par le froid ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dingue d'une danseuse au coeur de glace.
Localisation : Château Selihith. Utguard.
Exp : 1576

Messages : 66
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 250

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Dim 11 Mai - 2:41
Un petit merci, mais un merci quand même. Avec un sourire ça aurait été plus agréable… Elle c’était approchée si près de moi que cela valait bien le fait de s’être occupé de la gamine. Je suis complétement sous le charme et suis avec du mal la conversation de Silver et du maire qui venait de la rejoindre alors qu’elle se désaltérait. Je sors à peine de ma rêverie que je la surprends mentionner le fait qu’elle doit aller faire dormir sa fille. Un doute étrange me traverse l’esprit. J’aurais pourtant juré qu’elle avait dit à Anna de retourner chez sa mère lors de notre première rencontre sur la place. Mettant cela sur le compte de la timidité de la jeune femme, je décidais de prêter un peu plus attention à la conversation. Le maire semble insister pour qu’elle reste. Pire encore il me jette un regard comme pour me demander mon avis. Il est gentil Clotaire, mais d’un autre côté. Elle n’a pas l’air très motivé pour rester la danseuse. D’autant plus que sans lui demander son avis. Il demande à une servante d’aller coucher la petite. Cette dernière s’exécute séance tenante,  et arrache Anna des bras de la danseuse. Cette histoire me plait de moins en moins. Et je doute que Silver soit du genre à être une de ces filles qui se font payer pour autre chose que de la danse. Alors que le maire disparait. Un froid glaciale emplit soudainement l’air ambiant.
Ce n’est pas bon. Pas bon du tout ça. A en croire Anna, c’était la danseuse qui était à l’origine de la tempête sur la place. Si elle recommençait ici. Les conséquences seraient plus que dramatique. Une magicienne de glace ? Possible venant d’Utguard cela pouvait sembler plus que logique. J’avais passé pas mal de temps dans un tertre pourri avec le petit Sam pour savoir que certain mages n’avait pas besoin de grand-chose pour user de leur art. Je le revois encore exploser la tête d’un draugr avec une pierre dont le poids était bien supérieur aux sien et simplement parce ce qu’il avait décidé de le faire. Un homme s’approche d’elle certainement pour lui demander une danse. Sauve toi Télhias . Qu’est-ce que cela peut bien te faire que tous ses gens finissent gelés ou recouverts par des tonnes de neige ? Voilà ce que je me demande lorsque la main de l’individu commence à blanchir. Il pousse un hurlement de surprise et certainement aussi de douleur. J’attrape l’homme par le col et le projette à terre. L’éloignant de quelques mètres. Si je dois dire quelque chose maintenant, sinon ce sera à mon tour de geler.
« - Cette femme est ma cavalière ! »
Mais pourquoi je m’obstine à vouloir sauver la situation ? Qu’elle est cette attitude  qui ne me ressemble pas ? Je pose ma main sur le pommeau de mon épée. Prêt à la sortir du fourreau, je balaye du regard la foule. Insistant convenablement sur l’homme que j’ai fait littéralement fait voler d’une seule main. Il est encore assis sur son postérieur alors qu'il tente de reculer en s'aidant de sa main encore valide. Essayant de ne pas montrer sur mon visage la douleur que la morsure du froid me procure, je me place devant la danseuse, tel une muraille qu'il va falloir franchir avant de l'atteindre. Je peux deviner les pièces de mon armure commencée à se recouvrir d’une fine pellicule de givre. 
« - Je mets au défi dans l’instant celui qui osera ne serait-ce que la contrarier. »
Des hommes d’affaires, des riches marchands, des teinturiers des personnes aisés qui n’ont jamais tenue une arme de leur vie… contre moi un chevalier d’Utguard agacé par leur manque d’humanité. Leur silence, leurs yeux fuyant, la peur que leurs regards laissaient deviner. Ce fut la seule réponse qu’ils me donnèrent.
Le maire revient  vers moi en se frayant un chemin au travers des invités qui se demandent bien ce qu’il se passe. Il semble nerveux. Je me suis suffisamment fait entendre dans toute la salle pour qu’il n’ignore pas mes propos. Je m’étais promis de ne pas faire de grabuge. Mais, il ne fallait pas exagérer non plus. Arracher une gamine des bras de sa mère ou de sa sœur peut importe. Sans compter que j’essayais plus d’éviter une tempête, que de me rendre intéressant. Plus anxieux pour son projet ambitieux qui demande à être financer que de la menace que représente le froid qui commence  lentement à me dévorer la peau. Son regard interrogateur suffit pour me faire comprendre qu’il exige une explication.
« - Vous m’aviez demandé de me choisir une cavalière, c’est fait. Cet homme que vous voyez-là ne semble pas au courant que nous venons tous deux d’Utguard et encore moins ce qu’il en coûte d’ennuyer la cavalière d’un chevalier. »
Je me rapproche du maire autant pour tenter de fuir le froid que pour lui murmurer à l’oreille.
« - Monsieur le maire,  le simple fait que ma mère sache que j’ai passé une soirée désagréable à Lumia risquerait, plus que vous ne pouvez l’imaginer. Remettre en cause son aide quant à votre projet. »
Un sourire gêné s’afficha sur son visage.
« - Évidement Je comprends bien mon garçon… Allons, allons. Oublions tout cela.

- Certes, mais pas avant qu’elle ne se soit assurée que sa fille dort paisiblement et dans un endroit sûr. »
La morsure du froid est de moins en moins supportable et je vois les gens reculer tout autour de nous lorsque tourne mon regard vers elle. Son visage est toujours aussi fermé que lorsqu’elle m’a remercié. Mais ce n’est pas ça qui m’inquiète le plus. Il faut que je trouve les bons mots pour au moins l’éloigner de tout ce monde sans trop l’énerver. Je soutiens sont regard azur et pourtant glacial.
« - Allez donc prendre un peu l’air, je vais m’assurer qu’Anna soit dans un endroit tranquille.  Je vous rejoins. »
Ça avait le mérite d’être clair. Enfin je l’espérais sinon j’allais prendre cher. Si ça tempête de tout à l’heure avait réussi à me faire atterrir en catastrophe, j’osais à peine imaginer ce qu’il pourrait bien m’arriver seulement à quelques mètres d’elle.
« -Au fait, j’ai votre bâton. Vous l’aviez oublié. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Exp : 1389

Messages : 49
Who am i !

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Mar 13 Mai - 9:59
La douleur était intense. Elle paraît de l'abdomen, remontait dans le thorax, les poumons, enserrais son cœur, pour lui serrer la gorge. Elle était oppressante, angoissante. Silver avait l'impression que se cœur cesserait enfin, ou déjà, de battre. En même temps, sa respiration se bloquait, l'air ne parvenait pas ses poumons, enfin elle avait la sensation que ça n'y arrivait plus.

Le froid se faisait plus pressant, plus intense. La danseuse vit le dos de Télhias se crisper sous l'effet de son don. Les sourcils de la jeune femme se rapprochèrent au milieu de son front, ses mâchoires se serrèrent encore un peu si cela est possible. Sa peau se hérissa de chair de poule et ce phénomène la surprit : voilà qu'elle ressentait le froid ? Elle, la fille du givre et de l'air polaire ? C’était bien une première. De même, il était rare que le Froid de Silver se déclenche plusieurs fois dans le même jour.

Mais aussi vite qu'il était venu, une fois de plus, il repartit. Silver le sentit, comme une bulle de savon qui éclate, et un rien intense, presque aussi oppressant que la douleur qu'il y a peu lui comprimait le corps. Elle eu l'impression que son cœur venait de rendre l’âme, qu'elle allait s'envoler pour toujours. Elle ferma presque les yeux de soulagement en sentant les battements, rapides, mais réguliers de son muscle vital.
Et avec cela, vint la faiblesse, et les jambes de la demoiselle se dérobèrent tous elle., un voile noir se jeta sur les yeux de givre de la danseuse.

Peut être quelqu'un le remarqua, car une paire de bras se saisi de ses épaules, dans l'espoir d'amortir la chute de l'Argentée. Silver eu un hoquet, car la peau de son « sauveur » lui parut brûlante.
Un murmure s’échappa des lèvres de la jeune femme :
« Anna ... » en lien avec l’inquiétude qui étouffait Silver.

Le malaise ne dura que quelques secondes, mais durant ce temps, Silver eu le temps de s’inquiéter pour sa survie et sa pupille encore une fois. Elle se gronda elle même. Ça ne lui ressemblait pas de se comporter telle une femme enceinte … La danseuse tenta de se redresser, difficilement certes. Elle leva les yeux et croisa ceux du maire, pas content du tout que son attraction fasse des siennes. Aussitôt, l'Argentée se leva et murmura des excuses, avant de se tourner vers les invités et de s'incliner en guise d'excuse.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dingue d'une danseuse au coeur de glace.
Localisation : Château Selihith. Utguard.
Exp : 1576

Messages : 66
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 250

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Jeu 15 Mai - 18:51
L’air autour de moi se réchauffe aussi vite qu’il c’était refroidit quelques instants auparavant. Un sentiment de panique inexplicable s’empare de moi lorsque je vois la danseuse tituber. J’ai tout juste le temps de me précipiter pour éviter qu’elle s’effondre sur le sol. Immédiatement je sens le froid que dégage son corps si fragile me geler les mains. Je ne m’inquiète pas pour moi, mais pour elle. C’est tout juste si elle arrive à prononcer le nom de sa fille ou de sa sœur, je ne sais plus. Cela m’est bien égal d’ailleurs. Il y a beaucoup plus urgent. Je regarde les personnes autour de moi. Pas une seule ne lève le petit doigt. Eux aussi, je m’occuperais de leur cas plus tard. Il lui faut un médecin au plus vite. Sa peau est aussi froide qu’elle est douce. Le froid qu’elle dégage est si intense que peu à peu, je n’ai plus aucunes sensations au bout des doigts. Il faut vraiment que je réfléchisse et vite… Vite… Stinnah. Je ne vois pas qui est plus rapide que ma wyverne pour l’emmener trouver une guérisseuse ou un homme de médecine. Contre toute attente, elle semble se remettre aussi subitement que son malaise était apparu. Et le poids de l’anxiété Elle doit se sentir fautive car elle s’excuse devant tous les invités. Je pousse un discret soupir de soulagement une fois qu’elle a récupérer tous ses moyens. Mais pourquoi ? Je ne la connais que depuis quelques heures et je panique pour un rien lorsqu’il lui arrive la moindre contrariété. C’est moi qui ai besoin d’un médecin, pas elle. Silver en revanche a besoin d’Anna. Je lève les yeux au ciel en espérant que ma mère me pardonnera ce que je m’apprête à faire. Je me dirige vers le maire qui regarde la danseuse d’un regard noir. A mesure que j’avance, il perd confiance.
« - Elle voudrait voir sa fille si vous le permettez »
J’aurais dû hurler ses mots, m’emportè contre le maire. Mais le ton de ma voix est on ne peut plus calme. Moi-même je suis surpris. Je sais que Stinnah et là, juste dehors je peux sentir son inquiétude. Lié à moi par bien plus que l’enchantement qui me permet de comprendre ses pensées. Je sais qu’elle ne dort pas et attend mon signal. Ne demandant qu’à venir dans ce qu’elle appelle une salle de jeux. Ce qui me retient de déchaîner ce que tous ici considèrent comme un monstre ? La présence de cette fragile danseuse qui réclame ce qui semble lui plus cher à ses yeux. Je n’attends pas la réponse du maire et me dirige vers la porte par laquelle est partie la servante. Je ne tarde pas à la croisé et lui demande où elle à coucher l’enfant. Je la découvre coucher à même le sol dans le coin d’une pièce sombre avec pour seul lumière celle de la cour qui traverse les vitres. Ouvrant l’une des fenêtres j’appelle Stinnah et attrape de ma cape afin de lui confectionner un couchage plus confortable. Je dépose le bâton à proximité de la petite. Puis je m’assoie sur le rebord de la fenêtre par laquelle Stinnah passe sa tête regardant avec curiosité la gamine. Je lui avais promis un endroit sûr pour Anna. Je ne voyais pas plus sécurisé que cette pièce sous ma garde et celle de Stinnah.
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Exp : 1389

Messages : 49
Who am i !

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Ven 16 Mai - 11:53
Télhias disparaît par une porte. Silver veut le suivre pour rejoindre sa pupille, mais la main boudinée du maire se referme sur son coude. La danseuse fit volte face pour fusiller du regard l'homme, qui d'un coup de pouce lui montra la foule amassée. L'expression du gros était claire : « Fais ce pour quoi je te paie. »

A contre cœur, l'Argentée se mêla dans la foule, laissant parfois un jeune homme de bonne famille l'approcher, juste ce qu'il faut pour que sa peau naturellement froide mette une barrière évidente. On lui tendis des coupes de champagne durant la soirée, on lui demanda des danses, et on lui fit même des propositions des plus obscènes a mesure que les invités étaient de plus en plus imbibés par l'alcool.

Une moue pas très joyeuse sur le visage, la jeune femme se laissa entraîner dans les danses populaires et trop collantes de ces jeune godelureaux, les pensées continuellement tournées vers Anna et sa santé.

La soiré prit enfin fin. Silver s’échappa de ces tortionnaires. Elle se faufila dans les couloirs, attrapa au vol la femme qui lui avait volé l'enfant et la menaça de la geler corps et âme si elle ne lui montrait pas ou se trouvait la fillette. La fille de ménage s’exécuta a bien mauvais cœur et guida Silver a travers couloirs et pièces. Si la danseuse eu l'impression de se faire balader en beauté par une feignante qui n'aspirait qu'a se coucher, elle émit un claquement de langue et fit la remarque que le fouet attendait toujours ceux qui tiraient a flan. La soumise rentra le cou dans les épaules, comme si en effet la danseuse venait de la frapper et désigna une porte. Silver la poussa et découvrit une pièce, qui a tout d'une cave que d'une chambre d'invité ? Les cheveux de Silver se hérissèrent sur sa nuque et elle jeta un œil noir a la servante, elle avait eu un mouvement de stupeur en voyant sa pupille couchée a même le sol avec juste un bout d’étoffe et son propre châle pour l'isoler du sol et du froid artificiel provoqué par la danseuse.


« Est donc ainsi que le maire traite les enfants ? He bien, dis lui que je ne mettrais plus jamais les pieds dans sa demeure. Qu'il se trouve une autre curiosité a l'avenir. »

Et tant pis pour la paie grasse, le gîte et le couvert gratuits tout les jours, tant pis pour de bon précepteurs pour Anna, tant pis pour tout. Silver reprendrais la route dès qu'elle aurais dormi un peu . Mais avant ça … régler un autre problème. Celui du pot de colle qui la suit a la trace depuis l'après midi. Bon il faut reconnaître qu'il sait être pratique celui la. Comment le remercier. Silver considère un long moment le Chevalier avant de prendre sa décision. Entre temps, les yeux bleus de la danseuse ont voltigé vers son bâton magique, disposé prêt d'Anna. Ah ! Si Silver devait geler quelque chose c'est pas ce bout de bois qui ferait ou non une différence.

La danseuse était fatiguée. Elle n'avait pas envie de parler, pas envie de commencer un dialogue, pas envie de nouer une relation peut en importe le genre. Elle voulait rentrer a l'auberge, retrouver le confort misérable mais plus réel qu'ici, de sa petite chambre louée. Réchauffer son corps de glace au contact d'Anna dans les temps a venir. Et peut être qui sais ? Faire enfin quelque chose de sa vie ?

Mais restait toujours le problème de remercier Télhias. Et si ? …
La jeune femme s’approchât du Chevalier et lui posa un doigt sur les lèvres, en signe de silence, avant de reculer d'un pas ou deux. Elle n’était pas sure que son intention serait bien interprétée, mais qu'importe, un coup de bâton bien placé et hop, fini les problèmes.
Soufflant a fond pour vider ses poumons et recommencer son art sur un bon rythme, Silver se mit a danser, lentement, sans aucune intentions a la séduction. C’était simplement montrer son savoir faire. Mais ... le bâton magique restait toujours a portée, maintenant qu'il était de retour. *Attention tes doigts Chevalier* songea la jeune femme, tandis qu'elle ondulait avec grâce, *je ne vais pas te rater si tu fais plus que regarder*.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dingue d'une danseuse au coeur de glace.
Localisation : Château Selihith. Utguard.
Exp : 1576

Messages : 66
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 250

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Dim 18 Mai - 6:20
Une promesse est une promesse. J’avais promis à Silver de veiller sur Anna. L’envie d’aller la rejoindre mettait cette promesse à l’épreuve à chaque instant. Pourtant il était inimaginable de laisser la petite seule avec Stinnah. La wyverne ne lui aurait fait aucun mal, mais l’idée qu’elle puisse se réveillée en ne voyant que la tête du monstre aurait été trop traumatisant pour la petite. Stinnah fini par s’endormir elle aussi. L’inactivité me fait bailler. Mes yeux son piqués par le sommeil tout comme mes mains encore gercées du contact de la danseuse. Cela passera avec le temps. Ce qui ne passe pas, c’est les souvenirs que j’ai de sa dance, de son sentiment de détresse que j’ai ressenti lorsqu’elle a murmuré le nom de la gamine. Anna, son sommeil est agité par des mauvais rêves. C’est ses gémissements qu’elle pousse qui me réveil. A chaque fois, je me lève et tente de la rassurer. Je remonte ma cape qui lui sert de couverture sur elle. La borde autant de fois qu’il est nécessaire. Je vais lui faire payer cher le fait que je lui serve de nourrice à la danseuse. Puis c’est quoi cette vie ? Laisser une gamine comme ça sans surveillance dans un recoin pendant qu’elle fait la fête à côté ? Que Silver soit sa mère, sa sœur ou sa tante, cela n’excusait pas le fait de laisser Anna seule comme ça. Je vais lui expliquer-moi comment on doit s’occuper d’une enfant de quatre ans. Si toutefois elle pense encore à venir la récupérer. Mon éducation est loin d’être parfaite, J’en conviens, mais si j’avais une fille je ne la laisserais pas toute seule.
 A l’heure qu’il est, elle doit être complétement ivre et Anna doit être le dernier de ses soucis. Le bruit sourd de la musique qui parvient à mes oreilles me berce et j’ai toutes les peines du monde à garder les yeux ouverts. Ce doit être facile pour elle d’obtenir ce qu’elle veut  avec son bâton qui envoute le cœur des hommes. Trois pas de danse plus tard et elle vous laisse le cœur complétement ravagé. Cette fois, je ne vais pas me laissé manipulé comme sur la place ou un peu plus tôt dans la soirée. Par la fenêtre je distingue déjà les premiers invités qui s’en vont et le maire qui n’oublie pas de les saluer chaleureusement. De toute évidence pour leur rappeler qu’il compte bien sur leur soutien pour son projet que pour se rassurer sur l’agréable soirée qu’ils ont passée. L’aube ne va pas tardé. Déjà l’horizon semble moins sombre lorsque la porte s’ouvre. Mon regard se tourne vers Silver qui me regarde un moment avant de s’avancer vers moi. Je m’apprête à lui dire ce que je pense lorsqu’elle pose son doigt sur mes lèvres m’ordonnant de garder le silence. Puis elle recule de deux pas sans me quitter du regard. Elle improvise une dance, mais cette fois-ci je tiens bon. Je résiste… Au moins deux ou trois secondes guère plus. A nouveau les mouvements de la danseuse m’emportent dans un tourbillon d’émotion qui m’est complétement inconnues. La danse est différente, pourtant je sens mon cœur défaillir à chaque fois que ses yeux m’observent. Une dizaine de pas de dance se sont enchainés et me voilà complétement vidé de toute animosité.
Je rêve. Je ne vois que cela comme explication. Je me suis endormi et ce que je vois n’est tout simplement pas réel. Je ressens la douce enveloppe invisible qui entoure les sens lorsque l’on est plongé dans un sommeil profond. Vous êtes conscient sans vraiment l’être. Alors je m’accroche sans toutefois bouger un seul membre à son corps qui ondule devant moi. Priant pour que rien ne me réveil. Je doute de plus en plus qu’il ne s’agisse que d’un rêve. La lumière devient de plus en plus présente. Je distingue même les cernes que le manque de sommeil a marqués sous ses yeux azur. Je sens la chaleur des premiers rayons du soleil frapper mon armure au moment où elle s’arrête de danser. Elle a vraiment l’air fatiguée et moi, je prends conscience que j’étais parfaitement réveillé lorsqu’elle dansait.
« -Désolé, je n’avais pas de quoi lui tricoter quelque chose de mieux. »
Ma main se lève et désigne Anna qui dort encore pelotonnée dans ma cape.
C’est tout ce que je suis capable de dire ? Qu’est-ce que je raconte, je ne sais même pas tricoter. Je me rends compte que cet instant magique que je viens de vivre restera dans ma mémoire pour certainement les restant de mes jours. Elle peut s’écrouler à nouveau, je préfèrerais m’en geler les mains que de la voir à terre. Je n’ai aucune envie qu’elle s’en aille. Pourtant je ne peux me résoudre à la retenir. Elle ne semble aucunement ivre comme je me l’étais imaginé. Peut-être est-ce là son travail tout simplement. J’ai une fâcheuse tendance à oublier que certaines personnes ont besoin de travailler pour se nourrir, se loger et pour bien d’autres choses. Je pourrais faire comme tout le monde et la payer pour cette prestation. Seulement, j’ai envie de lui laisser plus que de l’argent. Elle semble plus tenir à Anna qu’à elle. Je passe mes mains derrière mon cou décrochant le fermoir qui retient le pendentif qui reprend les armoiries des Selihith. Je lui tends en jetant un regard vers Anna.
« - Avec ça, vous n’aurez plus de problème de nourrice ou de lit inconfortable pour Anna. Envoyez les notes de frais mon attention.»
Inutile de lui préciser que si jamais elle abusait de ce cadeau. Elle n’en obtiendrait même pas une pièce à la revente. Et puis c’était à Anna que je donnais ce pendentif. Je n’attends même pas qu’elle le prenne et décide de m’approcher de la gamine pour lui passer autour du cou. Alors que je m’applique à ne pas la réveiller les pensées de Stinnah me parviennent. Elle vient de se réveiller et la seule personne qu’elle a dû voir c’est Silver.
« - La sorcière ! »
 Je n’ai pas besoin de me retourner tout de suite pour savoir qu’elle est partie se faufiler derrière un bâtiment à l’autre bout de la cours
 Le mouvement d’air qu’elle laisse derrière elle  balaye mes cheveux. Je me relève un fois le fermoir du pendentif fermé autour du cou de la gamine. Anna plisse les yeux et se retourne comme si elle voulait encore dormir un peu. A l’endroit où Stinnah avait posé sa tête se tiens un soleil qui m’aveugle l’espace d’un instant. Je suis obligé de faire de l’ombre avec ma main en  portant celle-ci au-dessus de mes yeux afin de discerner Silver.
« - Vous me croyez si je vous dis qu’avec vos histoires de têtes de wyverne sur des piques elle a eu la trouille de sa vie ? »

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Exp : 1389

Messages : 49
Who am i !

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Ven 23 Mai - 4:27
Silver plissa les yeux, scruta le visage de Télhias alors qu'il accrochait le pendentif au cou d'Anna. Ce a quoi la demoiselle aux cheveux d'argent eu envie de se jeter sur l'objet et de l'arracher de sa protégée, de l'envoyer loin très loin d'elles. Le chevalier en se levant avait réveillé son horrible monture, qui fila se cacher au loin. Silver eu une moue comique : Quand elle était petite on lui avait appris que la petite bête ne mangeait jamais la grosse. Ici, maman dragon avait oublié cette partie de l'éducation.

Silver n’eut même pas le temps de réagir que Télhias l'interpella : Vous me croyez si je vous dis qu’avec vos histoires de têtes de wyverne sur des piques elle a eu la trouille de sa vie ?

La danseuse plissa les yeux et observa l'inconnu alors qu'il reprenait sa place d'origine sur le rebord de la fenêtre. Ses mâchoires si crispées lui firent mal alors qu'elle ouvrait la bouche pour ne prononcer qu'un seul mots et éluder la dernière tentative de dialogue :

« Pourquoi ? »


La main gauche de la jeune femme s’était levée et pointait le collier. Les yeux bleus de la demoiselle se firent aussi froids que le vent d'hiver, et si l'air ne se refroidit pas, c'est l'ambiance générale qui se fit d'un coup, polaire. Elle tendis les mains, en proie a un reflex soudain et … Autour de Silver et de Télhias, un mur de glace se forma, les enfermant tout les deux dans ce dôme improvisé. La jeune fille ne sourcilla pas de cette apparition soudaine. Au contraire, la jeune femme s’approchât du Chevalier en le regardant dans les yeux.

« Qu'attendez vous de moi en offrant une telle chose a Anna ? Elle n'est rien pour vous sinon un caprice, une fantaisie qu'en tant que riche vous vous empressez d'assouvir. »


Elle fit encore un pas en avant se glissant entre les genoux du jeune homme. Les yeux de la demoiselle ne cillaient toujours pas. Tout les deux étaient toujours pris dans le dôme glacé, mais l'air n'y était pas froid. Au contraire il y faisait étonnamment chaud.

« Mais je suppose que ce que vous visez, ce n'est pas Anna, mais ceci ... »

Les doigts de Silver jouèrent avec la broche qui tenait sa tenue fermée dans son dos. Le tissus qui était jusque la tendu sur sa peau se lâcha brusquement, mais sans rien dévoiler. Tout restait bien gentiment a sa place. La jeune danseuse se pencha en avant, jouant sa femme fatale. Ses hanches ondulèrent lentement, elle effleura du bout des lèvres la joue du chevalier.


« Mais … susurra la jeune femme … dommage pour vous, je ne suis pas ce genre de femme. »

Et aussi soudainement qu'il était apparut, le mur de glace s’effondra, la broche retrouva sa place et Silver s’était écartée du jeune homme. Elle s'en allait pour saisir Anna qui remuait doucement dans son sommeil, montrant tout les signes d'un enfant en train de se réveiller.

La petite entrouvrit les yeux pour les refermer presque aussitôt, éblouie par le soleil.

Silver regarda l'enfant, soupira, complètement épuisée de sa nuit de travail et lança une dernière phrase :


« Quand a votre « soeur », on m'a appris, enfant, que la petite bête ne mange jamais la grosse. Elle devrait se remettre en question, si elle est capable de raison, comme vous le soutenez. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dingue d'une danseuse au coeur de glace.
Localisation : Château Selihith. Utguard.
Exp : 1576

Messages : 66
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 250

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Dim 25 Mai - 2:07
Pourquoi ?
 Mais si seulement je le savais. Depuis que j’ai croisé cette femme que je ne comprends rien à ce a ce qu’il m’arrive. Cela partait d’une bonne intention pourtant… Je préfère reprendre ma place à la fenêtre. C’est certain que réussir à la regarder en face et lui dire que je ne sais pas ce qu’il m’arrive serait facile. Mais je ne vais pas m’excuser pour une bonne action. A nouveau le doute s’empare de moi.
Par les dieux sortez-moi de cet enfer ! Voilà ce que je pense au moment où elle s’approche de moi.  J’en viendrais presque à prier le dieu qui a maudit ma mère pour qu’il vienne me sortir de ce mauvais pas. A nouveau le froid se fait sentir. Un démon, je suis en présence d’un démon. Un être maléfique qui use de ses charmes et de sa magie pour m’affaiblir. Elle utilise certainement un familier qui prend la forme d’une enfant innocente pour vous attendrir. Je suis tombé dans le piège et un dôme de glace opaque se forme m’enfermant seul avec elle. L’espace d’une seconde je pense dégainer mon épée et lui tranchée la tête. Mettant un terme à cette folie qui s’empare de moi à chaque fois que je la sens près de moi.
« -Qu’attendez-vous de moi en offrant une telle chose à Anna ?... »
Mais pas du tout ! Je ne sais même pas ce qui pousse mes actes !  Un frisson parcourt à nouveau ma colonne vertébrale. Mon armure si solide soit-elle ne m’est d’aucunes protection.
« -Caprice… Fantaisie… assouvir… »
Enfin non !  Stoppez votre avancée vers moi ! Libérez- moi dans l’instant ! Malgré la présence tout autour de nous d’un mur de glace, j’ai chaud. Je suis vraiment mal à l’aise. C’est bien la première fois que cela m’arrive en présence d’une femme… Ces yeux ne quittent pas les miens. Pourtant chaque battements de cils, aussi fugace sont-ils creusent des sillons qui lacèrent mon cœur. Je ne sais plus si c’est moi qui porte mon armure ou cette dernière qui empêche mon corps de s’écrouler. La danseuse vient se coller tout contre moi. En me faisant sous-entendre que c’est seulement dans l’espoir d’obtenir une étreinte physique que je me suis occupé de sa fille. N’est-ce pas ce qu’elle me promet en dégrafant sa tenue ?
Pourquoi un sentiment de déception m’envahit alors que son corps qui ondule si près de moi me pétrifie. Toute la nuit j’avais deviné juste en pensant qu’elle arrondissait son salaire de danseuse en proposant à ceux qui avaient plus de moyen une danse d’un tout autre genre. Pourquoi alors éprouver de la tristesse ? Si cette petite est vraiment sa fille, elle doit avoir un père. Je n’ai pas le droit de profiter ainsi de la femme d’une autre cela ne se fait pas. Si belle et envoûtante soit-elle.
Chaque mouvements plus que suggestifs qu’elle impose à ses hanches mettent à mal la faible barrière de mes principes. Et la proximité de son corps aux courbes parfaites n’arrange rien à la situation. Les battements affolés de mon cœur résonnent jusque dans tête me donnant presque le vertige. Elle dépose un baiser sur ma joue.
Les conséquences sont immédiates. Je peux sentir le sang sous la peau de mon visage afflué. Mon teint si pâle d’habitude doit certainement devenir légèrement rosé. Une vague de sueur froide me submerge laissant où elle passe sur ma peau une chair de poule.
« -Mais… Dommage pour vous, je ne suis pas ce genre de femme. »
Le dôme de glace s’effondre et je fais de mon mieux pour ne pas tomber par la fenêtre sur laquelle je suis appuyé. Heureusement que je suis assis sinon je me serais écroulé comme ce dôme. Je suis presque soulagé de mettre tromper en pensant qu’elle n’était qu’une de ces filles qui pour un rien offre leurs corps…
Elle récupère son enfant et cela me laisse le temps de retrouver ma lucidité. Puis la voilà qui me donne une leçon sur les petites bêtes qui ne mange pas les grosses en parlant de Stinnah. Cela ne fait aucun doute qu’elle vient d’Utguard. Elle est aussi aimable que les portes de la prison de la cité. Elle soupir en regardant la petite. Cela se voit qu’elle est épuisée. Certes, elle n’a pas tort, mais la wyverne n’a que huit ans. Si la wyverne faisait un concours de grimace, je doute qu’Anna ne tienne plus d’une seconde face à Stinnah avant de s’enfuir en courant…
« - La raison me dit aussi que l’on ne laisse pas une enfant de quatre ans seule. Livrée à elle-même et sans surveillance. Ce pendentif vous permettra de trouvé sans problème pour votre fille un endroit correcte lorsque vous exercerez votre art. »
Mon regard bleu acier soutient le sien pendant que je lui tiens ces propos. Pourtant à nouveau je sens mon visage rougir lorsque mon regard plonge vers le sol et que je cherche à lui faire un compliment.
« - Vous êtes une admirable danseuse madame. »
Mais qu’est-ce qu’il m’arrive. C’est quoi cette timidité soudaine !? La fatigue ? Oui, il ne peut s’agir que de cela. Je n’attends pas sa réponse et sort de la pièce. Je me dirige vers la sortie des invités lorsque je croise à nouveau le maire. Je n’écoute qu’à moitié le discours qu’il me tient et prend congé prétextant que la route du retour va être longue. Je le rassure sur la qualité de la soirée du mieux que je le peux avant de traverser la cours pour rejoindre Stinnah toujours cachée derrière le bâtiment.
Sans aucune explication, je lui récite mot pour mot ce que Silver venait de me dire quelques instant auparavant.
Elle me regarde. Je peux lire son l’incompréhension  dans son regard. Je la rassure en lui caressant le sommet du crâne.
« - Ne t’inquiète pas. Moi non plus, je ne sais pas vraiment ce qu’il se passe. »
Pourtant je ne peux ignorer cette étrange sensation de vide qui s’empare de moi alors que mes pensées se dirigent à nouveau vers la danseuse aux cheveux d’argent
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Exp : 1389

Messages : 49
Who am i !

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Dim 1 Juin - 8:42
Silver serra les dents a se mordre la langue aux mots de Télhias. Elle avait envie de le pousser par la fenêtre, mais ne put le faire avec Anna dans les bras. La petite rouquine venait d'ailleurs de refermer ses yeux et de se muser le nez dans le cou de la danseuse. L'Argentée pouvait sentir le souffle chaud, lent et régulier de la petite qui dormait a nouveau a poing fermés, rassurée d’être dans les bras d'une personne connue et de confiance.

Qu'est ça pouvait lui faire a ce grand dadais ce qu'elle faisait de sa pupille. Oui elle n'avait que quatre ans, mais était ce pertinent de laisser Anna seule dans une chambre d'auberge, seule, et portant le deuil de sa mère tout juste décédée ? Non pas du tout et Silver était convaincue d'avoir fait le bon choix.

Elle allait tourner les talons, s'en aller et tirer un trait sur cette soirée, empocher l'argent promis quand : « - Vous êtes une admirable danseuse madame. » Silver se raidi, jette un œil par dessus son épaule. Est ce sa tenue qui fait dire de telles âneries a cet homme ?

« Mes danses sont des prières pour les dieux, il est normal que je sois la meilleure dans ce cas... »

Et de le planter la. Longer les couloirs, croiser les gens qui baillent, pressés de se mettre au lit, croiser les servants qui prennent leur service ce matin en la regardant d'un air étrange. Silver peut lire leur question muette dans leur yeux et a envie de leur cracher au visage : Non elle n'est pas une fille de joie, non elle n'est pas restée pour satisfaire un bas désir quelconque du maire, non, non, non et non.

Silver était fatiguée, elle ne rêvais que d'une chose : retrouver le confort de sa chambre et le lit plus ou moins douillet qu'elle y a loué. Sa bourse alourdie de 40 pièces d'or, salaire durement gagné durant la nuit, remis avec un sourire désabusé, et une demande hypocrite de revenir. Le maire a put faire les affaires qu'il souhaitait et même plus durant cette soirée. Mais il est partit se coucher, laissant le soin a son majordome de régler la question de l'argent de Silver.

Dehors l'air était plus doux que la veille, l'été reprenait lentement ses droits. La danseuse leva les yeux et observa les toits faits de récupération, tandis qu'elle s'en retournait dans les bas-fond. La jeune femme évita soigneusement l'ancienne maison d'Anna. En effet celle ci venait de se réveiller pour de bon et la danseuse ne voulait rouvrir les plaies de l'enfant.

Alors l'Argentée fit un détour par les quartiers les plus huppés de Lumia et passa dans une rue marchande. Ses pas la guidèrent lentement et ses yeux se promenaient sur les articles coûteux. Silver pressa le pas …

« Regarde ! »

La danseuse s’arrêta et tourna la tête dans la direction que lui indiquait l'enfant. Le doigt d'Anna pointait un magasin dont la devanture exposait des objets de rêve aux yeux de la petite et des enfants en général. Silver elle même eu un sourire en regardant les jouets de bois et de chiffons et s’approchât de la vitrine.

Elle y découvrit tout un monde de princes et des chevaliers, de princesses, de rois et de reines, en passant par les créatures magiques. Elfes, dragons et autres venus de l'imagination se disputaient les attentions des enfants.

Anna avait apposé ses mains sur la vitrine de verre et collait son nez comme si cela pouvait lui permettre de voir encore mieux. Silver sentit l'envie grandir chez la fillette et sourit.

« Tu en vois une qui te plaît ? »

Anna resta un moment silencieuse avant de désigner une princesse aux boucles rousses comme ses propres cheveux, et aux yeux peints de verts.

« Celle la. 
-viens allons demander au marchant combien il en demande. »

Et Silver posa Anna au sol avant de se diriger vers la porte de la boutique. La danseuse, encore vêtue de sa tenue de soirée, leva les yeux en découvrant le monde du boutiquier, et poussa un « ohhhh » de ravissement, Anna accrochée a la jambe et trop timide pour oser aller flâner dans les rayons.


Le marchant était assis derrière son étal, gros homme vêtu de rouge et a longue barbe blanche, en train de travailler a façonner un autre chevalier qui irait bientôt rejoindre la collection de ses camarades sur les étagères. Les lèvres de l'homme s'étirèrent en découvrant des deux filles dans sa boutique et aussitôt il posa ses outils pour se glisser d'une démarche pesante dans son royaume.

« He bien he bien que puise je faire pour vous ? »

Silver se tourna en silence vers Anna. Celle ci avait les joues rouges, si rouges qu'on pouvait presque croire que ses cheveux avaient décoloré sur sa peau. Silver aurait rit en temps normal, mais depuis qu'Anna était sa pupille, sa fille, la jeune femme s’était trouvé une âme maternelle et surtout était prête a la défendre bec et ongle contre tout ce qui pourrait faire du mal a l'enfant. Pourtant elle s'accroupit tout prêt de l'enfant et l’encouragea a choisir un jouet. Bientôt, la petite fille partit avec le boutiquier trouver la poupée de ses rêves, tandis que Silver se posait la question : pourrais-je payer ?

Mais ses doutes s'envolèrent vite, quand Anna revint en courant, une petite merveille entre ses bras enfantins. Silver eu le temps de voir des cheveux couleurs argentés comme les siens avant que le vendeur ne lui réclame vingts pièces d'or. La moitié du salaire de cette nuit. Pour le coup, la jeune femme faillit refuser, mais les yeux de sa protégée firent fondre toute résistance et elle sortit de sa bourse les fameuses pièces.

Puis elles quittèrent le magasin, Anna serrant contre elle sa nouvelle meilleure amie.
« On rentre maintenant ? »

Silver était épuisée, et l'auberge lui semblait si loin. Elle avait de se laisser aller a s’asseoir au sol et a s'endormir là. Mais ça c'est possible que si Anna n’était pas la. Aussi elle fit un effort et poussa sa fatigue dans un coin de sa tête, et continua a mettre un pied devant l'autre jusqu'à ce que la porte moisie leur face front. Monter les escaliers fut une torture pour la danseuse, et enfin elle se laissa tomber sur l’édredon miteux.

« tu es malade ? » la petite voix innocente d'Anna, pleine d’inquiétude, lui fit tourner la tête et offrir un sourire a l'enfant.
« Non, juste fatiguée, j'ai travaillé toute la nuit.
-Et tu veux dormir ?
-Oui un peu s'il te plaît.
-Je peux jouer dehors après ?
-Si tu veux. Mais tu reste dans la rue. »


Et les yeux de la danseuse se fermèrent, lourdes comme du plomb.

….



Une migraine lui martelait les tempes quand elle reprends connaissance. Silver jeta un œil au ciel. Il n'est pas encore midi. Les yeux de la jeune femme se baissèrent et scrutèrent la rue …

Ou diable était Anna ?


Au pas de course, Silver se changea, quittant sa tenue de danse froissée et puante pour sa tenue de tout les jours. Ses bottes martelèrent l'escalier de bois. La porte claqua et la voix de Silver résonna :

« ANNA !! »

Aucune réponse. Silver s'engouffra dans la rue, l'adrénaline saturant son corps, faisant battre a tout rompre son cœur de glace. Plus loin elle cria a nouveau, appela encore et encore, jusqu'à s'en brûler la gorge.

Au détour d'une rue, la danseuse fit une découverte qui la figea : La poupée aux cheveux argentés gisait la ... comme si on l'avait oubliée. Mais d'Anna toujours pas de trace. Silver courut se saisir du jouet et le serra contre elle, regardant tout autour d'elle pour repérer sa pupille.
Mais elle reprit vite sa route.


Lentement, un vent violent et glacial se leva, collant aux talons de la jeune femme, nourrit par sa peur et sa colère, qui se changea progressivement en un blizzard, et en chute de neige, puis de grêlons de plus en plus gros. Ils déchiquetèrent les toits des cabanes, assommèrent les sans domiciles, et les mendiants.

Les pieds de la jeune femme laissaient des flaques de glace là ou ils se posaient, rendant les escaliers dangereux aux imprudents.


Espérons que Télhias ai deja quitté la cité ...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dingue d'une danseuse au coeur de glace.
Localisation : Château Selihith. Utguard.
Exp : 1576

Messages : 66
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 250

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Sam 21 Juin - 19:58
Je suis fatigué  et nourris quelques craintes de laisser Stinnah décider seule de la route du retour vers Utguard. Non pas que cela soit inconfortable de somnoler sur le dos d’une wyverne en vol, mais ses changement brutaux de direction demandait toutefois une attention particulière. Jouer à : Je tombe, tu me rattrape, reste une expérience assez désagréable lorsque l’on est endormi.
Je n’ai aucun mal à demander une chambre auprès d’un des serviteurs du maire et ne demande pas mon reste pour m’endormir…
C’est l’agitation qui règne dans les couloirs qui me tire de mon sommeil.  Plus exactement les deux personnes qui parlent derrière la porte de ma chambre.
« -T’es gentil toi vas donc lui dire à la place de me demander d’y aller… »
Mais de quoi peut-il bien s’agir pour que deux laquais hésitent à frapper à ma porte. Cela n’a pas vraiment d’importance. J’ai suffisamment dormis pour pouvoir repartir en toute quiétude vers Utguard. Tout en m’habillant, je me demande bien ce que je vais pouvoir raconter à ma mère lorsqu’elle va me demander comment c’est passé la soirée…
Peu importe on verra une fois de retour au château. J’ouvre la porte de ma chambre et décide de ne pas adresser le moindre regard aux serviteurs qui semblent terrifiés à l’idée d’avoir dérangé mon sommeil. Ce n’est qu’une fois dehors que je ne peux que constater qu’à nouveau la neige est revenue. Mais pas seulement, la grêle s’invite elle aussi et la seule qui semble s’en réjouir c’est Stinnah. Logique, ses écailles la protège puis ayant toujours vécue à Utguard. Elle avait connue bien pire comme phénomène météo. Moi-même, je trouvais la situation risible. Lorsqu’elle vint à ma rencontre en me demandant si j’étais prêt à repartir, je lui répondis par l’affirmative. J’avais suffisamment dormis pour pouvoir palier à toute somnolence durant le voyage de retour.
« -D’accord on y va sœurette, mais pas d’atterrissage en catastrophe cette fois-ci. T’as entendu la danseuse tout à l’heure. Il faut que tu grandisses un peu mentalement. »
Pour toute réaction de sa part j’eus droit à un rictus de moquerie et une remarque assez pertinente concernant le fait que j’avais joué les nourrices improvisée toute la nuit.
« -Silence. Pas un mot à qui que ce soit la dessus. Ni à mère et surtout pas à Syd. »
Lui arrachant cette promesse. Malgré la tempête nous prîmes notre envol vers Utguard. Pourtant au bout de quelques minutes nous fûmes obligés d’abandonner l’idée de regagner le château. Cette fois –ci ce ne fut pas Stinnah qui fut surprise, mais je jugeai le risque trop grand pour sa sécurité. Nous nous posâmes le plus vite possible et sans incident ni pour moi, ni pour elle. Alors qu’elle s’amusait à tenter d’attraper les grêlons, je me réfugiais  sous ses ailes. Ce qui n’était qu’une vulgaire caresse pour elle aurait pu m’assommer dix fois en un seconde. Stinnah immobile est presque entièrement recouverte de neige. Cela semble plus l’amuser qu’autre chose car je l’entends plaisanter en se comparant à un bonhomme de neige. Ce qui me fait moins rire c’est ces pauvre gens qui cherchent à s’abriter comme ils le peuvent. Moi aussi je cherche à m’abriter lorsque je bouscule sans le vouloir une personne dans la rue. Il faut dire que l’on n’y voit pas grand-chose avec toute cette neige et ce vent. Pourtant je reconnais cette femme que je viens de bousculer. C’est cette danseuse aux cheveux d’argent. C’est quoi son problème à la fin. Sa l’amuse de recouvrir la ville de neige ?
« - Vous êtes complétement malade ! Arrêtez ça tout de suite ! »
 Je suis presque obliger de crier pour qu’elle m’entende à cause du vent. Elle a un regard à vous fendre l’âme dans lequel semble s’être invité toute la détresse de ce monde. C’est à ce moment que je remarque la poupée qu’elle tient dans les mains.
«  Où est Anna ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Exp : 1389

Messages : 49
Who am i !

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Dim 22 Juin - 4:12


Où est Anna ?  


Elle venait de poser les yeux sur l'un de ceux qui avaient foutu sa journée en l'air. Que foutait encore cet imbécile ici ? Il se figurait quoi ? Que c’était le moment ?

Mais d'une certaine façon la question du jeune homme toucha quelque chose en elle, et la tempête se figea instantanément …

Silver entrouvrit les lèvres et balbutia

« Anna ... »

Avant de retomber dans un mutisme profond, ses yeux couleur du ciel fixés au sol … Il faisait bien -30° en cet instant dans la rue , mais c'était bien pire dans la poitrine de la danseuse. Son cœur battait si lentement qu'il était miraculeux qu'elle tienne debout.

Des larmes avaient coulé de ses yeux pour geler sur ses joues. Le regard qu'elle posa sur Télhias aurait put amadouer même le plus méchant des hommes, tant on pouvait y lire la détresse et la peur, mais surtout, surtout la honte d'avoir laissé une enfant jouer seule.  


« Aidez moi … » Supplia la danseuse aux cheveux argenté.

Silver serra ses bras contre elle, tordant la poupée dans le creux de son coude. Elle commença a se balancer d'avant en arrière, comme un enfant.
« Anna … n'est plus la … je l'ai cherchée … partout ... »
Avant d’éclater en sanglot, en cachant son visage dans ses mains, et en tremblant de tout son corps. La neige s’arrêta brusquement. Dommage pour Stinnah qui jouait jusque la …
Dans l'impulsion et le besoin de trouver une personne réconfortante, Silver se jetta contre le Chevalier, pressant le visage contre son torse pour cacher ses larmes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dingue d'une danseuse au coeur de glace.
Localisation : Château Selihith. Utguard.
Exp : 1576

Messages : 66
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 250

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Mar 24 Juin - 11:15
La danseuse se jette contre moi. Cette attitude me surprend un peu. Hier encore elle m’aurait envoyé promener à la moindre parole ou encore le simple fait de me voir. Un bref instant je me surprends à imaginer que…
Non ! A un moment il faut rester sérieux. Il y a une gamine qui a disparue. Au moins la neige à cesser et même si cela ne semble pas plaire  à Stinnah. Ce qui me met en colère moi, c’est qu’elle n’ait pas suivie mon conseil. Cela partait pourtant d’une bonne intention sans arrières pensées. Fait extrêmement rare chez moi. Si j’avais gâché ma soirée pour veiller sur Anna c’était parce que moi mieux que personne, je savais que laisser une enfant de quatre ans sans surveillance, c’était de la folie. Et après elle se dit d’Utguard ? On n’a pas vécu au même endroit c’est impossible. Personne à Utguard ne laisserait une enfant seule sans surveillance.
« - Aidez- moi »
Mais oui bien sûr. Je n’ai pas vraiment le choix. Dès que j’essaye de me barrer de cette ville, vous clouez Stinnah au sol avec une tempête. Inutile de lui demander si elle s’est servie du pendentif. La disparition d’Anna me donne la réponse. Je me mords la langue pour ne pas la traiter d’inconsciente. La blâmer pour son erreur n'arrangerais rien à son désespoir.
Il n’y a pas trente-six solutions. Demander de l’aide aux gardes de la ville serait pure perte de temps. Ils nous diraient qu’une enfant qui disparait dans un bidonville il n’y a rien de plus normal.
Si les ravisseurs s’aperçoivent que la petite porte le pendentif là encore leurs réactions restent limitées. Soit ils vont la ramener au château en implorant le pardon de ma mère, qui va certainement se demander qui est cette gamine. Soit ils vont demander une rançon exorbitante. Dans les deux cas, je risque fort de passer un sale quart d’heure.
Une autre alternative qui semble la plus déplaisante possible, c’est que ma mère dérange Sydrille pour rattraper la situation. De toute les éventualités c’est dernière reste la pire. Non seulement elle risque de dévorer la petite, mais je préfère encore me faire réprimander par ma mère que par ma sœur. Rien que de penser à l’éventualité de mettre dans une colère noire Sydrille, un frisson me glace le sang. A moins que ce soit la température glaciale de l’air…
Aussi délicatement que possible je pose mes mains sur les épaules de la danseuse toujours en train de pleurer.
« - Ça va aller. Je vais vous aider. »
Qu’est-ce que je peux bien répondre d’autre franchement. Je demande à Stinnah d’approcher le plus doucement possible. Celle-ci s'exécute sans faire de manière.
« -Anna veut jouer à cache-cache avec toi. »
Aussitôt la wyverne se met à humer l’air et semble être attiré par la poupée que tenait Silver.
« -Permettez. »
Dis-je en tendant la main. Elle ne semble vraiment pas décidée à lâcher le jouet. C’est compréhensible. Pour elle c’est peut-être la seule chose qui lui reste d’Anna. Le traumatisme et trop brutal pour qu’elle puisse réagir normalement. Pour être honnête, je me demande même si elle comprend ce que je lui dis. Si j’avais autant de réaction tout à l’heure lorsqu’elle m’avait enfermé avec elle cette sphère. Elle devait avoir une bien piètre opinion de moi…
Cependant, je ne vais pas resté là à attendre qu’elle reprenne ses esprits. J’adresse un signe de tête à Stinnah qui se couche afin de facilité à Silver de prendre place sur son dos. Avant de l’inviter à prendre place je préfère l’avertir de certaine chose à faire et ne pas faire.
« - Je vous aide, mais interdiction de me geler les omoplates. Évitez de déclencher des tempêtes en vol. Et accrochez-vous bien. Elle va vite. Très vite même. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Exp : 1389

Messages : 49
Who am i !

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Dim 29 Juin - 4:07
Je vous aide, mais interdiction de me geler les omoplates. Évitez de déclencher des tempêtes en vol. Et accrochez-vous bien. Elle va vite. Très vite même. 


Hein ?
Silver resta un moment a regarder le Chevalier, un peu hébétée, sans trop savoir quoi faire. D'abord, de quoi lui parlait-il ? Elle ne comprenait pas un mot sur deux a ses paroles. Était-ce une autre langue ?
Mais elle fut forcée de le suivre quand il lui attrapa le poignet et la tira a sa suite vers le monstre couché au sol. Un instant elle eu mouvement de recul et tira sur son poignet prisonnier de la main du chevalier. Non pas question de monter la dessus !! C'est pas fiable, et pis on les tues ces choses la ! Normalement ! Mais toi et ta clique vous n’êtes pas normal. Non je ne veux pas … Au secours !!!








Stinnah décolla, Silver eu des larmes de peur aux yeux.








********









Ailleurs, une bande de hors la loi se frayaient un chemin dans les congères et dans les tas de neiges. Ils traînaient après eux une dizaine de gamins, orphelins des rues, petits mendiant et autres. Parmi eux, notre petite Anna, triste et fatiguée. Ils marchaient depuis de longues heures. La neige avait soudainement commencé a tomber et la petite rouquine avait stoppé net de marcher, cherchant des yeux Silver, le cœur gonflé d'espoir. Une tempête comme celle ci, il n'y avait que l'argentée pour la créer.








Une taloche sur la tête de la petite la fit sursauter :
« Avance feignasse, on a encore du chemin a faire. »


Anna eu les larmes aux yeux. Elle était convaincue que Silver allait la chercher, qu'elle transformerait ces mécréant en bonhomme de neige. Mais au bout de quelques heures, toujours point de mage de glace a l'horizon et la petiote commença a se demander si la danseuse ne l'avait pas abandonnée.
La nuit tombèrent quand les brigands leur fit monter le bivouac.


« 'tin !!! J'me les gèles, il me faudrait une catin pour me tenir chaud.
- Sert toi on en a. »


Et c’était vrais, il y avait dans le lot, quelques jeunes filles, presque femmes. Pour elles, la nuit fut terrible. Mais pour les plus jeunes, elle fut surtout froide. Anna se blottit contre un garçon un peu plus âgé qu'elle tandis que les grands hurlaient et que les méchants riaient. Elle se plaqua les mains sur les oreilles pour ne plus les entendre, et pleura, parce que Silver n’était pas la.




« Je veux ma maman … » chuchota l'enfant, avant de s'endormir, totalement épuisée.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dingue d'une danseuse au coeur de glace.
Localisation : Château Selihith. Utguard.
Exp : 1576

Messages : 66
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 250

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Mar 1 Juil - 0:07
Très vite Stinnah prit de l’altitude et commença à décrire des cercles de plus en plus grands dans le ciel du bidonville. Ses brusques changements de direction et d’attitude ne me gêne pas, mais me laisse deviner que cela fait longtemps qu’Anna a quitté la ville. La nuit jette son voile bleuté lorsqu’enfin  elle se décide à prendre une direction qui lui semble la bonne. Laissant derrière nous le bidonville. Un paysage gelé et hivernal défile en dessous de nous. A mon grand regret, la nuit et quelques signes de fatigue de la part de Stinnah me pousse à suspendre les recherches. Inutile d’insister, on aurait le temps de faire cent fois le tour de Lumia que l’on ne verrait rien de particulier.
Silver ne semble pas vouloir sortir de son mutisme même lorsque je lui explique les raisons pour lesquelles nous nous sommes arrêtez.
Pas facile comme caractère la danseuse. Je laisse Stinnah s’envoler afin qu’elle puisse se nourrir un peu. Parce que ça bouffe mine de rien ses bestioles. Quant à moi, je m’applique à me remémorer l’une de mes premières leçons d’écuyer première année ou comment ne pas mourir lorsque l’on dort dehors dans la neige. Lorsque Stinnah revient rassasiée, j’ai eu le temps de faire un feu avec suffisamment de réserves de bois pour la nuit.
« - T’as ramené quelque chose ? »
Son air gêné me fait comprendre que non. Je suis obligé de sortir des sacoches de sa selle de la viande séchée.
« - T’as mangé toi au moins ? »
Je suis presque heureux que la wyverne me réponde oui. Le silence de Silver me fait presque oublier qu’elle est là et elle doit me prendre pour un cinglé parce que je parle à une wyverne.
« - Ne me prenez pas pour un dingue si je lui parle. C’est l’enchantement de mon épée qui me permet de comprendre ce qu’elle me dit. Et comme ma mère  a assisté à son éclosion, elle me considère comme son frère. »

Une fois servit, elle ne répond rien et mange en silence. Cela me navre un peu, mais voler toute la nuit pour rien c’est inutile et fatiguant. D’un autre côté, j’essaye de me mettre à sa place. Elle doit se sentir fautive et angoissée d’avoir laissé sa fille sans surveillance.
Stinnah comme à son habitude se couche de façon à ce que le vent dominant ne vienne pas trop nous gêner et moi, je m’installe dos contre l’un de ses flancs face au feu avec pour
« - Tu me raconte une histoire ? » Me demande-t-elle.
Au point où j’en suis de toute façon. Si elle doit me prendre pour un taré la danseuse autant y aller franchement. Ce que moi seul peut entendre, je réponds à haute voix.
« Celle avec le vampire qui brille Télhias s’il te plaît.
- Non Stinnah parce que premièrement ce n’est pas de ton âge, et deuxièmement les vampires ça ne brille pas au soleil. »
J’opte pour une version arrangé de l’histoire de la vilaine sorcière qui veut tuer sa sœur en lui gelant le cœur. Et comme à son habitude Stinnah s’endort à peine le il était une fois prononcé.
Silver quant à elle semble se contenter de dormir avec  ses vêtements chauds pour seule couverture. Cela ne m’inquiète pas le moins du monde après tout si elle est capable de faire tomber la pire des tempête de neige. Le froid ne doit pas être dérangeant pour elle. Je me laisse bercer par la respiration calme de Stinnah puis me laisse lentement sombrer vers le sommeil lorsque celle-ci rabat son aile autour de moi. Inutile de monter la garde. Qui serait assez fou pour déranger une wyverne pendant son sommeil.
Un terrible grondement régulier me réveil. Je suis à deux doigts de rentrer mon coude dans les côtes de Stinnah pour lui signifier clairement qu’elle ronfle beaucoup trop fort lorsque je m’aperçois que ce n’est pas elle qui ronfle ainsi.
Silver doit être la seule à dormir paisiblement et j’en suis à me demander si dormir à côté d’un ours ne serait pas moins bruyant lorsqu’à son tour Stinnah se réveille puis enfin Silver. Mettant enfin un terme à ce supplice sonore.
Sans dire un mot nous reprenons les airs. Bientôt, le flair de Stinnah nous dirige vers une piste. Les traces laissées dans la neige montrent clairement que deux individus semblent encadrer un groupe de plusieurs enfants. Stinnah elle n’a aucuns doutes sur la présence d’Anna parmi eux. Je laisse Stinnah s’envoler seule.
« - Nous allons continuer à pied. »
Je préfère de loin miser sur la discrétion.  Et Stinnah risque fort d’être prise pour une menace. Aussi je lui demande de garder ses distances et de voler suffisamment haut.

HRP
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Exp : 1389

Messages : 49
Who am i !

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Sam 12 Juil - 23:19
Leve la jambe. Passe la par dessus l'échine du monstre. Pose les mais sur ses écailles. Pousse. Glisse au sol. Non te casse pas la figure. Relève toi !

La danseuse est comme prise dans une gangue de glace. C'est a peine si elle perçoit les sons émis par le chevalier. Tout ce qu'elle ressent est le trou qu'a creusé l'absence de sa pupille quelque part dans sa poitrine. Étrange comme une gosse d'environ 4 a 5 ans pouvais vous changer. Silver qui n'avait jamais voulu de compagnon de route se trouvait du jour au lendemain mère et responsable. Ah ! La bonne nouvelle lui susurra sa conscience. Tellement responsable que tu l'a laissée filer entre tes doigts et t'en trouvera plus rien d'autre qu'un cadavre froid et raide.

La nuit passa. C'est a peine si elle avala le bœuf séché qui était coincé au fond d'une de ses poches (merci parents oubliés d'Utguard). Avant de se rouler en boule dans un coin, et de rester un très long moment les yeux grands ouverts. Un moment un grondement sonore se fit entendre. Silver leva les yeux et perçut un tigre blanc, qui ronronnait non loin. L'animal était très imposant, mais il donna une idée a la danseuse pour éloigner ce chevalier qui la troublait et qui lui donnait des leçons. Lentement et comme si elle dormait, la jeune femme aux cheveux d'argent imita le ronflement d'un ivrogne. Facile pour elle, car dans les auberges de sa ville d'adoption, les soûlards ronflaient souvent -toujours- comme ça. Bien vite elle s'épuisa a faire ce bruit. Mais l'aube pointait déjà, et Silver fit mine de se réveiller, de grosses cernes bleues et grises pochant ses yeux.

Sans mot dire, la jeune femme se hissa a nouveau sur l'échine de cette créature atroce. Elle dut serrer les dents pour ne pas être tentée de geler tout autour d'elle -garde ça pour plus tard, quand tu aura Anna près de toi.

Bientôt ils se posèrent et Télhias s'accroupit en scrutant une forme dans la neige. Il explica sa pensée : deux hommes et une poignée d'enfants. La Chose lui « souffla » (Silver ne croyait toujours pas aux mensonges de Télhias) que sa pupille en était.

« Nous allons continuer à pied. »

Et le dragon s'en va. Silver se mure encore dans le silence. Après plusieurs heures de marche, le duo fini par apercevoir le groupe éclectique un peu en avant de leur position. Dommage pour les bandits qui menaient la danse, Silver avait gardé plus d’énergie en réserve et de colère qu'elle n'y aurait cru. Ce fut comme si un voile rouge se jetait sur ses yeux, masquant sa raison et donnant libre cours a une folie qu'elle ignorait posséder jusque la. La danseuse leva les mains, et un mur de glace trois fois plus imposant que celui qu'elle avait dressé autour de Télhias et elle la veille -un siècle auparavant- jaillit du sol. Dommage encore une fois pour les bandits, la tempête de la Maudite avait battu son plein et jusqu'à une longue distance du bidon ville.

Manqué pour la discrétion. Mais ça soulage.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dingue d'une danseuse au coeur de glace.
Localisation : Château Selihith. Utguard.
Exp : 1576

Messages : 66
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 250

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Lun 14 Juil - 19:04
Après plusieurs heures de marche enfin j’aperçois le groupe d’individu. Les enfants semblent les ralentir et très vite nous les rattrapons lorsque sans tenir compte de mes instructions Silver leva les mains et presque instantanément un mur de glace bloqua la progression du groupe. Profitant de l’effet de surprise et de l’air hagard des bandits les enfants se mettent à courir dans notre direction. On verra plus tard pour lui demander ce qu’elle ne comprend pas dans le terme discrétion. Mon regard se pose sur plusieurs enfants de tout âge et il me semble apercevoir Anna l’espace d’un instant. C’est un « Silver ! » lancé par une voix enfantine qui m’interpelle. Espérant  que la danseuse la retrouve, je me précipite vers les ravisseurs qui déjà cherchent maladroitement à récupérer ici est là des enfants sans trop réussir à les attraper.
C’est le bruit singulier de mon épée qui fend l’air, une main qui vole répandant une trainée rougeoyante sur la neige. Fauché avant de pouvoir saisir le col d’un des enfants qui fuyait son geôlier.
Pourtant aucun cri de douleur ne se fait entendre. Ma lame  a continué sa course et le bandit la sienne. Tranchant net et de biais la partie supérieure de sa tête. Faisant un pas de côté, je ne m’attarde pas sur comment tombe son corps sans vie. Quant au deuxième, je m’apprête à lui réserver le même sort lorsque celui –ci implore ma clémence.
« - Et pour quelle raison devrais-je épargner ta vie ?
- Je vous en offre un messire. Contre ma vie. »

Sa voix implorante tremble tout comme ses membres alors qu’il est acculé contre le mur de glace.  J’ai du mal à saisir ses propos incohérents. Il tend sa main vers une jeune adolescente dont les vêtements déchirés cachent à peine sa nudité qu’elle essaye de dissimuler avec ses bras couvert de bleus.
« - Celle-ci réchauffe bien messire. »
J’hésite entre mettre fin à ses jours rapidement dans un accès de rage et de colère ou le faire souffrir autant que sa pauvre victime a souffert entre les mains de ce porc. Finalement j’opte pour la deuxième solution. A mon ordre Stinnah se pose près de moi.  Cela suffit à se faire disperser les autres enfants qui semblent suivre l’un des plus âgés. Alors que j’étouffe les hurlements de mon adversaire d’une main. De l’autre je lui plante mon saï dans l’épaule afin de l’immobilisé contre le mur de glace.
Ceci fait, je fouille dans la selle de Stinnah et bâillonne le type avant de m’adresser à lui.
« - La voilà ma clémence pour les gens de ton espèce. »
J’invite Stinnah a gouter pour la première fois de sa vie de la chair humaine.
« - Seulement les bras et les jambes. »
Elle semble ne pas comprendre ce que j’attends d’elle. Je lui explique que si elle veut devenir grande comme sa sœur, il va bien falloir qu’elle essaye un jour de ce comporter comme tel.
« - Doucement Stinnah. Prends tout ton temps. »
Je me tourne vers Silver qui tient Anna dans ses bras et lui fait signe de s’éloigner un peu. Puis assiste sans aucun remord à la mise en pièce méticuleuse du violeur d’enfant par Stinnah. les hurlements étouffés de l'individu sont sollicité par sa chair que Stinnah dévore et parfois par le craquement sec que font ses os lorsque la mâchoire puissante de la wyverne se referme sur ceux-ci. Je la freine parfois lorsqu’elle cherche à mettre fin rapidement à ces jours comme elle aime le faire avec ses proies lorsqu’elle chasse.
Lorsque je lui ordonne d’arrêter et délivre l’individu. Il est encore en vie malgré ce traitement. D’ici quelques instants, il va mourir. Personne ne l’aidera. Ses membres rongés ne le mèneront nulle part et la quantité de sang qu'il a perdu est trop importante.
« - Estimes-toi heureux. Ta vie va s’achever. Elle va devoir vivre avec ce que tu lui a fait tout au long de la sienne. »
Laissant derrière moi le corps de l’homme à moitié manger par Stinnah je fais demi-tour précédant Stinnah.
« - Je te préviens tout de suite Stinnah. Tu ne vas pas commencer à bouffer tout le monde. Tu me demande la permission avant. »
Je suis bien placé pour savoir quelle vie aurait eu ces enfants. La même enfance que moi n’était à souhaiter à personne. Je rejoins Silver et m’apprête à la sermonner pour son manque de vigilance envers Anna, puis y renonce. Je n’ai pas envie de gâcher ces retrouvailles. Cependant je les invite à quitter ces lieux. Inutile de rester plus longtemps à côté de ce bain de sang.
Je me contente seulement de lui expliquer que c’est pour éviter ce genre de situation que j’ai donné ce pendentif à Anna. Cela lui permettra de pouvoir laisser Anna dans un endroit plus sûr que la rue d’un bidonville.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Exp : 1389

Messages : 49
Who am i !

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Jeu 31 Juil - 2:40
Silver tendit les bras. Comment ils se refermèrent sur Anna, ce fut un mystère qu'elle n'avait pas envie de résoudre.
L'enfant lui parut gelée, même sur sa peau éternellement froide.
Dans un réflexe de pure survie, la danseuse, ouvrit son manteau, sa tunique et colla Anna contre son torse. La petite rouquine tenta bien de rouspéter, mais les couches supplémentaires de vêtement que l'argentée referma sur elle eurent raison de ses plaintes.

Ça lui permit aussi de détourner les yeux de Stinnah et boucher les oreilles de sa pupilles aux hurlements atroces du violeur en série. Silver leva les yeux pour constater que la victime errait un peu au hasard. Un accès de pitié fit dégrafer son manteau a la jeune femme.

« Hé ! »

Le lourd tissus vola et vint recouvrir l'adolescente.

La mère improvisé se redressa et observa Télhias et Stinnah qui approchaient. L'homme s'approcha et tenta de lui expliquer quelque chose a propos du pendentif d'Anna. Silver était surprise de le voir encore au cou de sa fille celui la. Toutefois elle n'attendit pas que le Chevalier eu fini son discourt pour lui attraper le col et l'embrasser a pleine bouche.

Un bras soutenant Anna, le second enroulé autour du cou de Télhias. La langue de la jeune femme chercha a doucement franchir la barrière des lèvres du jeune homme. Une question l'effleura : n’était ce pas la réaction a une grosse bouffée de stress qui la faisait agir ainsi ? En se reculant un peu, Silver sut que non, et revint poser ses lèvres contre celles du Chevalier.

Mais on dit qu'il y a un temps pour tout et actuellement ça n’était pas l'heure aux baisers langoureux, même si c’était délicieux. Il fallait partir, retourner sur le dos du monstre bouffeur d'homme ; lui faire confiance pour trouver un coin ou passer la nuit. Réchauffer Anna, qui malgré la proximité de son corps ne cessait pas de claquer des dents.

Ils trouvèrent une auberge, loin du bidonville. Silver se sentait un peu faible, et sut qu'elle avait trop usé de son don. La malédiction allait poindre le bout de son nez a ne pas en douter. Elle chercha a convaincre Télhias que passer la nuit ici, ce serait mieux qu'ailleurs. Et en silence, elle songea qu'il était mieux pour elle de sombrer dans une auberge que a dos de Wyverne. La chute en sera moins dure.

Le dîner fut calme. Anna dévora, là ou sa mère d’adoption picora. La rouquine chantonnait, la ou l'argentée restait muette.

« On va aller se coucher bientôt Anna, d'accord ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dingue d'une danseuse au coeur de glace.
Localisation : Château Selihith. Utguard.
Exp : 1576

Messages : 66
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 250

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile] Mar 5 Aoû - 0:12
Si le premier baiser fut fugace et surprenant. Les assauts de sa langue ne parvinrent pas à franchir la barrière de mes lèvres.
 Le deuxième avait agi comme une tornade. A peine mes lèvres s’entrouvrirent que nos langues se cherchèrent. Se trouvèrent et s’enlacèrent. Aucun vent glacial ne soufflait et pourtant. La tornade que son baiser provoquait en moi balayait toute mon âme. Un terrible ouragan dévastait  mon cœur. Déchiquetant la moindre parcelle de ce que j’étais. Une  tempête qui ne demande qu’à être affronter, mais contre laquelle toute lutte est vaine.
Au vent ! Légère filles croisée au détour d’une taverne !
Envolez-vous filles de joies qui pour quelques pièces vous promettent le paradis  sans jamais avoir déjà emprunté ce chemin !
Du balai ! Pauvres garces ! Intéressées uniquement par un nom ou la richesse d’un prétendant dont vous n’avez que faire !
J’aurais pu céder à l’appel du désir physique que ses baisers avaient réveillé en moi. Cependant, l’idée de passer pour un profiteur aux yeux de la danseuse m’était insupportable.  Sans compter qu’elle venait à peine de retrouver sa fille.
Puis cette femme qui semble si fragile et à la beauté envoutante mérite bien mieux qu’un vulgaire ébat pousser par un désir sauvage.  Sans compter que je ne me vois pas la plaquer vulgairement contre un arbre et lui dire « Je te veux ici et maintenant.» Quel genre d’homme se permettrait un tel écart de conduite ?
Préférant leur laisser le temps de se retrouver et de se remettre de leurs émotions je décide de ne pas m’imposer entre elles. Après un bref voyage sur le dos de Stinnah nous trouvons une auberge dont le confort semble convenir à la Silver. Elle ne brise le silence que pour me le signifier.
Durant le repas, l’appétit d’Anna et son attitude joyeuse semble indiquer qu’elle ne gardera aucunes séquelles de son enlèvement.
Silver quant à elle semble pensive et fatiguée. La seule parole qu’elle prononce est à l’intention d’Anna.
« On va aller se coucher bientôt Anna, d'accord ? »
Sur ce elle m’adresse un sourire et monte en direction des chambres avec Anna. En y réfléchissant bien. Il est vrai que  moi-même je n’ai que trop peu dormi ces derniers jours. Stinnah  n’a pas demander son reste et dors déjà non loin de l’auberge. Je regarde s’éloigner Silver et Anna et ne tarde pas moi aussi à regagner ma chambre.  Et dire que je n’étais là que pour un bal auquel je ne voulais pas me rendre…
Le temps de me débarrasser de mon armure et de vérifier que Stinnah dort paisiblement dans la cour, je m’accorde un moment de détente en demandant à l’aubergiste de bien vouloir faire le nécessaire pour me faire préparer un bain.
Étrange cette sensation que j’ai éprouvé tout à l’heure lorsque Silver m’a embrassé. Je n’ai pas le temps de réfléchir à cela que l’on frappe discrètement à la porte de la chambre.
Tout en me rhabillant, je me surprends à espérer que ce soit Silver qui vient me rejoindre. Finalement elle est peut-être plus prévenante avec sa fille que je l’imaginais. C’est tout à fait normal pour moi qu’elle s’occupe de coucher sa fille avant toutes choses.
Alors que j’ouvre la porte, il faut que mon regard cherche bien plus bas que la hauteur de la danseuse pour découvrir celle qui vient frapper à la porte de ma chambre.
Je découvre une Anna en larme. Le visage l’enfant est teinté d’angoisse et de crainte. Son regard si joyeux de tout à l’heure à laisser place à une détresse qui implore de l’aide.
« - Télhias ! C’est Silver ! Viiiite ! »
Spoiler:
 
Je freine mon envie de me précipiter dans la chambre de la danseuse avec Anna. Quoiqu’il  ait pu arriver à Silver, ce n’est pas la peine que la gamine assiste à nouveau à ce qui l’a amené  me demander de l’aide. J’attrape la gamine et essaye du mieux que je peux de la rassurer.
« -Reste –là quelqu’un va venir s’occuper de toi. »
Je sors en trombe de la chambre. Par chance je croise la tenancière. Désolé madame, vous allez faire des heures sup. Je peine à garder mon calme en lui expliquant qu’elle va devoir jouer les nounous.
L’ordre est claire et ne saurais souffrir de refus.  Pour joindre le geste à la parole, je l’accompagne non, je l’escorte solidement vers ma chambre et la gratifie d’un rapide « -Merci » en refermant la porte.
Ouvrant la porte de la chambre de Silver comme une furie, je stop net mon élan  lorsque je la découvre convulsant comme une possédée dans son lit. Le froid glacial qui envahi la pièce tranche avec la douce chaleur qui règne dans l’auberge. Sa peau n’a plu la douce teinte rosée d’habitude, mais semble pareille à de la craie. Lorsque je m’approche pour tenter de l’empêcher de se blesser elle-même, Je sens ses muscles tétanisés par les spasmes incontrôlables. Il faut reconnaitre malheureusement que je ne suis pas homme de médecine et reste un bref instant impuissant devant la situation.
Que fait-on en Utguard lorsque quelqu’un à froid ?... Simple, logique, humain. Un feu digne d’un souffle de dragon. Prenant soin de veillez à ce qu’elle ne s’étouffe pas elle-même, je rapproche d’une main le lit du foyer. Prenant même la liberté d’utiliser le mobilier comme bois de chauffage de peur de ne pas réussir à réchauffer assez vite l’atmosphère.
Malgré l’intensité du brasier qui gronde dans la cheminée, l’état de Silver ne semble pas s’améliorer pour autant et un sentiment de peur s’empare de moi. Il faut ajouter à cela que la perceptive d’annoncer à Anna le pire n’est tout simplement pas envisageable pour moi. L’enfant n’est pas sortie en hurlant au secours. Elle est venue s’adresser directement à moi. L’échec est donc exclu. Décevoir la gamine lui donnerait une bien piètre opinion d’un chevalier.
Je suis conscient que la chaleur humaine reste le moyen le plus efficace pour réchauffer une autre personne. Cependant l’idée passer pour un profiteur aux yeux de Silver m’est autant insupportable que de la voir souffrir.
Aussi je décide de n’enlever que ma chemise avant coller torse contre son dos. Ignorant la différence de température de son corps et du miens. Je maîtrise sans peine le corps de la jeune femme malgré les mouvements violents de son corps hors de contrôle.
« -Je vous en supplie ne mourrez pas. »
Je vous aime. Même si ses trois mots ne franchissent pas mes lèvres. Je les ai pensés sans le vouloir. Impossible ! Moi amoureux ? Non. C’est tout simplement inimaginable...
HRP
Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Holy day on ice. [PV Silver revetoile]

MessageSujet: Re: Holy day on ice. [PV Silver revetoile]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Sujets similaires

-
» Partenaire avec Silver Wood ?
» Présentation de ~Silver~
» Holy Knight
» Silver ○ Solitaire [RESERVEE]
» Silver Blaze, la flamme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Midgard ] - Terres des hommes :: Lumïa-