avatar
Sexe : Féminin
Localisation : Lac de Medella. Forêt du Vergeau.
Exp : 1202

Messages : 20
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Créature] Sydrille de Medella [Terminé]

MessageSujet: [Créature] Sydrille de Medella [Terminé] Lun 26 Mai - 23:18
Midgard

--- Sydrille...

  • Nom : de Medella (nom d'emprunt) Selihith (véritable nom)
  • Prénom : Sydrille.
  • Sexe : féminin.
  • Âge : 27.
  • Race : Humaine.
  • Classe : Créature


  • Magie & Armes :

Outre le fait que ses cinq têtes puissent déchiqueter d’un coup la plupart des êtres humains. Son gabarit additionner à sa force lorsqu’elle est hydre lui permette également de défoncer une simple maison. Sa tête principale possède une attaque de souffle pouvant projeter soit un gaz extrêmement toxique, soit un jet d’acide liquide pouvant dissoudre la plupart des matériaux. Y compris certains métaux.
Sydrille à la faculté de prendre forme humaine. Sous cette forme, elle n’est pas vraiment dangereuse. Elle possède bien un saï, mais ne s’en sert que rarement.

Pouvoir de régénération :
Le fait que Sydrille soit une hydre lui confère le pouvoir de soigner ses blessures. Si ce pouvoir est moins puissant sous forme humaine. Les blessures qu’elle peut subir semblent se refermer et guérir à une rapidité déconcertante. Les rares témoins survivant parmi les personnes l’ayant affronté sous sa forme monstrueuse ont eu la désagréable surprise de voir repousser presque instantanément la tête tranchée avant de se faire avaler par une autre.

Beauté fatale :
Les paillettes vertes de ses yeux hypnotisent les hommes. Lorsque ces dernières comment à briller et tournoyer dans ses iris, sa victime est perdue. Ne pouvant détacher son regard du siens. Sydrille profite de cela pour se transformer. Lorsque le charme se rompt, le pauvre homme est à la merci de l’hydre.

Les liens du sang :
Le sang de Sydrille est un puissant poison. Sous sa forme d’hydre, sa toxicité naturelle lui confère son attaque de souffle extrêmement dangereuse. Sous sa forme humaine, un goutte de son sang suffirait à tuer un cheval. Les conséquences de son absorption son inconnues. Personne ne s’est encore risqué à lui en demander un échantillon pour l’étudier.

La Télékinésie :
Pendant ces longues années passées à canaliser le monstre qui l’habite. Sydrille a également développée un autre don. La télékinésie. Sous sa forme humaine elle est capable de déplacer par la pensée des objets. L’air semble vibrer tout autour d’elle comme s’il devenait presque palpable lorsqu’elle utilise son pouvoir.

  • Stats : (15 étoiles à distribuer) (forme humaine)

Vitalité         2/5
Attaque          1/5
Magie          4/5
Déf. Physique       2/5
Déf. Magique          4/5
Vitesse          2/5


  • Caractère :

Une hydre est un monstre sanguinaire n’ayant pas de prédateur. Cela influe obligatoirement le caractère de Sydrille. Elle peut très facilement se mettre en colère si quelque chose la contrarie. La méchanceté qui en ressort peut faire d’elle une femme manipulatrice,  ignoble, jalouse, hautaine et d’une cruauté sans égal.
Le monstre qui l’habite c’est réveillé seulement à sa puberté. L’éducation qu’elle a reçue par sa mère avant en fait une femme raffinée, sérieuse polie et courtoise.
La femme qui la recueillit pendant des années à également eut une influence sur elle. L’extrême douceur de cette femme a réussi la prouesse de développer chez Sydrille de la compassion et de la gentillesse.
Elle est également très pudique et peut faire parfois preuve d’espièglerie surtout envers Télhias.


  • Physique :

Sydrille est une femme au teint pâle.  Ses long cheveux noirs et lisses descendent le long de son dos jusque derrière ses genoux. Mesurant 1m 75 elle à un corps svelte sans toutefois être athlétique. Ces yeux sont de couleur gris. Si l’on fait attention on peut discerner dans son regard des minuscules paillettes vertes semblant flotter dans ses iris. Elle porte habituellement de longues bottes de cuir noir s’arrêtant à mi-cuisse. Ainsi qu’une robe dos nu et fendu de chaque côté de la taille de couleur violette. Un corset de la même couleur et matière que ses bottes.  Un pendentif en argent finement ouvragé qu’elle ne quitte jamais. Celui-ci reprenant les armoiries de sa mère, Lyannia Selihith. Autre signe particulier, son tatouage recouvrant quasi intégralement son dos il représente ce qu’elle est réellement. Cinq têtes reptiliennes monstrueuses entrelacent leur cous de la base de son dos jusqu’à sa nuque.

Spoiler:
 

Ses cinq têtes peuvent culminer à près de quatre mètres de haut. Son corps imposant de près de cinq mètres de long se termine par une queue d’environ trois mètres. Son corps est recouvert d’écailles sombres qui sont un peu plus claires sur son ventre.
Spoiler:
 

  • Thème : http://www.youtube.com/watch?v=PyIbRgE4pcU
  • Adore : Se baigner, la tranquillité. Chasser. La chair humaine.
  • Déteste : La foule. Se sentir suivie ou espionnée. Être contrarié. Que l'on touche à ses vêtements lorsqu'elle se baigne.


  • Histoire :

Je suis le fruit de l’union entre une femme maudite et d’un homme qu’elle a aimé… Juste avant de le dévorer. Tel est sa malédiction. Se nourrir de celui qu’elle aime. Je ne suis pas née sur les froides terres Utguard. Mais quelque part dans un lac aux eaux cristallines de la forêt du Vergeau. Les dieux qui avaient maudit ma mère n’avaient pas prévu qu’elle pourrait enfanter. Pourtant, je suis là, j’existe. Des premières années de mon existence, je n’ai que de vagues souvenirs. Bien vite après l’accouchement. Ma mère est revenue à Utguard. J’ai grandis dans le luxe et la sécurité du domaine de ma mère. Régulièrement, nous nous rendions chez son amie. Une dame du nom de Tavish. Une maison perdue dans les bois. Non loin de l’endroit où j’ai vu le jour. J’aurais dû être la chose la plus belle qu’il soit arrivé à ma mère.
Mais la malédiction de ma mère ne s’arrêta pas à elle. Les dieux prirent leur revanche. Je suis marqué du signe de cette malédiction. Au plus profond de ma chair et de mon âme vit un monstre sanguinaire. Je le combat tous les jours depuis mon adolescence –Période à laquelle mes transformations commencèrent à se manifester-. Essayant tant bien que mal de mener une vie d’humain. Malgré mes efforts, je cédais parfois au besoin de me nourrir de chair humaine. Et c’est pire encore lorsque la colère me prend. J’ai préférée m’exiler d’Utguard.
A cette époque, la nécessité de fuir pour ma survie à fait de moi une personne qui n’aime pas se mêler à la foule. Sans compter que je n’avais pas encore fini ma croissance. Il aurait été facile de m’abattre en ce temps j’étais vulnérable et paniquée. Maintenant que je suis adulte je ne crains plus grand-chose.
Les dégâts que je causais lors de mes chasses commencèrent à attirer les regards sur le domaine de ma mère. Des chasseurs en tout genre et de tous horizons affluèrent de tout Midgard pour me traquer. Ma mère n’a eu de choix que de me  cacher loin de chez nous. J’ai passé la majeure partie de ma vie au côté de Tavish. Une amie proche de ma mère et l’une des rare à être au courant de sa malédiction.  Ma mère et mon frère me rendaient visite de temps à autre. Enfin, mon frère. Celui que ma mère à adopter. C’est un abruti, mais on finit par s’attacher un peu à ce grand imbécile avec le temps. Tavish… Cette femme dénuée de haine et de violence. Beaucoup plus pédagogue que ma mère, elle réussit à me faire accepter le fait que je n’étais pas forcément le monstre reptilien qui vit au plus profond de moi. Si ma mère est devenue un monstre au cours de sa vie, moi je suis née ainsi. Il me paraissait donc normal d’agir comme tel. Les ravages que je peux causer sous ma forme d’hydre sont cataclysmiques. C’est la douceur et la patience de Tavish, qui m’ont permis de ne pas sombrer complétement dans la folie sanguinaire que l’hydre que je suis me demande d’assouvir. Les années passèrent et à force de méditation, de calme et de tranquillité. Peu à peu l’humaine reprit le contrôle sur le monstre. Aujourd’hui, je suis en mesure de me transformer comme bon me semble. Cela fait des années que je me cache. Peut-être ceux qui me chassent sont morts. Cela n’a que peu d’importance. Si il le faut, je les tuerais un par un.  Puis, il y a cette histoire d'objet divin dont tout le monde parle... Le hurlement de Fenrir... Cela me perturbe. Et c'est la chose à ne pas faire. Même mon débile de frère est partit en quête de cet objet. Je doute qu'il le trouve, mais qu'est-ce qu'il en ferait si jamais il le trouvait... Je suis une hydre. Une créature bien plus puissante que ces humains, ces nains ou encore les elfes. Si Odin est le père de toutes choses. Je ne suis pas née pour passer ma vie au fond de mon lac. Je suis une hydre. Une créature au sommet de la chaîne alimentaire de ce monde. Peut-être est-il plus que temps que le monde sache que j'existe. J'ai pris le nom d'emprunt du lac où je suis née par soucis de discrétion. Mais n'oubliez pas que je suis une Selihith.

Spoiler:
 
 

Midgard

--- Nicko...

  • Pseudonyme ou Prénom : DC de Télhias.
  • Âge & sexe : 34 bientôt 35.
  • Expérience Role Play : Un peu plus que la dernière fois.
  • Code secret de la charte de Midgard :
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Terminé] Un bon petit film [Emma]
» Fais moi rentrer... S'il te plait. [Livre I - Terminé]
» .~oO Cloud D. Cross | The Ashbringer Oo~. [ Retouches terminées]
» Hermione Granger ( terminée)
» 101 TH AIRBORNE (Armée terminée en 1 semaine de quickpainting)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Hors Jeu ] :: Fiches des personnages :: Anciennes fiches personnages-