avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Joueuse
Localisation : Partout à la fois...
Exp : 3213

Messages : 1003
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Dim 29 Juin - 6:58
La charrette avancée trop lentement à mon goût mais, nous avions tellement eu de mal à trouver quelqu'un acceptant de nous emmener là-bas, que je n'osais rien dire au risque de décourager le pauvre homme et d'être largué en plein chemin. J'avais eu bon promettre une bourse étincelante de joyaux à qui m'emmènerait, moi et mon équipe, au village sans nom, beaucoup n'avait même pas osé nous répondre directement, préférant tout simplement nous fuir comme la maladie. Heureusement, en s'éloignant du cœur de Lumïa, nous étions tombés sur un village beaucoup plus pauvre et où, une bourse remplie valait bien de risquer un peu sa vie... Enfin, risquer sa vie... Tout était relatif. Nous avions seulement d'atteindre les environs du village sans nom, nous ne demandons pas à y être accompagné.

Le village sans nom... Je m'étais particulièrement bien documenté sur ce lieu maudit sur le chemin de Lumïa. Les ouvrages et témoignages sur celui-ci ne manquaient pas. Il y a bien longtemps, ce petit village de fermiers était paisible et prospère. Les villageois étaient réputés pour être de fidèles croyants, ayant battit de leurs propres mains une grande église au centre du village. Comme vous vous y attendez, ce beau tableau connu un drame. Un jour, la peste frappa violemment le village. Les livres racontent que toute sa population fut emportée par cette triste maladie. Seulement, quelque chose d'étrange s'est ensuite produit et, c'est justement là où ça devient intéressant... Le village et sa population existent toujours. Il est dit que le jour, le village sans nom est un endroit chaleureux où tout étranger est accueillit avec le sourire. Seulement, dès que la nuit tombe, les villageois revêtent leur véritable apparence, celles de cadavres pourrissant et dévoreur de chair fraiche. Quand le jour se lève à nouveau, le village redevient innocent et paisible... Une puissante malédiction semble avoir avalé le village en entier.

- « Pourquoi ne pas avoir plutôt acheté trois chevaux supplémentaires... ? » Demanda enfin Söl Randell. A ses petits regards sur le côté, je savais que la question lui brûlait les lèvres depuis déjà plusieurs heures.

Nous étions en pleine après-midi et le temps semblait de bonne humeur. Il faisait chaud et, s'il n'y avait pas eu quelques brises fraiches de temps à autre, je crois que mes frères d'armes n'auraient pas supporter le poids de leur armure et équipement de combat. Quant aux femmes, je pouvais toujours rêver...

- « Restriction de budget. » Répondis-je simplement en posant sur le paladin un regard censé le dissuader de continuer. Peine perdue. Ce gars n'avait définitivement pas peur de moi.

- « Tu possèdes plusieurs seigneuries... » Murmura-t-il en passant gentiment sa gourde d'eau fraiche à ma fiancée, lui adressant un large sourire. A croire qu'il cherchait vraiment à m'énerver celui-là.

- « Tais-toi donc ! Si tu mangeais moins, on n'en serait arrivé pas à de telles restrictions ! » Grondais-je, souriant de satisfaction en le voyant rougir d’embarras. - « Logan, Aaku. Je crois qu'il est temps pour vous de nous parler plus en détails du village sans nom. » Dis-je pour changer de sujet, pointant sur eux mon regard émeraude.

Autres que Söl Randell, qui me suivait comme une ombre depuis qu'il avait fait le serment de me servir, et mon agaçante fiancée, Elenwë Faelivrin, le chevalier Logan Laeth et la petite Aaku Belford, composaient notre équipe. Logan et Aaku faisaient partis des rares curieux à s'être rendus en balade au village sans nom et, avoir eu la chance ou le talent d'en revenir en un seul morceau. Ils connaissaient déjà le terrain et, nous serions ainsi plus apte à remplir notre mission : Découvrir la source de la malédiction du village sans nom !
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Vengeresse
Exp : 1640

Messages : 45
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Dim 29 Juin - 22:20
Les arbres se succédaient inévitablement, parfois dans un vert clair, parfois dans un plus foncé. La petite charrette avançait d’un pas si lent que Logan avait le temps de les observer en profondeur et de se remémorer de son premier voyage totalement hasardeux vers cette ville. Il ne se plaignait pas de devoir y retourner, mais avait une certaine appréhension en sachant qu’il allait sans aucun doute encore devoir dégainer les armes ; et c’était bien la dernière chose qu’il voulait. Ressentir à nouveau cette sensation d’emprise était à la fois enivrant et terrifiant, mais l’exhiber aux yeux de tous pouvait compromettre l’ambiance du groupe, malgré que certains soient déjà au courant. Cependant, si la situation l’exigeait, rien ne le ferait hésiter. Il laissa pourtant ses pensées pessimistes de côté et continua à observer la végétation.
 
Ce n’était que d’une seule oreille qu’il écoutait les autres parler, sans trop se forcer à comprendre le contenu. Jamais il n’avait eu des compagnons de route – ou du moins, autant – et il ne savait pas comment agir et réagir face aux différentes actions de chacun. C’était sa première expérience dans un groupe aussi grand et il ne voulait pas non plus créer un froid ou déranger les différents membres.
 
Lorsqu’il entendit Seyren prononcer son nom, Logan se tourna directement vers lui. En tant que chevalier, le jeune homme avait un grand respect envers celui-ci et ne pouvait se permettre de l’offusquer ou de le vexer, même dans une ambiance amicale.
 
Quand ce dernier lui demanda de raconter ce qu’il savait sur ce village désolé, le chevalier se laissa un temps de réflexion de quelques secondes pour ne pas oublier quelque chose de crucial.
 
- Eh bien, commença-t-il avec le même ton neutre qu’à son habitude, il n’y a pas énormément de choses à dire. Si vous vous retrouvez face à un ou deux zombies, vous pouvez essayer de les battre, mais ils sont très résistants. Je ne compte plus le nombre de fois où j’ai cru un totalement mort avant qu’il n’essaye de me dévorer le pied. Enfin bon, si vous vous faites encerclé ou qu’il y en a trop autour de vous, fuyez ou bien vous ne ferez pas long feu. Ce sont des conseils de base, mais, une fois respectés, il devient tout de suite plus aisé de survivre dans ce village.
 
Logan avait terminé sa phrase par un regard qui parcourait les yeux de chacun, afin de vérifier que tout le monde avait bien compris ce qu’il venait de dire. Avoir un mort ou plus sur la conscience à cause d’un simple manque d’information aurait été une torture pour le pauvre chevalier, qui s’efforçait justement à garder le plus longtemps en vie ceux qui avaient décidé délibérément d’être avec lui – ce qui était en général préférable à les laisser à une mort certaine -.
 
« Tu es sûr et certain qui ces gens-là, que tu penses sans doute être des « amis », te considèrent bien comme tel et ne comptent pas te poignarder dans le dos dès que la situation sera propice ? » lui dit Ascalon, son épée maudite, à travers son esprit, avec un ton à la fois moqueur et sadique. « Tu sais, les humains sont les premiers à trahir, tu n’as qu’à me prendre pour exemple : je ne compte plus le nombre d’hommes que j’ai laissé en connaissance de cause derrière moi pour protéger mon unique personne. »
 
Logan étouffa son énervement à travers plusieurs secouements de tête répétés. Jamais le doute ne s’était immiscé dans son esprit à l’égard de ses compagnons et ce n’était pas Ascalon qui le ferait changer d'avis là-dessus.
 
 
- Oui, j’en suis sûr, murmura-t-il dans son coin avec conviction.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : Désolée
Localisation : C'est bien simple : aucune idée.
Exp : 2253

Messages : 340
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Lun 30 Juin - 3:51
Le déplacement en charrette était lent, mais la maigre brise qui titillait la peau d’Aaku la faisait frissonner. Sa gêne en présence de ce groupe si imposant ne faisait que croître au fil du voyage : elle ne savait si elle devait se permettre de rire face aux petites disputes de ses compagnons, malgré qu’il naisse dans son ventre cette petite sensation agréable qui la poussait à se libérer de son angoisse. Elle ne savait comment se comporter avec les autres après des années passées presqu’à l’écart de la civilisation, réfugiée à l’intérieur de sa cabane, dans la flore qui couvrait fièrement la frontière de Lotheican. Elle commençait avec difficulté à se faire à nouveau aux hommes et à leurs manières, leurs habitudes souvent béotiennes ; l’éducation que la jeune albinos avait reçue dans son jeune âge guidait encore ses gestes, mais elle devait s’accommoder à nouveau à la cruauté et la rustrerie du monde. 
Cela dit, elle connaissait la dureté de la vie dans laquelle elle avait décidé de se jeter tête baissée et était prête à faire face aux obstacles qui se dresseraient face à elle : elle voulait donner un sens à sa pauvre existence. 
 
Durant le voyage, elle n’arriva à regarder Söl ou Seyren, mais elle ne sut si c’était juste à cause de son appréhension, ou si c’était aussi à cause des bouts de métaux sur leur corps qui l’éblouissaient en reflétant le ciel couvert de nuages, d’un blanc grisâtre qui agressait douloureusement ses pupilles sensibles. C’était Dame Elenwë qui lui inspirait le plus confiance, parce qu’elle semblait contenir au fond d’elle la douceur que chaque femme ou presque possède - ou alors, c’était juste parce qu’une présence féminine, quelle qu’elle soit, lui apportait cette impression de rompre enfin sa solitude. La petite mage n’osa prendre la parole, quand son fiancé prononça la première question destinées à ses petites oreilles, et elle s’enfonça dans ses souvenirs en laissant celui qui l’avait sauvée la première fois donner ses conseils au groupe. Dans quelle aventure s’était-elle laissée entrainer ? La seule idée de revoir un mort-vivant avec la tête à demi arrachée la dégoutait tristement, et réveillait en elle la même crainte que celle qui l’avait submergée la première fois.

Elle réajusta les manches de sa blouse blanchâtre avec soin et donna discrètement quelques grains de maïs à la petite souris qui criait famine au fond de son sac de cuir, en faisant semblant de partir à la recherche de quelqu'objet, la main enfuie dans le véritable capharnaüm qu'étaient ses seules possessions.
 
« Tout ce dont je me rappelle, messire, c’est qu’il ne faut pas se fier à la première auberge venue pour y passer la nuit... » murmura-t-elle sinistrement sans vraiment se préoccuper de savoir si ses paroles étaient entendues.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : bénévole et spontanée
Exp : 885

Messages : 289
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 12
Grade : D
Joyau(x) : 250

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Mer 2 Juil - 12:55
À la mine que faisait chacun de nous, je doutais que tout le groupe partageait la même pensée. C’était lent ! Trop lent. Mais quel choix avions nous maintenant ? Tous ceux à qui nous avions demandé ce service s’étaient mis à trembler comme une feuille à la simple énonciation de notre destination, le village sans nom, et avaient déguerpis en un clin d’œil. Seul ce pauvre paysan avait finit par accepter de nous y emmener - après beaucoup d’insistance de notre part - par le biais d’une vieille charrette tirée par une mule.. J'en avais pas fini de soupirer.  Il faut savoir, je n’étais plus habituée à ces longs déplacements sur terre, et encore moins avec cette lenteur. Et dire qu’à dos d’Aslan, mon fier camarade de route, nous aurions déjà fait quatre ou cinq fois le trajet… J’étais limite excédée. Je dardais une énième fois du regard le responsable de l’organisation de notre croisière avant de me remettre à observer les nuages, pour faire abstraction de ma principale inquiétude : à ce rythme, nous n’aurions pas beaucoup de temps pour enquêter sur le mystère de ce village maudit avant la tombée de la nuit.

Cela faisait déjà un bon moment que le silence régnait au sein du groupe quand je remarquais du coin de l’œil une certaine agitation du coté du paladin. Söl Randell semblait en proie à une indécision, de céder à un besoin qui lui brûlait les lèvres.. Et c’est reparti !

– Pourquoi ne pas avoir plutôt acheté trois chevaux supplémentaires... ?

J’avais beau essayé de me retenir de rire de cette nouvelle querelle, je fus vite prise d’une crise de toux que je tentais tant bien que mal d’étouffer, avant qu’elle ne m’étouffe. J’en avais les larmes aux yeux. Heureusement, Sir Randell me tendit vite une gourde d’eau pour me sauver. Quel homme serviable ! C’était bien dommage qu'il n’en soit pas ainsi pour d’autres.. Je rendis la gourde à son propriétaire tout en remerciant avec un large sourire et prêta toute mon attention à ce que la jeune Aaku et le chevalier Logan avaient à nous raconter sur le village sans nom et ses habitants. Hum.. Donc en résumé, Il fallait éviter de se faire encercler, au risque de rester piégé, et faire attentions aux cadavres qui ne sont pas suffisamment mort pour rester enfin tranquille. Cette mission ne semblait pas être des plus aisées, de loin. Beaucoup de choses pouvaient mal tourner et j’espérais vraiment qu’à nous cinq, nous arriverions à contrôler la situation.

Tout en écoutant le reste de la conversation, mon regard se pointa vers l’horizon, détaillant le bout de ciel qui se présentait devant nous et mon visage s’éclaircit. Serait-ce ? Après m’être bien assurée que mes yeux ne me trompaient pas, c'est soulagée que je finis par annoncer au reste de la troupe la bonne nouvelle.

– Nous ne sommes plus trop loin ! Là bas ! – Fis-je en pointant du doigt dans la bonne direction. – On peu enfin apercevoir les traînées de fumée des cheminées. Le village sans nom semble regorger de vie et prêt à nous envoûter de son charme. – Ajoutais-je en ton d’ironie.

Allions nous être accueillis à bras ouverts, avec sourire et toute l’hospitalité du monde comme racontaient les rumeurs ? Je n’en savais rien, mais je bouillais déjà de curiosité d'y enquêter sur ce mystère.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Joueuse
Localisation : Partout à la fois...
Exp : 3213

Messages : 1003
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Sam 5 Juil - 12:59
Le chevalier Logan Laeth avait adopté un ton neutre, sans laisser transparaitre la moindre émotion. Il avait connu l'horreur du village sans nom et pourtant, y retourner ne semblait en aucun cas le chambouler. Un homme sur de lui, le genre d'homme à qui on peut faire confiance en toute situation. Il n'était pas le genre à se dégonfler, même devant un obstacle mortel. Aaku Bellford quant à elle, ne faisait que murmurer, ce qui nous obligeait à prêter une oreille d'autant plus attentive à ses paroles. L'idée de retourner là-bas ne l'enchantais pas vraiment. J'avais néanmoins l'impression qu'elle se sentirait autant plus à l'aise encerclée par des morts-vivants que, avec nous dans cette charrette...

- « Appelle-moi Seyren, tout simplement. » Proposais-je quand elle eut terminée.

J'étais peut-être « Le Roi du champ de bataille » et « Le Windsor », dont la modestie n'était plus à démontrée, mais, m'appeler avec autant de courtoisie me mettait définitivement mal à l'aise. Ils étaient tous mes compagnons d'armes, pas mes petits soldats ! J'avais repris la parole avec sérieux, transmettant mes dernières recommandations. Mes recherches avaient aussi leur mot à dire.

- « J'ai aussi certaines informations à vous communiquer à tous. J'ai fais des recherches mais, il se peut que ce que je vais vous dire ne vous soit d'aucune utilité, car il s'agit d'une malédiction. Les choses changent d'une malédiction à une autre, d'un sortilège à un autre... Les morts-vivants craignent particulièrement le feu. La lumière du jour également mais, dans notre cas, elle ne nous sera d'aucun secours : Aussitôt le jour levé, les habitants redeviennent monsieur et madame tout-le-monde. Selon leur état de décomposition, les spécimens peuvent être très lent comme aussi rapide qu'un être humain à une exception prêt : ils ne connaissent pas la fatigue. Enfin, leur morsure provoqueraient la maladie, entrainant une mort lente et douloureuse à quiconque se ferait mordre. »

- « Les morts ne sont pas censés revenir à la vie dans ce monde. Il faut corriger cette grave erreur. » Ajouta Söl Randell, le visage soudainement assombrit.

Quand cela touchait à sa religion et ses règles, le paladin paraissait glacial et sans pitié. Derrière son sourire naïf, Söl Randell était un féroce guerrier qui, n'avait jamais perdu le moindre duel et ce, sans jamais sortir son épée de son fourreau... D'une certaine manière, ce gars éveillait ma curiosité. J'avais hâte de connaître le jour où, il sortirait enfin sa lame de son fourreau.

Elenwë, ma tendre et passionnante épouse, déjà chiante seulement par sa simple présence, s'était soudainement agitée en remarquant que nous arrivions à destination. Certes, ce voyage nous ennuyait tous mais, j'étais convaincu que la place de la demi-elfe était plus au chaud dans la demeure des Windsor que ici, en pleine mission...

- « Nous ne sommes plus trop loin ! Là-bas ! On peut enfin apercevoir les traînées de fumée des cheminées. Le village sans nom semble regorger de vie et prêt à nous envoûter de son charme. » S'éveilla Elenwë en se redressant.

- « Il sera déjà plus envoutant de charme que toi, c'est sûr... » Grondais-je dans ma barbe pour moi-même.

Tout en ignorant le retour de la diablesse des bois, j'avais profité de l'arrêt de la charrette pour regagner le plancher des vaches. Nous n'étions pas encore arrivé à destination mais, comme je m'en doutais, le pauvre homme refusait de s'approcher trop prêt des abords du village. Pendant que mes compagnons descendaient, j'avais jeté une bourse pleine de joyaux au vieil homme, lui recommandant de garder la monnaie. Alors que sa mule faisait demi-tour, je m'étais tourné vers ma petite troupe. Une boite de conserve, un chevalier en coton, une albinose insociable et une harpie des forêts... Il ne manquait plus que le clochard alchimiste et le petit gars à l'écharpe pour que l'équipe soit au grand complet.

- « Bien. Les villageois n'ont pas conscience de l'existence de la malédiction. Comportez-vous comme s'ils n'étaient rien de plus que des gens ordinaires. Nous déclinerons toute hospitalité, prétendant n'être que de simples voyageurs de passages pour acheter de la nourriture. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Vengeresse
Exp : 1640

Messages : 45
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Lun 7 Juil - 5:19
Son regard parcourut un à un chaque membre de la petite troupe. Logan ne pouvait pas se sentir mieux pour le moment, même s’il ne le montrait que par des vagues sourires silencieux et cachés aux yeux de tous. Jamais il ne se serait douté qu’être dans un groupe comme celui-là aurait pu être si plaisant. Sa vie de solitaire était avant tout un choix, mais être entouré de personnes qui lui sont importantes ne le dérangeait pas le moins du monde, au contraire.
 
Un sourire plus perceptible se dessina alors sur son visage, mais celui-ci ressemblait plus à une grimace qu’à autre chose.
 
- J'ai aussi certaines informations à vous communiquer à tous, commença Seyren. J'ai fait des recherches mais, il se peut que ce que je vais vous dire ne vous soit d'aucune utilité, car il s'agit d'une malédiction. Les choses changent d'une malédiction à une autre, d'un sortilège à un autre... Les morts-vivants craignent particulièrement le feu. La lumière du jour également mais, dans notre cas, elle ne nous sera d'aucun secours : Aussitôt le jour levé, les habitants redeviennent monsieur et madame tout-le-monde. Selon leur état de décomposition, les spécimens peuvent être très lent comme aussi rapide qu'un être humain à une exception prêt : ils ne connaissent pas la fatigue. Enfin, leur morsure provoquerait la maladie, entrainant une mort lente et douloureuse à quiconque se ferait mordre.
 
Sa mine heureuse disparut aussitôt. Il tenta de cacher ses mains tremblantes le long de son corps mais continuait pourtant à les fixer inlassablement : sans s’en rendre compte, il avait abattu de sang-froid des êtres humains qui étaient simplement des victimes. Cette vision des choses l’avait marqué lorsqu’il s’en était réellement rendu compte, mais se le rappeler était tout aussi éprouvant que dans ses souvenirs. Il ne valait pas mieux qu’un meurtrier à présent.
 
En vue de la fumée provenant du village, la charrette s’arrêta et l’homme les invita tous à sortir de son véhicule. Le chevalier descendit juste après Seyren, qui s’occupa par la suite de payer le chauffeur.
 
Dès que le Windsor eut fini d’énoncer quelques règles, le jeune chevalier acquiesça d’un rapide mouvement de la tête et le groupe se mit en marche vers le village isolé. La végétation de part et d’autre de la route commençait peu à peu à disparaître pour ne laisser place qu’à des arbres tristes et sans feuilles. Cette vision de la route fit renaître en Logan toutes les sensations qu’il avait vécues il y a bien plusieurs mois auparavant, avec la jeune Aaku. La pluie qui tombait, les clapotis de ses chaussures sur les petites étendues bleutées, l’eau qui ruisselait sur tout son visage. Toutes ces petites choses qui lui rappelaient lentement l’horreur d’une ville cruelle et affreuse.
 
Pour s’occuper un peu l’esprit, le jeune homme se ficha à côté de la seule mage du groupe et se mit à marcher un peu avec elle, un peu gêné de ne savoir quoi dire.
 
- As-tu peur ? demanda-t-il soudainement à la jeune femme, sans essayer d’être délicat, avec une voix à peine audible mais toujours sans émotion.
 
 
Cette question lui était rapidement venue à l’esprit, vu qu’ils avaient ensemble partagé cette aventure. La peur inavouable de devoir tuer à nouveau des gens le terrifiait et il voulut savoir si c’en était de même pour la personne qui avait elle-même participé à l’escapade dans cette ville.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : Désolée
Localisation : C'est bien simple : aucune idée.
Exp : 2253

Messages : 340
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Sam 12 Juil - 4:13
« B… Bien… Seyren… » balbutiai-je.
 
Qu’on m’accorde une réelle attention et réponde à mes paroles m’avait un peu surprise, et mes joues blanches prirent bien vite une teinte rosée. J’ouvrai ensuite bien grandes mes oreilles, et restai muette jusqu’à ce que le trajet cesse enfin. Face à ce qui se disait dans la charrette, je demeurais un peu déconcertée. Ainsi, impuissante, je compris que cette femme bien aimable qui hantait mes souvenirs revivait chaque nuit cette même horreur, et que chaque fois que le soleil disparaissait, la mort reprenait possession de son corps ; il fallait que cela cesse. Il fallait secourir ce village entier qui n’attendait que d’être sauvé.

Je levai les yeux vers le ciel pour me certifier les dires de Dame Elenwë, un peu dans les nuages jusque-là. Elle était visiblement bien plus attentive que moi, et en effet, du ciel au loin se détachaient les trainées blanchâtres des cheminées. Voir se confirmer la proximité du village de l’horreur m’emplit d’un seul coup d’une angoisse qui me prit soudain au cœur, avant que je ne me calme difficilement. Je pouvais me rassurer : je n’étais pas venue seule cette fois, et je ne serais plus une simple victime. Face à la détermination de mes coéquipiers et leur envie de changer les choses, je sentais pousser en moi le sentiment d’avoir ma place dans cette charrette.
 
Les roues s’arrêtèrent juste après cette brève remarque : c’était ici que se finissait notre voyage. Tout en fixant mes pieds, le cœur battant, je posai ma première bottine sur le sol, puis la seconde, avec une appréhension grandissante. Même le seul chauffeur qui avait accepté de nous conduire se retrouvait à refuser de s’approcher plus de cet endroit maudit, et il nous restait un peu de temps à marcher avant de pouvoir gagner notre destination. Notre moyen de transport passé s’éloignait désormais paisiblement, et nous allions nous diriger en sens inverse.
 
Je fus attentive aux consignes du Windsor et me mit timidement en route, un peu à l’arrière dans ce lieu qui sentait la tristesse et la désolation. La soudaine présence de Logan près de moi me gêna un peu, et je fixai finalement mes chaussures sans même oser l’observer du coin de l’œil.
 
« As-tu peur ? »
 
Sa voix brisa le silence qui régnait entre nous deux. J’avais un peu peur, à vrai dire, de plonger mon regard dans ses yeux azurs, et je préférai continuer à fixer le chemin que traçaient nos compagnons. Je lui répondis simplement par un petit « oui » timide, avant de rajouter, lorsque le silence manquait de reprendre le dessus :
 
« Et toi… ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : bénévole et spontanée
Exp : 885

Messages : 289
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 12
Grade : D
Joyau(x) : 250

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Sam 19 Juil - 16:35
A peine avais-je averti de notre proximité du village que la charrette s’était déjà arrêté, et s’en approcher un peu plus n’était pas une option. Ignorant les grommellements du chevalier dragon, j’avais rapidement mis pieds sur terre, puis j’ajustais la cuirasse en cuire que je portais par-dessus ma tunique bleu bleuet, y rangeant mon arc sur mon dos. Nous avions encore quelques dizaines de minutes de marche devant nous et après les dernières instructions de mon "adorable" fiancé, le groupe se mit en route.

C’est légèrement préoccupée que je remarquais le détachement de la jeune mage vis-à-vis du reste du groupe, restant un peu en arrière de celui-ci. Au contraire de son compagnon, le chevalier Laeth, Aaku Bellford s’était montré peu sûre d’elle. Je me demandais bien si c’était notre présence qui l’intimidait autant. Je ne la connaissais que depuis peu, mais étant la plus jeune de la troupe, Il était évident qu’elle était moins familiarisée avec ce genre d’expédition. Puis retourner vers ce village maudit ne devait aucunement l’enchanter, c’était légitime. Heureusement, Sir Logan la rejoignit rapidement, lui tenant compagnie et je me retournais finalement, soulagé, prêtant toute mon attention sur notre trajet.

Après quelques minutes de marche sur une route de terre battue, nous croisâmes les premiers habitants du bourg : Deux campagnards conversant, transportant quelques bûches et des brindilles qui nous saluèrent naturellement en passant, puis d’autres paysans labourant et travaillant sur leurs terres. La vie de tous les jours semblait continuer par ici comme si rien ne se serait passé. Cette constatation était plutôt perturbante, rien que de penser que tous ces bonshommes menaient éternellement leur routine de la journée dans l’ignorance de leur véritable condition.. Une triste de façon de finir ses jours, privés de son repos éternel.

Nous nous approchions de la périphérie et nous retrouvions de plus en plus l’animation typique d’une petite ville. A vrais dire, tout paraissait normal ; les habitations étaient bien entretenues et tous semblaient vivre harmonieusement. Il y avait même un groupe de vieillards à quelques mètres qui jouaient à la pétanque et, souvent, les gents nous saluaient au passage. Seul les quelques arbres tristes et sans feuilles qui furent de plus en plus fréquents sur le chemin auraient put mettre la puce à l’oreille, que quelque chose ne tournait pas rond.

- C’est une terrible malédiction que nous avons là. Les gents, cette ambiance et hospitalité.. tout semble minutieusement monté pour prendre au piège quiconque qui ignore le danger qui guette, en restant dans les parages. - Commentais-je à l’adresse de Sire Randell, ignorant totalement le Windsor qui était à ce moment à mes cotés.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dévouée
Localisation : Dans vos coeurs.
Exp : 2374

Messages : 138
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Ven 25 Juil - 5:47
Après avoir traversé divers zones d'agriculture, nous étions finalement arrivés à l'entrée du village. A mon grand étonnement, un panneau en bois écrit dans la langue commune indiquait « Bienvenue au village sans nom ». Moi qui, jusqu'ici, avait pensé que c'était juste un surnom donné à un endroit maudit... En réalité, c'était le véritable nom de ce village, bien avant que le malheur ne le frappe. Tout en écoutant les tristes paroles d'Elenwë, je surveillais du coin de l’œil chaque villageois, n'arrivant définitivement pas à leur coller l'image terrifiante et blasphème d'un cadavre réanimé...

- « Ce calme est inquiétant... J'ai sondé leurs esprits, les villageois n'ont aucune mauvaise intention à notre égard, ils ressentent juste de la crainte... » Des étrangers lourdement armés ne pouvaient qu'éveiller l'inquiétude de ce petit village trop à l'écart de la capitale pour être défendu... - « Cependant, Seyren, je ne te comprends pas... Tu veux enquêter sur ce qui s'est passé ici et ce, avant la tombée de la nuit, non ? Mais si ces braves gens ne sont que les premières victimes de cette malédiction, comment veux-tu qu'ils puissent nous aider... Ils ne semblent pas avoir connaissance de leur malheur. » Demandais-je au Windsor qui, comme à son habitude, ne nous donnait qu'un minimum d'indication.

- « Cela ne peut pas leur être tombé sur la tronche du jour au lendemain. Il y a forcément eu un élément déclencheur. Si les villageois revivent constamment la même journée, il faut alors comprendre ce qui s'est passé ici « hier ». Vu la puissance du mauvais sort, il ne peut que venir de l'accord commun entre une entité sombre et un humain idiot. » Répondit-il sur un ton particulièrement sévère sur la fin.

Et, en humain idiot pactisant avec une entité démoniaque, Seyren Windsor n'était pas mal dans le genre... Néanmoins, je ne pouvais pas remettre son jugement en question. Il avait raison. Aucune créature des bas-fonds des neuf royaumes, aussi puissante soit-elle, ne pouvait agir avec autant de pouvoir sur Midgard. Du moins, pas sans avoir pactisé au préalable avec un humain... Quatre hommes, dont deux transportant des épées à leur ceinture, avaient interpellés notre groupe alors que nous commencions à pénétrer le village. Le chevalier dragon avait pris la parole pour nous tous.

- « Bonjour, je suis le Seigneur chevalier Seyren Windsor. » S'était t-il présenté. J'avais souligné qu'il n'avait pas indiqué qu'il était le douzième de sa ligné. Certainement pour éviter toute confusion temporaire. - « Mes camarades et moi ne sommes que de passage dans votre village. Nous souhaitons simplement acheter quelques vives avant de reprendre la route. » Indiqua-t-il comme nous l'avions convenu.

- « Nous vous souhaitons la bienvenue au village sans nom. Je suis l'adjoint du maire, je m'appelle Henry Urzark. »

L'adjoint était un homme fin et de grande taille. Son regard trahissait l'angoisse qu'il cachait désespérément au chevalier. Au premier abord, le Windsor était toujours accueillit comme un géant capable de semer la destruction à la moindre contrariété... Hum. En y réfléchissant, j'étais un peu surpris que le maire ne nous accueille pas en personne et, à en juger par le visage de mes compagnons, je n'étais pas le seul à l'être.

- « Vous semblez avoir beaucoup voyagé. Nous pouvons vous offrir un repas chaud et notre hospitalité. Ensuite, je vous présenterai à divers commerçants. » Proposa l'homme, de moins en moins intimité par le guerrier.

L'espoir d'enfin manger à notre faim nous tendait la main !

- « C'est vraiment bon de votre part mais, nous nous devons de décliner. » Répondit poliment Seyren en faisant un geste de la main pour illustrer son refus.

Le désespoir... Considérait-il réellement qu'avec juste quelques morceaux de pommes dans nos estomacs respectifs, nous pourrions avec aisance repousser un assaut de revenants ? J'allais devoir effectuer quelques prières préventives. Au cas où les choses tourneraient mal.

- « Allons, la chasse a été bonne ce matin, nous avons également de la bière et du bon vin ! » L'encouragea l'adjoint du maire en forçant un sourire, alors que les autres hommes étaient toujours coincés dans le silence. Nous aussi, par ailleurs... Mais c'était plus simple ainsi.

- « Si vous insistez ! Ce serait, après tout, impoli de refuser ! » Céda finalement le Windsor, le visage soudainement souriant. Cet homme ne savait aucunement résister à l'appel maudit de l'alcool... C'était triste d'avoir un tel leader mais, nos estomacs ne souhaitaient en aucun cas contester.

J'avais accordé à Elenwë un regard désolé. Cela ne devait pas être facile pour elle d'être lié à un être aussi... Il y avait-il seulement un mot capable de qualifier ce sombre héros jouant avec les lois de ce monde ? Les villageois nous conduisaient à la maison de l'adjoint du maire, posant diverses questions au chevalier Windsor. Celui-ci, jonglait entre la vérité et le mensonge. Certainement une forme de précaution. Derrière-moi, je sentais toujours la peur refoulée de la jeune Aaku et, j’espérais secrètement qu'elle serait un peu plus rassurée le ventre plein, car à ce rythme, je finirais par attraper ses angoisses...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Vengeresse
Exp : 1640

Messages : 45
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Mer 30 Juil - 6:35
- Et toi ? lui répondit la jeune Aaku avec un certain manque de confiance au fond de la voix.
 
Le chevalier n’avait rien répondu, préférant tourner son regard l’horizon, pour ne pas exprimer une quelconque faiblesse de sa part aux autres membres du petit groupe. Le village sans nom à proximité, son cœur battait avec puissance jusqu’à lui crever la poitrine. Jamais il n’avait ressenti une peur pareille, même lorsqu’il y était. Le simple fait que des zombies assoiffés de sang sortent la nuit et tuent à peu près tout ce qu’ils voient n’est absolument pas effrayant pour le chevalier sans le contexte qui va avec. Des humains, avec cœur, chair, famille et amis, tous massacrés par sa main, sans aucun remords avant de connaître la triste vérité. Sa fixation sur ce point était handicapante pour lui, mais il ne pouvait y échapper. C’était son ombre, une chose qui la suivrait surement pour longtemps encore, quelque chose dont il ne pouvait se défaire.
 
L’arrivée dans le village se fit sans encombre et l’accueil fut même très chaleureux, par l’adjoint du maire lui-même. Logan n’arrivait pas à le regarder en face, plonger dans ses pensées et les souvenirs qui affluaient dans sa tête comme un cauchemar vivant.
 
Quelques mots de la discussion se frayèrent un chemin dans son esprit tourmenté pour lui faire comprendre que la prochaine destination serait la maison de leur hôte et qu’il y aurait vin et alcool. Un léger soupir sortit de ses lèvres fines, manifestant sa déception. Il espérait la présence de thé ou une boisson non-alcoolisée dans ce festin futur, mais tout semblait vouloir lui en faire douter. Des chevaliers se devaient de boire des choses d’hommes, tel que la bière ou encore l’hydromel, mais ces choses n’avaient jamais trouvé leur place dans l’estomac du jeune homme et, bien souvent, une fois ingurgitées, celles-ci essayaient par tous les moyens de sortir de son estomac par voie buccale et cela entraine alors des complications qui auraient pu être évitées. Beaucoup le traite de « petite nature », à tord - ou du moins, c’est ce qu’il se dit.
 
Il esquissa un léger sourire et poursuivit sa marche avec le reste du groupe vers la demeure de l’homme.
 
Une fois arrivé devant le bâtiment en question, le chevalier sentit ses jambes défaillir. Il se souvenait parfaitement de ce bâtiment, grand, sobre, magnifique, restant cependant dans une simplicité et fragilité étonnante, dans un village pourtant si dépaysé. Son regard se perdit sur le sol, où il vit ce qu’il redoutait. Un simple caillou. Rien d’anormal dans les formes, que du contraire, il était plutôt joli pour une pierre. Cependant, sur un de ses versants se trouvait une petite tache. Une tache un peu noircie, mais qui avait un jour été rouge sanglant. Ca, Logan le savait bien, puisque c’était lui qui l’avait taché. Les souvenirs affluèrent, encore et encore, lui arrachant un haut-le-cœur qu’il tenta de retenir le plus possible.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : Désolée
Localisation : C'est bien simple : aucune idée.
Exp : 2253

Messages : 340
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Mer 30 Juil - 9:27
Laissée sans réponse par le chevalier qui lui avait pourtant posé en premier la question, la jeune Aaku ressortit de la conversation encore plus troublée qu’auparavant. Et quand arriva le moment où ses pieds frôlèrent les cailloux de l’endroit sans nom, l’ambiance là-bas l’étonna un peu. Sa vie n’avait été faite que de chemins déserts et de villes regroupant des foules innombrables. Et ce lieu désormais paisible, elle ne l’avait connu qu’au crépuscule, quand pressée par l’arrivée de la nuit, elle avait ici-même demandé une chambre.
Aussi, lorsqu’elle aperçut les enfants qui jouaient dans un coin, son cœur se serra, et son esprit resta hanté par des images de sa propre enfance. Avec un poids sur le cœur, sans arriver à sourire de nouveau, elle marcha doucement en suivant les autres. La moindre petite chose additionnée à son état aurait pu lui arracher une larme, tant elle se sentait bouleversée par cette simple atmosphère, et par tout le reste qui n’avait pourtant pas tant d’importance.
 
Pour finir, elle épia simplement les mouvements de ceux qui l’accompagnaient sans vraiment oser leur adresser un mot, de peur de dire quelque chose de travers et de se retrouver à pleurer. L’adjoint du maire vint ensuite se présenter à eux avec une bienveillance certaine, et elle écouta avec attention ce que le Windsor avait à lui répondre. Voyant qu’il acceptait l’invitation du dit Henry, elle se demanda s’il comptait ainsi peut-être lui demander ce qu’il savait. Après tout, c’est vrai que c’était une bonne occasion de leur paraitre amical que de partager un moment autour d’une table. Mais rien qu’à entendre qu’il pouvait se trouver ici de l’alcool, de mauvais souvenir revinrent à elle et elle décida qu’elle mourrait plus vite de soif qu’elle ne serait à nouveau saoule par un acte de pure stupidité. Rien qu’à y repenser, elle avait la nausée.
 
Et à regarder autour d’elle, elle remarqua qu’elle n’était pas la seule à ne pas se sentir en pleine forme.
 
« Che… Chevalier Logan… ! » bafouilla-t-elle en le voyant ainsi manquer de vomir.
 
Soudain affolée, elle se précipita près de lui et chercha à croiser son regard, pleine d’inquiétude.  Elle voulut l’aider pour rentrer dans le grand bâtiment dont on leur ouvrait les portes, et s’assit à côté de lui quand ils découvrirent enfin cette grande table et ces chaises juste assez nombreuses - ce qui était probablement un coup de chance. Bien que la jeune mage ne s’attarda pas beaucoup à l’aspect du lieu, cette pièce n'était pas richement, mais assez coquettement décorée, et ses pas s’enfoncèrent agréablement dans un tapis moelleux même si un peu décoloré. Elle s’empressa de demander :
 
« Avant de parler alcool, s'il vous plait... N'auriez-vous pas un verre d’eau pour notre compagnon... ? »

HRP:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : bénévole et spontanée
Exp : 885

Messages : 289
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 12
Grade : D
Joyau(x) : 250

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Lun 4 Aoû - 13:29
J’avais encore de la peine à y croire. Après avoir catégoriquement refusé l’offre de l’adjoint du maire, Seyren venais de succombé à la proposition. Et Pourquoi ? Pour de l’alcool. Par tous les dieux, où est donc la crédibilité de tout ça? Qui plus est, en plein dans une mission. J’aurais tout vu.. Je fis tout mon possible pour maintenir mon calme et, par la suite, paraître le plus aimable envers les villageois qui nous guidaient. En réalité, je méditais sur les pauvres habitants de ce village, qui ne le sont plus depuis une cinquantaine d’années. Les voir ainsi, tous aussi aimables et "vivants", me donnait comme un pincement au cœur.

Nous arrivâmes dans une grande salle habillement et élégamment décorée. Outre l’imposante table qui ornais le centre de la pièce, ce fut les nombreux trophées de chasses qui captèrent mon attention. Des bois de cervidés et autres têtes séchées sur appliques murales qui n’étaient vraiment pas à mon goût. Après cela, je ne pu éviter de froncer les sourcils en apercevant les portes se refermer sur nous, cependant la jeune Aaku me distrait de ce détail.

– Avant de parler alcool, – Au cours d’une fraction de seconde, des envies meurtrières renaissèrent et effleurèrent mon esprit – s'il vous plait... N'auriez-vous pas un verre d’eau pour notre compagnon... ? – Oh !

Le Chevalier Logan, déjà assez pâle, était blanc comme de la craie et j’aurais crue à un malaise si ce n’était le haut-le-cœur qu'il combattait. Notre collègue était donc nauséeux, peut-être à cause de certains mauvais souvenirs.. Je m’avançais rapidement vers lui, pris une chaise pour me mettre à la hauteur de son regard azur et lui adressa calmement la parole.

– Ne nous quittez pas déjà, Sir Logan ! – Lançais-je amicalement, pour alléger la chose.

Je pausais délicatement une main sur son front pour contrôler sa température et jetais quelques regards rapides, désolés, vers l’adjoint du maire et, préoccupés, vers mes autres compagnons. Il ne présentait aucune fièvre mais je demandais tout de même une infusion au gingembre à boire pendant le repas pour l’aider à tenir les nausées, et pas d’alcool, bien sûr.

– Ne vous inquiétez pas, nous resterons tous ensemble et tout se passera bien. – Tentais-je de le rassurer, en chuchotant pour que les autres villageois n’entendent, tout en lui transmettant le vers d’eau qu’on venait de me tendre. Il était malheureusement impossible d'en parler un peu plus sur ce qui le perturbait autant sans se faire entendre.

Après ce petit imprévu et que tous se soient finalement assis. Les plats commencèrent à affluer de tout les sens. Du sangliers, filets de chevreuils, du rôti de biche et d’autres viandes que je n’identifiais pas immédiatement défilaient devant nos yeux. Mais quel festin ! Je me demandais d’ailleurs comment allions nous finir tout ces plats. Quoique… Sir Randell était de la partie, ce ne serais peut-être pas un problème. Je profitais de cette opportunité pour éclairer un doute que j’avais depuis quelques temps.

– Vous ne nous aviez pas menti, la chasse as vraiment été très bonne aujourd’hui. C’est un vrai festin que vous nous présentez là. – Louais-je à l’adresse de l’adjoint du Maire, assis sur la chaise la plus grande et richement ornementée. – C'est plutôt dommage que Monsieur le Maire ne soit pas là pour en profiter également. Il ne nous rejoindra pas ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Joueuse
Localisation : Partout à la fois...
Exp : 3213

Messages : 1003
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Mer 13 Aoû - 13:04
Le chevalier Logan ne se sentait pas très bien et, si mes camarades étaient peut-être persuadés qu'il s'agissait que d'une vulgaire nausée ou, d'une peur provoquée par la nuit d'horreur qui nous attendait, j'avais sans peine compris qu'ils se trompaient. Je connaissais que trop bien cette pâleur et ce sentiment, si amère et pesant au fond de l'estomac, qu'on ne pouvait que le vomir. Combien d'années m'avait-il fallu pour apprendre à vivre avec ? Observant silencieusement la scène dans un premier temps, j'avais laissé mes camarades s'occuper du pauvre gars.

- "Logan, faudra qu'on parle après le repas..." Dis-je d'une voix que je souhaiter neutre.

Nous étions entrés dans le bâtiment, suivant docilement nos guides. L'intérieur était richement décoré malgré la distance de ce village avec le cœur richissime de Lumïa. Certes, j'avais connu mieux mais, également pire. Répondant à l'invitation, nous avions pris place à table. Elenwë d'un côté et Randell de l'autre, je réfléchissais tout en observant les plats garni de viandes grillées arriver un à un sur la grande table. Nos hôtes s'étaient eux aussi installés, face à nous. Si les deux gars, que j'identifiais comme des gardes du corps par leur air fermé et leur épée, restaient de marbre, l'adjoint du maire semblait quant à lui de plus en plus à l'aise en notre présence. C'était à notre avantage.

- "Vous ne nous aviez pas menti, la chasse a vraiment été très bonne aujourd'hui. C'est un vrai festin que vous nous présentez là. C'est plutôt dommage que Monsieur le Maire ne soit pas là pour en profiter également. Il ne nous rejoindra pas ?" Demanda innocemment la demi-elfe. C'est fou comme elle pouvait être utile parfois...

- "Il s'est absenté pour la journée. Il a demandé à ne pas être dérangé." Répondit l'adjoint d'une manière qui en disait long sur l'absentéisme habituelle du maire.

On avait un début de piste, ou du moins, l'absence du maire était des plus suspecte. Autant partir sur ça. Après avoir servi un verre d'alcool à la jeune femme à mon côté, j'avais rempli mon verre puis celui de Randell - que je comptais garder pour moi, l'alcool répugnait cette petite douceur de paladin. Tout en commençant à manger et boire, savourant le sanglier comme la bière, je réfléchissais. Je devais apprendre où se terrait le maire et ce, sans éveiller les soupçons des habitants, qui risqueraient de considérer notre curiosité comme hostile. J'écoutais les conversations d'une oreille jusqu'à, surprendre Söl entrain de mettre des miettes de pains dans le sac d'Aaku, assise à son côté... Je n'avais pas osé faire le moindre commentaire sur ce coup. Même moi, je trouvais cela puéril.

- "Tu ne devrais pas boire autant Windsor..." Marmonna le Paladin. Et lui ne devrait pas faire des farces de bas-âge à cette pauvre petite albinose... -"Avec ce que la nuit nous réserve..." Murmura-t-il en s'approchant de mon oreille.

- "Tu as raison." Dis-je en remplissant à nouveau mon verre.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Vengeresse
Exp : 1640

Messages : 45
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Mar 9 Sep - 8:20
Prenant de grandes inspirations avec difficultés, le jeune homme tentait de reprendre le contrôle de son corps, et surtout de son estomac. Un flot de mauvais souvenirs continuait à inonder son esprit de toutes les façons que ce soit, le plongeant sans cesse dans les actes horribles qu’il a pu commettre. Ce n’était pas la première fois qu’il abattait des monstres ou autres créatures semblant sortir tout droit des abysses de l’imagination, mais savoir qu’en eux se trouvait une âme humaine, victime de cette injustice, cela le révoltait de tout son âme criante. Même en ayant eu aucun moyen de savoir la vérité sur l’origine de ces montres, il se sentait comme l’un des criminels qu’il abattait sans discernement à longueur de temps.
 
Ses pieds suivaient tant bien que mal ses compagnons, qui semblaient se demander un peu ce qui lui arrivait. Il n’arriva qu’à bredouiller quelques mots, sans réellement comprendre les paroles qui s’échangeaient autour de lui. Sa main saisit instinctivement l’eau qu’on lui tendit et essaya de sourire à l’intention d’Elenwë pour la remercier.
 
- Logan, faudra qu'on parle après le repas, entendit le jeune homme d’une voix qui ne pouvait appartenir qu’au leader du petit groupe.
 
Cette seule phrase l’obligea à redresser le dos, pour ne pas se montrer si faible et vulnérable aux gens qu’il devrait protéger au moindre danger.
 
Prenant appui sur une des chaises avant de s’asseoir, il s’assit sur celle-ci et fixa du regard toute la viande qui trônait sur la table. Sa tête esquissa un rapide mouvement sur le côté, légèrement dégoûté de ce qui se présentait devant ses yeux après avoir eu son estomac retourné dans tous les sens. Sa main se tendit pourtant au hasard sur le buffet qui se présentait à lui, seulement pour ne pas repartir le ventre vide et faire honneur à tous ces plats uniquement préparés peur leur venue.
 
- Sinon, vous venez d’où, vous ? demanda Logan à l’assemblée, pour démarrer une conversation des plus banales. Je viens d’Utguard, pour ma part. Je faisais parti des futurs gardes avant d’être adoubé en tant que chevalier par le roi lui-même – que de chance ! – après que j’aie accompli des actions… disons spéciales.
 
Il avait tenté de finir sa phrase par un sourire, mais cela ne lui réussissait pas. Tout ce qu’il a pu produire était un rictus crispé qui exprimait tout sauf une sympathie.
 
Il connaissait déjà l’histoire de plusieurs personnes attablées, mais entendre encore une fois leur histoire personnelle permettait de mettre tout le monde plus à l’aise – ou non - avec les autres membres du groupe, se connaissant parfois moins bien entre eux.
 

Tendant sa main vers son verre d’eau, il but avidement tout le contenu, ne laissant aucune goutte lui échapper. La nuit allait être longue et il lui fallait bien ça.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : Désolée
Localisation : C'est bien simple : aucune idée.
Exp : 2253

Messages : 340
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Jeu 11 Sep - 9:02
Un peu gênée face au buffet qui trônait sur la table de leur hôte, Aaku n’osa prendre qu’une part minuscule de sanglier et un peu de pain. Elle ne mangeait jamais beaucoup, et pouvait se contenter de très peu en situation normale : ayant vécu assez longtemps seule dans la forêt, son estomac était habitué à se restreindre. Elle entama la viande qui lui avait été proposée, puis, pensant soudain à son petit animal, donna discrètement un morceau de son pain au rongeur de son sac… sans se rendre compte qu’elle ne faisait que le rajouter aux miettes qu’un bienveillant ami avait déjà versées.
 
« Utguard » ? Dans la tête de la jeune fille, les informations se regroupèrent rapidement, sans ordre précis, dans un espèce de capharnaüm muet. Elle n’en avait jamais entendu parler que dans les ouvrages de la Bibliothèque, mais beaucoup de témoignages lui revinrent à l’esprit. Cette prison austère… elle aurait presque su la reconnaître, tant l’avoir vue citée la première fois dans un livre l’avait intriguée, et tant elle avait trouvé tous ces croquis beaux après de longues recherches. Mais ce lieu, à vrai dire, lui donnait la chair de poule plus que tout autre. Des récits qui passaient avant par bouche-à-oreille, des journaux de bord abandonnés… Elle connaissait le monde par ces immenses étagères qu’elle avait arpentées depuis longtemps déjà. Tant d’aventuriers terrifiés avaient fui, tant de soldats en furent traumatisés tant il y avait des raisons de ne plus dormir la nuit. Ces châteaux ressemblaient à ceux que l’on contait aux enfants pour leur faire peur…
 
Elle se demanda comme quelqu’un d’aussi gentil que Logan pouvait provenir de cette région qu’on décrivait si froide et grise ; puis, instantanément, elle sembla reprendre conscience, quittant le fourmillement de sa pensée.
 
Elle écouta attentivement ce qui se disait à cette table, encore peu à sa place. Toutefois, elle posa quand même doucement sa main sur la cuisse du chevalier bleu quelques secondes, en arborant un sourire amical, constatant son grand malaise. Peut-être bien qu’elle se sentait presqu’aussi anxieuse que lui, de le voir dans un état pareil, juste à ses côtés, mais elle tenta quand même cette fois de ne pas lui communiquer encore plus de stress. Il avait beau ne pas être parmi eux depuis très longtemps, il était, pour l’albinos tout du moins, déjà un compagnon à qui elle s’était attachée. Ramenant assez vite ses doigts à ses couverts, elle réfléchit, et, d’une voix chétive en regardant son assiette presque vide :
 
« Pour ma part, je suis originaire de Lotheican… » répondit-elle. « J’ai été élevée par une famille de riches marchands… Mais je n’étais pas vraiment à ma place, alors, j’ai… »
 
La jeune mage laissa assez vite la parole aux autres, raccourcissant, plutôt embarrassée à l’idée de devoir conter ce passé qu’elle essayait en vain d’oublier.
 
« Je suis partie parce que j’étais un peu trop différente. »
 
Levant son bras à la cruche qui se trouvait devant elle, dès le contact avec sa main établi, le liquide se gela. Bien habituée, rassemblant un peu sa concentration, elle lui refit reprendre sa forme, et ajouta, gênée :
 
« Quelqu’un d’autre voudrait-il de l’eau ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : bénévole et spontanée
Exp : 885

Messages : 289
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 12
Grade : D
Joyau(x) : 250

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Lun 6 Oct - 1:47
Effectivement, l’absence du maire était plutôt suspecte et il me semblait que Seyren l’avait aussi compris. Mais malheureusement, je ne pouvais espérer recueillir plus d’information de la part de l’adjoint. Son ton avait été clair sur le sujet. Je me limitais juste d’un simple « Quel dommage.. » d’un air navré pour conclure interaction. Je me servis alors de plusieurs pièces de volaille qui me semblaient appétissantes avec leur sauce blanche, puis des crudités. Mieux valait en profiter pour faire le plein, avant que la nuit tombe et que les choses se gâtent par ici.

« Hey ! »  L’enfoiré venait de remplir mon verre de bière. À ras bords ! Et je serais prête à parier que c’est de ces grossières cervoises trop amères, typiquement humaines, que je n’appréciais pas vraiment. Il en servit aussi à Randell. Il a pris sa journée pour nous faire chier, dit donc.. Et puis, même si je comptais privilégier l’eau ce coup-ci - pour des raisons plus qu'évidentes - si il était question d’alcool, je me serais plutôt penchée sur ce Meursault blanc que j’avais aperçu un peu plus loin sur la table.. Je me permettais un énième soupir en prenant mon verre remplis d’alcool pour le ramener à mes lèvres. Je n’avais qu’à en boire que très peu, ainsi Seyren n’aurait pas l’opportunité de le remplir à nouveau.

Après dégustation, je ne la trouvais pas si mauvaise que ça, cette bière. J’en étais plutôt surprise. En fait, je m’attendais plutôt à une cervoise dite "fait maison", brassé dans ce petit village isolé, cependant le goût ne correspondait pas. Celle-ci était plus aromatique et moins amère, comme celles qui sont exclusivement fabriqués par les moines brasseurs. Si mes papilles gustatives ne se trompaient pas, cette boisson venait bel et bien d’un monastère, seul endroit où est confectionné ce type de bière aux propriétés si particulières. Mais comment feraient-ils pour s’en procurer ? Il était évident qu’aucun marchant n’oserait ne serait-ce que s’approcher de ce village. Personne n’accepterait d’en vendre par ici. Donc comment faisaient-ils le plein de tonneaux.. Peut-être que mon imagination s’amusait à me jouer des tours, mais tout de même, plus je réfléchissais, plus je trouvais qu’il y avait anguille sous roche dans ce scénario. Je commençais à croire de plus en plus qu’il n’y avait pas que des zombies dans le village sans nom.

Prenant de nouvelles gorgées du contenu de mon verre, j’écoutais brièvement les conversations qui se déroulaient à mes côtés. Je finis par apprendre que Logan était en réalité un chevalier d’Utguard, puis l’histoire de la jeune Aaku me semblait drôlement familière. Cette dernière proposa de l’eau rafraîchie d’une curieuse façon, offre que j’ai gentiment refusée.

– C’est curieux, j’ai également vécu une bonne partie de mon enfance au sein une famille riche et influente d’Asunia dont je ne m’associais vraiment pas du tout. – Déclarais-je à mon tour, surtout à l’intention de la jeune mage que je contemplais à présent. – Puis un jour j’ai décidé de voler de mes propres ailes. Je suis aussi partis pour enfin avoir un peu de paix et de liberté… – Embarrassée, je m'empressais alors de rajouter. - Des lors, je vague un peu partout sur Rune Midgard, aidant et me rendant utile où on me le demande. –

Sur le coup, j’étais un peu gênée. Il était clair que ma famille adoptive n’était pas la seule raison de ma fugue et je n’étais pas la seule à le savoir ici. Le sujet était encore assez délicat…

– Je prendrais bien un peu de ce Meursault blanc. – Lançais-je soudainement, toujours avec mon sourire naturel caractéristique, indiquant la bouteille maintenant vieille de douze ans de mon verre vide. – « Cet année », il me semble que ce fut une des meilleures pour ce vin. Elle n’a pas dû être facile à dénicher… D’ailleurs la bière d’abbaye est aussi très bonne. – Louais-je à nouveau à l’adresse de l’adjoint du maire.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Joueuse
Localisation : Partout à la fois...
Exp : 3213

Messages : 1003
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ] Jeu 16 Oct - 5:52
Gardant le silence dans un premier temps, j'avais écouté le chevalier Logan lançait le fameux sujet de discussion : d'où venez-vous ? C'était quelque chose d'assez banal et pourtant, suffisamment intéressant pour qu'une voix, que je n'avais jusqu'ici que trop peu entendu, se fasse entendre. J'étais assez surpris que la petite albinose ait assez de courage pour se lancer à son tour, répondant à la demande sans oser rentrer dans les détails. Un simple regard sur le visage du paladin m'avait confirmé que Aaku cachait quelque chose... Néanmoins, si Söl Randell se taisait à ce sujet, je ne comptais pas agir différemment. C'était le choix d'Aaku.

- « J'imagine que ce serait du temps perdu de vous dire que je suis d'Asunia... » Dis-je avec une pointe d'ironie. J'avais assez fait de bruits dernièrement pour que même les moins cultivés et les plus idiots du lot aient entendu parler du Windsor.

Passant mon tour de parole, j'avais attrapé le verre encore plein de bière de Randell afin de le vider en quelques gorgées gourmandes. Du coin de l’œil, j'avais aperçu ma financé râleuse. C'est dingue ce qu'elle pouvait bouder celle-là ! Elle savait pourtant bel et bien qu'il fallait plusieurs tonneaux de bière pour me rendre ivre ! Tout en lui servant ce sourire moqueur qu'elle détestait tant, je l'avais observé se servir en victuailles. L'une de ses mèches rousses s'était échappée de sa coiffure, gênant le visage de la demi-elfe. D'un geste lent, j'avais attrapé la mèche du bout des doigts, la remplaçant derrière son oreille pointue. Le regard vert d'Elenwë avait croisé le mien, visiblement gêné. Je lui avais adressé un petit sourire doux, me voulant rassurant.

- « Je viens d'un petit village situé dans le royaume d'Asunia... Mon père était un travailleur des champs et ma mère une fidèle croyante. Je les ais quitté à mes cinq ans afin de suivre l'entraînement de l'église. Depuis, je suis un humble serviteur des Dieux. Les circonstances m'ont néanmoins amener à suivre Seyren, même si depuis, je ne cesse de m'interroger... » Avait lâché Randell à son tour de sa voix sereine.

Comment ça, il ne cessait de s'interroger ? Faudrait pas que Randell comprenne qu'il a merdé en me suivant quand même... Puis, ce fit au tour de la demi-elfe de parler. J'avais tristement baissé la tête à ses mots, mon regard désolé perdu sur le contenu misérable de mon assiette... Un peu de paix et de liberté ? Je vois... Masquant ma peine d'un large et confiant sourire, je m'étais vengé de la jeune archer en vidant le plat de haricots verts dans son assiette. Je détestais les haricots verts.

- « C'est un véritable festin ! » M'exclamais-je en fuyant le regard assassin de la rousse. - « J'aimerais tant féliciter comme il se doit le maire de cette ville. Vous savez, je suis Seigneur avant d'être chevalier... Cela faisait bien des voyages que je n'avais pas eu pareil accueil ! » En effet, généralement quand j'arrivais quelque part, on essayait de me tuer. - « J'aimerais contribuer, à ma façon, à la prospérité de votre village. » Avais-je déclaré avec mon plus beau sourire de richard-vantard.

Pour avoir des renseignements, inutile d'en venir à faire les yeux doux ou lever le poing. Un simple sous-entendu impliquant une somme cocasse de joyaux étaient toujours des plus convaincants.

- « J'ignore où monsieur le maire se trouve... Néanmoins, depuis la mort de sa fille unique, il est souvent du côté de l'église. Vous devriez interroger dame Véleska. » Répondit Henry Urzark, l'adjoint du maire.

L'église... Elle se situait en plein cœur du village. Si je soupçonnais le maire d'être impliqué dans la malédiction, ce bâtiment, même vu de loin, m'avait quelque peu interpellé. Je ne saurais l'expliquer clairement mais, il n'aspirait pas confiance. Rien que sa vue dégageait une sensation lugubre. Bien, après le repas, je n'aurais qu'à trouver cette religieuse et utiliser astucieusement mes compagnons d'armes pour la faire parler. Le jour n'allait pas tarder à mourir dans son crépuscule. D'ici quelques heures, la bataille allait commencer... Malgré moi, je ne pouvais m'empêcher d'être un monstre. Je tremblais d'excitation.
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]

MessageSujet: Re: La source de la malédiction [ PV Guilde : Elenwë, Aaku & Logan ]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Drame haïtien: résultat de la malédiction ou de l'irresponsabilité
» Malédiction hollandaise ?!
» [S16] La Malédiction du Monastère de la Mort...
» Malédiction / Curse
» Malédiction ! (DC Lagon)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Midgard ] - Terres des hommes :: Lumïa :: Le village sans nom-