avatar
Sexe : Féminin
Humeur : Taquine
Exp : 1162

Messages : 9
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Changeling] Sanaë Ulventter

MessageSujet: [Changeling] Sanaë Ulventter Mar 9 Sep - 7:59
Midgard

--- Personnage...

  • Nom : Ulventter
  • Prénom : Sanaë
  • Sexe : Femme
  • Âge : 25 ans
  • Race : Demi Elfe
  • Classe : Changeling Loup


  • Magie & Armes :

Magie : Seulement le don magique qui lui permet de se transformer en loup
Armes : Deux dagues et quelques étoiles de jets

  • Stats :

Vitalité
Attaque  
Magie  
Déf. Physique
Déf. Magique  
Vitesse  


  • Caractère :

Le comportement et caractère de Sanaë est parfois si paradoxal et lunatique, que vous penserez, à tort, à une bipolarité bien gérée. Mais la jeune louve n'est rien de tout cela, si ce n'est qu'elle réfléchit -quand elle réfléchit- bien plus comme un loup que comme une femme, quelque soit la forme qu'elle arbore.

De ce qu'elle voudra bien vous montrer, vous verrez une femme sûre d'elle, au regard de braise et au parler franc. Pleine de tact, d'ironie et de paroles languissantes, il est fort à parier qu'elle vous fera tourner la tête rapidement, que ce soit pour vous séduire ou pour vous agacer.
Possessive et jalouse, arrogante et un tantinet vaniteuse Sanaë est aussi flamboyante que les reflets rouges de sa chevelure. Rassurée de ses compétences à se servir d'armes blanches (mais aussi à se transformer en un prédateur munis de griffes et crocs aiguisés), elle n'hésite pas à dire ce qu'elle pense, ce qui lui passe par la tête, au détriment parfois des bonnes manières ou de sa sécurité.

Il faut dire que s'il avait été un dieu, Sanaë aurait été une fervente prêtresse d’Épicure. Elle aime vivre, rire, manger et s'amuser. Elle aime danser dès que retentit la musique, taquiner les gens qu'elle côtoie et découvrir le monde et ses merveilles. Lumineuse et chatoyante, il ne serait pas faux de la comparer à ces feux follets qui attirent si souvent les papillons de nuits au risque de se brûler les ailes..

Mais ce caractère est-il vraiment le sien, ou celui que la jeune femme s'est construit au fur et à mesure du temps afin d'accomplir sa vengeance ?
Sanaë ne ressent aucune haine envers son propre corps après l'épisode Godefroy. Seulement une grande honte quant à la naïveté et la lâcheté dont elle a fait preuve. Elle déteste être faible, et s'en voudra toujours d'avoir laissé cet imbécile mal intentionné aller au bout de ses envies avec elle, contre sa volonté. De cette colère envers les hommes, refusant de devenir amère et aigrie, passant sa vie à radoter contre tous les machos que Midgard pouvait contenir, elle décida plutôt d'en faire sa nouvelle mission. Il fallait bien que quelqu'un se charge de montrer à tous ces crétins le droit chemin non ?
Il n'est donc pas rare de croiser Sanaë avec un homme différent chaque soir, si ce n'est deux dans le même jour lorsque la chasse est bonne. Aussi prédatrice sur deux jambes que sur quatre pattes, la jeune louve choisit ses proies avec soin. Arrogants, méchants, suffisants, machistes et autres du même genre. Elle les séduit, les embarque, et s'arrange pour être si convaincante dans ses "propos" qu'elle est presque sûre qu'ils ne se montreront plus jamais désagréables avec une femme.

De cet épisode résulte cependant une autre conséquence que cette volonté de vengeance et cette chasse aux hommes. En effet, Sanaë est réfractaire à tout contact affectif, ou ayant pour but de la rassurer ou de la consoler, sous sa forme bipède. Effrayée par l'amour que l'on peut lui porter et surtout que l'on peut trahir par un quelconque toucher physique, elle est vite effarouchée d'un effleurement sympathique ou d'une main rassurante. Deux réactions possibles à ce genre de situation. Ou elle sera paralysée un instant et s'en tirera d'une réplique cinglante et ironique, ou alors elle se contentera de fuir sans un mot. Sur deux jambes, elle n'acceptera de contact de ce genre que de la part de Nathaniel, et seulement avec parcimonie. Par contre, sous sa forme de louve, il n'est pas rare qu'elle vienne chercher quelques caresses.

Il est cependant nécessaire de parler de cette autre facette de Sanaë, celle que peu de personnes ont l'occasion de voir, pour ne pas dire aucune. Si ce n'est Nathaniel. Ce côté doux et innocent, qui résulte à la fois de son sang elfe, et des dix années que la jeune femme a passé uniquement sous forme de loup, à guérir de ses blessures et oublier ces affronts. Dix années qui ont interrompu et empêché son éducation, son apprentissage bipède mais aussi sa croissance psychique. Il arrive donc parfois, que dans ce corps de femme fatale, surgisse l'esprit de l'enfant-loup égarée qu'elle est encore. Des mots qu'elle ne connait pas, des situations difficiles à assimiler ou juste des réactions d'étonnement ou d'émerveillement enfantins.
Amoureuse de la nature, des chevaux, de la chasse et des grands espaces,on peut aisément comprendre ce qui a rapproché Sanaë de Nathaniel, et pourquoi ils s'entendent si bien. Si elle est l'une des rares personnes à voir à travers ce visage de marbre bougon qu'il s'obstine à garder, le demi elfe est aussi la seule personne capable de la comprendre et de lire en elle avec précision, aussi bien sous sa forme lupine que bipède. Ce qui tend d'ailleurs parfois à agacer la jeune femme dont les bêtises ne peuvent être toujours accomplies.

Pour finir, il n'est pas rare de déceler chez Sanaë des comportements de louve alors même qu'elle marche sur ses deux jambes. Froncer le nez ou montrer les dents par exemple. Il est même arrivé que la jeune femme feule de surprise, ou qu'un grondement de prédateur sorte de cette jolie gorge satinée. Si cela peut surprendre outre mesure, ces gestes semblent tellement intégrés à sa personne qu'ils deviennent part entière de son comportement, comme si c'était totalement normal.

  • Physique :

Forme humaine :
Sanaë est une jeune femme dans la moyenne haute puisqu'elle culmine au mètre 74, ce qui est déjà pas mal. D'un corps relativement harmonieux du au mélange de sang dont elle est le fruit, elle possède des formes appréciables, bien plus marquées qu'une elfe pure, mais bien moins pulpeuses qu'une humaine. Un savant milieu entre les deux races, c'est tout juste si les dieux ne lui auraient pas donné une oreille pointue et une arrondie, juste pour en faire le mixe parfait. Mais ils n'ont pas poussé l'amusement jusque là puisque les deux oreilles de la demi sang sont arrondies.

Souvent habillée de marron, de noir ou de pourpre, elle porte des vêtements simples mais de bonne facture, tout du moins lorsqu'elle a besoin de s'habiller. Elle déteste les robes et n'associe ces morceaux de tissus qu'à la chasse aux hommes. En dehors, elle porte des pantalons, des bottes lacées et des corsets, bien que le tout soit bien souvent dissimulé par une cape à capuche d'un pourpre profond. Oui, pourpre. Pour éviter que les taches de sang ne se voient dessus.

Le visage qui se cache sous cette capuche contient la finesse altière des elfes dans ses traits, là où des lèvres pulpeuses et un nez plus épais, légèrement en trompette viennent trahir le sang humain. Ses pommettes hautes donnent du relief à son minois, tout autant que la douceur de l'arrondi de sa mâchoire et la moue souvent boudeuse de ses lèvres parfois enduites d'un rouge vif, d'un rouge sang. Mais ce ne sera définitivement pas ce qui attirera votre attention si vous la rencontrez. Non, ce seront sûrement ses yeux, dont la couleur d'un vert pur et éclatant entrent bien plus facilement sur une tête de loup qu’enchâssées ainsi sur un visage humain comme deux émeraudes soumises à l'hardiesse du soleil. Et pourtant, ils sont bien là, entourés de longs cils bruns et habités d'un regard vif et franc, tantôt enflammés d'une passion taquine ou d'une innocence enfantine, mais toujours hantés d'une lueur prédatrice. Pour finir, une chevelure auburn et épaisse, aux multiples reflets cuivrés et rouges, qui tient plus de la crinière que des cheveux, aux vues de leur incapacité à tenir en place, quelques soient ses efforts.

Sa peau légèrement halée porte la trace de ses années de vie lupine, et se pare de quelques cicatrices blanches ci et là. Elle contient également, ancrée dans son poignet, un peu d'encre carmin, implantée là avec une aiguille d'os, représentant trois gouttes de sang. Trois gouttes pour trois principes. Trois gouttes pour ne jamais oublier.


Forme changeling-loup :
Sur ses quatre pattes puissantes et taillées pour la course et la chasse, c'est là que Sanaë se sent le plus à l'aise. Un peu plus grande que les loups normaux, son échine culmine aisément à 28 pouces de hauteur ce qui fait d'elle une présence plutôt imposante. Pourtant pas très large, ce n'est pas la force mais la vitesse qui la caractérise le plus.
Sa fourrure est d'un brun roux, aux mêmes reflets cuivrés que sa chevelure humaine. On peut d'ailleurs retrouver, au dessus de ce museau à la truffe frémissante, les deux iris d'un vert pur et printanier qui ornent aussi son visage bipède.
Et comme tous les loups, ses armes sortent à la fois de sa gueule dans des crocs tout aussi aiguisés que les griffes qu'arborent chacune de ses pattes.


Autre :
Si elle est très rapide sous ses deux formes et plutôt agile dans son manteau de fourrure, il arrive cependant qu'on lui découvre une maladresse avouée lorsqu'elle est sur deux jambes.
Tout autant qu'il n'est pas rare de lui voir deux oreilles poilues sur les crane, ou encore des griffes ou une queue lupine à la suite d'une transformation hâtive. Non pas qu'elle ne la maîtrise pas, mais il est tellement plus naturel pour elle d'être sous sa forme de louve, qu'elle en oublie parfois de la faire disparaître complètement.


  • Thème : https://www.youtube.com/watch?v=cSH-_ScN6G0
  • Adore : Les animaux (loups et chevaux en particuliers), la nature, la danse, le combat et les sucreries.
  • Déteste : La bière, les robes guindées, l’hypocrisie, la lâcheté, l'amour.



  • Histoire :

Sanaë fut une enfant sans soucis. Une demi sang acceptée et chérie par son entourage que la vie dota de qualités et de défauts, mais surtout de chance à l'aube de sa vie. Une famille bourgeoise qui pu lui offrir toute l'éducation nécessaire à en faire une bonne dame, et un mentor changeling pour lui apprendre à changer avec toute l'élégance et la facilité que se devait d'avoir une femme de son rang. Oui, beaucoup purent dire que Sanaë Hölfnir avait été gâtée par les Dieux, dès sa plus tendre enfance.
Joli minois, belle naissance et train de vie confortable, voilà qui faisait des envieux et des jaloux. Mais la belle enfant était aussi maline qu'elle était douce, et bien vite elle sut comment parler à tous ces gens pour en faire des amis et non l'inverse. Pourquoi donc se donner la peine de surveiller particulièrement la vie de la jeune fille quand aucun nuage, autre qu'une malheureuse tache sur sa robe, ne venait assombrir le ciel de sa jeunesse ?

La jeune changeling, malgré son statut de prédateur, était une fervente adoratrice des chevaux et une cavalière très douée. Mais ce qu'elle aimait encore plus dans l'équitation, c'était son professeur : Godefroy. Un homme d'une vingtaine d'année qui lui apprenait toutes les ficelles pour être aussi royale à cheval qu'elle aimait l'être à pied ou sur quatre pattes. Une véritable petite princesse, avec tous les caprices que cela impliquait. Mais pas avec Godefroy. Avec lui, pas question de sornettes, balivernes et autres comédies. Les chevaux ne mentent pas, donc elle non plus. Et plus, il était gentil avec elle. Que d'attentions, de compliments et de conseils pour s'améliorer. Mais il la grondait aussi, de temps en temps, et elle le méritait.
Du haut de ses 13 ans, Sanaë ne lui en voulait pas de crier sur elle quand elle n'était pas sage. Après tout, il était si beau, même quand il s'énervait. Elle rêvait parfois qu'elle l'embrassait pour le faire taire, et c'était peut être pour cette raison qu'elle le faisait tant crier, dans ce début d'adolescence. Pourtant, il ne cessait de lui répéter qu'elle était sa préférée, qu'elle était la plus douée et la plus jolie de toutes ses élèves. De cet amour d'enfant, ses parents ne prirent pas garde et sa suivante eut un doux rire avant de coucher la jeune fille. S'ils avaient su...

Il devint régulier que Sanaë fasse entrer son professeur par la fenêtre le soir venu, et qu'elle passe dans ses bras des nuits à discuter ou à échanger quelques baisers volés sur ces lèvres tant convoitées. Elle avait confiance en Godefroy, et il ne lui ferait jamais de mal. Voilà pourquoi, alors qu'il la rejoignit un soir, l'halène imbibée d'alcool, le corps brûlant et que ses mains se firent plus gourmandes et baladeuses que d'habitude, elle ne broncha presque pas. Elle fut inquiète, mais juste quelques instants, avant qu'il ne chuchote de jolies choses à son oreille. Oui, il avait raison, elle ne craignait rien. Et elle le lui devait bien, il avait pris soin d'elle, il lui avait appris plein de choses....
Il avait raison, elle devait le faire. Pour lui faire plaisir.
Et malgré ces phrases qu'elle s'appliquait à se répéter comme une litanie qui effacerait la réalité, ce fut une nuit horrible pour la jeune fille. La douceur de Godefroy alors qu'il déchirait son innocence de son corps et qu'il gémissait à son oreille ne rendirent son acte que plus horrible. Des larmes coulaient sur les joues de Sanaë alors que l'homme, lui, atteignait le paroxysme de ses sensations.

Après cet épisode, il est aisé de comprendre que la vie de la demi elfe ne fut plus jamais la même. Et pour cause. Alors qu'il s'était endormi, la jeune fille s'était redressée, son regard embué tombant sur le sang qui tachait les draps. Elle avait étouffé un sanglot à cette vision et aux souvenirs cauchemardesques de la nuit passée, puis s'était déshabillée avec des gestes prestes et rageurs. Quelques secondes après, une petite louve brune aux reflets cuivres se tenait dans la chambre. Elle bondit par la fenêtre avec aisance, s'enfonçant dans la nuit et dans la forêt avec la rapidité d'une proie qui fuit la mort.
Au matin, ses parents trouvèrent le sang, Godefroy mais pas leur fille chérie. Il fut jugé et déchu de son statut d'humain, mais cela ne ramena pas la jeune changeling, au grand damn des parents éplorés. Des battues et des recherches furent engagées. En vain.
Sanaë avait disparue.

Cinq années passèrent, où l'esprit humain de la jeune femme céda peu à peu la place à l'instinct sauvage et libre d'une louve à l'état naturel. Elle n'avait pas reprit sa forme bipède une seule fois depuis une demi décennies lors qu'elle se retrouva dans une partie de la forêt soumise à une battue au loup. Un enfant avait été tué dans les environs, et depuis le hurlement de Fenrir, la populace devenait vite paranoïaque. Comme si abattre tous les êtres lupins des environs allait changer quoi que ce soit ... Bref, elle fuyait les flèches et autres coups donnés dans sa mère nature pour aller se cacher dans une caverne hors de portée des humains lorsqu'elle tomba nez à nez avec l'un d'entre eux.
Le poil clair et les yeux de la même couleur que le ciel, il braquait sur elle un boisquivoleetpique. La louve grogna, bondit sur le côté avec une vitesse étonnante et même anormale pour ce genre d'animal puis s'attaqua à son agresseur, le plaquant au sol sous ses puissantes pattes brunes. La mâchoire ouverte sur un grondement, les crocs prêts à transpercer sa proie, elle eut cependant un bref temps de doute. En effet, sa "proie" ne se débattait pas, ne l'attaquait pas. Le bipède avait lâché son boisquilance et son boisquivoleetpique et ne présentait plus aucune résistance. Il cédait, il acceptait. Il ne voulait pas la tuer.
C'était trop complexe à comprendre pour l'esprit d'un loup normal, mais cette louve n'en était pas une, et le semblant d'âme humaine qui restait dans sa tête lui permis d'analyser avec simplicité la situation et elle recula pour s'asseoir et fixer le bipède de ses grand yeux verts. La solitude qu'elle y trouva fit écho à la sienne et enclencha une décision qu'elle ne fut pas consciente de prendre : ce bipède serait son nouveau frère de meute.

Et ce fut le cas. De jours en jours, les liens entre la louve et le demi elfe se resserrèrent. Nathaniel qu'il s’appelait. Il s'adressait à elle en l'appelant Kaya, et elle trouvait ça joli. Il était archer et chasseur de prime, et elle se révéla utile pour ses diverses missions. Peu à peu, le contact de son frère de meute réveillait parfois son esprit humain, lui donnant de bref éclairs de lucidité qu'elle oubliait aussi vite. Ils passèrent six années ensembles sans gros changements. Ils changèrent souvent de villes, de commanditaires et de fréquentations. Ils enchaînèrent les missions, les aventures et les risques, oscillant entre défaites et victoires, mais jamais l'un sans l'autre. Nathaniel présentait la louve comme son familier, et la solitude dans les nuits glaciales d'hiver n'étaient plus qu'un mauvais souvenir pour Sanaë.

Les jours, les mois et les années avaient donc passé depuis ce fameux jour de la battue, et il était impossible pour Sanaë de ne pas se rendre compte que dernièrement, le contact de Nathaniel réveillait son côté humain. Tant et si bien, qu'un matin en forêt, elle s'était réveillée dans un corps de bipède. Heureusement, son frère de meute était alors loin parti se laver et n'avait rien vu. Vite revenue sur ses quatre pattes et dans sa fourrure, Sanaë avait été cependant tentée de revenir à sa forme originelle dans la rivière, seule, pour voir à quoi elle ressemblait maintenant. Voir son corps de femme fut un vrai choc, mais aussi un réveil. Elle qui avait été si courageuse sur quatre pattes, il lui fallait maintenant l'être aussi sur deux.
Elle commença à passer plus de temps en tant que femme. D'abord quelques minutes, puis une heure, puis deux. Jamais beaucoup plus, mais elle commençait. Elle croisait d'ailleurs parfois Nathaniel, mais il ne pouvait la reconnaître, et elle était bien plus heureuse de se blottir sur ses genoux alors qu'il passait sa main dans sa fourrure cuivrée, plutôt que de l'observer depuis ce corps aguicheur mais trop étroit pour elle.
Pourtant, l'idée faisant son chemin, la loyauté de la louve déteignit sur l'esprit de la femme qui estima que son frère de meute était en droit de savoir avec qui il avait passé les 6 dernières années de sa vie. Aussi, Sanaë attendit-elle le jour de l'anniversaire du demi elfe pour s'asseoir face à lui, le fixant de ses iris vertes. Nath' sembla curieux puis lui demanda avec un sourire amusé ce qui lui prenait et ce qu'elle voulait. Alors elle changea, devenant une femme fine avoisinant le mètre 75, avec des prunelles d'un vert saisissant et des cheveux aux reflets cuivrés si familiers. Avec un léger sourire, mal à l'aise et peu habituée à parler avec des mots plutôt que des gestes, c'est une voix claire et presque enfantine qui sortit d'entre ces lèvres rebondies :

"Salut Nathaniel"

Elle n'était même pas sure que c'était comme ça qu'on disait, mais elle avait entendu des gens dire ça quand ils se voyaient entre eux. Elle était sure que son frère de meute ne lui en voudrait pas si elle s'était trompée.

Et bien qu'il fut dur pour le demi elfe d'admettre que sa compagne lupine soit avant tout une femme, il ne la rejeta pas et l'aida au contraire à rattraper les années de vie humaine qu'elle avait loupé. Bien qu'elle passa la majorité du temps sous forme de louve, elle accepta, sous les demandes incessantes de Nathaniel, de progresser dans son langage et comportement bipède. Ça semblait important pour lui, alors elle le fit. Ils lui choisirent ensembles un nouveau nom, la jeune femme refusant de prononcer et de garder l'ancien. "Ulventter" la "fille loup". C'était parfait. Elle serait désormais Sanaë Ulventter. San', en ce qui concernait Nathaniel.
Et bientôt elle fut assez indépendante pour pouvoir sortir seule, même si l'idée l'effrayait un peu au début. Pour combattre cette peur qu'elle trouvait honteuse, elle demanda à Nathaniel de lui apprendre à se battre. Cependant, peu aguerri dans cet art, il tenta de lui apprendre le tir à l'arc. Elle n'était pas mauvaise, et se révéla même d'une précision hors norme, en plus de sa vitesse naturelle. C'est son frère de meute qui eut l'idée de lui mettre une dague entre les mains. A partir de là, elle n'avait fait que s'améliorer dans cet art, mêlant la danse qu'elle affectionnait tant au combat dans une chorégraphie vertigineuse mais surtout mortelle.
Tout cela dans le but d'accomplir une idée qui avait germé peu à peu dans l'esprit de Sanaë. Une idée nommée vengeance et qui se résumait à faire autant de mal que possible aux êtres de la même espèce que Godefroy : les hommes.



Midgard

--- Joueur...


  • Pseudonyme ou Prénom : Ash
  • Âge & sexe : 20 ans - Femme
  • Expérience Role Play :Je fais du RP sur forum depuis bientot 7 ans maintenant. Beaucoup d'héroic fantasy et d'urban fantasy, mais aussi un forum steampunk (Contes Défaits que vous avez dans vos partenaires). J'ai un rythme d'écriture plutôt rapide, mais aussi des petites périodes de mou, même si j'essaye d'éviter les attentes au maximum.
  • Code secret de la charte de Midgard :
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Impassible.
Localisation : Arbre de l'Yggdrasil.
Exp : 1331

Messages : 21
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : ???
Grade : S
Joyau(x) : 100

[Changeling] Sanaë Ulventter

MessageSujet: Re: [Changeling] Sanaë Ulventter Mar 9 Sep - 8:32
Arrêtez avec vos fiches, là ! Woh ! En plus là ça m'a presque ému avec la pauvre enfant qui en voit de toutes les couleurs. Vraiment bien écrit. Une, deux, trois fautes qui sont de bêtes oublis. Superbe personnage au passé plus que houleux au vu de ce qui lui est arrivé. Bonne continuation parmi nous, je ne peux pas souhaiter mieux. En espérant pouvoir RP ensemble, sans quoi lire les aventures de Sanaë.

Fiche Validée.


Tout d'abord, bienvenue sur Midgard Invité.
Que l'inspiration t'accompagne tout au long de ton parcours.

Ce que tu dois faire, après la validation de ta fiche, débute par compléter ta « Feuille personnage » qui se trouve dans ton profil. Ceci sera un court résumé de ton personnage, ce qui permettra aux joueurs, en quelques clics, de connaître des informations basiques le concernant. Pour plus de détails, il devra faire référence à ta fiche.

♦ Les quelques topics essentiels ♦

Notre gentil staff ainsi que d'autres membres ont pris le temps de réaliser divers sujets dans le but de t'aider dans ta progression sur le forum. Il t'est chaudement recommandé de les lire pour accélérer ton intégration au sein de la communauté.

Créé par Ulrich Leodenor, il est le topic incontournable si tu commence l'écriture. Il comporte de nombreux conseils avisés, ainsi que des astuces fort pratiques ! Ne passe pas à côté !

Vous avez beau avoir déjà créé votre personnage, les règles de la magie s'appliquent aussi InRP.

Les joyaux ne sont pas de l'argent, c'est expliqué explicitement ici !

Qu'est-ce que la réputation ? Topic explicatif posant les règles de cet outil se voulant être un moyen de valoriser les plus belles plumes.

Un contenu en constant développement pour vous fournir des informations sur certaines races. A votre disposition également, un bestiaire, reprenant des créatures mythologiques ainsi que des informations sur les dieux de Midgard et bien d'autres choses !

♦ Ce que je dois compléter ♦

Pour faciliter et améliorer ton intégration à l'univers, compléter ces quelques sujets aidera tes partenaires, ainsi que toi même dans l'avancement de ton personnage !

Tu as certainement pu constater que nous possédons un petite phrase - citation - autre, sous le nom de notre personnage. Ta fiche ayant été validée, tu y as aussi droit ! Va voir, c'est juste là !

On entre dans le vif du sujet ! C'est ici que tu trouveras des compagnons de routes, des frères d'armes ... !

Ceci est obligatoire. C'est une manière d'ordonner son histoire de la façon voulue.


N'hésite pas à contacter le staff si jamais tu as la moindre question !
Bon jeu sur Rune Midgard, qu'Ases et Vanes te protègent.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : Taquine
Exp : 1162

Messages : 9
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Changeling] Sanaë Ulventter

MessageSujet: Re: [Changeling] Sanaë Ulventter Mar 9 Sep - 8:53
Merci beaucoup !! :happy03: :love01:
Et au plaisir de Rp ensembles =)
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

[Changeling] Sanaë Ulventter

MessageSujet: Re: [Changeling] Sanaë Ulventter
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Présentation Sanael Waterson
» Changeling : The Lost
» [Raid Changeling] Operation HELL DIVE !
» Une changeling épineuse..
» Sanaë Eshfeld

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Hors Jeu ] :: Fiches des personnages :: Anciennes fiches personnages-