avatar
Sexe : Féminin
Humeur : amoureuse ^^
Localisation : dans les nuages
Exp : 2030

Messages : 95
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 500

Le jour ou mes doigts retrouveront ton visage. [PV Nath' ]

MessageSujet: Le jour ou mes doigts retrouveront ton visage. [PV Nath' ] Dim 21 Sep - 1:45
Le bateau accosta lentement au port d'Alcombord. Les mouettes et autres goéland chantaient a tue tête au dessus des têtes et des ombrelles, lâchant leurs fientes sur les plus malchanceux. Flora était accoudée au bastingage. Ses yeux sans vie perdus dans le vide et dans une réalité connue d'elle seule. La prêtresse songeait que retrouver le continent était une bonne chose. Elle rêvait de retrouver la sécurité tranquille de la foret, peut être celle de Lysa ? Peut être le royaume des elfes ?

Le capitaine s’approcha de l'aveugle et lui indiqua qu'elle pouvait sans craintes quitter son bâtiment. Le tout bien sur accompagné d'un long regard que la prêtresse sentit s'attarder sur des courbes que sa robe de clerc avait du mal a camoufler. La féminité avait fini de s'épanouir sur son corps sublime. L'aveugle décida de faire une halte a un étal, pour faire l’acquisition d'un châle ou autre morceau d'étoffe dans l'espoir de dérober a la vue ses formes.

Ses pieds nus et maladroits glissèrent tandis qu'elle marchait sur la simple planche jetée entre le navire et le quai. Une fois sur le sol, la jeune femme prit un moment pour s'adapter a nouveau a la sensation de ne plus entre sur les mers. Ce sol qui ne tanguait plus lui semblait étranger, lui donnait un tournis qu'elle ignorait. Normal vous me direz, après deux voyage de presque un mois en mer avec une seule nuit de repos entre les deux. La tentative de Flora pour rependre la parole d'Odin avait échoué sur Kynthos en les personnes d'un bandit assoiffé de viol et un homme du nom de Télhias.

Elle déambulait maintenant entre les étals et les marchands, chacun criant a qui mieux mieux et ventait ses marchandises. La jeune femme aux cheveux bleus comme l'eau fut ainsi alpaguée et bien plus d'une fois par des commerçants qui tentèrent de lui vendre épices, instruments de musique et autres babioles inutiles. Des enfants couraient dans tout ce capharnaüm en riant et en criant, s'appelant les uns et les autres, quémandant des pièces ou des friandises en tendant leurs patounes noircies par leurs vagabondages.

Flora riait de cette ambiance, heureuse de se trouver la.
Mais sa joie fut de courte durée quand elle rentra dans le dos de quelqu'un. L'homme était gros et gras. Important de sa personne il n'aimait pas qu'on le bouscule et surtout il n'aimait pas la différence. Et l'insolente qui venait de lui faire l'affront de le cogner était répugnante avec ses prunelles délavées et ses pieds nus. Encore une mendiante qui offrait ses charmes pour son repas journalier ? La main droite de l'homme se leva et vint abattre sur la joue rose de Flora.  La fille d'Odin cria de surprise autant que de douleur car le coup lui avait fait se mordre la langue. Un peu de sang roula sur sa lèvre inférieure.


« Dégage de la, sale gueuse ! » Crachat l'homme, accompagnant ses paroles d'un long jet chaud de salive empestant le tabac a mâcher. Il arma son pied, prêt a s'en servir si elle n’obtempérait pas et de suite. Plusieurs badauds se rassemblaient autour des deux personnes. On riant et  on tendait le doigts vers la prêtresse. On lui criait des encouragements obscènes. Mais enfin ne savait on pas reconnaître les insignes religieux dans cette ville ?

En fait oui et non. Flora avait eu la malchance de trébucher sur un homme ouvertement contre la religion. Et pas de chance les multiples aversions qu'il portait était toutes réunies en la jeune femme au sol devant lui. Un plaisir pervers le pris alors qu'il écrasait son pied dans le ventre de la religieuse. Flora cria. Ses oreilles se tendirent espérant percevoir une voix aidante, n'importe quoi qui mette un terme a cette torture tout aussi inutile que cruelle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Exp : 1099

Messages : 6
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Le jour ou mes doigts retrouveront ton visage. [PV Nath' ]

MessageSujet: Re: Le jour ou mes doigts retrouveront ton visage. [PV Nath' ] Dim 21 Sep - 6:26
- Ca suffit !!

Le cri d'avertissement avait accompagné le mouvement de la silhouette qui avait subitement fendu la foule. Les badauds furent repoussés sans autre forme de procès, tandis que Nathaniel se jetait de tout son poids sur le gros tas qui alimentait le divertissement. Ce dernier ne fut pas désarçonné, comme l'aurait pensé son désormais opposant, mais eut tout de même le malheur de perdre un peu de son équilibre. Tâchant de se remettre aussi droit que possible, le bonhomme retrouva bientôt le nouvel arrivant juste devant lui, se plaçant en protection pour qu'il ne frappât plus la demoiselle au sol.

Les yeux bleus du demi-elfe se plantèrent dans les prunelles enfoncées de son interlocuteur, lui intimant l'ordre de reculer mentalement. Nath' ne tiendrait pas physiquement contre lui, il n'en prenait conscience qu'après coup : toutefois, rien au monde n'aurait pu le faire bouger de l'endroit où il se trouvait.

Il était sorti sans armes ce matin-là. Ses pas l'avaient conduit dans cette ville pour s'y ravitailler et prendre connaissance des quelques contrats que l'on eût pu y dénicher. Il n'était pas parti du principe que son arc lui serait utile pour se promener au coeur du petit marché couvert, non-loin de là. Le chemin du port n'était pas le plus court pour s'y rendre, mais l'air de la mer lui faisait le plus grand bien, chaque fois qu'il s'en approchait. Ce détour aurait dû lui valoir quelques mètres supplémentaires à effectuer et non de tomber sur une scène de ce genre.

Le jeune homme avait reconnu les cheveux bleus qui avaient brusquement attiré son attention. Il avait hésité à s'y attarder, de peur de s'être trompé et de simplement rêver. Il avait secoué la tête et avait tâché de poursuivre sa route. Les années avaient passé, mais combien de chance avait-il de retrouver cette personne en ces lieux ? Sa soeur était loin d'ici, bien à l'abri de sa maison. Son esprit ne connaissait d'elle que la petite fille qu'il avait jadis laissée... Non, cela ne pouvait pas être elle...

Souriant tristement, Nathaniel s'était contenté de poursuivre son chemin sans s'y attarder. Ce brusque sursaut du passé l'avait troublé. Il avait pourtant eu l'étrange sentiment de devoir se retourner. Il ne l'avait plus fait depuis tout ce temps. Regarder en arrière n'avait plus jamais fait partie de ses habitudes. Qu'allait donc pensé cette demoiselle en se faisant ainsi dévisager ? Il n'osait y songer. Sa capuche rabattue sur sa tête, il avait fini par écouter l'instinct qui ne cessait de tirailler ses entrailles.

Puis le cri avait retenti. Ses yeux s'était agrandis de surprise et ses jambes avaient refusé de lui obéir, avançant d'elles-mêmes. Un tiraillement brûlant avait retourné son estomac et noué sa gorge. Une colère sourde s'était manifestée en lui, lorsque le spectacle, que cet homme semblait organiser, avait commencé. La chevelure bleue s'était effondrée au sol, dansant au rythme de la chute de cette frêle jeune femme. Nouveau cri. Nath' avait frappé le bonhomme au visage, l'avait repoussé dans son élan et s'était placé en protection devant elle.

Le retour d'un tel élan allait être douloureux. Agrippé par le col et soulevé de terre, le demi-elfe entendit les railleries poindre lorsque l'assistance s'aperçut soudain de ses oreilles pointues. La capuche avait glissé dans son élan et la gifle retentissante de l'agresseur manqua lui décoller la mâchoire. L'appellation de "bâtard" fut étouffée tout aussi vite par le coup de pied que Nathaniel asséna à l'énergumène.

Ce qui écarta la foule ? Une louve très en colère. Les cris se dispersèrent tout autour du responsable de l'agression et chacun s'en retourna d'où il était venu. Les plus curieux prirent leur distance et le bonhomme dut lâcher sa prise sur le col de l'archer. Sanaë avait littéralement plongé sur lui, les crocs dévoilés, grognant sourdement jusqu'à les plantés à un endroit que l'homme ne serait pas près d'oublier.

- San' ! Laisse-le partir ! ordonna Nathaniel. Il a eu son compte.

Autant demander à un marchand de laisser sa caisse sur le bord de l'échoppe. La louve n'avait pas l'air de vouloir en rester là avec l'agresseur. Certes l'avait-elle lâché, mais une autre morsure à la cuisse s'en suivit, puis des grognements. Encore une fois, heureusement qu'elle fût là pour le sortir d'affaire.

Inquiet, Nathaniel se retourna vers la jeune femme, toujours au sol. Son coeur battait la chamade, sa gorge était nouée et ses pensées ne voulaient pas se défaire de cette ribambelle de sentiments qui coulaient à flot. Il ne devait pas rester là. Ils ne pouvaient pas, sous peine d'avoir de graves ennuis. Les gardes ne tarderaient pas à survenir et le plus blessé de l'assistance était bien le gros homme, désormais en train de se rouler sur le sol de douleur. Faisant fi de ce qu'il ressentait, le jeune homme passa un bras sous les jambes de la prêtresse et s'aide de son autre main pour la soulever dans ses bras.

- Ca va aller... N'aie pas peur... murmura-t-il de façon presque inaudible, avant de reprendre plus fort à l'adresse de San'. Vite, on s'en va !

Toute fière d'elle, du moins, ce fut l'impression qu'elle donna, la louve trottina jusqu'à lui et le suivit dans sa course, lorsqu'il décida de partir en courant. Ses jambes cessèrent néanmoins de le porter au bout de quelques minutes. Trop d'émotion, trop de douleur, trop d'informations d'un seul coup... C'était trop... Epuisé, alors qu'il était habitué à bien plus d'efforts que cela, le demi-elfe finit par s'arrêter dans une ruelle plus calme.

Sanaë ne désira pas s'approcher plus que nécessaire des deux bipèdes. La louve s'était contenté de pousser un grognement en direction de la jeune fille, avant de garder ses distances. Nath' observa un instant le manège, avant de pousser un soupir et de reprendre son souffle. Ses prunelles azurées ne quittaient pas ce visage. Un visage si familier...
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Féminin
Humeur : amoureuse ^^
Localisation : dans les nuages
Exp : 2030

Messages : 95
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 500

Le jour ou mes doigts retrouveront ton visage. [PV Nath' ]

MessageSujet: Re: Le jour ou mes doigts retrouveront ton visage. [PV Nath' ] Sam 11 Oct - 9:05
La peau de Flora s' était couverte de chair de poule. Voila tant d'année, tant de temps, d'efforts, de nuit passées a pleurer dans le noir, a murmurer un nom presque sur le ton de l'adoration. Et puis le dénouement, la réunion.

Deux bras la soulevèrent comme au temps de l'enfance, l'aveugle noua ses bras sur cette nuque familière et étrangère a la fois. Elle savait bien qu'elle n'avait plus huit ans et que se laisser traîner en paquet impotent serait bien plus compliqué pour son frère qu'au temps d'avants.


Ça va aller... N'aie pas peur...
je n'ai pas peur avec toi, eu-t-elle envie de lui glisser.
La course de Nath ne dura pas longtemps. Flora savait qu'il cherchait a se cacher. Elle ne connaissait pas cette ville aussi elle ne put l'aider. En fait, se demanda-t-elle, avait elle jamais put aider son frère ?

Les pieds nus de la prêtresse touchèrent enfin le sol. Ses oreilles lui apprirent que son frère avait le souffle court. Elle fut rongée par l'envie de tendre la main et a l'aide de sa magie, lui envoyer une onde de guérison. Elle ne savait pas le faire a l'époque ou il était partit.

Et sans vraiment s'en rendre compte, Flora tendit une main, qui toucha légèrement le coude du jeune homme. Elle ferma ses yeux blancs et murmura une incantation. Une jolie lueur brilla, discrète dans la lumière du jour. Elle espérait ainsi apaiser le jeune homme.


« Tu … Ou étais tu ? » demanda-t-elle lorsqu'elle retrouva a son tour ses esprits et son souffle.
Tant de questions se bousculaient dans sa tête, et celle ci n'en était que la première. Une drôle d'émotion s'emparait lentement de la Fille d'Odin, a mi chemin entre la surprise, l’incompréhension et la joie de retrouver son frangin.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Le jour ou mes doigts retrouveront ton visage. [PV Nath' ]

MessageSujet: Re: Le jour ou mes doigts retrouveront ton visage. [PV Nath' ]
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» A l'aube du Premier Jour [Aniel]
» A TOUS CEUX QUI PENSE CHAQUE JOUR EN BIEN POUR CE PAYS
» HOROSCOPES DU JOUR
» Infos françaises du jour (prédictions) :
» mise a jour de la beta test

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Midgard ] - Terres des hommes :: Alcombord :: Port d'Alcombord-