avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Vengeresse
Exp : 1494

Messages : 45
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Chevalier] Logan Laeth

MessageSujet: [Chevalier] Logan Laeth Dim 7 Juin - 17:50
« Fiche personnage »
« Informations générales »
« Compétences & attributs »
Nom : Laeth
Prénom : Logan
Sexe : Masculin
Âge : 21 ans
Race : Humain
Classe : Chevalier
 
Description physique :
Spoiler:
 

 
Description caractérielle :
Spoiler:
 


  
Maitrise de magie :

Spoiler:
 
 
Maitrise d'armes :
Spoiler:
 

 
Grades :
Grade D – Chevalier d'Utguard.
Spoiler:
 
Grade C – Epéiste de glace.
Spoiler:
 
Grade B – Combattant ancien givré.
Spoiler:
 
Grade A -
Spoiler:
 
Grade S -
Spoiler:
 
 
Statistiques :
Vitalité : 4/5
Attaque physique : 3/5
Défense physique : 2/5
Attaque magique : 1/5
Défense magique : 0/5
Vitesse : 5/5
  
« Background »
Spoiler:
 

La pierre était glacée. Logan pouvait le sentir sur la paume de sa main, tandis qu’il appuyait tout son corps contre la paroi rocheuse dans une respiration calme, presque inaudible. Sa main gauche sur la garde de son épée, ses paupières étaient fermées, à l’affût du moindre bruit.

« Tu le sens, toi aussi, Logan ? » murmura Ascalon, à l’abri de toute oreille indiscrète, dont l’excitation s’évadait comme une fumée étouffante dans l’esprit du chevalier.

Pour toute réponse, le chevalier se contenta d’hocher positivement la tête, tentant vainement de garder son calme et d’apaiser ses membres tremblant sous le coup de l’émotion. Cela faisait des mois, ou plutôt des années, qu’il attendait ce moment et ce n’était plus qu’une question de temps avant que toute cette vie ascèse trouve un sens.

Le chemin pour l’amener jusque là avait commencé par une simple histoire : depuis plusieurs semaines, on dénombrait pas moins d’une vingtaine d’enlèvements dans la région d’Utguard. Cela resta une simple affaire de règlement de compte entre paysans pendant quelques jours jusqu’à ce qu’un membre de la famille d’Adelphe Ikris, le régent de la ville, fut lui-même enlevé. La petite affaire se transforma alors en attentat sur la royauté et tous les chevaliers de la région furent dépêchés pour s’occuper de le retrouver. Grâce à une pluralité de témoignages, Logan réussit à retrouver la trace du kidnappeur, mais tout lui laissait présager qu'il connaissait déjà son identité.

« Aster… J’ai hâte d’enfin pouvoir enfoncer ma lame dans ta gorge de monstre » souffla le chevalier entre ses dents, un sourire carnassier enfoncé sur son visage.

Ne perdant pas une minute de plus, le jeune homme sortit de sa cachette et fit face aux hommes qui se présentaient devant lui, une demi-douzaine, tous armés de hachettes et épées émoussées qui leur servaient surtout pour écarter les oiseaux et les voyageurs un peu trop curieux.

Les hommes se mirent lentement en marche, surpris de voir un étranger se présenter dans le domicile de leur maitre, mais les armes furent rapidement dégainées et chacun se mit à se lancer sur le nouvel arrivant.

« Ascalon, je te laisse la suite des choses… » murmura le jeune homme en dégainant son épée.

Ses yeux prirent soudain une teinte plus froide et son corps entier s’arrêta de trembler, laissant place à un calme désarçonnant.

La bande de mercenaires resta pétrifiée sur sa position, les yeux plissés sous l’incompréhension de la scène.

« Bien… maitre » répondit le chevalier avec une voix grave qui ne lui appartenait pas.

En une fraction de seconde seulement, le jeune homme fondait déjà sur l’ennemi. Le premier à se présenter devant lui portait une simple épée, sans aucune protection sur le reste de son corps. Il n’eut pas le temps d’esquisser un seul mouvement qu’il se retrouva avec un sillon de sang gelé au niveau de la gorge, s’écrasant par après lamentablement par terre.

Ses compagnons se mirent à réagir dans un calme plus ou moins maitrisée et tentèrent leur chance auprès de leur adversaire. Et la danse commença.

Des coups s’échangèrent, dans une élégance approximative, et chacun jouait son rôle. Des corps tombaient, des cris envahissaient la pièce, mais il n’y avait pas de sang, juste des éclats de glace qui voletaient tout autour de la scène. Ce fut un magnifique spectacle.

Quelques minutes seulement après le début de cette drôle de valse, le rideau tomba et le silence revint, comme si de rien n’était.

« Ca m’étonne beaucoup que ton frère ait pris des néophytes comme gardes du…

- Il n’est plus mon frère, imbécile ! cria Logan dans son propre esprit. Et il n’est pas bête, il nous attend surement en ce moment même, avec tous les indices qu’il nous a laissés…

- Tu veux dire que tu savais depuis le début que c’était un piège ? Moi qui aurais voulu te l’apprendre dès que nous nous serions retrouvés devant "lui", c’est dommage... » s’exclama Ascalon, toujours à travers le bouche du jeune homme, un sourire au visage.

Après avoir rangé son épée dans son fourreau, ses yeux reprirent leur teinte habituelle et le jeune homme continua sa course à travers la grotte où des éclats de glace parsemaient le sol irrégulier.

Il ne lui fallut qu’une minute pour arriver devant une porte de bois, sur laquelle on pouvait clairement lire : « Entre donc, papa et maman t’attendent. Ils commencent à avoir froid ». Ne s'attardant pas sur les émotions qui se bousculaient dans son esprit, Logan enfonça la porte d’un seul et unique coup de pied puissant, qui lui arracha un soupir de douleur, et il le vit.

Ses cheveux couleur herbe, ses yeux opale, son teint blanchâtre, ça ne pouvait être que lui. Il arborait un de ces sourires qui donneraient à n’importe qui l’envie de le lui rendre en retour, mais ça n’était plus le cas pour le chevalier, ayant déjà dégainé son épée et passé le contrôle à Ascalon.

Aster dévoilât des dents d’une blancheur éclatante et lâcha un petit rire aigu.

« Alors, même pas un petit bonjour pour son frère adoré ?  demanda-t-il d’une voix enfantine. Je pensais que, toi et moi, c’était de l’histoire ancienne, mais visiblement, tu m’en veux, ce que je peux tout à fait comprendre ! Tu ne serais pas un peu rancunier, d’ailleurs ? Parce que bon, je n’ai pas de parents non plus, tu sais, alors que j’aie tué les tiens ou pas, au fond, nous restons toujours humains… N’est-ce pas le plus important ? Tu vis toujours, Logan, c’est une qualité que tout le monde ne peut pas se vanter d’avoir après m’avoir connu ! »

Ses quelques mots n’effleurèrent même pas Logan, qui restait toujours aussi déterminé à en finir avec son passé.

Le bras du chevalier se leva de lui-même en direction du jeune garçon, qui ne sembla nullement impressionné ou menacé par l’arme.

« Mon maitre veut ta mort comme personne, Aster. Je dois te remercier, dans un sens, car, sans toi, je n’aurais jamais pu penser me délecter d’une âme aussi colérique et impure. Je ne l’ai encore jamais fait auparavant, mais veux-tu dire quelque chose avant de mourir ? » demanda Ascalon, d’un ton toujours aussi grave avec une pointe d’impatience.

Le jeune garçon rit quelques secondes avant de lâcher d’un regard provocateur :

« Logan, de toutes les personnes que j’ai manipulées, tu étais vraiment la plus trouillarde et stupide ».

Dès que sa phrase se termina, tout le corps de Logan se mit en mouvement comme dans un seul élan. La lame, légèrement mise en arrière, brillait d’un éclat encore plus blanc tandis que le chevalier se rapprochait de sa cible. Dès qu’il fut presque corps contre corps et sans qu’Aster n’eut le temps de rabattre son sourire, l’épée de glace s’enfonça de long en large dans l’estomac de l’enfant.

Le sourire du garçon disparut comme il était venu et ses mains serrèrent l’épée qui lui rentrait dans le corps. Son regard tremblant se planta dans celui de Logan, non pas comme un signe de provocation, mais plutôt d’incompréhension.

« P… pourquoi ? » murmura-t-il, d’une voix qui n’avait rien de semblable avec celle qui lui appartenait quelques minutes auparavant.

Lentement, ses yeux prirent une teinte grisée, ses cheveux tirèrent vers le brun et sa bouche se remplit de sang. Les yeux de Logan s’étaient eux aussi pétrifiés et il retira son arme doucement du corps. Le garçon cracha une gerbe de sang et s’écroula sur le sol, sans un mot.

« Il correspond bien à la description, Logan, s’exclama Ascalon. C’est bien le neveu du roi. On s’est fait piéger »

Mais ça, Logan ne l’entendait pas. Tout ce qu’il sentait, c’était la rage à nouveau l’envahir, le sentiment d’avoir été trompé à nouveau. Son âme bouillonnait et son envie de meurtre arrivait à son paroxysme.

Ascalon rangea son épée et les yeux de Logan reprirent leur couleur bleutée. Celui-ci, vidé de ses forces, s’effondra dans la marre de sang qu’il avait lui-même créé.

Il sentait des larmes de rage monter jusqu’à ses yeux, mais il s’appliqua à les retenir tant bien que mal.

Soudain, une voix retentit dans la salle, une voix claire et limpide qui ne pouvait appartenir qu’à une seule personne, mais qui semblait sortir des murs.

« Tu es vraiment stupide, Logan. Croire que j’allais me livrer à toi, comme ça, sans aucune défense… Je voulais voir à quel point tu étais pathétique et c’est réussi ; jamais tu ne réussiras à m’avoir, jamais. Je joue avec toi, tu vois ce que j’ai envie que tu vois et tu suis bêtement les empreintes que je forme, aveuglé par ta propre haine. Quand j’en aurais marre de toi, je t’enfoncerai une dague à travers la gorge dans ton sommeil et on n’en parlera plus. Sur ce… Bonne chance pour expliquer ce massacre au roi. »

Et la voix se tût.

Logan resta seul avec lui-même et Ascalon, couché à côté du cadavre qu’il aurait dû protéger. Son visage n’exprimait plus rien, plus aucune émotion. Il n’était personne, il n’avait personne, il était juste une ombre, aussi noire que la plus sombre des nuits.

« Ascalon, dit-il en se relevant, tu penses vraiment qu’on peut l’avoir ?

- Je n’en sais rien, mais je déteste qu’on se paie ma tête… Je passerai des millénaires à vouloir lui trancher la gorge, si je le pouvais. »

Logan esquissa un rapide sourire, maintenant debout et la tunique tachée de sang. Il jeta un dernier coup d’œil au cadavre et se retourna vers la sortie, laissant le massacre intact.

« Pourquoi ne le pourrais-tu pas ? Nous avons toute la vie devant nous », s’exclama le chevalier dans un sourire qui n’en était pas un.

« Joueur »

Pseudonyme ou prénom : Pyrgus
Âge et sexe : 16 piges et mâle
Expérience en Role Play : J’ai commencé ici même il y a 3 ans, environ !
Code secret de la charte du forum : Loki est un fripon.
 
Demande spécial ou message destiné à la modération : C'parfait, ici, 'fin, m'voyez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Vengeresse
Exp : 1494

Messages : 45
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Chevalier] Logan Laeth

MessageSujet: Re: [Chevalier] Logan Laeth Mar 16 Juin - 4:51
Voilà ! Fiche finie et retravaillée ! :onion4:

Bonne lecture à tous. ~
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Lasse.
Exp : 3371

Messages : 592
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

[Chevalier] Logan Laeth

MessageSujet: Re: [Chevalier] Logan Laeth Mar 16 Juin - 23:04
Le grand retour du chevalier de glace et de son épée maudite ! :onion4:

Fiche validée.

Bon jeu !
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

[Chevalier] Logan Laeth

MessageSujet: Re: [Chevalier] Logan Laeth
Revenir en haut Aller en bas
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Un honorable chevalier
» Présentation de Logan Echolls
» invitation du roi au peuple et chevalier de la cour.
» Haldurion, apprenti Chevalier Galadhrim
» Un petit bonjour de La maisnie du chevalier Bragon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Hors Jeu ] :: Fiches des personnages :: Personnages validés & actifs-