Aller à la page : Précédent  1, 2
" Invité "
avatar
Who am i !

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Sam 12 Mai - 13:00
Parfaitement consciente qu’elle prenait son nouvel ami au dépourvu de part sa technique, Eliel savait aussi à quel point elle pouvait s’avérer efficace. Mais si il venait à accepter il ne regretterait pas de la laisser lui offrir de la viande au repas. De plus cela lui laisser la possibilité d’aller prendre son sac à son campement, en réalité tout proche d’eux.


- " Ce que je voudrai ?! Euh… Non ! D’accord ! Mais s’il te plaît, ne t’éloignes pas trop… "

C’est avec une face écarlate et des yeux fuyants que le noble guerrier accepta sa demande, complètement désemparé par le visage de la jeune archer. Celle-ci était d’ailleurs très enthousiaste à présent qu’elle était permise de chasser, une joie qui se reflétait dans son regard. Elle agita sa main gantelée, qu’elle tenait toujours, en souriant largement. Les durs évènements de l’après-midi semblaient bien loin dans son esprit et son moral, et ce grâce à ce Paladin. Libérant enfin son membre, Eliel saisit son arc et lui fit face de nouveau, elle s’inclina avec respect.

- " Pas d’inquiétude, je suis chez moi. " Lança-t-elle avant de sauter dans les fourrés.

Et son affirmation se confirmait si on l’observait courir dans les bois avec l’agilité et la discrétion d’une biche, ou d’un écureuil à sa façon de grimper aux arbres et s’y déplacer. Elle connaissait ces bois et y trouva rapidement son premier piège, un des trois qu’elle vérifiait quotidiennement, celui-ci était vide mais qu’importe, elle quitterait Lumïa au lendemain, et le retira donc. Dans le second se trouvait une caille, une volaille deux fois plus petite qu’une poule et que les nobles apprécient pour leur finesse, un oiseau d’ailleurs à son aise dans les plaines de Lumïa et qu’elle capturait fréquemment. L’archer lui brisa le cou juste après l’avoir sortie du piège et la rangea dans son carquois, n’ayant pas son sac avec elle, celui-ci étant de toute façon assez grand. Le troisième piège fut lui aussi vide, ce qui la désola un petit peu, une caille n’étant nourrissante que pour une personne…
Après encore quelques minutes de marche, en fait à 5minutes de là où Söl Randell avait établit leur camp, Eliel s’arrêta dans un arbre au large tronc auquel elle grimpa, c’était sa cachette, un large trou, non visible depuis le sol était béant dans cet arbre. Une maison qui aurait pu être parfaite pour un grand hibou mais où elle avait élue domicile, à l’intérieur elle n’avait pas la place de s’allonger, mais au moins c’était un abri sec et chaud, où elle-seule pouvait entrer. Elle y prit son sac et les affaires dont elle allait avoir besoin en quittant, peut-être pour toujours, Lumïa.

C’est après une absence d’une vingtaine de minutes qu’elle fut de retour sur le camp du Paladin, sa proie à la main et son sac à l’épaule, elle fit comme si la présence de ce dernier sur elle était tout à fait banale. Elle alla d’abord voir Monsieur Philibert en souriant.

- " J’ai un cadeau pour vous ! " Annonça-t-elle en glissant une main dans son bagage et d’en sortir une pomme qu’elle offrit au noble shire blanc en le caressant à la tête puis à l’échine une fois le fruit finit.

Se tournant enfin vers son ami son sourire faiblit.

- " Je n’ai qu’une caille. J’aurai espéré un lapin avec pour faire un plus grand repas, mais j’ai heureusement de quoi l’accompagnée. "
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dévouée
Localisation : Dans vos coeurs.
Exp : 2395

Messages : 138
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Mar 15 Mai - 10:00
Devant l’approbation du guerrier saint, le visage de la douce demoiselle s’était illuminé de gaieté, comme celui d’un enfant à qui on venait de promettre un cadeau. Söl se blâmait intérieurement d’avoir cédé aux yeux doux d’Eliel mais, bien quand même il avait promis sa protection, il avait conscience que la petite archer avait aussi besoin de liberté. Laissant tomber la couverture en fourrure à terre dans son empressement et attrapant son arc au passage, Eliel s’était inclinée poliment vers son protecteur. Le paladin Randell se posait d’avantage de questions sur sa nouvelle amie. Une jeune femme qui marchait pieds nue mais qui, semblait avoir reçu l’éducation réservait aux nobles…

- « Pas d’inquiétude, je suis chez moi. » déclara Eliel avant de disparaître dans les bois.

- « Et qui habitude dans les bois… » ajouta Söl à sa réflexion dans un murmure à peine auditif, le visage interrogateur.

Tout en préparant le campement pour la nuit, le paladin était en pleine concentration, suivant l’aura d’Eliel à l’aide de ses dons magiques. Aussi loin qu’il s’en souvenait, Söl avait toujours eu cette faculté étonnante de ressentir la présence de tous les êtres vivants autour de lui. Au fil des années, le champ d’action de son prodigieux don s’était élargi à plus d’une centaine de mètres. Ainsi, il pouvait prédire l’arrivé d’ennemis ou de bêtes sauvages, retrouver une personne perdue en forêt ou encore, connaître l’effectif exacte d’une armée tout en restant à bonne distance de leurs lames.

Tout en allumant le feu à l’aide de deux pierres, dans le trou qu’Eliel avait creusée et que le jeune homme avait garni de petits bois, Söl eut un frisson au moment où l’innocente et douce petite Eliel venait de mettre subitement fin à la vie d’un petit animal. Bien qu’il ne soit pas végétarien, le paladin était particulièrement sensible, ressentant de la peine pour toute vie arrachée à ce monde. Quand la jeune demoiselle fit son grand retour, un petit feu dansait au centre du campement et déjà, une casserole faisait bouillir de l’eau. Sans s’occuper de Söl qui la suivait de son regard paisible, Eliel alla gâter le grand shire blanc, qui fût particulièrement ravi de recevoir son fruit préféré. Satisfaite, la jeune archer s’était tournée vers le paladin.

- « Je n’ai qu’une caille. J’aurai espéré un lapin avec pour faire un plus grand repas, mais j’ai heureusement de quoi l’accompagnée. » déclara t-elle.

- « Pauvre petite chose… » lança tristement le paladin en regardant la pauvre petite caille, maintenue par les pattes, le cou pendant.

Dans un élan de compassion, Söl avait joint ses mains avant de murmurer une petite prière. Eliel trouverait peut-être cela ridicule mais, le jeune homme ne pouvait s’en empêcher… Quand sa prière fût terminée, voulant être à son tour utile, Söl s’était positionné à genoux devant son sac de provisions, faisant l’inventaire de son contenu.

- « Je dispose de pommes de terres, de pains, de fromages et de vin… Nous avons suffisamment de quoi manger jusqu’à demain soir. Aucune crainte Eliel, nos ventres ne crieront pas famine ce soir ! » s’amusa le guerrier. - « Oh aussi, aimes-tu le thé ? » demanda-t-il en souriant.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Ven 18 Mai - 10:51
A son retour, Eliel fut contente de remarquer que le Paladin avait su faire du feu. Non pas qu’elle le pensait incapable de le faire, mais elle avait eu du mal à apprendre à faire ses premières flammes à partir de peu de choses ramassées en forêt… En sortant de ses pensées pour s’intéresser de nouveau au noble Söl Randell qui s’était mit à prier pour leur futur repas. Cela amusa nostalgiquement l’archer qui s’assit en tailleurs devant le feu pour commencer à plumer la caille. Pendant ce temps son nouvel ami s’était hâté de vouloir apporter sa contribution au repas.

- " Je dispose de pommes de terres, de pains, de fromages et de vin… Nous avons suffisamment de quoi manger jusqu’à demain soir. Aucune crainte Eliel, nos ventres ne crieront pas famine ce soir ! " Lui annonça-t-il avec un sourire. Elle s’apprêtait à lui répondre, lorsqu’il ajouta prestement : " Oh aussi, aimes-tu le thé ? "

A l’entente du mot « thé », Eliel releva la tête avec un air de surprise, mais d’une surprise agréable pour elle à en juger par son visage excité.

- " Vous en avez vraiment ?... Ce serait avec plaisir. Non. Un immense plaisir ! " S’écria-t-elle.

Sa réponse avait fait sourire le Paladin, qui se mit à sortir de son sac quelques porcelaines. Curieuse, elle s’était avancée sur les genoux pour l’observer sortir son service à thé et commencer à préparer le breuvage. Les tasses blanches, aux contours roses portaient quelques motifs végétales sous forme de légères gravures, ainsi que de la théière assortie portant un lapin sur le côté, une qualité dont elle s’étonnait ; tout comme de voir un grand homme en armure préparer du thé semblait même la fascinée, elle qui au premier regard avait même eut peur de lui à cause de son imposante armure. Au final elle était loin de se douter à quel point elle avait à faire à une personne sensible et raffinée.
Enfin, elle termina de plumer son gibier après lui avoir coupé la gorge pour qu’il se vide. Pour le mettre au dessus du feu elle le planta sur une flèche sans pointe, qu’elle piqua dans la terre au dessus du feu.

- " Messire Randell… Je dois vous dire que je suis heureuse de vous avoir rencontré… Non pas uniquement parce que vous m’avez sauvée des gardes, mais parce que je peux sentir que vous êtes une bonne personne. Aussi… Ne le prenez pas mal, mais vous me rappelez mon maître… C’est pour çà que j’aimerais venir avec vous… et vous aidé pour votre mission, si vous voulez bien de moi."
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dévouée
Localisation : Dans vos coeurs.
Exp : 2395

Messages : 138
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Mar 29 Mai - 9:02
Eliel semblait infatigable, affichant toujours une curiosité et un enthousiaste ne connaissant aucune frontière. Elle était à présent bien loin de son apparence de petit animal sauvage et blessé, dont Söl avait fait connaissance quelques heures plus tôt. Le paladin se réjouissait quant au fait que sa nouvelle amie semblait d’ores et déjà l’avoir adoptée. Mais d’une certaine façon, il était difficile de résister au jeune homme en armure. Söl possédait une aura calme et sereine, éveillant un sentiment de confiance à quiconque est assez curieux pour l’approcher. Même le plus farouche des hommes finissait toujours par lui accorder sa confiance. Le paladin Randell était un homme de foi à qui il était facile de se fier et de se confier. Pourtant, même s’il était conscient de ses capacités, Söl ne pouvait s’empêchait d’être ravi d’échanger des sourires sincères avec la curieuse petite archer et de lui accorder cette sécurité et compagnie dont elle semblait cruellement avoir besoin. Ce que le jeune homme ignorait, c’était que lui aussi, souffrait silencieusement d’une solitude profonde et cela, depuis bien plus longtemps qu’il y paraissait.

La jeune demoiselle ayant acceptée le thé qu’il lui avait proposé, Söl s’était armé de son adorable service à thé en porcelaine. Il comportait quatre tasses ainsi qu’une petite théière, toutes d’un coloris blanc aux extrémités rosâtres, affichant quelques décorations comme des fleurs, des feuilles ainsi que de mignons petits animaux. C’était probablement la dernière chose à laquelle on pouvait s’attendre venant d’un paladin, redoutable guerrier des Dieux sur terre. Alors que le pauvre volatile cuisait sous les flammes voraces du feu de camp, le jeune homme, à genoux au côté d’Eliel, lui tendait amicalement une tasse contenant de l’eau chaude à laquelle il avait ajouté une petite préparation de végétaux en poudres. Le breuvage dégageait une douce odeur fruitée.

- « Messire Randell… Je dois vous dire que je suis heureuse de vous avoir rencontré… Non pas uniquement parce que vous m’avez sauvée des gardes, mais parce que je peux sentir que vous êtes une bonne personne. Aussi… Ne le prenez pas mal, mais vous me rappelez mon maître… C’est pour ça que j’aimerais venir avec vous… et vous aidé pour votre mission, si vous voulez bien de moi. »
insista de nouveau l’archer.

- « Eliel, j’ai fait le serment de te protéger mais également celui de mener à bien ma mission. J’accepte que tu m’accompagnes mais, je refuse que tu interviennes. Cette mission peut s’avérer dangereuse. Je ne tiens pas à prendre le risque qu’il puisse t’arriver malheur. Je ne pourrai sans doute jamais me le pardonner… Je souhaite que tu restes en retrait, à attendre mon retour. Une fois mon travail accomplit, nous rentrerons ensemble à Asunia. »

Le regard aux couleurs d’un ciel d’été du jeune homme s’était viré dans celui noisette de la jeune femme. Illuminé par la danse endiablée des flammes dévorant le petit bois, le visage du paladin Söl Randell affichait un air grave laissant clairement entendre que des négociations n'étaient pas envisages.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Lun 4 Juin - 2:30
Comme intimidée par le regard autoritaire et les mots du grand Paladin, la petite Archer avait baissé les yeux sur le feu, plus particulièrement sur leur maigre repas. Était-ce la faute de sa mauvaise chasse ? Certainement ! Si elle avait mieux démontré ses compétences peut-être lui ferait-il plus confiance. C’était la sous estimer que de vouloir la laisser à l’arrière… Eliel récupéra l’oiseau enfin cuit et se mit à le découper, ne se gardant qu’une aile et une cuisse, une bien maigre part tant la caille était une minuscule volaille. Par « question de proportions » elle estimait ne pas avoir à égaliser les quantités entre elle est le Paladin.

- " C’est aussi ce que m’avait promis mon maître avant de partir… " Marmonna tout bas la jeune fille en rangeant son couteau de chasse à sa cuisse. " Servez-vous Sir Randell. Bon appétit." Dit-elle poliment avec un sourire presque forcé, ne voulant pas être pessimiste.

En seulement deux bouchées elle avait nettoyé l’os de la cuisse, dont la taille faisait plus guise de mise en bouche que repas. Une seule autre suffit pour l’aile avant dans ronger les morceaux de peau restant. Même pour son appétit d’oiseau, ces deux morceaux ne pouvaient la rassasiée, elle qui n’oserait demander plus de nourriture. Söl l’impressionnait trop pour çà, en plus d’avoir l’air de provenir d’un milieu bien aisé. Les yeux d’Eliel se posaient alors sur la tasse de thé qu’il lui avait précédemment donnée, elle la prit précautionneusement -elle était tout de même en porcelaine- et souffla sur la surface du liquide chaud avant de le gouter.

- " Il est excellent Messire, merci. " Sourit-elle faiblement en prenant une nouvelle gorgée.

Cela faisait un certain temps qu’Eliel n’avait eu l’occasion d’apprécier une petite tasse après un repas. Dans un fond cela lui apportait du plaisir, elle pour qui seule l’eau de ruisseau était une boisson abordable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dévouée
Localisation : Dans vos coeurs.
Exp : 2395

Messages : 138
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Dim 17 Juin - 6:52
Le paladin ressentait de la culpabilité face à la mine abattue de la jeune femme, observant les deux parts de nourriture, disposées dans de petites assiettes sorties au préalable, se pinçant méchamment la lèvre inférieur. Il n’avait pas souhaité intimidé Eliel. Il désirait simplement lui faire comprendre qu’elle était bien plus en sécurité loin des batailles que le guerrier saint abordé aux noms de l’église et des Dieux. Le paladin ne le savait que trop bien, il menait une vie dangereuse. Sans toucher à son modeste repas, le jeune homme aux cheveux blond s’était détourné quelques instants de son amie pour fouiller dans une de ses sacoches, celle lui faisant office de garde-manger. Elle contenait suffisamment de victuailles pour leur offrir, en compagnie de la petite caille, un copieux repas. Söl y sortit deux miches de pain ainsi qu’un morceau de fromage, soigneusement emballé dans du tissus. Sans se préoccuper du silence qui commençait à naître, le jeune homme avait coupé une tranche de pain et de fromage avant de les proposer à Eliel, le sourire doux et le regard désolé.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Lun 2 Juil - 12:50
Avec le silence, le malaise s’installait et Eliel commençait à douter que son voyage avec le Paladin pourrait être compromit. Par son entêtement, ou plutôt sa volonté à vouloir toujours se montrer utile… Söl pourrait très bien à présent la laissée ici et disparaître, pour ne pas l’avoir dans les jambes… Elle serait alors de nouveau esseulée… Ces pensées l’effrayaient au point que son corps réagissait face à cette soudaine montée de stress. Le guerrier saint ne la regardait pas lorsqu’elle passa ses bras sous sa cape pour les dissimulés. Elle devait absolument retrouver son calme au plus vite…

Elle reprit la tasse de thé encore chaude contre elle et la porta à ses lèvres. Elle parvint à se rassurer un peu en humant l’odeur de plante. Son regard inquiet se posa sur le Guerrier Saint avec l’intention de prendre une gorgée qu’elle remarqua qu’il lui tendait du pain et du fromage.

- " Euh…C-c’est pour moi ? Je… je pense que j’ai assez mangé… " Souffla l’archer gênée en reposant la tasse.

Aussitôt son ventre exprima dans son propre langage, aussi embarrassant soit-il, l’inverse de ce qu’elle venait d’affirmer. Rougissant, elle baissa les yeux, observant dans le vide. Son mensonge défendait le fait que le Paladin ne devait en aucun cas voir l’état actuel de ses bras. Il lui fallait trouver un moyen de gagner du temps et sa posture lui permettait d’y réfléchir dans un silence meublé par le chant des insectes nocturnes et de hululements lointains. Peut-être lui parler d’elle d’une façon triste serait la meilleure chose à faire sans paraître être de la comédie.

- " Désolée Messire… Je n’ose point, vous êtes si généreux avec moi… Je n’ai pas l’habitude depuis le temps que je suis seule ici… C’est comme de devoir vous nommer avec le respect que je dois à votre rang… J’ai besoin de temps je suppose…"

Finalement son aveu avait tout de sincère, exactement comme le faible sourire qu’elle lui adressait en relevant les yeux vers lui. Elle désirait gagner encore un peu de temps et lui faire oublier un peu son fromage, dont elle avait tout de même très envie…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dévouée
Localisation : Dans vos coeurs.
Exp : 2395

Messages : 138
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Mar 10 Juil - 7:50
Le paladin Randell avait naturellement ressenti le trouble naître dans l’esprit de sa jeune amie et pour cela, il n’avait eu nullement besoin de magie. Le regard tendre et noisette de la douce s’était voilé d’inquiétude. Elle semblait également avoir froid, ses bras étant à présent dissimulés sous sa cape. Quand Eliel lui répondit, déclinant la nourriture, sa voix trahissait un profond malaise. Cerise sur le gâteau, l’estomac de la jeune femme ne semblait pas apprécier ce refus, manifestant son mécontentement en quelques grondements. Söl comme Eliel, tous deux embarrassés de la situation, avaient les joues rouges et le regard fugueur. Un petit silence s’était installé entres eux, meublé par la brise et les chants des insectes vivant dans les plaines du royaume de Lumïa. Ce fut l’archer qui reprit la parole la première.

- « Désolée Messire… Je n’ose point, vous êtes si généreux avec moi… Je n’ai pas l’habitude depuis le temps que je suis seule ici… C’est comme de devoir vous nommer avec le respect que je dois à votre rang… J’ai besoin de temps je suppose… »

Un petit sourire triste s’était dessiné sur ses lèvres et son regard semblait demander de l’aide à quiconque pouvait l’entendre.

- « Ça ne va vraiment pas, Eliel ? » S’inquiéta le jeune homme d’une voix de velours.

Il déposa lentement, comme pour ne pas l’effrayer, le fromage et le pain dans la petite assiette disposée devant elle puis, sa main gantelée d’acier se posa avec délicatesse sur l’épaule de la jeune femme. Ce soudain contact, ô combien il n’en était pas vraiment un, alimentait la gêne grandissante du paladin.

– « Je t’en prie, appelles-moi simplement Söl. Je ne suis pas un noble. Mon père et ma mère étaient des travailleurs des champs. » Commença-t-il, souhaitant qu’elle comprenne qu’il était son égo. – « Je doute que ton ventre accepte d’attendre… A l’entendre, il pourrait presque engloutir un cheval ! » S’amusa le jeune homme en partant d’un petit rire mélodieux.

A la mention de cheval, le regard mauvais de Monsieur Philibert s’était braqué sur le dos du paladin mais ce dernier, toujours occupé avec la curieuse demoiselle, ne s’en était pas rendu compte. Considérant qu’il avait assez mangé, l’homme de foi s’était redressé sur ses deux jambes, animant le début de la nuit d’une multitude de cliquetis métalliques. Bienveillant, le guerrier saint avait ramassé la couverture de fourrure à terre et l’avait déposé avec galanterie sur les épaules d’Eliel. Il serait fâcheux que sa protégée attrape froid.

- « Je crois qu’il est grand temps de se reposer. Nous partirons dès le levé du jour afin d'atteindre Alcombord dans la matinée. Tu peux dormir sur tes deux oreilles, je veillerai à ce rien ne vienne troubler ta quiétude. Bonne nuit Eliel. » Termina Söl Randell dans un murmure avant de s’éloigner du feu et d'Eliel.

Déposant son impressionnant bouclier à son côté, sur lequel trônait un curieux emblème doré représentant l’aile d’un ange et la croix sainte, le paladin s’était adossé au tronc de l’arbre le plus proche, prenant une position assise. Durant son entrainement laborieux, celui l’ayant mené jusqu’au titre de paladin, le jeune homme avait appris à se passer de sommeil. Il ne dormait que d'un œil, scrutant les environs de ses dons magiques. Ainsi, il était en mesure de prévenir une éventuelle attaque de bêtes sauvages ou de personnes mal intentionnées. Si cette capacité garantissait une nuit sereine pour ses compagnons, Söl en recevait le revers de la médaille. Le garçon aux cheveux blonds ne dormait que trop peu, ne s’accordant que quelques nuits pleines et réparatrices par semaine. Fermant les paupières, le guerrier de l'église se préparait à sa nuit de garde.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Jeu 19 Juil - 10:27
En détournant le sujet dans l’espoir de gagner du temps histoire d’apaiser son cœur aussi fragile que sensible au moindre malaise. Eliel avait pu aborder un sujet important, seulement celui-ci semblait aussi troubler le Paladin, voir même lui faire du soucis.

- " Ça ne va vraiment pas, Eliel ? "

Les traits de la jeune Archer prirent une expression presque inquiète, elle n’avait pas souhaité dire de choses gênantes à son nouvel ami… Et le rendre déjà inquiet pour elle c’était pire.

- " Excusez-moi Sir… C’est que… Non oubliez… la solitude a du me faire perdre raison… "

A vrai dire, elle ne souhaitait pas lui dire qu’à Lumïa elle était traitée à l’égal d’un chien errant, s’il en avait encore en vie dans ses rues… De plus elle n’est pas de ces gens qui aiment qu’on les regarde avec pitié… Soudain la main gantelée lourde de Söl vint se poser sur son épaule, ce qui lui fit également remarquer qu’il lui avait laissé le fromage sous le nez, dans sa petite assiette.

" Je t’en prie, appelles-moi simplement Söl. Je ne suis pas un noble. Mon père et ma mère étaient des travailleurs des champs. " Il enchaina avec une touche d’humour pour revenir à son fromage. " Je doute que ton ventre accepte d’attendre… A l’entendre, il pourrait presque engloutir un cheval ! "

Alors qu’il faisait référence au fait qu’elle pourrait avoir un redoutable appétit, la changeling se demandait ce qu’il aurait pensé vraiment si il saurait ce qu’elle était… Elle aurait aimé avoir vécu avec des parents paysans... En vrai elle avait un appétit d’oiseau, elle ignorait si c'était comme cela depuis toujours, mais aujourd'hui elle avait jeûné toute la journée durant, du coup ce qu’elle avait picoré en guise de dîner ne lui suffisait pas. Heureusement que le bon Paladin était si sensible à ses besoins physiologiques. C’est d’ailleurs au son des mouvements de celui-ci, ou plutôt de son armure, qu’elle releva son regard vers lui, venant lui déposer à nouveau sa couverture sur les épaules. Ajoutant qu’il était temps de dormir en vue de leur voyage du lendemain.

- " Ne vous inquiétez pas, ces bois sont paisibles...sir… " Lança-t-elle en le regardant s’éloigner du feu.

Ainsi elle l’avait observé se mettre dans une position assez inconfortable pour passer une nuit, de quoi se faire des bonnes crampes et s’engourdir les jambes… Mais elle n’avait pas à lui dire de changer de position, ce serait une insulte envers ce guerrier… Enfin elle prit un morceau de pain, son bras dissimulé sous la grande couverture de fourrure, et le dégusta avec un certain plaisir. Cela semblait avoir été une éternité qu’elle n’avait pas mangé de fromage, cela lui en faisait fermer les paupières et sourire, bénissant cette soirée, sa rencontre avec Söl Randell.

Alors qu’il était l’heure de dormir, la jeune archer avait contrôlé le restant de bois pour le feu avant d’aller souhaiter poliment une bonne nuit à monsieur Philibert. Elle constata que ses bras étaient revenus à la normale lorsqu’elle avait caressé la tête du grand Shire blanc, le fromage avait donc eu un effet positif sur son stress… amusant. Retournant à la couverture, elle s’y allongea, sur un sol qu’elle jugeait, après plus d’une heure dans la même position, dur et inconfortable malgré l’herbe. En fait, elle n’avait plus jamais dormis au sol depuis qu’elle était libre, les arbres lui étant plus sécurisant. De plus qu’un oiseau au sol est souvent un oiseau mort… Cela lui faisait froid dans le dos rien que d’y penser… Se levant elle se dirigea vers le Paladin Söl Randel, adossé à un arbre, les yeux clos. Imaginant qu’il dormait, Eliel sourit et agita même la main devant son visage pour vérifier que c’était le cas. Elle s’installa ensuite contre le même tronc pour tenter de trouver le sommeil… durant deux heures…
C’est finalement épuisée qu’elle grimpa dans le même arbre, où elle s’endormit enfin.


Le lendemain.

Eliel était déjà loin du camp lorsque le soleil pointait tout juste à la cime des arbres des bois de Lumïa. Un écureuil l’avait tirée de son sommeil relativement tôt, n’appréciant pas avoir une humaine perchée sur son chêne. Mais l’épisode du rongeur grincheux était vite passé lorsqu’en se levant elle avait son carquois trop vide pour chasser après les quatre flèches abandonnées la veille sur la cible où elle s’entrainait lorsque des gardes l’avaient surprise. C’est naturellement qu’elle avait prit le risque de retourner les récupérées, les flèches étant son seul salut en cas d’ennuis, ses partenaires de chasse, elles lui étaient extrêmement précieuses…
Heureusement, la cité « radieuse » de Lumïa dormait encore en plus que ses flèches ne s’étaient pas enfuies sans elle… Elle rentra au camp avec l’esprit plus serein, s’arrêtant même en chemin pour ramasser quelques fruits sauvages.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dévouée
Localisation : Dans vos coeurs.
Exp : 2395

Messages : 138
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Ven 17 Aoû - 6:15
L’astre du jour s’était levé depuis plusieurs heures déjà, illuminant les plaines de Lumïa de sa lumière bienfaitrice. Insectes et petits oiseaux avaient repris leurs chants, formant un incroyable orchestre où le vent s’incrustait discrètement de temps à autre. C’était une mélodie aussi simple qu’agréable, offrant une quiétude capable de soulager même les âmes les plus torturées. Le genre de musique dont le jeune paladin avait grand besoin. Comme bercé par la chaleur du matin et l’improbable concerto des lieux, Söl s’était finalement assoupi. Pour la première fois depuis bien des mois, son sommeil fût sans rêves, sans ses habituels cauchemars… Malheureusement, le repos d’un guerrier n’était jamais très long. La douleur fût spontanée et avant même d’ouvrir les yeux, l’homme de foi savait déjà à qui il avait à faire.

- « Monsieur Philibert ! Je vous ai déjà expliqué que mes cheveux étaient suffisamment courts comme ça ! »
Se plaignait le jeune homme en armure en repoussant doucement le grand cheval.

Hennissant d’amusement, le destrier ré-attaqua de nouveau, attrapant les cheveux blonds du garçon avant de le tirer en secouant la tête, pour le plus grand désespoir de son maître.

- « C’est pas très gentil d’être méchant ! » En pleurait presque le guerrier saint.

Après quelques minutes de bataille, le paladin avait réussi à échapper au sadisme de son cheval en se redressant sur ses deux jambes, laissant Monsieur Philibert partir bouder un peu plus loin. Le garçon aux cheveux blonds comme les blés s’était longuement étiré les muscles, levant les bras au ciel, avant de scruter les environs de ses prodigieux dons. Avant même qu’il puisse commencer à s’inquiéter pour Eliel, il l’avait déjà retrouvé, seule et non loin d’ici. Peut-être cherchait-elle encore un pauvre petit animal à tuer pour le repas… ? Repliant ses affaires en délaissant les cendres d’un feu éteint pendant la nuit, Söl avait posé un genou à terre afin d'adresser une prière silencieuse aux Dieux. Une fois son acte religieux terminé, et non sans avoir essayé de grimper sur le dos d’un cheval visiblement pas d’humeur, le paladin Randell partit rejoindre sa douce amie à pieds.

Le décor avait relativement changé, passant des larges plaines ensoleillées à un petit bois sombre où les fruits rouges étaient plus qu'abondant, mettant l’eau à la bouche au jeune homme gourmand. Après une petite promenade à travers les bois, Söl aperçu finalement la demoiselle aux allures sauvage, cueillant justement ces alléchants fruits rouges. Elle semblait être dans son élément, souriant naturellement.

- « Voici donc où tu te cachais. » Lança amicalement le guerrier en arrivant sur les lieux, tirant son cheval peu coopératif par les brides. – « Tu n'aurais pas dû t’éloigner sans prévenir. Bien qu’il n’y ai aucun humain aux alentours, les loups sont particulièrement actifs ce matin… »
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Ven 31 Aoû - 3:38
A cette heure encore fraîche, la rosée perlait encore sur les délicieuses perles sucrées qu’offraient gratuitement les arbustes de la forêt d’Asunia. Tout était calme, les créatures diurnes encore endormies, et ce tant que le soleil ne serait pas à une altitude éclairant la cime des arbres. Il semblerait qu’une bonne journée se profilait.
La jeune archer se sentait bien contente de pouvoir proposer un petit déjeuner à son bienfaiteur après le maigre repas qu’elle lui avait offert la veille au soir. Sa nuit avait été courte, peut-être même plus que celle du guerrier. Les bois avaient beau êtres tranquilles et sans grand danger elle ne se sentait en sécurité que en hauteur, là où on la repérait difficilement et où il était peu aisé de la suivre. De plus, une forte émotion la tenait depuis la veille à l’annonce de Söl, de lui proposer de l’amenée à Asunia, une ville où il lui était enfin promis de trouver accueil et foyer.
Elle avait presque terminé sa récolte lorsqu’elle entendit le son des entrechocs de l’armure de Söl Randell. Elle s’était déjà retournée vers lui lorsqu’il arriva, les fruits des bois avaient été soigneusement déposez dans sa jupe qu’elle tenait d’une main pour en faire un panier.

- " Voici donc où tu te cachais. " Commença-t-il en tirant un Monsieur Philibert retissant. " Tu n'aurais pas dû t’éloigner sans prévenir. Bien qu’il n’y ait aucun humain aux alentours, les loups sont particulièrement actifs ce matin… "

- " Il ne faut pas s’inquiété pour çà, ils … ils me connaissent… " Expliqua Eliel qui reprit avant que son ami ne fasse encore une de ses têtes perplexe. " Et je ne me cachais pas. Sinon je ne serais pas au sol… et puis j’ai eu du mal à dormir… "

Serrant plus haut sa jupe pour ne rien perdre Eliel s’était jeté sur le cheval blanc en criant son nom avec enthousiasme. Elle lui caressa la tête de sa main libre en se serrant contre lui, lui demandant s’il avait passé une bonne nuit. Elle ne cherchait bien sûr pas à ignorer le Paladin mais mettre son destrier de bonne humeur pour le voyage qui les attendait.

- " Vous avez donc été sage ce matin avec Messire Randell pendant que je cueillais des fruits ?... Mais oui que vous l’avez été, vous êtes un ange ! J’ai même gardé un petit déjeuné pour vous… ! "

Elle glissa une main dans son sac et lui présenta alors sa dernière pomme pour la lui offrir. Derrière, le Paladin semblait assez silencieux, ce qui inquiéta l’archer qui se retourna en lui montrant du regard les fruits qu’elle avait pour lui en proposer avec le sourire. Elle omettait juste que le jeune homme ne souhaitait peut-être pas piocher de la nourriture dans sa jupe, qui pour le coup était plutôt remontée…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dévouée
Localisation : Dans vos coeurs.
Exp : 2395

Messages : 138
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Mer 5 Sep - 9:52
En portant un regard plus attentif à sa jeune amie, le visage habituellement serein du jeune homme s’était figé dans une gêne profonde, les lèvres entrouvertes et les joues subitement colorées d’un rouge écarlate. C’était le genre de situation redoutée par le jeune homme chaste et pudique… Eliel utilisait, certes de manière astucieuse, sa robe comme panier à fruits, la levant sans la moindre réserve de pudeur... Se secouant intérieurement, Söl avait levé le menton vers le ciel, fixant le plafond de la forêt. Le jeune guerrier fût presque soulagé lorsque qu’Eliel couru vers le grand destrier blanc, jouant son grand numéro des retrouvailles. Dans la situation actuelle, être transparent ne gênait pas vraiment le paladin Randell.

Puis, lorsque le silence se fit, le jeune homme sentit le regard interrogatif de l'archer peser sur ses épaules. Conscient qu’il lui manquait fortement de respect à la fuir ainsi de son regard bleu, le paladin entreprit d’être à la fois franc et direct.

- « Je ne tiens pas à me montrer irrespectueux Eliel mais… Je ne pourrai baisser les yeux que lorsque tu auras baissé ta jupe. » Souffla-t-il avec timidité, sa voix douce laissant résonner toute sa détresse. - « Je t'en serais très reconnaissant »

Les traits de son visage étaient toujours teintés de gêne et son regard, inquiet et innocent à la fois, refusé de quitter la sécurité de la cime des arbres. Söl Randell n'avait jamais été très doué avec les femmes, ayant consacré la totalité de sa vie à la lumière, la foi et la guerre, il ne s'était jamais intéressé à l'amour ou encore à la sexualité, grand sujet tabou chez lui. A vrai dire, jamais aucune demoiselle n'avait réussie à faire battre à la chamade le cœur du beau paladin Randell, bien à l’abri dans sa forteresse d'acier.

- « Nous devrions nous remettre en route… Alcombord n’est plus qu’à quelques heures de voyage. » Ajouta-t-il pour tenter d'esquiver l’atmosphère gênante qui à présent, semblait bien installée.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Ven 14 Sep - 2:18
La jeune fille pensait indispensable de prendre le temps d’encourager et câliner M.Philibert pour qu’ils quittent enfin Lumïa… Elle n’en était pas forcément pressée, l’idée de partir de la ville où elle avait toujours vécu ne la rassurait pas tellement, mais ailleurs personne n’en avait après elle… Afin de répondre à l’étrange demande d’un Paladin très embarrassé, elle chercha un torchon dans son sac pour y déposer ses baies. Elle avait bien du mal à comprendre pourquoi il détournait ainsi les yeux d’elle… et sa teinte rouge si soudaine…

-" Nous devrions nous remettre en route… Alcombord n’est plus qu’à quelques heures de voyage. "

- " Si vous voulez Sir… Mais après une nuit incomplète il serait plus prudent de manger… "

Ne souhaitant quand même pas contredire Söl Randell, Eliel rangea les fruits avant de s’aider de l’arbre le plus proche pour monter sur le grand shire blanc. Les choses ne se passaient pas si bien qu’elle l’aurait souhaitée, et elle voyait déjà presque une distance se créer entre elle et le Paladin…

- " J’espère ne rien avoir fait de mal… Jusqu’ à aujourd’hui je n’ai pas été aussi utile que ce que j’ai pu le prétendre… "


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dévouée
Localisation : Dans vos coeurs.
Exp : 2395

Messages : 138
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Ven 12 Oct - 12:17
Comprenant les attentions du paladin Randell quant à leur départ imminent, Eliel avait rangée sa cueillette avant de grimper agilement sur le dos du grand Shire blanc. Söl s’amusait de leur incroyable différence de taille, Eliel semblait vraiment minuscule à côté de l’imposant cheval de guerre ce qui, n’empêchait pas l’animal d’être particulièrement docile avec la demoiselle. Ce qui changeait totalement du caractère de cochon qu’il avait d’ordinaire envers son maitre…

- « J’espère ne rien avoir fait de mal… Jusqu’à aujourd’hui je n’ai pas été aussi utile que ce que j’ai pu le prétendre… » Avoua la jeune femme d’une triste voix.

C’est avec un sourire doux et rassurant que le jeune homme en armure lui répondit.

- « Chaque chose en son temps. Je suis certain que lorsque la situation l’exigera, tu seras... » Commença le paladin avant de soudainement s’interrompre, levant une main pour exiger le silence.

Il avait entendu quelque chose ou plutôt, sentit quelque chose. Fermant les yeux, Söl avait laissé ses dons magiques ramper à travers les bois, contournant arbres et rochers, tranchant les buissons, traversant les fleuves, à la rechercher de toutes formes de vies. Délaissant les habitants de la forêt, son incroyable sensibilité s’était immobilisée sur un groupe de cavaliers, guidé par quelques chiens de taille moyenne. Söl en était certain, ces gens-là ne se contenteraient pas d’une simple partie de chasse au sanglier… Il traquait un tout autre gibier et, ils en étaient particulièrement excités, telle des bêtes sauvages. La main gantelée du jeune homme s’était refermée avec force, faisant grincer le cuir.

- « Des soldats… » Annonça-t-il froidement. – « Ils sont six et arrivent par le nord. » Précisa le guerrier saint en ouvrant de nouveau les paupières, portant son regard à présent durci sur son amie.

La mine de la jeune femme aux allures sauvages était perplexe, elle devait se demander comment Söl Randell pouvait ainsi prédire l'arrivé de soldats de la cité dite "lumineuse", juste en fermant les yeux. Le paladin ne s’attardant jamais sur ses formidables dons, Eliel allait devoir lui faire confiance car, les explications attendront. Mettant un pied en selle et saisissant les brides, Söl se hissa fièrement sur sa monture.

- « Foncez en direction nord, Monsieur Philibert ! »
Ordonna le guerrier saint.

Si la jeune femme aux yeux couleur noisette pensait avoir mal entendue, elle se trompait. Le paladin Randell venait bel et bien de s’élancer au trot vers la position des cavaliers de Lumïa. Depuis sa rencontre avec Eliel, Söl n'avait cessé de se questionner à propos de la curieuse petite archer. De quel crime pouvait-on l’accuser au point de la traquer comme un animal dangereux ? De toute évidence, il comptait lui-même obtenir la réponse.

- « Tu n'as rien à craindre Eliel. Je n'ai pas l'intention de rompre ma promesse. Je te protègerais. » ajouta t-il en jetant un regard doux derrière son épaulière.

Ce n'était pas qu'une simple promesse, c'était un serment. Les Dieux en étaient témoins.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Ven 19 Oct - 9:59
Eliel s’était figé que d’entendre soudain le Paladin se mettre à mentionner la présence de gardes de Lumïa non loin de là. Et aucune question n’était à se poser quant à leur présence matinale dans les bois, ils étaient là pour la «Petite sauvageonne » et le «Serviteur des Dieux ». Mis à part le fait qu’elle ne pouvait pas comprendre comment lui pouvait prétendre cela avec tant de certitudes…Mais si ces informations étaient vraies, ils leur faillaient donc prendre la route au plus vite s’ils ne voulaient pas que la situation empire. Du moins, seule elle devait savoir ce qui l’attendait si elle se retrouverait entre leurs griffes… à nouveau…

Söl monta en selle, mais le sang de la jeune archer se glaça quand il ordonna au grand shire blanc de se diriger au nord plutôt que au sud. Et il obéit… Redoublant de panique, Eliel s’était presque préparé à sauter en course.

- " J-je veux descendre… " Poussa-t-elle faiblement, plaintive.

Ne ralentissant pas l’allure le Paladin avait tourné la tête vers elle, répétant la promesse faite la veille. Mais toute les bonnes intentions qu’il devait avoir envers elle ne pouvaient la rassurée tant qu’ils ne seraient pas loin de cette cité maudite… Néanmoins Eliel plutôt que de s’enfuir comme elle s’y était préparée, s’agrippa au jeune homme blond en fermant les yeux. Ils couraient vers le danger, et elle si elle ne se calmait pas, pourrait finir par révéler la partie d’elle qui fait ce pourquoi elle est poursuivie… Les secondes paraissent à présent être des heures tant les choses se bousculaient en sont esprit, il lui était tellement dur de rester calme… Et Söl Randell ? A quoi pensait-il pour lui faire subir cela à nouveau ? Et les « Dieux » qui qu’ils soient ne pouvaient tout de même pas souhaiter qu’il lui fasse une trahison pareille ?...


Ayant entendu les sabots de l’immense monture blanche du Paladin recherché, les hommes de Lumïa semblaient avoir attendu de pouvoir distingué le cavalier avant de s’orienté dans leur direction. Ne semblant pas plus étonné que çà que la cible qu’ils étaient partis dénicher ne viennent spontanément à eux. D’un regard tacite ils se confirmèrent que la description reçue correspondait à l’homme face à eux.

- "Alors petit homme d’église où pensais-tu te rendre comme çà ? " S’amusa le plus âgé.

Un des hommes l’accompagnant, remarquant la changeling aussi assise sur la monture et signala rapidement ce détail à son chef qui reprit aussitôt :

- " Mais qu’elle chance que nous avons en cette belle journée… Serais-tu venu nous livrer la gamine ? Si oui tu ferrai mieux de faire vite si tu veux profiter d’un allègement de peine exceptionnel que je t’accorde, parce que je suis de bonne humeur… "

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dévouée
Localisation : Dans vos coeurs.
Exp : 2395

Messages : 138
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Dim 28 Oct - 12:11
Spoiler:
 

Les bois n’avaient pas tardé à disparaitre dans l’ombre du grand shire blanc, poussé au galop, laissant place à une clairière si vaste, que le soleil semblait avoir du mal à l’éclairer dans sa totalité. Six cavaliers portant fièrement l’emblème du royaume de Lumïa sur leurs écus s’étaient immobilisés, ayant aperçu au loin la venue du guerrier Saint. A bonne distance du groupe d’hommes, la monture blanche s’était elle-aussi arrêtée, observant tout comme son maître ces soldats aux regards peu chaleureux. Comme ignorant la tournure que prendrait cette nouvelle rencontre, une brise fraiche secouait les cheveux blonds de Söl tandis qu’elle caressait ceux de la jeune femme. Le paladin s’en voulait presque de venir troubler la quiétude des lieux mais, c'était inévitable. Pour quitter les terres de Lumïa et rejoindre le royaume d’Alcombord, il fallait forcément traverser les plaines lumineuses à défaut d’affronter rivières et montagnes. Quelques hommes et une longue-vue étaient amplement suffisant pour coincer quiconque aimerait quitter la cité de lumière par « la porte de derrière ». Mais de toute évidence, avec ou sans cette complication, il n’y avait dès le début qu’un seul chemin possible pour le paladin Randel. Celui de la confrontation.

- « Alors petit homme d’église où pensais-tu te rendre comme çà ? » S’amusa l’un des soldats de Lumïa, laissant une petite vague d’hilarité monter parmi ses compères. – « Mais qu’elle chance que nous avons en cette belle journée… Serais-tu venu nous livrer la gamine ? Si oui tu ferrai mieux de faire vite si tu veux profiter d’un allègement de peine exceptionnel que je t’accorde, parce que je suis de bonne humeur… »

Nullement impressionné par cette provocation, Söl tendit les brides de son cheval à Eliel, lui murmurant doucement à l’oreille « Ne t’inquiète pas, ils ne te feront aucun mal. » avant de descendre du grand shire blanc. L'homme de foi s'était avancé pour se placer entre la garde de Lumïa et la jeune femme, comme s’il se déclarait lui-même être un obstacle, une forteresse.

- « J’imagine que c’est toi le chef de cette petite troupe. » En déduisit le paladin. Sa voix était douce et tranquille et son visage ne trahissait aucune crainte ou hésitation. Söl était confiant. - « J’ai quelques questions à te poser. Pourquoi traquez-vous cette demoiselle ? De quel crime l’accusez-vous ? J’exige des réponses. » Déclara le jeune homme d’une voix égale.

- « Oh, monsieur le bâtard de l’église exige des réponses ! » Se moqua le chef des soldats, laissant naitre une nouvelle vague de rire parmi les siens. – « Qu’est-ce que ça peut bien te faire à toi ?! Ce n’est qu’une petite vermine, un déchet ! Un simple rat ! Une… »
Le soldat aurait probablement continué à agonir Eliel d'injures si le bouclier du guerrier Saint ne l’avait pas heurté avec violence, bousculant sa monture qui s’écroula au sol dans un hennissement de surprise, écrasant à moitié son ingrat cavalier. Le bras du paladin était tendu vers l’avant, la main ouverte et coupable. Les yeux bleus du guerrier Saint, d’ordinaire doux comme un ciel d’été, s’étaient teintés d’un voile glacial. Sous la douce et chaude lueur du jour, illuminée par les rayons du soleil, sa prodigieuse armure semblait à présent entièrement faite d'un blanc pur et étincelant. Söl Randel n'était pas qu'un simple serviteur des Dieux. Il était paladin, un chevalier de haut grade ayant fait don de sa vie à la lumière, porteur du pouvoir sacré de la foi et protecteur des faibles et des opprimés.

L'impressionnant bouclier était à terre, au côté du chef des soldats de Lumïa qui tenait pitoyablement son bras meurtrit contre lui, sur lequel Söl avait laissé s'abattre sa colère. Son cheval s'était éloigné, les autres guerriers de la cité de lumière étant plus préoccupés par l'affrontement imminent que par l'animal effrayé.

- « Ramenez-moi la tête de cet enfoiré ! » Ordonna le chef de la troupe dans un rugissement débordant de haine.

Les cavaliers s'étaient élancés, brandissant leurs lances avec pour seule envie d’embrocher le guerrier saint. Alors que la plus part des soldats se contentaient d'encercler Söl, un autre s'était lancé au galop vers Eliel et le destrier blanc. S'il s'était d'abord inquiété pour sa jeune amie, le paladin s'était ensuite souvenu du carquois de l'archer, bien moins vide qu'à leur rencontre… Confiant, le jeune homme aux cheveux blonds avait tendu sa main gauche vers le vide, fermant les yeux pour se concentrer d’avantage. « Viens à moi, Ahura Mazdah ! ». Comme soulevé par une force invisible, l’énorme bouclier s’était soulevé de terre pour se jeter dans la paume réceptive du guerrier saint. Serrant la lanière de son écu dans sa main droite, le paladin Randel avait levé son bouclier, comme n’importe quel guerrier aurait levé son arme. L'un des hommes de Lumïa avait aussitôt répondu à l’appel silencieux du paladin, ouvrant le premier assaut en chargeant à bride allure. La pointe acérée de sa lance était tendue devant lui, comme si c’était elle qui menait la danse.

Alors que s’écoulaient rapidement les secondes précédents l’inévitable impact, le bouclier de Söl s’était enveloppé d’une douce lumière bleutée. Quand la lueur disparut, l’écu divin avait changé d’apparence. Il semblait à présent bien plus lourd et entièrement fait de pierre, couvert de grosses épines sur toute sa partie frontale. Au dernier instant, Söl avait écarté les jambes, prenant appuis sur ses muscles puissants, le dos légèrement courbé et le bouclier brandit devant lui. L’impact fût d’une violence digne d’un tournoi de joute. Dans un craquement sourd, la pointe de la lance s’était brisée en morceaux, telle du petit bois, effleurant à peine l’immense bouclier de pierre. Victime du choc, le cavalier était tombé de son cheval, sonné, il était resté à terre. Une forteresse. Il n’y avait pas d’autre mot pour définir le paladin qui, n’avait pas même sourcillé face à l’impact.

– « Je ne vous laisserez pas toucher à un seul de ses cheveux. » Déclara t-il déterminé.
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Lun 29 Oct - 10:58
Le visage dissimulé sous sa capuche, Eliel s’isolait dans son monde afin de tenter d’ignorer le stress de la réalité. C’est presque inconsciemment qu’elle avait prit la bande de cuir donnée par le Paladin, et elle avait par la suite remarqué son absence de la selle, tout comme elle pouvait percevoir les dialogues tendus autour d’elle… Mais que faisait-elle ici déjà ? Ne pouvait-elle jamais être en paix ? Et la garde qui la chassait inlassablement, elle ne pouvait s’autoriser à les réduire au silence si elle ne voulait pas que l’on prolonge ses tortures le jour où elle pourrait se faire capturer de nouveau.

Un des cavaliers venait de passer la limite que faisait le Paladin entre elle et « eux ». Söl Randell était certainement trop occupé … Ramenée par le son de sabots martelant l’herbe, Eliel murmura à l’attention de son ami M.Philibert :

- " Ne bougez pas s’il vous plait… Ayez confiance. "

La jeune archer ramena ses jambes en arrière et sauta en position accroupit en laissant doucement les brides tomber de sa main. Celles-ci à présent libre, la droite prit son arc dans son dos et la gauche une flèche dans on carquois. C’est d’une lenteur calculée qu’elle se dressa debout en même temps qu’elle positionnait sa flèche. Une plume marron sortit de sa manche et se mit à chuter posément avec une extrême légèreté. Quant au cavalier, celui-ci tira brusquement aux brides en remarquant que la changeling le visait, mais il ne stoppa cependant pas sa course ni ne fit demi-tour. Car il savait que jamais Eliel n’avait tué ni même blessé les gardes de Lumïa…

Aujourd’hui, en l’honneur de sa fuite, elle ferrait une entorse à cette règle… ôtant son capuchon, la changeling dévoila des yeux aux pupilles dilatées et à l’iris étrangement large. En tirant, la flèche orientée en sens inverse siffla en effleurant une oreille du cheval brun, déjà nerveux, qui prit peur et éjecta son cavalier en se cabrant. Le son émit par le projectile énerva d’ailleurs tous les autres chevaux, hormis le grand shire blanc. Cela ne plaisait pas forcément à Eliel que de devoir paniquer des bêtes innocentes pour neutraliser leurs mauvais maîtres. L’homme au sol jurait encore en se relevant avec peine que l’archer lui décrocha une flèche dans le genou gauche, à travers une côte de mailles apparemment inutile. La plume venait se terminer sa chute sur le destrier blanc du Paladin Randell. Quant à Eliel, elle n’écoutait guerre les gémissements ni les menaces de mort du garde, il ne pourrait plus se relever.

Sa vue perçante de porta donc sur ceux qui restaient autour de Söl, qui comme le veille se défendait parfaitement avec son formidable bouclier. Il ne reprocherait pas à Eliel un peu d’aide… à sa droite un homme semblait hésiter à l’attaquer de la lance qu’il brandissait. Une nouvelle flèche et l’arme tomba subitement, suivit d’un cri du garde au poignet transpercé.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Sexe : Masculin
Humeur : Dévouée
Localisation : Dans vos coeurs.
Exp : 2395

Messages : 138
Who am i !

Feuille personnage
Niveau : 1
Grade : D
Joyau(x) : 100

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Mer 7 Nov - 11:21
La bataille se jouant entre les guerriers de la cité lumineuse et le paladin d’Asunia était semblable à une valse. Une valse que le guerrier saint connaissait par cœur. Depuis toujours, sa vie n’avait été qu’un interminable entrainement, si rigoureux, si laborieux, que ce combat ne pouvait être qu’une simple répétition, qu’une simple danse. Söl bougeait au rythme de ses adversaires, anticipant chaque mouvement, parant efficacement chaque attaque enragée à l’aide de son bouclier divin. Il n’employait que peu d’énergie, ne commettant aucun mouvement inutile, laissant toute la férocité meurtrière des soldats de Lumïa se heurter à un mur paisible et inébranlable. Au risque de tomber de cheval, comme leur compagnon encore étourdit par sa violente chute, les trois guerriers restant avaient délaissés leurs montures, l’épée ou la lance au poing. Leur chef, bien que le bras meurtrit, avait lui aussi rejoint la bataille, tirant son épée de son fourreau. Les traits de son visage étaient défigurés par une rage grandissante, victime de l’humiliation que lui avait infligée le guerrier des Dieux devant ses hommes. Söl, ressentant sa colère, l’avait acquiescé comme un avertissement : cet homme était le plus dangereux de tous.

Préoccupé par la sécurité de la demoiselle, le paladin avait osé un regard derrière-lui. Comme prévu, Eliel n’avait pas eu de difficulté à neutraliser son adversaire, l’immobilisant d’une flèche au genou. Ce petit bout de femme aux allures sauvages n’était pas aussi fragile et sans défense qu’elle y paraissait. Profitant de l’inattention du paladin comme d’une éventuelle ouverture, l’un des soldats de la cité lumineuse avait tenté de porter un coup en traite. Mais, avant même que Söl Randell puisse pivoter pour se protéger de la pointe acérée de la lance adversaire, une flèche avait subitement traversée le poignet du Lumïen. Dans un cri de douleur, particulièrement aigu pour un homme de sa carrure, le soldat avait laissé son arme tomber au sol, serrant sa main blessée contre sa poitrine, le regard figé sur une flèche qu’il ignorait comment retirer sans risquer de souffrir le martyr. En guise de remerciement, Söl Randell s’était tourné vers Eliel, portant une main à son front pour lui adresser un signe militaire, assez inapproprié et ridicule dans la situation actuelle, destiné à lui arracher un petit sourire. Une épée acharnée avait tentée de l’atteindre de côté mais, comme les précédentes attaques, le bouclier de pierre s’était subitement retrouvé sur sa trajectoire. Le regard bleu du guerrier saint venait de croisé celui féroce du chef des soldats de Lumïa.

L’échange entre Söl et le dirigeant de la troupe envoyée pour capturer la fugitive était des plus violents. L’épée redoublait d’ardeur, enchainant une série endiablée de coups visant tous à atteindre mortellement la tête du paladin, seule partie non protégée par son impressionnante armure. Le bouclier divin avait apprivoisé l’épée comme une cavalière, contenant chacune de ses attaques. Les autres guerriers de Lumïa, sous ordre de leur chef trop orgueilleux, s’étaient retirés sur le côté, profitant du faible répit pour venir en aide à leurs compagnons blessés. Si porter main forte à leur chef leur avait traversé plusieurs fois l’esprit, c’est en apercevant la jeune archer, l’arc tendu et une flèche pointée en leur direction, qu’ils s’étaient ravisés. La fameuse gamine était connue pour ne jamais manqué sa cible, quelle que soit la distance les séparant. Trop absorbés par le danger pesant sur eux et le combat entre leur leader et le guerrier en armure lourde, les Lumïens n’avaient pas même eu l’idée de s’occuper de leurs bêtes. Les chevaux anxieux après l’un des tirs d’Eliel, s’étaient éloignés d’une bonne dizaine de pieds.

Alors que le paladin commençait à peine à fatiguer, le guerrier de Lumïa soufflait comme un bœuf, le visage écarlate perlant de sueur. Pas une seule de ses attaques, aussi féroces soient-elles, n’avait réussi à passer la défense du paladin. Le leader des soldats atteignait pitoyablement sa limite, sans même avoir réussi à obliger le guerrier saint a dégainé son épée, laquelle reposée sagement dans son fourreau, accroché à la ceinture de son propriétaire. La confrontation touchait à sa fin. Söl le savait. S’enveloppant à nouveau d’une douce lumière, le bouclier du paladin Randell avait repris son apparence initiale, celle d’un grand bouclier décoré de gravures dorées représentant les ailes d’un ange ainsi que la croix religieuse. Dans un cri de bête enragé, le chef des soldats avait porté une dernière attaque désespérée, si violente que Söl n’avait eu qu’à porter son imposant bouclier à sa rencontre pour que la lame se brise d’elle-même, mettant définitivement fin à la confrontation. Les dents serrées de frustration, le Lumïen avait voulu saisir la dague à sa ceinture mais, en apercevant au loin Eliel et la pointe de la flèche le guettant, le soldat n'avait eu d'autre choix que de renoncer.

- « C’est terminé. » Déclara le paladin d’une voix égale. – « Si les Dieux ne m’accordent pas le pouvoir de vie ou de mort sur mes adversaires vaincus, je doute que ce soit également le cas pour cette jeune femme. »

- « Espèce de bâtard ! Toi et ta salope de chienne ! Cette gamine ne tue pas ! » Ragea l’homme entres ses dents, lançant de son regard noir des ordres silencieux à ses hommes. Mais, épuisés et blessés, aucun d’entre eux ne bougea. Söl en avait déduit que l’autorité de cet homme était très limité, bien trop faible pour que ces hommes risquent ainsi leur vie.

- « Les Dieux lui pardonneront d’avoir laissé sa flèche filer entres ses doigts. Tu peux me faire confiance. » Le défia Söl, le regard glacial.

Son regard s’était un instant porté sur les chevaux des hommes de Lumïa, laissés en retrait de la bataille, un peu plus loin. Depuis le début, c’était eux, leur porte de sortie. Avec une brutalité sans pareille, inimaginable venant d’un être aussi calme et serein que Söl, le paladin avait frappé le sol de son immense bouclier, laissant la terre trembler sous l'impact. C'était comme si une force divine avait guidé le bras de l’homme de foi ou, plus précisément, comme si l’écu avait subitement pesé des tonnes. Perdant inévitablement l’équilibre, le leader de la troupe de soldat était lamentablement tombé sur les fesses. Si la secousse n’était pas impressionnante au point de se répandre sur plusieurs dizaines de pieds, elle était de trop pour des chevaux déjà bien agités. Les bêtes s’étaient enfuies au galop, ignorant les cris désespérés des guerriers de Lumïa pour les retenir. Ainsi, Söl Randell s'assurait que la troupe de la lumineuse cité ne serait pas en mesure de les pourchasser.

- « Monsieur Philibert ! » Cria Söl avant de porter deux doigts à ses lèvres pour siffler.

Le destrier blanc avait aussitôt abandonné la jolie demoiselle pour secourir son maître au triple galop. Mettant en hâte un pied à l’étrier, le paladin avait grimpé sur le dos de sa monture durant sa course. Il n’avait pas de temps à perdre, ils devaient fuir ! Rejoignant rapidement Eliel, le jeune guerrier aux cheveux blonds et à l’éternel sourire lui avait tendrement tendu la main, l’aidant à le rejoindre sur le dos du grand shire blanc.

- « J’aurai vos têtes ! Et celles de vos putains de Dieux ! » Hurla le chef, tel un animal dangereux blessé.

- « Qu’Odin vous garde ! » Cria gentiment Söl en guise d’adieu.

Quelques guerriers avaient de nouveau saisi la garde de leur épée mais, c'était à présent trop tard. Le cheval blanc avait repris sa course, filant comme le vent, laissant derrière-lui les soldats et les plaines ensoleillées de Lumïa.

Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
" Invité "
avatar
Who am i !

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel] Mar 20 Nov - 11:13
De là où elle se trouvait, et grâce à son étonnante vue, Eliel observait attentivement l’étrange ballait du Paladin face aux derniers hommes de Lumïa encore en état de l’affronter. Et même si les effectifs étaient bien réduits en quelques minutes, elle avait précautionneusement réarmé son arc. Söl lui avait plus que sauvé la vie, elle comptait bien le lui rendre, autant de fois qu’il lui serrait possible tant qu’ils seraient ensembles…
L’archer se sentait fascinée par ne maniement de bouclier du jeune homme blond, il le soulevait et fendait l’air avec comme si ce n’était qu’un simple plateau de bois (référence référence XD) très léger. Ce qui était loin d’en être le cas, surtout que celui-ci s’était changé en pierre… Un roc sur lequel la lame du plus important des hommes se brisa comme du verre, le combat était terminé… et ce même celui-ci avait encore une dague en réserve, il était seul contre deux.

Söl semblait lui adresser la parole quand Eliel entendit une nouvelle insulte à son égard…Ce qui, par habitude, ne lui fit pas vraiment de mal. Pensant le danger écarté elle baissa sa flèche et soudain le sol vibra du à un puissant coup de bouclier donné à terre par l’imposant Paladin, faisant fuir les chevaux, tous sauf M.Philibert. La jeune femme pourtant elle-même avait été surprise, peu familière à la magie… si cela en était bien… Le shire blanc la quitta sur ordre de son cavalier pour foncer le cueillir sur-place, Eliel comprenait alors sa stratégie de faire fuir les autres chevaux, astucieux ; elle rangea rapidement sa flèche et son arc pour saisir la main de son nouvel ami, grimpant en course sur le dos de son autre nouvel ami.
Là Söl poussa un bien étrange souhait d’adieu : " Qu’Odin vous garde ! "

En quittant les lieux, Eliel ne pouvait s’empêcher de regarder en arrière une dernière fois ces terres qu’elle avait toujours connues, se demandant si suivre Söl était une bonne idée. Pour la première fois elle avait réellement attaqué les hommes de la cité qui l’avaient toujours pourchassée.

- " C’est terminé Eliel. Dans quelques heures, Lumïa sera derrière-nous. Alcombord est reconnu comme étant une cité neutre. Le royaume de Lumïa ne peut pas te poursuivre là-bas, il n'a pas cette juridiction. Tu n’as plus rien à craindre. Quoi qu'il puisse arriver, je tiendrai ma promesse." Lui lança Söl de son calme naturel.

L’archer se remit droite, face à l’horizon, ou plutôt au dos du Paladin. Elle doutait être encore en paix avec Lumïa vu ce de quoi elle était réellement « accusée ». Une information qui semblait bien rendre son ami curieux… mais qui ne le serait pas avec l’acharnement des gardes sur elle, ce qui la gênait le plus c’est qu’il ne lui avait pas directement posé la question. Il ne lui faisait peut-être pas encore confiance…

- " Hum… Dis-moi Eliel, ai-je tord de penser que jamais tu n’aurais pû ôter la vie d’un de ces méchants hommes de Lumïa ? " Demanda-t-il à présent d’un air serein mais distrait.

- " Je n’ai pas souhaité apprendre à me servir d’un arc pour tuer des humains, bien qu’il ma été enseigné que ce jour arrivera… Mais je ne sais pas pourquoi je parle d’humains à propos de gens qui ne me voient que comme un vulgaire animal. Et c’est pour çà que je ne les avais encore jamais blessé et encore moins tué, si ils ne me considèrent pas comme un humain, je n’ose imaginer le traitement qu’ils me réserveront le jour où… " Eliel s’interrompit dans un frisson. " Vous comprenez messire… "

Voulant ne plus y penser elle sortit son couteau de chasse à sa cuisse pour inspecter la lame du regard. La jeune fille soupira, elle savait déjà qu’il était propre et bien aiguisé de toute façon.

- " Je ne veux plus jamais y retourner… " En soufflant cela, elle s’était agrippé à Söl Randell, reposant son front sur le métal froid, et peut importe les secousses, elle voulait se reposer de ses émotions.

~~~~FIN~~~~
Suite à Alcombord
Revenir en haut Aller en bas
" Contenu sponsorisé "
Who am i !

Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]

MessageSujet: Re: Un léger détour par la dévotion [PV Eliel]
Revenir en haut Aller en bas
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Sujets similaires

-
» Election - Grande Saline: Second tour necessaire!
» Tour de Farce
» La Tour du Savoir
» Entre éthique politique et mauvais tour de la communauté internationale
» Tour du monde virtuel

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
[- Midgard -] :: [ Midgard ] - Terres des hommes :: Lumïa :: Plaines ensoleillés-